10 choses dont vous pouvez cesser de vous inquiéter

développement personnel - eveil tv

Nous perdons beaucoup de temps, de ressources et d’énergie sur des choses qui n’ont aucune importance, qui sont stupides ou sur lesquelles nous n’avons aucune prise. Le site Lifehack a dressé la liste de 10 de ces choses dont nous devrions cesser de nous soucier :

    • Les attentes des autres concernant notre propre existence

 

 

C’est votre vie, c’est à vous de la vivre et c’est vous qui devez subir les conséquences de vos choix. En Par conséquent, faites ces choix en fonction de vos propres besoins et attentes, et non pas en  fonction de ce que les autres pensent que vous devriez faire.

 

    • Votre poids

 

 

Notre culture est obsédée par le poids, mais cela ne signifie pas que vous devez l’être. Cesser de surveiller votre poids ne signifie pas pour autant que vous ne devez plus faire attention à ce que vous mangez, mais plutôt que vous devez manger le plus sainement possible sans vous soucier du chiffre qui apparait sur la balance, car votre santé est plus importante que lui.

 

    • Comment les autres vivent

 

 

Laissez les autres vivre leur vie, tout comme vous voulez qu’ils vous laissent vivre la vôtre. Cessez de  juger ce qu’ils font et ce qu’ils vivent, et cessez de vous comparer à eux, ou de comparer vos possessions avec les leurs.

 

    • Combien d’amis vous avez sur Facebook (Ou combien vous en avez sur Twitter)

 

 

Le nombre de vos amis virtuels ne décrit ni votre popularité, ni la force de votre réseau. Les vraies relations que vous avez se mesurent au nombre d’interactions de qualité que vous avez avec d’autres et au nombre de personnes qui se soucient de vous et de ce que vous dites.

 

    • La perfection

 

 

La perfection est un but quasi impossible à atteindre. La recherche de la perfection est une perte de temps, elle est irrationnelle et c’est la recette du stress. Essayez de vous en rapprocher, tout en ne perdant jamais de vue qu’elle n’est pas un objectif réaliste.

    • L’âge

 

 

Vous ne pouvez pas suspendre le temps. Cessez de vous inquiéter à propos de votre âge, de dépenser de l’argent pour essayer de le dissimuler, de toute façon, il vous rattrapera toujours. Au contraire, appréciez-le : les études montrent qu’en réalité, les gens sont de plus en plus heureux au fur et à mesure qu’ils vieillissent. Au lieu d’accorder de l’importance à vos rides, posez-vous plutôt la question de savoir comment vous voulez vivre les années à venir.

 

    • Etre conventionnel

 

 

Nous voulons trop souvent être « normaux » en nous conformant aux mêmes choses que nos amis, nos collègues ou notre famille. Adoptez le look qui vous plait, écoutez la musique que vous aimez, vivez comme vous le souhaitez… Tant que vous ne heurtez personne, vous pouvez faire ce que vous voulez.

 

    • Les ‘people’

 

 

Pourquoi sommes-nous si obsédés par les célébrités? Ne perdez pas de temps à suivre les évènements de la vie des ‘people’ : cela ne vous apporte rien, et ne vous concerne pas. Recentrez-vous plutôt sur votre propre vie.

 

    • Toujours avoir raison

 

 

Nous voulons tous avoir raison, mais c’est très destructeur. Lorsque nous nous battons pour avoir raison, nous nous concentrons pour prouver que les autres ont tort. Recherchez plutôt des solutions, des manières de collaborer avec les autres pour trouver les meilleures réponses, et cultiver les relations. Concentrez-vous sur les résultats, et non pas sur qui a raison et qui a tort.

 

    • Tout ce que vous ne pouvez pas contrôler

 

 

Cessez de vous tracasser pour des choses que vous ne pouvez pas contrôler. Si vous ne pouvez rien faire pour avoir de l’influence sur une personne ou une situation, ne perdez pas votre énergie. Il y a beaucoup d’autres choses importantes sur lesquelles vous pouvez avoir un impact. Concentrez-vous plutôt sur ces choses et cessez de vous inquiéter pour le reste.

Source Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

La légende cherokee des deux loups raconte qu’une bataille continue entre deux forces se produit en nous. C’est un conflit entre notre côté le plus obscur (le loup noir) et cette zone plus lumineuse et noble (le loup blanc). Cette dualité entre le bien et le mal, entre la joie et l’orgueil, la culpabilité et l’humilité définit en grande partie la personne que nous sommes.

Nous avons majoritairement déjà entendu parler de cette histoire. S’il est vrai qu’il existe des doutes sur la véracité de cette histoire par rapport à son origine cherokee, il faut quand même dire qu’il y a certaines références incluses dans la tradition orale qui se transmet chez de petits groupes sociaux Appalaches du sud.

Songez à la façon dont vous devez interagir avec ces forces ennemies qui se trouvent en vous. La manière dont vous agirez déterminera votre vie. Au lieu de tuer l’un des loups, choisissez de les guider tous deux sur le bon chemin.
Il est intéressant de savoir qu’il existe une légère variation argumentaire et que c’est précisément cette touche, cette nuance finale méconnue par certains qui rendent ce récit plus précieux et cette leçon sur la croissance personnelle unique. Nous allons maintenant découvrir tout cela.

La légende cherokee des deux loups: au-delà du conflit des forces internes

Les Cherokee étaient l’un des peuples qui faisaient partie des dénommées “cinq tribus civilisées”. Connus depuis toujours pour leur richesse culturelle, leur lange et leurs traditions, ils constituent sans aucun doute l’une des références natives qui a eu le plus d’impact sur la société occidentale. Beaucoup de leurs histoires nous ont été transmises, ainsi que leurs pratiques rituelles ou leur mysticisme. Tout cela a été repris dans des livres très intéressants comme Cherokee clans du professeur Panther-Yates.

Ainsi, au milieu de cet immense héritage, l’une des traces les plus transcendantes dans le monde des réseaux sociaux a été la légende cherokee des deux loups. Le récit s’articule comme une leçon de sagesse d’un vieil homme à son petit-fils. Cet homme lui explique qu’au fond de lui, et dans le cœur de tous les hommes, une bataille terrible se déroule tous les jours entre deux loups.

Ces deux animaux symbolisent deux forces opposées. L’un est le mal, indique le vieil homme à son petit-fils. Il s’agit de la colère, de l’envie, de l’avarice, de l’arrogance et même de la tristesse, du sentiment d’infériorité et de l’ego. L’autre force représente la bonté, la joie, l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité, la compassion et, bien évidemment, la paix.

Quand le jeune cherokee demande à son grand-père quel loup va gagner la bataille, dans la majorité des récits qui nous sont parvenus, le vieil homme répondra par l’affirmation suivante: celui que tu choisis de nourrir gagnera. Cependant, il existe aussi une autre version qui est peut-être plus intéressante.

Dans cette dernière, le vieux guerrier cherokee indique à l’enfant qu’en réalité, les deux loups doivent gagner car cette bataille n’est pas un jeu de forces mais un jeu d’équilibre. Il faut nourrir les deux loups parce que les deux en ont besoin, nous devons être capables de les guider tous deux sur le bon chemin…

Ne nourrissez pas qu’un loup : les deux doivent être pris en considération

Il y a des moments dans notre cycle vital où nous avons la très nette sensation d’être dans une montagne russe. Tout est composé de montées et de descentes, d’instants où nous profitons d’une chance incommensurable et de moments où, presque sans savoir pourquoi, nous sommes touchés par l’adversité, la tristesse, la rage et le désespoir.

La vie peut être gaie ou triste, bienveillante ou brutale, l’être humain tisse de complexes histoires d’amour et de haine, de sérénité et de pertes, en étant conscient que, effectivement, à l’intérieur de lui, il y a toujours deux forces opposées qu’il ne sait pas très bien contrôler et qui se livrent des batailles féroces.

Ainsi, la légende cherokee des deux loups nous explique qu’il ne s’agit pas de nourrir un seul loup et de laisser l’autre mourir de faim. L’être humain est l’essence même du yin et du yangde cette dualité qui, au lieu d’écarter une partie, de l’éliminer ou de la mettre dans un coin obscur, doit être prise en compte, être mise en avant et être contrôlée pour être vécue en équilibre.

Le vieux guerrier indique à son petit-fils que s’il choisit de ne s’occuper que du loup blanc, le loup noir se dissimulera dans chaque coin pour l’attaquer quand il le sentira faible ou vulnérable. Qui plus est, la légende cherokee des deux loups nous indique que nous ne devons pas mépriser cet animal au pelage obscur comme la nuit, au regard igné et au dos hérissé.

Car que nous le croyions ou non, le loup noir a aussi beaucoup de qualités : de la détermination, de la ténacité, du courage, des pensées stratégiques… On retrouve en lui des vertus que le loup blanc ne possède pas. Il faut donc les nourrir tous les deux pour tirer le meilleur parti de leur nature, pour renforcer leur meilleure version, pour identifier leurs besoins et pour les habituer à cohabiter en harmonie.

Par conséquent, ne laissons pas nos peurs mourir de faim: il vaudra toujours mieux les reconnaître, les comprendre et les transformer. N’affamons pas non plus notre rage, notre dépit ou notre tristesse. Rapprochons-nous de ces réalités internes sans les acculer pour les examiner et pour savoir ce qu’elles veulent nous dire. Elles peuvent nous offrir de précieuses leçons pour être meilleurs de jour en jour.

Source https://nospensees.fr Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube



Eveil Tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *