Remède puissant pour les bronches et affections ORL

eveil tv

ORL

Les enfants sont particulièrement affectés par les bronchites et affections ORL à répétition et beaucoup d’adultes également.

J’ai eu la chance d’avoir une grand-mère très au fait des méthodes naturelles de santé car elle avait mon grand-père à soigner et moi aussi, lorsque j’étais chez elle. L’un des soins qu’elle me prodiguait consistait en une recette personnelle composée de :

      • 2/3 d’huile camphrée
      • 1/3 d’huile essentielle de térébenthine

 

ORL Les enfants sont particulièrement affectés par les bronchites et affections ORL à répétition et beaucoup d’adultes également. J’ai eu la chance d’avoir une grand-mère très au fait des méthodes naturelles de santé car elle avait mon grand-père à soigner et moi aussi, lorsque j’étais chez elle. L’un des soins qu’elle me prodiguait consistait en une recette personnelle composée de : 2/3 d’huile camphrée 1/3 d’huile essentielle de térébenthine Jusqu’à présent, j’ai fait faire cette préparation en pharmacie, même si peu de clients le font encore. Il est tout à fait possible de faire la préparation soi-même, en choisissant bien ses ingrédients. Méthode Ma grand-mère chauffait bien la cuisine et installait un gros oreiller sur la table, sur lequel je m’allongeais. Elle me frictionnait vigoureusement le dos puis le thorax avec cette préparation, et c’était très agréable, en même temps que je sentais immédiatement un confort au niveau respiratoire. Elle continuait le traitement pendant quelques jours, en ajoutant quelques autres remèdes adaptés, et je repartais en pleine forme et joyeuse ! C’est ainsi que j’ai pu faire profiter mes enfants de ce traitement qu’on peut avoir sous la main et si agréable. Cette préparation peut aussi être utilisée de manière préventive. En plus du dos et du thorax, elle peut être appliquée sous le nez et autour des oreilles. Huile camphrée Le camphre est réputé pour ses propriétés antiseptiques, anti-infectieuses et anti-virales. C’est un puissant antalgique, un analgésique, anti-inflammatoire, un tonique général, un stimulant respiratoire, dégage les crises d’asthme et d’emphysème et diminue les troubles du rythme cardiaque. Il agit également contre les douleurs rhumatismales, musculaires (en prévention pour les sportifs, et après sport) et même contre les migraines. C’est l’ingrédient le plus important du célèbre baume du tigre. Huile essentielle de térébenthine Il va sans dire qu’il ne s’agit pas du produit vendu en quincaillerie sous le nom d’essence de térébenthine !  L’arbre duquel est extraite la résine s’appelle le Pinus pinaster. Ses propriétés sont multiples également : anticatarrhale, expectorante, antiseptique, oxygénante, stimulante, antalgique, bactéricide, révulsive. Elle apporte une aide pour les infections des bronches, l’asthénie, les douleurs musculaires et articulaires (rhumatismes, goutte, sciatique), les infections urinaires et rénales (cystites, urétrites). On l’utilise uniquement en usage externe, en baume ou en cataplasme, en inhalations (en synergie avec d’autres huiles) et en frictions, diluée, pour les infections respiratoires et la fatigue. Note: Cette préparation devrait être évitée pour les femmes enceintes et les bébés. En cas de peau fragile, il est prudent de tester dans le pli du bras avant utilisation. Usage externe uniquement. Jusqu’à présent, j’ai fait faire cette préparation en pharmacie, même si peu de clients le font encore.  Il est tout à fait possible de faire la préparation soi-même, en choisissant bien ses ingrédients. Méthode Ma grand-mère chauffait bien la cuisine et installait un gros oreiller sur la table, sur lequel je m’allongeais. Elle me frictionnait vigoureusement le dos puis le thorax avec cette préparation, et c’était très agréable, en même temps que je sentais immédiatement un confort au niveau respiratoire. Elle continuait le traitement pendant quelques jours, en ajoutant quelques autres remèdes adaptés, et je repartais en pleine forme et joyeuse ! C’est ainsi que j’ai pu faire profiter mes enfants de ce traitement qu’on peut avoir sous la main et si agréable. Cette préparation peut aussi être utilisée de manière préventive. En plus du dos et du thorax, elle peut être appliquée sous le nez et autour des oreilles. Huile camphrée Le camphre est réputé pour ses propriétés antiseptiques, anti-infectieuses et anti-virales. C’est un puissant antalgique, un analgésique, anti-inflammatoire, un tonique général, un stimulant respiratoire, dégage les crises d’asthme et d’emphysème et diminue les troubles du rythme cardiaque. Il agit également contre les douleurs rhumatismales, musculaires (en prévention pour les sportifs, et après sport) et même contre les migraines. C’est l’ingrédient le plus important du célèbre baume du tigre. Huile essentielle de térébenthine Il va sans dire qu’il ne s’agit pas du produit vendu en quincaillerie sous le nom d’essence de térébenthine ! L’arbre duquel est extraite la résine s’appelle le Pinus pinaster.

Ses propriétés sont multiples également : anticatarrhale, expectorante, antiseptique, oxygénante, stimulante, antalgique, bactéricide, révulsive. Elle apporte une aide pour les infections des bronches, l’asthénie, les douleurs musculaires et articulaires (rhumatismes, goutte, sciatique), les infections urinaires et rénales (cystites, urétrites).

On l’utilise uniquement en usage externe, en baume ou en cataplasme, en inhalations (en synergie avec d’autres huiles) et en frictions, diluée, pour les infections respiratoires et la fatigue.

Note: Cette préparation devrait être évitée pour les femmes enceintes et les bébés. En cas de peau fragile, il est prudent de tester dans le pli du bras avant utilisation. Usage externe uniquement.

Huile essentielle de térébenthine

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *