Ce que les fabricants de cigarettes ne veulent pas que vous sachiez

Eveil Tv - santé
C’est bien connu, fumer est très dangereux pour la santé. Cela n’empêche pas pour autant les gens de le faire. Certes, une mise en garde est même inscrite sur les paquets de cigarettes.

Toutefois, à aucun moment ne sont mentionnées les 4000 substances chimiques que vous pouvez inhaler rien qu’en grillant une seule cigarette.




Voici donc la vérité sur les cigarettes modernes que leurs fabricants ne souhaitent pas partager.

Les cigarettes modernes contiennent environ 4000 produits chimiques en raison des 600 ingrédients utilisés pour leur fabrication. Les deux principaux composants toxiques sont la nicotine et le goudron. Elles contiennent également du monoxyde de carbone, de l’acétone, du butane, de l’arsenic, de l’ammoniac, du formaldéhyde, le DDT (dichlorodiphényltrichloroéthane) et parfois même du cadmium. Tous sont classés comme des étant des substances toxiques et cancérigènes pour l’homme.

Selon les chiffres de l’OMS, plus de 4,2 millions de personnes meurent, chaque année, à cause du tabac. En 2030, ce chiffre atteindra environ 10 millions.

Lorsque la personne fume, le monoxyde de carbone pénètre dans le corps en raison de la combustion de la cigarette. Ce gaz toxique se fixe sur les globules rouges pour remplacer l’oxygène. Par conséquent, il diminue la capacité du sang à transporter l’oxygène. Cela incite le cœur à travailler davantage pour compenser le manque d’oxygène. La fréquence et la pression artérielle augmentent provoquant des maladies cardiovasculaires.

Par ailleurs, la capacité des vaisseaux sanguins à transporter les nutriments diminue. Or, c’est une tâche importante car les tissus du corps ont besoin de ces nutriments.

Mais cela ne veut pas dire que tout est perdu pour les fumeurs invétérés. Car lorsque la personne décide d’arrêter de fumer par conviction, le processus de guérison est entamé. D’une part, en évitant le tabac, la fréquence cardiaque essaie de reprendre son rythme normal. D’autre part, le taux de monoxyde de carbone présent dans le sang commence à diminuer jusqu’à disparaître.

Par ailleurs, l’inflammation des bronches commence également à diminuer grâce à l’oxygène qui commence à circuler normalement dans le corps. Ce dernier va essayer de « nettoyer » les poumons de façon naturelle, mais cela dépend du nombre d’années durant lesquelles la personne a fumé. Par exemple, une personne qui a arrêté de fumer pendant 10 à 15 ans réduit grandement les risques de cancer des poumons, contrairement à une autre qui s’est abstenue pendant 5 ans.




Alors, les cigarettes électroniques sont-elles bien plus efficaces que les cigarettes modernes ?

Certes, la cigarette électronique possède une faible teneur en produits toxiques. Toutefois, cela ne veut pas dire qu’elle ne constitue pas de dangers pour la santé. Car sur le sujet, plusieurs spécialistes ont du mal à s’accorder.

En effet, la fumée est moins nocive que les cigarettes car ce sont les substances contenues dans la fumée qui provoquent les maladies dangereuses. Néanmoins, l’innocuité des substances contenues dans les cigarettes électroniques n’a pas encore été prouvée.



Par ailleurs, plusieurs fumeurs recourent à d’autres alternatives pour le sevrage du tabac, en utilisant des médicaments. Toutefois, ces derniers ne sont pas sans effets secondaires (insomnies, maux de tête, vertiges, …).

Si vous souhaitez vraiment en finir avec la cigarette, optez pour une alimentation saine et équilibrée. Pratiquez des activités telles que la méditation, la randonnée pédestre ou l’accompagnement en groupe.

source

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *