Les stratégies du mental pour éviter le moment présent.

eveil tv

Les stratégies du mental pour éviter le moment présent.

Perdre le moment présent. L’illusion: voilà le problème. Être libérer du temps, c’est ne plus avoir besoin du passé pour assumer votre identité ni de l’avenir pour vivre pleinement.




L’inconscient ordinaire. L’inconscient ordinaire c’est l’identification à vos pensées, à vos émotions. C’est l’état normal de la plupart des gens. Vous êtes sous l’emprise du mental. C’est un état continuel de malaise, d’insatisfaction, de nervosité. Une sorte de parasitage de fond qui semble faire partie de la vie normale. Lorsque le bruit cesse, on ressent un soulagement. Beaucoup de personnes se servent de l’alcool, de drogues, de la nourriture , du travail pour éliminer ce malaise de fond.

Comment éliminer l’identification à ses pensées ? Prenez en conscience. Observez les nombreuses façons dont le malaise, l’insatisfaction et la tension se manifestent chez vous. Suivez votre état mental en vous observant:  » qu’est ce qui se passe en moi en ce moment ?  » Saisissez bien ce qui se passe à l’intérieur et tout ira bien à l’extérieur. Mais ne vous précipitez pas pour répondre à ces questions.

Comment se libérer du tourment ? Eprouvez-vous de l’aversion à faire ce que vous êtes en train de faire ? Entretenez-vous du ressentiment envers quelqu’un ? Soit vous parlez à la personne et mettez un terme à cela, soit vous laissez tomber la négativité de votre mental. Examinez vos pensées, vos sentiments. Quelles pensées votre esprit est-il en train de créer ? Vous êtes le seul et unique responsable de votre vie intérieure. Débarrassez-vous de votre pollution intérieure.

Comment laisser tomber la négativité ? En la laissant tomber tout simplement, comme vous laissez tomber un objet. Lorsqu’on réalise qu’on le choix, se débarrasser des schémas inconscients est plus facile. L’inconscient profond, qui est synonyme de corps de souffrance ou tout autre chagrin comme la perte d’un être cher, doit habituellement être métamorphosé par l’acceptation.

Où que vous soyez, soyez y totalement. Lorsque vous vous plaignez, vous adoptez une attitude de victime. Lorsque vous passez à l’action ou que vous vous exprimez, vous reprenez le pouvoir. Certaines personnes voudraient toujours être ailleurs. Si vous trouvez votre » ici et maintenant  » intolérable, vous avez trois options : vous retirer de la situation, la changer, ou l’accepter. Cessez d’attendre, soyez tout simplement là, amusez-vous maintenant.

Le but spirituel du périple qu’est votre vie. En voyage, il est utile de savoir la direction générale que l’on prend. Mais n’oubliez pas que la seule chose qui soit réelle c’est le pas que vous faites en ce moment. Votre voyage personnel a un but extérieur et un but intérieur. Le but intérieur concerne l’approfondissement de votre être. Il a tout à voir avec le « comment » des choses : le comment du pas que vous faites maintenant. Il est possible de réussir son but extérieur et de rater son but intérieur. C’est courant : « richesses extérieures et pauvreté intérieure ». Lorsque vous aurez réalisé les limites de votre but extérieur, vous mettrez de côté l’espoir qu’il vous rende heureux.

Le passé ne peut survivre en votre présence. Le pouvoir de l’instant présent n’est rien d’autre que le pouvoir de votre conscience libérée des formes-pensées. Accordez de l’attention au présent.

tiré du livre d’Eckhart Tolle

Le lien du livre sur Amazon




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *