L’Espagne aura le plus grand hôpital de médecine traditionnelle chinoise d’Europe

eveil tv

Le plus grand hôpital européen de médecine traditionnelle chinoise (MTC), devrait voir le jour, suite à la signature la semaine dernière d’un accord de coopération concernant l’éducation et la pratique clinique entre le gouvernement municipal de Beijing et les autorités espagnoles.

Ce nouvel établissement sera ouvert à Barcelone en Catalogne, pour un investissement de 80 millions d’euros (88,6 millions de dollars), selon le journal espagnol économique Expansion.

«Il s’agit là du premier centre de médecine traditionnelle chinoise hors de l’Asie, une initiative qui fera de la Catalogne le point référence en Europe dans ce domaine», a indiqué le gouvernement catalan dans un communiqué.

L’Institut catalan du commerce et de l’investissement fournira des bureaux temporaires pour la création du Centre européen du développement et de la promotion de la MTC, une institution ciblant l’extension de la discipline à travers le vieux continent.

Le projet comprend une collaboration sur l’octroi d’une maîtrise entre l’Université de médecine traditionnelle chinoise de Beijing (BUCM), l’Université de Barcelone et l’Université de Pompeu Fabra, prévue en septembre prochain.

De plus, un programme de recherche sera déployé par les scientifiques de l’IDIBAPS, un institut de recherche biomédicale de Barcelone.

La BUCM enverra également des médecins à l’hôpital universitaire de Barcelone pour traiter les patients sous la supervision des autorités sanitaires locales.

Pour Xinyue Calduch, porte-parole de la Fondation européenne de MTC, basée en Espagne, la création du plus grand hôpital de médecine traditionnelle chinoise en Europe reflète la forte volonté de la Chine de promouvoir l’emploi de la médecine naturelle.

«Cela nous aidera non seulement à apprendre plus sur cette pratique datant de plusieurs milliers d’années, mais cela aura aussi des bienfaits positifs sur les patients espagnols. Et favorisera la généralisation de l’utilisation de l’acupuncture, de la phytothérapie et d’autres thérapies chinoises sur le continent européen», a-t-il souligné.

Bien que l’Espagne n’ait pas eu un rôle pionnier en matière de médecine traditionnelle chinoise, l’utilisation de la phytothérapie a gagné du terrain dans le pays, le fait que de plus en plus de patients locaux combinent la médecine occidentale avec des remèdes naturels, notamment l’acupuncture et les traitements à base de plantes.

La Fondation européenne de MTC estime que 95,4% des Espagnols sont familiers envers les thérapies ancestrales, cette discipline étant considérée comme la plus populaire.

Une étude montre également que 23,6% de la population espagnole a déjà utilisé des remèdes naturels.

(Source : http://french.peopledaily.com.cn – Rédacteurs :Yishuang Liu, Wei SHAN)

2 pensées sur “L’Espagne aura le plus grand hôpital de médecine traditionnelle chinoise d’Europe”

  1. A quand ailleurs en Europe ? La France ne comptera pas parmi les pionniers grace a nos bons médecins traditionnels mackes a l’industrie pharmaceutique dont dépend le bien veillant Ordre des Médecins et notre cher gouvernement qui se demandent encore comment renflouer le trou au cul de la Sécu !!! Viva Espania…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *