L’histoire vraie de la série Médium : Allison Dubois

La véritable Allison Dubois qui a inspiré la série Médium, personnage joué par Patricia Arquette, est née le 24 janvier 1972 à Phoenix en Arizona (USA).



Son histoire commence à l’âge de 6 ans, lorsque son grand-père décédé, lui apparait et lui demande de dire à sa mère que tout va bien, qu’il est toujours auprès d’elle, et qu’il ne souffre plus. Depuis, la médium communique avec les défunts, et reçoit d’eux des messages d’espoir et de réconfort, à destination de leurs proches.

Après avoir fait des études de droit et obtenu une licence de sciences politiques et d’Histoire à l’Université d’État d’Arizona, elle obtiendra un stage au bureau du procureur, où ses intuitions se révéleront très utiles. Elle collaborera avec la police et le FBI, mettant son don au service des forces de l’ordre, pour des affaires inexpliquées, devenant une profiler renommée.

Comment les morts se manifestent –ils ?

Elle décrit des voix intérieures, des apparitions :

Les esprits sont devant moi. Leurs bouches ne bougent pas, mais j’entends ce qu’ils disent.

Parfois, comme dans la série, elle rêve d’une affaire :

J’ai des visions qui ressemblent à des mauvais films. Un jour, j’ai vu une femme mourir pendant mes courses au supermarché.

Etrange, Improbable? L’université d’Arizona n’y croit pas vraiment et la soumet à de multiples tests pendant quatre ans. En définitif, l’université s’incline, Allison possède véritablement des dons hors du commun.



Pendant ce temps, la jeune femme collabore discrètement à plusieurs affaires. Toujours du côté des enquêteurs et jamais de la famille, à qui elle ne veut pas donner de faux espoirs. En 2002, elle se penche sur la disparition d’Elizabeth SMART, une adolescente de 15 ans enlevée prés de Salt Lake City.

J’ai vite identifié un homme prénommé Brian et apparemment connu de la famille » assure Allison.

J’ai aussi vu Elizabeth au milieu d’arbres.

La jeune femme est retrouvée vivante neuf mois plus tard dans une forêt. Son kidnappeur s’appelle Brian Mitchell et c’est un ancien employé de la famille Smart.

La télévision a fini par rattraper la jeune femme. Elle est d’abord contactée en 2000. « Le Paramount » voulait lancer une série intitulée « Les Oracles ».

On m’a demandé de tester mes dons sur des spectateurs dans le public et j’ai été retenue parmi 120 candidats.

On lui propose alors une série basée sur sa vie, rien de moins :

J’ai hésité, j’ai rencontré Patricia Arquette et j’ai été rassurée. Elle est terre à terre. Nous nous sommes beaucoup parlé, appelé, et nous sommes rapidement devenues amies.

Allison tient à cette complicité. Son prénom, ainsi que celui de son mari, Joe, ont étés conservés au tournage. Les prénoms des enfants ont étés changés, mais plusieurs anecdotes – notamment certains dons qu’ils commencent à manifester eux aussi – sont vraies. Comme la plupart des ingrédients du scénario.

Plusieurs épisodes sont fondés sur des affaires réelles. Nous avons juste changé les noms des protagonistes pour ne pas blesser les familles.

Elle assure que l’épisode où elle se débat entre sa belle-mère (en visite à la maison) et son beau-père (décédé) est véridique aussi.

Le père de mon mari vient souvent me dire qu’il regrette de ne pas avoir assez dit à sa femme combien il l’aimait.

Tout comme la série, ses 3 filles auraient hérité de son don.

Qu’est devenue Alllison Dubois aujourd’hui ?

allison dubois histoire vraie



Aujourd’hui, Allison aurait interrompu sa collaboration avec l’Etat et notamment le procureur de Phoenix, préférant se consacrer à l’écriture.

Dans ses premiers ouvrages, « Nos proches ne meurent jamais » et « Nous sommes leur paradis » édités en France aux Presses du Châtelet (2007 et 2008), Allison Dubois explique comment elle s’est rendue compte de ses facultés parapsychiques, et la manière dont elle les a développé, au fil de sa vie. Elle revient également sur son parcours avec les enquêteurs et les affaires les plus inextricables qu’elle a eu à explorer.

Dans son nouveau livre, «Ce que nous disent les défunts », Allison Dubois livre un formidable message d’espoir aux vivants, en expliquant que les messages envoyés par les personnes disparues  peuvent être essentiels à notre  construction. Ces messages peuvent être des clés pour vivre dans la joie et l’harmonie, et nous ne devons plus les négliger.

Pour Allison Dubois :

Nous ne devons pas non plus hésiter à transmettre ces bonnes nouvelles à nos proches et à nos enfants. L’au-delà est bien plus réjouissant que ce que nous pourrions croire, ou que l’on voudrait nous faire croire.

source




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube



Eveil Tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *