Guérir ses blessures émotionnelles

Guérir ses blessures émotionnelles

Par Arthur Mantes



Guérir ses blessures émotionnelles fait partie du processus d’éveil. Nos blessures émotionnelles qui se réactivent demandent à être libérées. Ce processus de guérison est au centre du développement de soi, car il permet un retour à notre vraie nature, et une connexion véritable avec la vie.

Guérir ses blessures émotionnelles

Parce que notre histoire de vie(s) n’est pas toujours facile, chacun de nous se voit marqué par certaines blessures. Notre corps émotionnel porte en lui la trace de nos expériences passées. Certaines peuvent même être traumatisantes, et portées comme des blessures. Ces blessures peuvent se réactiver dans notre vie, lorsque des événements, situations ou relations résonnent avec.
Alors, face à ces blessures profondes, la réaction commune est de sombrer dans l’inconscience de la blessure, de souffrir à travers elle, d’agir par défaut et de se couper de soi-même.

Ces blessures émotionnelles sont à l’origine de nos maux physiques, psychologiques et émotionnels dans notre vie. Plus on guérit ces blessures, et plus on devient vraiment nous-même. Car c’est possible, et c’est le chemin de libération qui nous mène à vraiment être nous-même.

L’origine de nos blessures émotionnelles

Une blessure émotionnelle est une partie de notre énergie qui, faute d’avoir été exprimée et libérée, est bloquée en nous.

A travers notre développement, nous vivons toute sorte d’expériences, de circonstances, de relations. Certaines sont agréables et permettent un développement harmonieux de qui nous sommes, car elles résonnent directement avec notre Âme.
D’autres, à l’opposé, viennent nous « faire mal » et créent en nous une sorte de déconnexion d’avec qui nous sommes vraiment. Certaines situations, surtout dans les premiers stades de la vie, font naître en nous des émotions que nous ne savons pas gérer sur le moment. Ces instants sont alors vécus sans solutions, et la meilleure manière que l’on a, à ce moment, de régler le « problème émotionnel » est de faire comme s’il n’était pas là, et de l’enfouir en nous.

C’est là la naissance de ce que j’appelle une « bulle émotionnelle », une énergie non résolue, en tension, qui existe en nous. Le souvenir de l’événement, associé à l’émotion dite « négative » (haine, peur, colère, tristesse…), est comme restée en suspend en nous. C’est une énergie qui est figée dans le temps, à l’intérieur de nous.

Notre expérience conditionne ce que nous sommes. La plupart de nos blessures remontent à l’enfance. Car souvent, lorsque nous sommes enfant, nous n’avons pas la conscience, la volonté et la force intérieure de l’adulte qui nous permettrait de faire face à nos émotions négatives et de leur apporter résolution. Aussi, les émotions demandent à être vécues et exprimées, ce pour quoi l’enfant n’est pas souvent encouragé et guidé à faire.
De plus, les expériences sont d’autant plus marquantes qu’un enfant est très sensible et ouvert au monde. En effet, aux premiers stades de sa vie, nous fonctionnons en onde lentes du cerveau (delta pour un bébé, thêta pour un bambin, alpha pour un enfant), ce qui correspond aux états d’hypnose profonds. Plus on est jeune, et plus on vit et construit une couche profonde de notre personnalité.
Cela veut dire que lorsque l’on est enfant, on n’a pas le cerveau analytique des ondes beta (comme l’adulte) qui nous permet de penser et réfléchir les situations. Non, un enfant vit pleinement dans son corps émotionnel, il n’a pas la capacité de vraiment comprendre une situation qui est vécue comme un conflit. Il l’imprime directement en lui. Etant enfant, les expériences sont marquées directement en nous dans nos couches de personnalité les plus profondes (subconscient, sous le conscient).

Certaines situations, relations, et circonstances sont vécus comme des traumas au niveau émotionnel. Sans solution, elles sont enfouies en nous et laissées en suspend, attendant une plus grande conscience de soi pour trouver résolution. Chaque blessure émotionnelle qui prend naissance en nous est comme une partie de nous qui se sépare de nous-même.

On peut dire que notre corps émotionnel est façonné les premières années de notre vie, jusqu’au stade « grand enfant » et adolescent.
C’est à dire que, arrivé au stade ado/adulte, notre dimension émotionnelle est un vaste ensemble de bulles émotionnelles non résolues, en tension, qui demandent à se libérer. Car chacune de ses bulle émotionnelle contient des émotions et a besoin de trouver résolution pour que nous puissions être vraiment nous-même et incarner pleinement notre valeur et notre potentiel.

Quand nos blessures émotionnelles se réactivent

Nos blessures émotionnelles semblent toujours se réactiver tant qu’on ne les a pas vraiment guéries.

Au niveau invisible de l’énergie et de la conscience, l’humain pourrait être comparé à un grand résonateur vibratoire. Lorsqu’une situation, expérience, circonstance, interaction se présente à lui, elle a un effet sur lui : elle réveille ce qui est similaire à l’intérieur de lui. L’extérieur vibre et l’humain résonne.
C’est ce que l’on appelle l’effet de résonance. La plupart du temps, il se passe au delà de nous, au delà de notre conscience. C’est de cette manière que peuvent se réveiller les blessures.

Illustrons cela par un exemple :
Imaginons que je suis enfant et que mes parents divorcent. La vie était belle et j’étais comblé d’attention et d’amour. Alors, à partir de ce moment là, tout change et bascule. Mes parents sont malheureux chacun de leur côté et ils ne m’accordent plus d’attention.
Vivant cela, en temps qu’enfant, je ne sais pas comment interpréter et vivre ce manque d’amour que je ressens. Il y a de la tristesse, de la peur, de la colère. Alors, je l’enfouis en moi.
C’est ce que l’on peut appeler une blessure d’abandon : la blessure du manque d’amour.
Voici ce que mon inconscient retient : séparation => manque d’amour => émotions négatives
Du coup, non seulement cette blessure se réactivera à chaque séparation que je peux vivre, directement ou indirectement (couple, animal, amis, travail…), mais aussi lorsque mon mental perçoit un potentiel danger : conflit, dispute, désaccord, compromis, distance…

Notre comportement se voit totalement affecté par cette blessure qui est en nous. Ne voulant pas qu’elle se reproduise, on peut prendre des mesures fortes pour cela. On peut tout faire pour éviter de reproduire ce qu’il s’était produit qui nous a marqué.

 

Aussi, dès qu’une situation résonne de près ou de loin avec cet événement, la bulle émotionnelle qui existe en nous se réactive.
Alors, imaginons que vous avez cette blessure. Votre conjoint voudrait aller au cinéma voir tel film et vous tel autre film. Cette situation vibre « séparation », une séparation néanmoins sans danger ni gravité. Cependant, la bulle émotionnelle peut se réactiver, et alors remettre au premier plan les émotions du passé que l’on n’a pas résolu : énorme tristesse, peur, colère, sensation d’être abandonné…

C’est ça, l’effet résonance. Lorsque le présent réactive le passé non résolu en nous, une partie de notre conscience y est projetée. Nous ne sommes plus nous-même, nous sommes la blessure.

Voilà pourquoi, dans certaines circonstances, les personnes semblent réagir d’une manière émotionnelle totalement disproportionnée, comme si leur vie entière en dépendait : car ils portent une blessure émotionnelle qui se réactive. Et cette blessure, l’ayant vécue sans possibilité d’expression, de libération et de solution, ils interprètent inconsciemment le présent « problème » comme un drame vital.

Le problème n’est jamais la situation, la relation, le conflit en eux-mêmes. Le problème est toujours intérieur : il s’agit d’un conflit émotionnel qui se réveille et qui demande résolution. Et celui-ci n’a rien à voir avec le présent, il a à voir avec le passé, avec ce que l’on porte dans notre champs de conscience : la bulle émotionnelle.
Les émotions que l’on a toujours en nous, celles que l’on n’a pas exprimées et libérées, ce sont elles, qui, se réactivant, viennent alourdir le présent et lui donner un air de drame dont notre vie semble dépendre. C’est le signe que notre corps émotionnel a besoin d’être guéri.

eveil tv
image pixabay

Guérir nos blessures émotionnelles

La vie, dans chaque situation, nous invite à guérir notre corps émotionnel et devenir vraiment nous-même.




Les blessures que l’on a toujours en nous, sous forme de bulles émotionnelles non résolues, se réactivent dès que la vie résonne de près ou de loin avec. C’est plus fort que nous, au delà de nous, c’est comme ça. Car nos blessures demandent à être reconnues, exprimée et libérées. Elles demandent notre conscience et notre attention, pour se résoudre, et que l’on redevienne nous-même.
Car lorsque nous sommes libres de nos blessures émotionnelles, elles ne se réactivent plus de manière inconsciente, et nous sommes libres d’être vraiment nous-même.

On peut dire qu’il existe 5 blessures émotionnelles fondamentales. Lise Bourbeau en parle dans son livre, Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même. C’est une manière de voir qui semble bien marcher. Ces blessures sont : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice.
Ces blessures sont l’interprétation que l’on a eu, et que l’on garde en nous, des situations marquantes. Derrière celles-ci s’expriment les émotions que l’on peut qualifier de « négatives » : la peur, la haine, la colère, la tristesse.
La blessure c’est l’aspect mental : « ce qu’il s’est passé selon moi », et en son cœur est l’émotion : « ce que j’ai ressenti dans mon être ».

Il y a fort à parier que chaque humain possède ces 5 blessures, dans des proportions différentes, selon son histoire.
Chaque situation qui n’a pas été résolue, et dont les émotions n’ont pas été libérées et exprimées, donne naissance à une bulle émotionnelle. Une bulle émotionnelle est une partie de notre être qui attend que la résolution se fasse, qui attend d’être soulagée de son état, pour retrouver son état d’amour.

Comment guérir notre corps émotionnel ?

Le processus de guérison émotionnel est un processus de toute une vie. Lorsqu’il devient conscient, on peut utiliser toute notre volonté, notre dévotion, pour guérir ces blessures qui nous empêchent d’être vraiment heureux. Le plus dur est le début, lorsque l’on prend conscience qu’on est blessé. Après une certaine pratique et attention à soi-même, on peut vraiment s’en libérer et trouver une vie plus légère et heureuse.
Guérir nos blessures consiste à libérer nos blessures originelle, celles qui sont en notre centre et nous empêchent le plus d’être libre et nous-même. Guérir ces blessures, c’est exprimer et donc libérer l’énergie en suspend dans nos bulle émotionnelle : les émotions non résolues.

Pour cela, il est nécessaire de reconnaître la blessure, de la comprendre, de toucher les émotions, et de les libérer.
C’est par la Conscience que l’on peut faire cela.

Il suffit d’apprendre à s’écouter. Lorsqu’une blessure se réactive, la première chose est de s’en rendre compte. Car souvent, on a tendance à partir en mode « totalement inconscient », à reprocher aux autres, à se sentir victime et à réagir comme un enfant blessé.
Ensuite, il y a besoin de s’intérioriser, et d’écouter vraiment ce que l’on ressent. Quelles sont les émotions qui sont présentes ? Qu’est-ce que je ressens ?
Ensuite, il faut donner notre attention inconditionnelle, notre présence aimante et compassionnée, à cette énergie, cette partie de nous.
En écoutant, en étant présent avec nos émotions, et en leur laissant la possibilité de s’exprimer (pas forcément verbalement, le simple fait de les reconnaître suffit), les émotions diminuent et se dissipent.



Votre but, à chaque fois qu’une blessure se réactive, est d’entrer avec votre être intérieur, et de l’aider à exprimer ses émotions, à les vivre. Car de cette manière, elles peuvent trouver résolution, de plus en plus, petit à petit, jusqu’à qu’elles soient totalement libérées.

La méditation est une pratique qui permet de développer la conscience intérieure de soi-même et ainsi d’accéder à son corps émotionnel. En prenant le temps de pratiquer cela, de toucher les émotions que l’on vit, et de les accompagner à trouver libération, on guérit notre corps émotionnel.

Source http://www.sciencedesoi.com




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Le LIMBO de la Création – Que devez-vous faire pour changer votre vie ou vos espoirs et vos rêves ?

Le LIMBO de la Création – Que devez-vous faire pour changer votre vie ou vos espoirs et vos rêves ?

par Brenda Hoffman



Chers,

Vous êtes dans une phase de reconstruction. Même si vous avez un plan pour le produit final, tout ce que vous ressentez est le bouleversement sans une idée concrète de ce qu’il faut faire ensuite.

Vous vous sentez probablement submergé par tout ce qui semble avoir besoin d’être achevé avant de pousser un soupir de soulagement avant de briller de joie en sachant que le travail est bien fait.

En vérité, beaucoup d’entre vous pensent que vous avez échoué dans le jeu de la création. Vous savez ce que vous ne voulez pas. Pourtant, vous n’êtes pas certain de ce que vous voulez. Et vous n’avez aucune idée de comment créer quelque chose – encore moins une nouvelle vie ou un nouveau monde.

Donc, vous vous interrogez sur vous-même, sur cette transition, sur tout et n’importe quoi. Il semble que tout votre travail diligent ne sert à rien, que vous êtes demeuré où vous étiez ou encore que vous êtes dans une position encore plus précaire.

Votre monde immédiat n’est peut-être pas en ruine, mais votre monde extérieur l’est certainement. Comment et quand commence la reconstruction? Ou suis-je en train de reconstruire un rêve qui n’arrivera jamais?

Beaucoup d’entre-vous sont maintenant trop épuisés pour même rêver de ce qui pourrait advenir.

Même si nous pouvons vous dire que tout va bien, votre monde immédiat et extérieur ne l’affiche pas. Au lieu de cela, il semble que ce chaos, cette peur durera pendant des décennies – beaucoup plus longtemps que vous aurez l’énergie pour les contourner.

Ce que vous avez oublié – compte tenu des circonstances et peut-être à juste titre –e st que les pouvoirs créatifs du nouveau ne sont pas comme ceux de vos existences terrestres antérieures.

eveil tv
– image pixabay

Dans le passé, vous avez espéré, rêvé, prié et médité pour encourager les Univers à créer ce qui était le mieux pour vous en temps universel. Vous avez senti que vous n’aviez aucun contrôle sur le timing ou même la création. Certains d’entre vous se sont déplacés au-delà de cette dimension 3D, mais seulement après avoir accompli les étapes requises selon vos schémas de croyance ou ceux de quelqu’un que vous avez cru plus spirituel que vous.

Vous êtes en train de faire la transition au-delà de ces modèles de croyance 3D. Vous vous permettez de vous rappeler comment créer en termes universels plutôt qu’en termes d’espoirs terrestres.

Vous commencez un nouveau plan de cours avec lequel vous n’êtes pas encore à l’aise. Semblable à ce que vous avez peut-être ressenti le premier jour de votre cours de géométrie. Vous apprenez, ou peut-être un meilleur terme, vous vous remémorez de vos compétences de création innée.

Il y a un écart entre ce qui était et ce qui est. Votre question évidente est la suivante: «Quels obstacles dois-je dépasser pour accéder à mes compétences de création universelles?» Aucune. Vous les avez toujours eu même lorsque vous vous êtes permis de nier ces compétences pendant votre séjour en 3D.




Il ne s’agit pas de trouver vos compétences créatives, il s’agit plutôt d’avoir la certitude que vous avez des compétences de création innée.

Il est temps de croire en vous autant que vous avez pu croire en quelqu’un d’extérieur à vous pour réaliser vos souhaits – que ce soit Dieu, les anges, les êtres de lumières ou quelqu’un dans votre vie en 3D.

Vous créez vos miracles tout comme vous créez votre vie. Ils sont un et la même chose. Pourtant, la plupart d’entre vous séparent les deux. Vous croyez finalement que vous créez votre vie, mais vous vous plaignez quand même au ciel ou aux autres quand vos miracles, vos rêves n’apparaissent pas dans les délais que vous souhaitez – ou jamais.

Donc, vous êtes maintenant dans le limbo de la création. Une moitié de vous croit que vous créez vos rêves et l’autre moitié croit que vous le faites seulement avec l’aide des Univers et des incantations spéciales de gratitude, de pardon et de bénédictions vers ou à partir des Univers.

Vous êtes votre propre gourou. Non seulement vous créez votre vie, vous créez aussi vos miracles, vos rêves.

Peut-être ne croyez-vous pas cette vérité – vous le ferez – tout comme déjà vous ne croyiez pas que vous étiez créateur de votre vie. Évoluer en un nouveau vous est un processus. Et le segment de ce processus dans lequel vous êtes maintenant est de croire que vous et seulement vous êtes créateur de vos rêves.

Pour certains, ce concept est effrayant car il est beaucoup plus facile d’avoir quelqu’un à invoquer et à qui se plaindre lorsque votre création n’apparaît pas. Pourtant, il n’y a que vous.

Peut-être que cette pensée semble méchante pour ceux d’entre vous qui préfèrent avoir quelqu’un ou quelque chose à blâmer. Car si vous êtes votre créateur – et vous l’êtes – et si vous êtes votre génie magique – et vous l’êtes également – qui pouvez-vous blâmer quand votre vie ne va pas comme vous l’aviez prévu? Plus précisément, à quel point est-ce effrayant pour ceux d’entre vous de commencer à croire que vous êtes votre propre génie magique, mais que rien ne sort de la lampe ?…

Que faites-vous de mal? Que devez-vous faire pour changer votre vie ou vos espoirs et vos rêves?… Rien… Permettez-vous de vous laisser couler dans vos nouvelles croyances au lieu de vous forcer dans un coin et d’avoir peur de ne pas réussir. Permettez-vous d’être, d’évoluer tranquillement et paisiblement.

Ne vous inquiétez pas. Vous vous rappellerez comment créer quand le moment sera venu. Très certainement avant de vous, «écraser et de brûler», mais certainement pas avant que vous arrêtiez de blâmer les cieux, les autres terriens, la terre ou d’autres entités pour vos tribulations.

Permettez-vous de laisser couler et tout ira bien. Luttez contre vous et tout ira bien quand même, mais vous serez battu et meurtri inutilement dans le processus.

Tout va bien dans votre monde et dans votre vie – il est temps pour vous de croire qu’il en est ainsi. Tout comme c’était le cas le premier jour de cette classe de géométrie traumatisante. Bien sûr, vous n’avez pas compris les concepts de géométrie le premier jour de classe, mais vous avez saisi les rudiments lorsque vous avez terminé vos devoirs.

Donc c’est à vous maintenant. Votre seule mission est de vous permettre de vous rappeler de vos compétences créatives dans une compréhension paisible et consciente que vous êtes dans une classe que vous n’avez jamais suivie auparavant – La création universelle tout en vivant sur terre.



Terminez votre mission, et vous vous en souviendrez. Luttez contre cette mission, et vous vous en souviendrez également- mais sans la paix qui est votre droit et votre joie universelle. Ainsi soit-il. Amen.

Copyright 2009-2017, Brenda Hoffman. Tous les droits sont réservés. N’hésitez pas à partager ce contenu avec d’autres, à le poster sur votre blog, à l’ajouter à votre newsletter, etc., mais en maintenant l’intégrité de cet article en incluant l’auteur / la chaîne: Brenda Hoffman & lien source: http: //www.LifeTapestryCreations. com

article trouvé et traduit par  http://lapressegalactique.org

 




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

NOUS VIVONS UNE ÉPOQUE MIRACULEUSE

NOUS VIVONS UNE ÉPOQUE MIRACULEUSE

par Caroline Faget

Nous vivons une époque miraculeuse car nous n’avons jamais été aussi aptes à nous éveiller, à passer à une nouvelle étape de l’histoire de notre humanité et à une autre phase de notre évolution personnelle.



L’époque actuelle est exigeante, les situations semblent parfois insupportables voire insoutenables. Et pourtant, nous sommes toujours là et bien plus vivants que jamais! Malgré la détresse, il y a une petite voix à l’intérieur qui ne cesse de nous encourager et de nous aider. Lorsque tout semble perdu, nous avons encore cette capacité à entrevoir une lumière, si petite soit-elle, qui nous dit : « Viens par ici ». (Lire l’article « Du chaos naît la lumière »)

Parfois nous ne savons pas vraiment où nous allons, ni pourquoi nous sommes là à faire ce que nous faisons mais nous avons l’intime conviction que nous sommes précisément à notre place. Nous sentons que le plus important est la vie que nous portons et que nous sommes. La vie ne cesse de vouloir s’écouler en nous comme l’eau qui s’infiltre dans la plus petite fissure du barrage. Malgré nos efforts pour essayer de contrôler ce qui nous dépasse ; l’amour, la vie et la lumière prennent leur place lentement mais sûrement.

Malgré un tableau qui pourrait parfois sembler désolant, nous vivons une époque miraculeuse. Car aujourd’hui, plus que jamais, nous sommes poussés dans nos retranchements, dans nos petitesses pour justement constater qu’au-delà de nos souffrances, nous sommes bien plus grands que notre obscurité passagère.




Cependant, nous ne pouvons faire l’impasse de nos zones d’ombre. Bien sûr, nous pouvons essayer de toutes nos forces de les repousser plus loin, de faire semblant de ne pas les voir ou de les fuir. Et pourtant, comme par magie, elles réapparaissent sous une forme différente que nous reconnaissons du premier coup d’œil. Nous savons au fond de nous qu’il s’agit de cette part d’obscurité que nous avions tout fait pour ne pas voir. Certains passent leur vie et leur énergie à repousser toujours plus loin ce qu’ils ne souhaitent absolument pas voir. « Je veux bien tout accepter sauf ça!» Tôt ou tard, un choc ou une maladie apparaissent dans leur vie pour leur donner encore une occasion de s’ouvrir à la guérison. (Lire l’article « Je souhaite porter plainte contre Dieu »)

Il nous a été donné de naître à cette époque miraculeuse car nous sommes enfin prêts à voir, à comprendre, à réaliser et à faire des connexions entre le corps et l’esprit, le passé et le présent, la matière et l’intangible, le visible et l’invisible.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous sommes dans le même bateau. Alors nous avons le choix de nous entraider ou de sombrer ensemble. Or, il me semble bien que cette fois-ci, la victoire est assurée, contrairement à l’époque de l’Atlantide où cette civilisation hautement avancée a disparu. Aujourd’hui, forts de toutes nos connaissances et de nos expériences, il n’y a qu’une issue possible : guérir et nous élever.

spiritualtié eveil tv
image pixabay

Il nous faut seulement poser une intention claire et profonde dans la pureté de notre cœur. Je vois tant de personnes qui en ont marre car elles estiment avoir déjà tellement travaillé sur elles… Mais dans notre plus pure vérité intérieure, il n’y a pas de place pour ce genre de considération qui nous égare. Nous avons seulement le choix d’accepter de grandir ou de résister à notre croissance. Et c’est dans cette résistance que s’infiltrent les contingences mentales : « Je ne le mérite pas », « j’en suis encore là », « je ne veux plus souffrir », » je veux pouvoir contrôler », » je veux être éveillé. » Ces personnes voient leur évolution de façon linéaire et veulent arriver à tout prix à un résultat.

Chaque fois que vous sortez vos poubelles, vous dites-vous ? : « Oh j’en ai marre de sortir les poubelles, quand cela va-t-il s’arrêter ? » Or, qui va sortir vos déchets si ce n’est vous-même ? Il est étonnant de constater à quel point nous nous croyons étrangers à nos propres rebuts. Pour cesser d’accumuler des déchets, ne faudrait-il pas cesser d’être à leur origine ?

Combien de rebuts énergétiques, mentaux, émotionnels, spirituels, physiques et vibratoires avons-nous accumulés aujourd’hui ? Il n’y a pas à culpabiliser mais seulement à devenir responsables de ce que nous sommes en train de créer. Savoir que nous avons la capacité d’abord de les jeter puis de les recycler, c’est-à-dire de leur donner une seconde vie. Les recycler signifie renaître à partir de cette matière que nous croyions inutile, terrifiante ou infâme. Dans un premier temps, soyons conscients que nous sommes à l’origine de nos déchets. Peu à peu nous deviendrons tellement conscients de cette chaîne de fabrication de nos propres scories que nous parviendrons à les recycler puis à les transformer avant qu’elles ne deviennent des déchets.

Nous vivons une époque miraculeuse qui nous met face à nous-mêmes et ne nous permet plus de continuer à nous raconter des histoires. Bien que ce soit parfois très douloureux ou peu reluisant, nous cessons enfin de tourner en rond et la vérité nous éclate en pleine figure. Nous grandissons en conscience comme jamais auparavant.

Nous vivons une époque miraculeuse car nous prenons conscience de plus en plus de cette chaîne de recyclage intérieur qui nous permet de voir au-delà des apparences et de détecter la souffrance racine.

Récemment il m’a été donné de retrouver une partie de moi en souffrance. Je peux vous dire qu’elle n’avait pas un bel aspect, plutôt même repoussant ! L’image qui m’est venue en méditation est celle d’un chien enragé et ensanglanté, entre le pitbull et le sanglier. Pas très glamour donc ! J’ai d’abord ressenti que la zone de mon cœur était fermée. J’ai observé cet animal en méditation et je l’ai enfin accompagné. J’ai ouvert ma porte à cette part de moi en souffrance et je l’ai invitée à se reposer. J’ai accepté de faire entrer cet animal dans ma demeure intérieure. Il s’est étendu à même le sol. Je lui ai allumé un feu de cheminée puis j’ai commencé à lui panser ses blessures à vif. Il avait accepté lui aussi de venir dans mon espace intérieur et maintenant je voyais qu’il se laissait faire comme s’il était arrivé au bout de ses forces, de sa rage et de sa souffrance. Il semblait accepter que je prenne soin de lui.

Quelle émotion lorsque je me suis étendue près de lui en l’enlaçant. J’ai pleuré ces retrouvailles avec moi-même. Et alors qu’en début de méditation mon cœur était compact et lourd, il s’est miraculeusement ouvert. J’ai senti la détente et le soulagement m’envahir. J’ai réalisé dans cette réconciliation avec moi-même que cet animal allait devenir un magnifique cerf si je continuais à le soigner avec tout mon amour. Car c’est bien la force de l’Amour qui guérit et rien d’autre. (Lire l’article « Le miracle de l’Amour »)

Nous pouvons encore continuer à voir ce qui se trame au niveau superficiel, à chercher à remplir absolument ce vide par l’extérieur. Oui nous le pourrions et nous le faisons encore mais nous réalisons à quel point rester à la superficie nous fait perdre du temps et de l’énergie. Contacter la souffrance racine nous demande du courage mais nous en sommes capables. Nous sommes venus pour nous transformer et pour boire notre propre calice jusqu’à la lie.

Abandonnons-nous à notre sagesse intérieure afin qu’elle nous guide par des images, des ressentis et des situations de guérison. Le miracle de cette époque est son intensité, sa vitesse et sa promesse de guérir nos plus grandes blessures.

Nous vivons une époque miraculeuse car les illusions tombent comme des châteaux de sable pour faire apparaître une merveilleuse cathédrale de lumière qui relie la terre et le ciel. Nous ne pouvons définitivement plus fonctionner comme avant. Le miracle est que nous devenons conscients de nos inconsciences.



L’obscurité est notre plus grand challenge et la promesse de notre salut. Elle est le défi que nous avons accepté en venant sur terre.

C’est dans l’obscurité que s’éveille notre éclosion.

C’est dans l’obscurité que naît la lumière d’un nouvel horizon.

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

L’Abondance dans la prospérité

L’Abondance dans la prospérité

Que de misères vous vous seriez épargnées si vous compreniez que de manque il n’y a point! Voilà une charmante perspective de vacances, prendre le temps pour vous reposer et faire des décrets qui vous apporteront l’abondance monétaire, spirituelle et tellement de bien-être et de satisfaction que vous ne vous souviendrez même pas d’avoir manqué de quelques biens terrestres.




Il se peut que vous en veniez à vous ennuyer de vos manques de monnaie. Bien sûr, vous allez vous souvenir de vos privations : elles seront tellement accaparantes que vous en oublierez de m’accompagner. Voyez comment l’humain est peu reconnaissant! Il veut du bien et du bon et, quand il obtient ce bien et ce bon, il en oublie la manière qui a fait ce bien et ce bon, de manière à revivre quand même dans le passé.

Il fallut faire de l’être homme un seigneur de la terre pour qu’il s’aperçoive que finalement il s’ennuie de son passé restreint et de son savoir limité. Que de peu de reconnaissance avez-vous? Je reprends ce discours pour une dernière fois, car il me semble très important que vous fassiez très attention à vos pensées, elles détruisent le matériel qui vous est donné en abondance, pour la seule et unique raison que vous vous accrochez au passé. Prendre le temps qui vous est donné pour faire de vous des esclaves monétaires ou matériels est impensable à mes yeux. Que vous est-il arrivé? Vous avez grandi autrefois, en sachant et en faisant de votre vie un paradis. L’avoir oublié va sans nul doute coûter quelques années de votre vie d’aujourd’hui à faire des sacrifices inutiles puisque cela ne doit pas se reproduire.

Il se peut que vous fassiez de bonnes expériences d’abondance financière : que de faits et de choses allez-vous vous acheter? Et encore, vous allez garder de l’argent au cas où ce serait plus le rendement escompté. Si par hasard l’argent venait à manquer, vous avez certainement un petit pécule de caché quelque part, n’est ce pas? Alors, si vous n’avez pas assez confiance que ce que vous avez besoin soit disponible en tout temps, que de déboires allez-vous vivre, puisque, quand vous avez de l’argent, vous pensez au manque possible qui va arriver. Pourquoi voulez-vous qu’il n’arrive pas? Il suffit d’une pensée et votre vœu est exaucé. Voilà votre problème! Exactement la façon que nombres d’entre vous réagissent. Plus vous êtes distraits par l’argent, plus de difficultés vous avez. Mettez votre énergie à faire votre bonheur et surtout pas votre malheur. Les craintes se matérialisent toujours avec une certaine précision, en plus de faire de vous des esclaves.

image pixabay

Il faut vous libérer définitivement de ces patterns de limitation, sans quoi l’abondance disponible sur les plans supérieurs va s’épuiser, puisque vous n’y faites pas appel. Comprenez-moi! Vous êtes tous, sans exception, capables de créer, pour vous et votre entourage, cette abondance de quoi que ce soit, pour être heureux et profiter de votre vie entière pour grandir, évoluer, prendre du temps pour voyager, si tel est votre projet. Alors, arrêtez-vous une seconde et prenez bien le temps de refaire votre prise de conscience qui représente le bien-être, pour vous et les personnes dépendantes de vous. De quoi avez-vous besoin réellement? Je prends le détail de l’argent, puisqu’il me semble que vous n’avez que l’argent pour acheter votre bonheur dans la vie. Je crois que la nécessité à être dépendant de l’argent est grandement exagérée. Par contre, si vous devez vivre en plein bonheur, sans argent ou très peu, mais que vous avez la santé, une maison confortable, de la bonne nourriture et des enfants charmants. Que de bonheur vous avez présentement sans attendre d’un compte de banque ou d’une rentrée d’argent!

Voyez comme la dépendance à l’argent a faussé votre vision du bonheur et de l’abondance. Je penserai que le monde est plein de millionnaires et que chaque dollar dépensé l’est pour le partage des richesses et le bien-être de vos populations. Alors, de quoi allez-vous manquer encore? Vous voyez que ce temps est bientôt là sur votre pas de porte. Croyez-vous être capables de l’accepter?… ou allez-vous encore vous plaindre de ce que vous recevrez? L’être humain est en général un éternel insatisfait. Il prend dans l’Univers tous ses aises mais demande encore et toujours sans vraiment être rassasié. Voilà ce que la dépendance aux choses et à l’argent fait de vous! Alors je vous demande, à chacun, d’être plus attentifs à vos besoins et d’oublier l’argent comme un bien vital. Moins vous attacherez d’importance à cette énergie qu’est l’argent, plus elle sera présente dans votre vie à votre usage.




Me comprenez-vous maintenant quand je prends du temps, qui est Dieu, pour que vous compreniez, vous qui êtes Dieu, que l’énergie que vous devez employer est Dieu. Alors, qui de vous peut me dire que Dieu a abandonné son enfant? La création est là pour tous et pour tout. Dans combien de temps prendrez-vous cette énergie pour vous en satisfaire, sans jamais en manquer, puisque Dieu l’énergie argent est instantané, inépuisable et indestructible? Voilà l’abondance manifestée à votre usage à tous, sans exception de races et de couleurs.

Voilà ce message terminé! Je vous souhaite la compréhension divine et l’accomplissement de ces bienfaits.

Je dis le Maître Saint-Germain

Reçu par Chrystal le 3 avril 2006
Francine Bertrand
http://www.apprendreafairedesmiracles.com

Partagé par : www.terrenouvelle.ca



REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES




eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Le sixième Chakra – le Troisième œil

Le sixième Chakra – le Troisième œil

Énergies Fondamentales : l’intuition supérieure
Paire de Chakras : le troisième œil et le but de l’âme (sixième et huitième)




Le sixième chakra est situé au bas du front, centré au-dessus de l’arête du nez, entre les arcades sourcilières . Il est orienté horizontalement de l’avant vers l’arrière. Le troisième œil et votre source de perception extrasensorielle, le siège de la vue psychique et de la sagesse. L’intuition spirituelle entre par là dans votre système, vous offrant ainsi une « vision globale » de la vie, avec tous ses niveaux d’interaction énergétique. Ici résident votre clairvoyance, votre intuition et votre éveil personnel, votre porte d’accès au savoir intérieur et supérieur. Ce chakra travaille d’une façon unique avec tous les autres, car il possède une connexion « de contre » au chakra racine, au chakra sacré , au plexus solaire, à la gorge et à la couronne.

Le troisième œil gouverne les yeux, les oreilles, les sinus, le nez ainsi que la glande pituitaire et l’hypothalamus. Quand ce sixième chakra fonctionne bien, vous communiquez adéquatement à la fois avec le soi intérieur et le Soi supérieur; dès lors, vous pouvez accomplir davantage sur les plans de la guérison intérieure et de la croissance spirituelle. Ce chakra vous permet de voir clairement vos problèmes et vos leçons énergétiques, de sorte que vous pouvez en assumer la responsabilité. La plupart des praticiens thérapeutes ont un troisième œil très fort et très sensible, car ils s’appuient sur lui pour établir leur diagnostic dans leur travail holistique. Comme pour l’harmonisation de votre corps physique, plus vous « exercez » vos sens psychiques, plus ils s’affinent ! Le sixième chakra est également connecté énergétiquement et d’une façon unique au système entière, offrant la signification supérieure de tout ce qui se passe dans les autres chakras.

Les gens dont le troisième œil est encrassé se sentent coupés de leur intuition et nient l’existence des niveaux supérieurs. Certains ne croient à rien d’autre qu’à ce qu’ils ont appris ou expérimenté dans le monde physique. Leur capacité à gérer les hauts et les bas de l’existence est sévèrement diminuée, de sorte qu’ils répètent souvent sans cesse les mêmes leçons sans comprendre pourquoi ni comment ils devraient les dépasser. La peur est ici celle de la connexion au soi intérieur et de l’obligation d’affronter les devoirs « spirituels ». Cela crée une boule de culpabilité, de blâme et de honte qui les empêche d’assumer la responsabilité de ce qu’il ont créé. L’incapacité intellectuelle et créative ainsi eue l’envie peuvent s’installer chez ces gens, qui ne progressent pas alors que d’autres avancent. Ainsi, l’esprit inférieur évite de croître pour entrer dans un cadre de réalité supérieur.

image pixabay – le sixième Chakra – le Troisième œil

Il est essentiel de purifier le sixième chakra, sinon vous continuerez à vous faire obstacle !

Les problèmes émotionnels liés à cette partie du corps sont l’anxiété, la paranoïa et le comportement psychotique, y compris la schizophrénie, la dépression, l’instabilité mentale et émotionnelle. Quand aux déséquilibres physiques, ils surviennent dans la région des yeux, des oreilles, des sinus, du nez : ils affectent également le fonctionnellement la pituitaire et de l’hypothalamus. La pituitaire régule le système endocrinien (les glandes qui secrètent les hormones directement dans le système sanguin) et, par conséquent, plusieurs processus corporels. L’hypothalamus régule la pituitaire, la température du corps, ainsi que vos besoins alimentaires et sexuels, et votre besoin de sommeil. Les migraines se logent là; physiquement, elles proviennent des organes situés dans cette région ou sont dues aux problèmes hormonaux déséquilibrant les autres chakras. Les incapacités d’apprentissage conceptuel ou fonctionnel sont également gouvernées par le troisième œil, bien qu’elles origines souvent de la couronne, qui régule le cerveau et les fonctions du système nerveux central.




Vous rendez-vous compte maintenant de l’incroyable complexité de l’être humain ? Nous parlons ici de l’être énergétique holographique, multicouche que vous êtes, au-delà du corps physique que vous voyez dans votre miroir. Quand vous superposez votre être énergétique à votre être physique, n’est-il pas étonnant de voir à quel point votre corps physique reflète votre état énergétique ?

Chers enfants, lorsque vous évacuerez vos blocages éthériques et résoudrez vos problèmes émotionnels, mentaux et spirituels, votre corps se rééquilibrera et rayonnera de santé !

Partagé par : www.terrenouvelle.ca



 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Prière pour les Organes ou les Parties du corps ainsi que les troubles à l’Archange Raphaël

Prière pour les Organes ou les Parties du corps ainsi que les troubles à l’Archange Raphaël

Archange Raphaël

Prière pour les Organes ou les Parties du corps ainsi que les troubles à l’Archange Raphaël , à la Lumière Vert Émeraude




Lorsque vous priez pour la guérison visualisez la santé déjà réalisée, vous donnez plus de chance a la guérison de s’opérer par la pensée positive qui est créatrice et demander au rayon Vert de guérir l’endroit du corps de vous ou votre être cher qui souffre . Faites des séances de pensées positives de visualisation créatrice avec la flamme verte.

Épaules :
« Cher Archange Raphaël , je vous confie tous mes fardeaux , ainsi qu’à Dieu , afin que vous les allégiez et les transmutez . Je ne veux plus porter de stress ni de négativité et je vous demande de purifier et de protéger mes épaules avec votre énergie curative verte, merci »

Dos :
« Cher Archange Raphaël , merci de diffuser dans tout mon dos votre lumière curative vert émeraude et de m’offrir votre soutien intégral . Merci de me prêter la force de garder le dos droit facilement et sans efforts, merci »

Sommeil :
« Cher Archange Raphaël , merci d’apaiser mon esprit et de m’aider à lâcher prise et à me détendre avec confiance . Merci de m’aider à apprécier une merveilleuse nuit de sommeil . Maintenant je me sens aimé et en sécurité. Merci »

Soucis :
« Cher Archange Raphaël , merci de venir vers moi pour éclaircir mon esprit et apaiser mon cœur . Je souhaite vous confier ainsi qu’à Dieu tous mes ennuis et mes soucis , si vous voulez bien m’aider à les abandonner . Protégez moi. Aidez moi à être en sécurité à tous égards . Merci de tourner mes pensées vers la sérénité. Merci »

Cou :
« Cher Archange Raphaël , merci de m’offrir le soutien et la souplesse afin que je puisse voir tous les aspects de la vie . Merci de guérir mon cou et de lui rendre une parfaite mobilité, merci »

Prière pour la Tête :
« Cher Archange Raphaël , merci de m’aider à me pardonner ainsi que tous ceux qui m’ont blessé . Merci de faire que je me reconnecte pleinement à l’amour et à la sagesse universelle de Dieu . je vous demande de baigner ma tête dans votre énergie curative afin de recouvrer une santé idéal. Merci »

Eveil Tv - Spiritualité
Angel (pixabay image)

Cotes :
« Cher Archange Raphaël , merci de restaurer l’équilibre de mon corps et l’intégralité de ma cage thoracique . Je me porte bien a tous égards , suivant ma vérité spirituelle et je vous remercie de m’aider à respirer aisément et sans effort. Merci »

Os et moelle osseuse :
« Cher Archange Raphaël , merci de soutenir de votre présence et de votre énergie la santé la force et le bon fonctionnement de mon squelette . Merci de guérir et de reconstruire complètement mes s afin de me permettre d’avoir le soutien nécessaire. Merci »

Poumons :
« Cher Archange Raphaël , je vous demande de nettoyer et de guérir complétement mes poumons . Je me pardonne ainsi qu’aux autres pour toutes les substances nocives que j’ai inhalées . Je vous en prie , guidez moi vers les changements à entreprendre pour m’assurer une meilleur santé et un bien être respiratoire parfait. »

Gorge :
« Cher Archange Raphaël , je souhaite exprimer ma vérité aux autres et à moi même dans l’amour et la sagesse . Merci de nettoyer ma gorge de toute énergie de peur et de m’aider à parler clairement et sainement . Merci d’apaiser ma gorge avec votre énergie curative verte. Merci »

Prière pour les Mains :
« Cher Archange Raphaël, je vous en prie prenez mes mains et aidez moi à absorber votre puissance Lumière curative. Aidez moi à lâcher prise de toute négativité pour accepter les pensées positives d’amour et de lumière, merci »

Prière pour les blocages à l’Énergie à l’Archange Raphaël :
» Cher Archange Raphaël , merci d’éliminer mes blocages et de déclencher le pleine puissance de mon énergie qui est un don de Dieu . Je vous en prie , revitalisez moi afin que je puisse appréciez pleinement chaque moment de ma vie. Merci »

Contrôle et réduction de la douleur :
« Cher Archange Raphaël , merci d’aider mon corps à se sentir bien et en bonne santé à tous égards . Merci de m’offrir la vitalité et la paix.
Archange Raphaël , je vous en prie , venez retirer de mon corps toutes restriction et tout blocage énergétique , afin que je puisse gouter à la santé et au bien être. Merci »
et aussi…

Prière pour les enfants :
« Chère Archange Raphaël , je vous en prie , aidez mon enfant ( prénom ) à guérir tout de suite . Je vous demande s’il vous plait de l’entourer de votre énergie curative verte et de l’aider à recouvrer totalement la santé dès maintenant, merci »

Si on est désemparé face a une problème de santé de son enfant :
« Cher Archange Raphaël , je vous en prie , calmez moi et rassurez moi sur la santé de mon enfant . S’il vous plait , aidez moi à entendre votre guidance et à pouvoir penser et agir vite pour l’aider à récupérer rapidement et facilement . Merci »




Régimes dépendances et exercices :
« Cher Archange Raphaël , je suis prêt à lâcher (nom de l’addiction). Je vous en prie tranchez les cordes des peurs qui se rattachent à cette addiction et emplissez mon corps de votre lumière vert émeraude aimante et apaisante . Merci de faire disparaître mes envies compulsives afin que je désire uniquement des nourritures et boissons saines. Merci de me déconnecter complètement des envies qui sont mauvaises pour ma santé . Mon cœur, mon corps et mon âme sont maintenant totalement emplis d’amour, merci »

Protection des animaux familiers :
« Cher Archange Raphaël , merci de veiller sur mes animaux , de les protéger et de les soigner . Je vous en prie , aidez (nom de l’animal) à recouvrer la santé et la joie . Merci de guider mes actions afin que je puisse prendre en charge la santé de mes animaux. Merci »

http://www.facebook.com/celine.zenensoi

Partagé par : www.terrenouvelle.ca



 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Message des Animaux aux Humains…

Message des Animaux aux Humains…

Le Deva des loups et d’autres animaux

(dont ceux exploités pour leur viande)

 




Bonjour à tous. J’ai par maintes fois pris la parole par le biais de notre intermédiaire, et je vais reprendre aujourd’hui, parce qu’il devient urgent que vous preniez conscience d’une chose : votre réalité est en passe de se transformer, ce qui doit être changé va devoir l’être dès à présent ! Dans le cas contraire, vous y serez contraint et cela se passera avec bien moins de douceur…

Je veux parler de votre façon de vivre et d’aborder la vie, ce qui vous entoure avec désinvolture. Je sais pertinemment que vous ne pouvez changer radicalement de société du jour au lendemain parce qu’il ne tient pas qu’à vous d’opérer la mutation, mais à votre collectif. Néanmoins, si vous, qui êtes parmi les êtres qui s’éveillent, vous ne modifiez en rien vos habitudes, comment pouvez-vous le demander des autres et à fortiori de vos gouvernants ?!

Je vais parler ici d’une chose toute bête et simple : votre alimentation. Vous rendez-vous seulement compte, à force de la souffrance que vous infligez, de la somme de karma que vous êtes en train de vous mettre sur la tête ?! Je ne vais ici vous parler que de la souffrance animale, et cela sera largement suffisant, croyez-moi !

Juste pour vous nourrir, savez-vous la somme d’incohérences que vous accumulez ?! OUVREZ LES YEUX ! Vous ne pouvez plus agir ainsi !

Alors, ça y est, il y en a certains qui sont en train de se dire : « Voilà, le Lobby des végans est encore en train de frapper, il y a sans doute des causes plus importantes que celle-ci non ?! Nous obliger à nous nourrir que de bêtes légumes, qu’on nous laisse en paix ! ». Oui, je sais, nous savons, qu’il n’y a rien de plus agaçant que quelqu’un puisse venir et vous donner des leçons sur ce que vous croyez juste, cependant, sachez que si nous prenons la peine de vous exhorter ainsi c’est parce que nous possédons un immense amour vis-à-vis de vous et que nous voyons la catastrophe se profiler à très grande vitesse. Non, nous ne sommes pas (très) en colère après vous, malgré les pleurs, les douleurs, les souffrances inutiles, le barbarisme de certains et nous en passons, mais ce qui se passe à présent ne pourra plus continuer encore bien longtemps. Il faudra bien qu’à un moment ou à un autre, quelque chose vous réveille, quitte à vous secouer rudement, pour qu’enfin, vous cessiez de vous voiler la face : vous êtes COMPLICES d’un grand GENOCIDE ! Le massacre se perpétue de jour en jour, d’heure en heure et ne semble ne pas avoir de fin… Quand comprendrez-vous enfin ?!

Vous traitez le vivant comme des objets du quotidien. Vous feriez l’élevage de fourchettes que ce ne serait pas pire ! De la naissance à leur mort, les animaux de bouche ne cessent de souffrir. Ce cycle infernal continue sans s’arrêter et ne connait pas les jours fériés ni les vacances. Mais qu’est-ce qu’il vous prend ?! Evidemment, nous savons que cela ne date pas d’aujourd’hui, bien que cette intensification soit sommes toutes assez récente, mais ce qui se passe maintenant est sans précédent dans tout votre cycle d’humanité.

eveil tv
Message des Animaux aux Humains… image pixabay

Aucun animal n’agirait de la façon dont vous traitez les animaux. Aucun animal ne traiterait non plus ses petits comme vous le faites.

Afin de stopper toute polémique, sachez qu’avant la chute de l’Ancien Continent, vous étiez végétariens. La viande vous aurait rebutée et de toute manière, il ne vous serait pas venu à l’idée de consommer une telle source de nourriture, issue d’un être vivant sensible et proche de vous. Sachez aussi que pour certains d’entre vous, vous pouviez aisément communiquer avec les animaux et il était pour vous d’une évidence que la souffrance et les sentiments en général, n’étaient pas l’apanage du seul genre humain. Puis, la décadence est arrivée, vous avez eu des excès en tout genre et la chute était devenue inévitable : vous n’aviez pas réussi à intégrer une grande leçon essentielle pour pouvoir évoluer et accéder à un niveau de conscience supérieur. C’est aussi à ce moment-là que vous avez commencé à manger de la chair animale ! Vous êtes maintenant, de nouveau, au fameux tournant où il va vous être demandé d’abandonner vos vieux schémas pour pouvoir en accueillir de nouveaux, forts de votre vieille expérience. Or, cela ne sera possible que si vous n’avez pas accumulé de dettes importantes vis-à-vis d’autrui… Pour effacer celle, monstrueuse, qui ne cesse de croître vis-à-vis du peuple animal, que croyez-vous qu’il puisse se passer ?

Juste par comparaison, et non, ce que je m’apprête à vous dire n’est PAS trop fort, cela est même en dessous de la réalité, remémorez-vous cette guerre effroyable que fut la 2nde Guerre Mondiale. Elle fit des millions de victimes, de manière brutale et barbare, propre à la guerre, et vous portez encore, pour certain, le traumatisme de ce qui s’est passé, et pour cause : les victimes d’hier se réincarnent (ou sont déjà incarnées) aujourd’hui ! Rappelez-vous la macabre découverte des camps de la mort avec ses chambres à gaz. Imaginez un peu la souffrance accumulée en ces lieux, l’horreur des derniers souffles de vie arrachés brutalement, à des femmes et des enfants ! Et ceci, sans un scrupule de la part des tortionnaires. Transposez maintenant ceci, des milliers de fois, dans chacune de vos villes ! Et ce, tous les jours, plusieurs fois par jours !

Oui, les animaux souffrent ! Non, ce ne sont pas de stupides réactions nerveuses, juste de vrais sentiments, de douleurs, d’incompréhensions, d’affreux désespoir… Pourquoi croyez-vous que vos abattoirs soient fermés au public ? Parce que si vous saviez réellement ce qu’il s’y passe, jamais plus vous ne pourriez ingurgiter le plus petit morceau de chair animale. Les animaux pleurent, les animaux crient, les animaux ont peur, ils le manifestent, mais vos « bien-pensants » essayent de vous rassurer en disant que vous ne devez pas tomber dans l’anthropomorphisme. Et vous les croyez ?! Quand votre chien se tord la patte, il hurle, c’est de la comédie d’après vous ? Quand votre enfant tombe, il pleure, c’est tellement différent ? Evidemment, les animaux n’ont pas les sentiments aussi développés que vous, mais ils en ont, plus simples mais aussi plus « purs » dans le sens non encore pollués par le mental.

Et vos enfants… mais arrêtez de leur infliger un stress inhumain ! Non seulement vous leur déposez sur le dos une tâche absolument gigantesque dès leur plus jeune âge, dû à la dureté de votre société (et vous arrivez à bien vivre dedans ?), mais en plus, vous leur accumulez un karma énorme en réponse à vos exactions… laissez les vivre en paix. Non, ne pas faire toute sa scolarité en tête de classe n’est pas grave, non, leur vie ne sera pas terminée sitôt les diplôme passés, et oui, ils auront le reste de leur vie pour changer s’ils le souhaitent. Maintenant, vous pouvez vivre plusieurs vies en une, vous avez le droit de vous tromper et de modifier ce qui ne vous plait pas, alors faites-le !




La pression, va devenir de plus en forte, sachez-le, nous n’y seront pour rien dans ce qui adviendra : une fois encore, c’est par amour pour vous que nous vous disons cela. Toutefois, vous êtes les créateurs, et par cela vous êtes en train de créer les égrégores qui risquent de vous donner les « coups de pieds aux fesses » dont vous semblez avoir besoin pour bouleverser vos habitudes. Changez maintenant, par amour pour vous, par amour pour nous, et vos dettes seront moindres. Attendez que l’humanité entière plonge la tête dans son ignominie et votre dette n’en sera que plus lourde…

Encore une fois, nous vous aimons, mais cessez de vous conduire comme des enfants cruels ! La souffrance est à son apogée, nous sommes vos petits frères, ne l’oubliez pas !

Le Deva des loups et d’autres animaux (dont ceux exploités pour leur viande).

source : http://www.lesailesdelumiere.com

Partagé par : www.terrenouvelle.ca



 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Les 8 lois qui régissent l’esprit et comment les utiliser

Les 8 lois qui régissent l’esprit et comment les utiliser

HJ : A moins que nous ne comprenions l’esprit, il est difficile, voire impossible de le maîtriser. Cela peut sembler être une pensée qui nous dépasse pour ceux qui estiment qu’il est infiniment complexe, et il l’est effectivement, mais il y a quelques règles fondamentales qui régissent la façon dont il fonctionne et qui renferment les clés pour le comprendre et travailler avec succès.




En outre, ces règles ou lois, si vous voulez, ne sont pas complexes en elles-mêmes. Elles offrent un cadre riche pour comprendre pourquoi il fonctionne comme il le fait et, finalement, pourquoi vous pensez de la façon dont vous le faites.

En sachant comment fonctionne l’esprit, vous pouvez commencer à utiliser les lois pour transformer et remodeler votre conscience, les croyances et les pensées dans la direction que vous désirez.

Ces 8 lois sont décrites et expliquées ci-dessous et offrent à toute personne intéressée les clés pour vraiment se connaître à un niveau beaucoup plus profond. Elles sont le point de départ pour l’exploration de la psyché et pour découvrir ces domaines du Soi qui ont le plus besoin de guérison ou d’ajustement. Maîtriser votre esprit n’est pas seulement possible, mais accessible.

Règle I – CE QUI EST IMAGINE OU ATTENDU TEND A SE MATERIALISER

Le Dr Maxwell Maltz, dans son fameux livre « Psycho-Cybernetics », décrit le subconscient comme un « mécanisme de l’effort vers le but ». Ce terme signifie que lorsque l’esprit vise un objectif, il fonctionne automatiquement pour atteindre celui-ci.

L’individu qui croit fermement au succès, cherche subconsciemment à provoquer les circonstances favorables qui conduisent à ces succès. Lorsque les conditions favorables se présentent, il est capable de reconnaître l’opportunité et de prendre les mesures nécessaires afin de réaliser son plan de réussite.

Nous connaissons tous des personnes qui semblent avoir une « magic touch ». La vie semble les combler de bénédictions sans aucune raison apparente et nous les appelons des « chanceux ». Ce qui semble être de la chance n’est en fait rien d’autre que de l’ESPERANCE MENTALE POSITIVE – une croyance forte et une projection mentale du succès.

D’autre part, la personne qui se conçoit elle-même comme un « perdant type » va trouver un moyen d’échouer, malgré toutes les bonnes intentions. L’étudiant qui croit être faible en arithmétique doit avoir de mauvaises notes dans cette matière pour justifier ses propres convictions. Sa croyance négative originale est réaffirmée par ses mauvaises notes et alors commence un cercle vicieux.

Attendez-vous à de bonnes choses et elles se produiront. Imaginez-vous vivement réussir et vous atteindrez le succès.

Règle II – CHAQUE PENSEE OU IDEE ENGENDRE UNE REPONSE PHYSIQUE

Une abondance de données expérimentales sur les processus de pensée a révélé que la pensée génère toujours une réponse physique. De nombreux scientifiques pensent que les mouvements musculaires sont une partie intégrante du processus de la pensée.

Par exemple, chaque fois que nous pensons à un mot, nos muscles vocaux réagissent et deviennent partie intégrante de la pensée. Pour vous convaincre de ce phénomène, essayez l’exercice suivant : maintenez votre bouche grande ouverte, essayez de penser au mot « bulle ». Lors du premier essai, vous pourriez trouver qu’il est très difficile de penser à ce mot, ou la pensée pourrait d’abord paraître empâtée, comme si vous tentiez de prononcer le mot à haute voix avec votre bouche ouverte.

Les pensées et les idées à fort contenu émotionnel produisent des réactions physiques dans le corps, caractéristiques de l’émotion. Les pensées de colère ou de peur stimulent les glandes surrénales qui à leur tour affectent l’activité de la plupart des fonctions de l’organisme. Des études récentes ont montré que la résistance naturelle du corps à la maladie peut même être affectée par les pensées et les émotions.

Afin de s’adapter avec succès au stress de la vie et d’éliminer ou de modifier les réactions physiques négatives chroniques, nous devons d’abord apprendre à changer nos HABITUDES DE PENSER. Nous devons apprendre à accepter les situations positivement. Nous devons apprendre à changer les idées négatives fixes en attitudes positives fortes. Cela peut se faire par l’autosuggestion ou l’autohypnose.

Règle III – LA LOI DE L’EFFET INVERSE

Cette loi a été formulée au tournant du siècle dernier. Emile Coué, le père de l’autosuggestion l’appelait la « loi de l’effort inversé ». Coué déclarait : «Chaque fois qu’il y a un conflit entre la volonté (l’effort conscient) et l’imagination (l’imagerie mentale), non seulement nous ne faisons pas ce que nous souhaitons, mais nous faisons exactement le contraire ». Lorsque quelqu’un pense qu’il aimerait faire quelque chose, mais estime ne pas pouvoir y arriver, plus il essaye plus cela devient difficile.

Un exemple courant de cette règle est observé chez les personnes qui souffrent d’insomnie. Elles vont se coucher avec la pensée « je suppose que je ne vais pas pouvoir dormir ». Ensuite, elles essayent de dormir, et plus elles essayent, plus elles deviennent éveillées. Quelque temps plus tard, complètement fatiguées, elles cessent d’essayer, commencent à penser à autre chose et s’endorment au bout de quelques minutes.

Un deuxième exemple de la loi de l’Effet Inversé est l’oubli d’un nom. Plus vous essayez délibérément de vous rappeler un nom oublié, plus difficile cela devient. Plus tard, quand vous cessez d’essayer et pensez à autre chose, le nom vient facilement à l’esprit. L’attitude reflétée par la loi de l’Effet Inversé est : « J’ai très envie de le faire, mais je sais que je ne peux pas ». Ce qui est attendu tend alors à se réaliser (article I) et vous obtenez le contraire de ce que vous recherchez

image pixabay

Règle IV – DE NOUVEAUX MODELES D’HABITUDES PEUVENT ETRE FORMES PAR DES IMAGES VISUALISEES

Lorsque vous regardez un objet, la lumière réfléchie depuis l’objet entre dans vos yeux, permettant à un changement électrochimique de se produire. Ce changement produit des impulsions nerveuses qui sont transmises au centre visuel du cerveau où elles sont interprétées comme images visuelles. Ce sont à ces images mentales dans le cerveau que vous réagissez et non à l’objet lui-même. Pour cette raison, visualiser un objet ou une action dans votre imagination peut avoir le même effet que l’évènement réel.

Réaliser que notre système nerveux ne peut pas faire la différence entre une expérience réelle et une expérience imaginée ouvre une nouvelle porte sur l’auto-amélioration. Cela offre l’opportunité de pratiquer, sans effort, de nouvelles aptitudes, tendances ou attitudes, jusqu’à ce que de nouveaux modèles d’habitudes soient obtenus.

Les modèles d’habitudes peuvent être modifiés et même inversés simplement en pratiquant ou « représentant » la nouvelle réponse ou le nouveau comportement dans votre imagination. Toutefois, cette règle peut travailler pour ou contre vous. Une imagination préoccupée par des images négatives ne servira qu’à entraver votre amélioration.

Une vie réussie commence par une image maintenue dans votre imagination – une image de ce que vous voulez être et ce que vous voulez accomplir. Décidez comment vous voulez agir, puis imaginez-vous agir et vous sentir de cette façon. Persistez avec ces idées – continuez à les travailler dans votre esprit et de nouveaux modèles d’habitudes commenceront à se former. Une fois les modèles d’habitudes établis, le résultat souhaité sera automatiquement atteint sans effort conscient.

Règle V – LES MODELES D’HABITUDES PEUVENT ETRE OBTENUS GRACE AUX SUGGESTIONS AUTOMATIQUES

Les mots, qu’ils soient dits ou non-dits, sont des symboles qui véhiculent certaines images et les pensées à l’esprit à travers les associations précédentes. Lorsque l’on pense au mot « CHAUD » par exemple, une image vient immédiatement en tête relative à l’expérience d’avoir chaud, d’être brûlé par quelque chose de chaud, ou d’un objet chaud.

Une fois qu’un mot devient associé à une image spécifique (objet ou action), le mot seul devient alors un signal pour l’esprit qui représente cette image et peut agir pour provoquer les mêmes réponses que l’image elle-même évoquerait. Kimball Young disait : « les mots sont une extension et une création de la réalité ».




Par l’utilisation de mots, sous la forme d’autosuggestions, nous sommes en mesure de créer des situations « réelles » correspondant aux objectifs que nous cherchons à atteindre. L’usage répétitif des autosuggestions agit ensuite pour former de nouveaux comportements.

Parce que l’utilisation répétée des mots et des pensées peut agir pour former de nouveaux modèles d’habitudes, nous devons être attentifs dans notre vie quotidienne à répéter les mots et les pensées qui donneront des réponses productives et éviter les mots et les pensées négatifs qui provoquent des résultats destructeurs.

Il est également important de réaliser que quand quelqu’un dit quelque chose, cela devient votre pensée pour un instant. Par conséquent, il est tout aussi important d’éviter les situations dans lesquelles vous êtes continuellement exposés à des propos négatifs, des pensées négatives et des objectifs négatifs.

Vous recevrez des règles spécifiques pour structurer des autosuggestions positives (voir les Règles de Structure de l’Autosuggestion) et vous apprendrez à gérer efficacement ces suggestions de manière scientifique (voir les Règles pour gérer l’Autosuggestion).

Règle VI – LES ATTITUDES / HABITUDES SONT MIEUX APPRISES / MODIFIEES SANS EFFORT

Les croyances extérieures actuellement acceptées, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, vraies ou fausses, ont été créées sans effort, sans aucune tension et sans l’exercice de la « force de la volonté ». Les modèles d’habitudes bons ou mauvais sont formés de la même façon.

Le regretté Dr Knight Dunlap effectua une longue étude tout au long de sa vie sur les habitudes et les processus d’apprentissage. Ses conclusions révèlent que l’effort était le grand effet dissuasif pour soit rompre avec une mauvaise habitude, soit en créer une nouvelle. Dans de nombreux cas, l’effort de changer une habitude indésirable peut en fait renforcer cette habitude.

Ses études ont prouvé que la meilleure façon de briser une mauvaise habitude est de former une image mentale claire du résultat final souhaité, et d’oeuvrer sans effort à la réalisation de cet objectif.
Au lieu d’essayer péniblement par un effort conscient et une volonté « de fer » de changer les mauvaises habitudes, il suffit de laisser votre corps se détendre, d’imaginer mentalement ce que vous voulez être et permettre aux nouveaux modèles d’attitudes de se former automatiquement.

Une fois que le nouveau modèle de l’habitude a commencé, il va se renforcer automatiquement à chaque répétition et à chaque performance réussie.

Règle VII – UNE FOIS ETABLIS, LES MODELES ONT TENDANCE A RESTER JUSQU’A LEUR REMPLACEMENT PAR UN NOUVEAU MODELE DE COMPORTEMENT

Depuis la naissance, et à partir de là, chaque individu est continuellement exposé à une variété de situations nécessitant un certain degré d’adaptation du comportement. Des situations similaires qui se produisent à répétition commencent bientôt à provoquer certaines réponses conditionnées.

Une fois que cela se produit, chaque situation répétée sert à renforcer les réactions, jusqu’à ce qu’elles deviennent si fortement établies que nous devenons incapables d’avoir un contrôle volontaire sur elles. Si toutes les habitudes, les attitudes et les émotions étaient bénéfiques, il n’y aurait pas de problèmes. Malheureusement, souvent elles ne le sont pas.

Pour modifier un modèle d’habitude, on commence par former de nouveaux modèles de réponses conditionnées pour la situation de l’habitude. Ensuite nous pratiquons les nouvelles réponses, en utilisant les techniques trouvées ici (Page d’accueil du Centre d’Autohypnose), jusqu’à ce qu’elles deviennent tellement associées à la situation de l’habitude qu’un nouveau modèle de comportement est créé.

Une personne qui a le trac, par exemple, peut facilement apprendre à associer sentiment de confiance, d’équilibre et de réussite à des situations nécessitant sa performance devant un public. Parce que le nouveau modèle de réponses devient plus fort à chaque répétition, les anciennes réactions sont définitivement remplacées.

Règle VIII – LES HABITUDES PEUVENT ETRE CREEES SANS REPETITION

De nombreux réflexes sont présents à la naissance et d’autres sont acquis par des expériences répétées. Toutefois, les réflexes et les comportements peuvent être formés à partir d’une expérience unique. Quand une forte émotion est présente, il y a une focalisation intense de l’activité mentale et des réponses automatiques indésirables peuvent se développer accidentellement.




Par exemple, un enfant après qui un chien aboie ou poursuivi par lui ou mordu par lui, apprend rapidement à avoir peur des chiens. Une seule rencontre de ce type peut amener l’enfant à craindre par la suite tous les chiens, même des images inoffensives de chiens.

Une condition similaire d’activité mentale ciblée peut être provoquée intentionnellement pour former les comportements souhaitables avec peu ou sans répétition. Le processus se déroule plus facilement lorsque le corps est complètement détendu et que toutes les pensées et idées contradictoires ou conflictuelles sont réduites à un minimum. L’autosuggestion soigneusement structurée et l’imagerie mentale peuvent être utilisées durant ce temps afin de développer rapidement de nouveaux modèles d’habitudes.

Michael Robinson, MSN, RN-BC, est un infirmier spécialisé en soins psychiatriques et en santé mentale, y compris les traumatismes, les relations, les problèmes de poids, l’apprentissage de la confiance en soi et en ses décisions, et la compréhension des processus inconscients et de leurs effets sur les émotions et le comportement.




Il utilise l’hypnose pour aider à trouver des solutions grâce à un travail avec les processus inconscients lorsque les gens ont un problème avec les perceptions négatives courantes. Il croit que toute vie est une expérience de croissance au sein de laquelle le respect de soi, l’amour et le bonheur peuvent être trouvés.

Source. :www.thehealersjournal.com
Suivez-nous : AshtarCommandCrew sur Facebook
Pour en savoir plus :
http://hypnosiseducationcenter.com

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

LES SEPT PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA LOI COSMIQUE

LES SEPT PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA LOI COSMIQUE

Il existe dans l’univers des lois physiques qui viennent compléter nos lois physiques terrestres (gravité…). Ce sont des principes d’organisation et d’ordonnancement de la vie et de la création. Elles s’imposent indifféremment à tous et portent toutes, de près ou de loin, sur l’énergie ou sa circulation.



La recherche scientifique nous permettra demain, de mieux en comprendre le fonctionnement général.

Ces lois servent à atteindre le bonheur, à être bien avec soi, avec les autres et en harmonie avec tout ce qui vit. Ce sont des lois d’harmonie universelle. Elles ressemblent en symbiose tous les éléments pour nous permettre de nous débarrasser de nos craintes, de nos doutes, de nos peurs, de nos angoisses, de nos inquiétudes, etc. Petit à petit, elles ouvrent les portes à une spiritualité plus épanouie, à une grande sérénité et à une acceptation de notre place dans l’univers.

L’observation de ces lois nous permet d’accéder à des courants d’énergie reliés à l’univers. Cette énergie, qui nous libère. Guérit aussi notre corps et notre âme, et nous harmonise avec le reste de la nature. Les lois de la vie nous permettent d’atteindre graduellement notre plein potentiel spirituel et de prendre ainsi la place qui nous revient de droit au sein de l’univers.

VOICI LES SEPT PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA LOI COSMIQUE : 

La loi de l’évolution

La Loi de l’évolution créé la dynamique de vie. Elle prévoit que l’âme cherchera la plupart du temps dans son incarnation l’expérience la plus haute d’elle-même par rapport au plan de conscience atteint par l’individu. Au fil de ses incarnations successives, notre âme visera à retrouver et à expérimenter sur le plan terrestre sa dimension universelle d’origine et à atténuer les différentiels vibratoires entre les plans. Pour ce faire et pour élever notre plan de conscience, elle cherchera, autant que faire se peut, à nous orienter et nous inspirer dans nos choix vers la voie la plus haute de nous-mêmes par rapport au niveau de conscience que nous avons atteints. Dans le sens de la Loi de l’évolution, une âme humaine ne cherchera pas (plus) à s’incarner dans le corps d’un animal car elle n’en verrait pas véritablement l’intérêt. De la même manière, c’est la Loi de l’évolution qui nous permet de trouver successivement notre Joie en nous-mêmes (jouissance), puis dans les Autres (dépassement de l’ego : générosité, empathie, compassion…), puis dans la recherche du Principe Créateur (Dieu), puis dans l’Êtreté.

A fortiori, cette Loi de l’évolution s’applique aux sociétés qui ont vocation, au travers de leurs tâtonnements et expériences successifs, à accéder à une organisation basée sur les principes de l’unité (la solidarité), de la simplicité, de l’ordre et de la Joie.

La loi de l’attraction

L’énergie ne circule jamais aussi bien que dans la sincérité de l’acte créatif (« bon » ou « mauvais »). Liée à la Loi du Karma et à la Loi du moindre effort, la Loi de l’attraction déclare que nos pensées créent l’action et non le contraire, que l’on attire les événements qui sont dans la sincérité de nos pensées, de nos paroles et de nos actes. Ainsi, les semblables s’attirent et il est possible paradoxalement d’attirer ce que l’on craint si la peur l’emporte sur le désir (la peur d’échouer créé l’échec etc.). À l’inverse, il est possible d’attirer des événements « heureux » ou désirés si nos pensées, nos propos et nos actes sont fondamentalement animés d’une intention sincère et joyeuse sans crainte du résultat.

La Loi de l’attraction suggère donc la nécessité :

1) d’une meilleure conscience et maîtrise de nos actes créatifs (pensées, paroles, comportement et actions),

2) de la nécessité de penser positivement et dans la Joie plutôt que négativement et dans la peur et enfin

3) d’accepter le résultat de nos actes et de s’en servir de manière constructive pour continuer à avancer sur notre chemin de vie.

La Loi du Libre arbitre

Compte tenu du pouvoir créateur qui est le nôtre, chaque homme a la pleine responsabilité de ses choix et nul, à l’exception de lui-même, n’est en mesure de les juger ou d’interférer avec ceux-ci. Bien que nous soyons conditionnés par les pensées, les paroles et les actes réflexes de notre subconscient (nos implants), nos mémoires et par le conformisme de la société, chacun d’entre nous possédons ce pouvoir créatif divin de pouvoir décider en conscience, du sens à donner à chacun de nos instants et plus globalement du sens à donner à notre vie. Nous sommes le roi dans notre propre royaume même si nous avons souvent tendance à déléguer ce pouvoir à d’autres ou à ne pas en user (sommeil de l’âme). Même si d’autres forces orientent l’évolution de notre environnement, nous avons à tout moment cette capacité de révéler aux autres et à nous-mêmes notre capacité d’homme libre. Nos pensées, nos propos et nos agissements nous appartiennent en propre et déterminent à chaque instant qui nous sommes vraiment. Le libre arbitre de chacun doit être respecté. Chacun dispose du choix de commettre ses actes (dussent-ils provoquer la souffrance de l’autre) mais n’a pas la main sur ses conséquences (énergie résiduelle). Toute action énergétique impliquant autrui doit se faire avec son consentement. De la même manière, les entités célestes sont soumises à la même Loi du Libre Arbitre. Elles ne peuvent intervenir dans la vie d’un homme sans son accord explicite.

La loi du moindre effort (D.Chopra) et de la nécessaire circulation de l’énergie




Le principe créateur universel repose sur la libre circulation de l’énergie. La simplicité est le meilleur gage de la fluidité et de la circulation de l’énergie créative. Selon ses choix, l’énergie reçue sera plus ou moins bien restituée et fluide. L’amour est l’expression de la plus grande simplicité qui existe et représente à ce titre le meilleur moyen d’être en résonance par rapport aux forces de la nature (meilleur rendement énergétique). L’attention aux forces de séparation et de domination (liées à la peur notamment) altère la fluidité énergétique (blocage) et consomme une grande quantité d’énergie qui ne peut plus être mis à la disposition de notre créativité et de nos projets de vie. Tout blocage énergétique génère par ailleurs une énergie résiduelle qui amènera l’expérience (ou l’épreuve) future destinée à mieux maîtriser la fluidité. L’expérience future apparaît pour qu’on apprenne la Loi du moindre effort et la parfaite circulation de l’énergie.

La Loi du moindre effort suppose

1) l’acceptation des personnes et des situations telles qu’elles se présentent (chaque difficulté contient les germes de l’opportunité, les situations que nous vivons sont précisément celles que nous avons attirées et dont nous avez besoin pour évoluer, il y a un sens caché derrière chaque événement)

2) la responsabilité de ne blâmer personne y compris nous-mêmes

3) l’abandon (ne pas chercher à vouloir convaincre qui que ce soit pour rester ouvert à l’autre et faciliter la circulation de l’énergie, éviter la déperdition de l’énergie et ne pas créer de résistance, vivre dans le présent en sachant où aller, s’engager dans l’action sans s’attacher aux résultats de l’action).

La Loi du Don

Liée à la Loi du moindre effort, la voie la plus simple pour obtenir ce que l’on veut est d’aider les autres, dans la joie, à recevoir ce qu’ils souhaitent car la Loi de la nécessaire circulation de l’énergie est alors respectée.

La Loi du Karma ou Loi de cause à effet ou Loi de l’équilibre des forces

Cette Loi est une incidente de la Loi du pouvoir créateur. Chaque acte créatif (Pensée, parole, action) produisant une « énergie résiduelle » génère une force qui revient vers nous à la hauteur de la puissance qui a été à l’origine de sa mise en œuvre : « Nous récoltons ce que nous avons semé ». L’énergie résiduelle est un marqueur de ce qu’il nous faut travailler. L’énergie doit librement circuler et tout blocage dans son expansion se traduit invariablement par une circulation inversée vis-à-vis de son émetteur. C’est le principe du fusil bouché à son extrémité. Sa souffrance propre ou celle que l’on provoque chez l’autre génèrent une forte énergie résiduelle.

L’illumination est l’issue énergétique logique d’une circulation parfaite de l’énergie et le résultat de la triple connexion à Soi, aux Autres et au Divin. À l’inverse, l’existence la plus douloureuse qui soit, consiste à subir son karma (payer les dettes) en n’étant pas conscient des lois de la vie. Le karma peut être transmuté en y recherchant des « graines d’opportunité » : que puis-je apprendre de cette expérience, quel message l’univers m’adresse-t-il au travers elle, comment puis-je transformer cette expérience douloureuse en expérience d’amour et d’élévation spirituelle, utile pour moi et mes semblables ? Le Karma enfin peut être transcendé et dépassé en en devenant indépendant principalement par la méditation et le retrait du monde (voie du « Petit véhicule »).

La Loi du Pouvoir Créateur

Pour répondre à nos désirs, il nous a été confié la possibilité de créer par nos pensées, par nos paroles et par nos actes. Chacun de ces actes créatifs peut provenir de notre inspiration divine, répondre à la volonté de l’ego ou aux pulsions de nos instincts. Par ce pouvoir créateur qui nous permet de guider nos vies et notre action en conscience, chacun d’entre nous est l’égal d’un Dieu.




De ce fait, il ne faut pas chercher ailleurs que dans la succession de nos actes créatifs la nature de notre monde dont la manifestation est le résultat de ce que l’on en a fait collectivement. Il peut arriver que les entités des plans subtils interviennent sur notre plan mais de manière rarissime et le plus souvent pas le truchement des individus eux-mêmes.

Selon la Loi du Libre Arbitre et en fonction de notre niveau de conscience, chacun d’entre nous est libre d’utiliser ou pas ce pouvoir créateur. Le pouvoir créateur de l’Homme est démultiplié lorsque les individus se regroupent pour le meilleur (construction commune comme la Communauté Européenne) ou pour le pire (peur collective).

LOI COSMIQUE :  Source de l’article



 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Les femmes fées : leur aura rayonne d’une douce couleur lavande

Les femmes fées : leur aura rayonne d’une douce couleur lavande

Mais lorsque leur énergie féminine est déséquilibrée car se sentant attaquées, elles se laissent déborder par leur égo, dont elles ont le plus grand mal à en voir les mécanismes sur leurs propres attitudes et comportements. Leurs pouvoirs se retournent alors contre elles. L’enseignante devient l’élève qui échoue. Toute femme fée ressent la peur de sa propre nature ténébreuse, révélée par cette immersion dans la dualité de la société humaine actuelle. Leur chemin de vie les pousse à fouiller à l’intérieur de leur être pour découvrir ce qui appelle à être guéri. Le manque de confiance en soi voile les guérisons et les transformations auxquelles elles sont invitées tout au long de leur vie.




Les femmes fées nous font le cadeau de comprendre, lorsque l’énergie féminine s’exprime sans manipulation et sans contrôle, que l’expérience de vie est pleine de fertilité et source de joie et de légèreté. Les femmes fées ouvrent la liberté de l’amour sans jalousie en accordant à chacun une teinte et une intensité qui sied à la nature de la relation. C’est aussi la joie d’aimer les enfants des autres et leurs réalisations autant que d’aimer les siens et leurs propres créations.

Enfants, elles étaient guidées par les fées du monde élémental bien que nombre d’entre elles ont occulté ce lien privilégié, tels les enfants du pays imaginaire qui oublièrent Peter Pan et la fée Clochette une fois à l’âge adulte. Les fées mettaient joie sur tristesse, lumière sur ténèbres, espérance sur doutes, amour sur offenses, qui jalonnèrent leur vie dès le plus jeune âge. Les fées attendent que les femmes fées les accueillent de nouveau.

Les femmes fées souffrent que l’abondance ne leur soit pas accordée, alors même qu’elles honorent sans fin les autres êtres qui les côtoient. L’absence d’un compagnon de vie qui résonne avec elles ou d’enfants auxquelles elles aspirent tant, est incomprise. Les abus dont elles peuvent être victimes sont parfois leur triste récompense. Elles en oublient d’exprimer une gratitude à ces expériences malheureuses, tellement elles peuvent être récurrentes et blessantes en apparence, mais tellement enrichissantes sur leur chemin d’éveil spirituel. Là réside l’une des leçons que leur âme les appellent à intégrer, celle d’accéder à l’unité d’esprit, qualité des plus délicates d’une femme fée réalisée.

Voguer au rythme des courants de leur destinée, voila comment se manifeste leur énergie féminine rayonnante quand elle est en équilibre parfait.

Les femmes fées sont venues préparer la voie au retour du féminin divin. L’ampleur de leur Service s’érige sur les tressaillements de leurs épreuves personnelles. La portée de leurs pouvoirs vibratoires va au-delà de notre horizon dimensionnel. Mais pour elles, seule doit compter la manière dont elles décident de traverser les épreuves.

Ceci est une ode aux femmes fées afin qu’elles se tournent vers leur Cœur sacré, pour le soulagement de leurs griefs et de leurs peines, pour l’acceptation des vallées obscures et des plaines solitaires traversées tout au long de leur chemin de vie.

Dans l’Amour de leur douce souffrance et des larmes versées sur l’autel de leur mission, que soit retrouvée la part sacrée de leur Service au divin qu’elles sont venues offrir en libation à la Source.

À toutes les femmes fées croisées, à toutes les autres, je vous chéris à chaque instant. Il n’en est point à douter, c’est en s’oubliant que l’on retrouve sa propre Lumière.

L’âge des ténèbres s’annonçait mais n’avait pas encore recouvert l’humanité de sa sombre chape. Il fut alors un temps où la présence des femmes fées était source d’édifications merveilleuses et d’espoirs fondateurs. Ces femmes fées se manifestèrent en mains endroits sur un même espace de temps. Les légendes chantent encore leurs louanges bien qu’elles laissèrent s’effacer leur chemin de vie, n’exaltant que leur héritage, oubliant le sens profond de leurs souffrances.

Le murmure des Mélusines se répandit. Ces êtres mystiques fascinaient de par leur essence élémentale et leur pouvoir créateur tout autant destructeur dans le monde des hommes. L’ambivalence de ces femmes fées se retrouve dans les strophes de ces légendes.

L’épithète de ces nymphes témoigne de La Lumière qu’elles apportèrent auprès des hommes. De la racine Lux, La Lumière, se forma Lucina en latin, synonyme poétique deJunon, déesse romaine de lumière, présidant aux naissances. Junon veillait à l’initiation des jeunes filles dans leur rôle de futures mères. Elle symbolisait le passage de l’état d’enfant à celui de fille nubile.

image pixabay




Ces nymphes, descendant parmi les hommes, apportèrent leurs vibrations fertiles. Chacune se mettant à l’épreuve de leur propre passage d’enfant du monde élémental, insouciant, rieur, artiste, à celui de femme fée bâtissant avec les hommes, leur faisant retrouver leur nature divine dans leurs étreintes physiques et mettant au monde des enfants qui portèrent l’essence des êtres du monde élémental.

Les fées, nymphes et autres êtres de la nature étaient encore révérés et personnifiaient des divinités élémentales. Les Mélusines, Mères de lumière, apparurent alors comme des déesses se faisant femmes.

Je parcourus ces terres de légendes de La Rochelle au Luxembourg où les dérivations de la légende de la fée Mélusine ne traduisent que de plus grandes similitudes.

Fée Mélusine des Lusignan

À l’aube de l’an neuf cents, un jeune comte, Raymondin, chevauchait dans la forêt poitevine. Mélusine se tenait dans ces bocages, auprès d’une source d’eau nommée la Fontaine de soif. Ils se trouvèrent et s’émerveillèrent l’un l’autre. Ils s’épousèrent en grande noblesse, fondèrent la maison des Lusignan. Bâtisseuse de châteaux, d’églises, d’abbayes, elle construisait disait-on seule, la nuit sous la clarté lunaire. La fondation de la cité de La Rochelle et de ses premiers remparts lui est attribuée. Elle ne demanda à son époux qu’une seule chose, la possibilité de se retirer seule une fois par semaine. Poussé par la curiosité, Raymondin l’épia l’un de ces jours et la surprise prenant son bain. Ses jambes étaient devenues une queue de poisson ou de serpent d’eau. La légende conte qu’il aurait accusé Mélusine de maux divers sous prétexte de sa double nature. Rejetée, maudite et trahie par son amour, Mélusine se serait élancée du haut d’une tour. Elle se serait alors transformée en dragon pour s’envoler et ne revenir jamais.

Deux cours d’eau, nommés aujourd’hui le Lafond et le Fétilly, coulent au pied des fortifications de La Rochelle. Le Lafond, déformation de La Fontaine, était possiblement le lieu de cette rencontre amoureuse mais assurément la source d’eau autour de laquelle la cité prospéra. Divinité celte, Melugina serait la protectrice de la Font-de-Sé ou Fontaine de soif, dite aussi fontaine faée. Je témoigne que Le Fétilly, renfermant dans son étymologie la racine fée, est un lieu de connexion privilégié avec le monde des fées. Il est dit que Mélusine serait toujours là, gérant la faune des étangs, des marais et de toutes les eaux stagnantes. Elle est l’amie des libellules, des lucioles et des papillons nocturnes, qui ne manquent pas au bord du Lafond et du Fétilly.

Fée Mélusine du Luxembourg

À l’aube de l’an mille, un jeune comte, Sigefroi, acquis une forteresse romaine du nom deLucilinburhuc. Perchée sur un promontoire, le Bock, elle dominait les profondes vallées de la Pétrusse et de l’Alzette. Chevauchant dans les bois bordant ces rivières fécondes, lui apparut une nymphe d’une beauté irréelle. Elle l’avait choisi et s’était révélée à lui. Un amour sincère et intense les enveloppa. Leur cité s’enrichit et ils fondèrent la maison de Luxembourg. Le peuple nommait Mélusine la femme d’eau. Il était dit qu’elle se retirait seule une fois par semaine pour reprendre sa forme élémentale, avec des attributs physiques issus de l’élément EAU. Dérogeant à son engagement de ne point la surprendre ces jours-là, Sigefroi découvrit l’autre aspect de Mélusine. Il s’en effraya. Son rejet fit souffrir Mélusine au point où celle-ci s’élança du haut du Bock. Elle aurait alors plongé dans la rivière pour ne jamais reparaître.

Longer cette rivière, être en état réceptif, et il est offert de belles rencontres.

Le couple alchimique

Alors que la noirceur menaçait d’avilir les hommes, que l’équilibre féminin-masculin se fragilisait, la Déesse-Mère primordiale envoya ses représentantes pures de l’énergie féminine.

Dans les ténèbres naissant, la lumière y vint. Mais les ténèbres ne l’accueillir point. Les Mélusines vinrent dans le monde des hommes mais celui-ci n’était pas fait pour elles. Déesses lunaires, leurs plus grandes réalisations se faisaient la nuit, cette même nuit source de toutes les peurs pour les hommes. De multiples polarités se reflétaient en elles ; bâtisseuses et autodestructrices, humaine et serpente/dragonne/vouivre, féconde et se donnant la mort, amour absolu et rejet intégral.

Venir dans le monde des hommes avait un prix, celui d’exprimer ces différentes facettes. Si les femmes fées reflétaient la part de lumière des hommes et leur part d’ombre, elles découvrirent que ceux-ci reflétaient leur propre part d’ombre dont elles ne se connaissaient pas. La trahison, le rejet, l’abandon, l’injustice et l’humiliation naquirent. Héritières et détentrices d’une puissance créatrice et féconde, ces femmes fées détenaient le pouvoir permettant le retour à la Lumière. Seulement, les ténèbres n’étaient pas qu’à l’extérieur d’elles, mais également tapis au fond d’elles. Rien ne les y avait préparés. Si les religions des hommes voyaient dans leurs formes serpentiformes, la femme démoniaque, la Lilith hébraïque, leur égo les précipitèrent dans les tourments émotionnels propres à la dimension des hommes. Happées par elles-mêmes, elles ne virent leur salut que par la fuite, renonçant au courage d’affronter leur part d’ombre.

Les légendes mélusiniennes content les cris déchirants qui résonnent encore, écho du désespoir de ces fées ensorcelantes. Ces femmes fées se sont senties contraintes de fuir le monde des hommes, ce monde de ténèbres qui rejetait leur lumière et révélait leur propre part d’ombre. Leur innocence primordiale d’enfant était révolue et leur mue en femmes et en mères était souffrante au point de leur apparaître impossible. Leur âme appelait ces expériences. Honorer ces engagements, porter l’Amour en tout temps, se révéler à elles-mêmes, devait leur permettre de réaliser le couple alchimique, la réunification de l’Ombre et de la Lumière, du Féminin sacrée et du Masculin sacrée. Ces femmes fées se représentaient le mandat à l’extérieur d’elles-mêmes par le couple archétypale, de l’homme et de la fée, du soleil et de la lune, alors que la résolution des contraires devait se réaliser intérieurement.




Œuvrant par la toute-puissance des forces élémentales, comblant les hommes de leurs dons, disparaissant faute d’avoir été accepté par les hommes, mais surtout et avant tout par elles-mêmes, telle fut leur histoire.

Les femmes fées sont maintenant de retour parmi le monde des hommes afin de transcender leurs blessures originelles et honorer enfin la promesse faite à leur âme. Elles sont appelées dorénavant à réaliser leur couple alchimique préalablement à leur mue.

Lorsque tout semble froid
Lorsque tout apparait noir

N’oublie pas que je ne suis jamais loin de toi
N’oublie pas ta lumière intérieure le soir

Nous sommes là pour te réconforter
Nous sommes là pour t’accompagner

Une pensée pour te porter
Une caresse pour te consoler

Un seul Cœur immense pour t’englober

Par Samuel source : www.leretourdesdragons.com/femme-fee/



 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }