Joies spirituelles et surprises : Tout change, tout évolue rapidement

Joies spirituelles et surprises : Tout change, tout évolue rapidement

Par Monique Mathieu 

Le taux vibratoire de la terre et de l’humanité est en train de s’élever très rapidement et permet de développer des perceptions extrasensorielles. Un changement profond est en train de se passer. Monique Mathieu, qui reçoit des enseignements des êtres du monde de l’invisible depuis des années, vient de canaliser celui-ci qui donne de beaux espoirs de revoir les personnes que l’on a aimé et qui sont déjà dans un autre espace :




Ils me disent :

« A partir du moment où vous aurez compris ce que vous êtes et la façon dont vous fonctionnez, vous pourrez acquérir la capacité d’entrer en contact télépathique avec ceux que vous aimez, ceux avec qui vous avez travaillé spirituellement.

Bien sûr, au début, ce sera simplement une sensation.
Vous vous direz : « telle personne doit penser à moi parce que je pense très fortement à elle ! » Petit à petit, les capacités de l’esprit se développeront en vous, et en priorité chez tous ceux qui sont prêts à les utiliser avec Sagesse et avec Amour.

Rien ne sera donné aux humains s’ils n’ont pas travaillé l’humilité et la sagesse, car ce serait un très mauvais service que l’univers leur rendrait. Il est donc très important de travailler la sagesse et l’humilité, et il est également très important d’accepter totalement ce que vous devenez et ce que vous êtes en réalité. Petit à petit cela s’installera aussi en vous ; vous ne vous reconnaîtrez plus. Plus vous avancerez, plus vous perdrez vos repères humains et plus d’autres choses se mettront en place, des choses beaucoup plus puissantes, c’est-à-dire les capacités de l’âme et du Divin qui vous sont cachées en ce moment.

Bien sûr l’âme peut s’exprimer, mais c’est surtout la Partie Divine qui fait et qui fera ce que vous devenez. C’est elle qui prendra le relais et qui dirigera votre vie puisque vous aurez accepté de mettre votre ego et votre personnalité à son service.

Nous pouvons vous dire que si vous continuez sur ce chemin vous aurez d’immenses joies, et soyez assurés que les joies spirituelles n’ont aucune commune mesure avec les joies de la troisième dimension,celles que peuvent vous apporter les plaisirs du monde sur lequel vous vivez.

Une joie spirituelle rayonne dans votre âme ; c’est comme si une joie profonde inondait en permanence tout ce que vous êtes, même au niveau de votre humanité. Une joie spirituelle ne s’oublie jamais, elle est mémorisée en vous, elle vous grandit, elle vous éclaire.

Ces joies spirituelles vous sont promises et vous les ressentirez dans un temps relativement court, mais si vous n’avez pas suffisamment fait de place afin qu’elles vous soient données, si vous êtes encore dans vos anciennes énergies trop tournées vers le passé ou vers les souffrances que vous avez vécues, si vous êtes trop dans les soucis, ces joies spirituelles seront minimes. Il faut vous nettoyer en permanence pour que le nouveau qui vous est promis puisse prendre place.

Vous changerez ! Demain ou après-demain vous ne serez plus ce que vous êtes aujourd’hui. Vous allez grandir à vitesse accélérée, et pour ce faire vous avez une aide très importante, celle de votre Père le Soleil.

Toutes les projections que fait le Soleil dans le système solaire, que vous appelez projections coronales, vents solaires ou projections d’énergies, atteignent la Terre et pénètrent toute la matière.

Nous allons ouvrir une petite parenthèse pour expliquer certains états d’âme que vous pouvez avoir.

Les puissantes particules projetées par votre Père le Soleil agissent sur votre centre émotionnel, tout comme la pleine Lune peut le faire. Elles agissent sur votre centre émotionnel parce qu’elles transforment beaucoup de choses en vous, vous êtes déstabilisés et vous ne comprenez pas pourquoi vous êtes dans les émotions, pourquoi les larmes montent à vos yeux, pourquoi vous ne vous ne vous sentez pas bien en vous.

Ce sont ces puissantes particules d’énergie que le Soleil projette vers la Terre qui agissent et qui commencent réellement les transformations en vous, la transformation vibratoire et également la transformation au niveau de votre ADN, de vos énergies et au niveau de la matière. Tout doit fonctionner dans l’équilibre, que ce soit votre corps de matière ou vos corps subtils.

En ce moment vous recevez des surdoses de particules qui aident à votre transformation, à votre transmutation. Comment voulez-vous accéder à une dimension supérieure avec la fréquence vibratoire de votre corps actuelle, avec une certaine lourdeur, si vous n’êtes pas aidés de l’extérieur ?

Vous avez donc une aide immense de votre Soleil et de votre système solaire, et également de votre Soleil Central. Vous ne vous en rendez pas compte ! Vous ne vous rendez compte que des « nuisances » que peuvent vous occasionner ces puissantes particules qui pénètrent en vous à tous les niveaux de votre existence.

Alors, lorsque vous êtes un peu « bousculés », ayez à la conscience que c’est dû à votre renaissance, soyez reconnaissants et remerciez ! Bien évidemment, tout le monde ne ressent pas ces particules avec son centre émotionnel, mais chacun les ressent à sa façon, avec sa sensibilité, avec son évolution. Elles pourront être ressenties dans le corps avec certaines souffrances. Peu importe la façon dont vous les ressentirez ! Soyez cependant certains que beaucoup d’êtres les ressentiront au niveau de leur émotionnel.

Certaines entités humaines ressentent les moments de pleine Lune avec beaucoup plus de difficultés que d’autres, pourtant le rayonnement lunaire est perçu par tout le monde ! Donc le rayonnement solaire, étant d’une certaine manière perçu par tout le monde, ne créera pas la même réaction en chacun de vous.

Nous désirions donner ces explications afin que vous puissiez bien comprendre l’inconfort dans lequel vous êtes parfois. Il faut que vous compreniez que ce n’est pas négatif, bien au contraire, car cela fait partie de ce que vous devenez, de votre naissance à une réalité supérieure. C’est une préparation importante à ce que vous devenez, à ce que vous devez devenir. C’est pour cette raison que ces derniers temps nous vous avons donné beaucoup d’enseignements destinés à vous apprendre à solliciter en permanence votre âme et votre Divin.

Si vous arrivez à faire l’unité dans l’Un, vous aurez de moins de difficultés pour intégrer toutes les projections de particules venant de l’univers, de votre système solaire et de votre Père le Soleil. Tout se mettra en place, même sans difficultés pour certains s’ils n’opposent aucune résistance.

Nous aimerions également dire que tout est juste. Chaque programme vous mènera au même but. Vous vous retrouverez tous devant la même porte de Lumière que vous franchirez, chacun avec sa propre programmation, avec sa propre mission, et soyez certains qu’il n’y a pas de petite mission, qu’il n’y a pas de grande mission, il y a simplement le programme que chacun doit accomplir avec le plus d’Amour possible ».




Ils me disent :

« Nous sommes heureux parce que, comme nous le disons toujours, dans un temps relativement court vous aurez l’immense joie de mettre une forme sur ce que nous sommes. Au lieu d’entendre la voix de notre canal qui transmet ce que nous avons à dire, vous pourrez percevoir ce que nous sommes avant de nous voir réellement.

Nous aimerions aussi vous dire ceci : les plans de l’astral vont s’interpénétrer de plus en plus ; le voile qui vous cache encore les mondes de l’astral vont devenir de plus en plus fins. Il ne faudra donc pas vous étonner si vous ressentez des présences auprès de vous ; elles seront parfois furtives, parfois vous n’aurez pas l’impression de reconnaître ces présences, mais vous aurez l’impression de les ressentir.

Plus çà ira, plus le plan de l’astral sera proche du plan de la Terre. Vous ressentirez ceux que vous avez aimés avec beaucoup plus de précision et de force. Il faudra cependant que cela ne vous perturbe pas.

Ceux que vous avez aimés feront en sorte de ne pas vous perturber (en fonction des plans où ils se trouvent). De toutes façons, plus vous évoluerez, et nous savons que vous allez beaucoup avancer dans les semaines et les mois qui viennent, plus vous aurez de contacts avec des plans élevés de l’astral.

Même si les voiles vous sont enlevés, vous n’aurez pas de contacts avec l’astral « inférieur », avec le petit astral, car dans l’astral il y a les plans essentiels et beaucoup de sous-plans. Vous n’aurez pas accès à certains plans de l’astral parce que vos vibrations seront bien plus élevées que celles de ces plans.

Vous pourrez avoir accès à ce que nous sommes, d’abord par bribes, par sensations ou intuitions. Vous aurez plus accès à ceux que vous avez aimés et qui viendront furtivement vous visiter.

Si nous vous disons cela, c’est parce que les choses se précisent, parce que vous aurez à vivre ces interpénétrations de plans et la levée progressive des voiles. Il faut absolument que cela ne vous perturbe pas.

Si demain vous percevez les êtres que vous avez aimés, vous pourrez également percevoir des êtres que vous avez aimés dans d’autres incarnations, mais que vous reconnaîtrez parce qu’à ce moment-là vos propres voiles seront enlevés. Il ne faudra pas que cela vous perturbe, et il ne faudra pas non plus leur demander de venir en permanence, parce que vous aurez votre mission à terminer, la mission « Planète Terre ».

Vous aurez beaucoup de surprises ! Vous n’êtes qu’au tout début des grandes surprises ! Les surprises seront individuelles tout comme elles seront planétaires.

Au niveau de votre planète et de la vie sur elle, et comme nous vous l’avons dit maintes fois, il y aura énormément de départs, mais ce seront des départs « choisis ». Que veulent dire les mots « départs choisis » ?

Cela veut dire que certaines âmes ont programmé de ne pas assister à la grande transition et que d’autres ont programmé de partir directement sur d’autres mondes de même nature, de même fréquence vibratoire que la planète Terre actuelle. Il n’y aura donc pas de traumatisme car ils n’iront pas dans l’astral de la Terre, ils partiront directement vers une autre destination. Ces êtres là sont encore totalement prisonniers de la matière et des plaisirs que procure la vie sur ce monde, qu’il s’agisse de plaisirs débridés ou du plaisir de l’argent ».

Ils me disent aussi ceci :

« Si vous avez profondément aimé des êtres qui étaient totalement englués dans la matière et qui partent directement vers une autre destination, vous aurez la possibilité d’aller leur rendre visite, où qu’ils soient, car cela vous sera permis.

Bien sûr, ces êtres ne vous verront pas parce qu’ils n’auront pas la possibilité d’élever suffisamment leur fréquence vibratoire, mais vous, vous les verrez et d’une certaine manière vous pourrez les aider à brûler les étapes, à aller beaucoup plus vite, et peut-être à retrouver des mondes de Lumière beaucoup plus rapidement qu’ils n’osaient espérer.

Parmi les mondes de troisième dimension, il y a des mondes de dualité et également des mondes d’unité. Tout n’est pas dualité sur les mondes de troisième dimension ; il peut y avoir des mondes qui vivent beaucoup plus en harmonie que sur cette terre.

L’univers est fantastique ! L’univers peut vous paraître très étrange mais il est absolument fantastique dans sa complexité et également dans sa simplicité. Tout est tellement bien orchestré ! La Source est une intelligence infinie, c’est le mathématicien le plus génial qui puisse exister dans l’univers, donc tout est merveilleusement bien orchestré ».

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

 

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Vie après la mort, une enquête qui bouleverse les certitudes…

Vie après la mort, une enquête qui bouleverse les certitudes…

Vie après la mort, une enquête qui bouleverse les certitudes…

Stéphane Allix, journaliste, vient de publier « Le test. Une enquête inouïe : la preuve de l’après-vie ? ».

On connaît tous des cas de deuil où surgit l’impression de « présence » du défunt. Pour beaucoup, consulter un médium est un moyen de nouer un contact intelligible avec le disparu. Les exemples sont si nombreux qu’un journaliste a cherché à en savoir plus. Son livre* bouscule de nombreuses certitudes.




Paris Match. Avec votre “Test”, vous nous entraînez aux frontières du réel. Quelle est la genèse de cette aventure ?

Stéphane Allix. La mort de mon frère, en 2001, dans un accident de voiture en Afghanistan, a bouleversé ma famille et imposé le sujet de la mort au cœur de notre existence. Depuis, je n’ai cessé de me poser des questions et j’ai complètement réorienté mon travail de journaliste : du reportage sur la guerre, le trafic de drogue, le terrorisme, j’ai basculé vers les phénomènes inexpliqués.

Pour entrer en contact avec votre frère ?

Pour comprendre. Pour moi, avant sa mort, les sujets qualifiés de « surnaturels » n’étaient pas sérieux. Puis j’ai découvert des témoignages troublants, des livres, et surtout des travaux de chercheurs sur les expériences de mort imminente (EMI), notamment. En enquêtant, j’ai commencé à mesurer ce que nous prenons pour une certitude scientifique “il n’y a rien après la mort”, ne repose sur aucune preuve.

« L’ENSEMBLE DES PHÉNOMÈNES EXTRAORDINAIRES SONT SCIENTIFIQUEMENT ÉTUDIÉS »

Qu’est-ce qu’une EMI ?
Des milliers de gens racontent avoir vécu un état de conscience éveillé alors qu’ils étaient en état de mort cérébrale. J’ai alors interrogé des médecins : est-ce un rêve, une hallucination ? Les EMI demeurent encore inexpliquées, mais j’ai découvert que l’ensemble des phénomènes extraordinaires, qui vont de la médiumnité au sixième sens en passant par les expériences aux frontières de la mort sont scientifiquement étudiés.

Avez-vous eu des réponses ?
Oui. Il est admis que la conscience est produite par le cerveau, comme la bile l’est par le foie. Si le cerveau est en état de mort clinique, la conscience devrait s’arrêter. Or, c’est l’inverse qui se produit lors des EMI. Est-ce une activité résiduelle dans le cerveau ? La persistance d’un esprit, d’une âme indépendante capable de lui survivre ? Aujourd’hui, cette hypothèse est prise très au sérieux par une partie du monde médical.

« LA PHYSIQUE QUANTIQUE NOUS DIT QUE LA RÉALITÉ N’EST PAS CONSTITUÉE DE MATIÈRE MAIS DE VIBRATIONS QUI ÉCHAPPENT AU TEMPS ET À L’ESPACE »

Cela peut-il avoir un lien avec la physique quantique ?
Pourquoi pas ! Que nous dit-elle ? Que la réalité, ce que l’on perçoit comme un monde de matière, n’est pas constituée de matière mais de vibrations qui échappent au temps et à l’espace. Existerait-il dans notre cerveau des zones capables de percevoir ce monde quantique et, par là même, les esprits immatériels des défunts ? Des chercheurs, comme l’Américain Stuart Hameroff, le supposent après la découverte de possibles échanges s’opérant au niveau des synapses, ces zones par lesquelles les communications s’établissent entre les neurones. Si notre cerveau peut détecter des vibrations quantiques, c’est sans doute à ce niveau que les médiums captent les défunts. Hameroff n’en est encore qu’aux hypothèses.

Eveil Tv - vie après la mort
Stéphane Allix

« LES RÉSULTATS DE MON TEST ACCRÉDITENT L’HYPOTHÈSE QUE LA VIE SE POURSUIT APRÈS LA MORT »

C’est à la mort de votre père que vous décidez d’écrire “Le test” ?
Oui. Je savais qu’il aurait aimé participer à une telle expérience. J’ai caché des objets dans son cercueil. Je n’en ai parlé à personne, pas même à ma femme. Mon hypothèse était la suivante : mon père est vivant quelque part, aussi je lui demande de dire à des médiums que je vais aller interroger quels sont ces objets.

Quelle est votre conclusion ?
Mon père y est parvenu. C’est stupéfiant, incroyable, extraordinaire ! Les résultats de mon test accréditent l’hypothèse que la vie se poursuit après la mort.

Ne serait-ce pas notre ADN qui communique avec l’ADN du médium, ou une forme de télépathie ?
Mais c’est aussi bizarre que quand un médium vous dit qu’il communique avec les morts ! Dans mon livre, je détaille les expériences des chercheurs et les hypothèses conventionnelles – fraude, mentalisme, autosuggestions – en isolant le médium. Et ça marche ! Seul dans une pièce, coupé de tout, il obtient la même communication claire et précise avec des défunts. C’est vérifiable. Mon “Test” en apporte la confirmation en donnant la parole aux médiums qui décrivent en détail leur démarche.




Peuvent-ils nous conditionner si nous sommes fragiles ou crédules ?
Les gens qui les consultent sont la plupart du temps en deuil, donc fragilisés et plus facilement influençables. Il faut être vigilant. Je donne d’ailleurs des conseils pratiques. Mais je vous parle ici d’expériences conduites en laboratoire et dans des conditions rigoureuses, comme ce que j’ai fait moi-même durant ce test.

Pour entrer dans cet état de conscience modifié, pensez-vous que les médiums soient différents de nous ?
Ils ont une hyper-intuition stupéfiante ! La qualité d’un médium se juge à sa façon d’être à la fois présent avec nous tout en parvenant à faire le vide pour se connecter à ce monde invisible. La plupart des gens ne sont pas capables de discerner ce qui provient de leur intuition de ce qui constitue leur imagination.

« SIX MÉDIUMS ONT DÉCRIT PLUSIEURS DÉFUNTS DE MA FAMILLE, PARFOIS EN DONNANT LEURS NOMS »

Quels ont été les points communs entre les six médiums que vous avez consultés ?
Ils ont tous capté plusieurs défunts de ma famille en plus de mon père. Voilà un autre point stupéfiant : les médiums ont décrit les mêmes personnes, parfois en donnant leurs noms. Croire que ces résultats sont dus à un heureux hasard est irrationnel.

Votre livre est-il une façon de faire le deuil à la fois de votre frère et de votre père ?
Non. C’est une enquête journalistique, objective et rigoureuse. Certes, savoir que le défunt continue son existence ailleurs et qu’il va bien peut aider à accepter cette séparation totale.

Après une séance chez le médium où vous avez senti la présence de votre père, qu’avez-vous pensé ?
Je sais qu’il va bien. Des éléments rationnels m’ont convaincu que la vie n’est pas réductible à notre existence physique. Ensuite, ce que les médiums m’ont expliqué de la mort a fait naître en moi l’intuition que la façon dont mon père a vécu son existence colore sa vie après la mort. Ce n’est pas une vision religieuse ni morale de l’existence, c’est un fait observé par des médiums : ce que l’on réalise de notre vivant a un impact sur notre vie d’après.




Les médiums lâchent-ils leur ego pour se connecter ?
Oui, car l’ego nous protège en filtrant le monde extérieur. L’inconvénient de ce filtre est qu’il nous empêche aussi de recevoir des messages utiles que seuls les médiums entendent.

« LA FOLIE EST-ELLE UNE TROP GRANDE OUVERTURE À UN MONDE INVISIBLE? »

Les médiums auraient-ils une faille ?
Don, fragilité ? Une des médiums que j’ai testés a frôlé le monde de la folie et est parvenue à trouver son équilibre tout en apprenant à maîtriser ses perceptions. Mais qu’est-ce que la folie ? Cette femme est équilibrée, alors que son frère souffre de schizophrénie. Il semble victime des mêmes perceptions que sa sœur. Elle parvient à les intégrer alors que lui est submergé. La folie est-elle une trop grande ouverture à un monde invisible ? Cette piste de réflexion passionne de nombreux psychiatres. En tout cas, la médiumnité n’est pas un super-pouvoir mais un sacerdoce. Le sens de l’abnégation des médiums m’a beaucoup impressionné.

Est-ce que certains morts ne veulent pas partir ?
Oui, et ils sont nombreux. Dans notre société où la spiritualité a disparu, une majorité de gens meurent sans savoir ce qu’il y a après ; il semble qu’ils soient un peu perdus une fois de l’autre côté…

Vous dites que nous continuons à évoluer après la mort…
Et nos caractéristiques psychologiques sont amplifiées. Il n’y a plus le corps qui nous structure, nous bloque dans le temps et l’espace. Là-bas, nous sommes dans une liberté totale. Et si nous maîtrisons mal certaines de nos émotions de notre vivant, après la mort nous aurons encore plus de difficulté à les contrôler. Un lama tibétain m’avait dit : “Si vous voulez savoir à quoi ressemblera votre mort, regardez vos rêves.” En effet, d’un point de vue psychologique, la mort ressemble à un rêve : parfois magnifique, tantôt déroutant, incontrôlable, inquiétant ou sublime, il est le fruit de nos émotions libérées de toute contrainte. Il semble donc qu’il en soit ainsi dans l’au-delà.

Mais où part le défunt ?
Au moment où la personne meurt, des proches décédés l’attendent pour l’emmener dans ce que j’appelle “le monde invisible”. Même les médecins et les infirmiers qui travaillent en soins palliatifs le décrivent. C’est, par exemple, une vieille dame en parfaite santé mentale qui dit : “Vous voyez mon mari assis dans le fauteuil ? Il m’attend.” Elle seule le voit. C’est comme si, à l’approche de la mort, les deux mondes se rapprochaient. Au moment du passage, il se dégage une énorme énergie ; je l’ai vécue avec mon père. Comme si l’on me prenait par les épaules et que l’on me secouait. Ce n’est pas juste l’émotion. Christophe Fauré, psychiatre spécialisé dans le deuil, avec qui je m’entretiens à la fin du livre, évoque les mêmes témoignages rapportés par ses patients. Et les proches défunts qui viennent chercher le mourant sont toujours bienveillants.

La terre est peuplée de beaucoup de gens malveillants, alors pourquoi, dans l’au-delà, deviendraient-ils bienveillants ?
Ceux-là restent malveillants ! S’il n’a pas changé de comportement avant de mourir, un mari qui bat sa femme va continuer à avoir les mêmes pulsions. La mort ne nous délivre pas, comme par magie, de nos défauts, de nos blessures non soignées. Mais, à chaque seconde, les êtres vivants comme les morts peuvent s’apaiser et guérir.

Donc si nous rencontrons des bourreaux dans l’invisible, on peut se retrouver en danger ? C’est angoissant !
Les médiums expliquent que nous ne sommes pas tous placés au même niveau. Sur terre, on se trouve tous sur le même plan. Mais, de l’autre côté, les gens qui sont en proie à une grande confusion intérieure sont plus ou moins ensemble. D’où l’intérêt de travailler sur soi quand on est sur terre. Le libre arbitre existe.

LE LIVRE

« MÉDIUMS ET DÉFUNTS SE RENCONTRENT AU MILIEU D’UN PASSAGE, LÀ OÙ S’OPÈRE LA COMMUNICATION »

Comment les défunts communiquent-ils avec les médiums ?
Ils se rapprochent de notre monde. Cela demande de l’énergie aux médiums et aux défunts. Plusieurs médiums m’ont dit : “Ton père est très loin, il est obligé de se rapprocher.” A l’instar d’un tunnel ou d’un passage conduisant du monde des morts vers celui des vivants et vice versa. Médiums et défunts se rencontrent au milieu, là où s’opère la communication.

Peut-on retenir un défunt ?
Si vous êtes mort et que vous voyez vos proches inconsolables, vous aurez probablement envie de rester près d’eux pour essayer de leur dire que tout va bien. Mais, rassurez-vous, sous la douche, ils sont discrets ! [Il sourit.] En cas de décès brutal ou accidentel, certains défunts ne savent pas qu’ils sont morts. C’est une constante quand la mort est subite : ils ont plus de difficulté à la réaliser.

Christelle, une des médiums que vous avez testée, côtoie des gens en fin de vie à l’hôpital car elle est aide-soignante. Elle voit l’esprit de personnes dans le coma se promener dans les couloirs. Comment savoir si elle n’a pas des visions ? Qu’en pense la psychiatrie ?
La psychiatrie explique que les hallucinations sont liées à un tableau psychologique caractéristique de déséquilibre. Or, quand Christelle et les autres médiums parlent de leurs visions, ils décrivent certes des scènes “anormales”, mais leur propre vie, leurs comportements, sont ceux de personnes équilibrées qui ne sont pas en souffrance. Ces visions ne peuvent pas s’expliquer par un problème pathologique. 

LE LIVRE

« LES GUIDES VOUS PARLENT À TRAVERS VOS INTUITIONS »

Vous affirmez que l’on a tous des guides. Comment se connecter à eux ?
En faisant le silence en nous quinze minutes par jour, par exemple, afin de créer un espace d’accueil. Ils sont là pour nous aider, encore faut-il parvenir à les entendre dans le brouhaha mental qui agite notre cerveau. Faites ce simple exercice et vous verrez que, au bout d’une semaine, vous commencerez à discerner des intuitions. Les guides vous parlent à travers elles.

Quels changements se sont opérés en vous depuis cette expérience ?
J’essaie d’être quelqu’un de bien parce que cela me suivra dans l’au-delà. Je travaille afin qu’une partie de mon activité de journaliste soit au service des autres.

L’idée qu’une transcendance existe m’a été donnée par le contact avec l’être qui a été mon père. Je sais que ma mort sera le couronnement de mon existence. Nous sommes tous immortels, mais nous devons passer par cette étape qu’est la mort. La vie nous impose des épreuves, j’essaie d’apprendre d’elles. Une blessure va-t-elle me détruire ou me construire ? La mort de mon frère a été un drame absolu, mais elle m’a obligé à me poser d’autres questions et, aujourd’hui, je suis apaisé. Dans notre société, nous considérons le plaisir comme la source du bonheur, mais la vie n’est pas que du plaisir, et le bonheur naît de nos confrontations à des choses positives comme à des événements plus difficiles. C’est notre capacité à faire face qui, paradoxalement, donne du sens à notre existence. Ce qui rend la vie des êtres humains si dure, c’est l’absence de sens.
*Stéphane Allix est journaliste. Fondateur de l’Inrees et du magazine « Inexploré », il est l’auteur et l’animateur des « Enquêtes extraordinaires » sur M6. Il vient de publier « Le test. Une enquête inouïe : la preuve de l’après-vie ? » éd. Albin Michel.

source

Trouvé sur :

http://www.arcturius.org

LE LIVRE

S’abonner à la chaine Eveil Tv pour voir les nouveaux documentaires et plugin

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

les 10 clés du bonheur

les 10 clés du bonheur




1. Écoutez la sagesse de votre corps qui se traduit par des signaux de confort et d’inconfort. Lors du choix d’un certain comportement, demandez à votre corps, « Comment te sens—tu à ce sujet? » Si votre corps envoie un signal de détresse physique ou émotionnelle, faites attention. Si votre corps envoie un signal de confort et d’empressement, allez-y. 2. Vivez dans le présent, car c’est le seul moment que vous avez. Gardez votre attention sur ce qui est ici et maintenant. Cherchez la plénitude dans chaque moment. Acceptez ce qui vient à vous totalement et complètement de sorte que vous pouvez apprécier, apprendre de lui, puis laissez-le aller. Le présent est comme il se doit. Il reflète les lois infinies de la nature qui vous ont apporté cette pensée exacte, cette réponse physique exacte. Ce moment est tel qu’il est parce que l’univers est comme il est. Ne luttez pas contre le système infini des choses. A la place, ne faites qu’un avec lui.

3. Prenez le temps de vous taire, de méditer, de calmer le dialogue interne. Dans les moments de silence, réalisez que vous recontactez votre source de conscience pure. Prêtez attention à votre vie intérieure de sorte que vous puissiez être guidé par l’intuition plutôt que des interprétations imposées de l’extérieur de ce qui est ou pas bon pour vous.

4. Renoncez à votre besoin d’approbation externe. Vous êtes seul juge de votre valeur, et votre but est de découvrir une valeur infinie en vous-même, peu importe ce que pense autrui. Il y a une grande liberté dans cette réalisation.

5. Lorsque vous réalisez que vous réagissez avec colère ou en opposition à toute personne ou toute circonstance, prenez conscience que vous luttez seulement qu’avec vous-même. Le fait de mettre en place de la résistance est la réponse de défenses créées par de vieilles blessures. Lorsque vous renoncerez à cette colère, vous serez votre propre guérison et coopérerez avec le flux de l’univers.

6. Sachez que le monde « là dehors » reflète votre réalité « ici. » Les personnes avec lesquelles vous réagissez le plus fortement, que ce soit avec de l’amour ou de la haine, sont des projections de votre monde intérieur. Ce que vous détestez le plus est ce que vous niez le plus en vous-même. Ce que vous aimez le plus est ce que vous souhaitez le plus en vous-même. Utilisez le miroir des relations pour guider votre évolution. L’objectif est la connaissance du soi total. Lorsque vous atteignez cela, ce que vous voulez le plus apparaitra automatiquement, et ce envers quoi vous avez le plus d’aversion disparaîtra.

7. Débarrassez-vous du fardeau de jugement — vous vous sentirez beaucoup plus léger. Le jugement impose le bien et le mal sur des situations qui sont, tout simplement. Tout peut être compris et pardonné, mais quand vous jugez, vous vous coupez de votre compréhension et stoppez le processus d’apprendre à aimer. En jugeant les autres, vous réfléchissez votre manque d’acceptation de soi. Rappelez-vous que chaque personne à qui vous pardonnez ajoute à l’amour de soi.

8. Ne contaminez pas votre corps par des toxines, soit avec la nourriture, la boisson, ou les émotions toxiques. Votre corps est plus qu’un système de survie. Il est le véhicule qui vous transportera sur le chemin de votre évolution. La santé de chaque cellule contribue directement à votre état d’être ainsi, parce que chaque cellule est un point de prise de conscience dans le domaine de la sensibilisation qui est vous.

9. Remplacez le comportement motivé par la peur par le comportement motivé par l’amour. La peur est le produit de la mémoire qui réside dans le passé. Se souvenir de ce qui nous a fait mal avant, nous dirige vers nos énergies veillant à ce qu’une vieille blessure ne se répète pas. Mais essayer d’imposer le passé au présent ne fera jamais disparaître la menace d’être blessé. Cela arrive seulement quand vous trouvez la sécurité de votre propre être qui est l’amour. Motivé par la vérité à l’intérieur de vous, vous pouvez faire face à toute menace parce que votre force intérieure est invulnérable à la peur.

10. Comprenez que le monde physique est juste le miroir d’une intelligence profonde. L’intelligence est l’organisatrice invisible de toute matière et de toute énergie, et depuis une partie de cette intelligence réside en vous, que vous partagez dans le pouvoir d’organisation du cosmos. Parce que vous êtes relié de manière indissociable de tout, vous ne pouvez pas vous permettre de polluer l’air et l’eau de la planète. Mais à un niveau plus profond, vous ne pouvez pas vous permettre de vivre avec un esprit toxique, parce que chaque pensée provoque une impression sur l’ensemble du domaine de l’intelligence. Vivre en équilibre dans la pureté est le plus grand bien pour vous et pour la Terre.

 
Deepak Chopra
Titre original: Ten Keys to Happiness
Source traduction:www.humanitysteam.fr
Livre de Deepak Chopra
REJOINDRE EVEIL TV SUR FACEBOOK ET SUIVRE LES ARTICLES

Eveil Tv




add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }