Trois plantes bonnes pour votre mémoire

Trois plantes bonnes pour votre mémoire

Manque de concentration, problèmes d’attention, difficultés à se remémorer des noms ou des faits ? Pour stimuler sa mémoire, on peut se tourner vers trois plantes complémentaires : le ginkgo biloba, le thé vert et la rhodiola rosea.




Pour préserver sa mémoire le plus longtemps possible, on aimerait bien trouver des solutions naturelles et sans risque. Trois plantes peuvent aider le cerveau à mieux fonctionner.

« Elles ont fait la preuve de leur efficacité, souligne le Dr Louis Teulières, phytothérapeute. Elles entrent même dans la composition de certains médicaments, avec un avantage certain : l’absence d’effets indésirables et de contre-indications. »

Associée à de bonnes habitudes – un sommeil suffisant, le moins de toxiques possible (tabac et alcool), une alimentation équilibrée et variée –, la phytothérapie apporte un vrai plus.

Le ginkgo biloba aide le cerveau à fonctionner

Le gink­go biloba fait l’objet de nombreuses recherches. Son principe actif – des molécules au nom de ginkgolides – provoque une dilatation des vaisseaux sanguins qui irriguent le cerveau, microvaisseaux compris, ce qui facilite son oxygénation et son “alimentation”. Le cerveau a en effet besoin de 20 % de l’oxygène du sang et de la moitié du glucose circulant.

« Les capacités cognitives en sont améliorées, et le vieillissement cérébral, dont la première manifestation est la perte de mémoire immédiate, est retardé », affirme le Dr Teulières.

Un médicament phare, le Tanakan, a certes été “dévalorisé” par la décision, en 2012, de ne plus le rembourser. Mais le ginkgo biloba est reconnu par l’Organisation mondiale de la santé et l’Organisme européen d’évaluation des plantes, l’Escop, pour le traitement symptomatique des déficits cérébraux légers à modérés, la perte de mémoire et les troubles de la concentration.

Le mode d’emploi : les extraits standardisés doivent contenir 2 à 5 % de ginkgolides pour être efficaces. Prendre 600 mg d’extrait sec entier par jour en cure de trois mois.

Le thé vert protège les neurones

Les seuls médicaments dont on dispose aujourd’hui pour traiter les personnes souffrant d’une forme légère à modérément sévère de maladie d’Alzheimer sont des anticholinestérasiques, c’est-à-dire des molécules qui empêchent la dégradation de l’acétylcholine, un neurotransmetteur très fortement impliqué dans la mémoire.

« Or, les thés verts contiennent de la théanine, un acide aminé servant justement à fabriquer l’acétylcholine. En quantité suffisante, cette dernière peut donc se fixer sur ses récepteurs situés au niveau des synapses des neurones, et ainsi faciliter la transmission de l’information », explique le médecin.

Autre atout du thé vert, sa richesse en antioxydants, garants de la préservation des neurones. Il accroît également, en des proportions moindres et plus variables, les niveaux cérébraux de dopamine et de sérotonine, respectivement tonifiante et apaisante. Enfin, le thé vert contient de la théine (et donc de la caféine), qui préserve les microvaisseaux du cerveau et protège de la maladie d’Alzheimer, au moins chez la souris de laboratoire.

Le mode d’emploi : boire environ 5 tasses de thé vert par jour, ou opter pour un extrait sec standardisé, soit 1 g par jour. Attention, le thé vert, en raison de ses tanins, empêche l’absorption intestinale du fer ! À boire une à deux heures avant ou après un repas.

La rhodiola rosea lutte contre le stress

Le cerveau est manifestement plus alerte quand on est peu stressé, moins fatigué, conforté par une meilleure stabilité émotionnelle. Ce bien-être général permet d’imprimer plus sûrement des éléments de mémoire.



C’est pour cette raison que la rhodiole, aussi appelée “ginseng de la toundra”, est intéressante. Son rhizome renferme de l’acide glutamique qui se comporte comme de la dopamine, hormone du plaisir, de la récompense, et neurotransmetteur emblématique de bien-être.

« La rhodiole est en quelque sorte de la dopamine en plante. À la clé, une amélioration des capacités d’attention, d’apprentissage et de mémoire », observe le Dr Teulières.

Le mode d’emploi : en extraits fluides ou secs, une gélule dosée à 100/200 mg matin et midi, par exemple, en cures de trois semaines à un mois.  source http://www.santemagazine.fr




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Comment utiliser le chocolat noir comme médicament

Comment utiliser le chocolat noir comme médicament

 

Appel à tous les amateurs de chocolat! Voici votre chance de vraiment vous faire plaisir et de vous débarrasser de la culpabilité que vous ressentez quand vous mangez ce chocolat que vous aimez. Plusieurs études montrent que le chocolat noir est chargé d’éléments nutritifs et peut influer positivement sur votre santé.




Mais ne vous méprenez pas… même s’il possède beaucoup d’avantages pour la santé, le chocolat est malheureusement aussi riche en calories provenant de matières grasses et de sucre. Donc, n’échangez pas votre consommation de légumes et vos collations de fruits avec du chocolat. Comme beaucoup de choses dans la vie, la modération est la clé ici. Optez toujours pour du chocolat noir avec une teneur élevée en cacao (au moins 70%). Le chocolat noir contient des polyphénols et des flavanols, qui sont des antioxydants pour protéger votre corps contre les dommages causés par les radicaux libres. Le cacao brut non raffiné contient également des épicatéchines, d’autres antioxydants puissants, mais il a un goût amer et est donc souvent retiré du chocolat disponible dans le commerce. Le chocolat noir contient de bonnes qualités de fibres solubles et une large gamme de minéraux essentiels tels que le fer, le magnésium, le cuivre, le manganèse, le potassium, le phosphore, le zinc et le sélénium. Évitez le chocolat au lait ou le chocolat blanc. Le lait interfère avec l’absorption des antioxydants et le chocolat blanc est en fait une grosse bombe de sucre. La recherche suggère que 7 grammes de chocolat noir par jour, soit une demi-barre par semaine, est la quantité idéale pour récolter les bénéfices.

Le chocolat noir comme médicament naturel

1. Réduit votre cholestérol La consommation régulière de chocolat noir peut réduire votre taux de cholestérol. Les antioxydants protègent l’oxydation du cholestérol LDL (mauvais cholestérol) empêchant les dommages des artères. 2. Santé cardiaque Le chocolat noir aide non seulement à réduire le taux de mauvais cholestérol, mais il diminue le risque de formation de plaque, empêchant la coagulation du sang lorsqu’il est consommé avec modération. 3. Chocolat chaud cru pour la toux Le chocolat contient de la théobromine qui apaise la toux et a un effet similaire à la codéine. Donc, essayez une tasse de lait d’amande et de cacao cru lorsque vous avez de la toux.

4. Réduit la résistance à l’insuline naturellement Le chocolat noir prévient la résistance à l’insuline et protège votre corps contre de nombreuses maladies liées à l’insuline comme le diabète et les maladies cardiaques. 5. Abaisse votre tension artérielle Les flavanols aident vos artères à se détendre, et diminue le flux sanguin et la pression artérielle. 6. Réduit le niveau de stress Le chocolat noir contient du magnésium, ce qui nous rend heureux, et nous fait nous sentir bien et remonte le moral. De plus, il y a des composés présents dans le chocolat noir qui abaissent le cortisol pour relaxer le corps et l’esprit. 7. Le chocolat noir protège votre peau Les flavonoïdes contenus dans le chocolat noir protègent votre peau des dommages des rayons UV. Les nombreux antioxydants du chocolat noir aident également à renouveler les protéines à l’origine de l’élasticité de la peau. 8. Bon pour votre cerveau Les flavonols stimulent le flux sanguin vers le cerveau et vous rendent plus concentré, éveillé et aide à prévenir la perte de mémoire. 9. Anti-douleur naturel Le chocolat stimule notre corps à produire des endorphines apaisantes qui nous aident à soulager la douleur. Donc, comme indiqué précédemment, si vous aviez besoin d’une raison vous ne pouvez pas vous tromper avec celles-ci. Vous pouvez manger du chocolat avec modération et librement, sachant maintenant qu’il peut faire de grandes choses pour votre corps.

 

  • LE NOUVEAU DOCUMENTAIRE EVEIL TV SUR LES EXPERIENCES DE MORT IMMINENTE

 

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE




add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Remède puissant pour les bronches et affections ORL

Remède puissant pour les bronches et affections ORL

ORL

Les enfants sont particulièrement affectés par les bronchites et affections ORL à répétition et beaucoup d’adultes également.

J’ai eu la chance d’avoir une grand-mère très au fait des méthodes naturelles de santé car elle avait mon grand-père à soigner et moi aussi, lorsque j’étais chez elle. L’un des soins qu’elle me prodiguait consistait en une recette personnelle composée de :

      • 2/3 d’huile camphrée
      • 1/3 d’huile essentielle de térébenthine

 

ORL Les enfants sont particulièrement affectés par les bronchites et affections ORL à répétition et beaucoup d’adultes également. J’ai eu la chance d’avoir une grand-mère très au fait des méthodes naturelles de santé car elle avait mon grand-père à soigner et moi aussi, lorsque j’étais chez elle. L’un des soins qu’elle me prodiguait consistait en une recette personnelle composée de : 2/3 d’huile camphrée 1/3 d’huile essentielle de térébenthine Jusqu’à présent, j’ai fait faire cette préparation en pharmacie, même si peu de clients le font encore. Il est tout à fait possible de faire la préparation soi-même, en choisissant bien ses ingrédients. Méthode Ma grand-mère chauffait bien la cuisine et installait un gros oreiller sur la table, sur lequel je m’allongeais. Elle me frictionnait vigoureusement le dos puis le thorax avec cette préparation, et c’était très agréable, en même temps que je sentais immédiatement un confort au niveau respiratoire. Elle continuait le traitement pendant quelques jours, en ajoutant quelques autres remèdes adaptés, et je repartais en pleine forme et joyeuse ! C’est ainsi que j’ai pu faire profiter mes enfants de ce traitement qu’on peut avoir sous la main et si agréable. Cette préparation peut aussi être utilisée de manière préventive. En plus du dos et du thorax, elle peut être appliquée sous le nez et autour des oreilles. Huile camphrée Le camphre est réputé pour ses propriétés antiseptiques, anti-infectieuses et anti-virales. C’est un puissant antalgique, un analgésique, anti-inflammatoire, un tonique général, un stimulant respiratoire, dégage les crises d’asthme et d’emphysème et diminue les troubles du rythme cardiaque. Il agit également contre les douleurs rhumatismales, musculaires (en prévention pour les sportifs, et après sport) et même contre les migraines. C’est l’ingrédient le plus important du célèbre baume du tigre. Huile essentielle de térébenthine Il va sans dire qu’il ne s’agit pas du produit vendu en quincaillerie sous le nom d’essence de térébenthine !  L’arbre duquel est extraite la résine s’appelle le Pinus pinaster. Ses propriétés sont multiples également : anticatarrhale, expectorante, antiseptique, oxygénante, stimulante, antalgique, bactéricide, révulsive. Elle apporte une aide pour les infections des bronches, l’asthénie, les douleurs musculaires et articulaires (rhumatismes, goutte, sciatique), les infections urinaires et rénales (cystites, urétrites). On l’utilise uniquement en usage externe, en baume ou en cataplasme, en inhalations (en synergie avec d’autres huiles) et en frictions, diluée, pour les infections respiratoires et la fatigue. Note: Cette préparation devrait être évitée pour les femmes enceintes et les bébés. En cas de peau fragile, il est prudent de tester dans le pli du bras avant utilisation. Usage externe uniquement. Jusqu’à présent, j’ai fait faire cette préparation en pharmacie, même si peu de clients le font encore.  Il est tout à fait possible de faire la préparation soi-même, en choisissant bien ses ingrédients. Méthode Ma grand-mère chauffait bien la cuisine et installait un gros oreiller sur la table, sur lequel je m’allongeais. Elle me frictionnait vigoureusement le dos puis le thorax avec cette préparation, et c’était très agréable, en même temps que je sentais immédiatement un confort au niveau respiratoire. Elle continuait le traitement pendant quelques jours, en ajoutant quelques autres remèdes adaptés, et je repartais en pleine forme et joyeuse ! C’est ainsi que j’ai pu faire profiter mes enfants de ce traitement qu’on peut avoir sous la main et si agréable. Cette préparation peut aussi être utilisée de manière préventive. En plus du dos et du thorax, elle peut être appliquée sous le nez et autour des oreilles. Huile camphrée Le camphre est réputé pour ses propriétés antiseptiques, anti-infectieuses et anti-virales. C’est un puissant antalgique, un analgésique, anti-inflammatoire, un tonique général, un stimulant respiratoire, dégage les crises d’asthme et d’emphysème et diminue les troubles du rythme cardiaque. Il agit également contre les douleurs rhumatismales, musculaires (en prévention pour les sportifs, et après sport) et même contre les migraines. C’est l’ingrédient le plus important du célèbre baume du tigre. Huile essentielle de térébenthine Il va sans dire qu’il ne s’agit pas du produit vendu en quincaillerie sous le nom d’essence de térébenthine ! L’arbre duquel est extraite la résine s’appelle le Pinus pinaster.

Ses propriétés sont multiples également : anticatarrhale, expectorante, antiseptique, oxygénante, stimulante, antalgique, bactéricide, révulsive. Elle apporte une aide pour les infections des bronches, l’asthénie, les douleurs musculaires et articulaires (rhumatismes, goutte, sciatique), les infections urinaires et rénales (cystites, urétrites).

On l’utilise uniquement en usage externe, en baume ou en cataplasme, en inhalations (en synergie avec d’autres huiles) et en frictions, diluée, pour les infections respiratoires et la fatigue.

Note: Cette préparation devrait être évitée pour les femmes enceintes et les bébés. En cas de peau fragile, il est prudent de tester dans le pli du bras avant utilisation. Usage externe uniquement.

Huile essentielle de térébenthine

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Après cela, vous allez dormir avec des oignons dans vos chaussettes tous les soirs

Après cela, vous allez dormir avec des oignons dans vos chaussettes tous les soirs

eveil tv

En médecine chinoise, il est estimé que les pieds sont en contact fort et direct avec et tous les organes internes, grâce aux « méridiens » qui sont dans le corps entier.

D’autre part, les oignons et l’ail ont une grande capacité d’absorption des bactéries et de nettoyage du corps. Quand ces deux éléments se rencontrent, vous obtenez la recette idéale pour une cure de détoxification simple et pas chère. Chaque nuit.

Bien que tout le monde ne croit pas aux méridiens et à la médecine chinoise, la vérité est que tout cela est directement lié au système nerveux – et en lui tout le monde croit. Les pieds ont environ 7000 terminaisons nerveuses (Méridiens) qui vont directement aux organes internes. Ces terminaisons sont très importantes et sont souvent négligées parce que nous portons des chaussures toute la journée, donc les nerfs ne sont pas stimulés de la bonne manière. C’est pourquoi, entre autres, marcher sur une plage de sable sans chaussures est idéal.

Et l’une des meilleures façons d’atteindre ces voies électroniques nerveuses qui parcourent tout le corps est avec des oignons. Si vous voulez nettoyer votre corps, vous n’avez rien à faire (comme le sauna ou un régime) il suffit de couper un oignon en tranches épaisses, les placer sur la plante des pieds et de toujours porter des chaussettes par dessus. Bien sûr, personne ne vous demande de marcher dans la rue, mais de le faire la nuit. Pendant que vous dormez, les oignons vous donneront un corps purifié.

Il est bien connu que l’oignon nettoie la peau, car il tue les germes et les bactéries, et l’acide phosphorique (ce qui vous fait pleurer quand vous hachez l’oignon) peut faire des merveilles dans le sang. Au travers des terminaisons nerveuses des pieds dans le système sanguin, cet acide va purifier les organes et le sang, et va tuer toutes les bactéries et les germes là où il va.

 

Il est recommandé d’utiliser des oignons biologiques, mais les experts soulignent que les oignons ne vont pas seulement aider à purifier le corps, mais aussi l’air. Même s’il a une odeur désagréable, en Angleterre l’oignon est utilisé pour purifier l’air des germes, et pour prévenir la propagation des infections.

Source: healthywildandfree.com

Spiruline, une algue très bonne pour la santé

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Meilleur pour la dépression que le Prozac. Remontez-vous le moral avec cette limonade au curcuma

Meilleur pour la dépression que le Prozac. Remontez-vous le moral avec cette limonade au curcuma

 

Si vous cherchez un soulagement pour presque toute maladie, le curcuma est votre réponse. Cette racine de couleur orange est un anti-inflammatoire qui empêche la croissance des cellules pré-cancéreuses, est une aide pour la maladie d’Alzheimer, abaisse le mauvais cholestérol, et traite le cancer de la peau.

Le curcuma est utilisé pour l’arthrite, les brûlures d’estomac (dyspepsie), les douleurs à l’estomac, la diarrhée, les gaz intestinaux, les ballonnements, la perte d’appétit, la jaunisse, les problèmes du foie et de la vésicule biliaire.

Le curcuma est également utilisé pour les maux de tête, la bronchite, le rhume, les infections pulmonaires, la fibromyalgie, la lèpre, la fièvre, les problèmes menstruels, et le cancer. D’autres utilisations incluent la dépression, la rétention d’eau, les vers, et des problèmes rénaux. Et, bien qu’il colore tout, y compris vos dents, temporairement, il fonctionne vraiment pour nettoyer vos dents, les blanchir, sans endommager vos dents comme le peroxyde le fait.

Le curcuma est une super racine avec de super pouvoirs. Il est rempli d’antioxydants, possède des propriétés anti-inflammatoires, est excellent pour la santé du cerveau, diminue le risque de maladie cardiaque, et comme mentionné s’est révélé capable de dissiper la dépression. Dans cet essai clinique, pour des troubles dépressifs majeurs (TDM), la curcumine (l’ingrédient actif du curcuma) a égalé les effets de la fluoxétine (la forme générique du Prozac), sans les effets indésirables!

T-2

Lorsqu’on lui a demandé comment la curcumine est applicable à la dépression, le Dr Ajay Goel du Baylor Research Institute et Charles A Sammons du Cancer Center, Baylor University Medical Center et coauteur de l’étude, a déclaré: « C’est une application nouvelle et surprenante pour cette médecine naturelle. Les personnes atteintes de dépression ont des niveaux plus élevés d’inflammation dans le cerveau. Aussi, les personnes souffrant de dépression ont des niveaux plus bas de neurogenèse dans le cerveau, ce qui signifie qu’ils fabriquent moins de nouvelles cellules cérébrales que les personnes sans antécédents de dépression. La curcumine est à la fois un agent anti-inflammatoire puissant et un puissant stimulateur de la neurogenèse.

 

Il est également important de savoir que la nouvelle recherche a constaté que cuisiner tout simplement avec du curcuma réduit considérablement l’inflammation dans le corps! Limonade de curcuma pour 4 portions

    • 4 tasses d’eau filtrée ou d’eau gazeuse

 

  • 2 cuillères à soupe de curcuma fraîchement râpé ou de poudre de curcuma (Pelez-le en maintenant une cuillère contre la racine, le côté convexe vers vous, et frottez légèrement la cuillère – la peau devrait se détacher facilement)

 

 

  • 4 cuillères à soupe de sirop d’érable, de miel ou de la Stevia si vous évitez le sucre

 

 

  • Le jus d’1 citron et demi

 

 

  • Facultatif: ajoutez le jus d’1 orange sanguine

 

 

Instructions: Combinez tous les ingrédients dans un petit pichet, mélangez et servez avec une tranche de citron. peeling-fresh-turmeric

 

Sources:
prnewswire.com
pomegranate-nation.com
susiej.com

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Lutter contre la dépendance au tabac avec les huiles essentielles

Lutter contre la dépendance au tabac avec les huiles essentielles
 Une aide naturelle pour arrêter de fumer.

Aujourd’hui, un tiers des français fume. Nombre d’entre eux prennent la décision de se débarrasser de cette mauvaise habitude, mais souvent sans succès. Il est vrai qu’il est difficile d’arrêter de fumer en raison de la forte dépendance que le tabac provoque. Les fumeurs ont besoin de leur dose de nicotine mais aussi simplement du geste typique de la cigarette portée à la bouche. Ce rituel est un instant de plaisir et a quelque chose de rassurant pour le fumeur. Mais si vous êtes sur cette page, cela veut dire que : ça y est, vous avez franchi le cap, vous voulez vous sevrer du tabagisme ! (Bravo !)

Les huiles essentielles sauront vous aider dans cette épreuve pour vous éviter toute rechute vers la cigarette. En voici une synergie aux vertus apaisantes qui aidera à se débarrasser de l’addiction à la nicotine.

La synergie de référence contre la dépendance au tabac

Développée par les équipes de la Compagnie des Sens

Le mélange

Prenez votre flacon vide, et ajoutez :

    • 50 gouttes d’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles

 

  • 10 gouttes d’huile essentielle de Verveine Exotique

  • 20 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata

Bouchez (clic !), homogénéisez puis étiquetez votre flacon. Votre synergie est prête à être utilisée !

Comment l’utiliser ?

Appliquez 2 gouttes du mélange sur la face interne des poignets et respirez quand l’envie de fumer se fait sentir.

Qui peut l’utiliser?

OUI. Les adultes et adolescents.

NON. Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de – de 6 ans.

Risques particuliers *

Un avis médical est nécessaire aux personnes asthmatiques et épileptiques. Ne pas utiliser cette synergie en cas d’hémophilie,  d’hypotension aiguë, de problèmes rénaux, de prise d’anticoagulants ou d’aspirine. Enfin, avant son application, faire le test allergique dont le détail est donné ici.

* Ces précautions s’appliquent dans les conditions d’application et de dosage citées ci-dessus. En cas de doute, posez votre question sur le forum de la Compagnie de Sens et consultez votre médecin.

Le rôle de chaque huile essentielle dans cette synergie ?

Marjolaine à coquilles

Arrêter de fumer provoque souvent stress, anxiété et sautes d’humeurs. Il est donc nécessaire d’agir au niveau nerveux pour réguler ces états engendrés par le manque de tabac. La Marjolaine à Coquilles fournit une huile essentielle qui saura contrer ces états d’instabilité nerveuse. Elle possède une molécule, le terpinèn-4-ol, à l’origine d’une puissante activité parasympathicotonique. Le système nerveux parasympathique gère différents paramètres telles que la baisse de la fréquence cardiaque ou la diminution du taux d’hormones de stress. Sa stimulation par le terpinèn-4-ol chez la personne en période de sevrage aura donc un effet apaisant et calmant : la Marjolaine à Coquille sera un allié dans la lutte contre le tabac lorsque la nervosité prend le dessus.

Angélique

L’huile essentielle d’Angélique est reconnue en aromathérapie comme étant la référence pour se débarrasser des addictions aux drogues douces. Il était donc indispensable de l’intégrer à cette synergie contre la dépendance au tabac. Sa composition unique de molécules terpéniques, de coumarines et esters lui confère ces propriétés anti-dépendance et ont une action anxiolytique puissante aux doses indiquées.

Lorsque le stress monte et que fumer une cigarette semble être la seule et unique solution, l’huile essentielle d’Angélique viendra alors en aide à celle de Marjolaine à Coquille pour empêcher de craquer et provoquer une relaxation immédiate et bénéfique.

Verveine exotique

Pendant la période de limitation ou d’arrêt du tabagisme, le plus dur est de supporter le manque de nicotine dans l’organisme. L’huile essentielle de Verveine Exotique vient ici aider dans lutte contre cette sensation de manque. Ses composants principaux sont des citrals (à 70%) dont les vertus sont aujourd’hui très étudiées. En effet, ils présentent une action inhibitrice sur une enzyme spécifique (la CYP2B6 hydroxylase). Cette dernière est une molécule intervenant dans la métabolisation (et plus précisément l’oxydation) de la nicotine par l’organisme, participant au mécanisme de dépendance. Par l’inhibition de cette molécule, les citrals pourraient ainsi être d’une véritable aide dans le processus de sevrage.

De plus, les citrals sont des aldéhydes terpéniques à l’action calmante qui viendra compléter les effets des huiles essentielles d’Angélique et de Marjolaine à Coquilles. Enfin, respirer l’odeur fraîche et acidulée de la Verveine Exotique permettra de retrouver sérénité et bien-être durant cette phase difficile.

Eucalyptus radiata

L’Eucalyptus est dans toutes les cigarettes aux herbes parfois vendues en tant que substitut, et il est aussi souvent retrouvé comme composant de certaines pastilles à la nicotine. Nous avons choisi d’intégrer à notre mélange contre la dépendance au tabac l’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata pour sa bonne odeur et son pouvoir rafraîchissant qui rendront agréable l’olfaction de cette synergie.

De plus, le 1,8-cinéole présent en majorité dans sa composition est un expectorant naturel. Par la stimulation des cellules ciliées des voies respiratoires, l’élimination des toxines et des goudrons collés aux parois des bronches sera favorisée et accélérée. Vous vous sentirez revigorés, votre capacité respiratoire sera augmentée et votre motivation pour arrêter la cigarette n’en sera que renforcée !

En savoir plus sur la dépendance au tabac

Comment le tabac rend-il dépendant ?

Nous connaissons tous des fumeurs, des adeptes de la cigarette. Une clope le matin, pour « bien » démarrer la journée ; une après le dessert, pour « bien » finir le repas ; une avant un moment stressant ; une par-ci, une par-là… tous les prétextes sont bons pour fumer. Mais comment en arrive-t-on là ?

 

Astuces pour gérer le manque

Arrêter de fumer n’est jamais simple, et les effets du manque se font, en général, rapidement sentir. Car malgré tous les bienfaits de l’arrêt de la cigarette sur la santé, le passage par la case « sevrage » n’est pas toujours facile à vivre. Que ce soit physiquement ou psychologiquement, la cigarette peut vous obséder jusqu’au point de rupture… et bam, c’est la rechute ! Mais il existe plusieurs techniques pour éviter cela.

Pour arrêter de fumer

Vous avez décidé d’arrêter de fumer, mais votre ancienne addiction vous mène la vie dure ? Irratation, fringale, insoutenable envie d’en allumer « juste une » ? Optez pour un diffuseur d’huiles essentielles pour arrêter de fumer. La diffusion d’huile essentielle vous accompagne et soutien votre volonté. Découvrez cette solution naturelle contre la cigarette !

DIFFUSEUR

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Le romarin : une plante merveilleuse qui combat la fatigue tout en énergisant le corps et l’esprit !

Le romarin : une plante merveilleuse qui combat la fatigue tout en énergisant le corps et l’esprit !

romarin

Il y a quelque chose qui me fascine au sujet du romarin et qui me pousse à l’ajouter scrupuleusement dans mon alimentation de différentes façons toujours plus imaginatives. Il détient une clé alchimique pour clarifier un esprit turbulent tout en insufflant une énergie calmante et pourtant vivifiante. Tout ce dont j’ai besoin est de frotter doucement les feuilles entre mes doigts et de respirer l’arôme riche et forte et je suis transportée dans un espace de simplicité, de clarté – apaisée et aussi revigorée. Le romarin est un arbuste à feuillage persistant avec des feuilles en forme d’aiguilles intensément parfumées qui se développe dans un climat tempéré chaud et Méditerranéen. Il devient un grand arbuste ligneux et cette plante puissante arbore une magnifique fanfare de minuscules fleurs bleues amies des abeilles au printemps…

 

 

 

Les bienfaits du romarin pour la santé

Anti-fongique, anti-bactérien, favorise la digestion, anti-cancer, antioxydant, soulage la goutte, anti-stress, soulage la douleur, améliore la mémoire, stimulant, santé du cerveau, rhumatismes, favorise la circulation, anti-inflammatoire, favorise la concentration, calme la fatigue surrénale, cholérétique, hépatoprotecteur, diurétique, antiulcéreux, anticonvulsivant, antiviral, antispasmodique.

 

Il est utilisé dans le traitement des troubles digestifs, ballonnements, éructations et flatulences. Par voie locale, en cas de nez bouché et de rhume et en bain de bouche. L’expérimentation confirme aussi une action dans les hépatites.

Non seulement le romarin est délicieux à ajouter dans une alimentation saine, mais il contribue à notre santé de tant de façons différentes et uniques. Certains de ces bienfaits ont été essayés et testés à travers les âges, transmis de génération en génération. Certains bienfaits ont même été validés par la science. Une chose est sûre, le romarin est un véritable cadeau à embrasser par toute personne vivant dans une région tempérée ou méditerranéenne.

Super aliment du cerveau

Le romarin a été traditionnellement associé à un renforcement de la mémoire et s’est révélé efficace pour stimuler le système nerveux dans le cerveau tout en augmentant le flux de sang vers la tête. Il a également été affirmé qu’il contient des composés qui stoppent la dégradation de l’acétylcholine. L’acéthylcholine est un important neurotransmetteur qui assure une mémoire saine et la communication entre les cellules.

En même temps stimulant ET relaxant

Le romarin est un stimulant bien connu pour ses qualités énergisantes bénéfiques pour remonter le moral. Il soutient la circulation sanguine, améliore la digestion, favorise la croissance de cheveux sains et du système immunitaire. Comme si ce n’était pas suffisant, il transmet également la capacité bien appréciée à se calmer et s’apaiser doucement en même temps qu’il donne de l’énergie.

Le romarin est un antioxydant étonnant

De puissants antioxydants contenus dans le romarin protègent le corps des dommages des radicaux libres. Je me souviens avoir lu que le romarin contient du carnosol et de l’acide ursollic qui sont connus pour prévenir le mélanome et le cancer, et l’acide caféique et l’acide rosmarinique sont bien connus aussi pour les bienfaits de leurs propriétés antioxydantes (et anti-inflammatoires).

Bienfaits anti-inflammatoires

Le romarin a une excellente réputation en tant qu’agent anti-inflammatoire et a été rapporté pour soulager l’asthme, l’eczéma, l’arthrite, la goutte et autres états inflammatoires. Il y a d’autres plantes et épices qui peuvent être encore plus puissantes pour réduire l’inflammation, mais le romarin est certainement un grand bienfait pour son large champ d’action, en particulier si vous commencez à en consommer régulièrement dans votre alimentation.

romarin2

Aide à gérer notre système lutte ou fuite, la fatigue surrénale et le stress

La plupart d’entre nous vivons dans un monde agité qui bien trop souvent ressemble au mode « lutte ou fuite » de nos ancêtres. Le mode « lutte ou fuite » nous plonge directement dans un état de stress car le corps subit une cascade de l’hormone cortisol hautement stimulante dans tout notre corps. On pense que le romarin (avec d’autres plantes comme la lavande) a le talent « surnaturel » d’être en mesure de réduire les niveaux de cortisol dans le corps. Je ne connais pas la science derrière cela, et pourtant, je peux dire que si je respire le fort arôme du romarin si je ressens quelque peu de stress, j’éprouve un rapide recentrage dans mon corps et l’effet calmant sur les hormones de stress. C’est pourquoi cette aptitude à aider à lutter contre la fatigue surrénale et le stress fait écho en moi personnellement – quelque chose se passe vraiment !
Comment utiliser le romarin

Dans les aliments: Le romarin peut être utilisé frais ou séché dans des soupes, les ragoûts et toutes sortes de plats. Les aiguilles sont assez dures, et dans la plupart des plats il est préférable de les hacher finement ou les faire cuire pendant au moins une demi-heure pour les attendrir.

En infusion: Préparez une délicieuse infusion de romarin en mettant du romarin frais dans une boule à thé ou un sac à thé et laissez-le infuser dans une tasse ou un bol pendant environ 10 minutes. Si vous avez une théière, vous pouvez juste verser l’eau bouillante sur la plante fraîche puis filtrer lorsque l’infusion est prête (ce qui permet de laisser plus de feuilles à infuser, ce qui est en fait mieux). Ecrasez quelques feuilles à l’avance pour libérer une plus grande quantité des huiles et offrir une saveur plus riche et plus puissante.
Huile essentielle: Beaucoup de gens aiment l’arôme intense de l’huile essentielle de romarin et l’utilisent par voie topique, sur la peau, (une quantité minimale est requise) ou en inhalation puissante. (ATTENTION cependant si vous êtes enceinte d’éviter d’utiliser l’huile essentielle de romarin en raison de ses fortes propriétés stimulantes).

Alors, si comme moi, vous vous sentez en résonance avec cette plante, adoptez-la et explorez les différentes façons de l’intégrer davantage dans votre vie quotidienne.

Source:http://www.sante-nutrition.org

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

17 signes que votre corps est trop acide et 9 façons de l’alcaliniser rapidement

17 signes que votre corps est trop acide et 9 façons de l’alcaliniser rapidement

ALCALINISER

eveil tv
17 signes que votre corps est trop acide et 9 façons de l’alcaliniser rapidement

Un corps acide est un corps en mauvaise santé. Lorsque le corps est acide, il crée un environnement non souhaité où la maladie, les bactéries et les levures se développent. Lorsque le corps est trop acide, le corps prend des minéraux aux organes vitaux et aux os pour neutraliser l’acide et l’extraire de l’organisme. Pour cette raison, les réserves minérales de l’organisme, tels que le calcium, le sodium, le potassium et le magnésium peuvent devenir dangereusement basses et causer des dommages qui peuvent passer inaperçus pendant des années, jusqu’à ce que l’organisme atteigne des niveaux malsains, provoquant l’acidose.

La plupart d’entre nous consommons déjà suffisamment d’aliments générateurs d’acidité comme les produits laitiers, les céréales, les viandes et le sucre. Etant donné que le corps génère constamment des déchets acides par son métabolisme, les déchets ont besoin d’être neutralisés ou excrétés d’une façon ou d’une autre. Afin de neutraliser cette génération constante d’acidité, nous avons besoin de fournir à notre corps davantage d’aliments alcalinisants.

Examinez les problèmes de santé causés par une acidose légère (mauvais équilibre du pH) :

Gencives sensibles enflammées, caries
Immunodéficience
Sciatique, lumbago, torticolis
Problèmes respiratoires, essoufflement, toux
Prolifération de levure fongique
Faible énergie et fatigue chronique
Dommages cardiovasculaires, y compris constriction des vaisseaux sanguins et réduction de l’oxygène
Problèmes cardiaques, arythmies, augmentation du rythme cardiaque
Gain de poids, obésité et diabète
Infection de la vessie et des reins
Dommages accélérés par les radicaux libres
Vieillissement prématuré
Nausées, vomissements, diarrhée
Ostéoporose, os faibles et fragiles, fractures de la hanche, épines osseuses
Maux de tête, confusion, somnolence
Douleurs articulaires, douleurs musculaires et accumulation d’acide lactique
Allergies, acné

Le corps n’ajuste-t-il pas son pH de lui-même ?

Oui, il le peut, mais il le fait avec un coût. Le pH normal de tous les tissus et les fluides dans le corps, à l’exception de l’estomac, est alcalin. A l’exception du sang, tous les systèmes de l’organisme ont une large gamme de pH, en partie afin qu’ils puissent se modifier et s’adapter pour maintenir le pH du sang qui, lui doit impérativement se maintenir dans une marge très étroite de 7,35 à 7,45.

Par exemple, si le système devient trop acide, le sang prendra des éléments alcalinisants à partir des enzymes digestives de l’intestin grêle. Cela crée alors un environnement peu adéquat pour une digestion correcte. Ainsi, alors que le corps peut ajuster son pH de lui-même, il le fait au prix d’autres systèmes dans le corps, ce qui peut conduire à des problèmes de santé supplémentaires.

On ne peut pas savoir si un aliment est acidifiant ou alcalinisant seulement au goût

Par exemple, beaucoup de gens pensent que le citron est acidifiant, alors qu’il est classé comme un fruit acide, c’est en fait un aliment alcalinisant. Au cours du processus de la digestion, les acides sont oxydés en dioxyde de carbone et en eau, par conséquent ils ne créent pas un état acide dans le système.

Le calcium, le fer, le magnésium, le potassium et le sodium sont les principaux minéraux alcalinisants. Les aliments qui ont une teneur élevée en ces minéraux sont considérés comme alcalinisants. La plupart des aliments ont des minéraux qui sont à la fois acidifiants et alcalinisants. Si les minéraux acidifiants sont en plus grande concentration, alors cet aliment est considéré comme acidifiant et vice-versa.

Le corps a des limites

Le corps a des limites en ce qui concerne ses capacités à compenser les déséquilibres acides. Par conséquent, l’apport alimentaire joue un rôle crucial dans son rôle de maintenir l’équilibre acido-basique. Beaucoup de maladies et le malaise général sont le résultat de la tentative de l’organisme pour rétablir l’équilibre du milieu interne.




D’une manière générale, si le régime comprend trop d’aliments acidifiants, tels que de grandes quantités de viandes, céréales, produits laitiers, sucres, le corps devient plus acide. Si vous mangez trop d’aliments alcalinisants tels que les légumes à feuilles vertes, les fruits, les algues, le corps peut devenir trop alcalin. L’équilibre est la clé.

Répartition des aliments alcalinisants et acidifiants

alkaline-chart

Consultez la liste complète des aliments alcalinisants et acidifiants ici.

Comment améliorer votre alcalinité

Buvez beaucoup d’eau
Retirez ou diminuez fortement les aliments acidifiants
Remplacez un déjeuner traditionnel par une copieuse salade verte
Utilisez des feuilles de salade et de chou pour vos sandwichs au lieu du pain
Essayez de ne pas consommer d’aliments transformés
Eliminez les boissons gazeuses, les sucres et réduisez le café. Remplacez-les par des infusions, des décoctions, des boissons vertes
Remplacez le lait et les produits laitiers par le lait de coco ou le lait d’amande
Ajoutez des jus ou des smoothies verts à votre alimentation qui vous donneront une profusion de minéraux alcalinisants
Réduisez le stress dans votre vie

Ce que vous mangez fait la différence

L’amélioration des niveaux de pH peut exiger un peu plus de réflexion, mais vous apprécierez les fruits de vos efforts au fur et à mesure que vous commencerez à vous sentir plus énergique et plein de vie et que votre santé globale s’améliorera.

C’est indiscutable, ce que vous mangez a un impact direct sur votre état de santé général. Ann Wigmore, fondatrice du célèbre Institut de santé Hippocrate a dit, « La nourriture que vous mangez peut être soit la forme de médecine la plus sûre et la plus puissante, ou la forme de poison la plus lente ».

Sources:
theheartysoul.com
www.nlm.nih.gov
www.ncbi.nlm.nih.gov
orthomolecular.org

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE







add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

19 sources de douleur qui sont liées à des états émotionnels spécifiques

19 sources de douleur qui sont liées à des états émotionnels spécifiques
19 sources de douleur qui sont liées à des états émotionnels spécifiques - Eveil Tv
19 sources de douleur qui sont liées à des états émotionnels spécifiques – Eveil Tv

La douleur musculaire peut être liée à des problèmes de mobilité dans votre vie. Êtes-vous flexible en ce qui concerne vos expériences professionnelles, familiales et personnelles ?

Voici les 19 sources de douleur:

    1. Les maux de tête limitent la prise de décision.
    2. La douleur au cou est le signe que vous pouvez avoir des difficultés à pardonner aux autres, ou à vous-même.
    3. La douleur des gencives est liée aux décisions que vous ne prenez pas ou ne pouvez pas supporter.
    4. La douleur à l’épaule peut indiquer que vous êtes porteur d’une grande charge émotionnelle.
    5. Les douleurs à l’estomac peuvent se produire lorsque vous n’arrivez pas à digérer quelque chose, au sens figuré, surtout lorsque c’est quelque chose de négatif.
    6. La douleur au niveau du haut du dos peut indiquer que vous manquez de soutien émotionnel, ou que vous vous sentez mal aimé.
    7. La lombalgie pourrait signifier que vous vous inquiétez trop à propos de l’argent ou que vous manquez de soutien émotionnel.
    8. La douleur dans le sacrum et le coccyx pourrait signifier que vous stagnez sur une question qui doit être résolue.

 

  1. Les douleurs du coude sont directement liées à votre résistance au changement dans votre vie. Si vos bras sont raides, cela peut signifier que vous êtes trop rigide dans votre vie.
  1. La douleur dans les bras signifie que vous portez quelqu’un ou quelque chose comme un fardeau émotionnel.
  2. La douleur dans les mains signifie que vous tendez vos mains trop souvent aux autres.
  3. La douleur dans les hanches se manifeste lorsque nous avons peur de bouger. Les hanches endoloris pourraient indiquer une résistance au changement.
  4. Les douleurs dans les articulations indiquent une incapacité à faire preuve de souplesse.
  5. La douleur au genou indique une difficulté à accepter les choses comme elles sont. La douleur à l’intérieur du genou est liée à la communauté, le travail, les amis; et l’extérieur du genou est lié à des problèmes personnels.
  6. Les maux de dents signifient que vous n’êtes pas satisfait de la situation dans laquelle vous êtes, et cela affecte vos émotions dans la vie quotidienne.
  7. La douleur dans les chevilles signifie que vous ne vous autorisez pas à être heureux.
  8. La douleur qui vous fatigue est causée par l’ennui, la résistance, et le fait de nier ce qu’il faut faire pour aller de l’avant.
  9. La douleur au pied peut être causée par la dépression.
  10. Les douleurs inexpliquées dans diverses parties du corps : La structure cellulaire du corps est constamment renouvelée et pendant ce processus, elle est purgée des énergies négatives. Ce processus affaiblit le système immunitaire et tous les systèmes dans le corps. De ce fait, si le corps peut sembler malade, il est cependant dans un état de compensation – un état qui va bientôt passer.

Sources:
naturalhealingmagazine.com
sain-et-naturel.com

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Le Wi-Fi: un tueur silencieux qui nous tue lentement

Le Wi-Fi: un tueur silencieux qui nous tue lentement
 

Le Wi-Fi: un tueur silencieux qui nous tue lentement

Le Wi-Fi: un réseau sans fil avec lequel vous pouvez connecter de nombreux périphériques sans utiliser de câbles. Aujourd’hui le Wi-Fi est partout. Les téléphones mobiles en bénéficient le plus, et les entreprises qui les fabriquent ont des instructions spécifiques pour l’utilisation des services de sorte qu’ils ne nuisent pas à notre santé.

 

Le Wi-Fi: un tueur silencieux qui nous tue lentement

Nos appareils sans fil comme les téléphones et les tablettes utilisent des routeurs pour se connecter en ligne. Le routeur émet des signaux WLAN – des ondes électromagnétiques qui peuvent causer beaucoup de dommages. Nous ignorons ce fait parce que nous n’avons pratiquement aucune connaissance de celui-ci. Avec le temps, ces signaux nuisent à l’organisme. Une étude menée par la British Health Agency a prouvé que les routeurs entravent la croissance des personnes et des plantes.

Conséquences de l’exposition Wi-Fi:

  • fatigue chronique
  • douleurs dans les oreilles
  • manque de concentration
  • forts maux de tête fréquents
  • problèmes de sommeil

Nous ne pouvons pas vivre sans la technologie – c’est un fait. Mais nous devons apprendre à nous protéger de ses effets néfastes. Nous avons ici quelques conseils sur la façon d’utiliser le routeur en toute sécurité ou du moins réduire les dommages potentiels.

 

Comment protéger les enfants contre les ondes électromagnétiques

  • Déconnectez les programmes Wi-Fi avant le coucher
  • Désactivez le Wi-Fi lorsqu’il n’est pas utilisé
  • Remplacez vos téléphones sans fil par des téléphones filaires
  • Évitez de placer un routeur dans la cuisine et dans la chambre

Source:http://tdhealthyfood.com

Comment protéger les enfants contre les ondes électromagnétiques

Déconnectez les programmes Wi-Fi avant le coucher
Désactivez le Wi-Fi lorsqu’il n’est pas utilisé
Remplacez vos téléphones sans fil par des téléphones filaires
Évitez de placer un routeur dans la cuisine et dans la chambre

Source:http://tdhealthyfood.com

 

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }