La guérison inexpliquée de sœur Bernadette Moriau!

Afin d’attester que la guérison de sœur Bernadette Moriau est vraiment un miracle, l’Église Catholique s’est basée sur un dossier scientifique. Le docteur Alessandro de Franciscis, président du Bureau des constatations médicales de Lourdes, a livré les détails de cette affaire.

Reconnaissance du 70e miracle de Lourdes

Après un long processus d’investigation sur la guérison « miraculeuse » de sœur Bernadette Moriau survenue en 2008, l’Église Catholique a finalement reconnu le prodige comme le 70e miracle de Lourdes. La reconnaissance a été faite par l’évêque de Beauvais le dimanche 11 février 2018. Avant de s’être prononcé sur ce miracle, le Vatican a mené différentes enquêtes dont des recherches scientifiques. Cette dernière branche a été confiée aux bons soins du docteur Alessandro de Franciscis, président du Bureau des constatations médicales de la Cité mariale. Ce dernier a d’ailleurs partagé les différentes étapes dans ce processus de reconnaissance.

Les étapes pour reconnaître un miracle


Ainsi, quand une personne estime avoir été guérie après un pèlerinage à Lourdes, son dossier est étudié par le Bureau des constatations médicales, ayant existé depuis 1883. Si le cas est jugé « intéressant », le miraculé est convoqué à une réunion. Cette convocation est suivie d’autres réunions lorsque le dossier présente une piste. Plusieurs examens médicaux sont menés au fil de l’investigation afin de statuer sur le cas clinique de la maladie. Ce n’est qu’après toutes ces conditions qu’une étude de la guérison est engagée. La guérison est censée répondre à des critères bien précis, à savoir : « imprévue (sans signe prémonitoire), instantanée, complète et durable », rapporte LCI. Afin de trouver une quelconque explication à sa soudaineté, les expertises de plusieurs spécialistes scientifiques sont requises. En cas d’absence de signes , elle est finalement reconnue comme une « guérison inexpliquée« , l’équivalent d’un miracle pour le Vatican.

Le cas de Sœur Bernadette Moriau

Sœur Bernadette Moriau, aujourd’hui âgée de 79 ans, souffrait du syndrome de la queue de cheval, une maladie qui la paralysait en affectant la colonne vertébrale. Elle souffrait de ce mal depuis la fin des années 60. Vers 1987, elle était même incapable de marcher. D’après l’Église, son miracle est intervenu le 11 juillet 2008. Toutefois, il n’a été reconnu qu’en 2016 et finalement annoncé le 11 février 2018. D’après les dires du docteur Alessandro de Franciscis, certains miracles pourraient avoir bien eu lieu. Toutefois, la longue procédure rebute les concernés. »Il n’empêche que depuis la création du Bureau il y a 135 ans, plus de 7000 guérisons ont été déclarées inexpliquées et 70 ont été reconnues comme des miracles », a précisé le praticien du Vatican.

Source : LCI

Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube



Eveil Tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *