Comment arrêter de penser et atteindre la Non-Pensée?

eveil tv - développement personnel

Chères âmes,

Il y a tellement de questions souvent posées concernant la vie spirituelle. Les plus populaires sont « Comment arrêter de penser ? », « Comment atteindre l’état de Non- Pensée ? ».

Laissez-moi vous dire une chose : la pensée ne peut pas être arrêtée. Quand je dis cela, n’imaginez pas qu’elle ne s’arrête pas, mais tout ce que je veux dire c’est qu’elle ne peut pas être arrêtée et si elle s’arrête alors elle s’arrête de son propre accord. Ceci doit d’abord être compris car sinon vous devenez fous en chassant vos pensées, en courant derrière vos pensées. L’état de Non-Pensée ne peut pas être atteint en arrêtant de penser ; mais quand la pensée n’est plus, la Non-Pensée EST. Chaque effort que vous ferez pour arrêter créera une résistance, un conflit avec vous-même et vous serez en dilemme constant à l’intérieur. Donc soyez sûr que cela ne vous aidera pas. Certains pourront forcer pendant quelques instants, quelques secondes, mais ce n’est pas du tout la réelle Non-Pensée car ces instants ne sont que la conséquence des efforts pour calmer le mental. On peut appeler ça le « calme » mais pas le « silence » qui se produit naturellement. Personne ne peut forcer le silence, c’est impossible, c’est un phénomène naturel. Mais quand vous forcez le calme ce n’est pas le silence du tout. Dans ces états forcés, en profondeur au niveau inconscient, le mental réprimé continue de fonctionner – donc vraiment il n’y a pas de moyen d’arrêter le mental mais cela ne signifie pas que le mental ne peut pas s’arrêter du tout. Il s’arrête mais le fait de lui-même.

Alors que faire ? Quelle est la technique ? La réponse est simple : juste observer, n’essayez pas d’arrêter, il n’est besoin de faire aucune action contre le mental. Et d’ailleurs qui le ferait ? le mental se battant contre le mental lui même. C’est une guerre civile avec votre propre mental. Ce serait simplement absurde. Cela peut vous rendre fou. N‘essayez jamais d’arrêter le mental ou de penser à quelque chose, juste observez-le, laissez le complètement aller en toute liberté. Laissez-le aller comme il veut, laissez-le avoir sa propre liberté, laissez-le aller aussi vite qu’il veut. Simplement, ne le contrôlez pas d’aucune façon, ne le jugez même pas. Simplement, laissez-le être. Tout ce que vous avez à faire, c’est juste d’observer. Soyez simplement un témoin. C’est très beau. C’est comme aller au cinéma et regarder un film où l’on observe juste l’image sur l’écran. De la même façon observez juste vos pensées. Le mental est quelque chose qui n’est pas compris par la science même aujourd’hui. C’est tellement compliqué et démesurément puissant à la fois. Simplement observez-le, juste observez ce qui se produit, ne jugez pas et ne le voyez pas comme un ennemi. Juste regardez, c’est tout, sans absolument aucun préjugé. Si vous jugez lorsque vous regardez vous avez déjà tiré une conclusion. J’insiste sur le fait que vous ne le voyiez pas comme un ennemi car une fois que vous voyez quelque chose comme un ennemi, vous ne pouvez pas voir profondément à l’intérieur, vous pouvez voir profondément à l’intérieur de quelque chose seulement lorsque vous regardez cela avec un grand respect, un amour profond. Le mental n’est pas mauvais, ni votre pensée, c’est juste comme des nuages qui se déplacent dans le ciel. Laissez les pensées aussi passer dans votre ciel intérieur. Soyez simplement un amoureux et non un combattant. Observez simplement les subtiles nuances de votre mental. Les soudains virages, les beaux virages, les soudains sauts, l’imagination, la mémoire, les millions de projections qu’il crée. Observez sans vous impliquer, juste en observant.

Plus profond devient votre sens de l’observation, plus profond devient votre niveau de conscience, et des espaces commencent à émerger et des intervalles commencent à émerger entre les pensées. Une pensée vient et une autre n’est pas venue : il y a un espace. Un nuage est passé, un autre vient : il y a un espace. Dans ces espaces pour la première fois vous aurez des aperçus de la Non-Pensée. Vous aurez le goût de la Non- Pensée. Vous pouvez appeler ce goût Satori, Zen, Yoga ou quelque autre nom que vous vouliez lui donner. Dans ces petits intervalles, soudainement le ciel est clair et le soleil brille. Soudainement le monde est plein de mystères car toutes les barrières sont tombées. L’écran devant vos yeux n’est plus là. Maintenant vous allez le voir clairement, toute l’existence va devenir transparente. Ceux-ci sont de petits moments mais ils vont vous donner un aperçu de ce qu’est le Samadhi, de petits paquets de silence qui viendront et disparaîtront mais au moins vous saurez que vous êtes sur la bonne voie. Vous allez commencer à observer encore, quand une pensée passe vous l’observez, quand un intervalle passe vous l’observez. Maintenant vous ne choisirez plus les nuages et le soleil comme je vous l’ai expliqué mais vous verrez juste la beauté des nuages aussi bien que la beauté du soleil. Maintenant à ce stade ne négociez pas seulement pour des intervalles. C’est de la folie car quand vous devenez attaché à vouloir uniquement les intervalles, alors vous avez décidé encore contre la pensée, alors maintenant ces intervalles disparaîtront. Ils se produiront simplement mais ne peuvent pas être fabriqués ou achetés, vous ne pouvez pas les forcer. Ils se produiront spontanément, continuez juste à observer, laissez les pensées aller et venir chaque fois qu’elles le souhaitent, laissez juste cela se produire et juste observez-le. Laissez les pensées bouger en totale liberté. Et ensuite de plus grands intervalles viendront. Vous serez bénis avec de petits Satoris. Quelques fois des minutes passeront et aucune pensée ne sera là. Il n’y aura pas de trafic, un état de total silence, imperturbable. Quand de plus grands espaces viendront, vous n’aurez pas seulement la clarté de voir à l’intérieur du monde, avec de plus grands espaces une nouvelle clarté émergera, vous serez capable de voir dans le monde intérieur. Avec les premiers espaces vous verrez à l’intérieur du monde. Vous serez soudainement dans la présence de Dieu, qui vous touchera bien que vous ne puissiez pas le saisir : à votre portée et pourtant au-delà. Avec de plus grands espaces, la même chose se produira à l’intérieur. Dieu ne sera pas seulement à l’extérieur, vous serez soudainement surpris, Il est à l’intérieur aussi. Il n’est pas seulement dans le vu ; Il est aussi dans le voir – en dedans et en dehors mais ne vous attachez pas à cela non plus. L’attachement est la nourriture qui permet au mental de continuer. L’observation non attachée est la façon de l’arrêter sans aucun effort pour l’arrêter. Et quand vous commencez à profiter de ces instants de félicité, votre capacité à les retenir pour de plus longues périodes se développent. Finalement, inexorablement, un jour, vous devenez un maître. Alors lorsque vous voulez penser vous pensez; si la pensée est nécessaire vous l’utilisez; si la pensée n’est pas nécessaire vous la laissez reposer. Non pas que le mental ne soit plus là : le mental est là mais vous pouvez l’utiliser ou ne pas l’utiliser. Maintenant c’est votre décision. Juste comme vos mains, vous pouvez les utiliser quand vous le souhaitez et quand vous ne le souhaitez pas vous pouvez les laisser se reposer aussi. Alors que j’écris cet article j’utilise mon mental également. Pendant mes satsangs ou mes retraites, quand quelqu’un me pose une question j’utilise mon mental aussi mais après cela quand ce n’est pas nécessaire, il se repose. S’assoir à un endroit en silence n’arrête pas le mental. Il continue encore et encore jour et nuit. Vous devez remarquer une chose ici : le mental pense jour et nuit en continu, pendant plusieurs décennies et emmagasine tellement de données. C’est vraiment mystérieux qu’autant de choses puissent être emmagasinées dans un aussi petit mental. Toute une bibliothèque est à l’intérieur, il est capable de tellement de choses, tellement illimité. Les scientifiques ne pourront jamais créer un ordinateur qui soit similaire au mental car le mental est fait de telle façon qu’il peut se rappeler tout, emmagasine tellement de choses et ne fait pas de bruit.

observé cela ? C’est le seul disque dur qui ne fait pas de bruit du tout. Personne ne sait quelle est la capacité du mental. Quand vous mourez, tout dans votre corps est prêt à mourir mais pas le mental. C’est pourquoi en Orient nous disons que le mental quitte le corps et entre dans un autre utérus, car il n’est pas encore prêt à mourir. La renaissance est celle du mental. Une fois que vous avez atteint l’état de Samadhi, la Non-Pensée, alors il n’y aura pas de renaissance, alors vous mourrez simplement et avec votre mort, tout sera dissout, c’est à dire votre corps, votre mental : seule votre âme observante restera. C’est au delà du temps et de l’espace. Alors vous devenez un avec l’existence, alors vous n’en êtes plus séparé. La séparation vient du mental. Mais il n’y a pas de moyen de l’arrêter de force. Juste observer est suffisant.

Certaines personnes font tout pour arrêter le mental. Ils sont trop pressés. Souvent j’entend des gens, particulièrement ceux qui vont dans les pays comme le Pérou où les drogues sont largement utilisées pour des pratiques spirituelles. Ils peuvent appeler ça un rituel pour accéder à un plus haut niveau de conscience ou quoique ce soit mais le but est le même :

arrêter le mental. Vous pouvez forcer le mental à s’arrêter en utilisant de telles drogues ou psychotropes, mais là encore vous êtes violents dans la façon de faire qui est destructive et de cette façon vous essayez de devenir maître de vous même, maître de votre mental, mais les drogues sont devenues votre maître maintenant et pas vous. Vous ne deviendrez pas un maître mais les drogues le deviendront car elles sont la source de l’interruption de votre mental. Vous avez simplement changé le patron et avez changé pour le pire en choisissant les drogues. L’importance de la méditation entre en jeu à ce stade. La méditation est la façon de comprendre le mental sans aller contre le mental, mais bien sûr vous devez être très patient car le mental est passé à travers toutes les expériences des animaux, oiseaux, plantes, pierres. Vous avez traversé tellement d’expériences d’humanité. Vous portez la complète expérience de l’existence. En fait, je veux vous parler d’un phénomène mystérieux. Dans notre vie nous pouvons rencontrer beaucoup de gens mais nous pouvons d’une certaine façon comparer tellement d’individus ayant chacun un mental propre, qui sont semblables à d’autres comme personne A, personne B, personne C … personne Z, ou personne A et personne X ont dû avoir la même façon de penser, les même pensées et le même être que j’appelle « inconscient collectif » car de cette façon nous pouvons dire que nous appartenons l’un à l’autre. Les corps sont séparés mais les « mental » ne le sont pas. Nos « mental » se superposent et nos âmes sont une. Les corps séparés, les « mental » superposés, les âmes sont une. Je n’ai pas une âme différente et vous n’avez pas une âme différente. Tout au centre de l’existence nous nous rencontrons et nous sommes un. C’est de cela qu’il s’agit quand on parle de Dieu, le point de rencontre de tous. Entre Dieu et le monde – ici le monde concerne les corps – se trouve le mental. Le mental est le pont, un pont entre le corps et l’âme, entre le monde et Dieu.

Juste observez, soyez en alerte et abandonnez cette idée d’arrêter le mental, car sinon cela arrêtera la transformation naturelle du mental. Laissez les pensées passer à travers votre mental, ne vous y attachez pas, juste observez et amusez-vous en. La Non-Pensée n’est pas contre le mental; la Non-Pensée est au-delà du mental, ce qui signifie que vous n’êtes plus dans le mental. La Non-Pensée ne vient pas en tuant ou détruisant le mental : la Non-Pensée vient quand vous avez compris le mental si totalement que penser n’est plus nécessaire : votre compréhension à remplacé cela. Au fur et à mesure que vous observez le mental de plus en plus, il vous amènera automatiquement vers l’état de Non- Pensée.

Love and Bliss to you

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Les vampires émotionnels : Le pervers narcissique

eveil tv

On les appelle des vampires émotionnels car ils se nourrissent des émotions de leur victime. Les pervers narcissiques sont des individus, hommes ou femmes, qui jouissent des émotions négatives qu’ils font subir aux autres. Ce sont des habiles manipulateurs qui utilisent des mécanismes que nous verront ci dessous afin de capter leur proie et de les tourmenter en toute habileté.

On les appelle des vampires émotionnels car ils se nourrissent des émotions de leur victime. Les pervers narcissiques sont des individus, hommes ou femmes, qui jouissent des émotions négatives qu’ils font subir aux autres. Leurs cibles sont très souvent des personnes en carences émotionnelles et sensibles. Ce sont des habiles manipulateurs qui utilisent des mécanismes que nous verront ci dessous afin de capter leur proie et de les tourmenter en toute habileté. Les pervers narcissiques sont des grands séducteurs, il est parfois difficile de s’en méfier car ils arrivent très souvent a attirer la sympathie.

Sachez détecter les signes pour les reconnaitre :

 

I ) COMMENT LES RECONNAITRE

  • Un ami qui vous veut du mal

Si le PN se présente comme serviable et bon camarade c’est avant tout dans une optique de baisser votre attention et mieux vous manipuler par la suite.  Le Pervers Narcissique veut  vous faire croire qu’il est votre ami et qu’il agit dans votre intérêt.  En réalité vous apprenez qu’il fait des choses à votre détriment dans votre dos, vous êtes toujours le dernier averti d’un événement.

Par exemple : A votre arrivé dans une nouvelle entreprise, vous ne connaissez personne dans le service, vous êtes intimidé, un peu perdu… Un collègue de travail -trop- sympathique, vous prend sous son aile, vous conseille, vous paye le café, vous complimente sur votre travail, il est très élogieux a votre égard, et vous prête toutes les qualités du monde…etc…  Trop beau pour être vrai ! Vous apprenez par la suite par d’autres collaborateurs du service qu’il colporte sur vous des rumeurs , des propos que vous n’avez jamais tenu, et vous prête des intentions que vous n’avez pas… Il prétendra toujours devant vous que les autres ont mal interprété ses propos ou niera les avoir dit.

  • Il souffle le chaud et le froid

C’est une récurrence systématique chez les Pervers Narcissique que de dire une chose et son contraire. C’est une technique intuitive qu’il utilise pour déstabiliser  sa « victime ». Dans un milieu fermer entre quatre yeux il vous dit une chose, puis dans un autre contexte en réunion ou avec un groupe de personne il affirme l’inverse…   Son but : vous faire perdre la tête ! Tantôt il sera aimant et agréable, tantôt il vous humiliera et vous essayera de vous faire culpabiliser… l’Alternance des comportements vis à vis de la victime provoquera des hauts et bas émotionnels voués à la détruire émotionnellement.

Par exemple : Un homme dévalorise sa compagne lorsqu’ils sont tous les deux au foyer, il dénigre systématiquement sa tenue, son apparence physique, ses repas, lui fait des remarques blessantes… Le soir ils sont conviés à un repas avec des amis et le compagnon dit à quel point sa compagne cuisine bien, qu’elle   et qu’il a de la chance d’avoir une compagne aussi belle.

  • Méfiez vous des compliments excessifs 

Le PN est un séducteur, il aime séduire et attirer la sympathie de ses victimes. Au début d’une relation sociale dans le cadre professionnel, associatif ou autre… le but premier de la relation n’est pas de séduire la personne mais de mettre en commun des compétences pour mener à bien une mission. Même si la personne qui vous fait des compliments excessifs n’est peut être pas pervers narcissique, derrière des flatteries se cachent souvent un intérêt dissimulé où la personne attend une chose en retour de votre part…

Évidemment ne rejetez pas les compliments qu’on peut vous faire car la plupart du temps ils sont sincères, prenez les, mettez les dans votre poche. C’est bon pour l’égo.

  • Il vous promet des châteaux de sable en Espagne

Le PN vous promet des choses qu’il ne peut vous obtenir ou qu’il ne vous donnera jamais. C’est une technique qu’il utilise pour que vous restiez le plus longtemps auprès de lui. Il vous fait miroiter des avantages qui se font de plus en plus attendre. Dans l’espoir d’obtenir cette chose la victime accepte malgré tout de subir les affronts de son bourreaux pour obtenir la chose promise. Soyez comme Saint Thomas, ne croyez que ce que vous voyez !

Par exemple : Un Directeur fait miroiter à l’un de ses salariés de son entreprise un poste. En attendant il lui demande de faire des sacrifices et de s’impliquer pour pouvoir l’obtenir. Il vous primait que vos efforts seront récompensés. Le moment venu le poste est attribué à une autre personne… Mais il vous assure que très prochainement un autre poste se libérera et qu’il sera pour lui.

  • Il vous fait des cadeaux qui n’existent pas

Il veut vous persuader que sans lui, votre situation serait moins confortable. Il cherche à vous culpabiliser en vous énumérant tous ce qu’il a fait pour vous (souvent des choses insignifiantes). Pour garder l’ascendant sur vous il insinue que vous avez une dette morale envers lui. Le PN aime être un créancier et avoir des débiteurs sur qui il appuie son influence. Annulez cette dette imaginaire ! Vous ne devez rien à personne !

  • Il vous isole des autres

Le pervers narcissique n’aime pas partager sa proie auprès d’autres personnes. Dans le cas d’un couple le conjoint manipulateur fait toujours en sorte que son compagnon ou sa compagne soit coupé de sa famille, de ses amis… Une fois la victime isolé le pervers narcissique justifiera d’autant plus sa présence et sa nécessité. Nous verrons dans la deuxième partie qu’une troisième personne peut être utile pour casser la dynamique manipulatrice d’un pervers narcissique.

II) COMMENT S’EN PROTÉGER

L’action d’un pervers narcissique sur sa victime peut être assimilé à du harcèlement, cependant il est difficile de prouver les agissement de ce manipulateur car il veille à ne pas laisser de trace et fait toujours en sorte de donner une image respectable au gens qui l’entourent. Heureusement il existe des mécanismes à utiliser pour se préserver de ces vampires émotionnels. Les voici :

  • Parlez-en !

Côtoyer un pervers narcissique peut rendre fou ! Ils n’ont de cesse de vous pousser à bout parfois jusqu’à la dépression nerveuse et même le suicide. Il faut en parler à une personne adaptée, parents, médecin, psychologue pour avoir un regard extérieur au problème.

  • Gardez des preuves

Comme dirait le proverbe « les écrits restent et les paroles s’envolent » Le PN adore les paroles car elles n’engagent que ses victimes… Étant donné qu’il est sans cesse dans une démarche de manipulation, le PN a le soucis de ne pas laisser de trace de son activité de tortionnaire émotionnel. Il fait tout pour ne pas être pris en contradiction dans ses actes et ses faits. Il préférera toujours les entretiens à huit clos et les conversation téléphonique aux correspondances écrites afin de ne pas laisser de trace de ses agissement. Avec lui, privilégiez les échanges écrits ! Gardez le échanges mails, courriers qui peuvent montrer ses contradictions, ses promesses non tenues…

Attention vous ne pouvez enregistrer une conversation téléphonique sans l’accord de votre interlocuteur !

  • Un témoin neutralise l’action du PN

Comme le voleur, le PN déteste être pris en flagrant délit de son activité. Dans la mesure du possible veillez à ce qu’une tiers personne soit présente dans un entretien avec le PN. Ce dernier déteste avoir une personne entre sa proie et lui… La tierce personne casse toute la dynamique de manipulation du PN, elle rétablit un niveau de normalité et rationalité qui neutralise les actes malsains d’intimidations, de la technique du « chaud et du froid ». Veillez tout de même que la tiers personne ne soit pas elle même perméable aux procédés du PN et qu’elle ne soit pas complaisante envers ses méthodes.

  • Montrez lui que vous n’êtes pas touché par ses attaques

Même si cette technique est difficile à mettre en place car les attaques représentent une souffrance émotionnelle pour la victime, elle est cependant nécessaire pour limiter les attaques du bourreau. Le PN se nourrit des  émotions négatives de ses victimes. Sa proie représente une vraie poule aux œufs d’or pour son bien être émotionnel.

Une seule solution : il faut couper cette rente émotionnelle. Coupez lui les vivres… Si la poule ne la nourrit plus émotionnellement elle ne représente plus d’intérêt à ses yeux et il finit par s’en défaire… Donnez au PN un sentiment d’indifférence vis à vis de ses attaques, même si cela doit vous coutez de vous écrouler sur votre lit de retour chez vous… Plus vous montrerez à votre bourreau que ses actes vous touche, plus il jouira et plus il recommencera…

And last but no least…

  • Éloignez vous de lui !

Le PN est un être qui agit instinctivement et n’a pas conscience des schémas qu’il met en place pour assurer sa survie émotionnelle. Il n’acceptera jamais ses travers car c’est un mécanisme de survie qui est aussi important pour lui que de respirer. En somme il ne changera pas ! N’attendez pas qu’il change et ne croyez pas ses vaines promesses de changement… Éloignez vous de lui, faites le mort, ne répondez plus à ses appels, ne répondez pas à ses sollicitations… Au bout d’un moment il sera -malheureusement- contraint de changer de victime…

La personne qui est sous l’emprise d’un PN se trouve dans un dilemme  : il est à la fois séduit par le personnage, trouve un avantage à le côtoyer mais en même temps souffre de son comportement. Si dans le milieu professionnel il n’est pas souvent facile de se libérer de ces relations toxiques, il n’est pas davantage évident de s’en défaire quand il s’agit d’un conjoint, d’un membre de sa famille car l’attachement affectif s’en mêle… On peut tomber amoureux de son bourreau et en être dépendant affectivement. N’oubliez pas : C’est le Pervers Narcissique qui a besoin de vous, mais vous n’avez pas besoin de lui !

Source https://blogs.mediapart.f Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Pourras-tu faire ce test de logique sans commettre d’erreur ?

eveil tv

Souvent, c’est précisément la logique qui nous aide à penser de façon créative et à résoudre de nombreux problèmes. Sympa-sympa.com a préparé ce test plutôt compliqué pour découvrir à quel point ta logique est développée dans ta façon de penser. Tu es prêt ?

Voici 5 Épices qui guérissent

eveil tv

Une alimentation équilibrée est cruciale pour rester en bonne santé, mais elle ne se compose pas seulement de fruits, de légumes ou de viande… Pour prévenir certaines maladies et préserver votre santé, pensez à favoriser la consommation de ces 5 épices curatives.

Ces épices se trouvent certainement déjà dans votre cuisine. En plus d’avoir des propriétés préventives, elles peuvent être curatives et vous protéger de nombreux troubles de santé.

Découvrez notre sélection d’épices curatives :

1. La coriandre

La coriandre est une plante qui fournit les graines de coriandre. Cette épice curative est un produit naturel aux multiples bienfaits. Riche en antioxydants, la coriandre aide à lutter contre les radicaux libres, combat l’anxiété et réduit les crampes d’estomac. Les diarrhées et le syndrome du côlon irritable sont également des troubles de santé qui peuvent être traités grâce à la consommation de coriandre.

Comment l’utiliser ?
La coriandre peut être utilisée dans les recettes de viande ou de poisson. Vous pouvez aussi l’ajouter à vos plats marinés et aux ragoûts.

2. La cannelle

Selon une étude menée par l’Université de Copenhague, la cannelle peut aider à soulager les douleurs liées à l’arthrite. Les scientifiques ont constaté que les participants qui prenaient ½ cuillère à café de cannelle (poudre) mélangée avec un peu de miel chaque matin avant le petit-déjeuner, observaient un soulagement. La cannelle est une épice curative, car elle peut aussi aider en cas d’accident vasculaire cérébral (AVC), de maladies cardiovasculaires, d’hypertension artérielle et de niveaux élevés de sucre dans le sang.

Il est préférable d’acheter des bâtonnets de cannelle, ou de renouveler la poudre régulièrement car elle perd sa saveur et ses propriétés après quelques mois.

Comment l’utiliser ?
La cannelle peut être ajoutée aux soupes et ragoûts. Vous pouvez également en saupoudrer sur vos fruits comme les pommes, les melons ou les oranges. Enfin, ajoutée à de la cardamome et du poivre noir, vous obtenez une marinade savoureuse pour vos viandes.

3. Le gingembre

D’après une étude menée par l’Université de Maastricht (Hollande), le gingembre peut stimuler le métabolisme et brûler les graisses. Le gingembre est également efficace contre les nausées. Cette épice curative a des propriétés anti-inflammatoires qui aident à réduire les douleurs musculaires, articulaires, et les douleurs d’arthrite. Le gingembre peut aussi traiter les brûlures d’estomac, les migraines et les problèmes de cholestérol…

Il est préférable de consommer le gingembre frais. Le gingembre séché ou en poudre peut être moins efficace.

Comment l’utiliser ?
Vous pouvez ajouter une tranche de gingembre frais à votre thé, le préparer en infusion, en ajouter à votre viande avant cuisson… Pensez aussi à le râper sur vos légumes et salades.

4. Le curcuma

Présent dans le curry et connu pour sa couleur jaune vif, le curcuma est une des épices curatives les plus utilisées en cuisine indienne. Il contient de la curcumine, un composé aux propriétés anti-inflammatoires aidant à prévenir la maladie d’Alzheimer et l’hypertension artérielle. Le curcuma est aussi efficace pour prévenir la goutte, le cholestérol et le cancer.

Une étude publiée en 2008 dans Prevention Research a démontré que la curcumine pouvait empêcher la prolifération des cellules du cancer du sein.

Il est préférable d’acheter le curcuma Alleppey car il contient plus de curcumine. Il vaut mieux acheter des quantités que vous allez consommer en deux mois, car à partir du 3ème mois, le curcuma commence à perdre sa saveur et ses propriétés.

Comment l’utiliser ?
Le curcuma peut être mélangé aux oignons frits, ou saupoudré sur vos plats, soupes et salades. Pour activer au mieux ses propriétés, essayez de le mélanger avec du poivre noir ou du gingembre.

5. Les graines de fenouil

Les graines de fenouil ont un goût de réglisse et aident à soulager les crampes menstruelles. Elles contiennent des composés phytochimiques qui sont similaires aux œstrogènes, pouvant être bénéfiques pour les femmes souffrant de douleurs menstruelles

Cette épice curative est également efficace pour calmer un bébé qui souffre de coliques, soulager les douleurs liées à l’arthrite et prévenir l’hypertension artérielle.

Comment l’utiliser ?
Les graines de fenouil peuvent garder leur saveur 3 ans si elles sont correctement conservées. Vous pouvez les ajouter à votre thé, vos salades de fruits et aux œufs brouillés.

Source www.santeplusmag.com Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

LIBÉREZ-VOUS DE LA PEUR DU CHANGEMENT ! L’ARCHANGE JOPHIËL

eveil tv

La légende cherokee des deux loups raconte qu’une bataille continue entre deux forces se produit en nous. C’est un conflit entre notre côté le plus obscur (le loup noir) et cette zone plus lumineuse et noble (le loup blanc). Cette dualité entre le bien et le mal, entre la joie et l’orgueil, la culpabilité et l’humilité définit en grande partie la personne que nous sommes.

Entrer dans le changement est toujours une prise de risques, c’est toujours oser entrer dans l’inconnu.
Votre parcours de vie, votre éducation ainsi que toutes vos expériences de vie, vous conditionnent dans la peur de l’inconnu. Pour entrer dans le changement vous avez à renoncer à ce que vous étiez pour vous ouvrir à une réalité nouvelle, comme si vous mourriez à ce que vous étiez pour renaître à une réalité nouvelle et inconnue.
Pour parvenir à cette petite disparition, je vous invite à vous appuyer sur votre zone de confort pour progressivement y laisser entrer des choses nouvelles. Plutôt qu’un changement radical et rapide, vous pouvez viser une évolution tout en douceur.

Les blocages corporels cristallisent cette peur du changement dans votre matière ; leur raison d’être est de vous montrer la voie à suivre pour sortir de l’impasse dans laquelle vous vous trouvez.
Par exemple, un blocage au niveau du cœur et de la gorge, vous indique comme une évidence qu’il vous faut incarner la vibration de l’Amour inconditionnel et d’apprendre à l’exprimer dans la relation à l’autre.
Tout symptôme physique est l’expression d’un blocage émotionnel ; l’archange Raphaël pourrait vous en parler longuement. Pour ma part, je vous invite simplement à vous libérer de la peur et de la colère, en particulier, vous libérer de la colère tournée contre vous même, la culpabilité pour vous ouvrir au changement et vous tourner vers la lumière.

En entrant dans le changement, vous commencez à donner du sens à votre existence, votre mission de vie est à portée de main. Vous identifiez puis suivez ce qui vous fait vibrer ; cette voie vous mène à construire votre mission de vie.
Votre société de consommation génère de la perte de sens depuis des siècles ; la majorité d’entre vous ont oublié les valeurs humanistes qui pourtant constituent le fondement de votre nature.
Je vous invite à identifier vos valeurs existentielles, à les renforcer puis à mettre vos comportements en adéquation avec celles-ci pour que naisse l’harmonie dans vos vies.

« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Une personne qui vous a fait du mal ne vous aidera pas à aller mieux

eveil tv - développement personnel

Gardez bien cela à l’esprit. La personne qui vous a brisé ne peut pas recoller tous vos morceaux. Ne commettez pas cette erreur, ne pensez pas que cette personne pourra vous aider à aller mieux, à surmonter tout ce mal, à éliminer la douleur.

Ne retombez pas si cette relation vous fait du mal, ne retombez pas par peur d’être seul, par peur de ne pas savoir avancer dans la vie sans cette personne à vos côtés. Car les relations dysfonctionnelles, si l’on ne les travaille pas de la façon adéquate, ne se transforment pas du jour au lendemain à coups de baguette magique.

Souvenez-vous que, quand vous avez éclaté en mille morceaux, votre esprit s’est empli d’arguments en faveur d’une vie sans cette personne. Vous aviez mal, vous aviez des raisons de vouloir être à ses côtés mais vous vouliez vous convaincre que sa compagnie n’était pas la meilleure chose pour vous et votre vie.

Tout ce que nous fuyons est condamné à se répéter

Le temps passe et les conflits se répètent. Les humiliations, le doute, la douleur d’une blessure mal cicatrisée. Tout ce que nous fuyons et ne résolvons pas est condamné à se répéter. Freud a établi une théorie sur ce fait en 1920 dans son livre Le principe du plaisir, lui donnant alors le nom de compulsion à la répétition.

Cela signifie que les personnes ont tendance à buter sur la même pierre (chacun ayant sa pierre personnelle, bien sûr). Par conséquent, quand notre pierre est l’établissement d’un type de relation, nous retombons dans ce même schéma de façon systématique.

Le fait que la pierre sur laquelle nous trébuchons ait un “nom de personne” ou représente un “style de personne” signifie que nous avons tendance à nous lier de la même façon, à générer des dépendances émotionnelles, à chercher l’amour d’une façon déterminée et, très souvent, dans une personne concrète.

Ainsi, nous faisons souvent face à des problèmes similaires alors que nous nous trouvons à des étapes différentes de nos vies. Pourquoi? Parce que tout ce que nous fuyons est condamné à se répéter. Si nous ne réfléchissons pas, si nous ne remettons pas en question nos décisions ou notre manière de nous lier aux autres, nous sommes condamnés à commettre indéfiniment les mêmes erreurs.

“Il est toujours nécessaire de savoir quand se termine une étape de la vie. Si tu insistes à vouloir rester en elle au-delà du temps nécessaire, tu perds la joie et le sentiment du reste. Il faut fermer des cercles, ou fermer des portes, ou fermer des chapitres, comme tu voudras le nommer.

L’important est de pouvoir les fermer, et laisser aller les moments de la vie qui se clôturent.

Nous ne pouvons pas être dans le présent en regrettant le passé. Ni même en nous demandant pourquoi. Ce qui s’est passé, est passé, et il faut le lâcher, il faut s’en détacher.

Nous ne pouvons pas être éternellement des enfants, ni des adolescents tardifs, ni des employés d’entreprises inexistantes. Les faits passent et il faut les laisser partir !”

Paulo Coelho

Quand quelque chose se brise à l’intérieur de nous, plus rien n’est comme avant

Quand nous nous brisons en mille morceaux, quand nous ressentons une douleur très intense au fond de nous, nous aspirons à la stabilité, au bien-être que cette personne nous faisait ressentir lorsque nous étions à ses côtés. L’incertitude nous convainc que “nous allions mieux en étant accompagnés”.

Evidemment, ces relations de dépendance ont un passé construit sur un style d’attachement dysfonctionnel ; or, il s’agit d’une chose que l’on peut changer grâce à la ré-élaboration continue que nous offrent nos expériences et réflexions.

Le changement se construit en formant de nouveaux liens d’attachement et en en supprimant d’autres. Si les expériences sont très différentes et significatives, le propre contenu des représentations, des stratégies et des sentiments parvient à changer la tendance consistant à chercher des relations basées sur la dépendance.

Soigner nos failles émotionnelles ne dépend que de nous-mêmes. La tâche consistant à nous reconstruire nous appartient; personne n’a le pouvoir ou la responsabilité de le faire pour nous. Nous devons bien être conscients que tout processus de changement passe automatiquement par de la douleur et des efforts.

Réussir à dire adieu à une personne ne signifie pas reculer; cela signifie séparer ce qui nous enrichit de ce qui nous use, nous concentrer sur notre valeur et cesser de poursuivre les miettes d’un amour qui n’est pas sain pour nous. 

Nous détacher de la douleur nous aide à alimenter notre auto-estime

Nous détacher de tout ce qui implique de l’égoïsme, des intérêts et des absences injustifiées nous aidera à commencer une nouvelle étape, à semer des graines et à récolter des fruits pour notre auto-estime et pour grandir sur le plan émotionnel.

Nous éloigner des liens qui nous ont fait du mal signifie nous libérer, grandir et commencer une nouvelle vie. Une nouvelle vie qui nous sera propre, qui évoluera à partir d’un oxygène psychologique permettant le développement d’une atmosphère fertile.

Recouvrir la douleur de terre n’est pas la garantie d’une prospérité dans la relation. Il faut parfois faire disparaître les points de suspension d’une histoire pour les remplacer par un point final. Cet adieu implique de changer pendant une période de temps indéterminée.

Ceci peut nous angoisser mais les conséquences de cet acte ne seront autres que la reconstruction de notre être et l’harmonie interne. Il s’agit d’être honnêtes et exigeants avec nos compagnies émotionnelles. Ce n’est pas toujours facile mais c’est toujours nécessaire.

Source https://nospensees.fr Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

UNE FOIS DE RETOUR À LA SOURCE RETROUVERONS-NOUS LES ÂMES DE NOS PROCHES ?

eveil tv

par Yvan Poirier

Salutations Chers Frères et Sœurs de la Lumière UNE,

Dans ce contexte, nous ne pouvons espérer revoir ces Âmes de la même manière, et ce, à partir du moment où nous nous retrouvons dans la Source.

Qui veut revoir ces âmes avec les mêmes données existentielles ? C’est la personne/ego qui aimerait revoir, dans un contexte similaire, ces Âmes avec lesquelles elle a vécues. Lorsque nous nous retrouvons au sein de la Source, nous ne voyons pas les choses avec les mêmes perspectives et les mêmes ondes, puisque nous sommes, littéralement, détachés de notre propre personne/ego. La raison est simple, c’est parce que nous sommes dorénavant dans l’Impersonnalité qui se veut détachée de toutes formes de personnages et de toutes histoires existentielles et expérientielles.

Lorsque nous fusionnons avec la Source soit avec l’Âme ou l’Esprit, nous sommes, à tout jamais, unis avec ces Âmes ou Esprits avec formes ou sans formes, mais qui ont perdu toutes les caractéristiques dite-humaines, parce que nous sommes libérés des effets éphémères de la personnalité, voire de toute notre histoire. Malgré tout, la reconnaissance vibratoire se fait, mais au niveau de la Radiance et de la Fréquence multidimensionnelles de chaque UN que nous reconnaissons multidimensionnellement, peu importe leur niveau d’existence qu’elle soit actuelle ou ancestrale.

Je dois ajouter, cependant, qu’il est possible que l’Âme se soit tournée, lors du processus de Résurrection, vers l’Esprit. De cette façon, cela signifierait que l’Âme s’est dissoute en retournant à l’Incréé qui a été à la base de la création de l’Âme. Il faut dire, également, qu’à ce niveau, l’Esprit prend toute la latitude voulue pour se manifester, de plus en plus, dans des dimensions supérieures qui sont souvent, au-delà de la 21ème dimension, soit sans la manifestation de l’anthropomorphisme ou du Corps d’Êtreté.

Ainsi, il y a d’autres types de manifestations qui prennent place et forme au sein de la Supraconscience qui se manifeste au sein de ces dimensions supérieures. Ainsi, l’Âme ne pourrait se manifester au sein de celles-ci. Seul l’Esprit peut y arriver parce que sur et dans les dimensions supérieures, nous n’avons plus besoin de nous manifester avec une Âme, du fait que nous traitons plus avec des Énergies, des Particules, des Fréquences immatérielles ou métaphysiques parce que tout se forme avec l’antimatière.

Dans ce contexte, je vous réfère à un article publié sur la Presse Galactique qui vous donnerait un peu plus de renseignements sur certains mécanismes multidimensionnels après la mort :

« COMPRENDRE LA DISTINCTION ENTRE « LA LIBÉRATION et L’ASCENSION » (2 de 2) »

De plus, je vous invite à lire l’article en lien ci-dessous afin de saisir qu’à partir du moment où nous sommes libérés de notre histoire humaine ou de la personne/ego, notre place est, d’ores et déjà, sous les effets multidimensionnels de l’Impersonnalité :

« NOTRE HISTOIRE HUMAINE S’EFFACE ET FAIT PLACE À L’INCONNU DE L’IMPERSONNALITÉ »

Avec tout mon Amour!

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Le point sur les énergies fulgurantes de transformation que vous recevez en ce moment

spiritualité - eveil tv

par Daniel Desjardins

Très chers amis humains,

C’est toujours avec Amour que nous nous adressons à vous. Les énergies de la dernière semaine ont été particulièrement intenses, déroutantes et parfois difficiles à intégrer pour plusieurs d’entre vous. Vous avez sans doute ressenti que ces énergies étaient là pour faire ressortir tous les coins d’ombre, toutes ces zones obscures à l’intérieur de vous que vous n’osez pas observer, regarder dans les yeux, que vous jugez encore. Sachez que vous aurez encore 3 vagues similaires dans les prochaines semaines. Ces vagues vont être de plus en plus faciles pour vous à intégrer si vous lâchez prise.

Nous vous invitons à accueillir ces vagues de conscience avec Amour, elles sont là pour vous assister. Et comme toujours ce n’est point quelque chose que les êtres non-incarnés vous imposent, mais c’est bien vous en tant qu’humanité qui choisissez de franchir ces nouveaux niveaux, ces nouveaux paliers d’éveil. Et plus vous choisissez d’élever la conscience collective humaine, plus vous avez besoin de laisser aller toutes ces zones d’ombre, ces zones que vos jugez, ces histoires qui vous ralentissent, tous ces événements passés auxquels vous vous accrochez, toutes ces fausses croyances qui vous limitent dans votre capacité à vous aligner, vous ouvrir, à votre Source et ce qu’elle a réellement envie de contribuer et créer sur cette belle planète en ce moment. 

Vous êtes toujours libre de ce que vous permettez et ce que vous vivez. Vous pouvez choisir de résister, mais malheureusement c’est comme si vous vous automutiliez, comme si vous vous tiriez dans le pied. Lorsque vous permettez à ces énergies de vous aider à faire ce nettoyage intérieur, vous verrez que ce ménage est beaucoup plus aisé à faire que ce que vous croyez et vous n’aurez pas à souffrir aussi longtemps que vous le croyez. Ironiquement, plus vous vous accrochez à ces lourdeurs, ces zones d’ombre, plus vous souffrez et non pas seulement parce que les énergies tentent de les faire sortir, mais  tout simplement parce que vous vous y accrochez plus longtemps. 

De notre perspective c’est toujours très difficile de comprendre pourquoi les humains acceptent et choisissent de souffrir en gardant toutes ces noirceurs, toutes ces zones d’ombre; nous ne pouvons que vous accompagner avec notre Amour et notre compassion afin que vous, un jour, choisissiez d’être à l’écoute de cet Amour et que vous nous permettiez de vous accompagner à vous ouvrir et à lâcher prise.

Si vous saviez à quel point nous vous Aimons tendrement. Si vous pouvez voir à quel point ces énergies de transformation sont elles-mêmes remplies d’Amour pur, combien leur travail est doux et aimant, si vous permettez à ces énergies de vous assister ! 

Sachez que rien de tout cela n’est une punition, que vous n’avez rien fait de mal, que vous n’avez point à vous blâmer pour toutes ces difficultés en ce moment, mais sachez que vous avez aussi le choix et l’opportunité de vivre tout ceci d’une façon bien plus aisée!

Nous vous invitons à prendre un moment et descendre dans votre coeur et à ressentir cet Amour que nous avons pour vous et à travers cette énergie, cet Amour, percevoir tout l’Amour qu’il y a dans ces énergies qui cognent à votre porte, et nous vous invitons à les accueillir et à continuer leur travail, car ainsi faisant vous aidez l’humanité à s’élever d’un cran dans la conscience vers l’Unité.

Comme toujours nous sommes avec vous et nous vous Aimons tendrement. 

Nous sommes les Guides de l’Unité.

Via Daniel Desjardins, éveilleur, créateur de l’Alchimie du coeur et canal des Guides de l’Unité

Chronique trouvée sur lapressegalactique.org Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Le Monde vous appelle… Allez vous le suivre ?

eveil tv

Il ne sert à rien d’attendre la « Réalité ».

Tu l’as déjà atteinte !

Comment être heureux …. Sans l’être déjà !

Quand j’entends les gens respirer ou exprimer l’amour, tous les yeux brillent tel un sapin de Noël.
Comment atteindre cette « illumination » sans être obligé de défaire et ranger à chaque fois la guirlande électrique quand la Fête a cessé ?

Je vais te le dire !

Déjà en prenant une grande respiration car l’Etre a besoin d’air comme carburant car lorsque la Peur est installée, le souffle manque !

Qu’attends-tu pour souffler les bougies de ce merveilleux anniversaire qu’est ta Mort ?

Tu dois comprendre qu’à chaque fois que tu enterres un souvenir, tu enterres une partie de toi.
Alors pourquoi ne pas jouer les « veuves joyeuses » enterrer tous les souvenirs et attendre la délivrance, la jouissance dont ton véritable être a besoin ?

Quand tu fermes une glace (une fenêtre), tu laisses à l’extérieur ce qui ne te convient pas (du froid, du vent ou toute autre saloperie qui te dérange), mais si justement tu laissais entrer en toi tout ce dont tu ne veux pas.

Pas de demi-mesure, non le verre plein (entier)… voilà ! nous y sommes !

Cela te dérange-t-il de boire « jusqu’à la lie » ce que tu ignores puisque tu l’ignores.

Comment peux-tu te décréter libre si tu choisis plutôt cela que cela ?

Tourne la tête dans les tous les sens, explore les champs inconnus, libère-toi de tes masques et va à l’essentiel.

Qu’aperçois-tu ?
Toi ou l’infinie possibilité de l’Etre ?
Il n’y a pas de contenu ou de contenant, juste un espace magnifique dont tu te surprends à découvrir, qu’en fait, il n’est rien…
Pourquoi ?

Car le Tout est dans le Rien et Rien nait dans le Tout.

Mais alors, que faut-il penser de tout ça ? … Rien et tout.

Apprends seulement à le reconnaître, c’EST !
Un point, c’est tout !

Fais toi l’économie de ne rien penser ou plutôt « « comme c’est agréable, je n’ai rien à faire. J’éprouve juste une chose, POURVU que ça dure ? »

Même ça, retire-le de ta tête car Penser équivaut à Mourir. Chaque pensée est énergie et elle te conduit directement à une impasse.

Il y a toujours quelque chose d’impossible à concevoir car si tu « conçois », tu crées une énergie.

Pourquoi la concevrais-tu, puisque la seule Energie qui existe est celle que TU ES !

Prends l’exemple de l’azote liquide, elle EST mais lorsque tu l’appliques sur une plaie, elle peut servir de guérisseur.
Maintiens ton état LIQUIDE ainsi. Tu es liquide, ce qui t’as solidifié est seulement ce que nous appellerons « RAISONNEMENT ».
Quand tu auras compris que l’ELEMENT LIQUIDE est le Père fondateur du Tout, tu pourras travailler sur la désolidarisation des combustibles, des principes actifs qui gouvernent le Monde.

Aimerais-tu faire cela ?

Ne pense pas, n’agis pas…. SOIS … ES… ta contribution à l’Univers. Es… pourquoi n’as-tu pas su cela avant ?

Ne pense pas, Sois, Es !

La plupart des gens émettent des réponses lorsqu’ils posent une question, leur soif d’apprendre, de tisser des liens, de rencontrer le Grand Amour, d’avoir tout à disposition etc… Ils se ferment car ils quantifient l’Energie Directrice dans le POUVOIR DE LA SUGGESTION.

Note bien, la plupart des mots d’une phrase reste toujours en suspens par le fatidique et éternel « Mais ».

Au lieu de laisser-faire, ils introduisent aussitôt une déflagration qui court-circuite leur demande. Elle se transforme en exigence car le « Mais » suppose le « Pour » (pour que cela soit vrai, pour que cela soit juste, pour… pour !!!!!!!!).

Le « Pour » introduit la notion de séparation.

Alors si on défaisait les compteurs, si on détruisait la notion unique du « JE », si on rendait possible « l’impossible » (dans ma façon d’aimer, de recevoir du plaisir, de jolies choses ou tout simplement plus que ce que je n’ai jamais reçu ?).

Sois fidèle à toi-même et tous tes partenaires le seront !

Ecoute-toi !

Regarde le petit singe qui dès qu’il est « agité » agit en toi pour imposer une mécanique qui reproduit sans cesse les mêmes choses.

Tu peux l’aimer ce petit singe mais tu peux aussi lui demander gentiment de quitter la « place »… LA PLACE ! DEHORS ! tu n’en as plus besoin.

Imagine les trésors d’énergie que tes parents ont dû déployer pour calmer tes angoisses lorsque tu étais petit et que tu t’ennuyais dans ton « berceau de chair » ?
Mais (le fameux MAIS, Pour, Pourquoi ?) … parce qu’ils voulaient être tranquilles, oubliés la grosse charge de responsabilité que tu étais !

Eh oui ! Déjà ! Toi qui ne demandais qu’à « vivre » pas pour eux mais pour toi-même.

Alors ? quand tu vois le nombre de « liquides » qu’un bébé « transmet » à travers son petit corps ! Et vous, bons parents, qui ne cherchez qu’à solidifier ceux-ci afin de réduire son expansion !

Tiens, je n’y avais jamais pensé, eh oui ! Encore une manière de réduire et de colmater de l’énergie (dite disparate). Avez-vous réellement compris qu’à chaque fois dans votre existence, vous avez réduit plutôt qu’augmenter et créer une « déflagration » pour trouver l’énergie de départ et l’énergie de vie pour soutenir votre « réalité d’ETRE ».

Ces exemples peuvent être amusants ou paraître insensés, n’en est-il pas de même pour la nourriture ?

Qu’avez-vous absorbé que votre corps a rigidifié ? des pensées toutes faites sur le bon ou le mauvais cholestérol, sur l’incidence pondérale et bien des choses encore, afin de créer une limitation de votre champ d’énergie jusqu’à en faire une certitude.

Ce que j’absorbe, je suis ! Non, le corps n’est pas cela, cette chose misérable qui empêche de vivre ou d’aimer.

Qu’avez-vous encore réduit qui finalement vous empoisonne ? l’amour sous une forme et celle-ci n’est-elle pas parfaite ? non, cela ne l’est pas car ce que vous percevez pour vrai n’est REEL.

Allez-vous continuer le chemin de perdition ou consentez-vous à distribuer votre énergie de telle manière que plus rien ne vous soit accessible ?

Vous êtes de gros dormeurs ! Vous aimez vos chambres, vos lits, que sais-je, vos bouquins, vos bandes dessinées…

Est-ce à vous de décider de ce que vous voulez lire ou interpréter ? Ou bien, cela appartient-il à une certaine forme de pouvoir qui vous échappe ?

Assez, Assez !

Jetez-moi ces ouvrages innombrables qui prétendent diriger votre vie. Filez vous acheter des boules QUIES pour ne plus entendre le chant des sirènes.

Dormez les yeux ouverts, les fenêtres ouvertes,

Le Monde vous appelle ! ALLEZ VOUS LE SUIVRE ?

(…)

 

Fin du Message des Guides, dans la Toute Puissance du Verbe.
Reçu et retranscrit par Ashana

Source: www.lesloisducoeur.com  trouvé sur laPresseGalactique.org Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Pourquoi le corps humain a-t-il besoin d’énergie ?

les chakras

L’être humain est une entité énergétique, antenne naturelle entre ciel et terre, qui puise dans l’Univers l’énergie nourricière dont il a besoin. Cette dernière est captée par des centres énergétiques spécifiques nommés chakras.

Il y en a sur tout le corps humain mais les principaux sont au nombre de sept. Sept comme les 7 notes de musique, comme les 7 jours de la semaine, comme les 7 planètes du système solaire, comme les 7 systèmes crystallins, etc…

Leur rôle est de mener l’énergie captée jusqu’au cerveau qui la transforme et la redistribue aux corps physiques et éthériques afin qu’ils pourvoient à leurs propres besoins.

Cette énergie est acheminée dans tout le corps humain par des canaux énergétiques appelés méridiens ou nadis selon les traditions chinoise ou indienne.

Les chakras servent aussi à alimenter l’aura en énergie.

Chaque chakra a une couleur et une fonction bien spécifique.

Si vos émotions sont positives, l’énergie circulera librement dans votre corps et vos chakras fonctionneront de manière harmonieuse. Vous aurez la sensation d’être heureux mais vous serez tout simplement en bonne santé.

Par contre, si vous rencontrez divers problèmes dans votre vie quotidienne, alors l’énergie circulera moins bien dans votre corps et elle pourrait être bloquée à certains endroits.

Elle sera bloquée parce que les chakras ne seront plus en harmonie.

A ce moment, votre corps vous lancera un avertissement qui pourra se manifester de diverses manières : par des tensions musculaires, une fatigue intense, un manque de concentration, des angoisses ou autres pathologies diverses.​​​​​​​

Dans son manuel pratique sur les chakras, Patrice Morchain écrit :

«Jacques Salomé, auteur de nombreux ouvrages sur la communication, nous décrit la maladie comme «le mal a dit». Ainsi, cette maladie serait un message que notre conscience essayerait de nous transmettre par l’intermédiaire de notre corps. De nombreuses personnes travaillent d’ailleurs avec cette idée que notre corps représente symboliquement notre conscience. Si ce corps développe une pathologie, il suffit de comprendre ce que cette «mal a dit» veut nous dire… et de changer !»

Source : Les chakras, un chemin vers soi… Manuel pratique – Patrice Morchain – Editions Heliogos – www.heliogos.com Partagé par www.eveil.tv trouvu sur www.conscience-et-eveil-spirituel.com

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube