The Haunting of Hill House

La série de 10 épisodes « The Haunting of Hill House » de Netflix est très librement inspirée d’un classique de la littérature gothique américaine, écrit par Shirley Jackson en 1959.

Pour sa série « The Haunting of Hill House », Mike Flanagan, le créateur et réalisateur de la série, a très librement adapté l’histoire écrite par Shirley Jackson en 1959, en plaçant une famille au centre de l’histoire.

Une histoire sombre, effrayante par moment, émouvante souvent, et parfois drôle. Cinq frères et sœurs ont vécu le temps d’un été à Hill House, une vieille demeure immense et glauque, qui les traumatise encore 30 ans plus tard. Et pour cause: entre les apparitions de fantômes et la mort tragique de leur mère, Hill House est loin de représenter un havre de paix.

Entre passé et présent

A travers les flash-back, on découvre petit à petit ce qui est arrivé à la famille Crain lors de sa dernière nuit dans la maison, lorsque la mère a mystérieusement disparu. On suit également les cinq frères et sœurs aujourd’hui, dans la vie qu’ils tentent de gérer avec plus moins de difficultés.

La série est construite de manière à ce qu’on découvre leur histoire petit à petit, au fil des épisodes. Des épisodes qui sont pour la plupart centrés sur un personnage en particulier.

Tous les codes de la maison hantée

On retrouve tous les codes du genre: la baraque qui fait peur, les ombres tapies dans les coins sombres, les murs qui suintent. Mais le fait de décliner le récit en 10 épisodes d’une heure permet aux scénaristes de développer une véritable psychologie des personnages. Et c’est assez rare dans les films d’horreur.

Voilà pourquoi « The Haunting of Hill House » est une fiction très complète, qui ne relève pas que l’horreur. La série est avant tout un drame familial, centré sur une famille incapable de communiquer, et rongée par les non-dits.

Au-delà des frontières du genre

La série pourrait tenir sans le paranormal. Toutefois ce serait dommage car Mike Flanagan – grand fan de Stephen King – maitrise son sujet: sa mise en scène subtile, sans effets spéciaux à outrance, est basée sur une atmosphère anxiogène. Ce n’est pas violent, ce n’est pas gore, mais quand on regarde la série seul le soir, c’est quelques fois bien flippant! Le montage des multiples timelines, qui nous permettent de revivre le même évènement sous différents points de vue est également bluffant.

Dans « The Haunting of Hill House », tout est soigné: le casting, l’écriture, les décors, la réalisation, jusqu’au générique. Netflix a frappé fort avec cette adaptation qui éclate les frontières des genres.

Crystel Di Marzo/ld

Le Teaser "The Haunting of Hill House"

« The Haunting of Hill House »

Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

boutique de bijoux

Lithothérapie Aromathérapie

Les Merveilles De Shine




webmaster

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *