Qu’est-ce que la pratique de l’ EFT et comment ça marche ?

Qu’est-ce que la pratique de l’ EFT et comment ça marche ?

(Emotional Freedom Techniques)
techniques de liberté émotionnelle



On pourrait dire qu’ EFT est une forme d’acupression pour libérer les émotions négatives.

C’est une méthode rapide,efficace,amusante, et facile à apprendre qui donne des résultats de longue durée, même permanents et apporte souvent un soulagement là où d’autres thérapies ont échoué.
Cette méthode est utile pour toutes les émotions négatives telles que :

tristesse,
peur,
phobie,
colère,
dégoût,
honte,
anxiété,
culpabilité, etc…,

et peut également aider à résoudre les problèmes physiques :

douleurs, maigreur, obésité, mauvaise image de soi, etc…

ou à vous défaire de certaines manies :

tabagisme,
envies compulsives,
se laver les mains souvent,
bégaiement,
etc

L’EFT, comment ça marche ?

Il s’agit de tapoter ou de frotter doucement certains points spécifiques situés sur nos méridiens.
En tapotant ainsi tout en pensant à ce qui nous dérange, on équilibre les méridiens perturbés.

Vous conservez la mémoire de l’évènement qui vous a dérangé, mais n’en ressentez plus la charge émotive qui l’accompagnait.

C’est dire comme cette méthode peut trouver de nombreuses utilisations.
Les enfants l’adorent car elle les aide à gérer de nombreux petits maux au quotidien :
peurs ou phobies( du noir, des araignées, de l’école…), colères, moqueries, anxiété de séparation, pipi au lit,..
Son efficacité est sans pareil pour se débarrasser des craintes , peurs et phobies et d’une rapidité époustouflante. source technique-eft.com

VIDEO MODE D’EMPLOI POUR UTILISER LA TECHNIQUE DE L’EFT!




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Le LIMBO de la Création – Que devez-vous faire pour changer votre vie ou vos espoirs et vos rêves ?

Le LIMBO de la Création – Que devez-vous faire pour changer votre vie ou vos espoirs et vos rêves ?

par Brenda Hoffman



Chers,

Vous êtes dans une phase de reconstruction. Même si vous avez un plan pour le produit final, tout ce que vous ressentez est le bouleversement sans une idée concrète de ce qu’il faut faire ensuite.

Vous vous sentez probablement submergé par tout ce qui semble avoir besoin d’être achevé avant de pousser un soupir de soulagement avant de briller de joie en sachant que le travail est bien fait.

En vérité, beaucoup d’entre vous pensent que vous avez échoué dans le jeu de la création. Vous savez ce que vous ne voulez pas. Pourtant, vous n’êtes pas certain de ce que vous voulez. Et vous n’avez aucune idée de comment créer quelque chose – encore moins une nouvelle vie ou un nouveau monde.

Donc, vous vous interrogez sur vous-même, sur cette transition, sur tout et n’importe quoi. Il semble que tout votre travail diligent ne sert à rien, que vous êtes demeuré où vous étiez ou encore que vous êtes dans une position encore plus précaire.

Votre monde immédiat n’est peut-être pas en ruine, mais votre monde extérieur l’est certainement. Comment et quand commence la reconstruction? Ou suis-je en train de reconstruire un rêve qui n’arrivera jamais?

Beaucoup d’entre-vous sont maintenant trop épuisés pour même rêver de ce qui pourrait advenir.

Même si nous pouvons vous dire que tout va bien, votre monde immédiat et extérieur ne l’affiche pas. Au lieu de cela, il semble que ce chaos, cette peur durera pendant des décennies – beaucoup plus longtemps que vous aurez l’énergie pour les contourner.

Ce que vous avez oublié – compte tenu des circonstances et peut-être à juste titre –e st que les pouvoirs créatifs du nouveau ne sont pas comme ceux de vos existences terrestres antérieures.

eveil tv
– image pixabay

Dans le passé, vous avez espéré, rêvé, prié et médité pour encourager les Univers à créer ce qui était le mieux pour vous en temps universel. Vous avez senti que vous n’aviez aucun contrôle sur le timing ou même la création. Certains d’entre vous se sont déplacés au-delà de cette dimension 3D, mais seulement après avoir accompli les étapes requises selon vos schémas de croyance ou ceux de quelqu’un que vous avez cru plus spirituel que vous.

Vous êtes en train de faire la transition au-delà de ces modèles de croyance 3D. Vous vous permettez de vous rappeler comment créer en termes universels plutôt qu’en termes d’espoirs terrestres.

Vous commencez un nouveau plan de cours avec lequel vous n’êtes pas encore à l’aise. Semblable à ce que vous avez peut-être ressenti le premier jour de votre cours de géométrie. Vous apprenez, ou peut-être un meilleur terme, vous vous remémorez de vos compétences de création innée.

Il y a un écart entre ce qui était et ce qui est. Votre question évidente est la suivante: «Quels obstacles dois-je dépasser pour accéder à mes compétences de création universelles?» Aucune. Vous les avez toujours eu même lorsque vous vous êtes permis de nier ces compétences pendant votre séjour en 3D.




Il ne s’agit pas de trouver vos compétences créatives, il s’agit plutôt d’avoir la certitude que vous avez des compétences de création innée.

Il est temps de croire en vous autant que vous avez pu croire en quelqu’un d’extérieur à vous pour réaliser vos souhaits – que ce soit Dieu, les anges, les êtres de lumières ou quelqu’un dans votre vie en 3D.

Vous créez vos miracles tout comme vous créez votre vie. Ils sont un et la même chose. Pourtant, la plupart d’entre vous séparent les deux. Vous croyez finalement que vous créez votre vie, mais vous vous plaignez quand même au ciel ou aux autres quand vos miracles, vos rêves n’apparaissent pas dans les délais que vous souhaitez – ou jamais.

Donc, vous êtes maintenant dans le limbo de la création. Une moitié de vous croit que vous créez vos rêves et l’autre moitié croit que vous le faites seulement avec l’aide des Univers et des incantations spéciales de gratitude, de pardon et de bénédictions vers ou à partir des Univers.

Vous êtes votre propre gourou. Non seulement vous créez votre vie, vous créez aussi vos miracles, vos rêves.

Peut-être ne croyez-vous pas cette vérité – vous le ferez – tout comme déjà vous ne croyiez pas que vous étiez créateur de votre vie. Évoluer en un nouveau vous est un processus. Et le segment de ce processus dans lequel vous êtes maintenant est de croire que vous et seulement vous êtes créateur de vos rêves.

Pour certains, ce concept est effrayant car il est beaucoup plus facile d’avoir quelqu’un à invoquer et à qui se plaindre lorsque votre création n’apparaît pas. Pourtant, il n’y a que vous.

Peut-être que cette pensée semble méchante pour ceux d’entre vous qui préfèrent avoir quelqu’un ou quelque chose à blâmer. Car si vous êtes votre créateur – et vous l’êtes – et si vous êtes votre génie magique – et vous l’êtes également – qui pouvez-vous blâmer quand votre vie ne va pas comme vous l’aviez prévu? Plus précisément, à quel point est-ce effrayant pour ceux d’entre vous de commencer à croire que vous êtes votre propre génie magique, mais que rien ne sort de la lampe ?…

Que faites-vous de mal? Que devez-vous faire pour changer votre vie ou vos espoirs et vos rêves?… Rien… Permettez-vous de vous laisser couler dans vos nouvelles croyances au lieu de vous forcer dans un coin et d’avoir peur de ne pas réussir. Permettez-vous d’être, d’évoluer tranquillement et paisiblement.

Ne vous inquiétez pas. Vous vous rappellerez comment créer quand le moment sera venu. Très certainement avant de vous, «écraser et de brûler», mais certainement pas avant que vous arrêtiez de blâmer les cieux, les autres terriens, la terre ou d’autres entités pour vos tribulations.

Permettez-vous de laisser couler et tout ira bien. Luttez contre vous et tout ira bien quand même, mais vous serez battu et meurtri inutilement dans le processus.

Tout va bien dans votre monde et dans votre vie – il est temps pour vous de croire qu’il en est ainsi. Tout comme c’était le cas le premier jour de cette classe de géométrie traumatisante. Bien sûr, vous n’avez pas compris les concepts de géométrie le premier jour de classe, mais vous avez saisi les rudiments lorsque vous avez terminé vos devoirs.

Donc c’est à vous maintenant. Votre seule mission est de vous permettre de vous rappeler de vos compétences créatives dans une compréhension paisible et consciente que vous êtes dans une classe que vous n’avez jamais suivie auparavant – La création universelle tout en vivant sur terre.



Terminez votre mission, et vous vous en souviendrez. Luttez contre cette mission, et vous vous en souviendrez également- mais sans la paix qui est votre droit et votre joie universelle. Ainsi soit-il. Amen.

Copyright 2009-2017, Brenda Hoffman. Tous les droits sont réservés. N’hésitez pas à partager ce contenu avec d’autres, à le poster sur votre blog, à l’ajouter à votre newsletter, etc., mais en maintenant l’intégrité de cet article en incluant l’auteur / la chaîne: Brenda Hoffman & lien source: http: //www.LifeTapestryCreations. com

article trouvé et traduit par  http://lapressegalactique.org

 




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Découvrez le sens spirituel des frissons

Découvrez le sens spirituel des frissons

Avez-vous déjà senti (ou vous sentez très souvent) des frissons qui viennent de nulle part ? Des frissons inexpliqués ? Savez-vous qu´ils peuvent provenir du monde spirituel…




Le sens spirituel de frissons

Notre corps est composé d´une chaîne d´énergies, et nous échangeons ces énergies avec notre environnement immédiat et avec les êtres et les objets qui nous entourent. Cet échange d’énergies est une chose naturelle que nous faisons tous inconsciemment. Les frissons ont tendance à se produire lorsque nous entrons en contact avec d´autres champs énergétiques avec des densités différentes des énergies présentes dans notre corps. Cependant, il faut dire que tous les frissons n´ont pas une origine spirituelle. Il n´y a pas que des frissons spirituels que nous sentons. Il y a des frissons physiques dus à la sensation de froid ou de fièvre, par exemple. Il y a aussi des frissons émotionnels, à cause d´une forte émotion ou sensation étrange, comme quand nous entendons une chanson que nous aimons. Les frissons que nous traiterons ici sont seulement les frissons spirituels.




Pour mieux comprendre

Nous pouvons imaginer notre énergie qui circule dans notre corps comme un flux, une chaîne. Quand nous entrons en contact avec l´énergie d´une autre personne, d´un environnement ou de quelque chose qui a une densité différente de la nôtre, il interrompt ce flux, cette chaîne, afin de favoriser un échange d’énergie. Comme il arrive brusquement, nous nous sentons dans notre frisson de corps physique. Et comme cela se produit de manière brusque et rapide, nous sentons ce frisson dans notre corps. C´est comme une décharge rapide d´énergies, qui se régularise très rapidement et nous reprenons le contrôle de nos émotions. C´est la même logique avec les autres types de frissons : quand nous sommes au chaud et que nous recevons un vent froid, nous avons une baisse de tension, de température, ce que démontre le frisson et qui régule aussitôt la température du corps.


Pourquoi tout le monde sent des frissons inexplicables ?

Cela est dû à la sensibilité et à la densité d´énergie de la personne qui ressent cette énergie. Certaines personnes sont plus sensibles aux variations d´énergie que d´autres et pour cela ils ressentent le plus souvent cette interruption du flux d´énergies. Il y a également des personnes qui reçoivent une densité d´énergies non conventionnelles, avec une fréquence supérieure ou inférieure à d´autres personnes et les lieux autour d´elles. Ainsi, dès que ces personnes entrent en contact avec un champ énergétique différent des leurs, elles finissent par sentir avec fréquence ces petites décharges électriques.

source de l’article http://www.wemystic.fr

TEST DE LA PERSONNALITE




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

NOUS VIVONS UNE ÉPOQUE MIRACULEUSE

NOUS VIVONS UNE ÉPOQUE MIRACULEUSE

par Caroline Faget

Nous vivons une époque miraculeuse car nous n’avons jamais été aussi aptes à nous éveiller, à passer à une nouvelle étape de l’histoire de notre humanité et à une autre phase de notre évolution personnelle.



L’époque actuelle est exigeante, les situations semblent parfois insupportables voire insoutenables. Et pourtant, nous sommes toujours là et bien plus vivants que jamais! Malgré la détresse, il y a une petite voix à l’intérieur qui ne cesse de nous encourager et de nous aider. Lorsque tout semble perdu, nous avons encore cette capacité à entrevoir une lumière, si petite soit-elle, qui nous dit : « Viens par ici ». (Lire l’article « Du chaos naît la lumière »)

Parfois nous ne savons pas vraiment où nous allons, ni pourquoi nous sommes là à faire ce que nous faisons mais nous avons l’intime conviction que nous sommes précisément à notre place. Nous sentons que le plus important est la vie que nous portons et que nous sommes. La vie ne cesse de vouloir s’écouler en nous comme l’eau qui s’infiltre dans la plus petite fissure du barrage. Malgré nos efforts pour essayer de contrôler ce qui nous dépasse ; l’amour, la vie et la lumière prennent leur place lentement mais sûrement.

Malgré un tableau qui pourrait parfois sembler désolant, nous vivons une époque miraculeuse. Car aujourd’hui, plus que jamais, nous sommes poussés dans nos retranchements, dans nos petitesses pour justement constater qu’au-delà de nos souffrances, nous sommes bien plus grands que notre obscurité passagère.




Cependant, nous ne pouvons faire l’impasse de nos zones d’ombre. Bien sûr, nous pouvons essayer de toutes nos forces de les repousser plus loin, de faire semblant de ne pas les voir ou de les fuir. Et pourtant, comme par magie, elles réapparaissent sous une forme différente que nous reconnaissons du premier coup d’œil. Nous savons au fond de nous qu’il s’agit de cette part d’obscurité que nous avions tout fait pour ne pas voir. Certains passent leur vie et leur énergie à repousser toujours plus loin ce qu’ils ne souhaitent absolument pas voir. « Je veux bien tout accepter sauf ça!» Tôt ou tard, un choc ou une maladie apparaissent dans leur vie pour leur donner encore une occasion de s’ouvrir à la guérison. (Lire l’article « Je souhaite porter plainte contre Dieu »)

Il nous a été donné de naître à cette époque miraculeuse car nous sommes enfin prêts à voir, à comprendre, à réaliser et à faire des connexions entre le corps et l’esprit, le passé et le présent, la matière et l’intangible, le visible et l’invisible.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous sommes dans le même bateau. Alors nous avons le choix de nous entraider ou de sombrer ensemble. Or, il me semble bien que cette fois-ci, la victoire est assurée, contrairement à l’époque de l’Atlantide où cette civilisation hautement avancée a disparu. Aujourd’hui, forts de toutes nos connaissances et de nos expériences, il n’y a qu’une issue possible : guérir et nous élever.

spiritualtié eveil tv
image pixabay

Il nous faut seulement poser une intention claire et profonde dans la pureté de notre cœur. Je vois tant de personnes qui en ont marre car elles estiment avoir déjà tellement travaillé sur elles… Mais dans notre plus pure vérité intérieure, il n’y a pas de place pour ce genre de considération qui nous égare. Nous avons seulement le choix d’accepter de grandir ou de résister à notre croissance. Et c’est dans cette résistance que s’infiltrent les contingences mentales : « Je ne le mérite pas », « j’en suis encore là », « je ne veux plus souffrir », » je veux pouvoir contrôler », » je veux être éveillé. » Ces personnes voient leur évolution de façon linéaire et veulent arriver à tout prix à un résultat.

Chaque fois que vous sortez vos poubelles, vous dites-vous ? : « Oh j’en ai marre de sortir les poubelles, quand cela va-t-il s’arrêter ? » Or, qui va sortir vos déchets si ce n’est vous-même ? Il est étonnant de constater à quel point nous nous croyons étrangers à nos propres rebuts. Pour cesser d’accumuler des déchets, ne faudrait-il pas cesser d’être à leur origine ?

Combien de rebuts énergétiques, mentaux, émotionnels, spirituels, physiques et vibratoires avons-nous accumulés aujourd’hui ? Il n’y a pas à culpabiliser mais seulement à devenir responsables de ce que nous sommes en train de créer. Savoir que nous avons la capacité d’abord de les jeter puis de les recycler, c’est-à-dire de leur donner une seconde vie. Les recycler signifie renaître à partir de cette matière que nous croyions inutile, terrifiante ou infâme. Dans un premier temps, soyons conscients que nous sommes à l’origine de nos déchets. Peu à peu nous deviendrons tellement conscients de cette chaîne de fabrication de nos propres scories que nous parviendrons à les recycler puis à les transformer avant qu’elles ne deviennent des déchets.

Nous vivons une époque miraculeuse qui nous met face à nous-mêmes et ne nous permet plus de continuer à nous raconter des histoires. Bien que ce soit parfois très douloureux ou peu reluisant, nous cessons enfin de tourner en rond et la vérité nous éclate en pleine figure. Nous grandissons en conscience comme jamais auparavant.

Nous vivons une époque miraculeuse car nous prenons conscience de plus en plus de cette chaîne de recyclage intérieur qui nous permet de voir au-delà des apparences et de détecter la souffrance racine.

Récemment il m’a été donné de retrouver une partie de moi en souffrance. Je peux vous dire qu’elle n’avait pas un bel aspect, plutôt même repoussant ! L’image qui m’est venue en méditation est celle d’un chien enragé et ensanglanté, entre le pitbull et le sanglier. Pas très glamour donc ! J’ai d’abord ressenti que la zone de mon cœur était fermée. J’ai observé cet animal en méditation et je l’ai enfin accompagné. J’ai ouvert ma porte à cette part de moi en souffrance et je l’ai invitée à se reposer. J’ai accepté de faire entrer cet animal dans ma demeure intérieure. Il s’est étendu à même le sol. Je lui ai allumé un feu de cheminée puis j’ai commencé à lui panser ses blessures à vif. Il avait accepté lui aussi de venir dans mon espace intérieur et maintenant je voyais qu’il se laissait faire comme s’il était arrivé au bout de ses forces, de sa rage et de sa souffrance. Il semblait accepter que je prenne soin de lui.

Quelle émotion lorsque je me suis étendue près de lui en l’enlaçant. J’ai pleuré ces retrouvailles avec moi-même. Et alors qu’en début de méditation mon cœur était compact et lourd, il s’est miraculeusement ouvert. J’ai senti la détente et le soulagement m’envahir. J’ai réalisé dans cette réconciliation avec moi-même que cet animal allait devenir un magnifique cerf si je continuais à le soigner avec tout mon amour. Car c’est bien la force de l’Amour qui guérit et rien d’autre. (Lire l’article « Le miracle de l’Amour »)

Nous pouvons encore continuer à voir ce qui se trame au niveau superficiel, à chercher à remplir absolument ce vide par l’extérieur. Oui nous le pourrions et nous le faisons encore mais nous réalisons à quel point rester à la superficie nous fait perdre du temps et de l’énergie. Contacter la souffrance racine nous demande du courage mais nous en sommes capables. Nous sommes venus pour nous transformer et pour boire notre propre calice jusqu’à la lie.

Abandonnons-nous à notre sagesse intérieure afin qu’elle nous guide par des images, des ressentis et des situations de guérison. Le miracle de cette époque est son intensité, sa vitesse et sa promesse de guérir nos plus grandes blessures.

Nous vivons une époque miraculeuse car les illusions tombent comme des châteaux de sable pour faire apparaître une merveilleuse cathédrale de lumière qui relie la terre et le ciel. Nous ne pouvons définitivement plus fonctionner comme avant. Le miracle est que nous devenons conscients de nos inconsciences.



L’obscurité est notre plus grand challenge et la promesse de notre salut. Elle est le défi que nous avons accepté en venant sur terre.

C’est dans l’obscurité que s’éveille notre éclosion.

C’est dans l’obscurité que naît la lumière d’un nouvel horizon.

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

LAISSEZ SORTIR LA PRESSION !

LAISSEZ SORTIR LA PRESSION !

Transmis par Daniel Desjardins



Très chers amis humains,

Certains d’entre vous en ce moment se sentent comme une cocotte minute ou une bouteille gazeuse qui a été brassée. Vous vous sentez sous pression, prêts à exploser. Et pour beaucoup, c’est une sensation terrifiante. Vous avez peur de tout détruire, vous avez peur de ne plus exister, vous avez peur que tout s’écroule et que tout ce qui crée cette pression à l’intérieur de vous soit destructeur pour les autres comme pour vous. 

Nous vous invitons à percevoir la lourdeur ou la légèreté de cette affirmation: est-il vrai que toute cette énergie que vous retenez va toute détruire ce qui est pour votre plus grand bien? Probablement que vous ressentez une lourdeur en posant cette question; tout ceci est faux. C’est votre mental qui est terrorisé de toute cette intensité, votre mental qui ne peut concevoir tout ce qui vous attend. Votre mental est limité dans sa capacité à concevoir ce qui est possible pour vous et trop souvent dans votre vie « intensité » a voulu dire émotions pénibles, querelles, violence. Et il est vrai que tout ceci à une intensité qui est comparable, mais une intensité peut être polarisé ou dépolarisé. Et c’est le cas de cette belle énergie qui est en vous et qui n’attend que votre ouverture afin de sortir et de créer une nouveauté dans ce monde. Observez comment toute cette énergie, cette puissance, ce potentiel en vous n’est pas polarisé. Il n’est ni négatif ni positif d’une façon à pousser ou détruire, non, il est simplement là, il est simplement un potentiel qui attend votre ouverture.

eveil tv
image pixabay

Observez comment lorsque vous interagissez avec des enfants ou des animaux: vous montez souvent en énergie, mais d’une façon neutre ou agréable alors qu’il est aussi possible pour vous de monter en intensité et en énergie de façon négative, violente lorsque vous vous chicanez, lorsque vous critiquez, lorsque vous êtes fâchés ou frustrés.

Nous espérons que nos exemples et l’énergie que nous transmettons en même temps vous aideront à prendre conscience de la différence entre une intensité destructrice et une intensité créatrice. Et en percevant cette différence, vous pourrez alors observer que cette énergie qui crée cette pression en vous est une énergie créatrice, bienfaitrice pour vous et pour l’humanité. 

Nous vous invitons à dévisser tranquillement votre bouteille et à laisser sortir tranquillement cette énergie ou alors, si vous êtes prêts, à ouvrir complètement tout votre être et à laisser pleinement cette énergie surgir et transformer votre monde pour votre plus grand bien. 

Comme chaque chose dans votre vie, c’est le résultat de vos choix, et vous avez aujourd’hui, comme toujours, le choix de laisser cette belle énergie créatrice entrer dans ce monde à travers vous, au moment où vous le choisirez.

Et sachez qu’il n’y a, comme toujours, aucun jugement de notre part ni de tous les êtres qui vous observent, car nous savons que vivre sur cette planète en ce moment est un réel défi, et vous avez tout notre respect et notre Amour.



Et nous sommes là avez vous, comme toujours, sur vos chemins, à vous accompagner et à vous Aimer. 

Nous sommes les Guides de l’Unité.

 

Via Daniel Desjardins, éveilleur, créateur de l’Alchimie du coeur et canal des Guides de l’Unité – « Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

D’AUTRES TEST DE LA PERSONNALITE




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

LA NOUVELLE SUPER AUTOROUTE DE L’ÉVEIL SERA BIENTÔT MISE EN SERVICE

LA NOUVELLE SUPER AUTOROUTE DE L’ÉVEIL SERA BIENTÔT MISE EN SERVICE

Observer les progrès incroyables de l’humanité, alors que vous vous déplacez rapidement et inexorablement vers l’éveil. Vous devez vous réveiller, et un nombre croissant d’entre vous le font, un par un, mais cette méthode de «voie de gauche fermée avec obstacle» arrive à son terme parce que la nouvelle Super autoroute de l’éveil sera bientôt mise en service .



Tout le monde va s’éveiller parce que c’est la volonté de Dieu, et comme il n’y a que Dieu, il n’y a que sa volonté. Par conséquent, il n’y a rien à craindre, même si les nouvelles pour grand public rapportent surtout des événements effrayants pour vous inciter à vivre dans la peur, donc en vous signalant un grand nombre de choses et d’événements de nature effrayante pour justifier cette incitation.

L’amour est libre, ouvert, inconditionnel, il est peu exigeant, tout à fait doux et infiniment puissant! En tant qu’êtres humains, il vous est très difficile  de le voir ou de le croire, parce que vous êtes pris dans la réalité apparente de l’illusion où votre survie semble toujours être menacée, et la preuve de cette menace vous la voyez dans les tempêtes, les tremblements de terre, les éruptions volcaniques, les guerres et la maladie. Toutes ces choses ont pour résultat constant et continu le genre d’affirmation suivante : «j’ai besoin de me défendre et de protéger mes proches contre toutes ces horreurs». Mais s’engager dans cette pensée, ou dans une idée similaire, et la mettre au premier plan de la conscience ferme vos coeurs et bloque l’amour de votre conscience, le champ infini de l’Amour, dans lequel toute la création, y compris chacun de vous, est éternellement présente.

Vous êtes chacun des êtres éternels et immortels créés pour la joie dans la Présence de Dieu. Il n’y a que Dieu ; vous êtes toujours dans cette Présence, mais parce que vous avez choisi de jouer le jeu de la séparation, et parce que quand vous avez été créé, vous avez reçu la Puissance de Dieu, vous avez pu construire un irréel mais apparemment très réel environnement physique que vous avez appelé l’univers, parfois même «le multivers». Il semble très vaste, surtout par rapport à votre forme physique, néanmoins il est contenu en vous. En vous brûle la flamme brillante de l’Amour divin, qui est votre essence éternelle, et qui est donc Vous. C’est la Réalité, c’est Vous, et par conséquent tout ce qui existe le fait en Vous. Vous êtes Un avec la Source, Mère / Père / Dieu, qui par sa nature même est le potentiel créatif infini d’où surgissent toutes choses.

Cependant, en jouant au jeu de la séparation, vous avez choisi de ne pas être conscient de la Réalité afin de rendre le jeu totalement réel, ce que vous deviez admettre. S’éveiller, c’est faire à nouveau le choix de connaître la Réalité en dissolvant ou en démembrant l’illusion, et vous, l’humanité, le collectif, vous avez fait ce choix avec l’intention la plus puissante d’y arriver maintenant! Bien sûr, comme on vous l’a souvent dit, il n’y a que le Maintenant, et vous demandez: « Quand !!!!! »

C’est le paradoxe, vous êtes éveillé, l’éveil est tout autour de vous, mais vous avez choisi individuellement de continuer à vous engager dans le rêve, dans l’illusion, et vous ne voulez pas les laisser tomber parce qu’ils sont si familiers, et parce que vous avez peur que ce soit la seule chose qui existe. Mais la réalité est tout ce qui existe, la Réalité est beaucoup plus vaste que vous ne pouvez l’imaginer, et c’est là que réside le paradoxe.

Eveil Tv - spiritualité

La plupart d’entre vous ont été au moins une fois, et peut être même plusieurs fois, fait l’expérience d’être identifiés à une pièce de théâtre ou à un film que vous regardiez, ou à un roman que vous lisiez, et lorsque cela se termine, les souvenirs, s’accrochent et continuent à jouer dans votre esprit longtemps après. Finalement, bien sûr, le souvenir de l’histoire s’estompe, et vous l’oubliez, sauf quand quelqu’un le mentionne dans une conversation et alors vous le revisitez pendant que vous en discutez.

Eh bien ici c’est la même chose, l’illusion a disparu, mais vous continuez à en parler et à vous impliquer de nouveau en elle, ce qui vous donne l’impression qu’elle est très réelle. C’est pourquoi vos visites quotidiennes à votre saint sanctuaire intérieur sont si importantes, car c’est là que vous pouvez libérer votre emprise sur l’irréalité et vous éveiller.

Vous avez tous entendu parler de personnes qui ont fait cela et vécu un moment de haaaa !! ! Peut-être avez-vous déjà rencontré l’un d’entre eux et conversé avec lui, ou bien entendu des conversations à ce propos, mais vous restez sceptique sur ce qu’ils vous disent, et par peur de quelque chose de pire – la mort et la cessation de la conscience, peut-être – vous choisissez de continuer de vous accrocher fermement à l’irréalité. Mais rappelez-vous, vous avez toujours le choix, vous pouvez toujours changer d’avis, à l’égard d’un dispositif aussi limitatif, puis de vous ouvrir à l’immensité infinie de la Réalité, de Dieu, de l’Amour.

En guise d’allégorie, vous pourriez par exemple imaginer avoir fait naufrage et vous échapper de l’épave dans un canot de sauvetage dans lequel vous avez passé des semaines et des semaines perdus en mer, luttant pour votre survie. Vous êtes donc tout seul sur un vaste océan de néant, à l’exception du petit canot de sauvetage qui se détériore en dessous de vous. La situation est effrayante. Vous avez probablement fermé votre conscience devant l’étendue apparemment infinie et hostile de l’eau qui vous entoure, et vous vous êtes plongé dans des rêves et des souvenirs de temps heureux, alors qu’un jour se déroulait sans encombre vers le prochain, avec rien pour les différencier.

Puis, apparemment sorti de nulle part, un navire apparaît et vous offre une nouvelle ligne de vie. Mais vous êtes tellement habitué à être complètement seul et perdu que vous ne pouvez même pas croire que le sauvetage est à portée de main. Vous pensez que vous rêvez ! Finalement l’instance de l’équipe de sauvetage vous persuade que vous ne rêvez pas, qu’ils sont là pour vous sauver, et ils vous aident à monter à bord du navire, dans la Réalité où la présence physique et l’expérience d’un bain chaud, d’une nourriture chaude et d’un lit confortable viennent vous convaincre enfin que vous êtes sauvé, que vous êtes en sécurité, et alors votre joie ne connaît plus de limites.



Alors, encore une fois, répétez-le : entrez en vous chaque jour, laissez votre cœur s’ouvrir à l’Amour qui vous enveloppe et vous embrasse à chaque instant, et ressentez la chaleur et l’Amour. C’est la Réalité. Et sachez que vous ne pouvez pas éviter l’éveil parce que les rêves – l’illusion – sont éphémères et ne durent pas.

Avec tellement d’amour, Saul.

Source: https://johnsmallman.wordpress.com

Traduction Serge Carfantan  Eveil Tv https://eveil.tv

 

Partagé par laPresseGalactique.org

 




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Quel Est Votre Désir Dominant Selon Ce Que Vous Voyez?

Quel Est Votre Désir Dominant Selon Ce Que Vous Voyez?





D’AUTRES TEST DE LA PERSONNALITE




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Faire place au sacré

Faire place au sacré

Ramenée à la spiritualité, l’expérience du sacré est, comme l’évoquait Carl Gustav Jung, ce qui, venant d’ailleurs, nous saisit et nous donne le sentiment d’être. Elle nous coupe momentanément des pensées et des sensations ordinaires pour nous relier à une dimension plus vaste de l’existence.

Flavia Mazelin Salvi



Les Grecs anciens considéraient le sacré en tant qu’expérience mystique, comme une force qui guérit et revitalise l’être tout entier. Une conception de la transcendance qu’ont partagée tous les grands mystiques, des Pères du désert jusqu’à la Rhénane Hildegarde de Bingen. Plus près de nous, l’Anglaise Evelyn Underhill, l’une des premières mystiques chrétiennes du XXe siècle, affirmait que ceux qui ne se relient par à la dimension sacrée de l’existence ne peuvent pas être pleinement conscients ni tout à fait vivants. Pour le moine bénédictin Anselm Grün, l’enjeu est de trouver en soi, sans se retirer du monde, un espace sacré, un absolu, comme un morceau de ciel accessible à tous, et qui ne se vend ni ne s’achète.

A lire : Femmes en quête d’absolu, de Simone Weil à Elizabeth Kübler-Ross d’Anne Bancroft (Albin Michel, 1991)

 

Humain et divin à la fois

« Nous sommes aujourd’hui dans une situation d’exil, un exil qui s’est normalisé au point que nous n’imaginons plus pouvoir en sortir. Même les religions se contentent le plus souvent d’aménager au moins mal cette situation, sans permettre d’en sortir », affirme, dans Enquête au cœur de l’être, l’écrivaine Annick de Souzenelle, qui a voué sa vie à la lecture symbolique de la Bible. Pour cette intellectuelle qui a forgé sa pensée en étudiant la théologie, la psychanalyse et la langue hébraïque, l’humain doit revenir de l’exil où l’a envoyé l’absence de conscience de sa propre divinité. Pour cela, il doit « devenir une personne » et retrouver en lui « le noyau divin ». Sans la conscience qu’être vivant signifie bien plus qu’être en vie, l’homme est voué à mener un destin animal. « A tel point que l’hébreu n’a pas de mot pour désigner le corps tant que nous sommes un corps animal, remarque Annick de Souzenelle. Pour nos textes sacrés, l’homme animal est un cadavre. Le corps n’exprime quelque chose de vivant que lorsque nous entrons en résonance avec la personne intérieure, basar, en hébreu, qui signifie « chair ». » Dans Dialogues avec l’ange, le texte qui retranscrit l’enseignement spirituel reçu pendant la Seconde Guerre mondiale par quatre amis hongrois, l’entretien du 21 janvier 1944 dit sensiblement la même chose : « L’animal a faim, il se rassasie et cela suffit. L’homme est rempli, il rayonne – et cela ne suffit jamais, donc sa joie n’a pas de mesure. C’est le secret de la Vie Éternelle. » Ainsi, pour être pleinement humain, être en vie n’est pas suffisant, il nous faut apprendre à devenir plus vivant, mais aussi, comme il est dit dans la Bible, à devenir « le gardien de son frère ». Olivier Clément, théologien orthodoxe, nous rappelle ainsi que, à l’origine de toute civilisation, il y a transformation de l’ennemi en hôte.



A lire : Enquête au cœur de l’être, ouvrage collectif dirigé par Georges-Emmanuel Hourant (Albin Michel, 2008) / Dialogues avec l’angle de Gitta Mallasz (Aubier, 2007).
Le sanctuaire personnel

Aménagez-vous un espace sacré avec l’exercice de John Daido Loori pour développer votre spiritualité en toute sérénité.

Eveil Tv - spiritualité
bouddha (image pixaby)
7 citations importantes de Bouddha




Pris dans la ronde des contraintes, des habitudes et des croyances, nous avançons dans la vie à demi éveillés. Trop souvent, nous projetons nos efforts et nos ambitions à l’extérieur, et nous négligeons notre intériorité. Don Miguel Ruiz, auteur mexicain du best-seller international de développement personnel et spirituel Les Quatre Accords toltèques, donne quatre clés pour bâtir un sanctuaire intérieur afin de grandir en spiritualité. « Que votre parole soit impeccable; quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle, faites toujours de votre mieux. » A ce sanctuaire immatériel, John Daido Loori, maître zen américain, propose d’ajouter un sanctuaire bien réel, chez soi. Cet espace sacré, affirme-t-il, est le point central d’où découle tout le reste.

A lire : Les Quatre Accords toltèques de Don Miguel Ruiz (Jouvence, 2005). source de l’article http://www.psychologies.com




 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Devenir plus conscient, la pleine conscience

Devenir plus conscient, la pleine conscience

La pleine conscience

Mieux voir, mieux entendre, mieux sentir, mieux comprendre… c’est sortir des réflexes conditionnés et des habitudes qui ferment le cœur et l’esprit. C’est aussi prendre la mesure de notre puissance et notre vulnérabilité. Une étape indispensable pour vivre une vie plus juste, plus vivante et plus consciente.


Au cœur du moment présent, ni l’ennui, ni la peur, ni la colère ne peuvent déployer leurs ailes. Tel est l’un des grands enseignements du bouddhisme zen. Lorsque nous prêtons vraiment attention à ce qui se passe en nous et autour de nous – les battements de notre cœur, la rumeur de la ville -, les rouages de notre mental ralentissent, nos émotions s’apaisent. S’installent alors le sentiment d’une sécurité intérieure et la sensation d’exister pleinement. Soi, les autres, le monde : ce que nous percevons n’est plus déformé par nos émotions et nos projections. Dans les années 1970, le professeur de médecine américain Jon Kabat-Zinn est ainsi l’un des premiers à appliquer la pratique de la mindfulness (« pleine conscience ») à la gestion du stress et au traitement de la douleur chronique.

A lire : Mindfulness, approviser le stress par la pleine conscience d’Edel Maex (De Boek).

La respiration essentielle

A découvrir

Apprenez à prendre conscience de votre respiration avec  l’exercice de Thich Nhat Hanh !

Trop souvent distraits, pressés, perdus dans nos pensées, nous négligeons notre respiration. Dans son ouvrage Respirer la vie, Catherine Ternaux raconte que, lorsqu’une personne venait le voir, le psychothérapeute Karlfried Graf Dürckheim lui demandait de s’allonger pour la regarder respirer : « Par sa façon de respirer, vous reconnaîtrez immédiatement si elle est encore proche de son être essentiel ou plutôt éloignée de celui-ci », disait-il. Dans l’Antiquité grecque, le philosophe Héraclite affirmait que l’âme se renouvelait et se régénérait en puisant l’énergie vitale dont elle avait besoin dans la respiration. Le yoga, et plus précisément l’une de ses branches appelée le pranayama yoga, voit dans la maîtrise du souffle (en sanskrit prana, « énergie de l’univers ») le moyen de rester en bonne santé physique et spirituelle. La voie du souffle consiste à ralentir et à allonger sa respiration afin de libérer son corps et son esprit. Cette technique de base, appelée kumbaka, est considérée comme une cure de désintoxication qui devrait être pratiquée chaque fois que nous abusons de nourritures trop riches ou que nous vivons des émotions trop intenses. Le maître zen Thich Nhat Hanh considère que la pleine conscience de la respiration est la voie la plus accessible et la plus efficace pour apaiser les turbulences du mental, et nous permettre de changer notre regard sur notre vie et ce qui nous entoure. Ses préconisations sont simples et claires. Elles pourraient être résumées en une seule phrase : il nous est possible de devenir plus conscients de notre souffle simplement en le suivant…

A lire : Respirer la vie de Catherine Ternaux (La Table Ronde).

eveil tv
image pixabay



La plongée en soi

A découvrir

Affûtez votre lucidité et améliorez votre sens des responsabilités avec   l’exercice d’Ignace de Loyola !




Dans le Yi-king, l’un des textes spirituels et philosophiques les plus anciens de la Chine, l’hexagramme 61, « Tchoung fou » (« la vérité intérieure »), exprime parfaitement la posture du sage taoïste. C’est-à-dire « l’homme vrai, sincère, fiable », qui vide son cœur du superflu et se libère de ses préjugés, comme le décrit le commentateur américain du Yi-king Stephen Karcher. Grâce à cette introspection en forme de nettoyage, le sage peut libérer « des énergies bénéfiques pour lui-même et pour son entourage ». Dans la tradition chrétienne, l’examen de conscience fait partie de ce que l’on pourrait appeler l’hygiène de base de la spiritualité, préalable indispensable au dialogue avec Dieu. C’est Ignace de Loyola, l’un des grands pionniers catholiques de l’introspection, qui a défini le premier les modalités techniques de l’examen de conscience.

source de l’article http://www.psychologies.com

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Karmathérapie, ils explorent leurs vies antérieures

Karmathérapie, ils explorent leurs vies antérieures

Ils explorent leurs vies antérieures

Et si la clé de nos difficultés actuelles se trouvait dans nos existences passées ? C’est l’hypothèse, dérangeante, de la « karmathérapie », qui séduit de plus en plus de patients et de psys. Voyage à travers le temps.



 

« Les paysages que j’aime – l’Irlande, ses brumes, ses collines – défilent sous mes yeux. Je vois une jeune femme rousse en larmes, ses vêtements laissent penser qu’elle vit au XIXe siècle. Elle avance sur un ponton avec l’intention de se noyer, rapporte Gaëlle, 47 ans, bibliothécaire, en séance d’hypnothérapie. Cette femme, c’est moi et simultanément ce n’est pas moi. Je fais pleinement corps avec elle, je sens sa douleur. » « Pourquoi veut-elle en finir ? » interroge sa thérapeute. « Son homme, un marin, a disparu en mer », répond Gaëlle. « Que peux-tu faire pour la sauver ? » demande à nouveau la psy. « Je vois un enfant qui court vers elle, le sien. À mesure qu’il approche, la jeune femme est de plus en plus heureuse. Elle a retrouvé une raison de vivre. » Ce jour-là, Gaëlle est sortie de chez sa thérapeute le coeur joyeux, elle aussi, et la tête pleine de rires d’enfant. Déprimée sans raison depuis la naissance de son fils, pourtant ardemment désiré, elle avait décidé d’entreprendre un travail de régression mentale fondé sur l’hypnose et la relaxation profonde. Une « karmathérapie » – c’est le terme utilisé par les thérapeutes – supposée faire voyager à travers les vies antérieures pour dénouer des difficultés actuelles. Certains disent voir se dérouler un film sous leurs yeux. D’autres sentent, plus qu’ils ne voient. La conscience reste lucide, elle flotte dans un état intermédiaire entre la veille et le rêve, proche du moment où nous sombrons dans le sommeil. L’esprit vagabonde librement à travers émotions, sensations et images mentales. « On n’est pas transporté d’un seul coup ailleurs, à une autre époque, précise Gaëlle. C’est comme un scénario qui s’écrit progressivement. En fait, on observe en touriste, en voyageur du temps. D’où la nécessité d’un bon guide. Mais après l’avoir expérimenté plusieurs fois, on peut le faire seul, chez soi, avec une musique relaxante pour se placer en état d’autohypnose. »

Y croire est enivrant et poétique

 

L’idée de vies antérieures revécues dans le cabinet d’un thérapeute ou dans son salon est assez déroutante. La raison nous dit : « Impossible. » Mais le rêveur en nous murmure : « Et si c’était vrai ? » « Y croire est enivrant et poétique, c’est une façon de vivre l’éternité », explique Sonia, 49 ans, attachée d’administration, qui, elle aussi, a fait appel à la karmathérapie pour venir à bout d’une anxiété rebelle. « Au lieu de décortiquer des symptômes issus de l’histoire familiale, je suis partie à la rencontre de “malédictions” multiséculaires et ça m’a fait du bien. Je me suis vue autre, métamorphosée, c’est ce qui m’a fait comprendre que je pouvais changer. » Quel réconfort aussi d’imaginer que, de vie en vie, nous allons croiser les êtres que nous aimons.



« Cette idée ne m’a pas soutenue à la mort de ma mère, avoue Jeanne, 32 ans, fleuriste. En revanche, avoir rencontré mon amoureux dans d’autres vies m’a apaisée et a renforcé notre lien. » L’amour plus fort que la mort… La curiosité grandissante des thérapeutes et des patients pour la régression dans les vies antérieures rejoint l’intérêt actuel pour le bouddhisme et les spiritualités orientales. Toutefois, elle est loin de ne concerner que des adeptes de la spiritualité ou des croyants. Des « matérialistes » affirmés n’hésitent pas à essayer. C’est que, face aux interrogations existentielles générées par la crise, elle rassure, en véhiculant l’idée que nous faisons partie d’un grand tout et que la mort n’est qu’une étape vers une nouvelle existence. Inutile pourtant de chercher un karmathérapeute dans l’annuaire. En France, la karmathérapie n’existe pas en tant que telle. Elle est pratiquée par des hypnothérapeutes ou des thérapeutes énergéticiens qui plongent leurs patients dans un état de relaxation profonde ou les invitent à méditer pour leur permettre de retrouver un lien moins conflictuel avec leur corps ou leurs émotions. Beaucoup d’entre eux ont découvert les vertus de la régression spatio-temporelle par hasard. Mima Salloum, énergéticienne, s’est aperçue un jour qu’elle saisissait mieux la problématique d’une patiente en la voyant jeune homme en habit du XVIIIe siècle. Parmi les précurseurs de cette façon de travailler, citons Patrick Drouot, physicien de formation, Gilles Guattari, Denise Desjardins, qui s’appuie sur le « lying », méthode qui consiste à creuser dans les couches les plus profondes du « subconscient », qui seraient encore imprégnées des restes de nos vies antérieures, ou encore Myriam Brousse ainsi que son élève France Lagneau, pour qui les souvenirs de nos vies passées seraient enregistrés dans nos cellules, en une sorte de « mémoire cellulaire ». Lise Bartoli, psychologue clinicienne, psychothérapeute et hypnothérapeute, utilise les régressions en s’appuyant sur l’idée jungienne d’inconscient collectif. Pour Jung, en effet, l’inconscient abrite les vestiges du passé le plus reculé de l’humanité et ses croyances ancestrales. En fait, de nombreux thérapeutes formés à l’hypnose pratiquent ces régressions sans oser l’annoncer, de peur de passer pour des charlatan

 

J’étais un guerrier indien

Aux États-Unis, en revanche – en Californie, surtout –, la karmathérapie ne choque plus personne. Depuis que Catherine, l’une de ses patientes, a décrit sous hypnose des scènes supposées avoir eu lieu au Proche-Orient il y a environ quatre mille ans, guérissant simultanément de ses phobies et de ses accès de panique, Brian Weiss, psychiatre et hypnothérapeute, l’utilise couramment. Au fil des années, il a entendu des hommes et des femmes parler des langues étrangères ou relater des faits qu’ils n’étaient pas censés connaître. La preuve selon lui de vies antérieures. Au départ, rien n’attirait dans cette approche ce psy orthodoxe ne croyant pas à la réincarnation. Aujourd’hui, il soutient que les scènes vécues sous hypnose sont des souvenirs d’existences passées qui déterminent nos symptômes et nos choix actuels. Pour le Dr Weiss, par exemple, si nous sommes irrésistiblement attirés par l’Irlande, les sables du désert ou les montagnes neigeuses, c’est probablement que nous y avons vécu. Les questions qui poussent les patients vers la karmathérapie sont identiques à celles qui les orientent vers une psychothérapie brève ou un atelier de développement personnel.




Selon le psychologue

Salomé, 48 ans, cadre administratif, y a eu recours pour traiter ses accès de colère irrépressibles. Dans ce travail guidé par Patrick Drouot, elle s’est retrouvée dans la peau d’un guerrier mongol, ivre de rage après avoir perdu son meilleur ami dans une bataille. « J’ai pu revivre cette rage désespérée en toute sécurité, dans le cabinet thérapeutique. Et cette décharge émotionnelle m’a libérée de mes colères. » Quelques années plus tard, elle y a eu recours à nouveau, avec un hypnothérapeute, pour prendre une décision délicate : partir en province et donc s’éloigner de ses parents alors qu’elle est fi lle unique. « Cette fois, j’étais un guerrier indien hésitant entre s’enfuir ou se battre avec sa tribu. D’où culpabilité. Une traduction romancée de ma propre situation, en fait : j’avais mis le doigt sur un confl it de loyauté – continuer à me sacrifier pour les autres, la famille ou oser être un peu plus égoïste. Par la suite, ces problèmes de conscience ne m’ont plus tourmentée. » C’est pour tester le bien-fondé de ses choix professionnels que Jeanne, 38 ans, sage-femme, a régressé dans ses vies antérieures. « En trois séances, j’ai été un médecin, désespéré car son épouse était atteinte d’un mal incurable, puis un noble égyptien, pleurant son enfant mort faute de soins adaptés. Enfi n, dans la dernière séance, c’est ma thérapeute qui m’a vue en chamane, emprisonnée par un despote jaloux de ses secrets. Je me suis totalement appropriée cette vision, aussi, je résistais de toutes mes forces à ce tyran, consciente qu’il en ferait mauvais usage. » source de l’artilce http://www.psychologies.com



 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }