Une nouvelle pierre précieuse découverte en Israël

Une compagnie minière israélienne a extrait du Mont Carmel une sorte de saphir avec des inclusions de carmeltazite, un minéral jusque-là inconnu.

Une compagnie minière israélienne a extrait du Mont Carmel une sorte de saphir avec des inclusions de carmeltazite, un minéral jusque-là inconnu. / Shefa Yamim Ltd

Une fois taillée, la pierre est bleu nuit, avec de délicates paillettes dorées et des nervures laiteuses. Un véritable joyau, et une découverte géologique intéressante. Depuis le 7 janvier 2019, la carmeltazite à l’intérieur de ce saphir particulier est officiellement un nouveau minéral.

Eveil Tv - Litothérapie

Découverte en 2014 par la compagnie minière israélienne Shefa Yamim, cette pierre est originaire du Mont Carmel dans le nord d’Israël. Pour l’instant, impossible de savoir s’il existe d’autres filons dans le monde. Et si elle est confirmée, la rareté de cette pierre pourrait vite faire grimper les enchères.

Titane, aluminium et zirconium

L’équipe australo-italienne en charge de l’étude du minéral a déterminé qu’il était inconnu jusqu’alors. « Pour être considéré comme nouveau, un minéral doit n’avoir jamais été décrit et avoir été trouvé dans des conditions naturelles, détaille Patrick Cordier, président de l’association internationale de minéralogie (IMA). La composition chimique et la structure cristallographique forment son « empreinte digitale », qui doit être unique. »

La carmeltazite est majoritairement composée de titane, d’aluminium et de zirconium. D’où son nom : « carmel » pour son origine géographique et « taz » pour ses composants. L’étude estime que ce composé s’est formé au niveau de la limite entre le manteau externe et la croûte terrestre. Les géologues notent aussi que les roches dans lesquelles est présent ce minéral datent du crétacé supérieur, soit entre 100 et 66 millions d’années.

Pas d’origine extraterrestre

L’association internationale de minéralogie dénombre plus de 5 000 minéraux et en reconnaît plusieurs dizaines chaque année. « L’évolution des techniques d’analyse permet d’étudier des fragments de plus en plus petits, explique Patrick Cordier. Nous faisons beaucoup de découvertes dans les météorites. »

Avec la carmeltazite, pas d’origine extraterrestre mais le saphir qui la contient fait une taille conséquente et la compagnie minière a déjà annoncé son intention de la commercialiser sous le nom de « saphir du Carmel ».

Source Audrey Dufour Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube




webmaster

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *