Un OVNI triangulaire aurait été filmé à Saint-Pétersbourg

Un OVNI triangulaire aurait été filmé à Saint-Pétersbourg
Le prétendu OVNI filmé début avril au-dessus de Saint-Petersbourg. YouTube
Eveil Tv - Ufologie
Un OVNI triangulaire aurait été filmé à Saint-Pétersbourg

Un OVNI triangulaire aurait été filmé à Saint-Pétersbourg. Une observation aussitôt associée à Vladimir Poutine par quelques journaux populaires britanniques…

Comment booster les vues d’une vidéo d’OVNI somme toute assez banale, pour ne pas dire douteuse ? La presse anglaise semble avoir trouvé la martingale : il suffit d’y mêler le nom de Vladimir Poutine… Ainsi plutôt que de titrer « Un OVNI filmé à Saint Pétersbourg », les tabloïds de Sa Majesté ont préféré annoncer avec force tambours et trompettes : « Un OVNI survole la ville natale de Vladimir Poutine », cité qui compte pourtant 5 250 000 millions d’habitants en plus du président russe.

La vidéo elle-même montre trois points lumineux statiques aux trois pointes d’un objet triangulaire. L’auteur de la vidéo, Vyacheslav Golonkin, explique « avoir repéré les lumières en surplomb de la montagne ». « L’objet est descendu lentement et les lumières se sont estompées au fil de sa descente avant de disparaître complètement au bout de 2 minutes 30 environ » dit-il.

A lire aussi:Russie – Un OVNI provoque un accident de voiture

Plutôt enclin d’ordinaire à privilégier l’explication extraterrestre, l’ufologue Scott C. Waring sur son site UFO Sightings Daily envisage cette fois une explication un chouia plus terre à terre. Il pourrait s’agir, selon lui, du mythique TR3B ASTRA, prototype ultra-secret d’avion américain en forme de triangle. L’existence du TR3B ASTRA demeure très hypothétique ce qui n’empêche pas que sa présence soit signalée un partout dans le monde, notamment en Syrie si l’on en croit la vidéo ci-dessous à manier avec toutes les précautions d’usage :

Cet avion légendaire pourrait être selon certains ufologues à l’origine de nombreuses confusions avec des objets volants non identifiés. En plus  de l’incohérence intellectuelle consistant à expliquer un mystère par un autre, il apparaît assez curieux qu’un appareil secret américain vienne s’exhiber au dessus de la deuxième ville de Russie…
L’association faite entre cet objet non identifié et Vladimir Poutine n’est pas due au hasard. De nombreux passionnés d’OVNIs sont convaincus que la fameuse « divulgation » d’éventuelles visites extraterrestres à plus de chance de se produire à l’Est qu’au Etats-Unis. Un espoir qui s’était encore accru avec cette tirade de Dimitri Medvedev sur les « aliens » enregistrée en 2012 alors que l’actuel Premier ministre russe se croyait hors-caméras. Humour à froid ou gaffe cosmique ? Quatre ans plus tard, les avis sont toujours partagés…

source http://www.parismatch.com

 

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Des Ovnis filmés au Canada: « Les objets ont disparu un par un »

Des Ovnis filmés au Canada: « Les objets ont disparu un par un »
Deux des disques lumineux filmés en février à Hamilton, dans l’Ontario. YouTube/Mufon

Un jeune homme a filmé au Canada des objets lumineux qui semblent s’évaporer sans laisser de traces.

Le six mars, un jeune homme a transmis au MUFON (Mutual UFO Network) une courte vidéo de trois ou peut être quatre objets lumineux non identifiés qu’il a filmé le 21 février à Hamilton au Canada. Non seulement la vidéo est très intrigante mais le témoin a pris la peine de rédiger le récit circonstancié et précis de son observation dont on peut lire la traduction ci-dessous:

« Bonjour, le 21 Février, 2016, vers 17h50, j’ai observé trois OVNIS planant à l’extérieur. L’observation s’est déroulée à Hamilton, Ontario, Canada. C’était une journée très nuageuse et le soleil se couchait. J’étais dans ma chambre et je m’apprêtais à allumer ma PlayStation 4 qui se trouve à côté d’une grande fenêtre dont les stores étaient remontés. J’ai regardé dehors et j’ai vu trois objets lumineux dans le ciel en vol stationnaire, les uns à côté des autres dans une formation étrange.

Au début, j’ai cru que je voyais des avions ou des hélicoptères avec leurs feux allumés mais ils étaient immobiles. Au bout de quelques secondes, peut-être 6-9, l’OVNI le plus haut a commencé à clignoter de façon aléatoire. Quelques secondes plus tard, l’OVNI du milieu a disparu avant de réapparaître à l’endroit exact où il se trouvait. J’ai appelé ma mère qui était dans la cuisine pour lui montrer. Elle ne savait pas du tout ce que cela pourrait être.

Après quelques secondes deux OVNIs ont commencé à clignoter, mais très lentement. Le 3e OVNI est assez difficile à voir dans la vidéo. Il est presque transparent, à peine visible. J’ai sorti mon IPad Air 2 et j’ai commencé à filmer. Au bout de 3 secondes d’enregistrement, les OVNIS ont commencé à disparaître un par un.

Après la disparition des OVNIs dans les nuages (c’est du moins l’impression que cela donnait), j’ai regardé dans le ciel tout autour de moi depuis la fenêtre de la chambre sans remarquer quelque chose d’inhabituel. Tout avait l’air normal, comme à l’ordinaire. J’ai revisionné la vidéo et j’ai remarqué un 4ème OVNI le long du bord droit de l’image, au-dessus de l’arbre (NDR: cerclé de rouge sur la capture d’écran ci-dessous). Ce 4e OVNI a dû apparaître et disparaître en même temps que le dernier OVNI sur le côté gauche a disparu.

Ovnis au Canada

Je n’ai pas vu le 4ème OVNI quand j’ai filmé les trois autres. Je ne sais pas à quelle hauteur et à quelle distance les OVNIS se trouvaient, peut-être entre 600 et  2000 mètres d’altitude… Ces OVNIs semblaient TRES grands. Je n’ai pas entendu de bruits étranges ou de moteur d’avion. Mais il c’est peut être à cause du bruit des voitures sur la route. La couleur de l’OVNI était jaune / orange presque comme les feux d’une voiture. J’ai partagé la vidéo sur YouTube, et quelqu’un a dit que c’était un drone. C’est le commentaire le plus idiot que je l’ai entendu. »

Le récit du témoin, chronologique et sans fioritures, plaide en faveur de sa sincérité

L’apparition et la disparition soudaine d’objets sont une caractéristique fréquemment rapportés par les témoins. Toutefois, il est assez rare que ces disparitions soient filmées, du moins si la vidéo est authentique. Le récit du témoin, chronologique et sans fioritures, plaide en faveur de sa sincérité même si bien sûr cela ne constitue en rien une preuve. Les objets lumineux ont été filmés alors qu’il faisait encore jour. Selon le système de classification du célèbre ufologue J. Allen Hynek, les lumières nocturnes (NL) où les témoins voient une ou plusieurs lumières dans le ciel de nuit à plus de 150 mètres de distance constituent la grande majorité des cas. Bien moins fréquents sont les DD (Disques diurnes) vus à plus de 150 mètres de distance. Le terme générique de disque est un mot fourre-tout qui recouvre en réalité une grande diversité de formes mais dans le cas qui nous occupe, il est tout à fait approprié.

Enfin, Hamilton avait déjà été le théâtre d’une observation filmée notable le 1er juillet 2012 avec cette sphère lumineuse qui aurait survolé la baie de Stoney Creek non loin des chutes du Niagara.

Source: http://www.parismatch.com/Actu/Insolite/OVNIs-filmes-au-Canada-Les-objets-ont-disparu-un-par-un-930427
add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

La Fox Télévision fait une Grande Divulgation !

La Fox Télévision fait une Grande Divulgation !

La Divulgation demandée par les Forces de la Lumière semble avoir débutée sur une chaine de télévision Américaine !

Filibert : The X-Files est revenu sur les réseaux de télévision pour une mini-série de six épisodes.
Cette émission avait été créé par Chris Carter, qui à l’origine a été diffusée pendant neuf saisons de 1993 à 2002 sur le réseau Fox.
La nouvelle série a été diffusée simultanément au Canada et aux États-Unis ce dimanche 24 Janvier 2016.
La première série avait traité d’enlèvement par des extra-terrestres, mais cette nouvelle série va beaucoup plus loin car elle traite en une fois de nombreuses conspirations, y compris une dissimulation par le gouvernement américain des visites extraterrestres et des enlèvements par les extraterrestres, du 11 septembre 2011, des chemtrails et une multitude de sujets étudiés par les « chercheurs de vérité » que l’on dénigre en les traitant de méchants conspirationistes !
Mais comme le dit kauilapele, qu’après cet épisode de divulgation complète (qui se présente comme une fiction), très peu de gens vont se réveiller : « Je crains que la plupart des zombies de la télévision auront tout simplement besoin d’un camion qui leur tombe sur la tête avant qu’ils ne se réveillent de leur coma de déni. »

http://www.magic1059.com.au/images/x_files_returns_2016.png

 

La divulgation s’accélère ?

La mini-série « X-Files 2016″ a créé beaucoup de remous sur Internet. 
Voici quelques extraits de textes relatifs à cette série. 

 
Les deux personnages principaux, Fox Mulder et Dana Scully rencontre une personne qui leur dit que le 11 septembre 2001 est une conspiration du gouvernement. 

 

À ma connaissance, c’est la première fois qu’un réseau de télévision appelle ouvertement et sérieusement le 11 septembre 2001 un événement sous fausse bannière, sans que ce soit ridiculisé.

 

À mon grand étonnement cet épisode va au-delà de la mythologie des enlèvements extraterrestres pour présenter la vérité au monde, c’est-à-dire que les enlèvements extraterrestres ne sont pas faits par des extraterrestres mais, en fait, par du personnel militaire qui a reproduit les véhicules extraterrestres qui se sont écrasés.

 

En l’espace d’une heure, cette émission a couvert la plus grande partie de tout ce que le docteur Steven Greer a présenté lors de ses conférences. 
Je me demande même s’il n’a pas été consulté pour cet épisode.

https://2.bp.blogspot.com/-uIfoBlBZZ9Q/VnsSrrrIGAI/AAAAAAAAFQA/g-COu3am7mU/s1600/steven.greer-ufos-aliens.png

Ce n’est que la pointe de l’iceberg. 
Voici une liste des conspirations majeures qui ont été couvertes dans cet épisode :
– L’énergie libre, l’énergie du point zéro
– Les véhicules extraterrestres reproduits
– La technologie pour l’invisibilité de ces véhicules
– Roswell, utilisé comme écran de fumée
– Les enlèvements « extraterrestres » faits par des militaires
– Les implantations génétiques ayant pour but des grossesses hybrides
– Les chemtrails, les modifications du climat
– Les guerres climatiques
– Les aliments OGM et les contaminants chimiques qui causent le cancer
– La dialectique d’Hegel : problème – réaction – solution
– Le 11 septembre 2001 : une opération sous fausse bannière
– La mise en scène perpétuelle de guerres contre le terrorisme
– La surveillance totale, ainsi que la formation d’un état policier
– La prise de contrôle totalitaire des États-Unis par l’élite
– Les citoyens américains amenés dans des camps FEMA
– Les Illuminatis
– Des indices concernant un programme spatial secret

http://beforeitsnews.com/mediadrop/uploads/2015/15/c7b4c9baeade46a906c1770f9eddfd7392c79030.jpg

Cet épisode a aussi donné des informations sur les anciens présidents américains qui étaient au courant des ovnis, on n’y voit des images reliant George W. Bush au 11 septembre 2001, ainsi qu’un extrait d’une émission télévisée où on voit le président Obama faisant des blagues sur le secret extraterrestre.

Jamais je n’aurais pensé voir toute cette sorte de divulgation en provenance d’Hollywood sur un réseau de télévision. L’élite n’a absolument rien à gagner en divulguant toute cette information au public.
Il est possible que quelque force externe ait mis beaucoup de pression sur l’élite, afin de commencer à publier une certaine forme de divulgation et c’est ainsi qu’ils auraient décidé de le faire – dans une émission télévisée notoire pour ses théories de complot.
Cette émission est une étape incroyablement prometteuse dans la bonne direction.  2016 devrait être une année très intéressante ! Michelle
Traduction partielle par Michelle du Blog « La Sphère Bleue »

REJOINDRE EVEIL TV SUR FACEBOOK ET SUIVRE LES ARTICLES

Eveil Tv

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Phénomène inexpliqué dans le ciel de Perrigny-sur-l’Ognon : aussi à Seurre ?

Phénomène inexpliqué dans le ciel de Perrigny-sur-l’Ognon : aussi à Seurre ?

Voici un mystère qui ravira les amateurs d’Ovni et de Fox Mulder et Dana Scully en ce jour de retour sur les écrans (américains) de la célèbre série X-Files. Plusieurs témoins racontent en tout cas avoir vu la même chose en divers points de la Côte-d’Or samedi.

Que s’est-il passé samedi soir, vers 18h30, dans le ciel de Perrigny-sur-l’Ognon ? Mystère. Mais Guy et Eliane Rondot sont encore très marqués, ce dimanche matin, par ce qu’ils ont vu hier. 

A 18h30 donc, Guy se trouvait dans sa cour lorsqu’il a aperçu « une grosse boule orange scintillante, trois fois plus grosse qu’un avion ». Une différence de taille que l’homme peut assurer puisqu’il certifie qu’un avion est passé dans le ciel juste après la première boule.

Le phénomène se répète quelques minutes plus tard

C’est à ce moment-là qu’Eliane découvre elle aussi ce qui traverse le ciel de la commune. « J’étais en train de fermer les volets quand j’ai entendu mon mari crier. Il me disait de regarder le ciel et c’est alors que j’ai vu ce cylindre orange qui brillait. Je suis partie couper le son de la TV, il n’y avait plus aucun bruit. Cette chose superbe donnait l’impression de glisser dans le ciel et ne laissait aucune trace derrière elle. »

Et le couple n’est pas au bout de ses surprises. Car, selon leurs dires, trois autres « boules ou sphères » sont apparues une à deux minutes plus tard. Toujours avec le même silence et la même forme. Avant de disparaître à l’horizon vers le sud.

Deux autres témoins… à Seurre

Ce dimanche, le couple se demande toujours de quoi il peut s’agir. Et regrette de n’avoir pas eu le réflexe de prendre en photo ce qu’ils ont vu. D’autant plus que ni la gendarmerie ni la société d’astronomie de Bourgogne n’ont eu de signalement de la sorte pour le moment. Ce qui n’empêche pas Guy et Eliane d’être confiants : « C’était tellement impressionnant, on ne pouvait pas le rater. D’autres gens ont forcément vu la même chose… »

Et justement, à peine notre article était-il publié que Sophie Petitjean, une internaute, nous contactait. « Mon copain et moi-même avons vu la même chose mais dans le ciel de Seurre en regardant dans la direction de Chamblanc. Nous n’avons pas de photos, je conduisais et le phénomène a rapidement disparu », explique-t-elle. 

Et si c’était la lune ? 

D’autres internautes sont, en revanche, plus sceptiques et avancent une hypothèse : la lune. En effet, celle-ci était pleine samedi soir et avait une apparence un peu différente de d’habitude. Parmi eux, Lionel raconte : « Nous étions sur l’autoroute A38 avec ma famille. Je me rappelle avoir dit aux enfants « Regardez, c’est la pleine lune, elle est 10 fois plus grande que d’habitude ». Elle était orange et brillait à l’entrée de Dijon. »

Une théorie que rejette vigoureusement Sophie : « Cette chose avançait doucement et je peux certifier qu’il ne s’agissait pas de la lune qui se trouvait à ce moment là plus à l’ouest de la position de ce phénomène. J’ai aussi lu sur Facebook que des gens songeait à des lanternes thaïlandaises. Pour en avoir déjà vu, je peux certifier que cette chose brillait bien plus qu’une lanterne. »

Si vous avez été témoin du même phénomène samedi soir, n’hésitez pas à nous raconter cela à l’adresse info@eveil.tv . Et si vous avez pris une ou plusieurs photos n’hésitez pas à nous les transmettre.

source

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Autopsie d’un extra terrestre dans un hôpital Yougoslave

Autopsie d’un extra terrestre dans un hôpital Yougoslave

Un objet volant non identifié est tombé en 1966 dans la ville de Otocek à l’époque en ex-Yougoslavie, à l’interieur se autopsija-vanzemaljac-u-vojnoj-bolnici-jna-1376327953-351697trouvait un corps étranger qui a été immédiatement transféré à Belgrade, l’hôpital militaire, où il a était effectué des autopsies .

Compte tenu des circonstances politiques, l’événement a rapidement gagné l’étiquette strictement confidentielles et il a était dit aux habitants de la ville ainsi qu’aux témoins qu’il s’agisait d’un exercice militaire qui a été effectué par l’armée yougoslave (JNA).

John Kramer, qui a écrit sur ​​cette affaire, il y’a à peine huit ans, a affirmé que la «version officielle», était différentes de ce qui s’est réellement passé.

Concernant le corps, la version officiel disait qu’il appartenait a un pilote des forces aériennes. Ils ont dit qu’il était autopsija-vanzemaljac-u-vojnoj-bolnici-jna-1376328038-351699déformé par les flammes et la chaleur.
L’obscurité de la nuit a aidé l’armée qu’ils fasse croire cette thèse aussi convaincante.
Mais en vérité le corps ( se trouvant dans l’objet volant non identifié ) a été immédiatement emmené à Belgrade dans une ambulance, à la capitale de la Yougoslavie dans un hôpital militaire.

Quelques heures plus tard les scientifiques les plus importants de l’ancien état étaient venus sur place et ont commencés à examiner le corps. Parmi les scientifiques qui ont menés l’autopsie se trouvaient Andrej Zobol et deux pathologistes Nikola Julicom et Zoran Frederic, des gens qui étaient de la plus grande confiance dans l’ancien gouvernement yougoslave.

Des images ont apparut en 1999, procuré par le cousin de l’un des scientifiques .

autopsija-vanzemaljac-u-vojnoj-bolnici-jna-1376328111-351701

Source

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE
add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Activité OVNI hors norme sur FUKUSHIMA : Quelles sont ces exocivilisations qui nettoient les dégâts ?

Activité OVNI hors norme sur FUKUSHIMA : Quelles sont ces exocivilisations qui nettoient les dégâts ?

Nous observons à Fukushima un double phénomène ufologique.

Les Astra TR-3B et d’autre engins antigravitiques sont issus des forces du Nouvel Ordre Mondial. Ils viennent tenter d’arrêter l’intervention d’une exocivilisation réparant les dégâts.

Cependant, malgré le retro-ingineering opéré de ces 70 dernières années, le retard technologique du consortium transnational dont nous avons parlé dans Morphéus n°40 est abyssal. En clair, ils ne peuvent qu’observer impuissants, ne disposant pas du pouvoir de bloquer de telles exo-interventions.

Il y a bien une ingérence dans notre évolution.

Elle se fait cependant a minima et en cas de risque majeur.

Les stratégies et technologies employées par ces bienfaiteurs inconnus dépassent de loin tout ce que les tigres de papier du Nouvel Ordre Mondial ont réussi à mettre en œuvre en un siècle avec leurs « exo-sbires ».

Une intelligence inconnue et sagesse cosmo-ancestrale semble surveiller et contrôler notre système solaire.

Cette bienveillance venue des cieux, ne devrions nous pas l’appeler Providence ?

Fukushima est sans nul doute le plus grand accident nucléaire de la planète, condamnant théoriquement l’ensemble du Japon et mettant en péril la vie à différents degrés dans l’hémisphère Nord. On estimait la nocivité de cette catastrophe nucléaire à plus de 30 fois celle de Tchernobyl. Jamais autant de combustible nucléaire, (uranium, plutonium, mox) ne s’était retrouvé hors de contrôle, à l’air libre.

Nous avons évoqué dans Morphéus n°51 le phénomène transmutatoire survenu à l’intérieur du réacteur de Tchernobyl. Plus de 10 tonnes d’aluminium ont été retrouvés et 90% du combustible nucléaire avait disparu tout bonnement. Ces révélations viennent du Professeur George Lochak, Président de la Fondation Louis de Broglie à Paris, qui tenta de trouver une explication rationnelle à ce phénomène en Ukraine.

Nous savons en Physique que la transmutation de l’uranium en aluminium est possible.

Saurions nous maîtriser ce phénomène ? Nous en doutons, sinon des systèmes transmutatoires de sécurité équiperaient toutes les centrales nucléaires terrestres.

Sans explication rationnelle viable et suite à l’intervention photographiée, voire filmée, d’ovni sur Tchernobyl, nous maintenons l’idée que ce phénomène transmutatoire inédit est lié à l’intervention d’une exotechnologie.

Par cette intervention, la pollution mortelle de l’accident nucléaire de Tchernobyl a été de fait contenue et divisée au minimum par 10. Cela nous donne une idée de ce qu’aurait été l’ampleur des dégâts si aucune transmutation du combustible nucléaire n’avait eu lieu.

FUKUSHIMA1-c86cbSachant cela et au vu des tonnes de combustible nucléaire en jeu au Japon, Fukushima aurait du être 300 fois plus mortel que Tchernobyl. Mais est-ce le cas ?

Sur la revue Sortir du Nucléaire n°53, il est mentionné que Fukushima aurait émis 10 fois moins de Césium 137 que Tchernobyl et 100 fois moins de Strontium 90. Le rejet d’Iode 131 à Fukushima aurait aussi été inférieur aux rejets de Tchernobyl. Etant donné les masses de combustible, le nombre de réacteurs touchés, les piscines d’uranium en jeu à Fukushima, ces chiffres ne sont pas compréhensibles. On peut difficilement remettre en cause la probité de la revue anti-nucléaire qui fournit ces chiffres.

Alors comment expliquer cela ?

Ce ne sont ni les dispositions stupides prises par TEPCO, ni les mesures du gouvernement japonais qui ont pu avoir un tel impact. C’est tout autre chose qui est à l’œuvre. Nous ne sommes pas loin de la réalité en affirmant que plus de 99% des effets de Fukushima ont été contenus et continuent de l’être.

Par ailleurs, l’activité ovni au dessus de Fukushima est tout bonnement extraordinaire. Tout laisse à penser que ces phénomènes ne sont pas fortuits mais qu’ils témoignent d’une intervention massive sur le site sinistré et sa périphérie.

L’agence Reuters, émanation des Rothschild, affirmait le 6 avril 2012 que le noyau du réacteur 4 était entré en fusion et aurait traversé le socle du réacteur. Il s’agit de ce que l’on nomme le syndrome chinois. C’est la conséquence la plus grave d’une fusion d’un réacteur nucléaire, dans laquelle les éléments combustibles en fusion du cœur percent les barrières qui le confinent et s’enfoncent dans la terre.

Les agences de presse de cet acabit ont pour rôle d’effrayer les populations, et de maintenir à tout prix l’ignorance de ces dernières. Qui parvient à insuffler la peur contrôle l’âme. Cette information est logique et cohérente, mais elle ne peut être vraie ! Elle cache des phénomènes qui échappent à nos sordides mondialistes.

Il ne peut s’agir que d’un tout autre scénario. Une très brutale hausse de température du noyau peut être due à un phénomène transmutatoire relevé précisément à Tchernobyl. Cela n’indique pas une descente incontrôlée du combustible en fusion dans la Terre, mais un phénomène transmutatoire contrôlé.

Pour confiner cette fusion, il se pourrait bien que l’on retrouve dans ce réacteur une masse d’aluminium protectrice en surface. En tout état de cause, s’il s’agit d’une fusion maîtrisée par une exotechnologie, que la cuve soit percée ou non n’aura aucune incidence. Le tout deviendra inerte, vitrifié sous terre.

Cela implique une maîtrise de la transmutation du mox, de l’uranium et du plutonium.

Si TEPCO, quelques membres du gouvernement japonais et les Rothschild sont au parfum; comprenez qu’ils ne peuvent délivrer une information qui impliquerait la reconnaissance d’une exocivilisation venue réparer les dégâts dus aux folies d’un consortium transnational.

Notre analyse ne peut cependant s’arrêter là pour expliquer le fait que 99% des effets de Fukushima ont été contenus, sur le site, dans l’atmosphère et dans l’Océan Pacifique.

Au vu des faibles retombées, un nettoyage des radio nucléides par transmutation dans l’océan et l’atmosphère, a nécessairement eu lieu. Comment ?

Le mystère reste entier et le restera aussi longtemps que nous serons sous la chape de plomb du Nouvel Ordre Mondial. Cependant, même si un tiers de son territoire est durement touché par la pollution radioactive, le Japon est sauvé. La force collective, la discipline et le civisme du peuple japonais feront le reste pour redresser un pays qui était condamné.

L’affaire Fukushima est du même acabit que l’affaire BP dans le Golfe du Mexique.

Une catastrophe sans doute provoquée avait engendré une faille sous marine de 100 kilomètres d’où s’échappait du pétrole brut. Ni les USA, ni les pétroliers n’avaient les moyens de réparer de tels dégâts. Entendez-vous encore parler de cette catastrophe gravissime ? Non ! Pourquoi ?

Cette faille a été colmatée sur 100 kilomètres et le pétrole ne vient pas toucher nos cotes. Qui a pu stopper une telle catastrophe écologique condamnant l’Atlantique ?

Si BP prétend être à l’origine de la fin de cette catastrophe en ayant colmaté deux puits, nous vous laissons juger du sérieux d’une telle assertion.

En conclusion, nous ne pouvons que constater la pertinence de notre hypothèse : « des forces dotées de sagesse et de technologies extrêmement avancées veillent sur nous ».

Frédéric Morin
https://www.morpheus.fr/

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

 

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Incroyable, la Chine et L’inde révèlent ensemble l’existence d’une base secrète OVNIS dans l’Himalaya

Incroyable, la Chine et L’inde révèlent ensemble l’existence d’une base secrète OVNIS dans l’Himalaya

BANGALORE, INDE – Les autorités indiennes et chinoises ont confirmé l’existence d’une base souterraine OVNI dans l’Himalaya.

La Kongka est une crête dans l’Himalaya à la frontière entre l’Inde et la Chine. Elle est contestée au Ladakh. La partie nord de la Chine est connue sous le nom de l’Aksai et la partie sud-ouest indienne comme le Ladakh.

C’est là que l’armée indienne et chinoise se sont battues dans une guerre majeure en 1962. La région est une des zones les moins accessibles dans le monde et par voie d’accord, les deux pays ne patrouillent pas sur cette partie de la frontière.

Eveil Tv - Ovnis
Incroyable, la Chine et L’inde révèlent ensemble l’existence d’une base secrète OVNIS dans l’Himalaya

Une base OVNI

Selon les témoignages des habitants des côtés indien comme chinois, c’est d’ici, d’une base régulière, qu’ils ont vu sortir de terre des ovnis.

Selon plusieurs sources sur place, les bases souterraines d’OVNI sont légion dans la région, et les gouvernements indien et chinois le savent depuis très longtemps.

Eveil Tv - Ovnis

Incroyable ! La Chine et L’Inde ont publiquement confirmé leur existence

« L’Inde a trouvé une base active d’OVNIS dans l’Himalaya. Nous travaillons avec la Chine et l’ONU pour discuter de la façon de traiter cette incursion étrangère « , a déclaré le ministre indien de la Défense, AK Antony. « Nous ne voulons pas que nos populations soient alarmées. Nous sommes confiants que nous pouvons contenir cette menace d’une culture étrangère. « 

L’expert en UFO, le Dr John Malley, du Groupe d’experts des Nations Unies sur les Extraterrestres, a pu visiter le site (avec Frank lac de WWN) et a confirmé que les vaisseaux spatiaux observés entrant et sortant de la base viennent de la Planète Gootan. « Les vaisseaux spatiaux avaient une lumière violette émanant du fond de leur navire, et des marques distinctes sur la face inférieure. Ceci est un navire Gootan classique. Il ne s’agit pas, cependant, d’un de leurs navires de guerre. « 

Dr Malley a fait le tour du  monde, parlant aux différents gouvernements de l’invasion extraterrestre en cours (ce qui qu’il pense durer jusqu’en décembre 2015). Il leur a proposé leur aide sur la meilleure façon d’affronter les aliens. «Nous devons nous comporter d’une manière appropriée lorsqu’il s’agit des Gootans, sinon, nous sommes condamnés », a déclaré Malley.

Pourquoi l’Inde communique les informations maintenant ?

Ils n’avaient pas le choix.

Récemment, certains pèlerins hindous en route vers le Mont Kailash  ont vu d’étranges lumières dans le ciel. Les guides locaux disent alors que cela n’a rien de nouveau, que le phénomène est normal dans cette zone frontalière.

Les pèlerins ont d’abord contournés les postes de garde chinois, sans succès, sur ce, ils ont ensuite décidé de passer du côté indien, mais quand ils ont essayé d’approcher le site, la patrouille frontalière indienne a également interdit l’accès, malgré leur permis de voyager entre les deux pays.

Un des pèlerins (Sukhbir Siwach) est un écrivain pour le Times of India (le plus grand journal en langue anglaise en Inde) et il avait prévu un exposé sur le cover-up de la base alien par l’Inde. Le gouvernement a été incapable de l’arrêter (un écrivain courageux) – de sorte que le gouvernement indien rend aujourd’hui public l’information.

WWN a examiné le site avec le Dr Malley. Les habitants de Aeras commencent à rire quand ils sont interrogés sur ces observations d’OVNI. Selon eux la présence extra-terrestre est bien connue et est en profondeur dans le sol. Ils croient que les gouvernements indien et chinois dissimulent leur existence pour quelque raison. 

Mais aujourd’hui, les habitants de cette zone frontalière sont heureux de savoir que  l’Inde et la Chine ont révélé la base OVNI au monde entier.

Pourquoi ne l’ont-ils pas signalé à la presse internationale ? 

 La zone où la base d’OVNI est située, entre la plaque Eurasienne et la plaque indienne a créé des frontières de plaques convergentes, où l’une plaque plonge sous l’autre. C’est-à-dire qu’on est présence de l’un des rares endroits dans le monde où la profondeur de la croûte terrestre est deux fois plus épaisse ! L’inverse est constaté dans les points chauds comme sous le parc National de Yellowstone, aux Etats-Unis, là, la croûte y est en l’occurrence très mince.

Parfait pour les vaisseaux spatiaux extraterrestres.

Le Groupe d’experts des Nations Unies sur les Extraterrestres a convoqué une réunion d’urgence pour le 22 septembre 2011 afin de traiter du problème de la base d’ovnis.

Espérons qu’ils viennent avec une solution pacifique pour faire face aux Gootans.

 

Source:

Weekly World News

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

 

 

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Des astronautes ont découvert de la vie dans l’espace

Des astronautes ont découvert de la vie dans l’espace

Des cosmonautes russes ont découvert de la vie accrochée à l’extérieur de la Station Spatiale Internationale. C’est la première fois qu’on découvre des organismes vivants sur la station spatiale et les scientifiques ne sont pas sûrs de savoir comment ils sont arrivés là.

Les créatures

« Les résultats de l’expérience sont tout à fait uniques », a déclaré le directeur du segment russe, Vladimir Solovyev , à ITAR-TASS, l’une des principales agences de presse de Russie. « Ceci devrait être étudié davantage. »

Ce ne sont pas des extraterrestres, mais c’est de la vie

Certains croient peut-être déjà aux extraterrestres, d’autres peuvent ne pas y croire, de toute façon, ce sont des nouvelles intéressantes car cela prouve également qu’il y a de la vie dans l’espace pour ceux qui ne croient pas encore que c’est possible.

Certains scientifiques croient que les organismes viennent de l’océan par des courants d’air ascendants. Comme le vaisseau est parti de Baïkonour, au cœur du Kazakhstan et que ces organismes ne sont pas originaires de là, beaucoup ne pensent pas qu’ils se soient développés pendant le vol. Il est donc très difficile de répondre à la question: « Comment sont-ils arrivés là? »

Les organismes présents sur le navire ont une bouche, des membres, un appareil digestif, des muscles, et un système nerveux! Ce sont des extraterrestres! Mais pas dans le sens que nous pouvons imaginer quand nous pensons à la vie dans l’espace. Connues sous le nom de tardigrades, c’est incroyable que ces petites créatures supportent des conditions aussi difficiles, c’est pourquoi ce ne serait pas si difficile de penser qu’elles viennent de l’espace.

Image Credit: NOAA MESA Project via Wikipedia

Repousser les limites

Peu importe l’angle sous lequel on le regarde, c’est cool. Comme mentionné précédemment, ils y a ceux qui croient vraiment aux extraterrestres. Pour ces gens c’est une incroyable découverte qui permettra d’ouvrir les esprits de ceux qui nient toute possibilité de vie dans l’ espace .

Pour ceux qui ne croient pas du tout aux extraterrestres, c’est le début de ce qui peut être un point de réflexion très intéressant sur ce qui est vraiment possible dans notre réalité. Sommes-nous seuls?

La réalité, c’est que nous avons encore beaucoup à apprendre sur notre univers. Bien que je pense qu’on nous cache beaucoup de choses, cela marque une découverte incroyable qui continue à ouvrir l’esprit de la recherche de vie extraterrestre.

SOURCE :  Source

Rejoindre Eveil Tv

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

La Nasa livre enfin ses conclusions sur l’étoile KIC 8462852

La Nasa livre enfin ses conclusions sur l’étoile KIC 8462852

 
Les astronomes avaient provoqué un véritable buzz médiatique après avoir annoncé la découverte par Kepler d’une étrange étoile, KIC8462852, autour de laquelle gravitait une masse « d’objets non identifiés ».
 
Rappelons que le télescope spatial Kepler avait observé un phénomène inhabituel entourant une étoile étrange entre les constellations Cygnus et Lyra.
 
Découvrez le rapport ayant rapporté cette fameuse découverte.
 
Kepler avait observé l’étoile KIC 8462852 pendant quatre ans à partir de 2009.
 
Des chercheurs ont immédiatement expliqué que les résultats de ces observations incitaient à penser qu’il pourrait s’agir d’une mégastructure extraterrestre.
 
La principale théorie suggérait qu’une famille d’exocomètes était passée trop près de KIC 8462852 et aurait été pulvérisée par sa gravité massive, entrainant poussières et débris à graviter autour de l’étoile.Mais La NASA s’exprime enfin…
 
L’agence spatiale américaine a relayé une étude conduite par l’astronome Massimo Marengo, de l’université d’État de l’Iowa. Il y explique que le comportement inhabituel de KIC 8462852 est provoqué par un « essaim de comètes » se trouvant à proximité.
 
our étayer cette position, le scientifique s’est appuyé sur les données du télescope spatial Spitzer, qui a été mobilisé après l’utilisation de Kepler, qui a servi pour sa part à détecter l’astre et à relever les premières mesures.
 
« Il est possible qu’une famille de comètes se déplace sur une très longue orbite excentrique autour de l’étoile. À sa tête se trouverait une très grosse comète, qui aurait bloqué la lumière de l’astre en 2011, comme l’a relevé Kepler. Plus tard, en 2013, le reste de la famille, un rassemblement de fragments variés se trouvant à la traîne, serait passé devant l’étoile et aurait encore une fois bloqué sa lumière » déclare LA NASA pour décrire les travaux de l’astronome.
 
« C’est une étoile très étrange », a affirmé Massimo Marengo.
 
« Cela me fait penser à la première fois où nous avons découvert les pulsars. Ils émettaient de curieux signaux que personne n’avait jamais vu auparavant et le premier qui a été découvert a été nommé LGM-1, pour Little Green Men-1 », (Petits hommes verts en français). Et depuis cet épisode, les scientifiques ont appris à mieux connaître les pulsars, qui sont des phénomènes en fin de compte tout à fait naturels dans l’univers.
 
Comme l’expliquait le site Popular Science : « Lorsqu’une planète passe devant une étoile, l’étoile s’assombrit seulement pour quelques heures ou quelques jours, et à un rythme régulier — tous les 365 jours par exemple. Mais à intervalles irréguliers, l’étoile KIC 8462852 s’obscurcit jusqu’à 20 % de sa luminosité et elle reste ainsi pendant des périodes allant de 5 à 80 jours ».
 
Quelles autres hypothèses pour expliquer les variations inhabituelles de luminosité détectées ?
 
La variabilité de l’étoile, l’interférence d’autres étoiles proches, et même une collision géante entre deux planètes du système… tout cela finissait par être exclu par les chercheurs.
 
L’hypothèse de la Sphère de Dyson a été évoquée, et cela expliquerait qu’une structure ait réussi à récupérer l’énergie développée par une étoile.
 
Néanmoins, selon Jason Wright, de l’université de Penn, « les extraterrestres devraient toujours être la toute dernière hypothèse à considérer, mais cela ressemblait à ce que l’on pourrait s’attendre à ce qu’une civilisation extraterrestre construise ».
 
 
L’hypothèse extraterrestre de Michio Kaku
 
Le physicien Michio Kaku estime que cette découverte pourrait en fait être « la plus importante histoire de ces cinq cents dernières années ! ». Il y voit la preuve de l’existence d’aliens. Kaku a poursuivi en expliquant que « cette étoile défie toutes les lois » et que « nous devrions réécrire les manuels d’astronomie ». « Il y a une sorte de gigantesque objet qui bloque la lumière de cette étoile. »
 
« Fondamentalement, lorsqu’une planète éclipse son étoile, en passant devant, la lumière de l’étoile diminue d’environ 1% maximum, sauf que dans ce cas précis la lumière de l’étoile a diminué de 22% », a expliqué Kaku.
 
« Il y a une sorte de gigantesque objet qui bloque la lumière de cette étoile. »
 
« Nous avons écarté tous les facteurs habituels et pouvant provoquer ce phénomène : planètes rouges, comètes, astéroïdes et « la seule chose qui reste est une sorte de superstructure Alien ».
 
« Nous évoquons ce qu’on appelle une civilisation de type deux, ayant la capacité de construire une gigantesque sphère (Sphère de Dyson) éventuellement plus grande que Jupiter pour absorber la lumière des étoiles et produire de l’énergie ».Kaku a poursuivi en déclarant :
 
« Nous sommes, sur Terre, ce qu’on appelle une civilisation de Type zéro », parce que « nous obtenons notre énergie à partir du pétrole et du charbon. »
 
« Maintenant, nous allons focaliser notre radio-télescope sur cette zone, afin d‘espérer pouvoir écouter, ce qu’ils peuvent dire » a dit, Kaku.
 
Le SETI dresse ses antennes
 
Suite à la découverte astronomique, le SETI a mis l’étoile sur écoute pendant plus de deux semaines à l’aide de l’« Allen Telescope Array », réseau de 350 antennes situé en Californie.
 
Le SETI n’a trouvé « aucune preuve claire » de l’un des deux types de signaux. Cela exclut donc « les transmetteurs omnidirectionnels d’approximativement 100 fois l’énergie utilisée sur Terre pour les signaux à bande étroite, et 10 millions de fois cette énergie pour les émissions à large bande ».
 
Si ces quantités peuvent sembler importantes, il faut se souvenir que KC 8462852 se trouve tout de même à 1400 années-lumière, et que capter des signaux d’aussi loin nécessite une grande puissance d’émission à l’autre bout. De plus, une civilisation qui serait capable de construire des capteurs solaires géants tout autour de son étoile aurait une consommation énergétique bien supérieure à la nôtre… bien suffisante pour que nous détections des signaux dans les gammes recherchées.
 
Nous estimons, objectivement, les conclusions du SETI extrêmement hâtives et attendons plus d’explications de la part des astronomes sur la nature de cette récente découverte.
 
D’autre part, nous continuons de nous interroger sur l’utilité du SETI dont les moyens de recherche de vie extraterrestre ne semblent absolument pas adaptés. Des civilisations extraterrestres évoluées n’utiliseraient certainement pas les mêmes moyens de communication que nous.

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }

Les extraterrestres sont-ils déjà venu sur Terre ?

Les extraterrestres sont-ils déjà venu sur Terre ?

 

La question de la vie extraterrestre n’est plus vraiment une question. La communauté scientifique s’accorde sur le fait qu’il existe bel et bien. La question qui demeure est de savoir si nous pourrons les rencontrer un jour. Mais s’ils étaient déjà parmi nous ?

L’équation de Frank Drake

Frank Drake est un astronome américain qui s’est intéressé très tôt dans sa carrière à la question de la vie extraterrestre. Sa célèbre équation, qui date du début des années 1960, fournit une estimation du nombre potentiel de civilisation extraterrestre dans notre galaxie, avec qui nous pourrions donc entrer en contact. Cette équation est aujourd’hui couramment utilisée par les astronomes et constitue l’une des réponses au fameux paradoxe de Fermi. Celui-ci peut s’énoncer de la manière suivante : notre civilisation est arrivée à un stade de son évolution qui lui permet de commencer à explorer son système planétaire et, à plus long terme, le système des étoiles. Si maintenant il existe d’autres civilisations, il n’y a aucune raison qu’elle s’est débutée en même temps que nous et donc il doit y en avoir les plus avancées.

Equation de Frank Drake
L’équation de Frank Drake qui fournit une estimation du nombre potentiel de civilisations extraterrestres dans notre Galaxie, avec qui nous pourrions entrer en contact.

Si bien que Fermi s’interroge sur le faite qu’elles ne soient pas encore venues nous rendre visite. Éloignement trop important, dédain une civilisation supérieure pour les « animaux » que nous sommes, autodestruction etc… Autant de réponses possibles sont qu’aucune n’aie pu être validé jusqu’à ce jour.
Face aux doutes qui subsistent, les scientifiques choisissent donc l’option positive insolence, dès les années 1960, à la recherche d’une vie extraterrestre. Pour ce faire de voix d’explorer. D’une part, tenté de capter un signal venant de l’espace (ce sera le programme SETI) et d’autre part, la recherche directe de planètes pouvant abriter la vie, quelle que soit sa forme (recherche d’exoplanètes et exobiologie).

Programme SETI

Le même Frank Drake de l’équation, également radioastronomes, est considéré comme le premier à avoir tenté d’écouter le cosmos à la recherche de signaux éventuels. Nous sommes en 1960 et il baptise son projet Ozma. On dénombre aujourd’hui plus d’une centaine de projets d’écoute attachée au programme SETI, dont le plus célèbre est sans doute le «Allen Telescope Array » (ATA).

 

 

 Les extraterrestres sont-ils déjà sur Terre ?

Le programme de recherche SETI a pour but de capter des signaux émis par une civilisation extraterrestre

Naturellement, il faut savoir ce que l’on cherche entendre. Les protagonistes du programme SETI ont donc dû inventorier trois caractéristiques d’un signal extraterrestre : il doit être bref (les signaux l’on serait d’origine humaine), de forte intensité (afin de supplanter le « bruit de fond » de la galaxie) et dans une bande de fréquence très étroite.
Ce dernier point pose naturellement question. En effet, dans quelle bande étroite de fréquence faut-il alors chercher ? Les astronomes ont opté pour des bandes de fréquences calmes, entre 1000 et 10 000 MHz, où le bruit de fond est faible. Mais étant donné le fait que la bande doit être étroite, les recherches se font autour de 1420 MHz, soit une longueur d’onde de 21 cm (c’est-à-dire la longueur d’ondes d’émission de l’atome d’hydrogène, l’élément le plus abondant dans l’univers).

arecibo-signal-message-radio
L’antenne Arecibo est l’un des éléments centraux du programme SETI

D’autres longueurs ont été également testé, mais aucun signal n’a encore été capté par le programme SETI. John Ball, astrophysicien à Harvard, a formulé une hypothèse pour cette absence de signal, l’hypothèse du zoo. Les extraterrestres existent bel et bien, ils ont acquis une technologie pour nous contacter, mais il nous scrute de loin, comme nous pourrions observer les animaux dans un zoo.

L’éxobiologie

Une autre manière de traquer les extraterrestres et de traquer des planètes qui regroupent les caractéristiques que nous imposons aujourd’hui à la notion de vie. Il est ainsi nécessaire de trouver des planètes hors de notre galaxie hors du temps autour d’une étoile autre que notre soleil. On les appelle les exoplanètes. Les planètes de notre système solaire ne répondent pas, jusqu’à aujourd’hui, aux critères nécessaires à la vie, même si la recherche sur mars est encore très active, notamment avec le récent robot « Curiosity » qui, à l’aide d’un laser, creuse la roche martienne pour y chercher des traces de vie.

En 1995 couvre la première exoplanète en orbite autour d’une étoile de type solaire, 51 Pegasi (situé dans la constellation de Pégase, à environ 40 années-lumière de la Terre). On dénombre à ce jour quelque 850 exoplanètes détectées. Malheureusement, une grosse proportion est constituée de planètes gazeuses, dont les caractéristiques sont difficilement conciliables avec ce que nous considérons comme une forme de vie. C’est donc autour des exobiologistes de rentrer en scène. L’exobiologie est une science qui s’intéresse à décider des critères qui vont définir le concept de vie et qui vont ainsi nous permettre de savoir ce que nous recherchons.

L’antenne Arecibo est l’un des éléments centraux du programme SETI

D’autres longueurs ont été également testé, mais aucun signal n’a encore été capté par le programme SETI. John Ball, astrophysicien à Harvard, a formulé une hypothèse pour cette absence de signal, l’hypothèse du zoo. Les extraterrestres existent bel et bien, ils ont acquis une technologie pour nous contacter, mais il nous scrute de loin, comme nous pourrions observer les animaux dans un zoo.

L’éxobiologie

Une autre manière de traquer les extraterrestres et de traquer des planètes qui regroupent les caractéristiques que nous imposons aujourd’hui à la notion de vie. Il est ainsi nécessaire de trouver des planètes hors de notre galaxie hors du temps autour d’une étoile autre que notre soleil. On les appelle les exoplanètes. Les planètes de notre système solaire ne répondent pas, jusqu’à aujourd’hui, aux critères nécessaires à la vie, même si la recherche sur mars est encore très active, notamment avec le récent robot « Curiosity » qui, à l’aide d’un laser, creuse la roche martienne pour y chercher des traces de vie.

En 1995 couvre la première exoplanète en orbite autour d’une étoile de type solaire, 51 Pegasi (situé dans la constellation de Pégase, à environ 40 années-lumière de la Terre). On dénombre à ce jour quelque 850 exoplanètes détectées. Malheureusement, une grosse proportion est constituée de planètes gazeuses, dont les caractéristiques sont difficilement conciliables avec ce que nous considérons comme une forme de vie. C’est donc autour des exobiologistes de rentrer en scène. L’exobiologie est une science qui s’intéresse à décider des critères qui vont définir le concept de vie et qui vont ainsi nous permettre de savoir ce que nous recherchons.

galaxie-telescope-recherche-extraterrestre

Ces critères sont appelés des biomarqueurs, traces chimiques d’une activité métabolique. À ce jour, beaucoup de planètes sont dans le collimateur des exobiologistes. Mars, naturellement, avec le lancement en 2016 une missions euro-américaine appelée ExoMars, dont l’objectif est d’une part de tenter d’élucider le mystère du méthane Martien, qui pourrait être le signe d’une présence martienne, et d’autre part, de sonder le sol à une profondeur de 2 m afin d’y chercher des formes de vie passée ou présente. Plus loin, ce sont les systèmes de Jupiter (et notamment celle d’une Europe, qui contient un océan) et de Saturne (plus particulièrement, ses lunes, Titan et Encelade) qui attirent l’attention.
Mais il faudra attendre 2025 pour Jupiter avec la mission ESJM et 2032 pour Saturne avec la mission internationale TSSM (Titan-Saturne- System Mission).

Et s’ils étaient déjà là ?

Mais peut-être sont-ils déjà la ? Que savons-nous de leur forme, de leur apparence pour être capable d’affirmer que des aliens ne sont pas déjà parmi nous ? C’est la question que se pose un certain nombre de scientifiques dans une lettre ouverte au président de la république, datant de 2008. Tout le monde a déjà entendu parler de l’affaire de Roswell.

Un ovni s’écrase en plein désert américain et le monde des ufologues s’enflamme sur ce mystère pendant de longues années. Jusqu’en 1995 pour être précis, année de la diffusion d’un faux documentaire sur l’autopsie d’un des aliens de trouver sur place. Cette tromperie fera retomber l’engouement pendant quelques années, jusqu’à l’apparition d’une nouvelle source infinie d’information, Internet. Récemment, de nouvelles images sont apparus montrant des cadavres d’Alien soi-disant conservé secrètement au sein de la zone 51 (la fameuse zone très secrète de l’armée américaine dans laquelle des expériences sur les extraterrestres seraient pratiquées, et même dans laquelle se tiendrait des réunions entre humains et aliens).

Vraies ou fausses, ces images ont quelque peu relancer la machine ufologique concernant les Alien de Roswell.
Mais qui a entendu parler de la découverte au Mexique en avril 2002 d’une créature humanoïde grande seulement de 7 cm et dont aucun test n’a pu fournir de réponse valide à la question de son origine ? Et si nous parlions également des Ummites ? Les Ummites, ainsi appelé car il viendrait de la planète Umno, auraient débarqué en France, près de la Javie, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Un immense canular qui occupa beaucoup de monde pendant de longues années.

Aucune preuve directe de leur présence sur terre existe aujourd’hui, c’est donc naturellement vers les étoiles que la recherche d’une forme de vie est la plus assidue…

 

REJOINDRE EVEIL TV SUR FACEBOOK

add_filter('post_thumbnail_html', 'gkp_post_thumbnail_html', 10, 2 ); function gkp_post_thumbnail_html( $html, $post_id ) { $html = '' . $html . ''; return $html; }