60 millions d’individus revenus de la mort ?




60 millions d’individus
revenus de la mort ?

Et si nos capacités de réanimation nous permettaient d’envisager un « au-delà » ? C’est ce que pense le Dr Jean-Jacques Charbonnier, médecin anesthésiste-réanimateur, qui a rassemblé dans son dernier livre « sept bonnes raisons » d’y croire.

Eveil Tv - L'au delà

« Juste après mon arrêt cardiaque, je suis sorti de mon corps. J’étais au plafond et j’ai tout vu ; j’ai assisté à tous les détails de ma réanimation. Je voulais hurler aux personnes qui tentaient de me faire revenir à la vie de me laisser tranquille, de me laisser filer, mais ils ne pouvaient pas m’entendre. J’étais formidablement bien et je n’avais pas du tout le désir de revenir dans mon corps. Je suis ensuite passé dans un tunnel. Je baignais dans une lumière d’amour inconditionnel et mon bonheur était d’une puissance indicible. J’ai revu toute ma vie dans ses moindres détails et en accéléré. J’ai ressenti le bien et le mal que j’avais fait aux autres. J’ai rencontré un être de lumière d’une bonté infinie qui m’a demandé ce que j’avais fait de ma vie et ce que j’avais fait pour les autres. Mes parents décédés sont venus m’accueillir pour me dire qu’il fallait que je revienne dans mon corps car je ne pouvais malheureusement pas rester avec eux alors que je le souhaitais ardemment. Ils m’ont montré une frontière qui était une limite que je ne devais pas franchir. Au moment où j’ai réintégré mon corps, toutes mes douleurs terrestres sont revenues et j’étais tellement triste de quitter cette merveilleuse lumière. Je suis maintenant très heureux car je sais qu’il y a une vie après la mort et qu’un jour je serai de nouveau dans cette lumière d’amour. Je sais aussi que, sur cette terre, le plus important est de savoir aimer et aider les autres. Cette expérience a bouleversé ma vie. Plus rien ne saura jamais comme avant. »

Les voyages vers l’au-delà

En vingt-cinq ans de réanimation, j’ai pu rassembler plusieurs centaines de témoignages de patients revenus d’une mort clinique. Le discours reconstitué dans les lignes précédentes est une synthèse condensée de ces différents récits ; une sorte de résumé regroupant les principales caractéristiques de ces singuliers voyages dans l’au-delà. La séquence évènementielle décrite est presque toujours la même et ceci indépendamment des cultures, des philosophies, des lieux de vie ou des religions.

Il n’existe aucun facteur prédictif pour vivre l’expérience ; ni l’âge ni le sexe ni le niveau social ni les croyances ne permettent de dégager des prédispositions particulières pour connaître cet extraordinaire événement. Pourtant, aucune histoire ne se ressemble vraiment car chacun exprime son vécu avec sa sensibilité et sa culture. Toutefois, les nombreux éléments récurrents que j’ai pu recueillir laissent à penser que l’itinéraire est, à peu de choses près, toujours le même. C’est comme si on demandait à un jeune Esquimeau, à une vieille américaine ou un quinquagénaire Sénégalais de raconter un voyage à Venise ; leurs histoires seraient fort différentes mais au total, on s’apercevrait assez rapidement qu’ils sont tous les trois partis visiter la même ville. Par exemple, un enfant victime d’un arrêt cardiaque dit avoir vu « un grand monsieur qui s’éclairait tout seul » pour décrire l’être de lumière. Certains rencontrent Jésus-Christ, d’autres Bouddha, la Vierge Marie ou encore le prophète Mahomet ; la divinité aperçue dans la lumière se métamorphose en fonction des croyances et des religions. Un élément est retrouvé dans cent pour cent des cas : pour ceux qui ont connu la chose, la vie se poursuit après la mort et l’au-delà existe. Ils en sont intimement persuadés et rien ni personne ne pourra leur faire changer d’avis. L’un d’eux m’a dit un jour :

« Même si un scientifique parvenait à prouver par A plus B que mon expérience n’était qu’une hallucination, je ne le croirai pas une seule seconde car je suis certain au fond de moi que ce que j’ai vécu ce jour là était bien réel ; cela n’avait rien à voir avec un rêve ou une hallucination ! »

Selon les dernières études statistiques, ils seraient au moins 60 millions à avoir connu cette expérience transcendante après un arrêt cardiaque : 4% de la population occidentale (2,5 millions de Français, 12 millions d’Américains), beaucoup moins dans les régions de la planète où les possibilités de réanimation sont quasi inexistantes. Il y a fort à parier qu’avec la banalisation de ce genre d’histoires et le développement de défibrillateurs automatiques, on assistera très rapidement à une multiplication des récits.

Ils sont bien revenus de la mort !

La mort clinique est définie par l’arrêt du fonctionnement cérébral. Cet état peut-être objectivé par l’enregistrement d’une activité électrique neuronale nulle ; électroencéphalogramme (EEG) plat. Lorsque l’on obtient deux EEG plats à quatre heures d’intervalle pendant au moins vingt minutes, en dehors de narcose (produits administrés en intraveineux pour faire dormir) ou d’hypothermie, on considère que la mort clinique est devenue irréversible. Dans ces conditions, on est en mesure de débrancher le patient du respirateur ou de lui prélever ses organes par des dons. En fait, cet état correspond à nos limites actuelles de réanimation et il est probable que d’ici quelques décennies, celles-ci soient complètement dépassées. Il ne faut pas oublier que les médecins des générations précédentes ne pratiquaient pas les massages cardiaques et se contentaient de signer un certificat de décès chaque fois qu’un cœur cessait de battre.

Depuis peu, nous savons qu’un EEG devient plat dans les quinze secondes qui suivent un arrêt cardiaque. Etant donné que dans les meilleures conditions de surveillance, comme c’est le cas en soins intensifs, il existe une période incompressible d’au moins une minute pour porter les premiers secours, on peut considérer que toutes les victimes réanimées après un arrêt cardiaque ont bien connu une mort clinique. Et c’est sans compter les personnes isolées à la campagne dont les cœurs sont repartis au bout de plusieurs dizaines de minutes après l’intervention du SAMU le plus proche !




Nos études ont montré qu’environ 18% des sujets réanimés d’un arrêt cardiaque racontaient la fameuse expérience décrite au début (de ce chapitre). Les termes de near death experience (NDE) employé par les Anglo-Saxons depuis les années soixante dix, d’expérience imminente (EMI) ou encore d’expérience aux frontières de la mort (EFM) sont par conséquent aujourd’hui complètement dépassés. Il est désormais plus juste de parler d’expérience de mort provisoire (EMP). La mort clinique est en effet déjà là quand les patients sont réanimés puisque l’activité cérébrale est nulle dès le moment du premier massage cardiaque. Le propriétaire d’un cœur arrêté n’est pas « proche de la mort » ni « aux frontières de la mort » ou en « état de mort imminente » ; il est déjà mort et souvent depuis de nombreuses minutes !

Source de l’article sur les récits de Jean Jaques Charbonnier :http://www.inrees.com

Livre « sept bonnes raisons » d’y croire.

Dr Jean-Jacques Charbonnier

Un neurologue démontre l’existence de la vie après la mort

Un neurologue démontre l’existence de la vie après la mort

Après la mort, on voit son corps

 

« La preuve du paradis » est un des livres dont on ne ressort pas indemne. L’histoire de ce neurochirurgien est tellement énorme que je suis persuadé qu’elle n’est pas due au hasard. Imaginez un neurochirurgien qui est non seulement victime de son propre métier en contractant une méningite bactérienne, mais qui plus est fait l’expérience d’une NDE ou EMI, c’est-à-dire l’expérience d’une vie après la mort.

L’expérience du Dr Eben Alexender a même fait la une du célèbre magazine Newsweek, « Le paradis existe » :




 

Le paradis existe

L

e plus surprenant, de par sa formation scientifique le neurologue Dr Eben Alexander était quelqu’un de très sceptique, il ne croyait qu’en ce qu’il voyait. D’ailleurs, quand il entendait des témoignages de personnes de personnes après un accident raconter l’histoire du tunnel, pour lui, c’est leur cerveau qui leur jouait des tours à ces pauvres gens.

Le destin a voulu que lui aussi vive ce genre d’expérience pendant un coma profond d’une semaine.

Dans son livre il raconte donc ce qu’il a vu, des jardins, des paillons, des nuages… Des paysages de toute beauté, mais ce n’est pas le plus important. Ce qu’il y a de fascinant est qu’il balaye d’un revers de main toutes les objections que peuvent avoir les scientifiques sur les témoignages de la vie après la mort. Car il affirme haut et fort que son cerveau était tellement attaqué par cette maladie qu’il n’avait plus les capacités de créer des images telles qu’il les a vus.

En fait, son cerveau pendant son coma n’avait pratiquement plus aucune activité, son néocortex était « out ».  Il insiste bien que l’expérience qu’il a vécue n’est en aucun cas comparable à un rêve, c’était pour lui aussi réel que la lecture de cet article pour vous par exemple.

Il nous révèle aussi dans son livre que nous revoyons dans cette autre dimension les êtres disparus. Ce qui est un point commun à de nombreux témoignages de vie après la mort (NDE).

En revanche, il nous donne un détail qu’apparemment je n’ai jamais entendu dans d’autres témoignages. Il entendait comme un son qu’il est difficile de décrire, une sorte de « Om » hindouiste qui serait peut être la source de ce qu’il nomme Dieu à défaut de connaitre son origine.

Depuis, ce neurologue est devenu totalement croyant et il est convaincu que la conscience n’est pas dans la matière grise du cerveau, elle est ailleurs…

Il y a vraiment de plus en plus de témoignages en faveur de la vie après la mort que même les plus athées ne peuvent être indifférents.

De plus,  je crois que ces remontées de témoignages sont vraiment bénéfiques pour l’humanité. Car, si les scientifiques admettaient enfin que la conscience ne meurt pas après la mort clinique, on serait obligés d’admettre que nos actes présents auront une influence après notre mort, donc à mon avis, non seulement on serait plus « cool » avec son prochain, mais aussi les biens matériels seraient vraiment illusoires.

C’est peut-être pour cette raison que quelles que soient les preuves, l’existence de la vie après la mort aura toujours de forts opposants surtout parmi les intellectuels de ce monde, car c’est tout le système qui s’effondrerait.

Si le livre « la preuve du paradis » vous intéresse, vous pouvez vous le procurer à la FNAC :

http://livre.fnac.com/a5102074/Eben-Alexander-La-preuve-du-Paradis




 

Source: Le nouveau Paradigme

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

Corps en lévitation, cris d’enfants… Les surprenantes anecdotes d’un embaumeur




Thanatopracteur depuis près de trente ans, Olivier Emphoux a été témoin de plusieurs phénomènes paranormaux. Il nous livre aujourd’hui un incroyable témoignage de son expérience auprès des morts.

emi-sortie-du-corps

Planet : Si vous exercez ce métier, c’est donc que le contact des morts ne vous effraie pas…
Olivier Emphoux* : « Je n’ai pas grandi dans cet univers, mon enfance a été tout ce qu’il y a de plus normal mais j’ai toujours pensé que les morts relevaient du domaine du sacré. Et ce sentiment n’a fait que se renforcer avec le temps. Je suis ainsi entré dans l’univers du funéraire au plus bas de l’échelle il y a une vingtaine d’années et suis aujourd’hui thanatopracteur. Une expérience qui m’a permis de vérifier une théorie que j’avais développée bien des années auparavant et selon laquelle quelque chose se passe dans les quelques heures (48 heures, tout au plus) qui suivent un décès. Le défunt est alors sur le point de quitter son existence pour trouver un autre état. A ce moment-là, il est soit très calme, soit apeuré à l’idée de passer ce cap. C’est d’ailleurs pourquoi j’essaie à chaque fois de prendre le temps de m’assoir à côté du mort et de lui prendre la main pour le rassurer.

Planet : Quand avez-vous pu vérifier votre théorie pour la toute première fois ?
Olivier Emphoux : C’était au début de ma carrière. J’avais été appelé pour aller récupérer les corps de deux enfants à la morgue d’un hôpital. Quand je suis arrivé, le responsable avait une mine défaite et m’a dit qu’il était incapable d’aller les chercher dans les frigos. J’y suis donc allé. Là, j’ai découvert une petite fille de dix ans qui avait encore les yeux ouverts, je les lui ai fermés, et un petit garçon de quatre ans en pyjama, les poings serrés. Je me suis occupé de leurs corps et les ai ensuite emmenés pour la présentation à leur famille. Une fois les cercueils scellés, je les ai mis dans le corbillard et ai conduit jusqu’au lieu où ils devaient être inhumés. J’étais seul dans le véhicule. A un moment pendant le trajet, j’ai entendu des cris d’enfants. Je me suis arrêté et suis descendu pour voir si les bruits ne venaient pas des cercueils. Après tout, on lit parfois dans les journaux que des gens se réveillent à la morgue. Mais là, il n’y avait plus aucun bruit. J’ai donc redémarré en me disant que mon imagination m’avait joué un tour. Mais les cris ont recommencé. Comme j’étais certain de les entendre, j’ai alors compris que cela ne venait pas de moi mais d’un phénomène paranormal.

Planet : Avez-vous ensuite cherché à savoir ce qui était arrivé à ces deux enfants ?
Olivier Emphoux : J’ai ensuite appris que leur mère avait décidé de vérifier s’ils savaient nager en plongeant leur voiture dans un étang. Ils étaient tous les trois à bord, la mère au volant, les deux enfants attachés à l’arrière. Elle s’en est sortie mais les deux petits sont morts…



Planet : Vous demandez-vous parfois pourquoi vous êtes témoin de ces phénomènes paranormaux ?
Olivier Emphoux : Non, je ne cherche pas à savoir pourquoi. On ne peut pas expliquer ces phénomènes irrationnels en étant vivant. Chercher à comprendre leur origine et pourquoi j’en suis témoin serait le meilleur moyen de ne plus rien voir. Les autres thanatopracteurs qui ont assisté à ce type de phénomènes, en France ou à l’étranger, sont comme moi : ils en parlent très peu. Que ce soit aux familles des défunts – par respect on ne les questionne pas – entre eux ou avec leurs collègues. C’est comme ça, ça ne se fait pas.

focus-wide-eveil-tv

 

Planet : Vous avez pourtant écrit un livre pour raconter ce dont vous avez été témoin…
Olivier Emphoux : C’est différent. Le livre est né tout seul. Annette Gefffroy est tombée sur mes notes et a eu envie de les mettre en forme. Le but n’était pas de chercher à comprendre ce qu’elles pouvaient révéler mais simplement d’en rendre compte.

Planet : Y-a-t-il des phénomènes plus marquants que d’autres ?
Olivier Emphoux : Il y a notamment eu la fois où je faisais un soin à domicile, seul dans une pièce avec le défunt. A un moment, le corps s’est soulevé à un mètre de hauteur, jusqu’à atteindre la hauteur de mes yeux…. J’ai encore du mal à décrire l’effet que cela m’a fait. Je ne savais plus quoi dire ou faire, j’étais tétanisé.

Il y a aussi eu la fois où, avec trois de mes collègues et alors que nous déplacions le cercueil d’un homme sur un chariot à l’hôpital, nous avons été témoins d’un phénomène très troublant. Nous venions de passer une porte que nous avions silencieusement refermée derrière nous. Dans notre métier, nous devons sans cesse veiller à être invisibles. On dit souvent que la famille du défunt ne doit pas nous voir arriver ni vous voir repartir. Mais tout d’un coup, la porte s’est rouverte et refermée dans un fracas. Ensuite, pendant que nous avancions avec le chariot, nous avons entendu un bruit de métal régulier. Ce bruit nous suivait et s’arrêtait en même temps que nous. Arrivés dans l’ascenseur, j’ai regardé dans le cercueil pour voir si un objet en métal n’’était pas à l’origine de ce bruit. C’est alors que j’ai découvert des talonnettes en métal sur les chaussures du défunt… Il nous avait suivis… Quand nous nous en sommes rendus compte, nous nous sommes tous regardés, perplexes, mais aucun de nous n’a dit quoi que ce soit. Par la suite, nous n’en avons jamais parlé ».

*Olivier Emphoux est l’auteur d’ Aux portes de l’inconnu, un embaumeur raconte… (éd. de L’Opportun)

Source

Lien du livre

Rejoindre Eveil Tv sur facebook pour suivre les articles

Eveil Tv

 

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Un OVNI triangulaire aurait été filmé à Saint-Pétersbourg

Eveil Tv - Ufologie
Le prétendu OVNI filmé début avril au-dessus de Saint-Petersbourg. YouTube
Eveil Tv - Ufologie
Un OVNI triangulaire aurait été filmé à Saint-Pétersbourg

Un OVNI triangulaire aurait été filmé à Saint-Pétersbourg. Une observation aussitôt associée à Vladimir Poutine par quelques journaux populaires britanniques…

Comment booster les vues d’une vidéo d’OVNI somme toute assez banale, pour ne pas dire douteuse ? La presse anglaise semble avoir trouvé la martingale : il suffit d’y mêler le nom de Vladimir Poutine… Ainsi plutôt que de titrer « Un OVNI filmé à Saint Pétersbourg », les tabloïds de Sa Majesté ont préféré annoncer avec force tambours et trompettes : « Un OVNI survole la ville natale de Vladimir Poutine », cité qui compte pourtant 5 250 000 millions d’habitants en plus du président russe.

La vidéo elle-même montre trois points lumineux statiques aux trois pointes d’un objet triangulaire. L’auteur de la vidéo, Vyacheslav Golonkin, explique « avoir repéré les lumières en surplomb de la montagne ». « L’objet est descendu lentement et les lumières se sont estompées au fil de sa descente avant de disparaître complètement au bout de 2 minutes 30 environ » dit-il.

A lire aussi:Russie – Un OVNI provoque un accident de voiture

Plutôt enclin d’ordinaire à privilégier l’explication extraterrestre, l’ufologue Scott C. Waring sur son site UFO Sightings Daily envisage cette fois une explication un chouia plus terre à terre. Il pourrait s’agir, selon lui, du mythique TR3B ASTRA, prototype ultra-secret d’avion américain en forme de triangle. L’existence du TR3B ASTRA demeure très hypothétique ce qui n’empêche pas que sa présence soit signalée un partout dans le monde, notamment en Syrie si l’on en croit la vidéo ci-dessous à manier avec toutes les précautions d’usage :

Cet avion légendaire pourrait être selon certains ufologues à l’origine de nombreuses confusions avec des objets volants non identifiés. En plus  de l’incohérence intellectuelle consistant à expliquer un mystère par un autre, il apparaît assez curieux qu’un appareil secret américain vienne s’exhiber au dessus de la deuxième ville de Russie…
L’association faite entre cet objet non identifié et Vladimir Poutine n’est pas due au hasard. De nombreux passionnés d’OVNIs sont convaincus que la fameuse « divulgation » d’éventuelles visites extraterrestres à plus de chance de se produire à l’Est qu’au Etats-Unis. Un espoir qui s’était encore accru avec cette tirade de Dimitri Medvedev sur les « aliens » enregistrée en 2012 alors que l’actuel Premier ministre russe se croyait hors-caméras. Humour à froid ou gaffe cosmique ? Quatre ans plus tard, les avis sont toujours partagés…

source http://www.parismatch.com

 

Des Ovnis filmés au Canada: « Les objets ont disparu un par un »

Eveil Tv - Ovnis
Deux des disques lumineux filmés en février à Hamilton, dans l’Ontario. YouTube/Mufon

Un jeune homme a filmé au Canada des objets lumineux qui semblent s’évaporer sans laisser de traces.

Le six mars, un jeune homme a transmis au MUFON (Mutual UFO Network) une courte vidéo de trois ou peut être quatre objets lumineux non identifiés qu’il a filmé le 21 février à Hamilton au Canada. Non seulement la vidéo est très intrigante mais le témoin a pris la peine de rédiger le récit circonstancié et précis de son observation dont on peut lire la traduction ci-dessous:

« Bonjour, le 21 Février, 2016, vers 17h50, j’ai observé trois OVNIS planant à l’extérieur. L’observation s’est déroulée à Hamilton, Ontario, Canada. C’était une journée très nuageuse et le soleil se couchait. J’étais dans ma chambre et je m’apprêtais à allumer ma PlayStation 4 qui se trouve à côté d’une grande fenêtre dont les stores étaient remontés. J’ai regardé dehors et j’ai vu trois objets lumineux dans le ciel en vol stationnaire, les uns à côté des autres dans une formation étrange.

Au début, j’ai cru que je voyais des avions ou des hélicoptères avec leurs feux allumés mais ils étaient immobiles. Au bout de quelques secondes, peut-être 6-9, l’OVNI le plus haut a commencé à clignoter de façon aléatoire. Quelques secondes plus tard, l’OVNI du milieu a disparu avant de réapparaître à l’endroit exact où il se trouvait. J’ai appelé ma mère qui était dans la cuisine pour lui montrer. Elle ne savait pas du tout ce que cela pourrait être.

Après quelques secondes deux OVNIs ont commencé à clignoter, mais très lentement. Le 3e OVNI est assez difficile à voir dans la vidéo. Il est presque transparent, à peine visible. J’ai sorti mon IPad Air 2 et j’ai commencé à filmer. Au bout de 3 secondes d’enregistrement, les OVNIS ont commencé à disparaître un par un.

Après la disparition des OVNIs dans les nuages (c’est du moins l’impression que cela donnait), j’ai regardé dans le ciel tout autour de moi depuis la fenêtre de la chambre sans remarquer quelque chose d’inhabituel. Tout avait l’air normal, comme à l’ordinaire. J’ai revisionné la vidéo et j’ai remarqué un 4ème OVNI le long du bord droit de l’image, au-dessus de l’arbre (NDR: cerclé de rouge sur la capture d’écran ci-dessous). Ce 4e OVNI a dû apparaître et disparaître en même temps que le dernier OVNI sur le côté gauche a disparu.

Ovnis au Canada

Je n’ai pas vu le 4ème OVNI quand j’ai filmé les trois autres. Je ne sais pas à quelle hauteur et à quelle distance les OVNIS se trouvaient, peut-être entre 600 et  2000 mètres d’altitude… Ces OVNIs semblaient TRES grands. Je n’ai pas entendu de bruits étranges ou de moteur d’avion. Mais il c’est peut être à cause du bruit des voitures sur la route. La couleur de l’OVNI était jaune / orange presque comme les feux d’une voiture. J’ai partagé la vidéo sur YouTube, et quelqu’un a dit que c’était un drone. C’est le commentaire le plus idiot que je l’ai entendu. »

Le récit du témoin, chronologique et sans fioritures, plaide en faveur de sa sincérité

L’apparition et la disparition soudaine d’objets sont une caractéristique fréquemment rapportés par les témoins. Toutefois, il est assez rare que ces disparitions soient filmées, du moins si la vidéo est authentique. Le récit du témoin, chronologique et sans fioritures, plaide en faveur de sa sincérité même si bien sûr cela ne constitue en rien une preuve. Les objets lumineux ont été filmés alors qu’il faisait encore jour. Selon le système de classification du célèbre ufologue J. Allen Hynek, les lumières nocturnes (NL) où les témoins voient une ou plusieurs lumières dans le ciel de nuit à plus de 150 mètres de distance constituent la grande majorité des cas. Bien moins fréquents sont les DD (Disques diurnes) vus à plus de 150 mètres de distance. Le terme générique de disque est un mot fourre-tout qui recouvre en réalité une grande diversité de formes mais dans le cas qui nous occupe, il est tout à fait approprié.

Enfin, Hamilton avait déjà été le théâtre d’une observation filmée notable le 1er juillet 2012 avec cette sphère lumineuse qui aurait survolé la baie de Stoney Creek non loin des chutes du Niagara.

Source: http://www.parismatch.com/Actu/Insolite/OVNIs-filmes-au-Canada-Les-objets-ont-disparu-un-par-un-930427

La Fox Télévision fait une Grande Divulgation !

La Divulgation demandée par les Forces de la Lumière semble avoir débutée sur une chaine de télévision Américaine !

Filibert : The X-Files est revenu sur les réseaux de télévision pour une mini-série de six épisodes.
Cette émission avait été créé par Chris Carter, qui à l’origine a été diffusée pendant neuf saisons de 1993 à 2002 sur le réseau Fox.
La nouvelle série a été diffusée simultanément au Canada et aux États-Unis ce dimanche 24 Janvier 2016.
La première série avait traité d’enlèvement par des extra-terrestres, mais cette nouvelle série va beaucoup plus loin car elle traite en une fois de nombreuses conspirations, y compris une dissimulation par le gouvernement américain des visites extraterrestres et des enlèvements par les extraterrestres, du 11 septembre 2011, des chemtrails et une multitude de sujets étudiés par les « chercheurs de vérité » que l’on dénigre en les traitant de méchants conspirationistes !
Mais comme le dit kauilapele, qu’après cet épisode de divulgation complète (qui se présente comme une fiction), très peu de gens vont se réveiller : « Je crains que la plupart des zombies de la télévision auront tout simplement besoin d’un camion qui leur tombe sur la tête avant qu’ils ne se réveillent de leur coma de déni. »

 

La divulgation s’accélère ?

La mini-série « X-Files 2016″ a créé beaucoup de remous sur Internet. 
Voici quelques extraits de textes relatifs à cette série. 

 
Les deux personnages principaux, Fox Mulder et Dana Scully rencontre une personne qui leur dit que le 11 septembre 2001 est une conspiration du gouvernement. 

 

À ma connaissance, c’est la première fois qu’un réseau de télévision appelle ouvertement et sérieusement le 11 septembre 2001 un événement sous fausse bannière, sans que ce soit ridiculisé.

 

À mon grand étonnement cet épisode va au-delà de la mythologie des enlèvements extraterrestres pour présenter la vérité au monde, c’est-à-dire que les enlèvements extraterrestres ne sont pas faits par des extraterrestres mais, en fait, par du personnel militaire qui a reproduit les véhicules extraterrestres qui se sont écrasés.

 

En l’espace d’une heure, cette émission a couvert la plus grande partie de tout ce que le docteur Steven Greer a présenté lors de ses conférences. 
Je me demande même s’il n’a pas été consulté pour cet épisode.

https://2.bp.blogspot.com/-uIfoBlBZZ9Q/VnsSrrrIGAI/AAAAAAAAFQA/g-COu3am7mU/s1600/steven.greer-ufos-aliens.png

Ce n’est que la pointe de l’iceberg. 
Voici une liste des conspirations majeures qui ont été couvertes dans cet épisode :
– L’énergie libre, l’énergie du point zéro
– Les véhicules extraterrestres reproduits
– La technologie pour l’invisibilité de ces véhicules
– Roswell, utilisé comme écran de fumée
– Les enlèvements « extraterrestres » faits par des militaires
– Les implantations génétiques ayant pour but des grossesses hybrides
– Les chemtrails, les modifications du climat
– Les guerres climatiques
– Les aliments OGM et les contaminants chimiques qui causent le cancer
– La dialectique d’Hegel : problème – réaction – solution
– Le 11 septembre 2001 : une opération sous fausse bannière
– La mise en scène perpétuelle de guerres contre le terrorisme
– La surveillance totale, ainsi que la formation d’un état policier
– La prise de contrôle totalitaire des États-Unis par l’élite
– Les citoyens américains amenés dans des camps FEMA
– Les Illuminatis
– Des indices concernant un programme spatial secret

Cet épisode a aussi donné des informations sur les anciens présidents américains qui étaient au courant des ovnis, on n’y voit des images reliant George W. Bush au 11 septembre 2001, ainsi qu’un extrait d’une émission télévisée où on voit le président Obama faisant des blagues sur le secret extraterrestre.

Jamais je n’aurais pensé voir toute cette sorte de divulgation en provenance d’Hollywood sur un réseau de télévision. L’élite n’a absolument rien à gagner en divulguant toute cette information au public.
Il est possible que quelque force externe ait mis beaucoup de pression sur l’élite, afin de commencer à publier une certaine forme de divulgation et c’est ainsi qu’ils auraient décidé de le faire – dans une émission télévisée notoire pour ses théories de complot.
Cette émission est une étape incroyablement prometteuse dans la bonne direction.  2016 devrait être une année très intéressante ! Michelle
Traduction partielle par Michelle du Blog « La Sphère Bleue »

REJOINDRE EVEIL TV SUR FACEBOOK ET SUIVRE LES ARTICLES

Eveil Tv

Le FBI voulait censurer X-Files en raison d’un trop grand rapprochement de la réalité

Eveil Tv - Ufo

Le créateur de la série à succès X-Files, Chris Carter, a récemment annoncé avoir eu peur que le FBI interdise la série en raison d’un trop grand rapprochement de la réalité…

X-Files, série populaire des années 90, revient aujourd’hui sur le devant de la scène. Si jusqu’à présent la série comptait 9 saisons, le 24 janvier dernier, une 10ème saison exclusive, contenant 6 épisodes, a débuté sur la Fox, remettant au service les agents du FBI Mulder et Scully.

Cependant, si X-Files est un incroyable succès, son créateur, Chris Carter, a récemment déclaré que la série a bien failli être arrêtée par les agents du FBI, suite à une série d’événements qui l’a poussé à se demander si les théories du complot se rapprochées plus de la réalité qu’il ne le croyait auparavant.

14 après, X-Files revient pour une 10ème saison

Interrogé par le Huffington Post, Chris Carter déclare : «Quand j’ai écrit l’épisode pilote de X-Files en 1993, j’ai appelé le FBI pour demander quelques informations. La personne à qui j’ai eu affaire était agréable, mais n’avait hélas pas le temps de répondre à mes questions. Puis, lorsque l’épisode a été diffusé à la télévision, j’ai immédiatement reçu un appel du FBI qui me demandait qui j’étais, et qu’est-ce que j’étais en train de faire. En l’espace d’une seconde, j’ai bien cru que des hommes allaient débarquer chez moi pour me faire taire».

Mais ce n’est pas tout ! Le showrunner de X-Files déclare également avoir été contacté par une personne anonyme lors de la diffusion du premier épisode : «Lors de la diffusion de l’épisode pilote, une personne anonyme m’a contacté, et m’a déclaré avoir travaillé dans l’établissement d’une agence gouvernementale secrète. À ma grande surprise, cette personne m’a dit que la série X-Files était très proche de la réalité».

source:http://documystere.com

REJOINDRE EVEIL TV SUR FACEBOOK ET SUIVRE LES ARTICLES

Eveil Tv

 

Phénomène inexpliqué dans le ciel de Perrigny-sur-l’Ognon : aussi à Seurre ?

Eveil Tv - paranormale - UFO

Voici un mystère qui ravira les amateurs d’Ovni et de Fox Mulder et Dana Scully en ce jour de retour sur les écrans (américains) de la célèbre série X-Files. Plusieurs témoins racontent en tout cas avoir vu la même chose en divers points de la Côte-d’Or samedi.

Que s’est-il passé samedi soir, vers 18h30, dans le ciel de Perrigny-sur-l’Ognon ? Mystère. Mais Guy et Eliane Rondot sont encore très marqués, ce dimanche matin, par ce qu’ils ont vu hier. 

A 18h30 donc, Guy se trouvait dans sa cour lorsqu’il a aperçu « une grosse boule orange scintillante, trois fois plus grosse qu’un avion ». Une différence de taille que l’homme peut assurer puisqu’il certifie qu’un avion est passé dans le ciel juste après la première boule.

Le phénomène se répète quelques minutes plus tard

C’est à ce moment-là qu’Eliane découvre elle aussi ce qui traverse le ciel de la commune. « J’étais en train de fermer les volets quand j’ai entendu mon mari crier. Il me disait de regarder le ciel et c’est alors que j’ai vu ce cylindre orange qui brillait. Je suis partie couper le son de la TV, il n’y avait plus aucun bruit. Cette chose superbe donnait l’impression de glisser dans le ciel et ne laissait aucune trace derrière elle. »

Et le couple n’est pas au bout de ses surprises. Car, selon leurs dires, trois autres « boules ou sphères » sont apparues une à deux minutes plus tard. Toujours avec le même silence et la même forme. Avant de disparaître à l’horizon vers le sud.

Deux autres témoins… à Seurre

Ce dimanche, le couple se demande toujours de quoi il peut s’agir. Et regrette de n’avoir pas eu le réflexe de prendre en photo ce qu’ils ont vu. D’autant plus que ni la gendarmerie ni la société d’astronomie de Bourgogne n’ont eu de signalement de la sorte pour le moment. Ce qui n’empêche pas Guy et Eliane d’être confiants : « C’était tellement impressionnant, on ne pouvait pas le rater. D’autres gens ont forcément vu la même chose… »

Et justement, à peine notre article était-il publié que Sophie Petitjean, une internaute, nous contactait. « Mon copain et moi-même avons vu la même chose mais dans le ciel de Seurre en regardant dans la direction de Chamblanc. Nous n’avons pas de photos, je conduisais et le phénomène a rapidement disparu », explique-t-elle. 

Et si c’était la lune ? 

D’autres internautes sont, en revanche, plus sceptiques et avancent une hypothèse : la lune. En effet, celle-ci était pleine samedi soir et avait une apparence un peu différente de d’habitude. Parmi eux, Lionel raconte : « Nous étions sur l’autoroute A38 avec ma famille. Je me rappelle avoir dit aux enfants « Regardez, c’est la pleine lune, elle est 10 fois plus grande que d’habitude ». Elle était orange et brillait à l’entrée de Dijon. »

Une théorie que rejette vigoureusement Sophie : « Cette chose avançait doucement et je peux certifier qu’il ne s’agissait pas de la lune qui se trouvait à ce moment là plus à l’ouest de la position de ce phénomène. J’ai aussi lu sur Facebook que des gens songeait à des lanternes thaïlandaises. Pour en avoir déjà vu, je peux certifier que cette chose brillait bien plus qu’une lanterne. »

Si vous avez été témoin du même phénomène samedi soir, n’hésitez pas à nous raconter cela à l’adresse info@eveil.tv . Et si vous avez pris une ou plusieurs photos n’hésitez pas à nous les transmettre.

source

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

Autopsie d’un extra terrestre dans un hôpital Yougoslave

Eveil Tv - Ovnis

Un objet volant non identifié est tombé en 1966 dans la ville de Otocek à l’époque en ex-Yougoslavie, à l’interieur se autopsija-vanzemaljac-u-vojnoj-bolnici-jna-1376327953-351697trouvait un corps étranger qui a été immédiatement transféré à Belgrade, l’hôpital militaire, où il a était effectué des autopsies .

Compte tenu des circonstances politiques, l’événement a rapidement gagné l’étiquette strictement confidentielles et il a était dit aux habitants de la ville ainsi qu’aux témoins qu’il s’agisait d’un exercice militaire qui a été effectué par l’armée yougoslave (JNA).

John Kramer, qui a écrit sur ​​cette affaire, il y’a à peine huit ans, a affirmé que la «version officielle», était différentes de ce qui s’est réellement passé.

Concernant le corps, la version officiel disait qu’il appartenait a un pilote des forces aériennes. Ils ont dit qu’il était autopsija-vanzemaljac-u-vojnoj-bolnici-jna-1376328038-351699déformé par les flammes et la chaleur.
L’obscurité de la nuit a aidé l’armée qu’ils fasse croire cette thèse aussi convaincante.
Mais en vérité le corps ( se trouvant dans l’objet volant non identifié ) a été immédiatement emmené à Belgrade dans une ambulance, à la capitale de la Yougoslavie dans un hôpital militaire.

Quelques heures plus tard les scientifiques les plus importants de l’ancien état étaient venus sur place et ont commencés à examiner le corps. Parmi les scientifiques qui ont menés l’autopsie se trouvaient Andrej Zobol et deux pathologistes Nikola Julicom et Zoran Frederic, des gens qui étaient de la plus grande confiance dans l’ancien gouvernement yougoslave.

Des images ont apparut en 1999, procuré par le cousin de l’un des scientifiques .

autopsija-vanzemaljac-u-vojnoj-bolnici-jna-1376328111-351701

Source

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

Activité OVNI hors norme sur FUKUSHIMA : Quelles sont ces exocivilisations qui nettoient les dégâts ?

Eveil Tv - Ovnis - Ufo

Nous observons à Fukushima un double phénomène ufologique.

Les Astra TR-3B et d’autre engins antigravitiques sont issus des forces du Nouvel Ordre Mondial. Ils viennent tenter d’arrêter l’intervention d’une exocivilisation réparant les dégâts.

Cependant, malgré le retro-ingineering opéré de ces 70 dernières années, le retard technologique du consortium transnational dont nous avons parlé dans Morphéus n°40 est abyssal. En clair, ils ne peuvent qu’observer impuissants, ne disposant pas du pouvoir de bloquer de telles exo-interventions.

Il y a bien une ingérence dans notre évolution.

Elle se fait cependant a minima et en cas de risque majeur.

Les stratégies et technologies employées par ces bienfaiteurs inconnus dépassent de loin tout ce que les tigres de papier du Nouvel Ordre Mondial ont réussi à mettre en œuvre en un siècle avec leurs « exo-sbires ».

Une intelligence inconnue et sagesse cosmo-ancestrale semble surveiller et contrôler notre système solaire.

Cette bienveillance venue des cieux, ne devrions nous pas l’appeler Providence ?

Fukushima est sans nul doute le plus grand accident nucléaire de la planète, condamnant théoriquement l’ensemble du Japon et mettant en péril la vie à différents degrés dans l’hémisphère Nord. On estimait la nocivité de cette catastrophe nucléaire à plus de 30 fois celle de Tchernobyl. Jamais autant de combustible nucléaire, (uranium, plutonium, mox) ne s’était retrouvé hors de contrôle, à l’air libre.

Nous avons évoqué dans Morphéus n°51 le phénomène transmutatoire survenu à l’intérieur du réacteur de Tchernobyl. Plus de 10 tonnes d’aluminium ont été retrouvés et 90% du combustible nucléaire avait disparu tout bonnement. Ces révélations viennent du Professeur George Lochak, Président de la Fondation Louis de Broglie à Paris, qui tenta de trouver une explication rationnelle à ce phénomène en Ukraine.

Nous savons en Physique que la transmutation de l’uranium en aluminium est possible.

Saurions nous maîtriser ce phénomène ? Nous en doutons, sinon des systèmes transmutatoires de sécurité équiperaient toutes les centrales nucléaires terrestres.

Sans explication rationnelle viable et suite à l’intervention photographiée, voire filmée, d’ovni sur Tchernobyl, nous maintenons l’idée que ce phénomène transmutatoire inédit est lié à l’intervention d’une exotechnologie.

Par cette intervention, la pollution mortelle de l’accident nucléaire de Tchernobyl a été de fait contenue et divisée au minimum par 10. Cela nous donne une idée de ce qu’aurait été l’ampleur des dégâts si aucune transmutation du combustible nucléaire n’avait eu lieu.

FUKUSHIMA1-c86cbSachant cela et au vu des tonnes de combustible nucléaire en jeu au Japon, Fukushima aurait du être 300 fois plus mortel que Tchernobyl. Mais est-ce le cas ?

Sur la revue Sortir du Nucléaire n°53, il est mentionné que Fukushima aurait émis 10 fois moins de Césium 137 que Tchernobyl et 100 fois moins de Strontium 90. Le rejet d’Iode 131 à Fukushima aurait aussi été inférieur aux rejets de Tchernobyl. Etant donné les masses de combustible, le nombre de réacteurs touchés, les piscines d’uranium en jeu à Fukushima, ces chiffres ne sont pas compréhensibles. On peut difficilement remettre en cause la probité de la revue anti-nucléaire qui fournit ces chiffres.

Alors comment expliquer cela ?

Ce ne sont ni les dispositions stupides prises par TEPCO, ni les mesures du gouvernement japonais qui ont pu avoir un tel impact. C’est tout autre chose qui est à l’œuvre. Nous ne sommes pas loin de la réalité en affirmant que plus de 99% des effets de Fukushima ont été contenus et continuent de l’être.

Par ailleurs, l’activité ovni au dessus de Fukushima est tout bonnement extraordinaire. Tout laisse à penser que ces phénomènes ne sont pas fortuits mais qu’ils témoignent d’une intervention massive sur le site sinistré et sa périphérie.

L’agence Reuters, émanation des Rothschild, affirmait le 6 avril 2012 que le noyau du réacteur 4 était entré en fusion et aurait traversé le socle du réacteur. Il s’agit de ce que l’on nomme le syndrome chinois. C’est la conséquence la plus grave d’une fusion d’un réacteur nucléaire, dans laquelle les éléments combustibles en fusion du cœur percent les barrières qui le confinent et s’enfoncent dans la terre.

Les agences de presse de cet acabit ont pour rôle d’effrayer les populations, et de maintenir à tout prix l’ignorance de ces dernières. Qui parvient à insuffler la peur contrôle l’âme. Cette information est logique et cohérente, mais elle ne peut être vraie ! Elle cache des phénomènes qui échappent à nos sordides mondialistes.

Il ne peut s’agir que d’un tout autre scénario. Une très brutale hausse de température du noyau peut être due à un phénomène transmutatoire relevé précisément à Tchernobyl. Cela n’indique pas une descente incontrôlée du combustible en fusion dans la Terre, mais un phénomène transmutatoire contrôlé.

Pour confiner cette fusion, il se pourrait bien que l’on retrouve dans ce réacteur une masse d’aluminium protectrice en surface. En tout état de cause, s’il s’agit d’une fusion maîtrisée par une exotechnologie, que la cuve soit percée ou non n’aura aucune incidence. Le tout deviendra inerte, vitrifié sous terre.

Cela implique une maîtrise de la transmutation du mox, de l’uranium et du plutonium.

Si TEPCO, quelques membres du gouvernement japonais et les Rothschild sont au parfum; comprenez qu’ils ne peuvent délivrer une information qui impliquerait la reconnaissance d’une exocivilisation venue réparer les dégâts dus aux folies d’un consortium transnational.

Notre analyse ne peut cependant s’arrêter là pour expliquer le fait que 99% des effets de Fukushima ont été contenus, sur le site, dans l’atmosphère et dans l’Océan Pacifique.

Au vu des faibles retombées, un nettoyage des radio nucléides par transmutation dans l’océan et l’atmosphère, a nécessairement eu lieu. Comment ?

Le mystère reste entier et le restera aussi longtemps que nous serons sous la chape de plomb du Nouvel Ordre Mondial. Cependant, même si un tiers de son territoire est durement touché par la pollution radioactive, le Japon est sauvé. La force collective, la discipline et le civisme du peuple japonais feront le reste pour redresser un pays qui était condamné.

L’affaire Fukushima est du même acabit que l’affaire BP dans le Golfe du Mexique.

Une catastrophe sans doute provoquée avait engendré une faille sous marine de 100 kilomètres d’où s’échappait du pétrole brut. Ni les USA, ni les pétroliers n’avaient les moyens de réparer de tels dégâts. Entendez-vous encore parler de cette catastrophe gravissime ? Non ! Pourquoi ?

Cette faille a été colmatée sur 100 kilomètres et le pétrole ne vient pas toucher nos cotes. Qui a pu stopper une telle catastrophe écologique condamnant l’Atlantique ?

Si BP prétend être à l’origine de la fin de cette catastrophe en ayant colmaté deux puits, nous vous laissons juger du sérieux d’une telle assertion.

En conclusion, nous ne pouvons que constater la pertinence de notre hypothèse : « des forces dotées de sagesse et de technologies extrêmement avancées veillent sur nous ».

Frédéric Morin
https://www.morpheus.fr/

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE