L’ARROGANCE DESTRUCTRICE DE L’HUMAIN

par Christian Duval

Dans les mondes unifiés, l’Âme humaine rayonne l’amour, la bonté, le respect et la tolérance. Mais il en tout autrement dans le monde de l’incarnation qui est le terrain généré pour expérimenter la dualité, la séparation. Bien que celle-ci soit illusoire, puisque rien ne peut exister en dehors du courant d’Amour universel, seul générateur de vie, elle  amène chez certains une tendance à la domination.
Depuis des Éons de temps, l’Humain créé pour générer le bien s’est fait piéger par l’ego séparatiste et il est devenu arrogant, suffisant, orgueilleux et vaniteux.

L’Humain à besoin de tout conquérir, de prendre, de posséder. Dés qu’il arrive sur un continent étranger, il plante son drapeau et déclare cette nouvelle terre comme sienne, sans se préoccuper de ceux qui y résidaient avant son arrivée. Il agit de même dans le domaine de la conquête spatiale. A peine à t’il débarqué sur une planète qu’il y plante son drapeau et revendique son autorité.

L’Humain s’est accaparé Dieu, il en fait son Logo, se dit son interprète et n’hésite pas à utiliser l’exemple d’un Messager, comme Jésus, pour se présenter comme son « Émissaire élu » et de modifier le message de celui-ci pour arranger ses petites affaires.

Combien de rois ont-ils revendiqué leur filiation divine et s’en sont servis pour dominer leurs peuples ? L’humain veut tout conquérir ; la terre, la nature, les autres, les animaux, le ciel, il se croit seul au monde et unique héritier de la Couronne. De nos jours on trouve encore des revues scientifiques qui posent la question « sommes-nous seuls dans l’Univers ». Ce simple questionnement révèle l’état d’ignorance de l’humanité. Comment peut-on encore se poser une telle question ?

C’est par arrogance que l’homme détruit sans conscience tout autour de lui. L’environnement, la nature, les animaux, les humains. Dans les périodes de guerre, combien de champs sont ils ravagés, combien de villes détruites ? Tout cela pour satisfaire l’ego de certains.

Les guerres commencent en notre intériorité. Ce sont nos climats intérieurs qui modifient les climats relationnels, familiaux, sociaux qui finissent par déclencher des émeutes, révolutions violentes qui, se répercutant dans l’Éther par le biais d’ondes vibratoires, provoquent des remous au sein des forces élémentaires qui, perturbées, se manifestent en tant que tsunamis, raz de marées, tremblements de terre.

Chacune de nos émotions modifie tout l’univers. Toutes les Étoiles sont touchées. Nous ne sommes pas séparés. Nos climats sociaux modifient nos climats météorologiques. Dés qu’une manifestation violente humaine se manifeste sur la terre, il en résulte une catastrophe climatique en cet endroit et en d’autres. Tout se propage par les ondes.

En ces temps actuels, nous vivons dans des ambiances tendues, des climats sociaux revendicatifs et les éléments nous accompagnent en ce sens : incendies en Californie, tempêtes en France, tremblements de terre. Nous en sommes les inducteurs.

L’Humain conquérant veut tout dominer mais face aux forces élémentaires, il n’est qu’un fétu de paille. Aucune civilisation n’a résisté aux intempéries, aux catastrophes. L’Histoire du déluge Atlante devrait nous aider à nous souvenir de ce qui peut à nouveau nous arriver si nous n’y prenons gare.

Tant que l’humain nourrit la guerre en lui, tant qu’il veut dominer les forces de la Nature, tant qu’il manque d’humilité face à l’Univers, il récolte ce qu’il sème : la destruction.

Dieu ne peut se conquérir, il se donne à ceux et celles qui, ouvrant leur cœur, laissent l’eau du Saint Graal zodiacal se déverser en leur cœur.

Tant qu’on reste arrogant, on récolte des leçons. Ainsi, malgré tous nos savoirs, quand nous nous retrouvons face à des catastrophes climatiques, nous sommes impuissants et, au lieu de se demander pourquoi cela arrive, on continue à polluer la terre, à piller les ressources,  à détruire le sol, le ciel, l’eau et on s’étonne que le climat soit détraqué.

Le climat n’est pas détraqué, c’est la conscience de l’Homme qui l’est.

Nous devrions être plus humbles face à l’Univers. Prendre conscience de notre petitesse, respecter les autres règnes, l’environnement, les autres personnes. Si nous ne faisons pas preuve de sagesse, alors Uranus le Grand nettoyeur nous fera vivre une Apocalypse plus violente. Quand la révélation ne vient pas par la Conscience, elle se présente à nous par une destruction.

Nous nous retrouvons actuellement dans des fréquences qui nous invitent à sortir de l’Ère des Poissons pour entrer dans l’Ère du Verseau. Celui de l’Homme Ange, de l’humain ascensionné, réunifié, vivant en harmonie avec lui-même, les autres, en solidarité pacifique, dans une société ou plus aucune chaîne, barrage, obstacle ne vient séparer les uns des autres.

Gaïa à dit « oui » à cette nouvelle humanité. A chacun de nous de faire ce qu’il faut au niveau individuel pour que ce « pas-sage » vers un Nouveau Monde  s’accomplisse.

Ps : j’ai reçu ce texte, pendant la nuit du 29 Novembre, alors que la tempête faisait rage dehors. La Nature est bonne messagère.

Wydyr. Christian D

CHRISTIAN DUVAL

Source https://lapressegalactique.com Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

L’ÂME NE SOUFFRE PAS

spiritualité - eveil tv
par Monique Mathieu

« Qu’est l’âme par rapport à vous ?

Nous vous avons souvent dit – et le livre Naissance et périple d’une âme est explicite pour vous donner un premier éclairage – que, pour pouvoir venir expérimenter la vie dans la matière dense, il vous fallait un outil qui y soit adapté.

Donc, les dieux créateurs, les grands Êtres de Lumière ou les grandes Hiérarchies de Lumière ont donné aux êtres qui s’incarnent dans telle ou telle sphère la possibilité de choisir un corps adapté au monde où ils vont, mais aussi à la mission ou aux expériences qu’ils auront choisies.

Votre corps ne peut fonctionner qu’avec cette partie impalpable, inexistante pour l’humain, invisible, et que vous appelez « l’âme ». C’est l’âme qui donne sa fonction au corps. La preuve : lorsque l’âme quitte le corps, le corps se détruit !

Des mémoires et certaines sensations peuvent renforcer vos émotions. Si vous n’êtres plus en accord avec votre vie, si vous êtes en révolte ou en souffrance – c’est  peut-être pour  excuser la non-acceptation de vos expériences –, vous pouvez dire (ce qui est très commode pour les humains) : je subis la loi karmique, je suis en train de nettoyer, de payer pour des vies antérieures où j’ai commis tel ou tel acte.

Vous pouviez dire cela avant 2012, mais maintenant vous devez apprendre d’autres choses, avoir une autre conscience de ce que vous êtes, de votre corps, de la petite « sphère âme » qui vous habite, de la relation profonde avec votre âme-mère, avec toutes les autres sphères (cela se fait dans l’inconscient), et avec votre partie divine.

Sachez bien que maintenant vous êtes dans l’expérimentation de la matière. Tant que vous y serez, vous aurez l’outil nécessaire pour expérimenter la vie dans la matière. Cependant, tout au long de votre vie, comme vous n’avez pas toujours été en accord avec une certaine souffrance qui, encore une fois, a pu être créée par le choix des expériences, par la dualité vis-à-vis de vous-même, la non-acceptation de ce que vous êtes ou la dualité avec les autres, vous avez créé une souffrance que souvent vous liez inconsciemment à une problématique n’appartenant pas à la vie que vous avez dans le monde actuel.

Rien ne peut altérer l’âme ! L’âme existe d’une façon tellement subtile que la conscience humaine ne peut même pas la cerner ! Elle est immatérielle, incernable ; elle n’a aucune réalité dans votre monde de troisième dimension, dans votre monde où tout est tangible, où tout est matière, où vous pouvez voir, où vous pouvez toucher, où vous pouvez entendre !

Votre âme, du fait de la façon don vous fonctionnez, ne peut ni voir, ni toucher ni entendre. Par contre, votre âme dirige en quelque sorte le  véhicule qu’est votre corps afin de vous permettre de vivre vos expérimentations.

Vos chercheurs ont des théories par rapport à la vie, au cosmos, à l’Univers. Ils ont créé des instruments permettant de mesurer l’espace, le temps, tout un tas de choses qui concernent uniquement le monde dans lequel vous êtes ! Encore une fois, l’homme se dote d’instruments qui peuvent lui permettre d’investiguer, mais au niveau de l’humain.

À partir du moment où vous dépassez l’humain, vous avez une conscience totalement différente de tout ce qui vous entoure, du cosmos, de l’Univers, de votre système solaire, du Soleil et de tout ce qui vous entoure. Aucun outil, sauf ceux reliés à la vie terrestre, ne peut vous faire comprendre la réalité de la Vie au-delà de la matière et de votre corps.

Revenons-en à l’âme ! Elle vous guide, elle vous aide, mais vous n’avez pas encore complètement la capacité de vous relier à ce qu’elle est en tant que partie de vous, qui existe certes, qui a une existence beaucoup plus importante et presque éternelle par rapport à vos corps multiples.

Donc, il faut que vous ayez ouvert une porte, que vous vous soyez réellement ouvert à une autre réalité de vous-même pour commencer à comprendre ce que vous êtes au-delà de la matière.

Nous ne pouvons pas réellement vous apprendre ce que vous ne pouvez pas comprendre parce que vous n’avez pas les outils adaptés et que vous n’êtes pas venus sur ce monde pour comprendre ce qui n’appartient pas à ce monde !

Cependant, il y a toujours des portes, il y a toujours des couloirs, des passages entre votre monde très dense et les mondes beaucoup plus subtils où se trouve votre âme (ce ne sont même pas des mondes subtils, c’est une irréalité au niveau physique). Il y a des passages vibratoires, des passages énergétiques (cela se passe au niveau de la conscience spirituelle) entre ce que vous êtes en tant que corps énergétique et vibratoire, et entre ce que vous êtes en tant que corps physique.

Si nous vous disons cela, c’est aussi pour rétablir une certaine vérité. Nous donnons aux humains selon ce qu’ils sont et selon ce qu’ils peuvent comprendre. Nous disons encore que ce que nous vous offrons aujourd’hui pourra être caduc demain, car si vous avez beaucoup évolué, cela ne servira plus à rien.

Nous allons prendre l’exemple de l’école maternelle et de la faculté. À l’école maternelle, vous apprenez certaines choses. Plus vous évoluez et plus vous comprenez Cependant un monde sépare l’école maternelle et la faculté. Au niveau de la conscience, cela peut se comprendre aisément.

Nous disons encore ceci : une âme ne peut en aucune façon être détruite par un humain ! Une âme peut être refondue,  mais pas détruite ! Une âme ne peut en aucune façon souffrir de quoi que ce soit ! Seuls la personnalité humaine, l’ego humain  et l’émotionnel humain peuvent souffrir.

Un être humain peut souffrir d’un problème affectif très fort (certains disent que son âme souffre !). Ce n’est pas l’âme qui souffre, c’est la personnalité humaine, c’est l’ego humain, c’est tout ce qui correspond aux sentiments et aux émotions humaines.

L’âme n’a rien à voir avec tout cela ! L’âme est au-dessus de la souffrance ! Ce n’est pas non plus l’âme qui souffre d’une quelconque destruction du corps. Ce sont toujours la personnalité humaine, les émotions humaines, les sentiments humains et en fin de compte l’ego qui souffrent.

Lorsqu’ils ont quitté leur corps de matière, une très grande partie des nombreux êtres venus sur ce monde de troisième dimension pour expérimenter la matière traversent très facilement le tunnel et retrouvent d’autres mondes de Lumière. Ils vont sur des mondes correspondant à ce qu’ils ont pu acquérir de vie en vie, en fonction de ce qu’ils ont pu comprendre et de leur évolution.

Nous souhaiterions que vous éleviez un tout petit peu plus votre conscience vers les parties supérieures de votre être et  que vous ne vous culpabilisiez pas pour une souffrance que, parfois, vous nourrissez, une souffrance qui, dans votre conscience, peut appartenir à une autre vie.

Nous disons simplement  ceci :

Si vous parvenez à vous libérer totalement de toutes les souffrances, de toutes les émotions que vous avez vécues depuis votre naissance jusqu’à votre départ de la planète Terre , si vous parvenez à vous en départir ,  vous aurez vraiment fait un bon et même un beau travail spirituel !

Alors n’accusez jamais ni une vie antérieure ou une relation difficile ! N’accusez personne ou quoi que ce soit ! Encore une fois, vous êtes votre propre maître ! »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Merci de partager cet article en citant le site  www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube