LAISSEZ LA HONTE SORTIR DE VOTRE VIE !

par Tanaaz

Le Dr Brené Brown a consacré des années à la recherche et à l’étude des répercussions de la honte. Elle a écrit plusieurs livres sur le sujet et est considérée comme une experte lorsqu’il s’agit de comprendre la honte, les impacts qu’elle peut avoir, et comment la surmonter afin de mener une vie meilleure et plus saine.

Brené Brown définit la honte comme suit :

« Le sentiment ou l’expérience intensément douloureuse de croire que nous sommes imparfaits et donc indignes d’acceptation et d’appartenance. »

La honte est le sentiment qui nous fait croire que nous sommes mauvais. Ce n’est pas que nos choix ou nos actions soient mauvais, mais ce que nous sommes est mauvais.

La honte est le sentiment que nous ne sommes pas assez dignes ou assez bons. La honte est le sentiment que nous portons qui nous tient éveillés la nuit et nous fait remettre en question nos actions, nos choix et si nous méritons de recevoir de l’amour.

La honte se manifeste à des degrés divers et de différentes manières et il existe également de nombreux types de honte que nous pouvons éprouver. Et, à moins que nous ne prenions le temps de creuser jusqu’à la racine et d’apprendre à identifier notre honte, il est probable que nous ayons tous une certaine forme de honte qui se cache dans les coulisses de nos vies.

Après tout, nous vivons dans une société qui se nourrit de honte, car là où il y a honte, il y a souvent de l’argent à faire et des produits à vendre.

Voyons d’abord les principaux types de honte :

La honte de l’image corporelle : il s’agit de l’un des types de honte les plus répandus, qui consiste à comparer ou à détester la forme ou l’apparence de votre corps.

La honte culturelle : cela inclut vos croyances religieuses ou culturelles et peut aussi inclure des sentiments d’aliénation en raison de votre origine raciale, de votre ethnicité, de vos traditions, etc.

La honte parentale : cela comprend le sentiment d’être inadéquat en tant que parent ou le sentiment que vos parents étaient inadéquats pour vous élever. Cela peut aussi inclure la honte autour de votre unité familiale et de vos choix en matière de planification familiale.

La honte sexuelle : la honte que vous pouvez ressentir à propos de vos préférences sexuelles.

La honte professionnelle : le sentiment que vous n’avez pas « réussi » ou que vous n’êtes pas sur la bonne voie avec le reste de vos pairs.

La honte de santé : la honte que vous pouvez ressentir lorsque vous souffrez d’une maladie, d’un dérèglement mental, d’un handicap ou d’une incapacité.

La honte de l’âge: la honte que vous pouvez ressentir à propos de votre âge, que vous vous sentiez trop vieux ou trop jeune. Peut aussi inclure la honte au sujet du processus de vieillissement.

La honte financière : la honte que vous pouvez ressentir pour avoir du mal à payer les factures ou pour avoir l’impression de ne pas avoir assez d’argent pour être inclus ou accepté dans votre communauté ou votre cercle social.

La honte de la productivité : le sentiment que vous ne travaillez pas assez fort ou que vous ne travaillez pas assez longtemps pour être considéré comme un atout ou pour avoir du  succès.

Le Traumatisme d’une Brève honte : le sentiment de honte qui survient après une expérience traumatisante et qui vous donne l’impression que vous devriez simplement vous  » en remettre « . Peut aussi inclure des sentiments de culpabilité ou de mériter de souffrir.

Il n’y a vraiment aucune limite à l’endroit où la honte peut se manifester dans votre vie et pour la plupart d’entre nous, il se peut que nous ne nous rendions même pas compte qu’elle est là jusqu’à ce que nous commencions à prendre conscience de ce à quoi elle ressemble.

Pour beaucoup d’entre nous, la honte découle aussi de choses que nous ne pouvons pas contrôler, comme le processus de vieillissement ou l’état de santé, qui nous propulse encore plus dans le désespoir ou la négativité.

D’après les recherches de Brown, la honte vous donne l’impression d’être piégé, impuissant et isolé. Voici quelques-unes des façons dont elle peut se manifester:

Le besoin de prendre le contrôle ou le pouvoir sur les autres
Être agressif ou violent avec les autres
Se retirer, garder des secrets ou garder le silence
Chercher l’approbation ou l’appartenance
Dépression ou anxiété
Troubles de l’alimentation
Intimidation
La peur
Déconnexion
Perfectionnisme
« La honte est le berceau du perfectionnisme. Quand le perfectionnisme est au volant, la honte est munie d’un fusil de chasse et la peur est ce conducteur agaçant sur la banquette arrière. » – Brené Brown

Tous ces symptômes sont en fin de compte la façon dont nous réagissons lorsque nous ne nous sentons pas assez aimables ou dignes d’être ce que nous sommes. Cela ne veut pas dire que nous devons considérer de devenir des êtres humains parfaits et sans défaut, qui ne peuvent faire aucun mal, mais plutôt que nous devons développer de l’empathie et de la compréhension envers nous-mêmes et les autres, et savoir que, quels que soient nos choix et nos actions aujourd’hui, nous avons toujours le temps d’apprendre, de croître et de faire mieux demain.

les merveilles de shine
boutique Zen

Selon Brown, vivre une vie sans honte, c’est se connecter à l’empathie. Il s’agit de pratiquer la compassion pour nous-mêmes et pour les autres et de comprendre que nous sommes tous des êtres humains.

Pour commencer à éliminer la honte de notre vie, nous devons commencer à reconnaître et à comprendre ce qui déclenche cette honte en nous-même.

À partir de là, nous pouvons prendre conscience de la manière dont la honte se manifeste pour nous et de ce que nous pouvons faire pour la libérer de nos vies.

La libération de la honte exige de la patience, du temps et beaucoup de compassion envers soi. Bien qu’il ne soit pas aussi facile que de suivre certaines étapes, voici une compréhension générale sur la façon de commencer à libérer la honte de votre vie :

Étape 1 : Identifier votre honte
Où la sentez-vous ? Quand la ressentez-vous ? Quelle pensée ou programmation est à l’origine de votre honte ? Reconnaissez ce qui a mené aux sentiments de honte que vous éprouvez. Reconnaissez comment cette honte se manifeste pour vous dans votre vie et ce qui la déclenche. Cela représente souvent 90 % du travail de guérison.

Étape 2 : Soyez maître de votre honte
N’ayez plus honte d’avoir honte ! Elle vous appartient. Énoncez-le à haute voix. Penchez-vous vers votre honte et honorez-la pour ce qu’elle vous a montré et enseigné.

Étape 3 : Définir votre intention de laisser aller votre honte
Parfois, il peut être utile de le dire à haute voix. Vous pouvez également libérer la honte en en parlant avec d’autres ou en tenant un journal pour la faire sortir sur papier. Lorsque vous commencez à parler de votre expérience ou à partager votre histoire, cela vous aide aussi à acquérir une nouvelle perspective et à voir que vous n’êtes pas seul.

Étape 4 : Reprogrammer
Quand vous sentez la honte surgir, soyez authentique avec vous-même et respirez l’instant présent. Ensuite, vous pouvez commencer doucement à reprogrammer votre honte en quelque chose de productif ou de positif. Cela peut se faire en récitant un mantra puissant ou simplement en changeant votre façon de penser par un choix plus aimant et plus compatissant pour vous-même quand vous sentez la honte jaillir.

En fait, selon Brown, l’empathie est l’antidote le plus puissant dont nous disposons lorsqu’il s’agit d’éliminer la honte de nos vies.

Être empathique, veut dire :
Être bon envers nous-mêmes
Comprendre que nous ne sommes que des êtres humains
Mettre fin à la nécessité de se critiquer et de se juger soi-même encore et encore.
Reconnaître que nous faisons tous des erreurs
Reconnaître que nous souffrons tous et ne sommes pas seuls dans notre souffrance
Honorer notre douleur et nos vraies émotions
Avoir de la compassion pour nous-mêmes et pour nos sentiments
Comprendre que nous sommes tous uniques et que nous avons tous notre propre voie et notre propre façon de faire les choses.
Savoir que nous sommes dignes d’une seconde chance
Ne pas trop s’identifier à nos pensées
Quand nous sommes gentils avec nous-mêmes, quand nous pratiquons l’empathie, nous commençons à réduire le besoin de ressentir de la honte.

La honte vous maintient dans la soumission et vous empêche de vivre pleinement votre vie.

Si vous êtes reconnaissant, empathique et apprenez à vous contenter de ce que vous avez dans votre vie, vous entrez dans un état de véritable pouvoir et d’authenticité que personne ne peut toucher.

Alors, laissez tomber ce que les gens pensent de vous. Lâchez le besoin d’être parfait ou de vous comparer aux autres. Laissez la honte que vous ressentez dans tous les domaines de votre vie s’en aller, et entrez dans la vie de votre mieux.

« Vivre sans réserve, c’est s’engager dans sa vie à partir d’un endroit qui en vaut la peine. Cela signifie cultiver le courage, la compassion et la connexion pour se réveiller le matin et se dire: Peu importe ce qui est fait et ce qui reste à faire, je suis complet par moi-même. Oui, je suis imparfait(e), vulnérable et parfois effrayé(e), mais cela ne change pas le fait que je suis aussi courageux(se), digne d’amour et d’appartenance «  – René Brown de son livre La grâce de l’imperfection

Source: https://foreverconscious.com/

Traduction la Presse Galactique

Partagé par www.eveil.tv[/vc_column_text]

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

[/vc_column][/vc_row]



boutique de bijoux

Lithothérapie Aromathérapie

Les Merveilles De Shine

webmaster

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *