Nous réinstallons le Plan Divin en vos Consciences

Je demande à la « Présence Christique » de se manifester en ce moment même……

« Pourquoi doutes-tu au fond de toi……Ne sais tu pas que « Je Suis » en permanence en toi et que « Je Suis » en permanence, continuellement, dans le Cœur de chacun d’entre vous, dans le Cœur de ceux qui s’ouvrent à cette Force de Lumière….force que Je vous envoie de mon Cœur pulsant d’Amour, continuellement, éternellement vers vous.



Je Suis……. Je suis….et Je renais en vous, en votre Cœur, chers Enfants de la Terre…..Nous vous aimons tellement…..Je suis rempli d’Amour pour vous….Vous le savez, nous vous le disons souvent, mais, combien de fois oubliez-vous ces paroles…Combien de fois oubliez-vous cette prodigieuse vague de Lumière qui s’en vient vers vous, qui vient abreuver vos Cœurs, qui vient étancher vos soifs les plus secrètes, cette soif de la Vérité se trouvant en sommeil, dans un lointain souvenir et que vous êtes en train de réveiller en vous et nous vous remercions pour cela.

Je vous remercie de me permettre de renaître en vous et d’accomplir avec vous ces Noces Sacrées, ces Noces Alchimique qui nous réunissent au plus profond de nos Cœurs.

Ce qui nous importe, c’est l’étincelle qui est en train de se transformer en ce Feu brûlant d’Amour que nous vous distribuons et qui s’éveille en vous.

Il n’est pas question de supériorité de l’un de vous par rapport aux autres. Cela n’existant pas à nos yeux. Il est cependant clair que certains ayant accompli avant la multitude cette réunification au centre d’eux-même, avec leur Réalité Supérieure, apportent à ceux qui les côtoient, un élément supérieur de Lumière qui les aident encore plus à franchir ce pas les conduisant irrémédiablement au centre d’eux-même. Donc, comme d’autres l’ont fait et le font à leur manière, comme vous chers Frères et Sœurs qui écoutez ce message allez le faire, puisqu’au fur et à mesure que vous allez avancer vous allez tout d’un coup, soudainement retrouver en vous également, complètement, ce contact puissant avec votre Divinité.

Pourquoi cela se passe-t-il ainsi? C’est parce que l’éveil de vos Cœurs a envoyé un signal puissant vers nos Réalités. Comme nous vous l’avons dit, nous vous laissons vivre vos propres créations. Il est inutile de vous rappeler que vos pensées sont créatrices et c’est ainsi que depuis des temps immémoriaux ce monde a fonctionné d’après l’impact de vos pensées.

Il est grand temps de terminer cette acte. Le rideau va tomber et vous aller commencer un nouvel acte pour la reconstruction de ce monde, par la reconstruction de vos êtres intérieurs qui vont rayonner sur cette Terre.

Ce Renouveau que vous allez vivre fait que cet appel émanant de vos cœurs a envoyé ce signal puissant à nos oreilles, à nos yeux mais surtout a résonné puissamment en nos propres cœurs.



C’est pour cela que nous accourrons vers vous, car la Source, le Père-Mère qui attendait que ce signal émane de vos cœurs a décidé de vous apporter de l’aide et a permis que nous puissions intervenir. Encore une fois, nous allons vous dire que nous n’allons pas travailler à votre place, car vous êtes revenus vous même, par la force, la conviction profonde de vos Êtres rénover ce monde et bien qu’étant des ouvriers fidèles plein de bonne volonté, vous aviez perdu le schéma, le Plan du travail que vous aviez à accomplir sur ce monde et alors nous pouvons dire que nous intervenons et vous redonnons par visions, par contacts intimes, ce Plan que nous réinstallons en vos consciences.

Nous sommes présents pour vous seconder. Nous sommes là pour vous aider, vous entourer, vous donner quelque fois, mais ce mot est trop fort, des directives pour ce que vous avez à faire. Mais encore une fois, nous ne pouvons intervenir sur votre libre arbitre. C’est de votre choix que cette Grande Transformation va s’accomplir.

Comprenez bien ce que nous voulons vous dire car il y a dans l’esprit de nombreux de vos Frères et Sœurs nous implorant, m’implorant dans vos Églises, cet appel puissant: « Seigneur aide moi…Que puis je faire?…. » Alors justement pour répondre à ces appels, nous vous redisons que nous remettons devant vos yeux, que nous réinstallons en vos cœurs, ce schéma, ce Plan que vous devez réaliser, ce que vous avez choisi de réaliser sur ce monde et surtout cette compréhension que Je dois renaître en vous, que vous reconnectiez ce contact intime avec votre Conscience Supérieure au centre de vous-même.

Nous sommes là pour vous guider dans ce cheminement intérieur. Nous sommes comme des « Maîtres d’œuvre » dirigeant votre travail. Mais,ces Maître d’œuvre devant la Force de votre volonté, devant l’éveil de vos Cœurs ne vont pas intervenir pour vous diriger vraiment, ils vont simplement reconnecter en vous, vous faire entrevoir au fond de vous, le Schéma Divin de ce destin que vous avez à réaliser.

De nombreux Frères et Sœurs éveillés à cette Réalité Divine vont apporter, réalimenter la Conscience des Frères et Sœurs qu’ils vont rencontrer.

Ma Parole et ma Réalité s’incarnent de plus en plus sur la Terre à travers des Êtres qui en s’éveillant deviennent les Piliers de cette nouvelle Terre, de cette nouvelle Jérusalem et à travers de plus en plus d’Êtres consolidant par leur Force intérieure ces Piliers d’Amour. Ils sont là également pour les aider à exister et à se maintenir sur ce Plan d’actions.

Sachez encore une fois que vous devez regardez face à face cet Amour que je vous distribue. Vous devez le regarder sans crainte car cet Amour vous transforme chers Frères et Sœurs. Vous avez tellement peur de cet Amour. Vous avez tellement une mauvaise idée de l’Amour. Cet Amour que je vous distribue, que je vous demande de vivre, n’est pas cet Amour mièvre et romantique dans lequel vous plongiez avidement le long de vos vies sur cette Terre. Cet Amour que je vous communique de cœur à cœur est une force phénoménale de Puissance et de Lumière. Acceptez le et pratiquez le en vous. Vous êtes parfois, certain d’entre-vous, comme des enfants turbulents, inconscients de l’état dans lequel ils se trouvent.

Vous avez passé récemment votre adolescence, vous qui êtes en train de vous éveiller, mais nous allons vous demander de devenir subitement des adultes conscients de leur Réalité Divine et conscients de l’impact qu’ils peuvent avoir sur le reste de leurs Frères et Sœurs.

Vous qui écoutez ce que je vous dis depuis quelques temps déjà et qui commencez à rayonner cet Amour puissant, pulsant au cœur de votre être, devenez conscients de cela et de l’impact de vos êtres sur les événements et les personnes que vous rencontrez. Nous vous parlons tellement souvent de cela mais hélas, comme nous l’avons dit, comme nous sommes obligés de le redire, comme je vous le redis, face à face, les yeux dans les yeux, vous oubliez tellement souvent tout cela. Vous retombez malheureusement dans les énergies présentes sur votre Terre qui comme cela vous a été expliqué cherchent à ralentir votre évolution, cherchent à ralentir votre ascension et cherchent à vous maintenir prisonniers de ces basses fréquences dont vous avez été esclaves de puis des millénaires.

Il suffit, par la Force de votre volonté, par celle de votre Lumière et surtout par la Force de votre Amour de dire « Stop » à tout cela, de dire « Stop » aux mensonges qui vous ont conduit là où vous en êtes et vous ont laissé avec ces chaînes accrochées à vos pieds vous empêchant d’avancer.

Dites « Stop » à tout cela, dites: « Nous ne voulons plus de cela, nous voulons que la Vérité rayonne sur ce monde…..Nous voulons que l’Amour retrouve sa place sur ce monde…..Nous voulons que la Lumière Divine à travers nous, à travers ce que je vous donne à vivre, rayonne sur ce monde… »

Sachez encore une fois que Je suis présent constamment à vos cotés, accompagné de nombre de Frères et Sœurs de Consciences Supérieures, ceux que vous appelez Maître ascensionnés, Archanges ou autres et de la Présence bienheureuse de notre chère Mère Marie que vous oubliez parfois et qui est là pour vous faire retrouver la Force et l’Amour de votre féminité que vous Frères avez mis de côté et même, nous allons le dire, que vous Sœurs avez vous-même oublié.



Vous êtes chacun d’entre-vous porteur de ces Forces directement issues de la Source du Père-Mère. Nous vous voyons bien sûr en ce monde qui se trouve être en conflit dans de nombreuses luttes intérieures, qui ne sait plus vers quoi se tourner, sur quelle route avancer et c’est pour cela que nous vous disons constamment que vous devenez des Lumières, des Phares, pour éclairer le chemin de vos Frères et Sœurs qui sont dans l’incertitude, dans la pénombre de leurs projections mentales, n’ayant pas su comme les Vierges sages qui veillaient et attendaient son arrivée, alimenter leur lampe afin d’accueillir en leur cœur leur époux céleste afin de vivre avec lui ces noces intimes et merveilleuses.

C’est ainsi que je vous demande de m’accueillir vraiment avec cette Lumière dans le centre de votre Être, en vos Cœurs.

Il y a tellement d’Amour en vous que vous avez laissé enfermé comme un oiseau prisonnier de sa cage dorée, alors, je vous en prie, ouvrez la porte de cette cage en grand et libérez cet oiseau porteur de tant de merveilles qui va ainsi voleter à travers ce monde et distribuer par ces vols gracieux toute cette énergie qui va l’accompagner dans les divers endroits où il voudra se poser.

L’Amour que vous distribuez ainsi est une Énergie Puissante qui n’a pas de frontières, pas de limites. Je vous demande encore une fois de ne pas laisser cette Énergie prisonnière au fond de vous-même. Faites la rayonner de toute la Force de votre Cœur car cela est ce que vous avez choisi de vivre, cela est ce que je vous demande de vivre.

Vous avez choisi de tourner vos regards et vos cœurs vers nous et maintenant que vous affirmez ce choix et pris ce chemin intérieur vous seriez bien malheureux d’avoir à détourner vos regards de ces merveilles aperçues au fond de vous.




Il a été dit : le Christ, le Maître Jésus va venir se réincarner sur cette Terre…Cela est une attente que vous avez…Cela est-il important pour vous? Alors comprenez que je dois d’abord m’incarner comme un enfant blotti dans les bras de sa Mère, au centre de votre cœur, car c’est ainsi que d’abord , je renais en vous et c’est vous-même par la force de vos pensées qui allez me faire grandir en vous et faire s’épanouir cette Grande Conscience Supérieure qui va prendre les rênes de votre vie, de vos comportements humains et vous allez abandonner ces fonctionnements anciens et devenir en toute conscience des Êtres Divins, des Êtres conscients de ce contact intime avec leur Réalité Supérieure, des Êtres porteurs de cette Grande Force d’Amour qui va rayonner à travers vous sur ce monde.

Merci à vous.

Transmis par Dominique Fihey le 6 Décembre 2017

Source : http://le-coeur-arc-en-ciel.over-blog.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

La Réincarnation en Egypte ancienne à la Lumière de la Doctrine Secrète

eveil tv - spiritualité

Alors que la
réincarnation est
une doctrine
communément
admise en Orient,
elle fut bannie en
Occident au VIe
siècle par l’Église
chrétienne. De nos
jours elle suscite de
nombreux débats,
tant auprès des
scientifiques qui
cherchent des
preuves concrètes
de son existence
qu’auprès des
philosophes et
chercheurs spirituels
qui voient en elle un
avenir, un passage
d’un monde à un
autre, un terrain
d’évolution, pour
l’âme. Avons-nous
plusieurs vies ?




Y a-t-il une vie après la mort ? Que devient l’âme des  défunts ? Tout Égyptien, selon les témoignages de
l’époque, croit à la réincarnation, à la possibilité pour
l’âme de s’incarner dans un nouveau corps ou de
continuer son parcours dans le Ciel.

Les Égyptiens croient en la
réincarnation. L’historien
grec Hérodote (484-420 av.
J.-C.) mentionne ce fait  : « Les
Égyptiens sont les premiers à avoir
exposé la doctrine de l’immortalité
de l’âme et le fait qu’au moment
de la mort du corps matériel, l’âme
s’incarne dans un nouveau corps
qui est prêt à naître ; ils affirment
que lorsque l’âme a terminé tout le
cycle des incarnations des animaux
de la mer, de la terre et de l’air, elle
parvient finalement à entrer dans
un corps humain, né ou préparé
pour la recevoir… »
La Doctrine Secrète , écrite par
Héléna Petrovna Blavatsky tente
d’expliquer ce processus par la
constitution de l’homme dont certains
principes immortels, au
contact avec les différents plans de
l’univers, créent l’impact nécessaire
à la renaissance.

Renaître et se transformer

En Égypte, la résurrection est symbolisée
par la grenouille, la déesse
Hekhet, qui vit dans l’air et dans
l’eau . Elle symbolise la capacité
de l’âme à renaître grâce à ses propres
actions dans des niveaux supérieurs
de l’existence.
Pour H.P. Blavatsky, la réincarnation,
« doctrine de la renaissance »,
est représentée par le scarabée,
Kheper, qui signifie « devenir, se
faire former ou construire à nouveau
 » . Le scarabée est celui qui
a la faculté de revêtir toutes les formes
que le mort désire, c’est-à-dire
le plus souvent, revenir sur terre, se
réincarner. Le cœur-conscience est
toujours en relation avec Kheper
car c’est lui qui est en devenir,
l’ego personnel qui est en chacun
d’entre nous doit devenir un serviteur
ou un canal des principes supérieurs,
autrement dit, devenir la
demeure du Ba, l’identité divine de
l’être humain.

Vivre et mourir perpétuellement

Les Égyptiens croyaient que les
âmes pouvaient naître une seconde
fois, mais également qu’elles pouvaient
être envoyées sur la Terre
pour réparer les erreurs commises
dans leurs précédentes incarnations
et qu’elles pouvaient aussi se souvenir
de leurs existences antérieures.
Le célèbre égyptologue Gaston
Maspero (1846-1916) dit :
« L’immortalité pour les Égyptiens
était un mourir et vivre perpétuel
que l’âme traversait en gardant sa
propre identité. L’âme n’a pas vécu
ces vicissitudes uniquement après la
vie humaine. Avant de naître en ce
monde, elle est née et morte dans
de nombreux autres mondes. La vie
terrestre n’est autre qu’un devenir,
Kheper, dans l’ensemble des devenirs,
Kheper, qui ont précédé et qui
suivront. Elle [l’âme] a eu une
durée infinie avant sa naissance
[sur la Terre] et une durée infinie après sa mort. Si je devais résumer
sa condition d’être en un seul mot,
je ne dirais pas qu’elle est immortelle,
mais plutôt qu’elle est éternelle.
 »

Ce qui se réincarne dans l’homme

H.P. Blavatsky nous révèle une des
clés essentielles de la philosophie
ésotérique, c’est-à-dire le concept de
l’homme septénaire, formé par trois
aspects supérieurs et atemporels (qui
dans la tradition hindoue sont appelés
Atma, Buddhi et Manas, la
Monade) et quatre aspects inférieurs
temporels et concrets (les corps physique,
vital, affectif et intellectuel ou
mental rationnel) qui forment la
personnalité.
Selon la théorie de la réincarnation,
les principes qui se réincarnent
sont ceux de la Monade et les
quatre principes inférieurs se désintègrent
après la mort en leurs
éléments constitutifs (terre, eau,
air et feu).

La transformation
de la conscience

Les Égyptiens pensaient que lorsque
l’univers sort de l’Unité primordiale
il est double et que cette
dualité se reproduit dans toutes
les dimensions de l’existence.
Pour réintégrer l’unité et s’accomplir,
il faut transcender les
dualités en provoquant de nouvelles
synthèses ou unions. Ces
unions ou impacts produisent
les différents
egos
ou états de
conscience
de l’âme,
qui permettront
à l’âme de
vivre ou d’expérimenter
de nouveaux plans
de l’univers, chaque
fois plus subtils.

Les différentes renaissances
de la conscience

Dans le Livre des Morts des anciens
Égyptiens [7], la Monade (Unité qui
traverse la matière et l’esprit) du
défunt traverse les plans de l’univers.
Chaque fois qu’elle parvient à
un croisement avec l’un d’entre
eux, elle se transforme, renaît à
une nouvelle conscience, qui se
manifeste par un nouveau véhicule.
Les impacts de l’âme avec les
plans sont les transformations ou
renaissances personnifiées par les
différents egos du septénaire
humain ou véhicules de la
conscience.
Le Livre des Mort des anciens Égyptiens
décrit la situation idéale de
l’âme après la mort, celle de la réintégration
à l’Unité ou à la Lumière.
Cependant, pour devenir un être
victorieux, il fallait que le cœur soit
jugé favorablement.

Le cœur, instrument
de la renaissance




L’ego personnel, symbolisé par le
cœur, a une nature double. Il possède
un aspect
s p i r i t u e l
supérieur du
mental qui
s’exprime
par les facultés de mémoire et
d’imagination. Ce reflet de
l’Intelligence supérieure est
immergé dans un monde de désir et
de dualité terrestre. De cette façon
on peut l’assimiler à une sorte
d’âme inférieure humaine comme
mental de désir.
Les Égyptiens distinguaient deux
fonctions distinctes du cœur nommées
Ab et Hati.
Le Hati est le cœur physique, celui
qui reste sur la Terre, l’aspect temporel,
le siège des passions qui doivent
être dominées pour transcender la
nature inférieure. L’Ab est l’ego personnel,
celui qui va être jugé, en
tant que témoin de l’âme, Ba.
C’est le cœur (Ab, centre de vie de
toute la personnalité temporelle)
qui doit témoigner que l’âme (Ba)
s’est conduite selon la Maât, principe
de Justice Vérité pendant la vie
terrestre.

Renaître sur terre
ou dans le ciel ?

C’est le jugement du cœur qui déterminera
la direction du voyage : soit
se réincarner sur la Terre, soit
continuer ses renaissances
dans le Ciel.
Si le jugement
est positif, l’âme
vivante osirifiée pourra continuer
son itinéraire dans la lumière du
jour, dans le plan d’Atoum. Elle se
purifiera dans le Lac de Feu (Livre
des Morts, chap.CCVI) et avancera
sur le chemin qui la conduira à sa
véritable nature, qui est celle
d’être divinisée et de devenir la
lumière fusionnée et unie à Rê.
S’il ne dépasse pas le jugement, le
coeur (Ba) est attrapé par le monstre
Amhet qui va l’excréter dans les
plans inférieurs, l’envoyer en bas, à
la Douat, la tête en bas, en le transformant
en corps causal d’une
future incarnation.
C’est l’allégorie du Ba qui retourne
vers la tombe, qui peut être interprétée
aussi comme le début du
processus de la nouvelle incarnation,
et plus uniquement comme le
symbole de sa liberté de mouvement.
Le Ba ne revient pas apporter
à la momie des fonctions vitales et
des aliments pour pourvoir à sa survie,
mais indique que ce sera le
germe de sa future personnalité
terrestre.




La momie, corps terrestre ou
destin ultime de l’âme ?

Le corps, après la mort, est transformé
en momie, support dans le
monde terrestre de la recomposition
des composants du septénaire
qui tendent à la dissolution dans le
processus de la mort. Elle symbolise
le but ultime de l’âme dans ses
transfigurations, devenir le corps de
gloire osirien. Comme préfiguration
du corps de lumière, elle est également
appelée Sahu, qu’il faut distinguer
du cadavre, ou corps putrescible,
qui est le Khat, et du Djet, qui
est le corps physique vivant.

Source de l’article http://www.buddhachannel.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube