PARCE QU’EN CHAQUE PERSONNE SOMMEILLE UNE VIEILLE ÂME

spirituel - Eveil Tv

par Fabienne Adde

Tout a commencé en 1997. Ce matin-là, en me réveillant, je me suis vue entourée d’un merveilleux halo de Lumière. C’est à ce moment-là, que je me suis éveillée. Je garde ce souvenir en mémoire, comme si c’était ce matin, tellement il fut fort.

Cet éveil m’a permis d’accueillir les multi-facettes que mon âme avait décidé de me faire découvrir pendant ce temps terrestre. Tour à tour, j’ai découvert le tarot, les soins énergétiques, la méditation, la lecture des mémoires akashiques, l’écriture intuitive, etc… Mais sans que tout cela semble relié ensemble. Passant de l’un à l’autre, pour revenir au point de départ avec une richesse intérieure supplémentaire.

Mais il y avait toujours cette question existentielle qui ne trouvait pas de réponse : qui suis-je ?

Alors les épreuves ont été mises sur mon chemin pour que je comprenne. L’éducatrice de jeunes enfants que j’étais depuis 28 ans a vu sa vie basculer par un licenciement pour inaptitude suite à un stupide accident de travail. Puis ce fut le décès de mon père, que j’ai accompagné lors de sa transition. Ce fut aussi l’accès à un autre palier. La reprise de l’écriture intuitive a été une révélation concernant mon potentiel :

« Tu dois trouver ta véritable voie et te montrer telle que tu es. Non pas pour présenter ton travail, mais pour présenter qui tu es. Le travail n’est que l’outil qui te permettra d’être. Depuis des années, tu n’as pas osé mettre ton don en avant, ce don de Dieu qui te permet d’être : celle qui soigne les âmes par ses mots. De passeuse d’âmes tu deviens panseuse d’âmes. Sois la messagère de Lumière que l’on attend. La Lumière qui brille en toi permettra à chacun de trouver sa propre Lumière intérieure. »

Puis contre toute attente, j’ai commencé à canaliser des dessins vibratoires, qui sont une source d’énergie de transformation incroyablement puissante. C’est une métamorphose, une transmutation de la conscience. Ce n’est pas le corps physique qui est soigné, mais la conscience humaine. Cette conscience qui a été étouffée et que beaucoup peinent à retirer des voiles de l’ignorance et de l’illusion. Grâce au soulèvement des voiles qui enfument votre conscience, vous allez devenir de plus en plus conscient de qui vous êtes.

Puis est arrivé le moment des rêves conscients, qui m’a amenée à accueillir celle que je suis. C’est dans ces rêves que l’on m’a donné une énergie incroyable dans la main droite (j’avais dans la main une boule d’énergie électro-magnétique grosse comme un ballon de football).

On m’a montré l’immensité de l’Univers, en me demandant de peindre les fréquences vibratoires des planètes, puis de faire des peintures vibratoires personnalisées, sans autre instrument que ma main. La puissance vibratoire qui s’en dégage transforme la personne qui se met en résonance avec la toile.

Et c’est à ce moment précis que je me suis reconnue et accueillie : Je suis une artiste peintre vibratoire, au service de la Source, pour vibrationner l’énergie de transmutation et rendre la Lumière visible aux yeux de tous. L’énergie contenue dans la peinture est transformatrice pour l’humanité, en modifiant le niveau de conscience de chacun. Certains ressentiront l’énergie, d’autres non, mais s’en suivra une transformation certaine de leur conscience. La toile devient alors un talisman personnel, à la fois guérissant et guidant.

Aujourd’hui, je propose mes services en ligne de panseuse d’Âmes et d’artiste- peintre vibratoire que vous pouvez retrouver sur:

www.fabienneadde.com

Dans l’énergie vibratoire du Coeur,

Fabienne Adde

 

 

 

 

 

 

 

 

SE FAIRE CONNAÎTRE

La Presse Galactique est heureuse de rendre son réseau disponible à tous ceux et celles qui désirent faire connaître leurs aptitudes, leurs dons, leurs réalisations et leurs projets. Le nouveau monde n’est pas quelque chose qui doit venir un jour; le nouveau monde c’est nous qui nous exprimons à travers notre vraie nature, en toute simplicité et authenticité. Voilà enfin une tribune libre pour nous propulser et mettre en action aujourd’hui le service que nous sommes venus rendre sur cette planète.

Pas besoin d’avoir un titre, une maîtrise ou d’être habile en écriture, on va vous aider avec ça, le plus important est d’être authentique et vrai dans ce que vous désirez faire connaître.

CLIQUEZ ICI POUR PLUS D’INFOS SUR LE PROGRAMME SE FAIRE CONNAÎTRE

Source PresseGalactique.org  Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

LA GUÉRISON DU CORPS… Ce Don De l’Intelligence De La Lumière…

éveil tv

par Alain

Chaque humain-âme qui a ouvert son cœur du cœur à l’intelligence de la Lumière, a la possibilité de se soulager et de guérir ses douleurs, ses inconforts ou ses maladies.

La personne qui cherche à l’extérieur les solutions pour arriver à se guérir doit savoir que cette guérison ne sera qu’un baume transparent. Ce soin passe par la guérison de la cause de la maladie et cette guérison véritable du corps est un retour à sa source intérieure, un retour à soi-même, à sa propre conscience.

Chacun(e) est guidé(e) par sa Lumière intérieure. L’Intelligence de la Lumière qui est en nous nous emmène sur le sentier luminescent qui va conduire le corps à transcender toutes les peurs, le stress, les anxiétés de notre vie de tous les jours, les injustices, toutes nos connaissances et croyances obsolètes qui sont très souvent les déclencheurs dans nos cellules de tout ces inconforts et maladies.

Je ne vous parle pas ici de toutes les choses qui ont déjà été utilisées depuis des éons par nombres de thérapeutes et par différentes méthodes permettant de guérir les corps de différents maux. Je ne me permettrai en aucun cas de juger, de critiquer ou de renier les bienfaits de ces méthodes qui ont soulagé tant de patients, que se soit par l’utilisation de cristaux, de musiques avec différentes fréquences, par apposition des mains ou par des séances d’énergies, bols tibétain ou autres etc..

Aujourd’hui, en ces temps de résurrection, nous devons prendre conscience qu’aucune technique spirituelle ne peut guérir qui que ce soit. Je vous parle de la Lumière authentique qui illumine notre cœur du cœur, ce feu Divin que chacun a en son propre intérieur et qui est situé en notre poitrine.

Nous sommes toutes et tous ces êtres luminescents antérieurs à toute création et capables d’illuminer vibratoirement nos douleurs, nos inconforts ou nos organes malades de cette Lumière Divine, de cette fréquence vibratoire que je nommerai ABBA. Nous sommes tous ABBA et sommes tous et toutes capables d’arriver à transcender ces inconforts ou maladies quelques elles soient.

Il est important de nous rappeler que nous n’avons pas à chercher quoi que ce soit à l’extérieur, car tout est déjà à l’intérieur de nous et cela depuis toujours. Nous devons accepter et accueillir tout ce qui vient, maladies, maux divers ou autres et comprendre que tout cela ne nous appartient pas.

Pour nous soulager ou guérir plusieurs de nos problèmes psychiques ou physiques, nous n’avons besoin d’aucune connaissance acquise en ce monde, ni de méthode particulière, ni d’aucune pratique quelconque. Nous devons uniquement être dans la Vérité du cœur, dans la simplicité, dans l’authenticité, dans l’ouverture et la vision Luminescente de notre cœur Vibral, afin de pouvoir transcender tout ces inconforts, ces maladies qui souvent peuvent provenir du trans-générationnel. Nous devons au plus profond de notre cœur avoir la Foi en cette Lumière Authentique qui est maintenant disponible en chacun de nous.

Avec cette Foi à l’Intelligence Lumière qui est en nous et qui nous guide à chaque nanoseconde, nous sommes tous et toutes capables d’accueillir ces maladies, ces inconforts en sachant qu’en aucun cas ils ne nous appartiennent.

Par l’ouverture de notre Conscience, de cette certitude intérieure, nous avons tous et toutes le don de visualiser la Lumière qui pénètre notre corps physique, de « Scanner » nos organes, notre squelette, notre système veineux, artériel et de rendre tous nos organes Luminescents. Nous pouvons également, par la pensée et « holographiquement », regarder nos organes ou une partie de notre squelette là ou réside notre maladie ou nos douleurs et nous pouvons voir tous ces organes ou le siège de nos maux en 3D, nous pouvons apercevoir nos organes, notre squelette, nos nerfs, nos tendons en 3D et ils peuvent avoir différentes couleurs.

Arrivée à ce stade, qu’il s’agisse d’une auto- guérison ou d’un soin sur une autre personne, l’organe malade ou l’inconfort que nous pouvons illuminer de la Lumière Divine (ABBA) peut être placé dans notre cœur du cœur. Ce soin de Lumière, la puissance de la fréquence de cette Lumière va pénétrer la matière, nos cellules, les remplir d’énergie et débuter ce processus de transcendance de la maladie, cette réminiscence, cette guérison est effectuée sans technique particulière.

Il est important de travailler également sur la cause de la maladie. L’utilisation et l’apprentissage de ces soins de Lumière peuvent être répétitifs pour l’augmentation rapide de la guérison. Nos cellules malades sont régénérées et redynamisées par la Lumière (ABBA). Nombres de thérapeutes en ces temps bénis par l’Intelligence de la Lumière travaillent en utilisant déjà ces énergies Ultras Luminiques.

En aucun cas ce processus d’auto-guérison entrepris, ne doit stopper les traitements médicaux en cours et le patient doit toujours continuer à prendre ses remèdes chimiques.

La guérison de l’humain-âme débute par la paix intérieure, sans aucune projection de guérison , en arrêtant toute tergiversation, par la compréhension de ce qu’il est vraiment, à savoir cet être Divin antérieur à tout monde et à toutes créations.

Cet être se trouve dans le lâcher prise, dans une grande humilité, sans croyances, sans connaissances de ce monde falsifié. Ce changement de conscience lui fait comprendre que dans son cœur du cœur qui n’est altéré par aucune pensée négative, Il est ABBA, il est la Lumière Authentique. Il rayonne la Joie, L’Amour, il a retrouvé sa vacuité, il bénit l’Intelligence de la Lumière qui lui accorde la grâce de sa guérison, l’illumination et la régénérescence de ses cellules altérées par la maladie.

Cette auto-guérison n’est pas une magie quelconque, seulement l’Authenticité des fréquences vibratoires de l’Intelligence de la Lumière que tous les humains-âmes qui se sont reconnus en ABBA et qui ont ouvert leur cœur du cœur en étant dans la Lumière d’Amour, ont en eux.

Avec tout mon Amour

Alain

Source: La Presse Galactique Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

C’est vraiment un moment à la fois fou et fantastique pour s’incarner !

éveil tv

par John Smallman

Alors que les médias grand public continuent de se concentrer sur les conflits, les désaccords et les calamités générales, fixez votre intention pour vous concentrer sur l’Amour. L’amour est la puissance de Dieu étendue à toute la création et partagée avec elle. Il n’y a absolument rien qui s’approche de sa puissance, sa force, son intelligence et sa sagesse, ou de son acceptation totale et inconditionnelle de toute vie sensible. L’amour est le champ infini dans lequel toute la création s’étend pour ajouter continuellement de la joie à tout ce qu’elle contient. L’amour agit toujours avec joie et avec une sagesse infinie, c’est la Vérité qui est la Réalité. Il n’y a rien d’autre.

Car les humains ont cherché l’Amour en dehors d’eux-mêmes, d’un autre ou de Dieu ; mais Dieu, qui est Amour, est en vous et ne se trouvera nulle part ailleurs. Oui, vous en trouverez peut-être un autre pour vous aimer, mais ce sera toujours un amour conditionnel, à condition que vous respectiez ses idées sur ce que devrait être l’amour. Oui, même si l’amour d’une mère pour ses enfants est très fort, néanmoins, si l’enfant n’est pas amoureux de lui-même, il restera insatisfait et en quête.

L’amour-propre dissout l’indignité, la culpabilité, l’inadéquation et la honte. Et il n’y a personne dans la forme humaine qui n’a pas éprouvé ces sentiments, en fait, ces croyances sur eux-mêmes. Vous êtes qui vous êtes, tout comme Dieu vous a créé et cela ne changera jamais, alors essayer de vous modeler sur quelqu’un d’autre, aussi merveilleux, honnête ou parfait qu’il vous semble être, ne vous apportera jamais paix, contentement, ou satisfaction. Celles-ci ne peuvent être trouvées que par l’acceptation de soi – l’amour de soi – qui est l’acceptation de soi-même tel que vous êtes, un enfant divin parfait de Dieu qui a choisi de faire l’expérience humaine du manque et de la limitation. Une fois que vous vous en rendez compte et que vous l’acceptez, alors, et seulement alors, vous trouverez la paix.

La vraie paix intérieure, et non l’arrêt temporaire du conflit avec les autres ou avec la vie elle-même, ne se trouve que dans l’acceptation de soi, et la découverte résultante en soi de l’Amour qui y a toujours résidé. La peur, l’amertume, la colère et le ressentiment sous toutes leurs formes remplissent efficacement votre esprit de distractions de la Réalité, de l’Amour, bloquant votre conscience de ce qui repose toujours en vous. Le premier pas vers cette prise de conscience passe par le pardon, le pardon de vous-mêmes et des autres.

Le pardon n’est pas choisir de négliger les fautes en soi ou chez les autres, c’est choisir de voir qu’elles sont irréelles. Les défauts sont des égarements ou des erreurs qui se sont produites dans votre vie humaine avant ce moment précis, sur lesquels vous choisissez de concentrer votre attention maintenant même si elles ne se produisent plus. Oui, elles peuvent se reproduire, et si c’est le cas, alors traitez avec elles, mais ne vous attardez pas sur elles. Quand vous vous attardez sur elles et que vous les revivrez, il n’est pas possible d’être en paix parce qu’elles suscitent des émotions négatives dans le moment présent à propos de quelque chose qui est terminé.

Les émotions sont utiles, elles vous montrent comment vous vous sentez dans certaines situations, vous permettant de décider comment réagir. Cependant, très souvent, les gens se laissent – le plus souvent inconsciemment – conduire et diriger par leurs émotions, ce qui conduit souvent à des conflits, mais jamais à la paix, la paix intérieure, qui est la seule vraie paix.

Ne pas réagir en colère est une bonne chose, mais ce n’est pas suffisant, car cette colère doit être ressentie et libérée. Si elle n’est pas libérée, elle s’envenime et exige votre attention. Quand vous êtes en paix, rien n’exige votre attention, au contraire, vous choisissez à chaque instant où concentrer votre attention. Lorsque vous choisissez où concentrer votre attention, au lieu de laisser vos humeurs ou vos émotions vous diriger, vous serez en mesure de faire face à tout ce qui se présente paisiblement, même dans des situations qui surviennent comme un conflit.

Vous êtes tous actuellement incarnés sur Terre en ce moment parce que vous avez tous choisi d’être ici à ce moment dans l’évolution spirituelle continue de l’humanité. C’est vraiment un moment à la fois fou et fantastique pour s’incarner ! Et vous saviez que ce serait le cas avant de faire ce choix. Votre présence, la présence de chacun d’entre vous, est une partie absolument essentielle du processus d’éveil de l’humanité, votre processus d’éveil !

Vous êtes très honorés, ici dans les royaumes spirituels, pour vos décisions individuelles inspirées et courageuses d’incarner et d’aider le processus d’éveil de façon très positive. Vous saviez tous que ce serait une expérience des plus exigeantes, mais vous saviez aussi que vous auriez une aide massive de la part de ceux qui œuvrent dans les domaines spirituels tout au long de ce qui, parfois, serait un voyage tumultueux, une aventure sauvage. Néanmoins, vous saviez aussi que ce serait excitant, édifiant et merveilleusement enrichissant, parce que vous saviez bien sûr que vous ne pouviez pas manquer de le compléter parfaitement.

Alors, allez à l’intérieur aussi souvent que vous le pouvez chaque jour, dans vos saints sanctuaires intérieurs, demandez de l’aide et des conseils, et ouvrez votre cœur – libéré de toute colère, amertume ou ressentiment auquel vous avez pu vous accrocher – et acceptez et appréciez l’étreinte amoureuse qui vous y attend en chaque instant, vous renforçant et vous fortifiant pour pouvoir affronter avec paix et amour ce qui arrive. Et vous le ferez ! L’échec n’est pas une option, et c’est complètement impossible. Vous retournerez à la Source.

Avec tant d’amour, Saul.

Source: https://johnsmallman.wordpress.com/

Traduit par Frédérik pour https://messagescelestes.ca

Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

POURQUOI ET COMMENT AUGMENTER SON TAUX VIBRATOIRE

par Alain Titeca

Qu’est-ce que le taux vibratoire ?

Avant de comprendre ce qu’est le taux vibratoire, il importe de revenir sur la célèbre phrase d’Albert Einstein : « tout est énergie » ou « tout est vibration ». En effet, nous sommes constitués d’énergie et tout ce qui nous entoure l’est aussi : les animaux, les végétaux, les minéraux, les lieux et même les objets !

Cette énergie peut être mesurée de différentes manières. Le plus simple – et sans doute le plus courant – étant d’utiliser un pendule. Le résultat ainsi obtenu indique le taux vibratoire et se mesure en Unités Bovis (UB). Chacun étant bien entendu différent, nous avons tous notre propre taux vibratoire qui peut varier selon notre état du moment (santé, humeur, émotions…etc.)

Beaucoup s’entendent à dire que le taux vibratoire « normal » d’un être humain oscille entre 6000 et 9000 UB. Pour avoir fait quelques expériences avec des amis afin de déterminer le taux vibratoire de certains objets ou lieux, je peux affirmer que les résultats obtenus varient d’une personne à l’autre.

Ceci s’explique peut-être par le fait que nous percevons le taux vibratoire des autres personnes ou choses à partir du nôtre. Quoiqu’il en soit, une expérience sur des boîtes contenant des objets dont on ignorait tout a pu toutefois démontrer que chacun d’entre nous trouvait les mêmes variations : autrement dit, nous avons tous trouvé quel était l’objet qui avait le plus faible taux vibratoire, le plus élevé…etc.

Ceci nous montre que les chiffres n’ont pas une réelle importance. Ce qui est intéressant, c’est de mesurer l’évolution d’un taux à différents moments pour vérifier si celui-ci est en hausse ou en baisse.

Pourquoi augmenter son taux vibratoire ?

Offre la meilleure protection contre les basses vibrations (énergies indésirables)

Nous maintient en bonne santé et nous aide à nous sentir bien.Contribue à notre bien-être sur tous les plans (physiques, psychiques, émotionnels, spirituels…), nous permettant d’accueillir bonheur et joie de vivre.

Nous permet d’accéder à des états de calme et de paix intérieure.

Participe à la libération facile et rapide de toutes les énergies qui ne vous conviennent plus.

Nous relie à notre guide intérieur pour trouver notre chemin et nous diriger vers ce qui va nous rendre plus heureux.

Nous aide à attirer et à manifester rapidement tout ce que l’on souhaite.

Facilite la connexion avec notre âme, nous permettant d’entrer en contact avec elle.

Augmente la magie dans notre vie (chance, synchronicités…).

Comment augmenter son taux vibratoire ?

► Rire:

Regarder des comédies, des spectacles comiques…
Pratiquer le yoga du rire
► Sourire:

Le sourire porte aussi en lui de très bonnes vibrations.
Prendre l’habitude d’ajouter un sourire à tout ce que nous faisons.
► Chanter.

Chanter une chanson que nous aimons, qui nous apaise, nous met du baume au cœur ou qui nous donne envie de danser
► Bouger:

Bouger permet de faire circuler l’énergie de notre corps et d’évacuer les tensions tant physiques que psychologiques.
Marcher, danser, pédaler ! Faire du jogging, de la gymnastique, du yoga, du qi-gong…etc.
Trouver une manière de bouger qui nous plaise afin de la pratiquer dans la bonne humeur et d’amplifier considérablement l’augmentation de notre taux vibratoire.
► Écrire:

Ecrire chaque jour, trois raisons qui font que nous sommes heureux, trois choses pour lesquelles nous éprouvons de la gratitude.
Lister ses qualités, ses compétences (aide à reconnaître sa propre valeur et à augmenter l’estime de soi).
► Faire ce que l’on aime et/ou ce qui nous détend.

D’une manière générale, lorsque l’on prend plaisir à faire quelque chose ou que l’on se sent détendu, notre taux vibratoire s’élève !
Faire des activités dans lesquelles nous sommes à l’aise nous permet de prendre davantage confiance en nous. Or la confiance en soi est aussi un facteur important pour l’augmentation du taux vibratoire.
S’amuser, se faire plaisir !
► Agir:

Lorsqu’on hésite à faire quelque chose, c’est qu’une peur (= basse vibration) nous freine ; pour la faire disparaître, agir est le meilleur remède.
Le moindre petit geste peut engendrer de grands changements !
► Entrer en contact avec Mère Nature:

S’émerveiller devant tout ce que la nature nous offre.
L’observer avec attention, amour, respect, bienveillance…
L’écouter (le chant des oiseaux, le vent dans les arbres…etc).
Sentir ses odeurs (parfum des fleurs, de l’herbe après la pluie…etc).

► Manger sainement:

Privilégier une alimentation vivante (fruits, crudités…) et de préférence biologique.
Eviter la viande qui conserve les mémoires de l’animal, notamment les peurs qu’il a ressenties lors de l’abattage. Ces énergies négatives pénètrent ses chairs, y restent inscrites (même après cuisson) et sont ensuite absorbées dans votre organisme lors du repas.

► Voir le positif en toutes choses:

Quelques soient les situations que l’on rencontre, garder à l’esprit que tout arrive toujours pour notre bien et que nous sommes les créateurs de ces événements.
Prendre conscience que tout ce qui nous semble tragique est là pour nous permettre de grandir et qu’en acceptant la situation, nous gardons les idées plus claires pour accueillir le positif à venir.
► Prononcer des affirmations positives:

« Je suis bien », « je suis heureux », « je suis zen »…etc.
« La vie est belle », « tout est parfait »…etc.
► Avoir de la gratitude:

Être reconnaissant pour tout ce que nous sommes et tout ce que nous avons.
Remercier chaque jour pour notre chance permet de focaliser notre esprit sur ce que nous avons et donc de créer plus de chance dans notre vie et de réaliser plus de souhaits.
► S’aimer:

S’aimer de toutes les façons possibles : se respecter, s’écouter (écouter son cœur plutôt que son mental), se remercier, se féliciter, se faire plaisir…etc.
Apprécier son reflet dans le miroir, se sourire.
► Respirer consciemment et profondément:

La respiration consciente aide à rétablir la circulation de notre énergie vitale.
► Méditer.

Prendre conscience que l’on devient et que l’on obtient ce sur quoi l’on médite.
► Prononcer le son OM / AUM.

Le son OM est le son originel et universel.
Il émet une vibration très puissante qui peut nous aider sur notre chemin de guérison et de paix intérieure.
► Demander à son âme, à l’Univers, à Dieu, à la Lumière, à l’Energie divine, à son ange gardien, à la Flamme Violette…etc.

Quelque soient nos croyances, nous pouvons demander de l’aide aux mondes invisibles en émettant le souhait qu’ils nous purifient, qu’ils nous rechargent ou simplement qu’ils augmentent notre taux vibratoire.
► Se rendre dans un haut-lieu énergétique.

=> Pour maintenir un taux vibratoire correct, il est important que celui de notre lieu de vie le soit aussi. En effet, si notre habitat contient des vibrations basses, il contribuera à la diminution de notre propre taux vibratoire. En cas de doute, faire appel à un géobiologue.

ALAIN TITECA

« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org » Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Selon la médecine chinoise, le choc émotionnel serait à l’origine de toutes les maladies

EVEIL TV

par Magali Caille

Même dans la Chine ancienne, les médecins savaient que les émotions avaient un fort impact sur le corps humain.

Selon la médecine chinoise, la cause sous-jacente de toutes les maladies sont les émotions, et chaque organe possède ses propres émotions. Les poumons sont associés à la tristesse, le foie à la colère, les reins à la peur, l’estomac à l’inquiétude et ainsi de suite.

On appelle l’énergie Chi et elle est codépendante du sang, donc les médecins chinois disent que les sang est la mère de l’énergie et que l’énergie est le maître du sang.

Les reins sont l’un des organes les plus importants selon la médecine chinoise, car ils représentent la base du yin et du yang et sont l’un des centres énergétiques les plus importants de notre corps. Ils sont liés au système squelettique, à l’ouïe et à la peur. En traitant les reins, vous affectez tous les systèmes.

Le foie est lié au sang, il filtre le sang et est généralement traité en cas de troubles du cycle menstruel chez les femmes.

Certains des symptômes de la dysfonction hépatique apparaissent sous forme de démangeaisons, de maux de tête et de vertiges. L’une des fonctions les plus importantes du foie est d’assurer un flux continuel d’énergie à travers notre corps, mais aussi de maintenir le flux de nos pensées. Si le foie fonctionne correctement, il ne devrait pas y avoir de stress ou de pression. Les gens avec un foie en bonne santé sont calmes, prennent des décisions facilement et font de bons leaders.

Les premiers signes de déséquilibre du foie sont liés à la colère, l’irritabilité, l’entêtement, l’anxiété, l’amertume, la violence... Si ces émotions ne sont pas exprimées et canalisées, elles peuvent conduire à la dépression ou à de fréquentes sautes d’humeur. Il existe également un certain nombre de symptômes physiques qui indiquent un déséquilibre du foie.

Les symptômes les plus communs de ce syndrome sont les problèmes menstruels, la fatigue, les tensions, la raideur du corps, les douleurs costales, les allergies, etc…

Comment et pourquoi les chocs émotionnels se produisent

Les émotions sont capables de provoquer différentes maladies, même chez les personnes fortes. Elles ont juste besoin de frapper l’endroit le plus sensible du corps pour provoquer un dysfonctionnement. Nous les appelons des maladies psychosomatiques ou « maladies de l’esprit ».

Nous ne pouvons pas toujours éviter les situations stressantes, nous sommes obligés d’affronter et d’essayer de les surmonter. Les gens utilisent différentes stratégies axées sur la résolution de problèmes.

Sinon, les gens se tournent vers des stratégies d’adaptation axées sur les émotions, qui aident à réduire l’expérience stressante.

La pire chose à faire est d’éviter la confrontation qui, à long terme, augmente les niveaux de stress et accélère le développement de la maladie. Les maladies psychosomatiques peuvent être définies comme des maladies induites par le stress, avec des dommages permanents aux systèmes et aux organes du corps.

Une équipe de médecins et de psychologues a conclu que « l’amour et la souffrance passent par le coeur ». Cependant, d’autres organes du corps humain ne sont pas épargnés par les « attaques de l’âme. »

Cela signifie qu’une « âme blessée » affecte le plus souvent le système cardiovasculaire, respiratoire et digestif. Mais, souvent, les parties visibles du corps sont également exposées à de « fortes attaques de l’âme », comme, par exemple, la peau sur la poitrine, le dos et les bras.

Les femmes sont plus touchées que les hommes

Les femmes sont plus souvent victimes de diverses maladies psychosomatiques. Cependant, elles sont enclines à croire que la cause de leur souffrance est d’origine psychologique.

Les zones du corps les plus sensibles

Les organes qui sont les plus affectés par les « attaques de l’esprit » sont :

Le dos : lorsque vous pensez que vous portez tous les fardeaux du monde sur votre dos, les douleurs les plus fortes et la tension apparaissent dans cette zone.

Le système respiratoire : vous êtes incapable de respirer ou vous respirez lourdement, vous étouffez et vous sentez que quelque chose bloque votre gorge, tous ces symptômes proviennent du monde extérieur et vous donnent des signaux clairs. Cela indique que certaines personnes, situations ou événements vous étouffent.

Le cœur : c’est l’organe qui est le plus fortement lié à notre vie émotionnelle et à la survie dans certaines situations. Quand vous vous préparez pour un rendez-vous, votre cœur bat fort, et quand vous êtes en compagnie d’un être cher, vous avez l’impression que votre cœur va sortir de votre poitrine.

Le système digestif : les personnes introverties et introspectives ont de gros problèmes avec le système digestif. Surtout ceux qui ont des problèmes de communication avec les autres souffrent le plus souvent de gastrite ou d’ulcère.

La peau : les éruptions cutanées, les boutons ou les taches sur le visage montrent qu’une personne « ne se sent pas bien dans sa peau. » Souvent, différentes maladies de peau indiquent indirectement que nous voulons rejeter certaines personnes ou la situation que nous avons dans la vie.

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

LA DÉESSE-SERPENT DE L’INITIATION

éveil tv

par Bertrand Duhaime

À proprement parler, Kundalini est un autre nom de la terribles déesse hindoue Kali Shakti, la Grande Déesse ou la Mère du Monde, la Force primordiale de la vie ou le Feu latent et potentiel, qui réside dans le Soleil et qui siège dans le centre-racine, la Force latente à diriger et à maîtriser. Cette fréquence évolutive, électromagnétique, exprime, dans un degré de densification, l’Amour divin ou la communion avec l’Être suprême dans le service désintéressé. Elle est reliée à la fréquence de l’Énergie vitale cosmique.

Ainsi, Kundalini devient la Fore vitale universelle, le «pranâ», habituellement lovée trois fois sur elle-même, à la base de la colonne vertébrale, en état de sommeil, chez l’être ordinaire, qui ferme de sa bouche le méat urinaire. Elle s’éveille lorsque le courant négatif et le courant positif ont réussi à nettoyer le canal central de la colonne vertébrale. Lorsqu’elle se réveille, elle siffle, se raidit, monte successivement dans les chakras jusqu’au dessus de la fontanelle. Alors, elle exprime la montée de la libido ou la manifestation renouvelée de la vie et elle induit dans l’extase. En fait, ce mot signifie le «Serpent enroulé et endormi». Par le recours à des techniques mystiques avérées, sous la surveillance d’un Guide, ce Serpent igné est progressivement activé. Alors, il en vient à se dresser et à se dérouler dans l’Arbre de Vie, servant, pour ainsi dire, d’ascenseur à la conscience, l’élevant sur les divers plans spirituels, jusque dans la Conscience divine. On lui donne diversement les noms d’«Arundathi», «Bhujani» et «Devi».

En fait, le mot «Kundalini» appartient à la tradition issue des écritures du Shivaïsme. Mais il est inutile d’aller aux Indes pour découvrir comment faire monter Divine Kundalini. Un être ne connaît cette félicité, cette joie indicible, que lorsque la Mère intérieure, logée dans le périnée, décide de monter le long de sa colonne vertébrale. Un jour ou l’autre, cela arrive à tout Être de Lumière rempli d’idéal et d’aspiration. Alors, la Sublime Déesse purifie le Sushumna permettant de connaître le but suprême de son existence : la Réalisation personnelle, la Béatitude d’Être parfaite. Hermès Trismégiste l’appelait : «La Force Forte de toutes les Forces.»

Une fois éveillée, la Kundalini peut se diriger soit vers le haut soit vers le bas. Si elle se dirige vers le haut, l’être bénéficie d’un plus grand développement spirituel; mais si elle plonge vers le bas, c’est la chute irrémédiable vers les ténèbres et le gouffre réel de la perdition. C’est pourquoi les Maîtres ont toujours conseillé d’éviter de chercher à la faire se déployer de force, afin de ne pas l’irriter et de ne pas subir sa morsure venimeuse. Car, plus puissante que tout le reste qui existe, cette force peut créer ou détruire. En revanche, il n’y a aucun danger à craindre si c’est un Être réalisé qui vous invite à connaître cette expérience inouïe. Kundalini ne contient aucune perversion ni aucun trouble en elle-même. Au contraire, elle dévore les maladies, ne dégageant qu’un pur élixir. Dans son royaume, il n’existe ni limite, ni pénurie, ni maladie mentale, ni perturbation physique.

Kundalini désigne le Saint-Esprit des Chrétiens. C’est la raison pour laquelle certains textes la présentent sous la forme du buisson ardent, de langue de feu, du serpent enflammée, caducée de mercure, de l’Arbre de vie illuminé, etc… Sauf que, avec le temps, des êtres endormis eurent vent du secret. Avec l’enfoncement dans l’enfermement, il naquit des mouvements, notamment des tantriques ou lamaïques obsédées par le sexe qui en déformèrent la tradition, en pervertirent le culte et en trafiquèrent l’enseignement sublime. Aujourd’hui, en librairie, on trouve à sa disposition nombre de livres sur le sujet. Mais il faut savoir qu’aucun d’entre eux n’aidera à éveiller le phénomène, ce qui peut être frustrant, démotivant et désespérant. Un chercheur peut parvenir à connaître nombre de principes et de lois, mais il parvient difficilement à faire monter la Kundalini.

***

Le Kundalini-yoga compte huit étapes : les observances et l’abstinence; la purification; la formation du courage; le développement de la fermeté; le développement de l’endurance; l’atteinte de la subtilité; l’atteinte de l’évidence directe; et l’identification à la Source divine dans le vide mental.

Le désir de déclencher l’ascension de Kundalini dans la colonne vertébrale illustre la quête de fusion avec l’Être suprême de l’homme. Mais son maniement donne lieu à des débordements sans réserve qu’il faut considérer comme un gaspillage inconsidéré de la Force originelle. La notion d’immortalité qui s’en dégage ne révèle que l’inconscience ou la puérilité. Pour recevoir l’Esprit, il faut être prêt à bénir la Matière et à assumer sa partie matérielle, son corps, non fuir de façon illusoire dans l’Essence. Ceux qui veulent agir leur vie, au lieu de passer leur temps, doivent recourir à deux moyens : l’affirmation et l’action. Il semble qu’autant l’Occident pèche en explorant la Matière au détriment de la quête spirituelle, autant l’Orient erre en explorant l’Esprit au détriment de la quête de survie.

© 2012-16, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com.

BERTRAND DUHAIME

« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »  Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Corps en lévitation, cris d’enfants… Les surprenantes anecdotes d’un embaumeur




Thanatopracteur depuis près de trente ans, Olivier Emphoux a été témoin de plusieurs phénomènes paranormaux. Il nous livre aujourd’hui un incroyable témoignage de son expérience auprès des morts.

emi-sortie-du-corps

Planet : Si vous exercez ce métier, c’est donc que le contact des morts ne vous effraie pas…
Olivier Emphoux* : « Je n’ai pas grandi dans cet univers, mon enfance a été tout ce qu’il y a de plus normal mais j’ai toujours pensé que les morts relevaient du domaine du sacré. Et ce sentiment n’a fait que se renforcer avec le temps. Je suis ainsi entré dans l’univers du funéraire au plus bas de l’échelle il y a une vingtaine d’années et suis aujourd’hui thanatopracteur. Une expérience qui m’a permis de vérifier une théorie que j’avais développée bien des années auparavant et selon laquelle quelque chose se passe dans les quelques heures (48 heures, tout au plus) qui suivent un décès. Le défunt est alors sur le point de quitter son existence pour trouver un autre état. A ce moment-là, il est soit très calme, soit apeuré à l’idée de passer ce cap. C’est d’ailleurs pourquoi j’essaie à chaque fois de prendre le temps de m’assoir à côté du mort et de lui prendre la main pour le rassurer.

Planet : Quand avez-vous pu vérifier votre théorie pour la toute première fois ?
Olivier Emphoux : C’était au début de ma carrière. J’avais été appelé pour aller récupérer les corps de deux enfants à la morgue d’un hôpital. Quand je suis arrivé, le responsable avait une mine défaite et m’a dit qu’il était incapable d’aller les chercher dans les frigos. J’y suis donc allé. Là, j’ai découvert une petite fille de dix ans qui avait encore les yeux ouverts, je les lui ai fermés, et un petit garçon de quatre ans en pyjama, les poings serrés. Je me suis occupé de leurs corps et les ai ensuite emmenés pour la présentation à leur famille. Une fois les cercueils scellés, je les ai mis dans le corbillard et ai conduit jusqu’au lieu où ils devaient être inhumés. J’étais seul dans le véhicule. A un moment pendant le trajet, j’ai entendu des cris d’enfants. Je me suis arrêté et suis descendu pour voir si les bruits ne venaient pas des cercueils. Après tout, on lit parfois dans les journaux que des gens se réveillent à la morgue. Mais là, il n’y avait plus aucun bruit. J’ai donc redémarré en me disant que mon imagination m’avait joué un tour. Mais les cris ont recommencé. Comme j’étais certain de les entendre, j’ai alors compris que cela ne venait pas de moi mais d’un phénomène paranormal.

Planet : Avez-vous ensuite cherché à savoir ce qui était arrivé à ces deux enfants ?
Olivier Emphoux : J’ai ensuite appris que leur mère avait décidé de vérifier s’ils savaient nager en plongeant leur voiture dans un étang. Ils étaient tous les trois à bord, la mère au volant, les deux enfants attachés à l’arrière. Elle s’en est sortie mais les deux petits sont morts…



Planet : Vous demandez-vous parfois pourquoi vous êtes témoin de ces phénomènes paranormaux ?
Olivier Emphoux : Non, je ne cherche pas à savoir pourquoi. On ne peut pas expliquer ces phénomènes irrationnels en étant vivant. Chercher à comprendre leur origine et pourquoi j’en suis témoin serait le meilleur moyen de ne plus rien voir. Les autres thanatopracteurs qui ont assisté à ce type de phénomènes, en France ou à l’étranger, sont comme moi : ils en parlent très peu. Que ce soit aux familles des défunts – par respect on ne les questionne pas – entre eux ou avec leurs collègues. C’est comme ça, ça ne se fait pas.

focus-wide-eveil-tv

 

Planet : Vous avez pourtant écrit un livre pour raconter ce dont vous avez été témoin…
Olivier Emphoux : C’est différent. Le livre est né tout seul. Annette Gefffroy est tombée sur mes notes et a eu envie de les mettre en forme. Le but n’était pas de chercher à comprendre ce qu’elles pouvaient révéler mais simplement d’en rendre compte.

Planet : Y-a-t-il des phénomènes plus marquants que d’autres ?
Olivier Emphoux : Il y a notamment eu la fois où je faisais un soin à domicile, seul dans une pièce avec le défunt. A un moment, le corps s’est soulevé à un mètre de hauteur, jusqu’à atteindre la hauteur de mes yeux…. J’ai encore du mal à décrire l’effet que cela m’a fait. Je ne savais plus quoi dire ou faire, j’étais tétanisé.

Il y a aussi eu la fois où, avec trois de mes collègues et alors que nous déplacions le cercueil d’un homme sur un chariot à l’hôpital, nous avons été témoins d’un phénomène très troublant. Nous venions de passer une porte que nous avions silencieusement refermée derrière nous. Dans notre métier, nous devons sans cesse veiller à être invisibles. On dit souvent que la famille du défunt ne doit pas nous voir arriver ni vous voir repartir. Mais tout d’un coup, la porte s’est rouverte et refermée dans un fracas. Ensuite, pendant que nous avancions avec le chariot, nous avons entendu un bruit de métal régulier. Ce bruit nous suivait et s’arrêtait en même temps que nous. Arrivés dans l’ascenseur, j’ai regardé dans le cercueil pour voir si un objet en métal n’’était pas à l’origine de ce bruit. C’est alors que j’ai découvert des talonnettes en métal sur les chaussures du défunt… Il nous avait suivis… Quand nous nous en sommes rendus compte, nous nous sommes tous regardés, perplexes, mais aucun de nous n’a dit quoi que ce soit. Par la suite, nous n’en avons jamais parlé ».

*Olivier Emphoux est l’auteur d’ Aux portes de l’inconnu, un embaumeur raconte… (éd. de L’Opportun)

Source

Lien du livre

Rejoindre Eveil Tv sur facebook pour suivre les articles

Eveil Tv

 

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

17 signes que votre corps est trop acide et 9 façons de l’alcaliniser rapidement

eveil tv

ALCALINISER

eveil tv
17 signes que votre corps est trop acide et 9 façons de l’alcaliniser rapidement

Un corps acide est un corps en mauvaise santé. Lorsque le corps est acide, il crée un environnement non souhaité où la maladie, les bactéries et les levures se développent. Lorsque le corps est trop acide, le corps prend des minéraux aux organes vitaux et aux os pour neutraliser l’acide et l’extraire de l’organisme. Pour cette raison, les réserves minérales de l’organisme, tels que le calcium, le sodium, le potassium et le magnésium peuvent devenir dangereusement basses et causer des dommages qui peuvent passer inaperçus pendant des années, jusqu’à ce que l’organisme atteigne des niveaux malsains, provoquant l’acidose.

La plupart d’entre nous consommons déjà suffisamment d’aliments générateurs d’acidité comme les produits laitiers, les céréales, les viandes et le sucre. Etant donné que le corps génère constamment des déchets acides par son métabolisme, les déchets ont besoin d’être neutralisés ou excrétés d’une façon ou d’une autre. Afin de neutraliser cette génération constante d’acidité, nous avons besoin de fournir à notre corps davantage d’aliments alcalinisants.

Examinez les problèmes de santé causés par une acidose légère (mauvais équilibre du pH) :

Gencives sensibles enflammées, caries
Immunodéficience
Sciatique, lumbago, torticolis
Problèmes respiratoires, essoufflement, toux
Prolifération de levure fongique
Faible énergie et fatigue chronique
Dommages cardiovasculaires, y compris constriction des vaisseaux sanguins et réduction de l’oxygène
Problèmes cardiaques, arythmies, augmentation du rythme cardiaque
Gain de poids, obésité et diabète
Infection de la vessie et des reins
Dommages accélérés par les radicaux libres
Vieillissement prématuré
Nausées, vomissements, diarrhée
Ostéoporose, os faibles et fragiles, fractures de la hanche, épines osseuses
Maux de tête, confusion, somnolence
Douleurs articulaires, douleurs musculaires et accumulation d’acide lactique
Allergies, acné

Le corps n’ajuste-t-il pas son pH de lui-même ?

Oui, il le peut, mais il le fait avec un coût. Le pH normal de tous les tissus et les fluides dans le corps, à l’exception de l’estomac, est alcalin. A l’exception du sang, tous les systèmes de l’organisme ont une large gamme de pH, en partie afin qu’ils puissent se modifier et s’adapter pour maintenir le pH du sang qui, lui doit impérativement se maintenir dans une marge très étroite de 7,35 à 7,45.

Par exemple, si le système devient trop acide, le sang prendra des éléments alcalinisants à partir des enzymes digestives de l’intestin grêle. Cela crée alors un environnement peu adéquat pour une digestion correcte. Ainsi, alors que le corps peut ajuster son pH de lui-même, il le fait au prix d’autres systèmes dans le corps, ce qui peut conduire à des problèmes de santé supplémentaires.

On ne peut pas savoir si un aliment est acidifiant ou alcalinisant seulement au goût

Par exemple, beaucoup de gens pensent que le citron est acidifiant, alors qu’il est classé comme un fruit acide, c’est en fait un aliment alcalinisant. Au cours du processus de la digestion, les acides sont oxydés en dioxyde de carbone et en eau, par conséquent ils ne créent pas un état acide dans le système.

Le calcium, le fer, le magnésium, le potassium et le sodium sont les principaux minéraux alcalinisants. Les aliments qui ont une teneur élevée en ces minéraux sont considérés comme alcalinisants. La plupart des aliments ont des minéraux qui sont à la fois acidifiants et alcalinisants. Si les minéraux acidifiants sont en plus grande concentration, alors cet aliment est considéré comme acidifiant et vice-versa.

Le corps a des limites

Le corps a des limites en ce qui concerne ses capacités à compenser les déséquilibres acides. Par conséquent, l’apport alimentaire joue un rôle crucial dans son rôle de maintenir l’équilibre acido-basique. Beaucoup de maladies et le malaise général sont le résultat de la tentative de l’organisme pour rétablir l’équilibre du milieu interne.




D’une manière générale, si le régime comprend trop d’aliments acidifiants, tels que de grandes quantités de viandes, céréales, produits laitiers, sucres, le corps devient plus acide. Si vous mangez trop d’aliments alcalinisants tels que les légumes à feuilles vertes, les fruits, les algues, le corps peut devenir trop alcalin. L’équilibre est la clé.

Répartition des aliments alcalinisants et acidifiants

alkaline-chart

Consultez la liste complète des aliments alcalinisants et acidifiants ici.

Comment améliorer votre alcalinité

Buvez beaucoup d’eau
Retirez ou diminuez fortement les aliments acidifiants
Remplacez un déjeuner traditionnel par une copieuse salade verte
Utilisez des feuilles de salade et de chou pour vos sandwichs au lieu du pain
Essayez de ne pas consommer d’aliments transformés
Eliminez les boissons gazeuses, les sucres et réduisez le café. Remplacez-les par des infusions, des décoctions, des boissons vertes
Remplacez le lait et les produits laitiers par le lait de coco ou le lait d’amande
Ajoutez des jus ou des smoothies verts à votre alimentation qui vous donneront une profusion de minéraux alcalinisants
Réduisez le stress dans votre vie

Ce que vous mangez fait la différence

L’amélioration des niveaux de pH peut exiger un peu plus de réflexion, mais vous apprécierez les fruits de vos efforts au fur et à mesure que vous commencerez à vous sentir plus énergique et plein de vie et que votre santé globale s’améliorera.

C’est indiscutable, ce que vous mangez a un impact direct sur votre état de santé général. Ann Wigmore, fondatrice du célèbre Institut de santé Hippocrate a dit, « La nourriture que vous mangez peut être soit la forme de médecine la plus sûre et la plus puissante, ou la forme de poison la plus lente ».

Sources:
theheartysoul.com
www.nlm.nih.gov
www.ncbi.nlm.nih.gov
orthomolecular.org

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Pourquoi la spiritualité s’invite dans notre vie ?

spiritualité - eveil tv

Dans son développement personnel, l’être humain trouve nécessairement une dimension spirituelle qu’il doit cultiver pour vivre pleinement sa vie. La spiritualité est une réponse naturelle à cette société qui valorise l’ego et entretient la concurrence et les rivalités entre tous.

Pourquoi la spiritualité s’invite dans notre vie ?

Notre style de vie nous impose des possessions allant largement au-delà de nos besoins réels. Cela créé davantage de dépendance et d’insécurité, alors même que l’on cherche à se rassurer en possédant toujours plus…

De cette situation d’insatisfaction chronique, tous en sortiront tôt ou tard. Le questionnement naissant sur sa condition personnel est alors la porte qui ouvre vers une vie plus spirituelle que matérielle.

Devient-on spirituel du jour au lendemain ?

Probablement pas, ce qui paraît plus sûr, c’est que tôt ou tard la spiritualité s’invite dans notre vie. On questionne le sens des choses, on veut comprendre qui l’on est et savoir ce que l’on veut. Mais encore, on a besoin de trouver notre place aux cotés des autres, dans notre environnement et l’univers dans son entier.

Ces positionnements volontaires qui induisent l’humilité nous amènent doucement et surement vers une spiritualité qui n’aura de cesse de se développer jusqu’au terme de notre vie. Elle prendra une place de plus en plus importante, au dépend du paraître ou du superflu qui occultaient jusqu’alors l’essentiel.

Spiritualité et religion

Spiritualité et religion sont souvent associées. Pourtant leurs différences les opposent bien plus que leurs similitudes ne les rapprochent. La spiritualité invite à la découverte de soi en proposant un vrai travail d’introspection, pour qu’enfin s’exprime notre vraie nature.

Les religions n’offrent pas cette liberté. Chacune dicte les comportements et impose ses propres croyances. Les adeptes ne sont pas libres de penser par eux-mêmes, ni de laisser s’exprimer leur amour ou leur singularité. L’individu s’efface pour faire partie de la communauté.

La spiritualité revendique la liberté de l’esprit quand la religion inculque la vérité établie.

La spiritualité nous apprend à penser par nous-même pour vivre notre réalité et pour trouver notre vérité. Dans la religion, les valeurs sont transmises de génération en génération. Il n’y a pas de place pour la contradiction. La vérité est servie aux adeptes, elle est au service du dogme pas de l’homme.

Les valeurs associées à la spiritualité

nature-lampLa bienveillance – Celui qui cultive la bonté envers soi comme envers les autres est un être spirituel. La bienveillance est une valeur indispensable à l’équilibre de l’esprit. L’être humain doit être bon avec lui-même comme envers les autres pour pouvoir s’élever spirituellement.

Voir la beauté – La spiritualité permet à celui qui pose son regard de voir en chacun et en chaque chose, la perfection et la beauté qui y réside ; plutôt que de percevoir les défauts ou d’en subir les conséquences.

Vivre dans l’union – La spiritualité ne permet pas la dualité ou la séparation, elle rapproche les gens et unifie toutes choses.

Percevoir le potentiel – Il n’est aucunement nécessaire d’être dans le jugement car personne n’est bon ou mauvais. Mais chacun a un potentiel souvent insoupçonné qui est limité par l’ignorance et le manque de connaissance.

Tolérance et compassion – Ce sont deux maîtres d’oeuvre dans la relation à soi comme dans la relation à l’autre. On est bien souvent trop exigeant envers soi-même et on a tendance à exagérer nos défauts ou nos erreurs. On projette alors ces mêmes exigences sur l’autre, cela ne permet pas de développer de bonnes relations.

Les difficultés élèvent. Dans la vie, les obstacles sont autant d’occasions de se dépasser et de s’élever spirituellement. Ils se dressent sur notre chemin pour nous permettre d’explorer de nouveaux horizons.

La compassion. L’acceptation de l’autre dans toute sa différence est une caractéristique commune des personnes spirituelles. Elle savent faire preuve d’ouverture aux autres et d’indulgence en toute circonstance.

Le respect de la vie. La spiritualité force au respect de la vie dans toutes ses représentations, aussi vulnérable où puissante soit-elle.

Bien d’autres valeurs tiennent leur place dans la vie spirituelle d’un être humain. Chacune contribue à l’accomplissement du moi profond et guident vers la sagesse et la conscience pure.

Que peut m’apporter la spiritualité ?

A l’heure où la société et les médias valorisent l’ego par la compétitivité, la concurrence, la rivalité, et les possessions de toutes sortes : il nous manque l’essentiel. Nous nous imposons des règles de vie drastiques. Nous souffrons de solitude bien qu’étant très entouré. Nous n’arrivons pas à communiquer sans juger.

Pendant un temps certain, nous croyons – à tort – savoir ce qui est le mieux pour nous. Tôt ou tard on s’aperçoit que jamais on ne sera satisfait en cherchant constamment à avoir raison ou en imposant sa loi aux autres, comme à soi-même.

Le constat est identique avec l’accumulation des biens de consommation, toujours plus nous satisfait toujours moins. Concentrer tout son être dans la recherche de l’argent est une impasse.

Mais sans une connaissance approfondie de soi, personne ne peut prétendre savoir où se trouve son bonheur. Car il s’agit bien de trouver son bonheur, non pas « le bonheur » préemballé-servi par la société.

En tout cela, la spiritualisé est la réponse qui s’offre à nous.

Comment être spirituel ?

spirituality-tree-path-sunEtre spirituel signifie avant tout porter un regard neuf sur la vie. Parvenir à se détacher des croyances limitatives qui inhibent le potentiel d’épanouissement personnel.

C’est prendre conscience de la magnificence de votre personne en tant qu’être complet et parfait. C’est être reconnaissant de pouvoir exprimer qui vous êtes, de pouvoir apporter votre contribution au monde avec la singularité qui vous différencie et les talents uniques qui sont les vôtres.

C’est ne pas blâmer ou vous sentir blâmer et ressentir de la culpabilité parce que vous avez décidé d’agir selon votre cœur. C’est surtout apprendre à vous connaître et non pas cette pseudo-identification forgée par une personnalité qui sous-tend votre caractère où cette personnalité que vous portez comme un manteau pour vous protéger.

La spiritualité au quotidien

N’hésitez plus, laissez s’exprimer vos ressentiments et vos sentiments. En d’autre termes : vivez vos émotions et écoutez vous. Ainsi s’expriment vos intentions les plus pures.

Une pleine conscience de l’esprit est nécessaire pour déjouer toutes les stratégies de l’ego. Car il empêche de vivre le moment présent. Il exige des résultats, de la reconnaissance, des possessions, des réussites et des succès par lesquels il s’identifie.

Etre spirituel au quotidien, c’est aussi donner de soi-même en accomplissant des actes de générosité avec empathie, aider sans attendre en retour et en y trouvant du plaisir.

C’est aussi de prendre la décision de lâcher-prise quand une situation est bouchée. Car il est alors temps de passer à autre chose quand la résistance est trop grande. Il faut faire confiance à la vie et en respecter le rythme naturel.

Enfin, pour se comporter comme un être spirituel ; il faut savoir rendre grâce pour tout ce que l’on est et ce que l’on possède car chacun d’entre nous est un être merveilleux.

Il faut accepter nos ennemis, pour ce qu’ils nous apportent de connaissance sur nous-même ; comme nos échecs qui nous permettent de devenir meilleurs.

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Message canalisé : C’est dans les expériences de la vie que vous apprenez !

EVEIL TV

Par Monique Mathieu

 

« Le chercheur de Vérité a besoin de comprendre ; il a aussi besoin de ressentir et de vivre certaines émotions. Le chercheur de Vérité n’est pas l’être qui dort en lui-même ; le chercheur de Vérité est l’être qui s’éveille ; son sommeil est de plus en plus léger. Il arrive un moment où il n’a plus envie de dormir, où il a envie de connaître, où il a envie de ressentir, où il a envie de vivre !

La vie que vous vivez se vit sur plusieurs plans en même temps. Vous connaissez très bien la vie dans la troisième dimension puisque vous y êtes immergé mais, en même temps, vous vivez dans d’autres réalités, dans d’autres dimensions, et vous avez parfois la capacité de ressentir ce que vous pouvez vivre simultanément dans d’autres réalités, dans d’autres fréquences vibratoires.

Plus vous avancerez, plus vous serez dans l’éveil de la conscience et le réveil à ce que vous êtes.

Cependant, la vie dans la matière est prenante ! La vie est prenante parce qu’elle est toute-puissante. Certes, vous êtes énergie, vous êtes vibrations, mais afin de pouvoir vivre les expériences dans la matière, puisque vous êtes venu sur Terre pour cela, il faut que vous soyez densifié ; il faut que la matière ait en quelque sorte le dessus sur vos états énergétiques et vibratoires.

Cependant, il arrive un moment où vous n’avez plus envie que la conscience de votre matière vous domine. Il arrive un moment où vous avez envie d’être beaucoup plus léger, beaucoup plus serein et de vous élever en permanence. Que se passe-t-il à ce moment-là ? Vous avez conscience de la matière qui vous retient et qui veut garder le premier rôle dans votre vie. (L’ego fait aussi partie de la conscience de la matière).

Alors vous faites le yoyo entre ce que vous êtes dans la matière et le profond désir d’élever votre fréquence vibratoire, de devenir de plus en plus éthéré, même avec votre corps de matière ; vous faites le yoyo entre la puissance de la conscience de votre matière et l’éveil de plus en plus important de votre conscience spirituelle, et nous allons ajouter de votre conscience divine.

En ce moment, il se passe beaucoup de choses en vous, nous vous l’avons souvent dit. Si vous êtes à l’écoute de vous-même, vous devez le ressentir.

Imaginez ceci : vous avez une échelle devant vous et vous êtes encore et encore tenté de gravir ses barreaux, mais pour atteindre quoi ? Vous l’ignorez parce que vous ne savez pas ce qu’il y a au bout de l’échelle. Vous avez simplement envie de monter, d’aller toujours plus haut.

Si vous vous retournez, vous êtes pris d’un immense vertige qui peut même vous terrasser. À ce moment-là, que faites-vous ? Vous vous accrochez aux barreaux et vous vous dites :  il faut que je m’assoie. Certes, vous ne pouvez pas vous asseoir sur le barreau mais vous essayez de trouver un palier d’attente, un palier de repos.

Vous êtes toujours poussé à aller plus haut, à aller plus loin. Vous ne pouvez pas stagner, vous ne pouvez pas vous arrêter. Ceux qui ont, en quelque sorte, quitté le chemin, prennent simplement une autre échelle dont les barreaux sont plus faciles à gravir car ils sont moins espacés les uns des autres, ce qui demande moins d’efforts pour continuer à monter.

À partir du moment où une ouverture spirituelle s’est produite à un certain moment de votre vie, cette ouverture spirituelle ne se refermera pas et vous serez poussé à monter, encore et encore.

Vous ne pouvez pas, comme vous dites sur Terre, « dégringoler » de votre échelle, parce qu’il y a quelque chose qui vous colle au barreau où vous vous trouvez. Vous avez cependant le vertige en regardant en bas ! Vous pouvez avoir le vertige de la spiritualité, c’est-à-dire ressentir et vivre des choses que vous n’analysez pas forcément.

Mais ce besoin profond d’évoluer, de comprendre, de vous ouvrir à l’Amour et de vous ouvrir à une nouvelle conscience est plus fort que tous les vertiges, plus fort que  toutes les lassitudes et que  toutes les envies de vous reposer sur le bord du chemin.

À un moment ou à un autre, chacun de vous peut avoir envie de dire : » je voudrais que ça aille encore plus vite, ou tout simplement me reposer ».

Vous ne pouvez pas aller plus vite si vous n’avez pas intégré tout ce que vous avez vécu, tout ce que vous avez appris. C’est dans les expériences de la vie que vous apprenez !

Nous sommes là pour vous aider à vous réveiller, pour vous aider à trouver les clés en vous, pour vous aider et vous donner le courage et l’Amour qui vous permettront encore et encore d’avancer.

Même un être qui n’est pas sur un chemin spirituel, qui n’a pas la connaissance que vous avez, avance tout le temps : il avance au travers de la souffrance, des épreuves de la vie, du manque de nourriture et de la pauvreté extrême. Tout est fait pour que la conscience humaine se peaufine, se transforme.

La souffrance n’est pas nécessaire à l’évolution, nous le réaffirmons, mais elle constitue un élément qui permet aussi d’évoluer. Bien sûr, dans la souffrance il y a révolte et, quand il y a révolte, il n’y a pas toujours évolution. À partir du moment où il y a acceptation, il y a alors ouverture et, à un moment donné, la souffrance n’est plus nécessaire.

Tant qu’il y a révolte ou non-acceptation et rejet d’une souffrance physique, affective ou relationnelle, celle-ci perdure parce que vous la nourrissez. Il vous faut comprendre, accepter et dépasser.

Votre évolution est réelle, mais elle ne se fait pas toujours aussi vite que vous le souhaitez. Il y a alors interrogation, repos sur le bord du sentier, grande lassitude et, pour certains, changement de chemin.

Cependant chacun va où il doit aller et suit sa programmation. Les rencontres, les séparations, les grandes joies, les grandes peines, les grandes souffrances, physiques ou autres, font partie de vos expériences de vie. Vous pouvez le comprendre mais, malheureusement, de très nombreux humains refusent de le comprendre, de l’entendre ou de l’accepter ; ils sont alors terrassés par leurs propres souffrances.

Ceux qui parviennent à comprendre ont la chance d’accepter leur destin. Nous employons le mot « destin » parce que tout le monde parle du destin, de la destinée. La destinée, c’est la programmation !

Bien sûr, vous pouvez aller au-delà d’une programmation, quelle qu’elle soit. Dans ce cas, en plus de la force personnelle qui est la sienne, le chercheur de Vérité, du fait de sa très bonne volonté, recevra des aides précieuses de la part de ses guides ou des Êtres de Lumière ; ces aides lui permettront d’enlever certains voiles ; il pourra ainsi réellement se réveiller et avancer beaucoup plus vite sur son chemin.

Nous aimerions vous dire : Courage ! Le chemin peut parfois paraître très long. Parfois vous avez l’impression de ne pas avancer et vous pouvez même vous sentir inutile… Ne le croyez surtout pas ! C’est parfois dans les moments où vous avez l’impression de ne pas avancer que vous avancez le plus vite. C’est au moment où vous avez l’impression de ne pas aimer que vous pouvez aimer encore davantage, parce que vous vous voilez à vous-même. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
  • Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube