60 millions d’individus revenus de la mort ?




60 millions d’individus
revenus de la mort ?

Et si nos capacités de réanimation nous permettaient d’envisager un « au-delà » ? C’est ce que pense le Dr Jean-Jacques Charbonnier, médecin anesthésiste-réanimateur, qui a rassemblé dans son dernier livre « sept bonnes raisons » d’y croire.

Eveil Tv - L'au delà

« Juste après mon arrêt cardiaque, je suis sorti de mon corps. J’étais au plafond et j’ai tout vu ; j’ai assisté à tous les détails de ma réanimation. Je voulais hurler aux personnes qui tentaient de me faire revenir à la vie de me laisser tranquille, de me laisser filer, mais ils ne pouvaient pas m’entendre. J’étais formidablement bien et je n’avais pas du tout le désir de revenir dans mon corps. Je suis ensuite passé dans un tunnel. Je baignais dans une lumière d’amour inconditionnel et mon bonheur était d’une puissance indicible. J’ai revu toute ma vie dans ses moindres détails et en accéléré. J’ai ressenti le bien et le mal que j’avais fait aux autres. J’ai rencontré un être de lumière d’une bonté infinie qui m’a demandé ce que j’avais fait de ma vie et ce que j’avais fait pour les autres. Mes parents décédés sont venus m’accueillir pour me dire qu’il fallait que je revienne dans mon corps car je ne pouvais malheureusement pas rester avec eux alors que je le souhaitais ardemment. Ils m’ont montré une frontière qui était une limite que je ne devais pas franchir. Au moment où j’ai réintégré mon corps, toutes mes douleurs terrestres sont revenues et j’étais tellement triste de quitter cette merveilleuse lumière. Je suis maintenant très heureux car je sais qu’il y a une vie après la mort et qu’un jour je serai de nouveau dans cette lumière d’amour. Je sais aussi que, sur cette terre, le plus important est de savoir aimer et aider les autres. Cette expérience a bouleversé ma vie. Plus rien ne saura jamais comme avant. »

Les voyages vers l’au-delà

En vingt-cinq ans de réanimation, j’ai pu rassembler plusieurs centaines de témoignages de patients revenus d’une mort clinique. Le discours reconstitué dans les lignes précédentes est une synthèse condensée de ces différents récits ; une sorte de résumé regroupant les principales caractéristiques de ces singuliers voyages dans l’au-delà. La séquence évènementielle décrite est presque toujours la même et ceci indépendamment des cultures, des philosophies, des lieux de vie ou des religions.

Il n’existe aucun facteur prédictif pour vivre l’expérience ; ni l’âge ni le sexe ni le niveau social ni les croyances ne permettent de dégager des prédispositions particulières pour connaître cet extraordinaire événement. Pourtant, aucune histoire ne se ressemble vraiment car chacun exprime son vécu avec sa sensibilité et sa culture. Toutefois, les nombreux éléments récurrents que j’ai pu recueillir laissent à penser que l’itinéraire est, à peu de choses près, toujours le même. C’est comme si on demandait à un jeune Esquimeau, à une vieille américaine ou un quinquagénaire Sénégalais de raconter un voyage à Venise ; leurs histoires seraient fort différentes mais au total, on s’apercevrait assez rapidement qu’ils sont tous les trois partis visiter la même ville. Par exemple, un enfant victime d’un arrêt cardiaque dit avoir vu « un grand monsieur qui s’éclairait tout seul » pour décrire l’être de lumière. Certains rencontrent Jésus-Christ, d’autres Bouddha, la Vierge Marie ou encore le prophète Mahomet ; la divinité aperçue dans la lumière se métamorphose en fonction des croyances et des religions. Un élément est retrouvé dans cent pour cent des cas : pour ceux qui ont connu la chose, la vie se poursuit après la mort et l’au-delà existe. Ils en sont intimement persuadés et rien ni personne ne pourra leur faire changer d’avis. L’un d’eux m’a dit un jour :

« Même si un scientifique parvenait à prouver par A plus B que mon expérience n’était qu’une hallucination, je ne le croirai pas une seule seconde car je suis certain au fond de moi que ce que j’ai vécu ce jour là était bien réel ; cela n’avait rien à voir avec un rêve ou une hallucination ! »

Selon les dernières études statistiques, ils seraient au moins 60 millions à avoir connu cette expérience transcendante après un arrêt cardiaque : 4% de la population occidentale (2,5 millions de Français, 12 millions d’Américains), beaucoup moins dans les régions de la planète où les possibilités de réanimation sont quasi inexistantes. Il y a fort à parier qu’avec la banalisation de ce genre d’histoires et le développement de défibrillateurs automatiques, on assistera très rapidement à une multiplication des récits.

Ils sont bien revenus de la mort !

La mort clinique est définie par l’arrêt du fonctionnement cérébral. Cet état peut-être objectivé par l’enregistrement d’une activité électrique neuronale nulle ; électroencéphalogramme (EEG) plat. Lorsque l’on obtient deux EEG plats à quatre heures d’intervalle pendant au moins vingt minutes, en dehors de narcose (produits administrés en intraveineux pour faire dormir) ou d’hypothermie, on considère que la mort clinique est devenue irréversible. Dans ces conditions, on est en mesure de débrancher le patient du respirateur ou de lui prélever ses organes par des dons. En fait, cet état correspond à nos limites actuelles de réanimation et il est probable que d’ici quelques décennies, celles-ci soient complètement dépassées. Il ne faut pas oublier que les médecins des générations précédentes ne pratiquaient pas les massages cardiaques et se contentaient de signer un certificat de décès chaque fois qu’un cœur cessait de battre.

Depuis peu, nous savons qu’un EEG devient plat dans les quinze secondes qui suivent un arrêt cardiaque. Etant donné que dans les meilleures conditions de surveillance, comme c’est le cas en soins intensifs, il existe une période incompressible d’au moins une minute pour porter les premiers secours, on peut considérer que toutes les victimes réanimées après un arrêt cardiaque ont bien connu une mort clinique. Et c’est sans compter les personnes isolées à la campagne dont les cœurs sont repartis au bout de plusieurs dizaines de minutes après l’intervention du SAMU le plus proche !




Nos études ont montré qu’environ 18% des sujets réanimés d’un arrêt cardiaque racontaient la fameuse expérience décrite au début (de ce chapitre). Les termes de near death experience (NDE) employé par les Anglo-Saxons depuis les années soixante dix, d’expérience imminente (EMI) ou encore d’expérience aux frontières de la mort (EFM) sont par conséquent aujourd’hui complètement dépassés. Il est désormais plus juste de parler d’expérience de mort provisoire (EMP). La mort clinique est en effet déjà là quand les patients sont réanimés puisque l’activité cérébrale est nulle dès le moment du premier massage cardiaque. Le propriétaire d’un cœur arrêté n’est pas « proche de la mort » ni « aux frontières de la mort » ou en « état de mort imminente » ; il est déjà mort et souvent depuis de nombreuses minutes !

Source de l’article sur les récits de Jean Jaques Charbonnier :http://www.inrees.com

Livre « sept bonnes raisons » d’y croire.

Dr Jean-Jacques Charbonnier

Un neurologue démontre l’existence de la vie après la mort

Un neurologue démontre l’existence de la vie après la mort

Après la mort, on voit son corps

 

« La preuve du paradis » est un des livres dont on ne ressort pas indemne. L’histoire de ce neurochirurgien est tellement énorme que je suis persuadé qu’elle n’est pas due au hasard. Imaginez un neurochirurgien qui est non seulement victime de son propre métier en contractant une méningite bactérienne, mais qui plus est fait l’expérience d’une NDE ou EMI, c’est-à-dire l’expérience d’une vie après la mort.

L’expérience du Dr Eben Alexender a même fait la une du célèbre magazine Newsweek, « Le paradis existe » :




 

Le paradis existe

L

e plus surprenant, de par sa formation scientifique le neurologue Dr Eben Alexander était quelqu’un de très sceptique, il ne croyait qu’en ce qu’il voyait. D’ailleurs, quand il entendait des témoignages de personnes de personnes après un accident raconter l’histoire du tunnel, pour lui, c’est leur cerveau qui leur jouait des tours à ces pauvres gens.

Le destin a voulu que lui aussi vive ce genre d’expérience pendant un coma profond d’une semaine.

Dans son livre il raconte donc ce qu’il a vu, des jardins, des paillons, des nuages… Des paysages de toute beauté, mais ce n’est pas le plus important. Ce qu’il y a de fascinant est qu’il balaye d’un revers de main toutes les objections que peuvent avoir les scientifiques sur les témoignages de la vie après la mort. Car il affirme haut et fort que son cerveau était tellement attaqué par cette maladie qu’il n’avait plus les capacités de créer des images telles qu’il les a vus.

En fait, son cerveau pendant son coma n’avait pratiquement plus aucune activité, son néocortex était « out ».  Il insiste bien que l’expérience qu’il a vécue n’est en aucun cas comparable à un rêve, c’était pour lui aussi réel que la lecture de cet article pour vous par exemple.

Il nous révèle aussi dans son livre que nous revoyons dans cette autre dimension les êtres disparus. Ce qui est un point commun à de nombreux témoignages de vie après la mort (NDE).

En revanche, il nous donne un détail qu’apparemment je n’ai jamais entendu dans d’autres témoignages. Il entendait comme un son qu’il est difficile de décrire, une sorte de « Om » hindouiste qui serait peut être la source de ce qu’il nomme Dieu à défaut de connaitre son origine.

Depuis, ce neurologue est devenu totalement croyant et il est convaincu que la conscience n’est pas dans la matière grise du cerveau, elle est ailleurs…

Il y a vraiment de plus en plus de témoignages en faveur de la vie après la mort que même les plus athées ne peuvent être indifférents.

De plus,  je crois que ces remontées de témoignages sont vraiment bénéfiques pour l’humanité. Car, si les scientifiques admettaient enfin que la conscience ne meurt pas après la mort clinique, on serait obligés d’admettre que nos actes présents auront une influence après notre mort, donc à mon avis, non seulement on serait plus « cool » avec son prochain, mais aussi les biens matériels seraient vraiment illusoires.

C’est peut-être pour cette raison que quelles que soient les preuves, l’existence de la vie après la mort aura toujours de forts opposants surtout parmi les intellectuels de ce monde, car c’est tout le système qui s’effondrerait.

Si le livre « la preuve du paradis » vous intéresse, vous pouvez vous le procurer à la FNAC :

http://livre.fnac.com/a5102074/Eben-Alexander-La-preuve-du-Paradis




 

Source: Le nouveau Paradigme

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

Méditer pour élever votre taux vibratoire

Eveil tv

 

 

La méditation est un outil très utile pour qui désire élever son taux vibratoire. Il n’y a pas une technique unique pour méditer et augmenter son taux vibratoire. C’est plutôt un concept à comprendre, un principe à saisir pour l’appliquer et pour diriger son travail méditatif dans le bon sens. Vous aussi, vous pourrez bientôt méditer et élever votre taux vibratoire.

Taux vibratoire et méditation

Comment élever son taux vibratoire

Notre taux vibratoire s’élève à mesure que l’on devient conscient du monde, que l’on s’ouvre à lui et que l’on affine notre perception de ce qui nous entoure, de ce qui existe plus ou moins loin de nous. Il nous faut devenir de plus en plus conscient et toujours chercher à déceler de plus en plus précisément ces éléments qui ne font tout d’abord que nous effleurer. Lorsqu’on les perçoit dans toute leur puissance malgré leur apparente légèreté, on a alors élevé son taux vibratoire, on a affiné nettement l’énergie que l’on diffuse.

eveil tv
image pixabay www.eveil.tv




Il faut aussi chercher à nous débarrasser des éléments négatifs nous empêchant d’avancer. En ne nous focalisant plus sur les seuls parties négatives de ce qui nous entoure, nous nous ouvrons à la lumière de chaque chose, à l’énergie positive qui peut alors venir nous enrichir et nous élever à notre tour.

Méditer pour élever son taux vibratoire

Méditer pour élever son taux vibratoire demande donc un travail conscient d’affinage de ses perceptions. Il faut en permanence chercher à percer à jour ce qui repose dans l’ombre. En le portant ainsi à la lumière de notre être, il est possible de s’en enrichir, sans jamais rien ôter de leur beauté, de leur richesse à ces objets de l’esprit que l’on observe et découvre. Il faut également chercher à rendre toujours plus fortes les impressions ténues que l’on ressent à peine. On affine alors son être, sa capacité de sensations. D’un être brut, lourdaud, l’on peut devenir un être de plus en plus raffiné, sans rien sacrifier de sa force, de sa puissance, en sachant simplement bien mieux les maîtriser et les diriger pour en faire des outils toujours plus efficaces.




En méditant, il nous faut découvrir par un long travail de recherche en soi ce que sont les boulets que l’on a attachés à ses pieds. Il faut s’assurer de ne jamais être entraîné vers le fond par des poids qui n’ont pas de raisons d’être. Ce sont souvent des jugements que l’on porte, des ennemis que l’on se crée que viennent les difficultés. À nous de ne pas nous alourdir inutilement, de savoir traverser l’existence en se consacrant plus à la découverte qu’à la critique. Cela, la méditation peut nous l’apprendre en nous montrant les causes de toute chose, en faisant de nous des êtres capables de déceler ce que d’autres ne peuvent seulement imaginer.

Vous pouvez, si vous le voulez, appliquer une technique tout simple.

  1. Imaginez une lumière pure, aussi pure que vous pouvez le concevoir.
  2. Laissez-la entrer en vous, visualisez cette lumière avec autant de réalité que possible. Efforcez-vous de la créer, de lui donner vie, de ne plus seulement l’imaginer. Lorsqu’elle entre en vous, par la tête, la lumière vous purifie. Elle ne se charge pas de vos basses vibrations, elle est trop pure pour cela, mais elle vous débarrasse des vôtres.
  3. Laissez cette lumière descendre, ressentez la bienveillance en elle à votre égard. Voyez comme elle se diffuse à travers votre être et en dépasse les frontières, parce qu’elle rayonne pour l’instant bien plus que vous ne le pouvez.
  4. Lorsque vous êtes empli de lumière, profitez de sa chaleur, de sa pureté aussi longtemps que vous le pouvez.
  5. Lorsque vous sentez qu’elle vous fuit, prenez le temps de l’accompagner, de la faire sortir en douceur, en vous sentant plein d’énergie, de sensations nouvelles, fines, précieuses.

Méditer pour élever son taux vibratoire est simple, mais long, parce qu’il faut s’appliquer à exercer un être qui n’est tout d’abord que fruste, maladroit, grossier dans ses manières. Puis à mesure que l’on travaille, l’on découvre ce qu’il est possible d’atteindre, et l’on ne peut que s’en inspirer.

Lien pour des méditations guidées

 

Les prières de Guérison

Vous êtes nombreux à chercher des prières de guérison miraculeuse. Il existe dans les Ecrits des prières pour demande à Dieu son aide dans la maladie, mais elles doivent être accompagnées par un travail sur soi permettant de se purger de certains maux intérieurs, dans le corps ou l’esprit, de se rapprocher de Dieu en éliminant ce qui nous tire vers le bas. La prière ne doit pas être un paliatif à la médecine traditionnelle. Voici quelques prières pour vous aider à guérir de certains maux ainsi que ce qui me semble être un rappel de bon sens pour ne pas tomber dans une Foi aveugle dangereuse pour la santé de soi ou des autre.                                              




 

Prière pour la guérison d’un malade (pour un proche)

« Toi seul, Ô Christ, peux secourir promptement Tes créatures : nous t’en prions, viens visiter Ton serviteur malade, délivre-le des souffrances et de l’excès de douleur. Relève-le pour qu’il Te chante et Te glorifie sans cesse, par les prières de la Mère-de-Dieu, des saints médecins guérisseurs et anargyres, et de tous les Saints, seul Ami-de-l’homme.

Ô Sauveur, qui relevas de leur lit de douleur la belle-mère de Pierre consummée par la fièvre ardente et le paralytique porté sur son grabat, viens aujourd’hui visiter et guérir, dans Ta compassion infinie, Ton Serviteur [Nom], atteint dans sa chair, car rien ne T’est impossible, Toi qui seul portes les souffrances et les maladies de tous les hommes en Ta grande miséricorde.

Médecin des âmes et des corps, c’est d’un coeur contrit, mais plein d’espoir que nous Te clamons : guéris les douleurs, porte remède aux souffrances spiituelles et corporelles de Ton serviteur [Nom] ; pardonne-lui, dans Ta miséricorde, toute faute volontaire et involontaire, et relève-le bientôt de sa maladie : nous T’en prions, écoute et prends pitié.

Toi qui ne désires pas la mort du pécheur mais qu’il se convertisse et qu’il vive, épargne et prends en pitié Ton serviteur, Dieu de miséricorde ; chasse les douleurs, éloigne toute souffrance et maladie, étends Ta main puissante et, come jadis la fille de Jaïre, relève-le de son lit de douleur et fais-lui recouvrer la santé : nous T’en prions, écoute et prends pitié.

Nous Te prions encore, Seigneur très-miséricordieux : comme Tu as agréé les larmes d’Ezéchias, le repentir de Manassé, la pénitence des Ninivites et la confession de David, et bien vite tu leur as fait miséricorde, agrée aussi la prière que nous T’adressions dans l’effusion de notre coeur, Roi de toute bonté ; dans Ta clémence, fais miséricorde à Ton serviteur malade et rends-lui la santé : nous T’en prions de tout coeur, Source de vie et d’immortalité, écoute et prends pitié.

Père Saint, Médecin des âmes et des corps, Toi qui as envoyé Ton Fils Seul-engendré, notre Seigneur Jésus Christ, pour guérir toute maladie et nous délivrer de la Mort, guéris aussi ton serviteur [Nom] de son infirmité corporelle et spirituelle, par la grâce de Ton Christ, et vivifie-le selon Ton bon plaisir, pour qu’il Te rende en bonnes oeuvres l’action de grâce  qui T’es due, par les prières de notre très-Sainte Souveraine, la Mère-de-Dieu et Toujours-vierge Marie, par la puissance de la précieuse et vivifiante Croix, par la protectiondes vénérables et célestes Puissances angéliques, par l’intercession du vénérable et glorieux prophète, le Précurseur et Baptiste Jean, des saints, glorieux et illustres Apôtres, des saints guérisseurs anargyres Cosme et Damien, Cyr et Jean, Pantéléimon et Hermolaüs, Samson et Diomède, Mocios et Anicet, Thallélaios et Tryphon, des saints et justes Ancêtres de Dieu Joachim et Anne, et de tous les Saints. Amen. »

Tiré du Livre de Prière de l’Eglise orthodoxe roumaine – Métropole d’Europe Occidentale et Méridionale.

dans les temps de malagie (pour se guérir soi)

« O c que Ta présence soit toujours avec moi, afin que cette maladie serve à la manifestation de Ta gloire et au salut de mon âme.

Pardonne-moi tous mes nombreux péchés et mon manque d’amour envers Toi. Fais que je fixe mes pensées sur Tes grandes souffrances sur la Croix, que je puisse apprendre de Toi le courage et la patience, l’humilité et l’amour, et par-dessus tout, la véritable soumission à la volonté du Père, afin que, retrouvant la santé au temps que Tu jugeras opportun, je puisse manifester Ta louange en me consacrant à Ton service. Accorde que, lorsque cette vie sera terminée, je puisse être trouvé digne d’hériter de la vie éternelle. Amen. »

Tiré du Livre de Prière de l’Eglise orthodoxe roumaine – Métropole d’Europe Occidentale et Méridionale.

Paume IV pour la pénitence et guérir d’une maladie

Seigneur, ne me reprenez pas dans votre fureur, et ne me châtiez pas dans votre colère.
Ayez pitié de moi, Seigneur; car je languis de faiblesse; guérissez-moi, Seigneur, parce que le trouble m’a saisi jusqu’au fond de mes os.
Mon âme est toute troublée; mais vous, Seigneur, jusqu’à quand différerez-vous ?
Seigneur, tournez-vous vers moi, et délivrez mon âme : sauvez-moi, à cause de votre miséricorde ;
Car nul dans la mort ne se souvient de vous : qui publiera vos louanges dans le sépulcre?
Je me suis épuisé à force de gémir ;  j’ai baigné chaque nuit mon lit de mes pleurs ; j’ai arrosé  ma couche de mes larmes.
Mon œil a été troublé de fureur: j’ai vieilli au milieu de tous mes ennemis.
Retirez-vous de moi, vous tous qui commettez l’iniquité ; car le Seigneur a exaucé la voix de mes pleurs.
Le Seigneur a exaucé ma supplication ; le Seigneur a reçu  ma prière.
Que tous mes ennemis rougissent et soient saisis d’étonnement ; qu’ils retournent en arrière , et soient couverts de honte.




Faire brûler une bougie de neuvaine

Une prière seule ne suffit pas à apporter une aide salutaire à un proche malade, ou bien à soi. Dans la régularité, les énergies agissent mieux et sur de plus longues périodes. C’est pourquoi la bougie de neuvaine peut être une bonne idée afin de s’inviter à la prière à heure fixe pendant 7 à 9 jours.

Si vous êtes catholique, vous pouvez vous adresser à Sainte-Thérèse de Lisieux. Si vous êtes orthodoxe, ou protestant, vous pouvez simplement vous adresser au Christ, à la Vierge Marie ou à Dieu.

L’importance de la Foi dans la maladie

S’en remettre à Dieu dans la prière, avoir Foi dans sa Bonté et sa Miséricorde, permet de purifier ses pensées noires et d’alimenter notre force de vie, celle-là qui permet de vaincre la maladie que nous portons, ou être capable d’être une lumière pour ceux qui souffrent autour de nous. Cultiver la Foi permet, comme le soutien psychologique de la famille, des amis ou des professionnels de santé d’avoir un impact majeur sur une maladie, pour peu qu’elle ne substitut pas seule à la médecine moderne, ou alternative (avec la prudence nécessaire et selon la gravité de la pathologie).

 

Sommatisation, mauvaises paroles et actes mauvais

Les maladies peuvent prendre racide dans le mental, dans le domaine émotionnel, avant de prendre corps physiquement. Des pensées noires, mauvaises (au sens nuisibles aux autres), de la rumination excessive, des mots que l’on peut regretter, sont le terreaux idéal pour favoriser les maladies. S’il n’est pas facile d’être bienfaisant envers ses semblables toujours, prendre conscience que l’on fait du mal aux autres et à soi-même est un premier pas vers la guérison. Il y aussi tant de choses qu’on aimerait dire à une personne qu’on aime, sans en trouver le courage, ce qui nous dévorde de l’intérieur. Des non-dits poisons dans un couple par exemple.

Il est difficile de trouver à qui parler de choses qui nous rongent, ou des actes dont on est peu fier. Si l’homme est un pêcheur, il peut s’améliorer et aller vers plus de vertu. En cela, se confesser en prière ou auprès d’un prêtre peut nous aider à nous libérer de charges énergétiques qui, trop accumulées, peuvent être à l’origine de certaines maladies. Si vous vous sentez seul(e), Dieu écoute toujours, mais vous pouvez aussi vous tourner vers des associations laïques comme SOS Amitié pour avoir quelqu’un à qui vous confier. C’est gratuit et l’écoutant bénévole s’engage à garder le contenu de votre discussion confidentielle.

La Foi est un moteur, une énergie qui doit être concrétisée : mais elle doit être suivie d’actes concrets, d’efforts de votre part et du malade (si son état de santé le lui permet bien sûr !). Dans la maladie et dans le mal-être, essayer de changer ses mauvaises habitudes contribue à la guérison : manger mieux, faire du sport, sortir, arrêter de fumer, passer du temps avec des personnes positives qui nous apportent du réconfort, avec son conjoint, ses enfants.

Enfin, je me répète, mais la Foi est un pilier mais ainsi que l’Homme n’est pas parfait, se tourner vers les médecins doit être une étape nécessaire, surtout si la maladie est grave ou s’aggrave. Il ne faut pas tomber dans une foi aveugle qui ferait abstraction des progrès médicaux modernes. Le spirituel et le physique sont complémentaires : ils forment un tout.

J’espère que cet article aura aidé ceux qui sont malades ou côtoient un proche malade. Je vous souhaite le meilleur et la guérison, à vous et à vos proches.



REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Depuis plusieurs jours beaucoup d’entre vous vivent un grand bouleversement!

eveil tv

Depuis quelques jours et encore pendant plusieurs mois, les personnes qui sont en éveil spirituel, en prise de conscience, qui sont des canaux médiumniques vivant pour la majorité un grand bouleversement qui peut se traduire par une sensation de déprime, une sensibilité plus forte qu’habituellement, des douleurs physiques, un grand besoin d’isolement et de calme, la foule est oppressante. La majorité de ces personnes ne comprennent pas vraiment ce qui leur arrive, elles pensent être déprimées, mais ne vivent pas d’événements majeurs qui les poussent dans cet état. Rassurez – vous ! Vous n’êtes pas déprimés ! Nous vivons actuellement un grand remue-ménage énergétique et ceci provoque des effets qui ne sont pas agréables sur le corps physique et sur le moral.




image pixabay www.eveil.tv

Ce qu’il faut faire, c‘est évidemment de bien s’enraciner, rester connecté à la terre, être au plus proche de la nature, de l’eau, des animaux et avoir une alimentation végétale celle qui vient de la terre mère. La viande est un animal donc un être vivant fait de cellules identiques à l’humain, doué de sensibilité et d’émotions tout comme nous. Il n’est pas bon ni normal de les manger, ceci nous donne des mauvaises énergies et nous rends malades. La nourriture fait partie du grand changement dans lequel nous vivons en cette période de prise de conscience, il est important de le souligner car ce sujet reste trop souvent ignoré.

Il faut utiliser cette période pour s’élever au plus haut, même si ce n’est pas évident, nous devons travailler à être un joyau pur et ceci passe par notre enveloppe, notre corps physique et notre esprit. Le fait de se sentir au plus bas, nous force à aller encore plus haut et à donner le meilleur de nous-mêmes.

Ceux qui parviendront à travailler sur eux pendant cette période énergétiquement difficile, seront récompensés dans un avenir proche !

Avec toute ma sympathie, je vous envoie de la lumière. Frédérique.S – Eveil Tv

Voici mon site si vous désirez prendre un rendez-vous pour une consultation avec moi http://shine-medium.e-monsite.com Vous pouvez également me contacter directement par email : info@eveil.tv www.eveil.tv


D’autres articles du même auteur

Les chroniques de S. Frédérique




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Corps en lévitation, cris d’enfants… Les surprenantes anecdotes d’un embaumeur




Thanatopracteur depuis près de trente ans, Olivier Emphoux a été témoin de plusieurs phénomènes paranormaux. Il nous livre aujourd’hui un incroyable témoignage de son expérience auprès des morts.

emi-sortie-du-corps

Planet : Si vous exercez ce métier, c’est donc que le contact des morts ne vous effraie pas…
Olivier Emphoux* : « Je n’ai pas grandi dans cet univers, mon enfance a été tout ce qu’il y a de plus normal mais j’ai toujours pensé que les morts relevaient du domaine du sacré. Et ce sentiment n’a fait que se renforcer avec le temps. Je suis ainsi entré dans l’univers du funéraire au plus bas de l’échelle il y a une vingtaine d’années et suis aujourd’hui thanatopracteur. Une expérience qui m’a permis de vérifier une théorie que j’avais développée bien des années auparavant et selon laquelle quelque chose se passe dans les quelques heures (48 heures, tout au plus) qui suivent un décès. Le défunt est alors sur le point de quitter son existence pour trouver un autre état. A ce moment-là, il est soit très calme, soit apeuré à l’idée de passer ce cap. C’est d’ailleurs pourquoi j’essaie à chaque fois de prendre le temps de m’assoir à côté du mort et de lui prendre la main pour le rassurer.

Planet : Quand avez-vous pu vérifier votre théorie pour la toute première fois ?
Olivier Emphoux : C’était au début de ma carrière. J’avais été appelé pour aller récupérer les corps de deux enfants à la morgue d’un hôpital. Quand je suis arrivé, le responsable avait une mine défaite et m’a dit qu’il était incapable d’aller les chercher dans les frigos. J’y suis donc allé. Là, j’ai découvert une petite fille de dix ans qui avait encore les yeux ouverts, je les lui ai fermés, et un petit garçon de quatre ans en pyjama, les poings serrés. Je me suis occupé de leurs corps et les ai ensuite emmenés pour la présentation à leur famille. Une fois les cercueils scellés, je les ai mis dans le corbillard et ai conduit jusqu’au lieu où ils devaient être inhumés. J’étais seul dans le véhicule. A un moment pendant le trajet, j’ai entendu des cris d’enfants. Je me suis arrêté et suis descendu pour voir si les bruits ne venaient pas des cercueils. Après tout, on lit parfois dans les journaux que des gens se réveillent à la morgue. Mais là, il n’y avait plus aucun bruit. J’ai donc redémarré en me disant que mon imagination m’avait joué un tour. Mais les cris ont recommencé. Comme j’étais certain de les entendre, j’ai alors compris que cela ne venait pas de moi mais d’un phénomène paranormal.

Planet : Avez-vous ensuite cherché à savoir ce qui était arrivé à ces deux enfants ?
Olivier Emphoux : J’ai ensuite appris que leur mère avait décidé de vérifier s’ils savaient nager en plongeant leur voiture dans un étang. Ils étaient tous les trois à bord, la mère au volant, les deux enfants attachés à l’arrière. Elle s’en est sortie mais les deux petits sont morts…



Planet : Vous demandez-vous parfois pourquoi vous êtes témoin de ces phénomènes paranormaux ?
Olivier Emphoux : Non, je ne cherche pas à savoir pourquoi. On ne peut pas expliquer ces phénomènes irrationnels en étant vivant. Chercher à comprendre leur origine et pourquoi j’en suis témoin serait le meilleur moyen de ne plus rien voir. Les autres thanatopracteurs qui ont assisté à ce type de phénomènes, en France ou à l’étranger, sont comme moi : ils en parlent très peu. Que ce soit aux familles des défunts – par respect on ne les questionne pas – entre eux ou avec leurs collègues. C’est comme ça, ça ne se fait pas.

focus-wide-eveil-tv

 

Planet : Vous avez pourtant écrit un livre pour raconter ce dont vous avez été témoin…
Olivier Emphoux : C’est différent. Le livre est né tout seul. Annette Gefffroy est tombée sur mes notes et a eu envie de les mettre en forme. Le but n’était pas de chercher à comprendre ce qu’elles pouvaient révéler mais simplement d’en rendre compte.

Planet : Y-a-t-il des phénomènes plus marquants que d’autres ?
Olivier Emphoux : Il y a notamment eu la fois où je faisais un soin à domicile, seul dans une pièce avec le défunt. A un moment, le corps s’est soulevé à un mètre de hauteur, jusqu’à atteindre la hauteur de mes yeux…. J’ai encore du mal à décrire l’effet que cela m’a fait. Je ne savais plus quoi dire ou faire, j’étais tétanisé.

Il y a aussi eu la fois où, avec trois de mes collègues et alors que nous déplacions le cercueil d’un homme sur un chariot à l’hôpital, nous avons été témoins d’un phénomène très troublant. Nous venions de passer une porte que nous avions silencieusement refermée derrière nous. Dans notre métier, nous devons sans cesse veiller à être invisibles. On dit souvent que la famille du défunt ne doit pas nous voir arriver ni vous voir repartir. Mais tout d’un coup, la porte s’est rouverte et refermée dans un fracas. Ensuite, pendant que nous avancions avec le chariot, nous avons entendu un bruit de métal régulier. Ce bruit nous suivait et s’arrêtait en même temps que nous. Arrivés dans l’ascenseur, j’ai regardé dans le cercueil pour voir si un objet en métal n’’était pas à l’origine de ce bruit. C’est alors que j’ai découvert des talonnettes en métal sur les chaussures du défunt… Il nous avait suivis… Quand nous nous en sommes rendus compte, nous nous sommes tous regardés, perplexes, mais aucun de nous n’a dit quoi que ce soit. Par la suite, nous n’en avons jamais parlé ».

*Olivier Emphoux est l’auteur d’ Aux portes de l’inconnu, un embaumeur raconte… (éd. de L’Opportun)

Source

Lien du livre

Rejoindre Eveil Tv sur facebook pour suivre les articles

Eveil Tv

 

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

La lithothérapie

 

832753472010 04 17 14 56 23 png

Chakra1 pierresCache 2430941609

 

Qu’est ce que la lithotérapie ? La lithothérapie est une médecine non conventionnelle qui cherche à soigner par le biais des cristaux (améthyste, quartz, œil de tigre, labradorite, aigue-marine, rubis, turquoise, etc.) Elle considère que les cristaux émettent naturellement une « résonance » ou une « vibration » singulière capable d’améliorer le bien-être de la personne à son contact ou à proximité.

Lorsque vous utilisez les pierres et cristaux pour pratiquer des soins énergétiques il faut les utiliser sur des chakras particuliers en fonction du symptôme ou problème que vous souhaitez traiter.

Lorsqu’une maladie ou un problème dépend de plusieurs chakras il faut équilibrer les chakras concernés avec les pierres dont la couleur correspond au chakra.

Vous trouverez ci-dessous la liste de chaque chakra, son champ d’action sur le plan physique et mental ainsi que les couleurs des pierres à utiliser.

Vous pouvez ensuite aisément décider des pierres et cristaux que vous souhaitez acheter en fonction de vos besoins.

1er chakra – chakra racine – couleur des pierres : noires, rouges, couleurs foncées

Le 1er chakra agit sur :



plan mental : peur, stress, angoisse, énergie, vitalité, dépression, manque de confiance en soi, fatigabilité, difficulté à persévérer dans ses entreprises, sentiment d’irréalité, problèmes de coordination, peu de goût pour l’activité physique, tension psychique et nerveuse, attaque psychique, crise de panique

plan physique: hémorroïdes, varices, système immunitaire, organes sexuels, colonne vertébrale, os, dents, cheveux, sommeil, système sanguin et circulatoire, pieds, hanches, zone inférieure du bassin, addictions, anorexie, constipation, glaucome, obésité, perte de poids,diarrhée, hypertension, calculs rénaux, sciatique, prostate, troubles cutanés, maux de dos, mauvaise circulation dans les jambes, eczéma

Le chakra racine gouverne aussi les chakras des pieds, le chakra du genou et le chakra étoile de la terre

Pierres à utiliser pour équilibrer le chakra racine, chakras des pieds, chakra du genou, chakra étoile de la terre

2e chakra – chakra sacré – couleur des pierres : jaune foncé à orange

Le 2e chakra agit sur :

plan mental:  adaptabilité aux changements, souplesse d’accommodation, tolérance, sens de la fraternité, sens esthétique, profondeur des sentiments, sexualité épanouie, manque de concentration, vitalité  insuffisante, identité émotionnelle instable, tendance à se restreindre, attachement excessif au passé, culte du souvenir des disparus, insatisfaction de sa valeur personnelle, envie, jalousie, superficalité, snobisme,  égoïsme

plan physique : digestion, sexualité, reproduction, sciatique, troubles gynécologiques, gros intestin, ovaires, testicules, reins, colon, appendice, vessie,  organes de l’abdomen inférieur, gonades, organes génitaux externes, acidité gastrique, cystite, problèmes de fertilité, fausses couches, fibromes, troubles rénaux, problèmes menstruels, crampes musculaires, kystes ovariens, frigidité

Pierres à utiliser pour équilibrer le chakra sacré:

pierres oranges | pierres jaune foncé

3e chakra – chakra du plexus solaire – pierres de couleur jaune

Le 3e chakra agit sur :

plan mental : personnalité, confiance en soi, optimisme, courage, adaptation au changement, expériences, générosité

plan physique : diabète, hypoglycémie, anorexie, boulimie, tension nerveuse, fatigue chronique, métabolisme, système digestif, pancréas, beauté de la peau, estomac, foie, intestin grêle, rate, vésicule biliaire, système nerveux, aérocolie, aérophagie, allergies alimentaires, problèmes digestifs, calculs biliaires, hépatite, maladie du foie, hyper acidité, pancréatite, ulcère, problèmes d’estomac,  jaunisse, problèmes de vessie, anémie, brûlures d’estomac, gastrite, faible résistance aux maladies, fatigue chronique, crampes abdominales.



Dans tous les travaux de guérison le 3e chakra agit sur les chakras des mains utilisés pour capter et diriger les énergies positives

Pierres à utiliser pour équilibrer le chakra du plexus solaire

pierres jaunes

4e chakra – chakra du cœur – pierres de couleur verte et rose

Le 4e chakra agit sur :

plan mental :  toutes les relations amoureuses, compassion, partage, confiance, sécurité affective

plan physique : fatigue, moelle épinière, cœur, diaphragme, rythme cardiaque et respiratoire,  diaphragme, anémie, pression sanguine, cancer du sein, problèmes de circulation sanguine,  fatigue, maladies cardiaques, troubles immunitaires,  poumons, bronchite, pneumonie, congestion thoracique, grippe, asthme, toux, respiration difficile, essoufflement, douleur dans les bras inférieurs et les mains, hyperventilation, allergies , troubles du sommeil, hypertension.

Le chakra du coeur gouverne aussi les chakras des mains et les chakras des épaules

Pierres à utiliser pour équilibrer le chakra du cœur, le chakra des mains et le chakra des épaules :

pierres vertes |pierres roses

5e chakra – chakra de la gorge – pierres de couleur bleu clair à bleu foncé

le 5e chakra agit sur :

plan mental :  communication, expression, language, l’esprit d’ouverture, indépendance

plan physique : maladies liées à la gorge et à la bouche, aux oreilles et au système respiratoire, cervicales, poumons, grippe, acouphène, asthme, bronchite, infections de l’oreille, problèmes d’audition, perte de voix, aphtes, maux de gorge, mal de dents et des gencives,  thyroïde, amygdalite,  rhume, raideur de la nuque, douleurs dans le haut du bras, coqueluche, laryngite.
Le chakra de la gorge gouverne aussi les chakras des oreilles

Pierres à utiliser pour équilibrer le chakra de la gorge

pierres bleues

6e chakra – chakra du 3e œil – pierres : bleu, indigo, violet, jaune

Le 6e chakra agit sur :

plan mental : imagination, connaissance, études, intuition, intelligence, organisation de la pensée, cerveau, yeux, système nerveux, mémoire

plan physique : migraine, insomnie, cataracte, dyslexie, insomnie, clairvoyance, migraine, myopie, problèmes de sinus, allergies, surdité, évanouissements, certains cas de cécité, astigmatisme,  glaucome, strabisme, problèmes liés au cuir chevelu, maux de tête,  nervosité, hypertension artérielle,  dépression nerveuse, amnésie, fatigue chronique, étourdissements, déséquilibres hormonaux, problèmes de croissance ou de développement, troubles de l’image corporelle.

Le chakra du 3e œil gouverne les chakras des yeux

Pierres à utiliser pour équilibrer le chakra du 3 oeil et les chakras des yeux :
pierres bleues | pierres violettes mauves | pierres jaunes

7e chakra – chakra coronal – pierres blanches, violettes, jaunes

le 7e chakra agit sur :

plan mental : évolution spirituelle, clairvoyance, communications avec les esprits et les forces cosmiques, parties supérieures du cerveau

plan physique :  maladie d’Alzheimer, dépression, étourdissements, épilepsie, sclérose en plaques,  paralysie, maladie de Parkinson, schizophrénie, troubles du système immunitaire,  cancers,  troubles osseux, troubles du système nerveux, difficultés d’apprentissage, trouble de la personnalité, névroses, psychoses, céphalées, vertige ou étourdissement, maux de tête, migraine, insomnie, perte de cheveux, anémie

Le 7e chakra gouverne le 8e chakra, le chakra de l’âme

Pierres à utiliser pour équilibrer le 7e chakra :
pierres blanches | pierres violettes | cristal de roche



REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

Les vertus de l’Agate

eveil tv

Vertus et bienfaits de l’agate

Au Moyen Age, on nouait des agates aux cornes des bœufs pour obtenir une bonne récolte. Cette roche a souvent été liée au fil des siècles aux rapports de l’homme avec la nature, favorisant la pousse généreuse des végétaux du jardin, protégeant contre les morsures des serpents, les piqûres d’insectes ou de scorpions. C’était également une pierre protectrice contre les petits maux et ennuis quotidiens. Elle a en effet la réputation de favoriser l’équilibre du corps et de l’esprit, évitant les chutes aussi bien que les blocages énergétiques. Elle atténuerait les problèmes sanguins et cutanés, préserverait la santé des poumons. Cette pierre est associée au deuxième chakra, lié à l’énergie sexuelle, aux relations humaines et à la créativité.
Correspondances astrologiques

L’agate ne correspond à aucun mois de naissance ni anniversaire de mariage, mais, sans doute à cause de ses nombreuses propriétés, elle est associée à la planète Mercure et au dieu de la médecine Esculape (l’équivalent d’Asclépios en Grèce). La teinte verte est liée au signe du Taureau et du Verseau, la jaune au Lion, la rouge à la Balance, la bleue aux Poissons. Lors d’un tirage divinatoire, elle représenterait une amélioration de la situation. En astrologie chinoise, les agates bleue et verte ainsi que l’onyx font partie des douze pierres d’amour censées favoriser la vie sentimentale de leur porteur…




Les conseils de notre gemmologue pour choisir son agate

Il existe de nombreuses couleurs d’agates, à choisir selon ses goûts, des nuances les plus pâles et naturelles aux couleurs chatoyantes des pierres teintées. Mais certaines variétés, souvent plus rares, présentent des particularités intéressantes. Ainsi, on peut citer l’onyx (noir et blanc), la sardoine (brun et blanc), l’agate mousse (inclusions vert mousse, rouille), l’agate flamme (inclusions de jaspe donnant une couleur rouge), l’agate dendritique (gris blanc, taches en forme de fougères), et enfin l’agate paysage qui semble dessiner des paysages surprenants de réalisme…
Entretenir son agate

De l’eau additionnée de liquide vaisselle suffira pour nettoyer en douceur votre agate. Lorsqu’elle se présente en fine tranche décorative, il est évident qu’une chute peut lui être fatale, mais montée en bijou, ce n’est pas une pierre fragile : très résistante à l’abrasion, elle est même utilisée dans certaines techniques de polissage de la céramique ou de la feuille d’or.

Eveil Tv - santé
Quelles sont les vertus de l’Agate?




Les couleurs de l’agate

Les agates naturelles sont généralement dans les tons de gris, parfois bleu doux, ou dans des nuances du jaune au marron. Mais la porosité de cette pierre a permis dès l’époque romaine de développer des techniques de teinture artificielle, par trempage dans des solutions colorées. Aujourd’hui, les couleurs les plus vives (rose, bleu, jaune…) sont obtenues par trempage dans des bains chimiques (acides, sulfates…) suivis d’un chauffage pour fixer la couleur.

Histoire et légende de l’agate

L’agate tire son nom du fleuve Akhatês, aujourd’hui le Dirillo, au sud de la Sicile, où elle se trouvait en abondance. C’est le philosophe grec Théophraste qui lui donna son nom. Présente dans de nombreuses régions du monde et riche de ses belles couleurs, elle fut utilisée dès la Haute Antiquité : en Egypte et Mésopotamie, chez les Hébreux, ainsi que par les peuples de la Vallée de l’Indus, puis les Grecs et les Romains. On en faisait des bijoux et des objets ornementaux, comme des vases, ou encore des objets cultuels. Chez les Celtes, elle est associée à Ceridwen, déesse de la fertilité et de la mort. Pline l’Ancien mentionne dans son ouvrage « Histoire Naturelle » l’agate de Pyrrhus, qui aurait représenté, grâce au dessin naturel de ses couleurs, Apollon jouant de la lyre ainsi que les neuf Muses…

Quel est le métal à associer à l’agate ?

Le métal le plus couramment associé à l’agate lorsqu’elle est montée en bijou est l’argent, dont l’éclat doux et lumineux met en valeur les stries colorées de la pierre. On la trouve aussi taillée de formes diverses, en montages originaux et sobres, sur des cordons noirs par exemple, ou bien enfilée sous forme de perle.

Les caractéristiques minéralogiques de l’agate:

L’agate est une variété de quartz, caractérisée par une texture en zones concentriques ou parallèles de couleurs variées et remplissant généralement une cavité. L’agate est elle-même une variété cryptocristalline de quartz de formule chimique SiO2, qui comprend des variantes telles que l’onyx, la cornaline, la sardoine, le jaspe, l’héliotrope… L’agate, transparente à translucide, est d’une dureté entre 6 et 7, son éclat est vitreux. Sa luminescence est blanche, jaune verdâtre ou verte, le système cristallin est trigonal et le pléochroïsme nul. Densité : 2,58 à 2,64.

Les principaux gisements d’agate

L’agate se forme dans les régions volcaniques, à partir de silice, d’eau et de différents minéraux (oxydes de manganèse, de fer…) qui donnent leur couleur aux bandes formées par une cristallisation rythmique. De belles agates ont été découvertes en Allemagne, Tchécoslovaquie, Russie, Mongolie, Chine, Yémen, Maroc, Islande, Inde… Cependant, aujourd’hui, les principaux gisements exploités se trouvent dans le sud du Brésil (Rio Grande do Sul) et en Uruguay, d’où l’on a extrait des spécimens larges de plusieurs mètres, mais également au Mont-Lyall, au Québec. Cet ancien volcan a produit de la lave il y a 350 millions d’années. En refroidissant, les roches se sont cristallisées sous forme de quartz, d’améthyste, de calcédoine et de cornaline. On y trouve également de l’argile verte thérapeutique. Cette mine est particulièrement intéressante car ouverte à la visite et au ramassage de minéraux. Source de l’article https://www.vuillermoz.fr

TROUVER DE L’AGATE SUR AMAZON

 

eveil tv - chaine youtube




S’ARRÊTER POUR REPARTIR À ZÉRO




par Dominique Lacroix

Vous arrive-t-il souvent de vous retrouver dans une impasse ou de vous sentir acculé au pied d’un mur ? Quoi que vous fassiez, le résultat que vous désirez ne se manifeste pas et semble même s’éloigner de plus en plus. Quand vous vous trouvez face à une telle situation, vous remarquerez que souvent vos pensées et vos conversations tournent autour des problèmes, des difficultés et de tout ce qui vous empêche d’arriver à votre but plutôt que d’être orientées sur ce que vous voulez. Puis ces pensées négatives font surgir dans tout votre être des émotions intensément désagréables. Et vous vous sentez de plus en plus mal, découragé, frustré, en colère ou impuissant devant votre incapacité à changer quelque chose.

La plupart du temps, la cause n’est pas ce que vous croyez, car elle ne se trouve pas dans les conditions extérieures ou dans les autres personnes concernées par la situation. La raison qui fait que vous n’arrivez pas à réaliser le projet qui vous inspire, à attirer la nouvelle relation amoureuse que vous désirez, ou encore le travail que vous convoitez, trouve sa source dans l’existence d’énergies négatives ou conflictuelles en vous. Et toutes les actions que vous prendrez pour corriger la situation ou pour faire avancer les choses n’auront pas le résultat désiré tant que l’énergie derrière vos actions n’aura pas changé, car cette énergie émet une vibration discordante.

Prenez un moment pour prendre conscience que lorsque vos pensées sont tournées sur l’absence de ce que vous voulez, ce sentiment de manque devient l’énergie qui prévaut dans votre vibration. Et vous récoltez en retour les fruits de cet élan vibratoire non harmonieux qui fait persister ce manque dans votre vie.

Lorsque vous voulez intensément quelque chose et que vous y accordez beaucoup d’attention par vos pensées, vos paroles, vos actions, etc., vous créez un élan énergétique qui peut avoir une puissance considérable. Mais lorsque ce mouvement puissant est nourri par les doutes sur les possibilités de réalisation, par la peur de l’échec ou d’être jugé, par l’inquiétude sur le futur si votre projet ne se réalise pas, par des conversations sur tout ce qui vous empêche d’y arriver… eh bien, vous aurez des expériences qui viendront confirmer vos peurs et vos inquiétudes. Car vous recevez toujours en réponse des expériences qui correspondent exactement à la vibration que vous émettez.

Par contre, quand vous êtes capable de soutenir ce que vous désirez par une vision claire et puissante de ce que vous voulez, par des pensées, des conversations et des activités positives, pleines de confiance et d’enthousiasme, vous créez un élan créateur positif puissant qui est en harmonie avec ce que vous désirez. Que faire quand vous vous rendez compte que vous vous êtes laissé entrainer dans un élan créateur orienté sur les doutes et les problèmes et qui génère le contraire de ce que vous désirez ?

Il est bien sûr tout à fait possible de le renverser, mais cela ne se fait pas d’un seul coup. Imaginez que vous lanciez une boule vers un jeu de quilles et que la boule rate complètement son but. Vous devez vous arrêter, prendre une autre boule et recommencer votre lancer, n’est-ce pas ? Et cette fois, vous prenez le temps de vous aligner avant de relancer votre boule avec juste la force nécessaire. Eh bien, il s’agit de faire un peu la même chose.

Vous devez prendre une pause afin de pouvoir repartir à zéro. Et pour cela, vous devez commencer par tout arrêter, même arrêter de penser à votre projet. Vous devez réaligner tout votre être, c’est-à-dire vos pensées autant que vos émotions et vos croyances, avec le flot de d’énergie universelle qui est au cœur de votre être. Lorsque vous êtes aligné avec cette énergie, votre pouvoir de création émet une puissante vibration créatrice positive. Vous êtes aligné à cette énergie lorsque vous vous sentez bien, que vous vous sentez inspiré, enthousiaste, soutenu, confiant, solide, choyé, que vous êtes plein d’espoir et de joie, etc. Vos émotions vous laissent toujours savoir si vous êtes en accord avec votre nature véritable ou non.




Comme il est difficile de cesser de penser à quelque chose qui vous préoccupe, un moyen qui peut vous y aider est de vous arrêter quelques minutes pour apaiser votre esprit et faire le silence intérieur. Le meilleur moment pour cet exercice est le matin au réveil. Une nouvelle journée est toujours un nouveau départ. C’est une page blanche, c’est une occasion de repartir à zéro, car vous n’avez pas encore de pensées. Vous pouvez choisir de noircir la nouvelle page immédiatement en rappelant à votre esprit toutes vos inquiétudes et vos doutes ou vous pouvez choisir d’écrire un nouveau chapitre.

Le simple fait de commencer votre journée en vous centrant sur votre cœur, en demandant à vous sentir en communion intérieure avec votre Source et en faisant l’effort d’apaiser votre esprit, enclenche un tout nouvel état de conscience, un nouvel état vibratoire. Il est probable que cela prendra plusieurs essais avant que vous arriviez à vous calmer, mais cet exercice vous aidera considérablement à acquérir la maitrise de vos pensées. Vous pouvez utiliser différentes méthodes pour apaiser votre esprit comme écouter une musique très douce, vous concentrer sur un bruit monotone et répétitif ou simplement vous concentrer sur votre respiration et votre cœur.

Commencez votre exercice en demandant que tout votre être soit en parfaite cohérence avec l’énergie de l’amour inconditionnel. Puis énoncez clairement votre intention, par exemple : « Mon intention est d’apaiser mon esprit, afin de me sentir en communion avec mon être intérieur. Mon intention est d’apprendre à maitriser mes pensées. Mon intention est d’être dans un état de réceptivité me permettant de recevoir la guidance de mon être spirituel. »

Dans cet état de calme intérieur, vous avez maintenant la possibilité d’apprécier le moment présent, tel qu’il est et de vous rendre compte que vous n’avez besoin de rien d’autre pour vous sentir bien. Vous n’êtes plus dépendant des circonstances extérieures ou des autres pour être calme et serein. Vous pouvez ressentir cet état de sérénité intérieure quand vous le voulez. Et lorsque vous arrivez à ressentir cet état, vous savez que vous êtes dans une énergie qui vous permet de prendre un nouveau départ, car vous êtes maintenant en accord avec votre véritable nature.

Pensez alors à votre projet et voyez ce qui fait surface. Êtes-vous capable de l’imaginer comme s’il était déjà réalisé ? En ressentez-vous clairement les possibilités ? Puis prenez le temps d’identifier les schémas de pensée et les attitudes qui vous limitent et vous empêchent de matérialiser votre désir. Vous devez les voir pour ce qu’ils sont : des perspectives limitées qui ne sont pas en accord avec votre nature véritable. Car l’énergie spirituelle qui est la vôtre est parfaite, complète, elle est toujours présente, aimante et puissante. Elle est faite de la même énergie-conscience que la Source. Vous êtes à un point de départ nouveau, vous permettant de recréer. Tous les doutes, toutes les peurs, toutes les croyances qui vous empêchent de réaliser votre désir peuvent alors être reformulés et remplacés par de nouvelles perspectives plus en accord avec la nature véritable de votre être.




Et pour ne plus vous retrouver dans ce tourbillon d’énergie négative, vous pouvez commencer à observer vos pensées afin de ne pas laisser les pensées négatives, les pensées impuissantes ou les inquiétudes prendre le dessus. C’est relativement facile lorsque vous prenez conscience de ces pensées à leur naissance, mais c’est beaucoup plus difficile quand vous les avez laissé monter en escalade et prendre toute la place. Dans ce cas, vous devrez revenir au point zéro pour recréer une vibration plus harmonieuse.

Avec beaucoup d’amour

Dominique  « Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube




Les bienfaits du thé vert pour la santé

eveil tv

Il est conseillé de boire quotidiennement 3 à 6 tasses de thé vert, de préférence hors des repas, sans ajouter de lait, car la caséine, protéine de lait de vache, empêcherait l’action des catéchines.




Propriétés anti oxydantes

Boire du thé vert est recommandé de plus en plus fréquemment étant donné sa forte teneur en catéchines, polyphénols présents en quantités importantes dans le thé vert. Ces composants, puissants antioxydants s’opposant aux effets des radicaux libres, pourraient diminuer les risques cardiovasculaires en raison de leurs effets cardioprotecteurs.
Prévention de la maladie d’Alzheimer.
Les catéchines auraient également un rôle dans la prévention de la maladie d’Alzheimer.

image pixabay

Prévention de certains cancers

D’autre part, le fait de boire du thé vert diminuerait aussi potentiellement les risques de cancer colorectal, de cancer de la vessie et de cancer de la prostate

Contre-indications

Le fait de consommer du thé vert n’est pas indiqué chez les personnes souffrant d’insuffisance en fer ou qui ont un besoin important de fer, comme les femmes enceintes.

Source de l’article http://sante-medecine.journaldesfemmes.com

TROUVER DU THE VERT BIO SUR AMAZON

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube