Voici 5 sentiments qui ressemblent à de l’amour et qui n’en sont pas

astrologie, numérologie

Parfois, la gratitude ou la compassion, entre autres, créent des liens émotionnels très forts entre les personnes. Ce sont des sentiments qui ressemblent à de l’amour, mais qui n’en sont pas, car ils sont construits sur des bases différentes.

Quand il s’agit de sentiments, les choses ne sont pas aussi précises qu’elles le sont en géométrie ou en mathématiques. Les êtres humains sont marqués par des ambiguïtés, des contradictions et des inexactitudes. C’est pourquoi il n’est pas rare pour nous d’éprouver des sentiments qui ressemblent à de l’amour sans vraiment en être.

L’amour a une contrepartie qui correspond à son propre sentiment. Dans tout amour, il y a toujours des sentiments d’indifférence et parfois même de haine. Personne n’aime les autres parfaitement. Ce qui se passe, c’est que ce peut être l’affection primordiale qui nous unit l’un à l’autre ou à d’autres êtres humains.

Parfois, nous sommes convaincus de l’amour que nous ressentons pour les autres, bien qu’en réalité ce ne soit pas le sentiment dominant. Cela arrive parce qu’il y a beaucoup de sentiments qui ressemblent à l’amour et qui n’en sont pas. Ils en sont très proche, sans en être. En voici cinq d’entre eux.

www.eveil.tv

1. La gratitude

Dans la gratitude, il y a une composante d’amour, mais ce n’est pas de l’amour en tant que tel. Parfois, certaines personnes font quelque chose de très significatif pour vous. Parfois, elles sont là quand les temps sont durs et tiennent bon quand les autres ne donnent cher de votre avenir. D’autres fois, elles vous donnent simplement du temps et de l’affection, sans rien vous demander en retour. Cela a parfois un grand impact sur votre monde intérieur.

Ce que quelqu’un vous donne peut vous amener à ressentir une gratitude particulière pour cette personne. Un désir de réciprocité ou un désir d’aller bien. Ce sentiment peut facilement être confondu avec de l’amour. Au fond de nous, cependant, nous n’aimons pas ce qu’une autre personne nous donne, mais ce qu’elle est.

2. La compassion, un des sentiments qui ressemble à de l’amour

La compassion est un autre de ces sentiments qui ressemblent à de l’amour sans en être. Elle se définit comme la capacité à s’identifier à la douleur d’autrui, à la comprendre et même à la ressentir. Ce sentiment implique donc l’existence d’une personne qui souffre et d’une autre qui accepte pleinement cette souffrance.

C’est, en soi, une forme d’amour, mais pas de l’amour en tant que tel. Parfois, le désir d’aider cette personne, de la libérer de sa douleur, la fait vivre comme s’il s’agissait d’un sentiment d’amour. Ce n’est pas le cas, car qu’en reste-t-il si la personne surmonte la douleur qui l’afflige ? Avons-nous une capacité similaire à partager sa joie ?

3. L’habitude parmi les sentiments confondus avec l’amour

L’habitude a un pouvoir énorme dans la vie des êtres humains. Nous pouvons arriver à nous habituer tellement à quelque chose ou à quelqu’un que nous pouvons développer un attachement extrêmement fort. Et nous éprouvons une grande douleur à l’idée de perdre quelque chose ou quelqu’un.

Nous nous habituons tellement à une personne que nous en arrivons à croire que nous l’aimons, simplement parce qu’il nous est très difficile de tolérer l’idée qu’elle n’est pas dans notre vie. Il peut y avoir une résistance au changement si forte qu’elle nous empêche d’élucider ce qu’est le sentiment réel derrière cet attachement.

4. L’admiration

L’admiration est un sentiment très proche de l’amour, mais ce n’est pas de l’amour en tant que tel. Dans l’admiration il y a une forte composante rationnelle et mentale. On apprécie quelqu’un parce qu’il a une certaine vertu ou un certain talent qui est très réconfortant pour l’autre. Il y a un aspect remarquable ou frappant chez cette personne, qui conduit à un désir d’être proche d’elle ou d’être présent dans l’affichage de cette caractéristique admirable.

Quand vous aimez quelqu’un, plutôt que d’aimer pour une certaine raison, vous l’aimez malgré certaines raisons de ne pas le faire. En d’autres termes, lorsque nous aimons vraiment, nous le faisons de façon holistique. En réalité, nous avons tendance à être particulièrement touchés par les faiblesses ou les lacunes de cette personne, plutôt que par l’étalage de grandes vertus.

5. La dépendance

C’est l’un des sentiments qui ressemble à de l’amour sans en être. Il y a dépendance quand l’un considère l’autre comme indispensable, soit d’une manière spécifique, soit d’une manière générale. La personne sent qu’elle ne peut pas vivre sans la présence de l’autre et cette sensation intense l’amène à penser qu’elle aime beaucoup l’autre.

S’il est vrai qu’en amour on ressent un besoin pour la compagnie de l’autre, ce besoin n’est pas la cause du lien, mais la conséquence de celui-ci. Cela signifie que nous nous sentons bien sans cette personne, mais que nous nous sentons beaucoup mieux si cette personne que nous aimons est présente. Il y a une grande différence entre cela et ne pas pouvoir vivre sans l’autre.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreux sentiments proches de l’amour sans en être. Parfois, la ligne qui sépare une réalité d’une autre est très subtile. C’est pourquoi nous confondons facilement l’amour avec un autre sentiment. Il est donc parfois sain de repenser ce que nous ressentons et y donner le nom le plus précis.

Source https://nospensees.fr Partagé par www.eveil.tv

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

La Joie du Coeur n’est pas un paradigme existentiel

par Yvan Poirier

La conjoncture des événements qui se produisent en ce moment nous confronte à nos illusions, à tout ce qui est éphémère, afin de le transcender en Éternité.

Toutes les dimensions, tous les plans subtils et intermédiaires ainsi que toutes les lignes de temps convergent présentement vers le Point Zéro de notre Unification. La conscience ordinaire se dégage de ses mémoires existentielles, émotionnelles et séculaires, afin d’entrer en communion vibratoires avec la conscience de l’infini. Il s’agit en somme de cette conscience de l’IN(connu) que nous découvrons de plus en plus grâce à un lâcher- prise plus Évident que jamais.

La conscience de l’IN(connu) se veut libératrice et unificatrice afin que nous retrouvions enfin ce QUI nous sommes dans les profondeurs de notre multidimensionnalité et dans la révélation intime de notre Éternité. C’est ce que nous appelons l’Évidence qui ne peut être que reconnue à sa juste valeur vibratoire et en résonance avec l’infini. Cette réunification s’ajuste en fonction de ce que nous étions originellement avant notre création. Cette Réunion de notre Infinie Présence Éternelle nous permet de traverser les voiles du temps linéaire afin de nous orienter vibratoirement vers l’Ultra-temporalité des mondes, des plans subtils et intermédiaires ainsi que celle des dimensions que nous  redécouvrons.

eveil tv

Il est essentiel de prendre conscience qu’il n’y a plus rien à faire, ni à comprendre, ni à prier, ni à méditer, ni à croire, ni à réclamer, mais plutôt à continuer d’être dans l’Être afin de sortir de l’illusion de la personne. C’est dorénavant l’Intelligence de la Lumière qui se charge de nous aiguiller afin de nous aider à nous affranchir de l’éphémère.

Savoir Être cette Joie est bien au-delà des duels infernaux qui nous forcent à ne pas l’actualiser. Ce Savoir doit s’avérer instantané et effervescent, parce qu’il rend la conscience plus efficiente et plus Autonome. Ce savoir est issu du Coeur Vibral et de l’induction spontanée de l’Esprit qui permet d’accéder à l’IN(connu) qui est déjà en nous. Il s’agit de la Vie Intime de l’Impersonnalité située au Coeur du Coeur qui nous amène à vivre consciemment ce Savoir être sans que la personne/ego intervienne pour le saboter avec ses tergiversations, ses craintes et ses doutes.

La Joie du Coeur n’est pas un paradigme existentiel, mais bien l’immensité de l’Amour Indicible dont elle est issue sans condition préalable. C’est de cette façon que nous arrivons à vivre un Savoir instantané issu de cet IN(connu). Nous savons spontanément sans plus, parce que l’Essence même de l’Esprit Divin nous empêche de réfléchir.

Le prochain séminaire VIVRE SA VIE vous invite à retrouver dès à présent la Paix, la Joie et l’Amour indicibles, dans la simplicité de chaque petit moment de votre vie.

Avec tout mon Amour

Partagé par www.eveil.tv trouvé sur https://pressegalactique.com

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

60 millions d’individus revenus de la mort ?




60 millions d’individus
revenus de la mort ?

Et si nos capacités de réanimation nous permettaient d’envisager un « au-delà » ? C’est ce que pense le Dr Jean-Jacques Charbonnier, médecin anesthésiste-réanimateur, qui a rassemblé dans son dernier livre « sept bonnes raisons » d’y croire.

Eveil Tv - L'au delà

« Juste après mon arrêt cardiaque, je suis sorti de mon corps. J’étais au plafond et j’ai tout vu ; j’ai assisté à tous les détails de ma réanimation. Je voulais hurler aux personnes qui tentaient de me faire revenir à la vie de me laisser tranquille, de me laisser filer, mais ils ne pouvaient pas m’entendre. J’étais formidablement bien et je n’avais pas du tout le désir de revenir dans mon corps. Je suis ensuite passé dans un tunnel. Je baignais dans une lumière d’amour inconditionnel et mon bonheur était d’une puissance indicible. J’ai revu toute ma vie dans ses moindres détails et en accéléré. J’ai ressenti le bien et le mal que j’avais fait aux autres. J’ai rencontré un être de lumière d’une bonté infinie qui m’a demandé ce que j’avais fait de ma vie et ce que j’avais fait pour les autres. Mes parents décédés sont venus m’accueillir pour me dire qu’il fallait que je revienne dans mon corps car je ne pouvais malheureusement pas rester avec eux alors que je le souhaitais ardemment. Ils m’ont montré une frontière qui était une limite que je ne devais pas franchir. Au moment où j’ai réintégré mon corps, toutes mes douleurs terrestres sont revenues et j’étais tellement triste de quitter cette merveilleuse lumière. Je suis maintenant très heureux car je sais qu’il y a une vie après la mort et qu’un jour je serai de nouveau dans cette lumière d’amour. Je sais aussi que, sur cette terre, le plus important est de savoir aimer et aider les autres. Cette expérience a bouleversé ma vie. Plus rien ne saura jamais comme avant. »

Les voyages vers l’au-delà

En vingt-cinq ans de réanimation, j’ai pu rassembler plusieurs centaines de témoignages de patients revenus d’une mort clinique. Le discours reconstitué dans les lignes précédentes est une synthèse condensée de ces différents récits ; une sorte de résumé regroupant les principales caractéristiques de ces singuliers voyages dans l’au-delà. La séquence évènementielle décrite est presque toujours la même et ceci indépendamment des cultures, des philosophies, des lieux de vie ou des religions.

Il n’existe aucun facteur prédictif pour vivre l’expérience ; ni l’âge ni le sexe ni le niveau social ni les croyances ne permettent de dégager des prédispositions particulières pour connaître cet extraordinaire événement. Pourtant, aucune histoire ne se ressemble vraiment car chacun exprime son vécu avec sa sensibilité et sa culture. Toutefois, les nombreux éléments récurrents que j’ai pu recueillir laissent à penser que l’itinéraire est, à peu de choses près, toujours le même. C’est comme si on demandait à un jeune Esquimeau, à une vieille américaine ou un quinquagénaire Sénégalais de raconter un voyage à Venise ; leurs histoires seraient fort différentes mais au total, on s’apercevrait assez rapidement qu’ils sont tous les trois partis visiter la même ville. Par exemple, un enfant victime d’un arrêt cardiaque dit avoir vu « un grand monsieur qui s’éclairait tout seul » pour décrire l’être de lumière. Certains rencontrent Jésus-Christ, d’autres Bouddha, la Vierge Marie ou encore le prophète Mahomet ; la divinité aperçue dans la lumière se métamorphose en fonction des croyances et des religions. Un élément est retrouvé dans cent pour cent des cas : pour ceux qui ont connu la chose, la vie se poursuit après la mort et l’au-delà existe. Ils en sont intimement persuadés et rien ni personne ne pourra leur faire changer d’avis. L’un d’eux m’a dit un jour :

« Même si un scientifique parvenait à prouver par A plus B que mon expérience n’était qu’une hallucination, je ne le croirai pas une seule seconde car je suis certain au fond de moi que ce que j’ai vécu ce jour là était bien réel ; cela n’avait rien à voir avec un rêve ou une hallucination ! »

Selon les dernières études statistiques, ils seraient au moins 60 millions à avoir connu cette expérience transcendante après un arrêt cardiaque : 4% de la population occidentale (2,5 millions de Français, 12 millions d’Américains), beaucoup moins dans les régions de la planète où les possibilités de réanimation sont quasi inexistantes. Il y a fort à parier qu’avec la banalisation de ce genre d’histoires et le développement de défibrillateurs automatiques, on assistera très rapidement à une multiplication des récits.

Ils sont bien revenus de la mort !

La mort clinique est définie par l’arrêt du fonctionnement cérébral. Cet état peut-être objectivé par l’enregistrement d’une activité électrique neuronale nulle ; électroencéphalogramme (EEG) plat. Lorsque l’on obtient deux EEG plats à quatre heures d’intervalle pendant au moins vingt minutes, en dehors de narcose (produits administrés en intraveineux pour faire dormir) ou d’hypothermie, on considère que la mort clinique est devenue irréversible. Dans ces conditions, on est en mesure de débrancher le patient du respirateur ou de lui prélever ses organes par des dons. En fait, cet état correspond à nos limites actuelles de réanimation et il est probable que d’ici quelques décennies, celles-ci soient complètement dépassées. Il ne faut pas oublier que les médecins des générations précédentes ne pratiquaient pas les massages cardiaques et se contentaient de signer un certificat de décès chaque fois qu’un cœur cessait de battre.

Depuis peu, nous savons qu’un EEG devient plat dans les quinze secondes qui suivent un arrêt cardiaque. Etant donné que dans les meilleures conditions de surveillance, comme c’est le cas en soins intensifs, il existe une période incompressible d’au moins une minute pour porter les premiers secours, on peut considérer que toutes les victimes réanimées après un arrêt cardiaque ont bien connu une mort clinique. Et c’est sans compter les personnes isolées à la campagne dont les cœurs sont repartis au bout de plusieurs dizaines de minutes après l’intervention du SAMU le plus proche !




Nos études ont montré qu’environ 18% des sujets réanimés d’un arrêt cardiaque racontaient la fameuse expérience décrite au début (de ce chapitre). Les termes de near death experience (NDE) employé par les Anglo-Saxons depuis les années soixante dix, d’expérience imminente (EMI) ou encore d’expérience aux frontières de la mort (EFM) sont par conséquent aujourd’hui complètement dépassés. Il est désormais plus juste de parler d’expérience de mort provisoire (EMP). La mort clinique est en effet déjà là quand les patients sont réanimés puisque l’activité cérébrale est nulle dès le moment du premier massage cardiaque. Le propriétaire d’un cœur arrêté n’est pas « proche de la mort » ni « aux frontières de la mort » ou en « état de mort imminente » ; il est déjà mort et souvent depuis de nombreuses minutes !

Source de l’article sur les récits de Jean Jaques Charbonnier :http://www.inrees.com

Livre « sept bonnes raisons » d’y croire.

Dr Jean-Jacques Charbonnier

Les âmes soeurs et le baiser du prince charmant…

Eveil Tv

par Sandrine Laroche

Les contes de fées n’existent pas…n’est-ce pas?… mais ils s’inspirent de phénomènes réels. Ainsi le « baiser » capable de réveiller la « belle au bois dormant » est une réalité.

Cette belle (ou ce beau) au bois dormant n’est autre qu’une âme égarée, endormie, anesthésiée par ses vécus traumatisants. De vies en vie notre âme se charge d’expériences plus ou moins traumatisantes et si elle fait de la résistance en les conservant, alors l’âme s’égare peu à peu de sa véritable nature.

Heureusement, des âmes soeurs ne sont pas loin… elles ont déjà partagé nos vies précédentes et ont pu se lier plus ou moins fortement à nous.

Parmi elles se trouvent les soeurs et frères d’âmes avec qui vous entretenez de très belles et profondes amitiés, et les âmes soeurs qui font battre votre coeur avec qui vous avez pu déjà être lié en tant qu’homme ou femme. Certaines ont pu s’incarner des dizaines de fois en tant que votre femme ou votre mari.

Ce lien de coeur est très puissant et lorsque vous croisez leur chemin vous ne pouvez pas être indifférent. Cela vous remuera, à tel point que cela bouleversera votre vie. Elles arrivent tel le prince charmant venant réveiller sa belle… vous ne les voyez pas arriver car vous êtes endormi(e), parfois dans une douleur tétanisante, tant votre vie vous éloigne de ce que vous êtes. Mais à son contact vous ouvrez les yeux et c’est là que commence une autre réalité…

Au début vous pourrez croire à un conte de fées car vous êtes heureux, il y a ce sentiment d’être de retour à la maison. Puis au fur et à mesure, cette relation qui n’est pas un long fleuve tranquille vous bouscule, vous pousse vers l’introspection la plus profonde. Vous faites le tri le ménage dans ce que vous avez vécu, dans vos croyances, dans vos façons de voir et de réagir. C’est un nouveau moi qui voit le jour et comme toute naissance ce peut-être plus ou moins difficile et douloureux.

Cette relation arrive dans votre vie quand votre « sur-âme » ou l’Univers décide qu’il vous faut sortir de vos anciennes expériences de vie, mais cette relation est un électrochoc, elle n’est pas une relation stable. Lorsqu’elle prend fin , c’est tout votre monde qui s’écroule, toutes vos fondations s’écroulent, c’est un bouleversement à l’image d’un tsunami dans votre vie.

Vous êtes à nouveau coupé de votre maison, c’est tout du moins ce que vous ressentez, vous croyez. En réalité vous vous êtes approché de votre maison, car cette relation vous a propulsé plus haut en vibration… c’est d’ailleurs pourquoi c’était si fort entre vous.

Cette âme sœur vous a fait un cadeau immense, celle de votre retour à la maison, car maintenant vous êtes sur le bon chemin, vers un avenir plus radieux en osmose avec votre étincelle et votre mission de vie.

Et lorsque vous serez entièrement guéri des meurtrissures de cette séparation nécessaire à votre évolution mutuelle, que votre coeur sera débarrassé de toutes ses blessures de vies passées, que vos chakras seront parvenus à une purification suffisante… vous serez en mesure de rencontrer une autre catégorie d’âme sœur, une âme sœur qui sera votre complémentaire, votre flamme.

eveil tv
Astrologie, www.eveil.tv spiritualité, développement , santé, bien – être, ésotérisme , amour couple

Pour parvenir à les rencontrer, il faut avoir beaucoup nettoyé ses enveloppes énergétiques, émotionnelles, mentales et physiques. C’est une rencontre sous haute tension énergétique, il faut avoir une élévation spirituelle suffisante car sans cela vous passerez à côté.Une fois réunis, vous pourrez par la puissance de l’amour que vous rayonnerez apporter au monde l’énergie de guérison à Gaïa et à l’humanité. Vous voyez lorsque l’on arrive ce stade cela signifie que l’on a dépassé les barrières de l’égo, sans quoi il ne pourrait pas y avoir de création avec cet amour. Sans quoi c’est une bulle d’amour entre deux personnes et cela ne profite pas au monde. Ce genre d’amour n’est pas fermé, il est ouvert. Mais pour y parvenir l’égo doit s’être débarrassé de ses peurs, celle de l’abandon, du rejet, de l’humiliation car avec elle, c’est une confiance sans limite qui s’installe, des bases solides qui permettent à l’amour de rayonner.

Si pour vous, votre mission est de faire rayonner la puissance de l’amour sur Terre, alors vous êtes sans nul doute un grand romantique… car en vous il y a cette certitude qu’il existe une personne avec qui vous devez être lié. Au niveau de l’égo cela se manifeste par le désir de trouver le grand amour, vous êtes persuadé qu’un autre être est fait pour vous et pourra vous rendre heureux.

Pour parvenir à les rencontrer, il faut avoir beaucoup nettoyé ses enveloppes énergétiques, émotionnelles, mentales et physiques. C’est une rencontre sous haute tension énergétique, il faut avoir une élévation spirituelle suffisante car sans cela vous passerez à côté.

Une fois réunis, vous pourrez par la puissance de l’amour que vous rayonnerez apporter au monde l’énergie de guérison à Gaïa et à l’humanité. Vous voyez lorsque l’on arrive ce stade cela signifie que l’on a dépassé les barrières de l’égo, sans quoi il ne pourrait pas y avoir de création avec cet amour. Sans quoi c’est une bulle d’amour entre deux personnes et cela ne profite pas au monde. Ce genre d’amour n’est pas fermé, il est ouvert. Mais pour y parvenir l’égo doit s’être débarrassé de ses peurs, celle de l’abandon, du rejet, de l’humiliation car avec elle, c’est une confiance sans limite qui s’installe, des bases solides qui permettent à l’amour de rayonner.

Si pour vous, votre mission est de faire rayonner la puissance de l’amour sur Terre, alors vous êtes sans nul doute un grand romantique… car en vous il y a cette certitude qu’il existe une personne avec qui vous devez être lié. Au niveau de l’égo cela se manifeste par le désir de trouver le grand amour, vous êtes persuadé qu’un autre être est fait pour vous et pourra vous rendre heureux.

Mais en réalité votre âme sait qu’il y a sur Terre une autre âme avec qui vous devez vous unir pour réaliser votre mission.

Ce n’est donc pas au niveau de la dimension terrestre que cette rencontre se joue. La puissance de cette réunion est « divine » et ne peut se faire qu’avec au préalable une connexion avec sa propre divinité pour que l’égo s’estompe au profit de l’âme. Une âme qui a fait « peau » neuve afin d’accueillir ce qui doit venir.

Comment savoir si l’on est en présence d’une âme sœur « électrochoc » ou d’une âme sœur de « coeur »? La première fait remonter en vous les émotions qui vous bloquaient jusqu’alors (peur, sentiment de rejet…) malgré une attirance très puissante et l’autre vous apporte paix intérieure et puissance de créativité.

Le baiser du prince charmant est donc celui de l’âme sœur « électrochoc » car lorsque vous rencontrerez votre âme sœur de « coeur » vous serez déjà bien réveillé.. sinon vous ne pourrez la « Voir ». Quand deux âmes se « voient », il s’instaure un lien puissant capable de soulever des montagnes

Cette période est propice à notre élévation spirituelle, aux grands nettoyages car ce printemps est chargé à la fois de l’énergie renaissante de la Gaïa et celle de l’Univers qui nous propulse vers un autre état de conscience…

Alors mes amis je vous souhaite un bon nettoyage, un bon recalibrage et surtout gardez  la foi, gardez confiance, malgré les tensions liées aux émotions qui vous traversent ou qui remontent pour être guéris. Ne vous laissez pas emporter par le flot de mal être qui agite l’humanité, résistez , vous ancrerez ainsi la Lumière, la Paix et l’Amour sur Gaïa.

Paix, Amour et Lumière

Source: http://sagessequantique.over-blog.com/

trouvé sur https://pressegalactique.com  Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Invitation à la conscience du « Faire sans raison »…

par Sophie Riehl

Alors que le printemps s’installe, après cette ébullition d’énergies du « nouveau » qui demandaient simplement à émerger, après les secousses et remous, c’est le calme qui s’invite. Le calme avec ces périodes de « faire » et de « non-faire », de silences profonds et de Joie tout aussi puissante. L’énergie du 4, le mois d’avril, nous invite à nous poser et à « structurer » notre intériorité. C’est le moment de tirer profit des expériences passées pour avancer sur une base de vie solide. Qu’elle est-elle ? La conscience de l’Amour Divin comme priorité.

Ainsi, nous nous laissons inspirer, guider par cette autorité intérieure, notre « petite voix » qui nous indique la Voie. Elle est à la fois douce, tendre, puissante et juste. Elle est la combinaison, la réunion du féminin/masculin sacrée en nous. Ce travail Ascensionnel, c’est un retour à l’Unité, à l’androgynat originel. Il s’agit d’imaginer en soi une femme saine et un homme sain. Les qualités de chacun sont loin des stéréotypes véhiculés par notre société. Prenez conscience que les qualités de la femme en nous sont : savoir recevoir, écouter son intuition, incarner la douceur et la tendresse, utiliser ses sens pour percevoir la réalité vibratoire, exprimer sa beauté intérieure et extérieure. Et les qualités de l’homme en nous sont : la droiture, le respect, la rectitude, la structure, l’autorité bienveillante, la protection, la parole et l’action. Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive elle vous donne un aperçu de l’équilibre de ces deux pôles. Vous les faites se rencontrer et leur association donne un tout plus grand, des états d’être de paix, d’harmonie, d’amour, de solidité, de simplicité, d’empathie… Lorsque vous méditez, vous vous laissez inspirer par votre créativité, c’est la femme en vous qui s’exprime. Lorsque vous agissez, vous créez, vous parlez, c’est l’homme en vous qui s’exprime. Et la Vie coule de Source, l’action découle de l’intuition, il n’est pas nécessaire d’avoir de « bonnes raisons de faire ».

eveil tv
www.eveil.tv

Tout cela se passe, cela se passe simplement sans que le personnage ne vienne dévier quoi que ce soit. Ce n’est rien d’autre que l’expression de l’Être derrière le personnage ne survienne. Cela se passe simplement et nous prenons ainsi conscience que le « Faire » n’a pas de but à part celui de la simple expression de la Joie de l’Être. Le « Faire » est là, il s’invite, il se vit, il se goûte. Le but, la raison du faire ceci ou cela ne peut être qu’une interprétation du personnage qui ne sait pas faire autrement, il ne peut pas comprendre que l’Action est simplement l’Action dans l’instant. Le personnage cherche une raison à tout hors il n’y a que l’expression pure de la Joie de l’Être, l’expression de tous les possibles selon le Un.Ainsi le mental/ego n’est pas considéré comme un adversaire, il apprend à se reposer, à se construire sur les élans du cœur sacré. Ce n’est pas une résistance mais un « cesser le combat », l’acceptation, le lâcher-prise à la puissance de la Vie circulant en nous. Nous pouvons choisir de ne rien retenir, de laisser aller les tracas et les frustrations, les angoisses et les incertitudes. Car dans ce retour à l’unité, nous retrouvons aussi l’association de l’adulte et de l’enfant. Retrouvez l’enfant Lumière dans votre chakra du cœur, il est à même de vous enseigner la spontanéité, l’innocence, l’insouciance, la joie pure du moment présent. Et l’adulte, dans ce partenariat, lui transmet sa sagesse et sa protection. Cela vous amène à percevoir la magnificence de la vie, à réapprendre à vous émerveiller de la beauté de la planète et de la matière.

Quoi qu’il se passe, cela se passe. Si je m’abandonne à « Cela », si le personnage laisse la place à l’Être alors Cela peut être vécu comme étant la simple et joyeuse évidence qui n’a ni prévu la suite ni jugé l’avant. « Cela » se passe, Je Suis « Cela ».

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Le Conseil Arcturien – IL EST TEMPS D’ACTIVER VOS CAPACITÉS

Transmis par Daniel Scranton

« Salutations. Nous sommes le Conseil Arcturien. Nous sommes heureux de communiquer avec vous tous.

Lorsque vous avez voyagé à travers la galaxie autant que vous l’avez tous fait, vous aviez tendance à acquérir certaines capacités en cours de route et ces capacités font partie de votre être tout entier. Vous avez puisé dans les différentes capacités que vous avez acquises au cours de vos vies antérieures et dans d’autres systèmes et dimensions stellaires. Ces capacités ne sont pas quelque chose que vous avez besoin d’apprendre pour y accéder. C’est quelque chose dont on se souvient. Et vous vous souvenez que vous avez ces capacités quand vous allez simplement à l’intérieur et ressentez leur présence.

Maintenant, il peut vous falloir du temps pour accéder à certaines de ces capacités qui sont là et que vous avez occultées à cause de vies passées sur Terre où vous avez été ostracisé, abusé, emprisonné, torturé, et même tué pour avoir ces capacités. Parfois, cela n’a pas toujours été très payant pour vous tous de vous démarquer. Même ceux qui font preuve de certaines capacités au cours de leur vie reçoivent une attention particulière et ce ne sont pas nécessairement les groupes orientés positivement qui en bénéficient.

www.eveil.tv

Et ainsi de suite, vous êtes à un moment où vous devez faire face à certaines peurs qui surgissent, à certains blocages qui existent, parce que vous êtes prêt à exploiter vos capacités de guérison, vos capacités de canalisation, vos capacités de clairaudience, vos capacités de clairvoyance, et bien sûr, éventuellement, vous allez utiliser votre télékinésie, votre télépathie, votre téléportation et bien d’autres. Mais pour l’instant, ressentez simplement les énergies auxquelles vous avez accès lorsque vous allez à l’intérieur de vous et augmentez votre vibration. Vous verrez ce qui se passera. Si vous rencontrez un barrage quelconque, alors il faudra vérifier et voir ce que vous ressentez émotionnellement.Il est temps maintenant d’accéder à ces capacités extraordinaires qui sommeillent en vous-même, car c’est votre droit de naissance. Vous avez beaucoup plus de capacités que vous ne le croyez. Ce que vous êtes en train d’éveiller en vous n’est qu’un début.

Nous sommes le Conseil Arcturien, et nous avons été heureux de nous connecter avec vous. »

Source: https://danielscranton.com/

Traduction la Presse Galactique

Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Invitation à la conscience du « Faire sans raison »…

par Sophie Riehl

Alors que le printemps s’installe, après cette ébullition d’énergies du « nouveau » qui demandaient simplement à émerger, après les secousses et remous, c’est le calme qui s’invite. Le calme avec ces périodes de « faire » et de « non-faire », de silences profonds et de Joie tout aussi puissante. L’énergie du 4, le mois d’avril, nous invite à nous poser et à « structurer » notre intériorité. C’est le moment de tirer profit des expériences passées pour avancer sur une base de vie solide. Qu’elle est-elle ? La conscience de l’Amour Divin comme priorité.

Ainsi, nous nous laissons inspirer, guider par cette autorité intérieure, notre « petite voix » qui nous indique la Voie. Elle est à la fois douce, tendre, puissante et juste. Elle est la combinaison, la réunion du féminin/masculin sacrée en nous. Ce travail Ascensionnel, c’est un retour à l’Unité, à l’androgynat originel. Il s’agit d’imaginer en soi une femme saine et un homme sain. Les qualités de chacun sont loin des stéréotypes véhiculés par notre société. Prenez conscience que les qualités de la femme en nous sont : savoir recevoir, écouter son intuition, incarner la douceur et la tendresse, utiliser ses sens pour percevoir la réalité vibratoire, exprimer sa beauté intérieure et extérieure. Et les qualités de l’homme en nous sont : la droiture, le respect, la rectitude, la structure, l’autorité bienveillante, la protection, la parole et l’action. Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive elle vous donne un aperçu de l’équilibre de ces deux pôles. Vous les faites se rencontrer et leur association donne un tout plus grand, des états d’être de paix, d’harmonie, d’amour, de solidité, de simplicité, d’empathie… Lorsque vous méditez, vous vous laissez inspirer par votre créativité, c’est la femme en vous qui s’exprime. Lorsque vous agissez, vous créez, vous parlez, c’est l’homme en vous qui s’exprime. Et la Vie coule de Source, l’action découle de l’intuition, il n’est pas nécessaire d’avoir de « bonnes raisons de faire ».

Tout cela se passe, cela se passe simplement sans que le personnage ne vienne dévier quoi que ce soit. Ce n’est rien d’autre que l’expression de l’Être derrière le personnage ne survienne. Cela se passe simplement et nous prenons ainsi conscience que le « Faire » n’a pas de but à part celui de la simple expression de la Joie de l’Être. Le « Faire » est là, il s’invite, il se vit, il se goûte. Le but, la raison du faire ceci ou cela ne peut être qu’une interprétation du personnage qui ne sait pas faire autrement, il ne peut pas comprendre que l’Action est simplement l’Action dans l’instant. Le personnage cherche une raison à tout hors il n’y a que l’expression pure de la Joie de l’Être, l’expression de tous les possibles selon le Un.

eveil tv
www.eveil.tv

Ainsi le mental/ego n’est pas considéré comme un adversaire, il apprend à se reposer, à se construire sur les élans du cœur sacré. Ce n’est pas une résistance mais un « cesser le combat », l’acceptation, le lâcher-prise à la puissance de la Vie circulant en nous. Nous pouvons choisir de ne rien retenir, de laisser aller les tracas et les frustrations, les angoisses et les incertitudes. Car dans ce retour à l’unité, nous retrouvons aussi l’association de l’adulte et de l’enfant. Retrouvez l’enfant Lumière dans votre chakra du cœur, il est à même de vous enseigner la spontanéité, l’innocence, l’insouciance, la joie pure du moment présent. Et l’adulte, dans ce partenariat, lui transmet sa sagesse et sa protection. Cela vous amène à percevoir la magnificence de la vie, à réapprendre à vous émerveiller de la beauté de la planète et de la matière.

Quoi qu’il se passe, cela se passe. Si je m’abandonne à « Cela », si le personnage laisse la place à l’Être alors Cela peut être vécu comme étant la simple et joyeuse évidence qui n’a ni prévu la suite ni jugé l’avant. « Cela » se passe, Je Suis « Cela ».

Partagé par www.eveil.tv source https://pressegalactique.com

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

LA RÉGÉNÉRESCENCE PLANÉTAIRE

Oracle de la Terre

Le partage de ton plan divin dans la matière permet la régénérescence de ton corps de lumière au sein de ton corps de chair. Tu permets l’assomption de ton être véritable en partageant au monde les plans divins qui sont les tiens. Répands ton divin partage au cœur de la Terre pour être certain d’ascensionner vers la nouvelle Terre. L’ordre solaire de la nouvelle Terre présente les peuples de la Terre comme les gardiens de l’univers de la nouvelle Terre de lumière.

Vous êtes des êtres connectés et axés sur la dimension sacrée du cœur. Vous devez entretenir des formes pensées évoluées pour le divin partage de nos règles et de nos lois sur Terre. Parvenez à rester fidèles aux enseignements du divin sacré sur Terre pour reconduire vos corps de lumière vers des chemins d’évolution plus justes pour vous au sein de vos corps de chair.

Lumière d’éveil : La réforme de vos êtres stellaires dans la matière vous permet d’évoluer vers la dimension sacrée du cœur de vos êtres véritables qui vous oblige à parvenir à plus d’équilibre de vie sur Terre pour l’application de nos règles et de lois dans la matière.

Le corps du fils solaire vous salue pour ce divin partage de lumière dans la matière. Le maître solaire de la nouvelle Terre, maître Râ vous présente ses enseignements de lumière pour la création de la nouvelle Terre au sein de vos corps de chair. Bien à vous, les maîtres de la Terre.

www.eveil.tv

Guidance sacrée : 

La différence qui existe entre vos corps de chair et vos corps de lumière restera impalpable tant que vous n’aurez pas conclu les divins pactes d’évolution vers la nouvelle Terre de lumière qui vous conduiront vers plus de sagesse, de feu solaire et d’amour divin dans la matière.

Nous, les êtres de la Terre, sommes les divins enseignants de la nouvelle Terre, les maîtres de lumière dans tout l’univers. Nous naviguons depuis des éons à la recherche de corps solaires sur Terre capables de supporter les corps de lumière de la nouvelle Terre pour soulever les énergies terrestres vers celles de la nouvelle dimension. Nous entrons dans l’ordre solaire de la nouvelle Terre qui revendique notre droit à la lumière sur Terre et nous ouvrons un portail de régénération et de transfiguration planétaire afin que vous puissiez déployer vos forces de lumière au sein de la nouvelle Terre.

Bien à vous, les forces de lumière de la Terre.

Source: https://www.terresacreedeveil.com/

Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

MÉTÉO ÉNERGÉTIQUE – les effets de la dernière petite vague SR

Nous avons eu une petite ‘vague’ de la Résonance de Schumann vendredi dernier. En raison de cela il peut y avoir 3 aspects à observer en ce moment : le plan émotionnel (libérations émotionnelles, pour la plupart) ; le chakra Sacré (relations, ainsi que la qualité de la communication / interaction avec les ‘autres’) ; et ‘comment être L’Intégralité de ce que VOUS ÊTES’ via des ‘énergies de vertige’, car cette ‘petite vague’ fait partie des prochaines étapes, où tellement plus devient TRANSPARENT – en nous et à une échelle globale (domaines économiques, politiques, etc).

La transparence inclut la désintoxication des émotions – les libérations cellulaires, où vous faites face à de nombreux souvenirs des années précédentes ; observez les sensations et les situations, et transformez-vous avec acceptation, pardon, et lâcher-prise ; vous videz votre structure cellulaire afin de donner de l’espace à plus de lumière cristalline. C’est l’autosoin de votre propre Corps de Lumière Cristallin Solaire.

Le chakra sacré, les relations, les interactions – ces impulsions ou signaux que nous recevons du chakra Sacré en ce moment même, est un ‘espace de travail’ sacré à examiner; il se fait à plusieurs niveaux ; en plus de l’élévation de la Kundalini, il peut également s’agir de relations ‘dépassées’ avec des êtres aimés venant d’autres Lignes de Temps.
Beaucoup de Frères / Masculin Divin (choix de l’Âme) auront suffisamment de Courage pour faire face au Soleil Intérieur, et pour s’ouvrir à leur Divinité.

www.eveil.tv

Il nous est demandé de purifier les restes de densité / anciens programmes / énergies dépassées, et en raison de cela l’air peut sembler assez ‘solide’.

Nous sommes des Cœurs Christiques tellement dans l’Amour, tellement dans la Lumière Solaire lorsque nous sommes en Alignement avec Nous-même.

AMOUR.
Très Belle Journée Chers Amis 💛
Joyeuse Expansion💎
Je vous aime tous 💛🌅🌎🌎

Kwana Mikaela

Transmis / traduit par TransLight : https://www.facebook.com/TransLight/

Source https://lapressegalactique.com

Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Un neurologue démontre l’existence de la vie après la mort

Un neurologue démontre l’existence de la vie après la mort

Après la mort, on voit son corps

 

« La preuve du paradis » est un des livres dont on ne ressort pas indemne. L’histoire de ce neurochirurgien est tellement énorme que je suis persuadé qu’elle n’est pas due au hasard. Imaginez un neurochirurgien qui est non seulement victime de son propre métier en contractant une méningite bactérienne, mais qui plus est fait l’expérience d’une NDE ou EMI, c’est-à-dire l’expérience d’une vie après la mort.

L’expérience du Dr Eben Alexender a même fait la une du célèbre magazine Newsweek, « Le paradis existe » :




 

Le paradis existe

L

e plus surprenant, de par sa formation scientifique le neurologue Dr Eben Alexander était quelqu’un de très sceptique, il ne croyait qu’en ce qu’il voyait. D’ailleurs, quand il entendait des témoignages de personnes de personnes après un accident raconter l’histoire du tunnel, pour lui, c’est leur cerveau qui leur jouait des tours à ces pauvres gens.

Le destin a voulu que lui aussi vive ce genre d’expérience pendant un coma profond d’une semaine.

Dans son livre il raconte donc ce qu’il a vu, des jardins, des paillons, des nuages… Des paysages de toute beauté, mais ce n’est pas le plus important. Ce qu’il y a de fascinant est qu’il balaye d’un revers de main toutes les objections que peuvent avoir les scientifiques sur les témoignages de la vie après la mort. Car il affirme haut et fort que son cerveau était tellement attaqué par cette maladie qu’il n’avait plus les capacités de créer des images telles qu’il les a vus.

En fait, son cerveau pendant son coma n’avait pratiquement plus aucune activité, son néocortex était « out ».  Il insiste bien que l’expérience qu’il a vécue n’est en aucun cas comparable à un rêve, c’était pour lui aussi réel que la lecture de cet article pour vous par exemple.

Il nous révèle aussi dans son livre que nous revoyons dans cette autre dimension les êtres disparus. Ce qui est un point commun à de nombreux témoignages de vie après la mort (NDE).

En revanche, il nous donne un détail qu’apparemment je n’ai jamais entendu dans d’autres témoignages. Il entendait comme un son qu’il est difficile de décrire, une sorte de « Om » hindouiste qui serait peut être la source de ce qu’il nomme Dieu à défaut de connaitre son origine.

Depuis, ce neurologue est devenu totalement croyant et il est convaincu que la conscience n’est pas dans la matière grise du cerveau, elle est ailleurs…

Il y a vraiment de plus en plus de témoignages en faveur de la vie après la mort que même les plus athées ne peuvent être indifférents.

De plus,  je crois que ces remontées de témoignages sont vraiment bénéfiques pour l’humanité. Car, si les scientifiques admettaient enfin que la conscience ne meurt pas après la mort clinique, on serait obligés d’admettre que nos actes présents auront une influence après notre mort, donc à mon avis, non seulement on serait plus « cool » avec son prochain, mais aussi les biens matériels seraient vraiment illusoires.

C’est peut-être pour cette raison que quelles que soient les preuves, l’existence de la vie après la mort aura toujours de forts opposants surtout parmi les intellectuels de ce monde, car c’est tout le système qui s’effondrerait.

Si le livre « la preuve du paradis » vous intéresse, vous pouvez vous le procurer à la FNAC :

http://livre.fnac.com/a5102074/Eben-Alexander-La-preuve-du-Paradis




 

Source: Le nouveau Paradigme

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE