Voici 5 sentiments qui ressemblent à de l’amour et qui n’en sont pas

astrologie, numérologie

Parfois, la gratitude ou la compassion, entre autres, créent des liens émotionnels très forts entre les personnes. Ce sont des sentiments qui ressemblent à de l’amour, mais qui n’en sont pas, car ils sont construits sur des bases différentes.

Quand il s’agit de sentiments, les choses ne sont pas aussi précises qu’elles le sont en géométrie ou en mathématiques. Les êtres humains sont marqués par des ambiguïtés, des contradictions et des inexactitudes. C’est pourquoi il n’est pas rare pour nous d’éprouver des sentiments qui ressemblent à de l’amour sans vraiment en être.

L’amour a une contrepartie qui correspond à son propre sentiment. Dans tout amour, il y a toujours des sentiments d’indifférence et parfois même de haine. Personne n’aime les autres parfaitement. Ce qui se passe, c’est que ce peut être l’affection primordiale qui nous unit l’un à l’autre ou à d’autres êtres humains.

Parfois, nous sommes convaincus de l’amour que nous ressentons pour les autres, bien qu’en réalité ce ne soit pas le sentiment dominant. Cela arrive parce qu’il y a beaucoup de sentiments qui ressemblent à l’amour et qui n’en sont pas. Ils en sont très proche, sans en être. En voici cinq d’entre eux.

www.eveil.tv

1. La gratitude

Dans la gratitude, il y a une composante d’amour, mais ce n’est pas de l’amour en tant que tel. Parfois, certaines personnes font quelque chose de très significatif pour vous. Parfois, elles sont là quand les temps sont durs et tiennent bon quand les autres ne donnent cher de votre avenir. D’autres fois, elles vous donnent simplement du temps et de l’affection, sans rien vous demander en retour. Cela a parfois un grand impact sur votre monde intérieur.

Ce que quelqu’un vous donne peut vous amener à ressentir une gratitude particulière pour cette personne. Un désir de réciprocité ou un désir d’aller bien. Ce sentiment peut facilement être confondu avec de l’amour. Au fond de nous, cependant, nous n’aimons pas ce qu’une autre personne nous donne, mais ce qu’elle est.

2. La compassion, un des sentiments qui ressemble à de l’amour

La compassion est un autre de ces sentiments qui ressemblent à de l’amour sans en être. Elle se définit comme la capacité à s’identifier à la douleur d’autrui, à la comprendre et même à la ressentir. Ce sentiment implique donc l’existence d’une personne qui souffre et d’une autre qui accepte pleinement cette souffrance.

C’est, en soi, une forme d’amour, mais pas de l’amour en tant que tel. Parfois, le désir d’aider cette personne, de la libérer de sa douleur, la fait vivre comme s’il s’agissait d’un sentiment d’amour. Ce n’est pas le cas, car qu’en reste-t-il si la personne surmonte la douleur qui l’afflige ? Avons-nous une capacité similaire à partager sa joie ?

3. L’habitude parmi les sentiments confondus avec l’amour

L’habitude a un pouvoir énorme dans la vie des êtres humains. Nous pouvons arriver à nous habituer tellement à quelque chose ou à quelqu’un que nous pouvons développer un attachement extrêmement fort. Et nous éprouvons une grande douleur à l’idée de perdre quelque chose ou quelqu’un.

Nous nous habituons tellement à une personne que nous en arrivons à croire que nous l’aimons, simplement parce qu’il nous est très difficile de tolérer l’idée qu’elle n’est pas dans notre vie. Il peut y avoir une résistance au changement si forte qu’elle nous empêche d’élucider ce qu’est le sentiment réel derrière cet attachement.

4. L’admiration

L’admiration est un sentiment très proche de l’amour, mais ce n’est pas de l’amour en tant que tel. Dans l’admiration il y a une forte composante rationnelle et mentale. On apprécie quelqu’un parce qu’il a une certaine vertu ou un certain talent qui est très réconfortant pour l’autre. Il y a un aspect remarquable ou frappant chez cette personne, qui conduit à un désir d’être proche d’elle ou d’être présent dans l’affichage de cette caractéristique admirable.

Quand vous aimez quelqu’un, plutôt que d’aimer pour une certaine raison, vous l’aimez malgré certaines raisons de ne pas le faire. En d’autres termes, lorsque nous aimons vraiment, nous le faisons de façon holistique. En réalité, nous avons tendance à être particulièrement touchés par les faiblesses ou les lacunes de cette personne, plutôt que par l’étalage de grandes vertus.

5. La dépendance

C’est l’un des sentiments qui ressemble à de l’amour sans en être. Il y a dépendance quand l’un considère l’autre comme indispensable, soit d’une manière spécifique, soit d’une manière générale. La personne sent qu’elle ne peut pas vivre sans la présence de l’autre et cette sensation intense l’amène à penser qu’elle aime beaucoup l’autre.

S’il est vrai qu’en amour on ressent un besoin pour la compagnie de l’autre, ce besoin n’est pas la cause du lien, mais la conséquence de celui-ci. Cela signifie que nous nous sentons bien sans cette personne, mais que nous nous sentons beaucoup mieux si cette personne que nous aimons est présente. Il y a une grande différence entre cela et ne pas pouvoir vivre sans l’autre.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreux sentiments proches de l’amour sans en être. Parfois, la ligne qui sépare une réalité d’une autre est très subtile. C’est pourquoi nous confondons facilement l’amour avec un autre sentiment. Il est donc parfois sain de repenser ce que nous ressentons et y donner le nom le plus précis.

Source https://nospensees.fr Partagé par www.eveil.tv

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

QUELLES SONT LES RAISONS DE L’INCARNATION ?

eveil tv

Par Yvan Poirier

Salutations Chers Frères et Sœurs en Éternité,

Je suis persuadé qu’il y a eu et qu’il y a encore une multitude de recherches en matière d’incarnation et de réincarnation, chacun possédant sa propre théorie sur ce sujet aussi fascinant qu’illusoire.

La vision de l’incarnation peut être discutable ou simplement révélatrice, elle peut permettre aux chercheurs de trouver des pistes de ces expériences que nous avons vécues dans la matière. Celles-ci peuvent être illustrées dans différents pays, lors de différentes époques ou par des phénomènes qui prouveraient indéniablement que nous avons vécu plusieurs incarnations.

Il est donc important de dévoiler certains mécanismes qui ont été occultés à propos de nos incarnations, peu importe l’époque ou les lieux de leurs manifestations. Chaque peuple, que ce soit en Orient ou en Occident, possède sa propre philosophie, hypothèse ou doctrine qui expliquerait ce phénomène.

Frédérique Shine médium

En ces moments de grâce privilégiés, nous devons considérer que ce phénomène d’incarnation cache des vérités qui n’ont pas encore été révélées jusqu’à maintenant, ce qui nous amène à réaliser que nous pourrions avoir été dupés au cours de ces cycles de vie. Qui plus est, que les humains auraient été maintenus dans ces cycles répétitifs inconsciemment ou pour mieux dire innocemment et à leur insu. Ce qui signifie que notre conscience a été enfermée tout au long de nos vies antérieures et cela pendant des milliers d’années. Fort heureusement, les temps de grâce que nous vivons présentement nous permettent de nous sortir de cette machination infernale et interminable.

Nous devons donc connaître les motifs qui nous ont forcés à nous incarner pendant des milliers d’années. Je suis persuadé que plusieurs souhaitent connaître la Vérité à ce sujet afin de comprendre ce qui était occulté derrière ce mécanisme inconscient d’incarnations vie après vie.

C’est la raison pour laquelle je vous invite à participer au séminaire: QUE SE PASSE-T-IL APRÈS LE DÉCÈS D’UNE PERSONNE ? afin que vous ayez une idée des concepts et des préceptes secrets qui nous ont séparés de notre vie UNE de cycle en cycle. Comme nous étions toutes et tous enfermés dans une boucle temporelle, dans un espace courbé ainsi que par une frange d’interférence appelée anomalie primaire ou périsprit, nous ne pouvions accéder à cette Vérité qui était littéralement, et ce, depuis toujours inscrite dans les profondeurs sacrées de notre être, voire au Point Zéro de notre Coeur Vibral.

Ce séminaire vous fera découvrir que ces cycles de vies en vies sont terminés et que nous sommes passés dans un autre état vibratoire afin de nous reconnaître au-delà de toutes incarnations. Nous sommes présentement sous l’effet contraire de l’incarnation, que nous pourrions nommer « l’ex-carnation » qui nous ramène au plan initial de la Vie UNE. Il s’agit d’un temps de Vérité où chacun a le droit de savoir à quoi a servi son sacrifice humain au cours de ses multiples réincarnations.

Avec toute ma Résonance Agapè!

Partagé par www.eveil.tv  Source https://pressegalactique.com

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube