UNE RELATION INTIME AVEC L’ÊTRETÉ, LA MAÎTRISE

Eveil Tv

Par Yvan Poirier

Bien que plusieurs pensent qu’ils ont la maîtrise, ils doivent réaliser que la Maîtrise ne peut être acquise de manière prolongée tant que le contact et l’accueil dans le Cœur de la fréquence Supramentale n’a pas effectué son chemin vibratoire.

Il ne suffit pas seulement d’être en mode méditation ou d’effectuer des prières, des invocations pour augmenter le taux vibratoire. La fréquence Supramentale est au-delà de toutes formes d’actions relatives à une spiritualité dés-unifiée où le mental, l’ego/personnalité ont préséance sur la transformation de la conscience.

Seule l’ouverture du Cœur Vibral, par le Feu de l’Esprit, situé dans la poitrine fait foi de la fréquence Supramentale. C’est à partir de cette fréquence que la maîtrise commence à se matérialiser dans la conscience.

La Maîtrise est une Matrice multidimensionnelle qui est en éternelle évolution vibratoire, peu importe sa nature, peu importe les dimensions, peu importe notre conscience. On ne peut se dire Maître, même si nous le sommes fondamentalement dans notre Êtreté qui est en train de se révéler à nous-même. Toute cette phase de transformation se fait grâce aux fréquences Supramentales libératrices et salvatrices qui font disparaître nos anciens paradigmes, nos pensées limitées, nos croyances, nos connaissances obsolètes et tout ce que nous nous sommes créés comme concept dans cette spiritualité dogmatisée que nous pensions juste.

Nous devons connaître les mécanismes qui sous-tendent les dimensions avant de réaliser le Maître en soi pour que cela évolue graduellement sans heurts, sans craintes et sans doutes. Il est primordial de bien connaître les premières dimensions afin de pouvoir nous connecter aux plus hautes où la Conscience de la Maîtrise multidimensionnelle nous attend depuis des millénaires.

spiritualtié eveil tv
image pixabay

La 1e dimension de notre monde est l’aspect de la longueur, c’est-à-dire le phénomène de la linéarité infinie où il n’y a ni largeur ni profondeur, seulement ce que nous voyons devant nous qui est sans fin. C’est un peu comme avoir des œillères, nous limitant à regarder en avant dans un futur possible ou en arrière dans le passé que nous ne pouvons changer.La 2ème dimension est celle de la largeur, donc la dimension où il y a un croisement, identique à une croix qui se fait avec la 1ère dimension. C’est un des premiers croisements conscients que nous faisons avec nos dualités, le fait de vivre le libre arbitre et de choisir entre le bien ou le mal.

La 3ème dimension qui est dés-unifiée de la Lumière falsifiée ou sous un effet miroir, est celle de la profondeur ou de l’épaisseur, donc celle qui incorpore nos dimensions afin d’observer ce que nous voyons avec nos yeux de chair tout ce qui est relatif à la matière, à l’horizon, à la vision du ciel et bien d’autres perceptions.

À un autre niveau vibratoire, la 3ème dimension unifiée représente un aspect qui va changer totalement notre perspective de la vision périphérique de la 3ème dimension dés-unifiée. C’est-à-dire que la 3ème dimension unifiée nous permet de regarder, d’observer, de voir avec les yeux éthériques du Cœur. Nous sommes totalement déconnectés du 3ème œil qui est l’œil d’une conscience astrale et non d’une Conscience Supramentale. Cela signifie que la vision change toute sa configuration en observant les choses à 360 degrés, mais autant à l’intérieur de la matière que nous observons, qu’à l’extérieur de celle-ci.

Source https://pressegalactique.com/ Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Invitation à la conscience du « Faire sans raison »…

par Sophie Riehl

Alors que le printemps s’installe, après cette ébullition d’énergies du « nouveau » qui demandaient simplement à émerger, après les secousses et remous, c’est le calme qui s’invite. Le calme avec ces périodes de « faire » et de « non-faire », de silences profonds et de Joie tout aussi puissante. L’énergie du 4, le mois d’avril, nous invite à nous poser et à « structurer » notre intériorité. C’est le moment de tirer profit des expériences passées pour avancer sur une base de vie solide. Qu’elle est-elle ? La conscience de l’Amour Divin comme priorité.

Ainsi, nous nous laissons inspirer, guider par cette autorité intérieure, notre « petite voix » qui nous indique la Voie. Elle est à la fois douce, tendre, puissante et juste. Elle est la combinaison, la réunion du féminin/masculin sacrée en nous. Ce travail Ascensionnel, c’est un retour à l’Unité, à l’androgynat originel. Il s’agit d’imaginer en soi une femme saine et un homme sain. Les qualités de chacun sont loin des stéréotypes véhiculés par notre société. Prenez conscience que les qualités de la femme en nous sont : savoir recevoir, écouter son intuition, incarner la douceur et la tendresse, utiliser ses sens pour percevoir la réalité vibratoire, exprimer sa beauté intérieure et extérieure. Et les qualités de l’homme en nous sont : la droiture, le respect, la rectitude, la structure, l’autorité bienveillante, la protection, la parole et l’action. Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive elle vous donne un aperçu de l’équilibre de ces deux pôles. Vous les faites se rencontrer et leur association donne un tout plus grand, des états d’être de paix, d’harmonie, d’amour, de solidité, de simplicité, d’empathie… Lorsque vous méditez, vous vous laissez inspirer par votre créativité, c’est la femme en vous qui s’exprime. Lorsque vous agissez, vous créez, vous parlez, c’est l’homme en vous qui s’exprime. Et la Vie coule de Source, l’action découle de l’intuition, il n’est pas nécessaire d’avoir de « bonnes raisons de faire ».

eveil tv
www.eveil.tv

Tout cela se passe, cela se passe simplement sans que le personnage ne vienne dévier quoi que ce soit. Ce n’est rien d’autre que l’expression de l’Être derrière le personnage ne survienne. Cela se passe simplement et nous prenons ainsi conscience que le « Faire » n’a pas de but à part celui de la simple expression de la Joie de l’Être. Le « Faire » est là, il s’invite, il se vit, il se goûte. Le but, la raison du faire ceci ou cela ne peut être qu’une interprétation du personnage qui ne sait pas faire autrement, il ne peut pas comprendre que l’Action est simplement l’Action dans l’instant. Le personnage cherche une raison à tout hors il n’y a que l’expression pure de la Joie de l’Être, l’expression de tous les possibles selon le Un.Ainsi le mental/ego n’est pas considéré comme un adversaire, il apprend à se reposer, à se construire sur les élans du cœur sacré. Ce n’est pas une résistance mais un « cesser le combat », l’acceptation, le lâcher-prise à la puissance de la Vie circulant en nous. Nous pouvons choisir de ne rien retenir, de laisser aller les tracas et les frustrations, les angoisses et les incertitudes. Car dans ce retour à l’unité, nous retrouvons aussi l’association de l’adulte et de l’enfant. Retrouvez l’enfant Lumière dans votre chakra du cœur, il est à même de vous enseigner la spontanéité, l’innocence, l’insouciance, la joie pure du moment présent. Et l’adulte, dans ce partenariat, lui transmet sa sagesse et sa protection. Cela vous amène à percevoir la magnificence de la vie, à réapprendre à vous émerveiller de la beauté de la planète et de la matière.

Quoi qu’il se passe, cela se passe. Si je m’abandonne à « Cela », si le personnage laisse la place à l’Être alors Cela peut être vécu comme étant la simple et joyeuse évidence qui n’a ni prévu la suite ni jugé l’avant. « Cela » se passe, Je Suis « Cela ».

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Un éclairage des coulisses occultes

Eveil Tv - spiritualité

Par Le Passeur.

A ce moment précis où les positions commencent à bouger sur l’échiquier, il est vraiment temps de décoller ses paupières, non pour créer des peurs mais pour appuyer la conscience naissante pour certains du monde dans lequel ils imaginaient encore vivre jusque-là… Il ne s’agit pas de croire que l’on joue à la marelle alors qu’on est engagé dans une partie d’échecs à plusieurs dimensions. Sans quoi on s’expose à se tromper d’objectif et à déployer des moyens inadéquats tout en dispersant les énergies mobilisées jusqu’à les éteindre. La récupération et la maîtrise du mouvement qui s’ébranlent en France sera alors très facile pour ceux qui détiennent la vision des arcanes et de leurs coulisses multidimensionnelles.

On ne peut aller vers une pleine Conscience sans être d’abord un minimum éveillé, donc détenir pour commencer les informations propices, celles qui éclaireront le décor de la partie qui se joue.

Celui qui lève la tête et sort du rang est jusque-là tourné en dérision et traité par le mépris sous couvert d’un complotisme jeté là comme un morceau de charogne sur la table du banquet. C’est ce qui pourrait commencer à changer. Le mot « complotiste » est devenu le mot favori des médias, asséné avec condescendance jusqu’à ne plus avoir de sens par ceux-là même qui complotent contre la vérité pour défendre leurs intérêts, ou parce que leur ignorance se contracte instinctivement dans sa zone de confort émotionnelle. Ils sont allés jusqu’à établir et publier des listes des sites internet considérés comme complotistes, en les assimilant autant que possibles aux extrêmes politiques qu’ils diabolisent, afin d’en réduire leurs propos et les décrédibiliser. Ils ont pondu une grotesque loi « fake news » destinée à apprendre au peuple ignorant ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. Et ils en sont déjà les premières victimes à travers tous les bidonnages médiatiques qui se révèlent les uns derrière les autres. Parce que voilà, nous sommes dans les Temps de l’Apocalypse, de la Révélation.

A cette étape du cycle, les vrais marionnettistes de l’ombre se servent cyniquement tout autant des peuples que des sbires qui les ont servis pour amener le nouvel ordre mondial totalitariste qu’ils façonnent depuis si longtemps. Si bien que leurs serviteurs vont peu à peu prendre conscience qu’ils sont lâchés dans l’arène par leurs maîtres et que ceux-ci cherchent à provoquer la curée, pour étayer un plan dont les visées et l’échelle cosmique les ont toujours dépassés. Mémorisez bien la pyramide des Illuminati : à chaque étage en descendant, il y a moins d’informations et une vision de plus en plus restreinte de l’ensemble pour de plus en plus de gens. L’œil qui voit loin et en profondeur est au sommet, où il n’y a pas grand monde.

eveil tv
image pixabay

Je vais publier, après la vidéo ci-dessous, un document intitulé « L’Aurore Rouge » qui date de 1985 et décris avec précision les grandes lignes du plan suivi par le haut de la pyramide (j’ai dit le haut, pas le sommet, qui lui, dispose en plus de la dimension ésotérique totale que n’ont pas ceux qui ont établi ce rapport). Ce plan a pour objectif de mener une majorité de la population mondiale vers la Ligne du Temps qu’ils souhaitent pour elle et que nous allons bien sûr œuvrer à éviter.

Bien qu’il soit difficile d’en prouver la source, ce rapport proviendrait selon Serge Monast d’une loge maçonnique appelée 666. Il semble dater du début des années 80. Ayez avant tout bien à l’esprit la date de sa publication : 1985. Nombre des moyens annoncés dans ce rapport ainsi que leurs terminologies n’existaient pas encore à cette époque mais sont bel et bien à présent notre quotidien.

A noter qu’il semble ne pas avoir été prévu que l’Internet qu’ils ont voulu puisse leur poser problème en donnant une audience et un renfort progressif de crédibilisation à ceux qu’ils nomment eux-mêmes dans le texte: des « individus potentiellement dangereux » ou des « individus indépendants ». D’où le constat qu’ils reprennent à présent le contrôle d’Internet, qu’il est très probable qu’ils coupent lorsque la nécessité s’en fera sentir dans l’agenda.

Pour n’en citer que trois, des lanceurs d’alerte, des hommes, sont morts pour avoir divulgué en leur temps ces informations :

Serge Monast, journaliste québecois d’investigation, mort prématurément d’une crise cardiaque l’année qui a suivi sa publication des Protocoles de Toronto, révélant ceux qui dirigent les 6 plus grandes banques mondiales, les 6 plus grands consortiums énergétiques de la planète et les 6 plus grands consortiums de l’agro-alimentaire (les 666 comme ils se nomment eux-mêmes).

Le père Regimbal, québécois lui aussi, qui a révélé le fonctionnement de cette pyramide et les étapes de la mise en place du nouvel ordre mondial, avec certes son approche catholique mais dans une pensée claire, même s’il n’avait pas encore saisi que son Église était impliquée à haut niveau dans l’ordre qu’il dénonçait; ce qui lui a valu de mourir lui aussi prématurément un an après avoir été rapatrié au Vatican pour désobéissance.

Enfin, le réalisateur américain Aaron Russo qui avait donné un entretien que vous pouvez visionner ci-dessous, mort lui aussi six mois après ces révélations.

Fraternellement,

© Le Passeur – 5 Janvier 2019 – http://www.urantia-gaia.info > Cet article est volontiers autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Quelle est la différence entre notre esprit et notre âme

spiritualité

La différence entre notre esprit et notre âme … dont personne ne parle

Il y a un mécanisme régissant nos actions et équilibrant le système de cet Univers. On peut appeler cela le pouvoir suprême (Dieu ou autre entité), mais il existe bel et bien.

On pourrait dire que cette puissance est tout simplement de la conscience; nous donnant de l’énergie et du pouvoir. Toutes les formes de vie sont ainsi connectées au pouvoir suprême et base fondamentale de ce pouvoir appelé « l’Esprit ».

Qu’est-ce que l’esprit?

• Il est libre de se manifester sous n’importe quelle forme que ce soit dans cet Univers.

• L’Esprit est au-delà du continuum espace-temps.

• L’Esprit circule constamment.

• L’Esprit ne cesse d’affluer et a la capacité de se régénérer.

• L’Esprit se réfère à nous tous. Ainsi, « Esprit » signifie toutes les choses de cet univers: tous les objets inanimés et animés.

• Tout ce que nous sommes en mesure de percevoir est considéré comme « L’Esprit ».

• L’Esprit s’étend davantage et atteint la zone de notre conscience. La conscience est la partie indivisible de nous-même.

Qu’est-ce que l’âme?

• L’âme est un élément important de notre voyage spirituel.

• Lorsque nous sommes sur notre cheminement du Soi, l’Âme s’embase avec notre organisme et essaie de s’implanter avec l’Esprit.

• Cela se produit parce que notre âme est altérée et désire se réunir avec l’Esprit le plus rapidement possible. Ce désir dirige l’âme vers l’Esprit.

• Vous devez donner suffisamment de pouvoir à votre âme pour qu’elle puisse se reconnecter à l’Esprit.

• Fondamentalement, l’âme démarrera votre voyage de l’auto-réalisation.

• L’Esprit est fondamentalement l’âme de l’Univers.

• L’Âme subit un changement et une amélioration chaque fois qu’elle naît dans l’Univers. Cela signifie que l’Âme vieillit.

La chose importante à comprendre dans ce processus est que l’âme et l’esprit jouent un rôle important dans nos vies. Ces deux concepts nous fondent, nous ancrent, nous guident, et nous aident à comprendre le caractère significatif de nos vies.

Source https://www.conscience-et-eveil-spirituel.com Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

BEAUCOUP SE POSE DES QUESTIONS SUR LA VIE APRÈS LA MORT

eveil tv

Par Yvan Poirier

Salutations Chers Frères et Sœurs de la Lumière UNE,

En ces moments de changements autant en nous qu’au niveau du système solaire, il y a des révélations qui nous sont délivrées afin de comprendre, ne serait-ce qu’une partie de la Vérité, qui nous a été cachée pendant des milliers d’années.

Beaucoup se posent des questions sur la Vie après la mort. De plus, comment cela se passe et où nous pourrions nous retrouver dans un monde quelconque ou dans une dimension supérieure. Est-ce que nous nous retrouvons dans les limbes, sans plus de conscience ou encore nous pourrions nous manifester librement ou garderions-nous notre conscience ou un nouveau corps ? Chacun cherche la Vérité à ces égards, tout en essayant de comprendre les mécanismes qui les sous-tendent.

Donc, il est temps de communiquer ces mécanismes afin d’annoncer que, dès maintenant, nous sommes à être délivrés de l’enfermement séculaire. Nous sommes à vivre et à conscientiser que nous sommes au-delà de la forme, donc du corps physique et de la conscience ordinaire.

La très grande majorité des prophéties de différentes cultures qui ont été révélées depuis des milliers d’années ainsi que celles qui se révèlent en ces moments de Grâce, ne peuvent être niées. Nous les percevons que cela soit au niveau des changements climatiques; des tremblements de Terre; des feux intenses dans différents pays; des tempêtes tropicales; des pluies et des neiges abondantes, etc., sans compter des froids et des chaleurs intenses qui se manifestent dans plusieurs régions du monde où les habitants n’ont jamais vu ce genre de manifestation.

Au surplus, tout ce qui est relatif à la division séculaire de QUI nous sommes, par la domination face à la corruption, au racisme, aux abus, aux injustices, aux autorités perfides, etc. où on nous a forcé à croire, au lieu de vivre librement ce qui nous étions intérieurement. Toutes ces dominations et mensonges, à l’encontre de notre nature multidimensionnelle, nous ont emmenés à rester médiocres et ignorants de ce QUI nous étions au Coeur du Coeur. Que ce soient les inséminations d’implants ou d’engrammes dans le corps et le mental qui vulnérabilisaient la conscience à nous maintenir dans l’endormissement. Tous ces facteurs de réclusions dans nos cellules, nous ont empêché de manifester notre ADN quantique à 12 Brins, ayant déjà en ses facultés multidimensionnelles des fréquences infiniment puissantes de plusieurs ADN issus d’autres Plans Inter-dimensionnels et Inter-Galactiques de Vies.

Ainsi donc, ces révélations mondiales font office, présentement, de divulgations inconnues par la race humaine qui nous permettent, enfin, de connaître et reconnaître la Vérité de notre Vraie Histoire Cosmique, et à quel point, nous avons été emprisonnés dans un monde éphémère. Toutes ces manifestations qui permettent ces divulgations et révélations inédites sont causées par le Feu Igné qui fait en sorte de libérer la matière, le temps, les zones d’ombre, voire toutes nos cellules en nous afin d’affranchir notre conscience ainsi que le système solaire de l’emprisonnement. Selon ce qui circule partout sur le Globe, il n’y a plus de doutes, maintenant, nous sommes à vivre ces Prophéties et nous avons, justement, des personnes qui sont en mesure d’en communiquer les tenants et aboutissants. Comment pouvons-nous douter ou résister à ces Vérités ?

De vous parler du suicide représente pour moi, un élément extrêmement important à révéler afin que les êtres humains, qui s’ouvrent à la conscience nouvelle, comprennent que la vie et la mort au sein de ce monde enfermé n’ont été que de l’illusion, et que nous sommes sur le point de nous en sortir. Ainsi, nous sommes à vivre ce que représente la Vraie Vie qui n’est pas celle dans laquelle nous sommes enfermés entre la vie humaine et la mort éphémères, mais, bien, la Vie Systémique de l’autre côté des voiles d’où nous sommes issue.

Ainsi, je vous convie à cette Vibraconférence sur le suicide afin que vous saisissiez qu’il existe encore dans la conscience des zones d’ombre et que celles-ci font en sorte de passer à l’acte. De cette façon, vous réaliserez qu’il ne sert, absolument à rien, de se suicider parce que de l’autre côté des voiles, on nous attend afin de vivre l’Amour, la Joie, la Paix, la Liberté et la Félicité qui sont permanents!

Avec tout mon Amour!

« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Visualisation pour vous ouvrir à votre multidimensionnalité

spiritualité

Très chers amis humains,

C’est toujours avec une grande Joie que nous nous adressons à vous ainsi. Il y a dans notre collectif, beaucoup de consciences et chacune de ces consciences, même si elles n’ont jamais été incarnées sur cette planète, apportent beaucoup d’expérience et vous pouvez remarquer, au fil de nos messages, une certaine emphase d’un message à l’autre. Ainsi notre énergie s’adapte toujours au moment ou nous transmettons notre message.



Il y a donc dans notre présence une grande richesse multidimensionnelle et nous souhaitons aujourd’hui partager avec vous le fait que vous-même êtes le fruit d’une grande complexité et d’une grande richesse, car vous n’en êtes point à votre expérience d’incarnation.

Les êtres à qui nous nous adressons en ce moment sont des êtres formidables, courageux, qui ont vécu bien des expressions différentes dans bien des univers différents. Nous vous retrouvons aujourd’hui, et c’est toujours surprenant pour nous d’observer à quel point plusieurs d’entre vous se sentent petits, vulnérables, séparés, alors que vous êtes si riches d’expérience, si profond de savoir et de connaissances et vous avez faits ces expériences tant de fois, que cela nous surprend toujours à quel point tout ce mécanisme ancien d’incarnation sur Terre est fort et vous limite dans votre capacité à être conscients de tout ce que vous êtes et de tous vos trésors internes. Nous tenons à vous encourager, car toute cette lourdeur, tout ce qui vous séparait est déjà en train de se désagréger, se défaire et dans vos prochaines incarnations, il n’en subsistera bientôt presque rien. Mais sachez que dans cette incarnation déjà, dans les années à venir, et vous l’avez sans doute déjà ressenti, ce voile se lève de plus en plus et vous prendrez alors de plus en plus connaissance et conscience de tout ce merveilleux bagage que vous avez, ces connaissances, ces expériences qui vous aidaient déjà inconsciemment dans votre vie sur cette planète, mais qui vous aideront encore de plus en plus.



Tout comme notre collectif qui avons beaucoup de différentes expertises à vous apporter, vous avez vous-même dans toutes vos expériences à travers vos innombrables vies acquis à votre façon unique, une quantité incroyable d’expériences dans lesquelles vous pourrez de plus en plus aisément puiser.

Nous souhaitons vous aider dans ce processus afin d’accélérer votre capacité à intégrer cette information de plus en plus consciemment. Ce message nous permet de vous transmettre de nouvelles informations afin de vous aider à activer ce processus de plus en plus rapidement. Nous souhaitons vous inviter à suivre votre intuition afin de vous laisser guider vers cette ouverture de plus en plus grande à toute cette information à laquelle vous aurez accès et à laquelle vous avez déjà accès en partie à travers ce portail qu’est votre chakra du coeur.

Nous vous invitons à visualiser et ressentir comme si une grande fleur avec de grands pétales bien longs, en forme de cône ou d’entonnoir, comme si elle débutait sa base au niveau de votre chakra du coeur et remontait vers le haut, comme si vous aviez cet entonnoir qui vous permettait de glisser votre esprit dans ce petit trou et vous laisser descendre de plus en plus profondément dans l’intérieur de votre portail énergétique. Et en laissant votre conscience descendre de plus en plus dans ce vortex, en vous laissant connecter de plus en plus à cette multidimensionnalité de votre être qui se trouve de l’autre côté de ce portail, vous aurez de plus en plus d’intuitions, d’inspirations qui vont pouvoir vous assister dans votre moment présent. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez comprendre mentalement, mais c’est quelque chose qui vous apportera des intuitions de plus en plus fortes et une certaine compréhension de ce qui peut vous aider en ce moment à avancer dans votre processus et votre éveil dans cette vie.




Nous vous invitons à refaire cette visualisation de cette coupe de fleur et de vous laisser glisser à l’intérieur jusqu’à l’intérieur de votre chakra du coeur, et de là fermer les yeux et vous laisser guider par votre Source. Cela peut vous sembler simple au début, ou confus. Nous vous invitons à vous laisser guider par votre intuition; il n’y a pas de mauvaise façon de faire cet exercice. Plus vous vous y essaierez, plus vous jouerez avec cette image et cette approche, plus ce processus sera clair pour vous.

Comme toujours, nous sommes avec vous sur ce chemin, comme tous les autres que vous choisissez, car nous vous Aimons tendrement.

Nous sommes les Guides de l’Unité.

Via Daniel Desjardins, éveilleur, créateur de l’Alchimie du coeur et canal des Guides de l’Unité

Source : https://www.alchimieducoeur.com       Trouvé sur www.messagescelestes-archives.ca




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Guérir ses blessures émotionnelles

Par Arthur Mantes



Guérir ses blessures émotionnelles fait partie du processus d’éveil. Nos blessures émotionnelles qui se réactivent demandent à être libérées. Ce processus de guérison est au centre du développement de soi, car il permet un retour à notre vraie nature, et une connexion véritable avec la vie.

Guérir ses blessures émotionnelles

Parce que notre histoire de vie(s) n’est pas toujours facile, chacun de nous se voit marqué par certaines blessures. Notre corps émotionnel porte en lui la trace de nos expériences passées. Certaines peuvent même être traumatisantes, et portées comme des blessures. Ces blessures peuvent se réactiver dans notre vie, lorsque des événements, situations ou relations résonnent avec.
Alors, face à ces blessures profondes, la réaction commune est de sombrer dans l’inconscience de la blessure, de souffrir à travers elle, d’agir par défaut et de se couper de soi-même.

Ces blessures émotionnelles sont à l’origine de nos maux physiques, psychologiques et émotionnels dans notre vie. Plus on guérit ces blessures, et plus on devient vraiment nous-même. Car c’est possible, et c’est le chemin de libération qui nous mène à vraiment être nous-même.

L’origine de nos blessures émotionnelles

Une blessure émotionnelle est une partie de notre énergie qui, faute d’avoir été exprimée et libérée, est bloquée en nous.

A travers notre développement, nous vivons toute sorte d’expériences, de circonstances, de relations. Certaines sont agréables et permettent un développement harmonieux de qui nous sommes, car elles résonnent directement avec notre Âme.
D’autres, à l’opposé, viennent nous « faire mal » et créent en nous une sorte de déconnexion d’avec qui nous sommes vraiment. Certaines situations, surtout dans les premiers stades de la vie, font naître en nous des émotions que nous ne savons pas gérer sur le moment. Ces instants sont alors vécus sans solutions, et la meilleure manière que l’on a, à ce moment, de régler le « problème émotionnel » est de faire comme s’il n’était pas là, et de l’enfouir en nous.

C’est là la naissance de ce que j’appelle une « bulle émotionnelle », une énergie non résolue, en tension, qui existe en nous. Le souvenir de l’événement, associé à l’émotion dite « négative » (haine, peur, colère, tristesse…), est comme restée en suspend en nous. C’est une énergie qui est figée dans le temps, à l’intérieur de nous.

Notre expérience conditionne ce que nous sommes. La plupart de nos blessures remontent à l’enfance. Car souvent, lorsque nous sommes enfant, nous n’avons pas la conscience, la volonté et la force intérieure de l’adulte qui nous permettrait de faire face à nos émotions négatives et de leur apporter résolution. Aussi, les émotions demandent à être vécues et exprimées, ce pour quoi l’enfant n’est pas souvent encouragé et guidé à faire.
De plus, les expériences sont d’autant plus marquantes qu’un enfant est très sensible et ouvert au monde. En effet, aux premiers stades de sa vie, nous fonctionnons en onde lentes du cerveau (delta pour un bébé, thêta pour un bambin, alpha pour un enfant), ce qui correspond aux états d’hypnose profonds. Plus on est jeune, et plus on vit et construit une couche profonde de notre personnalité.
Cela veut dire que lorsque l’on est enfant, on n’a pas le cerveau analytique des ondes beta (comme l’adulte) qui nous permet de penser et réfléchir les situations. Non, un enfant vit pleinement dans son corps émotionnel, il n’a pas la capacité de vraiment comprendre une situation qui est vécue comme un conflit. Il l’imprime directement en lui. Etant enfant, les expériences sont marquées directement en nous dans nos couches de personnalité les plus profondes (subconscient, sous le conscient).

Certaines situations, relations, et circonstances sont vécus comme des traumas au niveau émotionnel. Sans solution, elles sont enfouies en nous et laissées en suspend, attendant une plus grande conscience de soi pour trouver résolution. Chaque blessure émotionnelle qui prend naissance en nous est comme une partie de nous qui se sépare de nous-même.

On peut dire que notre corps émotionnel est façonné les premières années de notre vie, jusqu’au stade « grand enfant » et adolescent.
C’est à dire que, arrivé au stade ado/adulte, notre dimension émotionnelle est un vaste ensemble de bulles émotionnelles non résolues, en tension, qui demandent à se libérer. Car chacune de ses bulle émotionnelle contient des émotions et a besoin de trouver résolution pour que nous puissions être vraiment nous-même et incarner pleinement notre valeur et notre potentiel.

Quand nos blessures émotionnelles se réactivent

Nos blessures émotionnelles semblent toujours se réactiver tant qu’on ne les a pas vraiment guéries.

Au niveau invisible de l’énergie et de la conscience, l’humain pourrait être comparé à un grand résonateur vibratoire. Lorsqu’une situation, expérience, circonstance, interaction se présente à lui, elle a un effet sur lui : elle réveille ce qui est similaire à l’intérieur de lui. L’extérieur vibre et l’humain résonne.
C’est ce que l’on appelle l’effet de résonance. La plupart du temps, il se passe au delà de nous, au delà de notre conscience. C’est de cette manière que peuvent se réveiller les blessures.

Illustrons cela par un exemple :
Imaginons que je suis enfant et que mes parents divorcent. La vie était belle et j’étais comblé d’attention et d’amour. Alors, à partir de ce moment là, tout change et bascule. Mes parents sont malheureux chacun de leur côté et ils ne m’accordent plus d’attention.
Vivant cela, en temps qu’enfant, je ne sais pas comment interpréter et vivre ce manque d’amour que je ressens. Il y a de la tristesse, de la peur, de la colère. Alors, je l’enfouis en moi.
C’est ce que l’on peut appeler une blessure d’abandon : la blessure du manque d’amour.
Voici ce que mon inconscient retient : séparation => manque d’amour => émotions négatives
Du coup, non seulement cette blessure se réactivera à chaque séparation que je peux vivre, directement ou indirectement (couple, animal, amis, travail…), mais aussi lorsque mon mental perçoit un potentiel danger : conflit, dispute, désaccord, compromis, distance…

Notre comportement se voit totalement affecté par cette blessure qui est en nous. Ne voulant pas qu’elle se reproduise, on peut prendre des mesures fortes pour cela. On peut tout faire pour éviter de reproduire ce qu’il s’était produit qui nous a marqué.

 

Aussi, dès qu’une situation résonne de près ou de loin avec cet événement, la bulle émotionnelle qui existe en nous se réactive.
Alors, imaginons que vous avez cette blessure. Votre conjoint voudrait aller au cinéma voir tel film et vous tel autre film. Cette situation vibre « séparation », une séparation néanmoins sans danger ni gravité. Cependant, la bulle émotionnelle peut se réactiver, et alors remettre au premier plan les émotions du passé que l’on n’a pas résolu : énorme tristesse, peur, colère, sensation d’être abandonné…

C’est ça, l’effet résonance. Lorsque le présent réactive le passé non résolu en nous, une partie de notre conscience y est projetée. Nous ne sommes plus nous-même, nous sommes la blessure.

Voilà pourquoi, dans certaines circonstances, les personnes semblent réagir d’une manière émotionnelle totalement disproportionnée, comme si leur vie entière en dépendait : car ils portent une blessure émotionnelle qui se réactive. Et cette blessure, l’ayant vécue sans possibilité d’expression, de libération et de solution, ils interprètent inconsciemment le présent « problème » comme un drame vital.

Le problème n’est jamais la situation, la relation, le conflit en eux-mêmes. Le problème est toujours intérieur : il s’agit d’un conflit émotionnel qui se réveille et qui demande résolution. Et celui-ci n’a rien à voir avec le présent, il a à voir avec le passé, avec ce que l’on porte dans notre champs de conscience : la bulle émotionnelle.
Les émotions que l’on a toujours en nous, celles que l’on n’a pas exprimées et libérées, ce sont elles, qui, se réactivant, viennent alourdir le présent et lui donner un air de drame dont notre vie semble dépendre. C’est le signe que notre corps émotionnel a besoin d’être guéri.

eveil tv
image pixabay

Guérir nos blessures émotionnelles

La vie, dans chaque situation, nous invite à guérir notre corps émotionnel et devenir vraiment nous-même.




Les blessures que l’on a toujours en nous, sous forme de bulles émotionnelles non résolues, se réactivent dès que la vie résonne de près ou de loin avec. C’est plus fort que nous, au delà de nous, c’est comme ça. Car nos blessures demandent à être reconnues, exprimée et libérées. Elles demandent notre conscience et notre attention, pour se résoudre, et que l’on redevienne nous-même.
Car lorsque nous sommes libres de nos blessures émotionnelles, elles ne se réactivent plus de manière inconsciente, et nous sommes libres d’être vraiment nous-même.

On peut dire qu’il existe 5 blessures émotionnelles fondamentales. Lise Bourbeau en parle dans son livre, Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même. C’est une manière de voir qui semble bien marcher. Ces blessures sont : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice.
Ces blessures sont l’interprétation que l’on a eu, et que l’on garde en nous, des situations marquantes. Derrière celles-ci s’expriment les émotions que l’on peut qualifier de « négatives » : la peur, la haine, la colère, la tristesse.
La blessure c’est l’aspect mental : « ce qu’il s’est passé selon moi », et en son cœur est l’émotion : « ce que j’ai ressenti dans mon être ».

Il y a fort à parier que chaque humain possède ces 5 blessures, dans des proportions différentes, selon son histoire.
Chaque situation qui n’a pas été résolue, et dont les émotions n’ont pas été libérées et exprimées, donne naissance à une bulle émotionnelle. Une bulle émotionnelle est une partie de notre être qui attend que la résolution se fasse, qui attend d’être soulagée de son état, pour retrouver son état d’amour.

Comment guérir notre corps émotionnel ?

Le processus de guérison émotionnel est un processus de toute une vie. Lorsqu’il devient conscient, on peut utiliser toute notre volonté, notre dévotion, pour guérir ces blessures qui nous empêchent d’être vraiment heureux. Le plus dur est le début, lorsque l’on prend conscience qu’on est blessé. Après une certaine pratique et attention à soi-même, on peut vraiment s’en libérer et trouver une vie plus légère et heureuse.
Guérir nos blessures consiste à libérer nos blessures originelle, celles qui sont en notre centre et nous empêchent le plus d’être libre et nous-même. Guérir ces blessures, c’est exprimer et donc libérer l’énergie en suspend dans nos bulle émotionnelle : les émotions non résolues.

Pour cela, il est nécessaire de reconnaître la blessure, de la comprendre, de toucher les émotions, et de les libérer.
C’est par la Conscience que l’on peut faire cela.

Il suffit d’apprendre à s’écouter. Lorsqu’une blessure se réactive, la première chose est de s’en rendre compte. Car souvent, on a tendance à partir en mode « totalement inconscient », à reprocher aux autres, à se sentir victime et à réagir comme un enfant blessé.
Ensuite, il y a besoin de s’intérioriser, et d’écouter vraiment ce que l’on ressent. Quelles sont les émotions qui sont présentes ? Qu’est-ce que je ressens ?
Ensuite, il faut donner notre attention inconditionnelle, notre présence aimante et compassionnée, à cette énergie, cette partie de nous.
En écoutant, en étant présent avec nos émotions, et en leur laissant la possibilité de s’exprimer (pas forcément verbalement, le simple fait de les reconnaître suffit), les émotions diminuent et se dissipent.



Votre but, à chaque fois qu’une blessure se réactive, est d’entrer avec votre être intérieur, et de l’aider à exprimer ses émotions, à les vivre. Car de cette manière, elles peuvent trouver résolution, de plus en plus, petit à petit, jusqu’à qu’elles soient totalement libérées.

La méditation est une pratique qui permet de développer la conscience intérieure de soi-même et ainsi d’accéder à son corps émotionnel. En prenant le temps de pratiquer cela, de toucher les émotions que l’on vit, et de les accompagner à trouver libération, on guérit notre corps émotionnel.

Source http://www.sciencedesoi.com




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube