Ho’oponopono

Pratiquer Ho’oponopono peut se résumer en quelques mots. Vivre avec Ho’oponopono prend un peu plus de temps à expliquer. Aussi, je vais commencer par le début, en vous donnant avec mes mots et mon expérience, l’utilisation de la méthode et ce qu’elle apporte dans l’existence.

Le Dr Len explique que les situations qui apparaissent devant vous, sont de votre responsabilité car elles répondent à des « mémoires » qui sont à l’intérieur de vous. Chacun est créateur à 100% de sa vie, le meilleur comme le moins bon. Aussi pour parvenir à un état de paix, il est inutile de chercher à changer l’autre et de se comporter en victime de la fatalité. La solution consiste à effacer en soi les mémoires devenues limitantes et de laisser la place au « vide », pour que l’inspiration vous guide vers des situations positives et constructives.

      Ho’oponopono est une formule que l’on dit à l’intérieur de soi dès qu’un conflit, une émotion forte et négative surgit devant vous « Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime ».

Désolé, signifie que l’on reconnaît le conflit.

. Pardon, donne la possibilité de se pardonner à soi même et à l’univers d’avoir créé cette situation.

. Merci, à votre âme, à Dieu, à l’Univers d’avoir réveillé cette mémoire qui était en vous afin de la nettoyer.

. Je t’aime, c’est le nettoyage de la mémoire limitante en envoyant une énergie d’Amour à vous et à l’univers. On pourrait dire aussi « je m’aime ».

      Et puis… être sans attente, lâcher prise, souffler et prendre de la distance sur ce qui vient d’arriver afin de laisser les meilleures solutions vous apparaître.

      Sans attente ne veut pas dire inaction, il s’agit au contraire d’être  à l’écoute de ce que votre Moi profond va vous proposer. Cela prend toujours une forme inattendue et c’est ce que je préfère dans cette pratique.

       Aujourd’hui est un bon jour pour commencer à vous envoyer de l’Amour, alors qu’attendez-vous ?

 Nathalie LAMBOY

Source

LE LIVRE

LAISSEZ SORTIR LA PRESSION !

Transmis par Daniel Desjardins



Très chers amis humains,

Certains d’entre vous en ce moment se sentent comme une cocotte minute ou une bouteille gazeuse qui a été brassée. Vous vous sentez sous pression, prêts à exploser. Et pour beaucoup, c’est une sensation terrifiante. Vous avez peur de tout détruire, vous avez peur de ne plus exister, vous avez peur que tout s’écroule et que tout ce qui crée cette pression à l’intérieur de vous soit destructeur pour les autres comme pour vous. 

Nous vous invitons à percevoir la lourdeur ou la légèreté de cette affirmation: est-il vrai que toute cette énergie que vous retenez va toute détruire ce qui est pour votre plus grand bien? Probablement que vous ressentez une lourdeur en posant cette question; tout ceci est faux. C’est votre mental qui est terrorisé de toute cette intensité, votre mental qui ne peut concevoir tout ce qui vous attend. Votre mental est limité dans sa capacité à concevoir ce qui est possible pour vous et trop souvent dans votre vie « intensité » a voulu dire émotions pénibles, querelles, violence. Et il est vrai que tout ceci à une intensité qui est comparable, mais une intensité peut être polarisé ou dépolarisé. Et c’est le cas de cette belle énergie qui est en vous et qui n’attend que votre ouverture afin de sortir et de créer une nouveauté dans ce monde. Observez comment toute cette énergie, cette puissance, ce potentiel en vous n’est pas polarisé. Il n’est ni négatif ni positif d’une façon à pousser ou détruire, non, il est simplement là, il est simplement un potentiel qui attend votre ouverture.

eveil tv
image pixabay

Observez comment lorsque vous interagissez avec des enfants ou des animaux: vous montez souvent en énergie, mais d’une façon neutre ou agréable alors qu’il est aussi possible pour vous de monter en intensité et en énergie de façon négative, violente lorsque vous vous chicanez, lorsque vous critiquez, lorsque vous êtes fâchés ou frustrés.

Nous espérons que nos exemples et l’énergie que nous transmettons en même temps vous aideront à prendre conscience de la différence entre une intensité destructrice et une intensité créatrice. Et en percevant cette différence, vous pourrez alors observer que cette énergie qui crée cette pression en vous est une énergie créatrice, bienfaitrice pour vous et pour l’humanité. 

Nous vous invitons à dévisser tranquillement votre bouteille et à laisser sortir tranquillement cette énergie ou alors, si vous êtes prêts, à ouvrir complètement tout votre être et à laisser pleinement cette énergie surgir et transformer votre monde pour votre plus grand bien. 

Comme chaque chose dans votre vie, c’est le résultat de vos choix, et vous avez aujourd’hui, comme toujours, le choix de laisser cette belle énergie créatrice entrer dans ce monde à travers vous, au moment où vous le choisirez.

Et sachez qu’il n’y a, comme toujours, aucun jugement de notre part ni de tous les êtres qui vous observent, car nous savons que vivre sur cette planète en ce moment est un réel défi, et vous avez tout notre respect et notre Amour.



Et nous sommes là avez vous, comme toujours, sur vos chemins, à vous accompagner et à vous Aimer. 

Nous sommes les Guides de l’Unité.

 

Via Daniel Desjardins, éveilleur, créateur de l’Alchimie du coeur et canal des Guides de l’Unité – « Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

D’AUTRES TEST DE LA PERSONNALITE




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

LA RENCONTRE D’ÂMES JUMELLES

Eveil Tv

Suite à l’évocation de nos messages sur ce type de rencontre et vos nombreux messages et demandes, nous voudrions Aurélie et moi apporter quelques précisions sur le pourquoi et le comment d’une rencontre de ce type.

Une rencontre d’âmes jumelles ne peut se vivre et se réaliser pleinement que si vous êtes arrivé à une sorte d’acceptation de votre être.

C’est-à-dire si vous avez lâché prise sur le pourquoi des épreuves de vie, vos peurs, angoisses ou encore votre rapport aux autres.

Quand ce lâcher prise arrive vous prenez de la hauteur, une meilleure compréhension s’installe. Cela permet une conscience plus large de votre processus d’ascension.

Vous êtes alors en paix avec vous même, lorsque vous avez réussi à pardonner à votre âme, tous les événements qu’elle vous a fait vivre… Pardonné aux gens que vous avez croisé sur votre route et qui ne sont que des acteurs de votre légende personnelle. Rien ni personne n’est responsable de vos souffrances.




Tous les êtres et les situations que vous percevez comme en étant la cause de vos souffrances sont les plus beaux cadeaux sur votre cheminement.

Prenez conscience que tout ce que vous avez vécu était là pour vous aider à évoluer, à reconstruire les bases de votre destinée en détruisant les fondations fragiles.

C’est nécessaire pour vous permettre d’écrire votre légende personnelle sur une page blanche…

La foi dans ce que contient votre chemin de vie, la foi dans le fait que votre présence sur terre et votre unicité sont justifiées et légitimes, vous permettra de grandir en conscience.

S’accepter tel qu’on Est, et accepter les autres tels qu’ils sont, sont le meilleur moyen d’attirer une rencontre d’âme jumelle.

Une telle rencontre d’âmes est ce qu’il y a de plus beau à vivre, de plus fort, mais elle demande énormément d’Amour Inconditionnel pour Soi, pour l’autre et pour la Vie en général.

 

Cette rencontre est un cadeau que nous nous faisons. Quand celle-ci a lieu elle nous fait faire de grands pas vers notre expansion de conscience et dans notre processus d’ascension.

Si vous ne lâchez pas prise, si vous ne laissez pas faire les choses, si vous essayez d’exercer le moindre contrôle sur la situation…

Vous pouvez tout aussi bien « exploser » de stress, face au niveau de détachement qu’une telle rencontre demande au mental.

Ce type de rencontre provoque de grosses remontées karmiques, qu’il faut accueillir du mieux possible afin de se libérer et s’alléger encore.

Si l’éveil spirituel demandé avant s’apparentait à suivre le courant d’une rivière tranquille, l’initiation à l’Amour des flammes jumelles se rapproche plus d’une descente dans un torrent agité…

D’où l’intérêt d’avoir pris confiance dans le fait que vous savez nager, quoi qu’il se passe autour de vous. La confiance en l’Amour que vous avez en vous vous guidera, quelque soit le contexte de vie que vous vivrez…

Nous voulions donc apporter cette précision pour que ceux qui souhaitent ardemment cette merveilleuse rencontre, sachent, qu’il n’est pas forcément conseillé d’être trop pressé de la vivre.

Le temps fait le nécessaire pour vous y conduire.

Tous les couples de la nouvelle ère vivront ce type d’Amour qui va bien au delà de l’amour émotionnel que l’on connaissait avant.

Mais le temps qui précède cette rencontre permet d’évacuer les blessures justement liées à l’émotionnel…

Votre âme jumelle qui vous attend mérite bien votre préparation ! Dans la paix et l’amour pour vous tous.

Pascal & Aurélie

Vous pouvez reproduire ce texte pour le transmettre à condition de ne pas le couper, ne pas modifier le contenu et de mentionner ce site RENCONTRE D’ÂMES JUMELLES : www.smilingsky.fr




Pardonnez et libérez-vous dès à présent!

Eveil Tv

le monde peut se sentir davantage en paix et dynamique grâce au processus du pardon. Ce processus me
fait penser au lest qu'on jette par-dessus bord lorsqu'on voyage en montgolfière afin de pouvoir monter plus haut.
La colère, la peur et le ressentiment sont des poids morts qui nous ralentissent et qui épuisent notre vitalité. Peut-
être avez-vous quelques poids dont vous pouvez délester votre montgolfière dès à présent. En pardonnant au
monde - y compris à soi -, on devient plus léger et beaucoup moins craintif.

Ce processus prend de 30 à 60 minutes et, croyez-moi, c'est un investissement qui en vaut la peine. De
nombreux clients me racontent que leur vie a été immédiatement transformée, et de façon extrêmement positive,
par ce seul exercice. Voici quelques étapes conduisant à la liberté par le pardon :

1.   Connaissez les avantages du pardon. Pardonner, ce n'est pas dire « J'ai perdu» ou bien « J'avais tort et tu
     avais raison ». C'est une chose différente que de disculper quelqu'un à qui on impute une faute. Le pardon,
     c'est simplement une façon de se libérer l'esprit et de repousser ses limites. La quiétude et un surplus
     d'énergie sont les récompenses dont le pardon est le prix. Selon moi, c'est un bon marché.

image pixabay





2. Dressez une liste de pardons. (Cet exercice est en partie bâti sur le travail de l'auteur John Randolph Price.)
   Écrivez le nom de chaque personne, vivante ou décédée, qui vous a irrité un jour ou l'autre. La plupart des
   gens en arrivent à dresser une liste de trois ou quatre pages; ils sont soudain capables de se rappeler les
   noms de personnes à qu'ils n'avaient pas pensé depuis des années. Certains notent le nom d'animaux de
   compagnie qui les sont irrités et la plupart écrivent leur propre nom sur leur liste.

3. Lâchez prise et pardonnez. Dans une pièce isolée, où vous êtes sûr de ne pas être interrompu, parcourez
   cette liste un nom à la fois. Ayez à l'esprit l'image de chaque personne et dites : «Je te pardonne et te libère.
   Je ne retiens aucun refus de pardonner. Mon pardon pour toi est total. Je suis libre et tu l'es aussi. » Ce
   processus peut durer 30 minutes ou plus. Cependant, il est important de vous y tenir jusqu'à la fin de la liste.

4. Purifiez votre conscience tous les soirs. Chaque soir avant de vous mettre au lit, passez mentalement
   votre journée en revue. Avez-vous besoin de pardonner à quelqu'un ? De la même façon que vous vous lavez
   probablement le visage chaque soir, purifiez votre conscience avant de vous endormir afin de ne pas
   accumuler de ressentiment.

Source: Doreen Virtue

VOICI LE LIVRE DE DOREEN VIRTUE

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

4 plantes accessibles à tous qui guérissent les maux

Bétoine

Si vous souffrez de problèmes digestif  la Bétoine devrait vous être utile car elle a la capacité de dynamiser les fonctions digestives, elle atténue les maux de tête et enlève les tensions dans le corps . Elle est utilisée pour la désintoxication au tabac. Elle réduit aussi l’hypertension artérielle.

Selon les Gaulois, elle avait la propriété d’éloigner les mauvais esprits. Au Moyen Âge, elle était l’une des plantes les plus utilisées. Les Égyptiens fumaient les feuilles pour soigner les blessures.




Eveil tv - santé - plantes
La Bétoine

Basilic

Le basilic a des propriétés antispasmodiques, il est efficace contre les spasmes gastriques, contre la nausée et les vomissement, il traite les ballonnements et les aigreurs d’estomac, il atténue les règles douloureuses chez la femme.

Le basilic a des propriétés antibactériennes il est est efficace contre les rhumes, la grippe, les bronchites.  C’est un Antioxydant qui retarde le vieillissement cellulaire , bon pour la peau il combat également l’anxiété et les insomnies .

Eveil Tv - Santé , plantes
les vertus du Basilic

Persil

Le persil le persil est excellent pour la santé, il est efficace contre le cancer, il renforce le système immunitaire il est très bon pour l’anémie et contre la fatigue du à sa teneur en fer. Il est également bon pour les problèmes de peau ainsi que la rétention d’eau, c’est un très bon diurétique pour nettoyer les reins .  Il est efficace pour éliminer les toxines du corps. Le persil est également utilisé contre la fièvre .

Recette : Vous pouvez faire des tisanes de persil , par exemple, cuire 1 litre d’eau y verser 4 cuillères à soupe de persil frais, laissez infuser 10 minutes et buvez à votre santé !

Vous pouvez également faire des bouteilles d’eau avec le reste et boire de cette eau toute la journée.



Eveil Tv - santé
Les propriétés du persil

 

Mélisse

La mélisse est connue pour être la plante du  » lâcher prise » elle est efficace pour les personnes angoissées qui ruminent beaucoup dans leur tête elle aide à prendre les situations difficiles avec du recul.

La Mélisse favorise le calme et la détente elle est très bonne pour le sommeil . Elle est aussi efficace contre l’herpès .

 

Eveil Tv - santé
La mélisse

Article: Frédérique Shine – Eveil Tv

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Maladie = « le mal qui a dit » ! Le lien entre nos émotions et maladies

Eveil Tv

Maladie = « le mal qui a dit » ! Le lien entre nos émotions et maladies

 


Le point de vue yogique est de regarder le corps comme un instrument de développement spirituel. Comme chaque instrument notre corps a ses propres règles et son langage. C’est seulement par l’ignorance que nous ne pouvons (ou ne voulons) pas entendre et comprendre ses messages. Il est devenu normal aujourd’hui de réagir sur une maladie ou une douleur avec une action répressive. Et si on essayait par un système de « décodage corporel »  trouver la cause d’une maladie qui se trouvent toujours dans le psychisme ?

Dans son œuvre,  Ashtanga Hridaya Samhita (7ème siècle), Vabghata  évoque six stades du développement d’une maladie :

 

Red tulips1. Psychique : le stade causal, quand le déséquilibre apparaît au niveau du subconscient. Ce déséquilibre est lié à une conception de l’ego en interaction avec le monde extérieur

2. Énergétique : le déséquilibre du système des canaux énergétiques (nadis).

3. Neuroendocrinien : le dysfonctionnement du système neuroendocrinien (le déséquilibre apparaît au niveau du corps physique ;

4. Endotoxique : le développement des toxines dans les différentes parties du corps ;

5. Visible symptomatique : l’apparition des symptômes cliniques de la maladie ;

6. Terminal : la destruction de l’organe malade.

Il n’est pas difficile de déduire auxquels des ces six stades la médecine occidentale intervient dans la plupart des cas. 

On voit ici que les symptômes qui apparaissent au niveau du corps sont les derniers cris du système pour se faire apercevoir. Et en réponse à ce crie le plus souvent on essaye de faire taire le corps au lieu de lui être gratifiant.

Dictionnaire des maladies 

Il existe aujourd’hui tout un ouvrage composé par Jacques Martel “Le grand dictionnaire des malaises et des maladies” qui permet de comprendre nos états intérieurs en faisant des observations extérieures. Ce livre est une sorte de guide pour comprendre ce qui se joue et de faire remonter en surface les choses que nous pourrions avoir tendance à refouler, ou à ne pas vouloir apercevoir. Toutes les émotions que nous refoulons à l’intérieur de nous-même parce que nous ne pouvons pas ou ne voulons pas les verbaliser, peuvent se cristalliser dans différentes parties du corps ou se manifester à travers tel ou tel problème corporel.

   La panique peut provoquer des diarrhées.

 La colère retenue ou la rancune : une crise de foie.

 La difficulté à trouver ou à prendre sa place peut provoquer des infections urinaires à répétition.

 Quelque chose qu’on ne veut pas entendre ou quand on ne s’écoute pas : des otites, douleurs d’oreilles.

 Quelque chose qu’on n’a pas osé dire, qu’on a ravalé : des angines, des maux de gorge.

 Un refus de céder, de plier, d’obéir ou de se soumettre : des problèmes de genoux.




 Peur de l’avenir, peur du changement, peur de manquer d’argent : des douleurs lombaires.

 Intransigeance, rigidité : des douleurs cervicales et nuque raide.

 Conflit avec l’autorité : des douleurs d’épaules.

 Quand on prends trop de choses sur soi : également douleurs d’épaules avec une sensation d’un fardeau.

 Affronter une situation ou une personne sans se permettre de s’exprimer : des douleurs dentaires, aphtes, abcès.

L’incapacité d’avancer : des douleurs dans les pieds, les chevilles.

  La colonne vertébrale est aussi un merveilleux terrain d’investigation de toutes nos émotions refoulées ! Illustration tirée du livre de R.Fiammetti : les cartes du langage émotionnel du corps avec un “décodage de notre dos”.

  Fiammetti corps mal a dit yoga&vedas

 Quelques extraits du livre de Jacques Martel 

 Foie 

Le foie représente les choix,  la colère, les changements et l’adaptation. On peut souffrir du foie quand on ne parvient pas à s’adapter à des changements, professionnels ou familiaux.

Difficultés d’ajustement à une situation.

Sentiment de manque continuel ou peur de manquer.

Colère refoulée.

Personnes sujettes aux maladies du foie : les personnes qui critiquent et qui jugent beaucoup (elles-mêmes et les autres) et/ou qui se plaignent souvent.

 Vésicule biliaire 

La vésicule biliaire est en rapport avec l’extérieur, la vie sociale, la lutte, les obstacles, le courage. Se battre. Esprit de conquête.




Se faire de la bile, s’inquiéter, s’angoisser.

Sentiment d’injustice. Colère, rancune.

Se sentir envahi, empiété sur son territoire par une personne autoritaire.

Agressivité rentrée et ruminante, mécontentement retenu.

Se retenir de passer à l’action. Difficultés à faire un choix, de peur de se tromper.

 Glande thyroïde 

Profonde tristesse de ne pas avoir pu dire ce qu’on aurait voulu.

Sentiment d’être trop lent par rapport à ce qu’on attend de nous.

Impuissance, sentiment d’être coincé dans une situation, être devant un mur, dans une impasse. Être bloqué dans la parole ou dans l’action, être empêché d’agir.

Pas le droit de parler, de s’exprimer. Ne pas se sentir écouté. Difficultés à s’affirmer.

Une déception ou une injustice n’a pas été « avalée » et est restée en travers de la gorge.

 Hernies 

De la détresse implose à l’intérieur et demande à être libérée.

Désir de rompre ou de quitter une situation où on se sent coincé, mais où l’on reste par peur de manquer de quelque chose, généralement du matériel.

Auto-punition parce qu’on s’en veut, incapacité à réaliser certaines choses qu’on voudrait.

Frustration de travailler dur, se sentir poussé à aller trop loin, ou essayer d’atteindre son but d’une manière excessive, qui en demande trop. Une poussée mentale (de stress) essaie de sortir.

Mais en plus, le lieu où siège l’hernie indique son message émotionnel de manière plus précise et complémentaire : 

 Hernie inguinale (dans l’aine) : difficulté à exprimer sa créativité, secret que l’on renferme et qui nous fait souffrir. Désir de rompre avec une personne qui nous est désagréable, mais avec laquelle on se sent engagé ou qu’on est obligé de côtoyer. On aimerait sortir, s’extirper de cette situation.

 Hernie ombilicale : nostalgie du ventre de la mère où tout était facile et où se sentait totalement en sécurité. Refus de la vie.

 Hernie discale : conflit intérieur, trop de responsabilité, sentiment de dévalorisation, ne pas se sentir à la hauteur de ce qu’on attend de nous, projets et idées non reconnus. La colonne vertébrale représente le soutien. Besoin d’être appuyé, soutenu, mais difficulté ou impossibilité de demander de l’aide.

 Hernie hiatale : se sentir bloqué dans l’expression de ses sentiments, de son ressenti.

Refouler ses émotions. Tout vouloir diriger, ne pas se laisser porter par la vie mais la contrôler.

 Genoux 




Douleurs aux genoux, genoux qui flanchent, genoux qui craquent, douleurs aux ménisques : refus de plier, de se « mettre à genoux » (de se soumettre) de céder, fierté, ego, caractère inflexible ou au contraire, on subit sans rien oser dire, on s’obstine, mais nos genoux nous disent que nous ne sommes pas d’accord avec cette situation.

Difficultés à accepter les remarques ou les critiques des autres.

Problèmes avec l’autorité, la hiérarchie, problèmes d’ego, d’orgueil.

Devoir s’incliner pour avoir la paix.

Ambition réfrénée ou contrariée par une cause extérieure,

Entêtement, humiliation.

Culpabilité d’avoir raison.

Colère d’être trop influençable.

 Peau

Les maladies de peau ont très souvent, à l’origine, un conflit de séparation mal géré, une séparation mal vécue, soit par la mère, soit par l’enfant, ou la peur de rester seul et un manque de communication. Séparation aussi envers soi-même : dévalorisation de soi vis-à-vis de l’entourage. Porter trop d’attention à ce que les autres peuvent penser de nous.

 Eczéma

Anxiété, peur de l’avenir, difficultés à s’exprimer.

Impatience et énervement de ne pas pouvoir résoudre une contrariété.

Séparation, deuil, contact rompu avec un être cher.

Chez les enfants, l’eczéma peut résulter d’un sevrage trop rapide ou d’une difficulté de la mère à accepter que son enfant ne soit plus « en elle ». Sevrage de l’allaitement ou reprise du travail de la maman et culpabilité non exprimée, mais que l’enfant ressent et somatise ainsi. Querelles ou tensions dans la famille, que l’enfant ressent. Insécurité.

 Acné 

Manière indirecte de repousser les autres, par peur d’être découvert, de montrer ce qu’on est réellement, parce qu’on pense qu’on ne peut pas être aimé tel que l’on est. Puisqu’on se rejette, on crée une barrière pour que les autres ne nous approchent pas.

Refus de sa propre image, de sa personnalité ou de sa nouvelle apparence.

Honte des transformations corporelles.

Difficulté à être soi-même, refus de ressembler au parent du même sexe.

 Psoriasis 

Personne souvent hypersensible qui n’est pas bien dans sa peau et qui voudrait être quelqu’un d’autre. Ne se sent pas reconnue, souffre d’un problème d’identité. Le psoriasis est comme une cuirasse pour se défendre.

Besoin de se sentir parfait pour être aimé.




Souvent une double conflit de séparation, soit avec deux personnes différentes, soit un ancien conflit non résolu, réactivé par une nouvelle situation de séparation.

Se sentir rabaissé ou rejeté, à fleur de peau.

Se protéger d’un rapprochement physique, ou protéger sa vulnérabilité, mettre une barrière.

 Bras

Il y a de nombreuses causes émotionnelles liées aux douleurs et aux problèmes de bras.

Les bras sont le prolongement du coeur et sont liés à l’action de faire et de recevoir, ainsi que l’autorité, le pouvoir.

Les douleurs aux bras peuvent être liées à de la difficulté à aimer ce que je dois faire. Se sentir inutile, douter de ses capacités, ce qui amène la personne à se replier sur elle et à s’apitoyer sur ses souffrances.

Se croire obligé de s’occuper de quelqu’un.

Ne pas se sentir à la hauteur lorsqu’on est le « bras droit » de quelqu’un.

Difficulté à prendre les autres dans ses bras, à  leur montrer de l’affection.

S’empêcher de faire des choses pour soi-même, parce qu’on se souviens des  jugements négatifs et des interdictions durant  l’enfance, ce qui était blessant.

Ne pas se permettre de prendre ou je regretter d’avoir pris quelque chose, ou de penser avoir obtenu quelque chose sans le ne mériter.

Se rapporter au fait d’avoir été jugé par ses parents.

Vouloir emprisonner quelqu’un dans ses bras pour l’avoir sous contrôle, mais avoir dû le laisser s’envoler, et ne plus pouvoir l’aimer et le protéger (un enfant, par exemple).

Vivre une situation d’échec, devoir baisser les bras.

 Epaules

La fonction première des épaules est de porter. Les épaules portent les joies, les peines, les responsabilités, les insécurités.

Le fardeau de nos actions et tout ce qu’on voudrait faire, mais qu’on ne se permet pas, ou qu’on n’ose pas.

On se rend responsable du bonheur des autres, on prend tout sur soi, on a trop à faire, on se sent écrasé, pas épaulé, pas soutenu.

Douleurs possibles aussi quand on nous empêche d’agir, ou que l’on on nous impose des choses.

Lorsqu’on vit une situation dont ont ne veut plus, on désire passer à autre chose, mais le manque de confiance en soi nous bloque.

On manque d’appui, on manque de moyens. On ne se sent pas aidé.

Une personne chère ou l’un de nos parents vit de la tristesse et on aimerait prendre son chagrin et ses problèmes pour l’en libérer.




Colère retenue contre un enfant ou une autre personne qui se la coule douce alors qu’on ne se donne même pas le droit de prendre un temps de pause.

Au travail ou à la maison, avec son conjoint, on se sent dans l’obligation de se soumettre, on se sent dominé sans oser réagir.

On vit de l’insécurité affective (douleur épaule gauche) ou de l’insécurité matérielle (douleur épaule droite).

Épaules rigides et bloquées sont signe d’un blocage de la circulation de l’énergie du coeur, qui va vers l’épaule, puis vers le bras, le bras donne (le bras droit) et reçoit (le bras gauche).

Ce blocage d’énergie est souvent retenu dans une articulation ou un tissu (capsulite, bursite).




L’énergie doit circuler du coeur vers les bras pour permettre de faire, de réaliser ses désirs.

On porte des masques, on bloque ses sentiments, on entretient des rancunes (douleurs dans les trapèzes, surtout à gauche). parfois envers soi-même.

On paralyse ses épaules pour s’empêcher d’aller de l’avant, de faire ce qu’on aimerait vraiment. On prend le fardeau sur soi plutôt que d’exprimer ses demandes et ses ressentis, de peur de mécontenter l’autre.

Difficulté ou impossibilité à lever le bras : conflit profond avec sa famille, difficulté à voler de ses propres ailes.

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

Dialoguez avec le corps

 Essayez de modifier, clarifier ou de lâcher-prise par rapport à la situation qui vous perturbe. Le mot lui même maladie pointe sur ce mécanisme d’expression corporelle : « le mal a dit ». Votre douleur essaie de vous dire quelque chose, de vous signaler que quelque chose perturbe l’harmonie en vous, d’attirer votre attention sur quelque chose à changer dans votre vie. 

 N’ayez pas peur, ne haïssez pas vos maladies! Reconnaissez et acceptez les émotions, si vous les éprouvez, mettez des mots dessus, acceptez votre ressenti. Une fois les émotions négatives reconnues, acceptées et évacuées, le corps peut cesser de vous envoyer ce message de « mal a dit. »

source

Le grand dictionnaire de la santé LIVRE

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube