Selon la médecine chinoise, le choc émotionnel serait à l’origine de toutes les maladies

EVEIL TV

par Magali Caille

Même dans la Chine ancienne, les médecins savaient que les émotions avaient un fort impact sur le corps humain.

Selon la médecine chinoise, la cause sous-jacente de toutes les maladies sont les émotions, et chaque organe possède ses propres émotions. Les poumons sont associés à la tristesse, le foie à la colère, les reins à la peur, l’estomac à l’inquiétude et ainsi de suite.

On appelle l’énergie Chi et elle est codépendante du sang, donc les médecins chinois disent que les sang est la mère de l’énergie et que l’énergie est le maître du sang.

Les reins sont l’un des organes les plus importants selon la médecine chinoise, car ils représentent la base du yin et du yang et sont l’un des centres énergétiques les plus importants de notre corps. Ils sont liés au système squelettique, à l’ouïe et à la peur. En traitant les reins, vous affectez tous les systèmes.

Le foie est lié au sang, il filtre le sang et est généralement traité en cas de troubles du cycle menstruel chez les femmes.

Certains des symptômes de la dysfonction hépatique apparaissent sous forme de démangeaisons, de maux de tête et de vertiges. L’une des fonctions les plus importantes du foie est d’assurer un flux continuel d’énergie à travers notre corps, mais aussi de maintenir le flux de nos pensées. Si le foie fonctionne correctement, il ne devrait pas y avoir de stress ou de pression. Les gens avec un foie en bonne santé sont calmes, prennent des décisions facilement et font de bons leaders.

Les premiers signes de déséquilibre du foie sont liés à la colère, l’irritabilité, l’entêtement, l’anxiété, l’amertume, la violence... Si ces émotions ne sont pas exprimées et canalisées, elles peuvent conduire à la dépression ou à de fréquentes sautes d’humeur. Il existe également un certain nombre de symptômes physiques qui indiquent un déséquilibre du foie.

Les symptômes les plus communs de ce syndrome sont les problèmes menstruels, la fatigue, les tensions, la raideur du corps, les douleurs costales, les allergies, etc…

Comment et pourquoi les chocs émotionnels se produisent

Les émotions sont capables de provoquer différentes maladies, même chez les personnes fortes. Elles ont juste besoin de frapper l’endroit le plus sensible du corps pour provoquer un dysfonctionnement. Nous les appelons des maladies psychosomatiques ou « maladies de l’esprit ».

Nous ne pouvons pas toujours éviter les situations stressantes, nous sommes obligés d’affronter et d’essayer de les surmonter. Les gens utilisent différentes stratégies axées sur la résolution de problèmes.

Sinon, les gens se tournent vers des stratégies d’adaptation axées sur les émotions, qui aident à réduire l’expérience stressante.

La pire chose à faire est d’éviter la confrontation qui, à long terme, augmente les niveaux de stress et accélère le développement de la maladie. Les maladies psychosomatiques peuvent être définies comme des maladies induites par le stress, avec des dommages permanents aux systèmes et aux organes du corps.

Une équipe de médecins et de psychologues a conclu que « l’amour et la souffrance passent par le coeur ». Cependant, d’autres organes du corps humain ne sont pas épargnés par les « attaques de l’âme. »

Cela signifie qu’une « âme blessée » affecte le plus souvent le système cardiovasculaire, respiratoire et digestif. Mais, souvent, les parties visibles du corps sont également exposées à de « fortes attaques de l’âme », comme, par exemple, la peau sur la poitrine, le dos et les bras.

Les femmes sont plus touchées que les hommes

Les femmes sont plus souvent victimes de diverses maladies psychosomatiques. Cependant, elles sont enclines à croire que la cause de leur souffrance est d’origine psychologique.

Les zones du corps les plus sensibles

Les organes qui sont les plus affectés par les « attaques de l’esprit » sont :

Le dos : lorsque vous pensez que vous portez tous les fardeaux du monde sur votre dos, les douleurs les plus fortes et la tension apparaissent dans cette zone.

Le système respiratoire : vous êtes incapable de respirer ou vous respirez lourdement, vous étouffez et vous sentez que quelque chose bloque votre gorge, tous ces symptômes proviennent du monde extérieur et vous donnent des signaux clairs. Cela indique que certaines personnes, situations ou événements vous étouffent.

Le cœur : c’est l’organe qui est le plus fortement lié à notre vie émotionnelle et à la survie dans certaines situations. Quand vous vous préparez pour un rendez-vous, votre cœur bat fort, et quand vous êtes en compagnie d’un être cher, vous avez l’impression que votre cœur va sortir de votre poitrine.

Le système digestif : les personnes introverties et introspectives ont de gros problèmes avec le système digestif. Surtout ceux qui ont des problèmes de communication avec les autres souffrent le plus souvent de gastrite ou d’ulcère.

La peau : les éruptions cutanées, les boutons ou les taches sur le visage montrent qu’une personne « ne se sent pas bien dans sa peau. » Souvent, différentes maladies de peau indiquent indirectement que nous voulons rejeter certaines personnes ou la situation que nous avons dans la vie.

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Les bienfaits de la mer sur la santé avec la formule Quinton

En plus de sa beauté et de son rôle indubitablement vital pour notre survie sur cette planète, la mer a également des effets bénéfiques surprenants sur notre organisme. Des bienfaits dont certains sont connus depuis l’Antiquité et qui gagneraient à être largement diffusés aujourd’hui.

Iode, magnésium, calcium, potassium, sodium, zinc, phosphore, manganèse, l’eau de mer est remplie d’oligo-éléments bons pour notre santé. Pour en profiter, il suffit d’aller faire trempette à la mer ou de suivre une petite thalassothérapie. On trouve même de l’eau de mer à but thérapeutique en pharmacie !

Bains de mer et air marin

Aller à la mer présente deux avantages : on profite des bains de mer et on respire un bon air. L’air marin peut soulager beaucoup de maux comme l’asthme, la fatigue ou les migraines. C’est également un antistress naturel qui aidera beaucoup à retrouver le moral même en pleine grisaille de l’hiver. De même, flotter dans l’eau de mer est un excellent moyen pour atténuer les tensions et le stress accumulés. Cette action antistress est due aux ions négatifs dégagés par le bris des vagues et qui stimulent la sécrétion de sérotonine et d’endorphines, nous mettant ainsi de bonne humeur.
Les bains de mer préviennent et soulagent également les rhumatismes, l’arthrose et autres affections articulaires. Enfin, ils tonifient la peau et lui rendent son éclat.

La thalassothérapie

Les racines de la thalassothérapie vont aussi loin que l’Antiquité, période où Romains, Grecs et Égyptiens prenaient déjà des bains de mer et de boues à des fins thérapeutiques. Les premiers établissements de thalasso ont été mis au point par le Dr Louis-Eugène Bagot dans les années 60. Aujourd’hui encore, on utilise de l’eau de mer (souvent chauffée), des algues ou encore de la boue marine à des fins préventives ou curatives. La thalassothérapie élimine les toxines du corps, réactive le système immunitaire et traite des affections aussi variées que les rhumatismes et la sinusite.

Marcher dans la mer

Marcher avec de l’eau de mer jusqu’à la taille est idéal pour améliorer la circulation sanguine et affiner les cuisses. Cela s’appelle faire du longe-côte. Les bienfaits sont nombreux : effet hydro-massant sur les jambes, musculation du bas du corps, renforcement des capacités respiratoire et cardio-vasculaire, maintien du dos, et plus encore. Cette discipline se pratique en groupe et fait rimer activité physique avec détente et convivialité.

La mer en pharmacie

L’eau de mer est disponible en pharmacie ! On l’y trouve sous forme de solution traitée et rendue isotonique (sa concentration moléculaire est la même que celui du sérum sanguin) dont l’innocuité diffère donc de la vraie eau de mer. On s’en sert généralement pour l’hygiène nasale où elle sert à nettoyer et à humidifier naturellement le nez, mais il existe un cas particulier : le plasma de Quinton qui a été mis au point vers la fin des années 1800 par René Quinton, un biologiste français. Également appelé « eau de Quinton », cette solution purifiée d’eau de mer est un concentré d’oligo-éléments et de minéraux qu’on y trouve. Elle est utilisée en tant que supplément nutritionnel naturel et on lui prête des propriétés toniques, réhydratantes et apaisantes.

Source

Voici un lien pour commander du Quinton

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Voici 6 postures simples et rapides de Yoga pour favoriser le sommeil

eveil tv

Insomnies, stress, réveils nocturnes… avec des postures simples et rapides, le yoga du soir est idéal pour retrouver une bonne qualité de sommeil. La relaxation combinée à la respiration vont favoriser le retour des nuits sereines. Voici 6 postures faciles de yoga du soir pour se détendre le corps et l’esprit.

Le yoga du soir pour dormir mieux

Si vous avez des difficultés à trouver le sommeil, des insomnies ou un sommeil agité, le yoga du soir peut être une bonne solution.

En effet, le stress et les préoccupations du quotidien agissent parfois sur la qualité de notre sommeil. La lumière bleue de nos écrans, consultés avant de dormir, peut également être source d’insomnies. Certaines douleurs de dos chroniques peuvent empêcher une bonne nuit de repos.

Pratiquées régulièrement et pendant quelques minutes, les pratiques relaxantes du yoga du soir vont dissiper les tensions physiques et psychiques de la journée.

Le yoga du soir peut avoir d’excellentes répercussions sur votre santé globale :

  • La détente mentale : lâcher-prise émotionnel, lâcher-prise des pensées négatives.
  • La détente musculaire : dans une séance de yoga, la phase de relaxation permet de relâcher les muscles qui sont souvent « sous tension » de façon totalement inconsciente.
  • La détente du dos : le squelette tout entier se détend et principalement la colonne vertébrale. En éliminant les tensions du dos, on retrouve un sommeil de meilleure qualité.

Le yoga du soir : entre respiration et postures physiques

Le yoga combine des exercices de respiration, les pranayamas, et des postures physiques, les asanas. La combinaison de ces deux exercices permet de se ressourcer et de préparer notre corps à un sommeil réparateur et profond.

  • Les postures physiques vont pouvoir détendre vos muscles et votre squelette.
  • La respiration va pouvoir contrôler votre système nerveux et lui envoyer des signaux de relaxation.

Au moment du coucher, éteignez votre télévision et votre téléphone, et préparez-vous pour prendre soin de vous. Accordez-vous un petit moment de relaxation en enchaînant quelques postures de yoga du soir, idéales pour mieux dormir.

Tout au long des exercices, concentrez-vous sur votre respiration, ce qui vous permettra de vous préparer au sommeil. Les résultats devraient se traduire par une sensation de calme avant de dormir ou par un sommeil réparateur et un sentiment de vivacité dès le réveil.

6 postures de yoga du soir pour mieux dormir

Voici un enchaînement de 6 postures de yoga du soir qui vous aideront à améliorer votre sommeil et à retrouver des nuits réparatrices. Vous pouvez également créer une ambiance zen, avec musique douce et bougies pour vous détendre au maximum.

1 . Posture de la Montagne -Tadâsana


yoga du soir

crédit image : Depositphotos

Cet exercice vous permettra d’évacuer les tensions accumulées. Cette posture permet de prendre conscience de son corps et de faire un retour sur soi.

  1. Les deux pieds posés sur le sol, commencez par équilibrer le poids de votre corps.
  2. Étirez bien votre colonne vertébrale pour vous grandir au maximum, jusqu’au sommet de votre tête.
  3. Joignez les mains à la poitrine, paumes réunies, face à face.
  4. Inspirez profondément par le nez, tout en levant les bras vers le ciel, mains jointes et doigts collés et écartés.
  5. Retenez votre souffle quelques secondes, puis relâchez tout en expirant.
  6. Recommencez pendant 2 minutes.

Dans un deuxième temps :

  1. Refaites le même exercice, en ouvrant les mains, toujours doigts écartés et en vous hissant sur la pointe des pieds, comme pour mieux vous grandir.
  2. Bloquez la respiration 2 à 3 secondes de plus que précédemment, puis relâchez en expirant fortement.
  3. Recommencez pendant 2 minutes.

2 . L’angle lié – Baddha Konasana

Yoga du soir : 6 postures simples et rapides pour favoriser le sommeil

Insomnies, stress, réveils nocturnes… avec des postures simples et rapides, le yoga du soir est idéal pour retrouver une bonne qualité de sommeil. La relaxation combinée à la respiration vont favoriser le retour des nuits sereines. Voici 6 postures faciles de yoga du soir pour se détendre le corps et l’esprit.

yoga du soir

crédit image : Depositphotos

Le Yoga du soir : 6 postures idéales pour favoriser le sommeil

Le yoga du soir pour dormir mieux

Si vous avez des difficultés à trouver le sommeil, des insomnies ou un sommeil agité, le yoga du soir peut être une bonne solution.

En effet, le stress et les préoccupations du quotidien agissent parfois sur la qualité de notre sommeil. La lumière bleue de nos écrans, consultés avant de dormir, peut également être source d’insomnies. Certaines douleurs de dos chroniques peuvent empêcher une bonne nuit de repos.

Pratiquées régulièrement et pendant quelques minutes, les pratiques relaxantes du yoga du soir vont dissiper les tensions physiques et psychiques de la journée.

Le yoga du soir peut avoir d’excellentes répercussions sur votre santé globale :

  • La détente mentale : lâcher-prise émotionnel, lâcher-prise des pensées négatives.
  • La détente musculaire : dans une séance de yoga, la phase de relaxation permet de relâcher les muscles qui sont souvent « sous tension » de façon totalement inconsciente.
  • La détente du dos : le squelette tout entier se détend et principalement la colonne vertébrale. En éliminant les tensions du dos, on retrouve un sommeil de meilleure qualité.

yoga du soir

crédit image : Depositphotos

Le yoga du soir : entre respiration et postures physiques

Le yoga combine des exercices de respiration, les pranayamas, et des postures physiques, les asanas. La combinaison de ces deux exercices permet de se ressourcer et de préparer notre corps à un sommeil réparateur et profond.

  • Les postures physiques vont pouvoir détendre vos muscles et votre squelette.
  • La respiration va pouvoir contrôler votre système nerveux et lui envoyer des signaux de relaxation.

Au moment du coucher, éteignez votre télévision et votre téléphone, et préparez-vous pour prendre soin de vous. Accordez-vous un petit moment de relaxation en enchaînant quelques postures de yoga du soir, idéales pour mieux dormir.

Tout au long des exercices, concentrez-vous sur votre respiration, ce qui vous permettra de vous préparer au sommeil. Les résultats devraient se traduire par une sensation de calme avant de dormir ou par un sommeil réparateur et un sentiment de vivacité dès le réveil.

6 postures de yoga du soir pour mieux dormir

Voici un enchaînement de 6 postures de yoga du soir qui vous aideront à améliorer votre sommeil et à retrouver des nuits réparatrices. Vous pouvez également créer une ambiance zen, avec musique douce et bougies pour vous détendre au maximum.

1 . Posture de la Montagne -Tadâsana


yoga du soir

crédit image : Depositphotos

Cet exercice vous permettra d’évacuer les tensions accumulées. Cette posture permet de prendre conscience de son corps et de faire un retour sur soi.

  1. Les deux pieds posés sur le sol, commencez par équilibrer le poids de votre corps.
  2. Étirez bien votre colonne vertébrale pour vous grandir au maximum, jusqu’au sommet de votre tête.
  3. Joignez les mains à la poitrine, paumes réunies, face à face.
  4. Inspirez profondément par le nez, tout en levant les bras vers le ciel, mains jointes et doigts collés et écartés.
  5. Retenez votre souffle quelques secondes, puis relâchez tout en expirant.
  6. Recommencez pendant 2 minutes.

Dans un deuxième temps :

  1. Refaites le même exercice, en ouvrant les mains, toujours doigts écartés et en vous hissant sur la pointe des pieds, comme pour mieux vous grandir.
  2. Bloquez la respiration 2 à 3 secondes de plus que précédemment, puis relâchez en expirant fortement.
  3. Recommencez pendant 2 minutes.

2 . L’angle lié – Baddha Konasana


yoga du soir

crédits images : Depositphotos

Pour bien dormir, voici une posture qui va vous détendre.

  1. En position assise, placez vos plantes de pieds l’une contre l’autre.
  2. Mettez les mains sur vos pieds ou sur vos chevilles.
  3. Inspirez en vous penchant en avant, tout en gardant le dos droit.
  4. Continuez à respirer dans cette position. Vous allez sentir la tension qui s’évacue.
  5. Gardez cette position pendant environ 2 minutes.

3 . La tête d’aiguille – Sucirandhrasana


yoga du soir

crédit image : Depositphotos

Cette posture va permettre à votre corps de s’étirer et de se détendre.

  1. Mettez-vous en position allongée, le dos bien à plat au sol.
  2. Pliez vos genoux et posez la plante des pieds au sol.
  3. Ramenez votre genou droit vers votre poitrine.
  4. En gardant vos hanches bien droites, placez votre cheville gauche au-dessus de votre genou droit.
  5. Attrapez votre cuisse droite et ramenez votre jambe droite vers votre poitrine.
  6. Inspirez et expirez dans cette position en veillant à bien garder vos hanches bien droites.
  7. Restez dans cette position jusqu’à sentir un léger étirement.

Puis, changez de jambe et répétez l’exercice. Une fois l’exercice terminé, relevez-vous doucement.

4 . La posture de l’enfant – Balâsana

yoga du soir

crédit image : Depositphotos

La posture de l’enfant est un exercice de yoga du soir idéal pour s’endormir.

  1. Mettez-vous en position à genoux, et asseyez-vous sur vos talons.
  2. Ouvrez les genoux pour qu’ils soient dans le prolongement de vos hanches.
  3. Inspirez et expirez profondément tout en vous penchant en avant pour placer votre front sur le sol et votre poitrine sur vos genoux.
  4. Vos bras sont au-dessus de votre tête et vous aident à vous étirer.
  5. Ramenez vos bras le long du corps pour que les mains, paumes vers le ciel, touchent nos pieds.
  6. Continuez à respirer profondément.
  7. Gardez la posture pendant 2 minutes, en essayant de visualiser les pensées qui s’échappent de votre tête.
  8. Laissez votre esprit se vider autant que possible.

Une fois l’exercice fini, relevez-vous doucement.

5 . Jambes au mur – Viparita Karani


yoga du soir

crédit image : Depositphotos

Cette posture peut s’effectuer sur son lit aussi bien qu’au sol. Ce mouvement d’élévation des jambes est idéal pour les personnes qui travaillent debout toute la journée.

  1. Proche d’un mur, allongez-vous confortablement sur le dos, en vous assurant que votre nuque est bien soutenue.Vos lombaires et votre pelvis doivent reposer sur le sol (ou le lit).
  2. Levez vos jambes et posez-les contre le mur.
  3. Pour vous étirer au maximum, placez vos fesses contre le mur de manière à ce que votre corps forme un angle droit.
  4. Étendez vos bras de chaque côté de votre corps et étirez vos doigts comme si vous vouliez toucher les murs latéraux tout en respirant profondément.
  5. Assurez-vous d’avoir une respiration paisible. Vous devez vous imaginer en train de vous enfoncer un peu plus dans le sol.
  6. Faites 5 à 10 cycles où vous inspirez en comptant jusqu’à 4 puis vous expirez en comptant jusqu’à 8. Ensuite, arrêtez de faire le pranayama et respirez de façon naturelle pendant environ 5 minutes.

Une fois l’exercice fini, tournez-vous délicatement sur le côté, sans mouvement brusque et relevez-vous doucement.

6 . Le cobra – Bhujangâsana


yoga du soir

crédit image : Depositphotos

Cette posture est idéale pour rééquilibrer vos émotions. La posture du cobra renforcera également votre tronc et ré-alignera votre colonne vertébrale, tout en diminuant la raideur dans le bas du dos.

  1. Allongez-vous sur le ventre, sur votre lit ou au sol.
  2. Collez votre front au sol quelques secondes pour vous relaxer et vous concentrer.
  3. Puis, placez vos mains sous les épaules et écartez légèrement les jambes, à la largeur de votre bassin.
  4. Les pieds sont tendus dans l’alignement du corps.
  5. Poussez le bassin contre le sol, tout en soulevant votre torse en repoussant le sol des mains.
  6. Ouvrez votre cage thoracique en prenant de longues et profondes respirations.
  7. Recommencez de 5 à 10 fois, pendant 2 minutes.

Une fois l’exercice fini, relâchez en abaissant votre poitrine et votre front vers le sol. Relevez-vous doucement.

L’important est de trouver le type de yoga qui correspond à votre besoin. Il existe d’autres postures et enchaînements plus complets, mais quelques exercices choisis peuvent également vous procurer bien-être et relaxation. Les exercices proposés dans cette article sont issus du Yoga Nidra et du Hatha Yoga.

Le Yoga Nidra permet d’associer exercices faits en douceur, relaxation, visualisation et respiration. Il s’agit d’accomplir une relaxation totale et d’atteindre un état entre la veille et le sommeil.
Cette forme de yoga, pratiquée le soir, va également avoir d’excellentes répercussions sur la qualité de votre sommeil.

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Consommer plus de potassium protège les artères et prévient les maladies cardiovasculaires

eveil tv

Les bananes et les avocats peuvent aider à prévenir les maladies cardiovasculaires en protégeant contre le durcissement des artères.

Une alimentation déficiente en potassium, qui concerne une grande partie de la population, favorise en effet la calcification vasculaire, selon une étude publiée dans la revue JCI Insight.

Les travaux de Yabing Chen de l’Université d’Alabama à Birmingham et ses collègues ont montré, chez la souris puis avec des cellules en culture, un lien causal entre la réduction du potassium alimentaire et la calcification vasculaire dans l’athérosclérose. Ils ont aussi précisé les mécanismes pathogènes sous-jacents.

Des recherches précédentes menées par plusieurs laboratoires, dont le groupe de Chen, ont montré que la calcification de ces cellules ressemble à la différenciation des cellules osseuses, ce qui conduit à la transformation des cellules musculaires lisses en cellules osseuses.

Les chercheurs ont donc testé l’effet de la croissance des cellules des muscles lisses des vaisseaux dans un milieu à faible teneur en potassium. Cette condition favorisait l’expression de plusieurs marqueurs génétiques qui sont distinctifs des cellules osseuses, et diminuait l’expression des marqueurs des cellules des muscles lisses vasculaires.

Ces résultats soulignent la nécessité de tenir compte de l’apport alimentaire en potassium dans la prévention des complications vasculaires de l’athérosclérose, concluent les chercheurs.

Des aliments qui fournissent du potassium sont notamment les patates douces, les bananes, les avocats, les épinards et les haricots secs.

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Voici 5 Épices qui guérissent

eveil tv

Une alimentation équilibrée est cruciale pour rester en bonne santé, mais elle ne se compose pas seulement de fruits, de légumes ou de viande… Pour prévenir certaines maladies et préserver votre santé, pensez à favoriser la consommation de ces 5 épices curatives.

Ces épices se trouvent certainement déjà dans votre cuisine. En plus d’avoir des propriétés préventives, elles peuvent être curatives et vous protéger de nombreux troubles de santé.

Découvrez notre sélection d’épices curatives :

1. La coriandre

La coriandre est une plante qui fournit les graines de coriandre. Cette épice curative est un produit naturel aux multiples bienfaits. Riche en antioxydants, la coriandre aide à lutter contre les radicaux libres, combat l’anxiété et réduit les crampes d’estomac. Les diarrhées et le syndrome du côlon irritable sont également des troubles de santé qui peuvent être traités grâce à la consommation de coriandre.

Comment l’utiliser ?
La coriandre peut être utilisée dans les recettes de viande ou de poisson. Vous pouvez aussi l’ajouter à vos plats marinés et aux ragoûts.

2. La cannelle

Selon une étude menée par l’Université de Copenhague, la cannelle peut aider à soulager les douleurs liées à l’arthrite. Les scientifiques ont constaté que les participants qui prenaient ½ cuillère à café de cannelle (poudre) mélangée avec un peu de miel chaque matin avant le petit-déjeuner, observaient un soulagement. La cannelle est une épice curative, car elle peut aussi aider en cas d’accident vasculaire cérébral (AVC), de maladies cardiovasculaires, d’hypertension artérielle et de niveaux élevés de sucre dans le sang.

Il est préférable d’acheter des bâtonnets de cannelle, ou de renouveler la poudre régulièrement car elle perd sa saveur et ses propriétés après quelques mois.

Comment l’utiliser ?
La cannelle peut être ajoutée aux soupes et ragoûts. Vous pouvez également en saupoudrer sur vos fruits comme les pommes, les melons ou les oranges. Enfin, ajoutée à de la cardamome et du poivre noir, vous obtenez une marinade savoureuse pour vos viandes.

3. Le gingembre

D’après une étude menée par l’Université de Maastricht (Hollande), le gingembre peut stimuler le métabolisme et brûler les graisses. Le gingembre est également efficace contre les nausées. Cette épice curative a des propriétés anti-inflammatoires qui aident à réduire les douleurs musculaires, articulaires, et les douleurs d’arthrite. Le gingembre peut aussi traiter les brûlures d’estomac, les migraines et les problèmes de cholestérol…

Il est préférable de consommer le gingembre frais. Le gingembre séché ou en poudre peut être moins efficace.

Comment l’utiliser ?
Vous pouvez ajouter une tranche de gingembre frais à votre thé, le préparer en infusion, en ajouter à votre viande avant cuisson… Pensez aussi à le râper sur vos légumes et salades.

4. Le curcuma

Présent dans le curry et connu pour sa couleur jaune vif, le curcuma est une des épices curatives les plus utilisées en cuisine indienne. Il contient de la curcumine, un composé aux propriétés anti-inflammatoires aidant à prévenir la maladie d’Alzheimer et l’hypertension artérielle. Le curcuma est aussi efficace pour prévenir la goutte, le cholestérol et le cancer.

Une étude publiée en 2008 dans Prevention Research a démontré que la curcumine pouvait empêcher la prolifération des cellules du cancer du sein.

Il est préférable d’acheter le curcuma Alleppey car il contient plus de curcumine. Il vaut mieux acheter des quantités que vous allez consommer en deux mois, car à partir du 3ème mois, le curcuma commence à perdre sa saveur et ses propriétés.

Comment l’utiliser ?
Le curcuma peut être mélangé aux oignons frits, ou saupoudré sur vos plats, soupes et salades. Pour activer au mieux ses propriétés, essayez de le mélanger avec du poivre noir ou du gingembre.

5. Les graines de fenouil

Les graines de fenouil ont un goût de réglisse et aident à soulager les crampes menstruelles. Elles contiennent des composés phytochimiques qui sont similaires aux œstrogènes, pouvant être bénéfiques pour les femmes souffrant de douleurs menstruelles

Cette épice curative est également efficace pour calmer un bébé qui souffre de coliques, soulager les douleurs liées à l’arthrite et prévenir l’hypertension artérielle.

Comment l’utiliser ?
Les graines de fenouil peuvent garder leur saveur 3 ans si elles sont correctement conservées. Vous pouvez les ajouter à votre thé, vos salades de fruits et aux œufs brouillés.

Source www.santeplusmag.com Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Recette de grands mères découvrez 7 façons d’utiliser le marc de café

Comment utiliser le marc de café ?

Les vertus du marc de café sont nombreuses, autant au niveau sanitaire que pour la peau. Répulsif naturel, il est également très appréciable dans votre jardin. Voici quelques-unes des principales qualités du marc, et comment en faire usage chez soi.

Chasser les nuisibles

Le marc de café est nutritif pour le sol et c’est votre meilleur allié pour faire fuir les nuisibles, mais pas seulement. Disposez le marc directement sur la terre, au pied de vos plants. Renouvelez cette opération toutes les semaines. Hormis son action pour éloigner les pucerons, escargots ou même les fourmis, il peut aussi faire partir les chats, qui se refuseront à uriner à l’emplacement où se trouve le marc de café.

Utiliser un engrais naturel et efficace

Le marc de café, qui est un fertilisant idéal, est un engrais naturel pour votre jardin. Déposez-le directement sur le sol, près de vos plantes. Il sera également très apprécié de certaines plantes comme les azalées, les rhododendrons et les rosiers.

Éliminer les mauvaises odeurs sur les mains

Selon les aliments que vous cuisinez – comme l’ail, l’oignon ou même le poisson –, des odeurs peuvent rester sur vos mains. Si le savon ne suffit pas à vous en débarrasser, frottez vos mains avec un peu de marc de café : l’odeur s’en ira très facilement.

Nettoyer le visage

Le marc de café nettoie en profondeur le visage et permet de se débarrasser des peaux mortes. Pour ce faire, mélangez 2 c. à soupe de marc de café avec 1 c. à soupe de miel dans un bol. Appliquez ce gommage sur votre visage tout en effectuant des massages circulaires doux. Rincez délicatement à l’eau claire à l’aide d’un gant de toilettes.

Enlever les cernes

En plus de vous donner une belle peau, le marc de café possède une autre propriété pour lutter contre les cernes. Il défroisse naturellement le regard fatigué, ainsi que les yeux cernés. Dans un bol, mélangez 1 c. à café de yaourt avec 1 c. à café de marc. Mettez votre préparation au réfrigérateur pendant 1 heure au minimum. Appliquez ce soin sur vos cernes. Laissez agir pendant 10 minutes, puis rincez délicatement à l’aide d’un coton. Vous pouvez faire ce soin anticernes 1 fois par semaine.

Raviver la couleur des cheveux

Vous souhaitez raviver vos cheveux châtains foncés ou noirs ? Le marc de café peut être utilisé comme après-shampoing et donner douceur et éclat à vos cheveux. Après votre shampoing habituel, massez l’ensemble de votre chevelure avec du marc de café. Rincez abondamment, vos cheveux seront plus doux et avec davantage de reflets.

Lutter contre la cellulite

Pour jouer avec les propriétés exfoliantes du marc de café, il suffit d’un gommage 1 ou 2 fois par semaine. Pour ce faire, mélangez dans un bol 25 g de marc de café (2 c. à soupe environ) avec 1 c. à café d’huile d’amande douce et 2 c. à café de miel liquide. Sous la douche, appliquez le gommage sur la zone celluliteuse et massez circulairement en jouant avec les particules pendant 10 minutes environ. Puis rincez abondamment et terminez par un jet d’eau froide.

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Les bienfaits de l’artichaut

Même s’il est connu surtout pour ses propriétés qui aident à perdre du poids, l’artichaut est aussi très fameux pour contrôler le cholestérol et pour favoriser la purification des toxines.

Faisant partie du groupe des meilleurs légumes pour l’organisme, l’artichaut a la capacité d’absorber l’eau de notre estomac.

Ses fibres végétales nous aident calmer l’appétit. En plus de générer une sensation de satiété, il stimule l’amincissement et la perte de poids.

L’artichaut dans l’histoire

image pixabay

Ce légume savoureux a été très utilisé dans l’Antiquité grâce à son goût et son apport en vitamines, antioxydants, minéraux etc.

Les Grecs et les Romains en consommaient déjà, et pendant le Moyen-Âge, le roi Henri VII l’introduit en Angleterre.

Au Moyen-Âge, l’artichaut était un aliment très cher.

Sur le marché, on peut le trouver sous différentes formes.

Même s’il est vendu sous forme de capsules dans les magasins naturels, on préfère toujours le légume au naturel. Il faut le choisir avec les bouts épais et une couleur vert clair. 

 

Les bienfaits de l’artichaut

  • Les propriétés digestives de ce légume en font un remède naturel idéal pour traiter les maladies comme l’excès d’acide urique, les rhumatismes et les problèmes de calculs dans la vésicule biliaire.
  • L’artichaut réduit aussi les triglycérides dans le sang, ce qui est excellent pour combattre le cholestérol, car il nous aide à réduire le mauvais (LDL) et augmente le bon (HDL).
    Grâce à leurs avantages pour contrôler le cholestérol, les artichauts sont de parfaits alliés pour affronter les problèmes d’hypertension et d’athérosclérose.
  • Dans les cas de constipation et de diarrhées, l’artichaut offre une grande aide grâce à son apport en fibres.
  • De plus, l’artichaut peut être un excellent purifiant pour aider notre organisme à expulser les différentes toxines et substances dont il n’a pas besoin.

Bienfaits pour le système digestif

  • Parmi les propriétés de l’artichaut, on trouve celle de soulager l’acidité de l’estomac. De plus, il est très adapté pour éliminer les douleurs, les distensions et autres gênes.
  • Ce légume prend soin de notre estomac et l’aide à réaliser la digestion. De plus, il est parfait pour éliminer le flux de la bile.
  • Comme nous le savons, l’artichaut est très fréquent dans les régimes. Grâce à ses fibres végétales, il est idéal pour contrôler notre appétit, car il nous apporte une sensation de satiété très efficace.
  • Il est connu pour son apport en vitamines (A et B) et en minéraux (sodium, fer, magnésium, potassium).
  • Il a aussi des propriétés diurétiques, et nous aide à éliminer la rétention de liquides du corps, et à le purifier des toxines.
    Il est donc idéal pour les problèmes de goutte, d’arthrite, de maladies hépatiques, de problèmes de circulation sanguine et pour réduire les graisses en cas d’obésité.

Comment consommer l’artichaut ?

Comment consommer l’artichaut ? image pixabay

La meilleure manière de consommer l’artichaut est à la vapeur et cuit. Une fois qu’il est prêt, il peut être accompagné d’huile d’olive et de vinaigre de pomme. Il est très sain et savoureux.

  • Avant la cuisson, il faut le nettoyer et le couper un peu : le pied et la peau extérieure.
  • Pour le cuire, mettez-le dans une casserole d’eau et ajoutez le jus d’un ou deux citrons.
  • Ensuite, couvrez la casserole et quand l’eau commence à bouillir, laissez 30 ou 40 minutes à feu doux.

L’un des grands problèmes lorsqu’on fait bouillir un artichaut, c’est son oxydation rapide. Quand on lui enlève les feuilles, il devient vite noir. C’est pour cela qu’il est important de le frotter avec du citron.

Cela aide également d’ajouter un peu de persil dans l’eau de cuisson de l’artichaut. Le persil génère une substance qui évite l’oxydation.

  • Une fois le temps écoulé, sortez-le du liquide (que vous pouvez conserver) et égouttez. Il est prêt à la consommation.

Nous vous recommandons de lire : Contrôlez vos niveaux élevés de sucre dans le sang avec ces 5 jus maison

L’infusion à l’artichaut




Source https://amelioretasante.com Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Les meilleurs remèdes naturels pour soulager et mieux contrer la toux

Il y a deux types de toux:

La toux grasse: C’est le moyen qu’utilise votre organisme pour évacuer le mucus. Vous devriez l’encourager, histoire de vous débarrasser du mucus le plus vite possible et, en conséquence, de la toux elle-même. Si une toux incessante irrite votre gorge, essayez la technique suivante: dès que vous sentez la toux venir, toussotez à plusieurs reprises puis allez-y d’une bonne expectoration. Les toussotements rapides contribuent à faire remonter le mucus dans les voies respiratoires et la toux forte permet de l’évacuer.

La toux sèche: Dans ce cas, la solution consiste à enduire la gorge d’une couche protectrice et à calmer le chatouillement.

Découvrez sans plus tarder les meilleurs remèdes maison pour mieux combattre et soulager la toux.

Sirops maison contre la toux

1. Sirop à base de jus de citron, piment de Cayenne et miel

Mélangez du jus de citron avec un peu de miel, ajoutez une pincée de piment de Cayenne et avalez. Le miel revêt la gorge d’une couche protectrice, calmant les tissus irrités tandis que le jus de citron soigne l’inflammation tout en fournissant de la vitamine C, aux propriétés anti-infectieuses. Quant au piment, il augmente l’apport de sang dans la région atteinte, accélérant ainsi la guérison. Ou, mélangez 2 cuillerées à soupe de jus de citron et 1 cuillerée à soupe de miel, et réchauffez la préparation. Prenez une cuillerée à thé à la fois, aussi souvent qu’il en faut pour vous soulager.

2. Sirop à base de jus de citron, miel et fleurs de marrube

Voici la recette d’un sirop ancien particulièrement savoureux : coupez 3 citrons en tranches que vous mettrez dans une casserole avec du miel et quelques feuilles et fleurs de marrube. Le marrube, une plante amère qui a longtemps été utilisée dans la confection de bonbons pour la toux, agit comme irritant, suscitant le réflexe de la toux et l’évacuation du mucus. Faites mijoter la préparation jusqu’à ce que le sirop épaississe, passez et laissez refroidir.

3. Sirop maison à base d’oignons et de miel

Ou encore, pelez et hachez finement 6 oignons moyens. Ce légume contient des composés irritants qui provoquent le réflexe de la toux et font remonter le mucus. Mettez-les dans la partie supérieure d’un bain-marie avec ½ tasse de miel. Couvrez et laissez mijoter 2 heures. Passez la préparation et versez dans un pot. Prenez 1 cuillerée à soupe de ce sirop toutes les 2 ou 3 heures.

4. Sirop à base de miel et de clous de girofle

Vous pouvez aussi mélanger 5 ou 6 clous de girofle avec 1 tasse de miel. Laissez la préparation reposer au réfrigérateur toute la nuit. Le lendemain matin, retirez les clous. Prenez 1 cuillerée à thé ou à soupe de ce miel au besoin. Le clou de girofle apaise la douleur tandis que le miel calme les tissus enflammés de la gorge.

Tisanes maison, thé vert et soupe pour mieux combattre la toux

1. Tisane antitussive à base de thym frais

En plus d’être expectorant, le thym renferme des substances qui calment les voies respiratoires. Mettez 2 cuillerées à soupe de thym frais (ou 1 cuillerée de thym sec) dans une tasse d’eau chaude. Laissez infuser, filtrez, ajoutez du miel si désiré et buvez.

2. Tisane à base de guimauve

Mélangée avec de l’eau, la guimauve libère du mucilage, une substance visqueuse qui revêt la gorge d’une couche protectrice et éclaircit le mucus présent dans les poumons, ce qui facilite son évacuation. Faites infuser 2 cuillerées à thé de la plante séchée dans une tasse d’eau chaude. Prenez trois tasses par jour.

3. Tisane à base de réglisse

Diluez 45 gouttes de teinture de réglisse dans une tasse d’eau chaude et buvez cette préparation à petites gorgées. La réglisse éclaircit le flegme et soulage les spasmes bronchiques. Mise en garde: ne prenez pas de réglisse pendant plus de quelques semaines, car elle peut causer une élévation de la pression artérielle.

4. Tisane aux fleurs de marrube

Faites infuser 2 cuillerées à thé de feuilles ou de fleurs de marrube dans une tasse d’eau bouillante, passez et buvez.

5. Tisane épicée

Les praticiens de l’ayurveda, médecine traditionnelle de l’Inde, recommandent de prendre chaque jour quelques tasses d’une tisane épicée. Pour la préparer, mettez dans une tasse d’eau bouillante 1/2 cuillerée à thé de gingembre, une pincée de cannelle et une pincée de clou de girofle, toutes trois sous forme de poudre.

6. Thé vert et jus de citron

Si vous voulez un remède naturel, vous pouvez opter pour le thé vert avec un filet de jus de citron. Cette boisson aide à rester hydraté, ce qui est essentiel pour être en bonne santé. Le fait que le thé vert renferme de puissants antioxydants, tels que l’EGCG, est un avantage supplémentaire. Le filet de citron apporte du limonène antioxydant, de la vitamine C, ainsi que des bioflavonoïdes, qui aident à mieux absorber la vitamine C. Vous ne raffolez pas du thé vert? Vous pouvez de dissoudre un comprimé de vitamine C dans un verre d’eau.

7. Soupe au bouillon de poulet

Et n’oubliez pas la soupe au bouillon de poulet, cet excellent aliment réconfortant. Assurez-vous juste qu’elle est faite à partir de poulet. La vertu de soupe au bouillon de poulet viendrait en partie de la moelle osseuse. Ce doit être du bouillon d’un poulet, cuit avec les os.

Bonbons maison pour contrer la toux

1. Bonbons au marrube

Pour soigner une toux grasse, sucez un bonbon au marrube, une plante douce-amère qui agit comme expectorant, c’est-à-dire qu’elle suscite le réflexe de la toux en vue d’évacuer le mucus. Vous trouverez des bonbons au marrube à la pharmacie.

2. Pastilles à l’orme rouge

Pour soigner une toux sèche, prenez des pastilles à l’orme rouge. Préparées avec l’écorce de l’arbre, ces pastilles se retrouvaient jadis dans toutes les armoires à pharmacie des maisons. L’écorce contient une substance gélatineuse qui revêt la gorge d’une couche protectrice et calme la toux.

3. Bonbons au citron

Vous ne disposez pas de pastilles à l’orme rouge? Pour la toux sèche, n’importe quel bonbon fera l’affaire : en vous faisant saliver, les bonbons ont pour effet de supprimer la toux. Les bonbons au citron sont particulièrement efficaces contre la toux grasse.

4. Bonbons à la menthe et jus de citron

Ou encore, préparez la « potion » suivante : mettez des bonbons à la menthe et du jus de citron dans une petite casserole et faites chauffer jusqu’à ce que les bonbons soient dissous. Ajoutez du miel et mélangez bien. Prenez 1 ou 2 cuillerées à soupe de ce mélange au besoin.

5. Sucre candi préparé à la maison

Fait de sucre cristallisé, le sucre candi était jadis largement utilisé dans les sirops pour la toux. Voici une recette : mélangez une boîte de ce sucre avec 450 g de raisins secs, le jus de 3 citrons, ½ tasse de sucre blanc et assez de whisky pour que la préparation forme un sirop. En voici une autre : 450 g de sucre candi, 4 dés à coudre de brandy, ½ pot de miel et le jus de 3 citrons. Dans les deux cas, vous devrez faire la préparation à l’avance afin d’en avoir sous la main la prochaine fois que vous aurez la toux. C’est qu’il faut quelques semaines pour que le sucre candi se dissolve.

D’autres remèdes naturels pour mieux combattre la toux

1. L’eau pour mieux évacuer le mucus par la toux

L’eau fait partie des remèdes maison que des experts conseillent tant aux adultes qu’aux enfants. «En cas de toux productive, souligne Andrew Leeds, l’eau est le meilleur expectorant. Une bonne hydratation facilite l’évacuation du mucus par la toux.»

2. Vapeurs nocturnes

Pour prévenir les toux nocturnes, veillez à ce que l’air de votre chambre soit humide, particulièrement durant l’hiver : installez un humidificateur.

3. Vaporisateur à base d’eucalyptus ou menthe poivrée

Pour dégager vos voies respiratoires et soulager la sensation de serrement dans votre gorge, vous pouvez mettre quelques gouttes d’essence d’eucalyptus ou de menthe poivrée dans un vaporisateur à vapeur; pour diminuer les sécrétions de mucus, irriguez vos voies nasales au moyen d’un pot neti.

4. Le chocolat chaud comme antitussif

À l’instar du thé vert, le chocolat chaud renferme de la théobromine, substance qui supprime la toux, un peu comme le fait la codéine.

5. Onguent à frictionner

Procurez-vous un onguent à frictionner qui contient du camphre ou du menthol et appliquez-en sur votre gorge et votre poitrine. Attention, toutefois : ne prenez pas ce genre de produit par voie interne.

6. Mouche de moutarde

Vous pouvez aussi appliquer une mouche de moutarde qui agira comme décongestionnant. Mélangez dans un bol une partie de moutarde en poudre et deux parties de farine. Ajoutez juste assez d’eau pour former une pâte. Étalez la pâte sur un linge propre que vous replierez avant de l’appliquer contre votre poitrine (ne mettez jamais la mixture directement en contact avec la peau).

Vérifiez régulièrement l’état de votre peau; si elle est rouge ou irritée, interrompez le traitement. Certains utilisent un blanc d’œuf à la place de l’eau afin d’atténuer la sensation de chaleur que produit la moutarde sur la peau. Il faut toutefois être prudent, car la moutarde produit une chaleur chimique et peut entraîner une brûlure chimique. Assurez-vous d’avoir la bonne proportion de moutarde et de farine et couvrez avec une gaze. Vérifiez régulièrement l’état de votre peau; si elle est rouge ou irritée, interrompez le traitement. Certains utilisent un blanc d’œuf à la place de l’eau afin d’atténuer la sensation de chaleur que produit la moutarde sur la peau.

7. Remède à percussion

Si vous pouvez obtenir le concours d’un partenaire, cette technique de percussion contribuera à dégager vos bronches. Couchez-vous à plat ventre sur un lit ferme ou un tapis. Demandez à votre partenaire de former une coupe avec ses mains et de frapper votre dos de manière rythmique en partant du bas et en remontant vers le cou. Demandez-lui de continuer ainsi jusqu’à ce que vos bronches soient dégagées.

Médicaments en ventre libre contre la toux

1. Produits comprenant de la codéine

Parmi ces produits, le Benylin Rhume et grippe, avec codéine (que les pharmaciens gardent habituellement derrière le comptoir, bien qu’il ne soit pas nécessaire d’obtenir une ordonnance pour se le procurer), agissent en supprimant le réflexe de la toux. Ils présentent toutefois des effets indésirables, dont de la somnolence et des troubles gastro-intestinaux. Chez les personnes qui en font un usage anormal, ils peuvent également provoquer la dépendance.

2. Décongestionnants

Les décongestionnants, qui agissent en rétrécissant les vaisseaux sanguins des voies nasales et en asséchant les sécrétions de mucus (par exemple, Sudafed Décongestionnant 12 heures et Tylenol Douleur et congestion sinusales, qui renferme de la pseudoéphédrine). Habituellement vendus pour soulager les symptômes allergiques, ils peuvent être utiles si la toux est causée par la rhinopharyngite.

3. Antihistaminiques

Certains antihistaminiques peuvent calmer le réflexe de la toux quand il est déclenché par des allergies (par exemple, Benadryl allergies, qui contient de la diphenhydramine). Ils bloquent l’effet des histamines, substances chimiques que l’organisme produit en présence d’une réaction allergique. Ils peuvent causer de la somnolence, des vertiges et des hallucinations.

4. Pastilles au miel

Les pastilles sont aussi à recommander parce que la salive supplémentaire contribue à apaiser la toux. Lorsque vous vous procurez des pastilles, veillez à ce qu’ils contiennent du miel, un antitussif éprouvé.

Polémique entourant les médicaments en ventre libre contre la toux

Il existe présentement une certaine confusion autour de l’efficacité des médicaments en vente libre, ce qui n’empêche pas les gens d’en prendre régulièrement: en effet, les Canadiens dépensent plus de 80 millions de dollars par année pour s’en procurer. Les médicaments contre la toux en vente libre ne soulagent que les symptômes. «Il y en a deux grandes catégories», rappelle Andrew Leeds, pharmacien et conférencier à la pharmacie clinique de l’Université de la Californie à San Francisco:

Les antitussifs: ils contiennent du dextrométhorphane, substance qui, en agissant sur des récepteurs du cerveau, inhibe le réflexe de la toux, explique Andrew Leeds. (Les principaux: Vicks Custom Care Toux sèche, Robitussin DM CoughGels, Antitussif à action prolongée Triaminic et Buckley’s DM.)

Les expectorants: ils ont pour effet de diluer les sécrétions des voies respiratoires, habituellement sous l’action de la guaifénésine, ce qui permet de les évacuer plus facilement, souligne Andrew Leeds (Les principaux: les produits anti-mucosités Benylin et Balminil expectorant.)

Certains experts disent que les médicaments en vente libre ne sont pas efficaces

Il n’y a pas de doute que des millions de Canadiens y trouvent un soulagement à leurs symptômes. Cependant, après avoir passé en revue 25 essais, des chercheurs en ont conclu que rien ne permettait d’affirmer que les médicaments en vente libre aient un quelconque effet sur la fréquence ou la gravité de la toux aiguë. Au vu des résultats, d’autres chercheurs pensent qu’ils n’ont qu’un effet placébo.

Lors d’une étude menée par Ronald Eccles au Common Cold Centre de l’Université Cardiff (Royaume-Uni), on a découvert que le soulagement qu’éprouvent les personnes qui prennent des antitussifs est dû, dans 85 pour cent des cas, au fait qu’elles croient à l’efficacité du médicament, l’effet réel de ce dernier ne comptant que pour 15 %. Quant aux expectorants, il n’existe pour l’heure aucune preuve indiquant qu’ils seraient plus efficaces qu’un placébo.

…Mais d’autres experts affirment au contraire affirment qu’ils le sont pour contrer la toux

En revanche, Gerry Harrington, directeur des affaires publiques pour Produits de santé consommateurs Canada, organisation représentant les fabricants de médicaments en vente libre et de produits de santé naturels, est convaincu que les médicaments contre la toux soulagent temporairement les symptômes et affirme que la dernière étude précitée présente des lacunes. Quand le dextrométhorphane a été approuvé dans les années 1950, explique-t-il, les essais ont été effectués sur des sujets chez qui on avait provoqué artificiellement la toux; on a prouvé que le médicament était efficace.

Cependant, les études plus récentes excluent cette méthodologie et préfèrent mener les essais sur des sujets enrhumés. Selon lui, il n’est pas pertinent de faire entrer en ligne de compte la cause de la toux, puisque «ces produits ne sont pas présentés comme des médicaments qui peuvent guérir, mais plutôt qui soulagent les symptômes de la toux. Nous savons pertinemment qu’il n’y a pas de traitement pour le rhume et que les médicaments contre la toux ne sont pas des antiviraux».

Toujours selon lui, ce n’est pas étonnant que les résultats des derniers essais indiquent que ces médicaments ne sont guère plus efficaces qu’un placébo. «Au quatrième ou cinquième jour d’un rhume, ce qui correspond habituellement au moment où l’on recrute pour un essai, les sujets des deux groupes vont déjà nettement mieux, dit-il. Il est donc très difficile de relever des différences significatives entre leurs résultats, seule méthode permettant de démontrer l’efficacité d’un médicament.»

Quand consulter un médecin lorsque vous avez la toux?

La toux disparaît habituellement d’elle-même au bout de 7 à 10 jours. Si la vôtre dure plus de 2 semaines ou si vous crachez du sang lorsque vous toussez, vous devriez consulter.

La toux chronique est habituellement sèche, donc non productive, et dure plus d’un mois. Divers facteurs peuvent la causer, dont l’asthme, une allergie, la rhino-pharyngite, le reflux acide ou certains médicaments. La toux grave peut avoir pour conséquence de déchirer des muscles ou de casser des côtes, sans compter qu’elle peut perturber le sommeil, ce qui entraîne de la fatigue et d’autres problèmes de santé. Il est donc important de la soulager, ne serait-ce que temporairement. Selon la cause sous-jacente, elle est habituellement traitée au moyen d’anti-inflammatoires en inhalation, de décongestionnants topiques, de solutions salines nasales ou de médicaments anti-reflux.

La toux peut être le symptôme d’une maladie plus grave, par exemple la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou l’asthme. Elle pourrait même être le signe d’une insuffisance cardiaque congestive, particulièrement si elle est accompagnée d’une respiration sifflante, d’un souffle court, ou d’une enflure des jambes. Si, en plus de tousser, vous ressentez des douleurs aiguës à la poitrine, vous frissonnez ou votre température est de plus de 38.3°C (101°F), vous avez peut-être une pneumonie.

Consultez votre médecin si votre toux change, si elle augmente plutôt que de diminuer ou si vous constatez une augmentation de la glaire. Un mucus épais et jaune, par exemple, pourrait être le symptôme d’une infection bactérienne; s’il est vert, d’une infection virale; s’il est clair, d’allergie ou de bronchite. «Si votre toux et la glaire persistent ou s’aggravent après une semaine, dit Wylde, consultez un médecin sans attendre.»

La majorité des pneumologues affirment que la toux est une bonne chose. «C’est un réflexe naturel qui permet d’éliminer des voies respiratoires les irritants nocifs et les sécrétions telles que le mucus (ou flegme)», rappelle le docteur Andreas Freitag, professeur adjoint de médecine et de pédiatrie à l’Université McMaster. La toux est considérée comme aiguë (toux habituellement sèche et causée par une infection virale) si elle dure une ou  deux semaines; si elle se prolonge au-delà de deux semaines, consultez votre médecin.

Les infections virales affaiblissent l’immunité, explique le docteur Brian Levine, directeur médical de The Cough Center de Laguna Hills (Californie). En conséquence, les personnes atteintes peuvent contracter une infection bactérienne, par exemple une bronchite ou une pneumonie, que l’on pourra traiter au moyen d’antibiotiques. La toux est alors dite «productive», c’est-à-dire qu’elle s’accompagne de sécrétions bronchiques, et est accompagnée de fièvre. Si c’est votre cas, consultez un médecin.

Comment mieux prévenir la toux?

Bien sûr, afin d’éviter que votre toux ne revienne, le meilleur remède demeure la prévention. Maintenir un bon système immunitaire est essentiel. Adoptez de saines habitudes de vie, assurez-vous de dormir suffisamment et d’avoir une alimentation riche en légumes et fruits colorés. Vous pouvez également consommer des aliments et suppléments de vitamine D.

La vitamine D est essentielle à la fonction immunitaire. Il est donc sage de faire vérifier votre taux de vitamine D par votre médecin. Découvrez également nos meilleurs trucs et conseils pour stimuler votre système immunitaire.  

 

Source http://selection.readersdigest.ca Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Dix plantes idéales pour la femme

remède naturel

par Sophie  BARTCZAK

Depuis des millénaires, certaines plantes régulent les cycles, soulagent les douleurs ou accompagnent la ménopause.

Il y a 5 000 ans, les Égyptiens avaient déjà déterminé les plantes bénéfiques pour la femme. Depuis, les recherches et la pratique ont validé de nombreux usages traditionnels. Si la prudence est toujours de mise – en cas de maladie grave, de symptômes aigus et durant la grossesse ou l’allaitement, un avis médical s’impose -, les femmes peuvent aujourd’hui encore trouver des plantes pour les accompagner à chaque étape de leur féminité. 

Le gattilier (Vitex agnus-castus)

Troubles de l’humeur, migraines, tensions abdominales… Ces désagréments apparaissent quelques jours avant les règles et caractérisent le fameux syndrome prémenstruel qui touche près d’une femme sur deux. Le gattilier permet de réguler les variations hormonales responsables de ces malaises. Ses baies ont été longtemps considérées comme des calmants de la libido et on les surnommait le « poivre des moines ». Aujourd’hui, on lui reconnaît des vertus sédatives et de régulation du syndrome prémenstruel ou de la pré-ménopause, ainsi qu’un soutien dans certains cas d’infertilité. Le docteur Bérengère Arnal, gynécologue phytothérapeute et auteur du Syndrome prémenstruel (éditions T. Souccar), conseille le gattilier sous forme de teinture mère ou de gélules entre le 8e et le 21e jour du cycle, durant au moins trois mois. 

L’alchémille (Alchemilla vulgaris)

Considérée comme une plante sacrée depuis l’Antiquité, elle a donné son nom aux alchimistes, qui recueillaient ses gouttes de rosée nocturne. On lui prêtait la vertu de raffermir l’appareil génital féminin et de redonner ainsi leur virginité aux femmes, d’où son surnom de « manteau de Notre Dame ». Son action progestérone-like (qui mime la progestérone) en fait un excellent remède hormonal pour les syndromes prémenstruels, la pré-ménopause, les cycles irréguliers ou hyperménorrhées (règles abondantes). Elle est également antihémorragique et veino-constrictrice (jambes lourdes, hémorroïdes). On l’utilise sous forme de teinture mère, gélules et tout simplement en tisane, du milieu de cycle (14e jour) aux règles.

L’achillée millefeuille (Achillea millefolium)

Si elle tient son nom d’Achille qui aurait soigné son talon grâce à elle, l’achillée n’en est pas moins une plante phare de la femme. Elle est connue pour son pouvoir hémostatique et cicatrisant, mais c’est surtout son action contre les douleurs pelviennes et abdominales et sur le syndrome prémenstruel qui lui vaut sa place dans les soins gynécologiques. On peut la consommer en gélules, en teinture mère et tout simplement en infusion.

L’armoise (Artemisia vulgaris)

Elle tient son nom d’Artemis, déesse de la nature et de la chasse, en hommage à ses bienfaits pour les femmes. Déjà, Hippocrate l’indiquait pour les troubles du cycle féminin. En tisane, on peut la consommer sans danger durant quelques jours (6 jours maximum) en cas d’absence de règles par exemple ou encore de douleurs menstruelles. Elle stimule également la digestion et tonifie les nerfs. En revanche, elle est contre-indiquée en cas d’inflammation utérine ou d’infection récente du petit bassin et interdite aux femmes enceintes.

La matricaire ou camomille allemande (Matricaria recutita)

Déjà utilisée par les Germains, les Grecs et les Romains, la matricaire, qui dérive de matrix (la matrice), est souvent considérée comme une panacée. De par son effet sédatif, elle calme l’esprit et apaise les douleurs et crampes menstruelles. Ses fleurs se préparent facilement en tisane à prendre entre les repas.

La mélisse (Melissa officinalis)

Son parfum doux citronné la rend facile et agréable à utiliser en tisane, ou même fraîche en cuisine. Depuis la Grèce antique, on fait appel à elle pour ses propriétés apaisantes du système nerveux et digestif. Pour la femme, c’est une alliée intéressante, car elle calme les dysménorrhées (règles douloureuses) associées à un fond d’anxiété ou d’agitation. Elle est déconseillée en cas d’hypothyroïdie.

L’hamamélis (Hamamelis virginiana)

Dénommée autrefois noisetier des sorcières, l’hamamélis est la plante antalgique du système veineux, elle tonifie les parois vasculaires par vasoconstriction. De fait, c’est un grand remède antihémorragique, reconnu aussi en cas d’insuffisance veineuse et de varices, qui touchent particulièrement les femmes. Elle diminue aussi la congestion pelvienne, améliorant ainsi la qualité des cycles féminins. On peut la consommer en décoction, en infusion, en teinture mère ou en gélules.

La prêle (Equisetum arvense)

Sa forte teneur en silice et autres minéraux en fait un reminéralisant de choix pour les femmes, notamment en période de ménopause. Son action diurétique douce la rend également utile en cas d’oedème ou d’infection des voies urinaires. On la consomme généralement sous forme de gélules.

La sauge

« Celle qui sauve » était considérée comme une panacée au Moyen Âge. Toutes les traditions anciennes, à commencer par celles des Égyptiens, lui ont attribué des vertus magiques pour la fertilité notamment. La sauge sclarée (Salvia sclarea) et la sauge officinale (Salvia officinalis) ont toutes les deux des propriétés oestrogène-like. Pour cette raison, elles sont particulièrement adaptées à la puberté (pour mettre en places les menstruations) et à la ménopause (contre les bouffées de chaleur), accompagnant ainsi les grandes étapes de la vie d’une femme en lui procurant le plein d’énergie. Elles sont contre-indiquées pour tous les cas d’hyperoestrogénie et de cancers hormono-dépendants (sein, utérus…). Pour cette raison, il vaut mieux ne pas les utiliser au long cours sans avis médical. Elles se consomment facilement en tisane ou fraîches, en les évitant pour les hommes (troubles de l’érection éventuels). 

Le houblon (Humulus lupulus)

Les cônes de houblon qui sont utilisés plutôt en teinture mère ou en gélules ont la même action oestrogène-like que la sauge et donc les mêmes indications et contre-indications – il est notamment déconseillé pour les hommes (le houblon est anti-androgénique, anti-hormones mâles). Il est plus particulièrement indiqué chez les femmes ménopausées souffrant d’acné ou en cas d’insomnies associées au stress, car c’est un sédatif puissant.

Les infusions du Dr Bérengère Arnal en cas de syndrome prémenstruel

On pourra faire confectionner deux mélanges de tisane en pharmacie ou en herboristerie à consommer durant les deux semaines qui précèdent les règles et pendant les règles. Pour le matin, un mélange composé d’hamamélis (feuilles), mélisse (feuilles), aubépine (sommités fleuries), frêne (feuilles), vigne rouge (feuilles), alchémille (parties aériennes) et achillée millefeuille (sommités fleuries) pourra être pris à raison de 3 cuillères à soupe du mélange à parts égales pour 50 cl d’eau. Pour le soir, une décoction de valériane (racines) et de viorne (écorce) à raison de 2 cuillères à soupe du mélange à parts égales pour 50 cl d’eau.

Source : www.lepoint.fr/
Trouvé sur https://www.sain-et-naturel.com/

Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Cette astuce simple va purifier le sang, renforcer l’immunité, soulager la bronchite, la toux, le mal de gorge et pas seulement ça !!

naturel

L’ail a de grands avantages pour notre corps. Presque tout le monde le sait déjà, n’est-ce pas ? Tout cela grâce aux propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires présentes.

 Ce n’est pour aucune autre raison que cette plante est capable de contrôler le développement de diverses maladies. En outre, l’ail peut également traiter complètement un problème de santé.Tout ce que vous devez faire est de mettre une gousse d’ail dans votre bouche et le garder pendant une demi-heure, comme si vous deviez mâcher une balle / caramel. C’est un indice inspiré de la tradition chinoise. Les anciens Chinois avaient l’habitude de laisser l’ail dans leur bouche pendant 30 minutes chaque matin.

Et pourquoi ? Les Chinois ont découvert quelque chose de très important. Le corps absorbe les propriétés de l’ail à travers la salive et les vaisseaux sanguins existants. Et c’est bénéfique pour tout le monde, surtout pour les personnes sensibles et qui ne peuvent pas manger de l’ail. C’est une façon plus douce d’absorber les nutriments de ce légume, mais pas moins efficace. Après le temps suggéré, brosser les dents pour éliminer la forte odeur dans la bouche. Si l’odeur persiste, mâchez des grains de café ou des feuilles de persil.

Les avantages, nous l’avons dit, sont nombreux : Lutter contre la bronchite, Nettoie la peau, Détoxifie le sang, Stimule le système immunitaire, Contrôle l’appétit, Empêche les calculs rénaux, Combat contre la toux.

Translate »