Médecine des anges – Comment guérir le corps et l’esprit avec l’aide des anges

Lors de sa récente visite à l’île grecque de Santorin, Doreen Virtue a reçu des messages de la part d’un groupe d’anges très puissants se nommant eux-mêmes les  » anges de l’Atlantide « . Doreen s’est alors retrouvée au cœur d’une surprenante aventure spirituelle dans laquelle les anges lui ont révélé les secrets anciens liés aux temples de guérison qui existaient dans la civilisation disparue de l’Atlantide.



L’auteure a constaté une parfaite correspondance entre les messages qu’elle a alors reçus et on travail de guérison avec les anges de même qu’avec les milliers d’études de cas de guérisons angéliques qu’elles avait accumulées au fil des ans. Que vous désiriez guérir vous-même ou une autre personne, vous avez l’assurance que la lecture de Médecine des anges développera votre foi votre compréhension.

Médecine des Anges lien Amazon




Se libérer du karma

Le karma appartient à un système de croyances très ancien selon lequel tout ce que nous faisons est la « cause » d’un «effet» dont nous ferons plus tard l’expérience. Croire au karma est une manière de considérer la loi universelle de cause à effet, mais ce n’est pas la seule. La loi de cause à effet est immuable, mais elle ne signifie pas que nous devrions être « punis » ou « bloqués» à cause de nos expériences passées. Au contraire, s’il s’agit d’une loi d’amour qui vise à nous libérer de notre passé.

Tout d’abord, l’idée de «passé» se fonde sur une croyance en un temps linéaire. Nous savons que le temps est en réalité simultané et non linéaire. En d’autres termes, tout ce que vous avez vécu et vivrez dans l’avenir sepasse maintenant, en ce moment même. C’est parce qu’il n’existe pas d’autre moment que maintenant.




Sur Terre, les humains ont eu recours à la croyance au passé, au présent et à l’avenir comme à un moyen de mesurer leur croissance et leurs accomplissements. Cependant la vérité spirituelle est que nous sommes tous déjà aussi accomplis que nous le souhaiterons au cours de notre vie. Nous sommes déjà à la maison, parfaits en toutes manières, puisque nous sommes en union avec Dieu. Notre unique « chemin» ou « objectif», s’il en est un, est de nous rendre compte que nous avons déjà tout ce que nous désirons. Dès lors que nous en prenons conscience,
nous en faisons l’expérience.

Autrement dit, car il est très important d’expliquer ce concept en des termes clairs et simples, plusieurs réalités coexistent en ce moment même. Une bonne analogie est de penser à ces réalités comme à plusieurs films se trouvant chacun dans un magnétoscope posé sur votre poste de télévision. Vous pouvez choisir celui que vous voulez. Vous n’avez besoin de la permission de quiconque ; vous êtes la personne ayant autorité ici. L’un de ces films est un véritable chef-d’œuvre, un film magnifique qui vous inspire et vous fait découvrir votre pouvoir. Un autre est un film à petit budget, médiocre. Un autre encore est une « comédie des erreurs » dans laquelle les personnages tombent continuellement dans le pétrin et en sortent. Et puis il y a la tragédie, pleine d’un drame pesant, de peines de cœur et de toutes sortes de problèmes inimaginables.

Tous ces films coexistent simultanément, chacun attendant d’être joué et vécu ici et maintenant. Quel film allez-vous passer et vivre ? Vous décidez en fonction des pensées que vous choisissez d’avoir. Il importe pour nous tous de comprendre que nous choisissons réellement nos pensées et donc le film ou le type de vie que nous voulons vivre. Chacun est qualifié de manière égale pour choisir et vivre chaque film. Vous n’avez pas à gagner
le droit de vivre un film magnifique et harmonieux. C’est un droit inné d’avoir une vie paisible et constructive.
Traverser les peines et surmonter les obstacles est une manière d’accomplir sa croissance spirituelle, mais ce n’est pas la seule. Vous pouvez vraiment parvenir à l’illumination avec une vie paisible, parce que vous êtes d’ores et déjà illuminé.

Si vous ressentez un manque, une contrainte ou une souffrance de quelque type que ce soit, c’est simplement que vous êtes habité par des pensées de peur. Parfois, nous ne sommes pas conscients de ces pensées ou nous croyons ne pas en avoir la maîtrise, comme si elles nous choisissaient ! Avec de la pratique, vous pourrez devenir conscient de quel type de pensée vous avez en tête à tout instant. Chaque fois que vous ressentirez de la souffrance, vous saurez que vous avez eu une pensée de peur. Au fur et à mesure que vous progresserez sur
la voie spirituelle, vous supporterez de moins en moins la souffrance jusqu’au moment où vous ne pourrez plus la tolérer. À ce moment-là, vous n’aurez plus de pensées de peur, et vous reconnaîtrez instantanément et laisserez aller celles que vous aurez choisies par erreur à l’occasion. Vous pouvez travailler avec les anges pour vous libérer de ces pensées et de leurs conséquences. Après tout, les anges sont toujours avec vous et prêts à vous aider. Pensez simplement, Mes anges, s’il vous plaît, aidez-moi ! et ils interviendront pour vous rassurer.




Chaque pensée d’amour, de même que chaque pensée de peur, a un effet. Les pensées d’amour viennent de votre moi véritable ; les pensées de peur, de votre faux moi, votre ego.

Les effets sont en lien avec leurs causes. Chaque fois que vous choisissez une pensée de peur, elle reste attachée à votre ego comme une montgolfière. Les expériences douloureuses restent ancrées en vous – l’une après l’autre, selon un modèle et un cycle apparemment sans fin – tant que vous vous accrochez à la cause ou aux pensées de peur de l’ego. Toutefois, si vous laissez aller la cause, son effet s’envolera avec elle.

La beauté de la chose, c’est qu’il vous est possible de laisser aller toutes les pensées de peur que vous avez eues ou que d’autres ont pu avoir à votre égard, et que vous pouvez en faire autant avec leurs effets douloureux !

Dans Un cours en miracles, il est dit : « Reconnaissez seulement que vous vous êtes trompé et toutes les conséquences de vos erreurs disparaîtront. » Cela signifie que nous pouvons « faire cesser le temps » en renvoyant nos pensées vers la vérité, la base de la véritable réalité. Rien de ce qui est vrai ne peut être menacé ; rien de ce qui n’est pas vrai n’existe. En cela réside la paix de Dieu.

Cela diffère beaucoup du fait de se soustraire à ses responsabilités et du concept religieux d’ «expier ses péchés ». Se libérer du karma signifie simplement laisser aller les idées fausses, causes d’effets douloureux. Après tout, les erreurs ne nécessitent pas d’être punies, mais seulement d’être corrigées. Nous avons tous commis des erreurs et, parmi ces dernières, certaines sont peut-être difficiles à pardonner. Toutefois, Dieu regarde juste au-
delà de nos fautes et Il voit la créature parfaite en nous.




Nous sommes des êtres puissants, mais nous ne lesommes pas assez pour défaire la perfection que nous a conférée notre Créateur en nous faisant à Son image et à Sa ressemblance. Rien de ce que vous puissiez dire, penser ou faire ne pourra jamais altérer ce en quoi vous êtes en réalité parfaitement merveilleux et le serez toujours.

Dans certains plans astraux de l’au-delà, on croit qu’à la suite des erreurs que vous commettez au cours d’une vie, par exemple être cruel envers quelqu’un, vous devez vous réincarner avec des problèmes physiques ou émotionnels afin d’ « expier» ces erreurs. Lorsque vous vous réincarnez à partir de ce cadre de pensée, vous choisissez d’avoir une vie de punition, dans la souffrance et les problèmes. Vous pouvez toute fois échapper à cette erreur de pensée à n’importe quel moment.

Les anges vous aideront à laisser aller les effets des erreurs de pensée commises dans cette vie ou dans n’importe quelle autre, peu importe que vous croyiez en la réincarnation ou non.

Source: Doreen Virtue

Guérir avec l’aide des anges (Doreen Virtue)

The Tree of Life

Jack grandit entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. La naissance de ses deux frères l’oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu’il affronte l’individualisme forcené d’un père obsédé par la réussite de ses enfants. Jusqu’au jour où un tragique événement vient troubler cet équilibre précaire…

BANDE ANNONCE

FILM COMPLET EN STREAMING

http://www.film-streaming.co/the-tree-of-life-streaming.php?affid=243#

 

 

http://eveil.tv/ma-selection-de-films-spirituels/




Le nom des 72 anges de la Kabbale et leurs fonctions

LES 72 ANGES DE LA KABBALE
SELON LE TEXTE TRADITIONNEL
Les 72 anges tels qu’ils sont énumérés
dans les textes de la Kabbale avec leur ordre, leur nom et leur attribution
angélique :
1. Vehuiah : volonté.
2. Jeliel : amour sagesse.
3. Sitael : volonté de construire.
4. Elemiah : pouvoir divin.
5. Mahasiah : rectification des erreurs ou « vitriol ».
6. Lelahel : lumière qui guérit.
7. Achaiah : patience.
8. Cahetel : bénédiction divine.
9. Haziel : miséricorde divine.
10. Aladiah : grâce divine qui sensibilise.
11. Lauviah 1 : victoire.
12. Hahaiah : refuge.
13. Yezalel ou Iezalel : fidélité.
14. Mebahel : vérité, liberté et justice.
15. Hariel : purification.
16. Hekamiah : loyauté.
Les 72 anges de la Kabbale par la numérologie
12
17. Lauviah 2 (deuxième ange de ce nom) : révélation.
18. Caliel : justice.
19. Leuviah : état de grâce.
20. Pahaliah : rédemption.
21. Nelchael ou Nelkhael : désir véhément d’apprendre.
22. Yeiayel : renommée.
23. Melahel : capacité de guérir.
24. Haheuiah : protection.
25. Nith-Haiah : sagesse.
26. Haaiah : science politique.
27. Yerathel : propagation de la lumière, civilisation et liberté.
28. Seheiah : longévité.
29. Reiyel : libération.
30. Omaël : multiplication.
31. Lecabel : talent résolutif.
32. Vasariah : clémence.
33. Yehuiah : subordination.
34. Lehahiah : obéissance.
35. Khavakiah ou Chavakiah : réconciliation.
36. Menadel : travail.
37. Aniel : briser le cercle.
38. Haamiah : rituel, culte religieux.
39. Rehael : soumission filiale.
40. Yeiazel ou Ieiazel : consolation, réconfort.
41. Hahahel : mission.
42. Mikael : ordre politique.
43. Veuliah : prospérité.
44. Yelahiah : talent militaire.
45. Sealiah : motivation.
46. Ariel : perception révélatrice.
47. Asaliah : contemplation.
Les 72 anges de la Kabbale par la numérologie
13
48. Mihael : engendrements.
49. Vehuel : élévation.
50. Daniel : éloquence.
51. Hahasiah : pierre philosophale, médecine universelle.
52. Imamiah : expiation des erreurs.
53. Nanael : communication spirituelle.
54. Nithael : légitimité successorale.
55. Mebahiah : lucidité intellectuelle.
56. Poyel : soutien, fortune, talent et modestie.
57. Nemamiah : discernement.
58. Yeyalel ou Yeialel : force mentale.
59. Harahel : richesse intellectuelle.
60. Mitzrael : réparation.
61. Umabel : affinité, amitié.
62. Iah-Hel : désir de savoir.
63. Anauel : perception de l’unité.
64. Mehiel : vivification.
65. Damabiah : fontaine de sagesse.
66. Manakel : connaissance du bien et du mal.
67. Ayael ou Eyael : transsubstantiation.
68. Habuhiah : guérison intérieure.
69. Rahael ou Rochel : restitution.
70. Yabamiah ou Jabamiah : alchimie
71. Haiaiel : armes divines pour le combat.
72. Mumiah : renaissance
Article tiré du livre de : Chantal EMERY éditions-trajectoire

Tous ensemble contre le spécisme !

C’est quoi le spécisme ?

Le spécisme est la considération morale supérieure que les humains accordent à leur propre espèce, et le traitement discriminatoire qui en découle, notamment à l’encontre des animaux de toutes sortes, d’élevage, destinés à l’expérimentation ou considérés comme nuisibles.

Pour la deuxième année des milliers de personnes se réunissent dans la rue pour une marche en faveur des animaux « Journée Mondiale pour la Fin du Spécisme » .

Cette marche aura lieu dans plusieurs villes le samedi 27 août 2016 . Nous avons besoin d’aide afin de se faire entendre dans l’amour et le respect afin d’obtenir des droits et des conditions pour les animaux.

Voici une liste de plusieurs ville participant à l’événement:

 

Paris (France)

Nice (France)

Genève (Suisse)

Quito (Equateur) 22 août

Toronto (Canada)

Bielefeld (Allemagne)

Szczecin (Pologne)

Montréal (Québec – Canada)

MERCI DE NOUS AIDER EN PARTAGEANT LE TEASER 🌹

L’événement Facebook pour la ville de Genève

https://www.facebook.com/events/1137542659613603/

 

Des exercices importants et simples pour se sentir en bonne forme moral et physique

 

En cette période difficile pour chacun d’entre nous, rester en bonne forme moral ou physique devient compliqué, nous sommes bombardés d’informations sanglantes, nous sommes menacés sans arrêt, nous ne sommes plus à l’aise quand nous marchons dans les rues.

Il est maintenant nécessaire plus que jamais de bien s’enraciner et de bien travailler sur soi afin de ne pas tomber dans la dépression.

Voici quelques exercices simples pour se sentir en forme, ne pas être angoissé, déprimé , épuisé et garder un moral d’acier 🙂

S’abonner à la chaine Eveil Tv

youtube- Eveil tv

 


4 films sur la spiritualité

I Origins

Eveil Tv

un jeune étudiant doctorant en biologie moléculaire, porte ses recherches sur l’évolution de l’œil et pour cela photographie les yeux des humains depuis des années. Il rencontre Sofi, une jeune fille énigmatique, et ont tous deux un coup de foudre et ce malgré leurs notions différentes de la vie, il est scientifique et elle, spiritualiste. Tout bascule lorsqu’elle est victime d’un accident mortel dans un monte-charge.




Après une longue période de deuil, Ian continue ses recherches. Sept ans plus tard, il épouse Karen, sa partenaire de laboratoire, et ont un fils. Sur demande d’un docteur de l’hôpital, le Dr Simmons, des scans de l’iris de l’enfant sont effectués par ce dernier. Les scans correspondent à l’iris d’une personne morte, ce qui est impossible vu que chaque œil est unique. Le couple découvre ensuite qu’en Inde, à Delhi, les yeux d’une jeune fille ont été scannés trois mois auparavant et correspondent à ceux de Sofi. Karen convainc Ian de prendre l’avion et de rechercher la fillette. Il la retrouve et effectue des tests pour vérifier s’il y a des correspondances entre la fillette, qui se nomme Salumina, et Sofi. Les résultats n’étant pas totalement concluants, il est très déçu. Il veut ramener Salumina chez elle, mais en voyant l’ascenseur béant, elle se met à hurler et pleurer, et se cramponne à lui. Ian sait alors que la petite Salumina est la renaissance de Sofi, son grand amour.

Prophetie des Andes

Eveil Tv - Film spirituel
la prophéties des andes films

La Prophétie des Andes est le premier roman de James Redfield paru en 1993. Plus de 20 millions d’exemplaires ont été vendus dans plus de 35 pays. Un film du même nom fondé sur le roman est sorti en 2006.

Le film est tiré du livre

La Prophétie des Andes traite de concepts du courant New Age. Ils sont mêlés à une fiction dans laquelle le personnage principal entreprend un voyage au Pérou afin de trouver les révélations contenues dans un manuscrit ancien.




Lovely Bones

eveil tv - films
Lovely Bones – film

L’histoire d’une jeune fille assassinée qui, depuis l’au-delà, observe sa famille sous le choc de sa disparition et surveille son meurtrier, ainsi que la progression de l’enquête..

Sept ans au Tibe

eveil tv - films spirituels
Sept ans au Tibet

À l’été 1939, l’alpiniste autrichien Heinrich Harrer fait partie d’une expédition germano-autrichienne visant à gravir le Nanga-Parbat, un sommet inviolé de l’Himalaya, situé à l’époque aux Indes britanniques (aujourd’hui au Pakistan), et ce au moment même où éclate la Seconde Guerre mondiale. Harrer abandonne sa femme enceinte en Autriche.

Fait prisonnier par les Anglais avec ses compagnons, il réussit à s’évader en 1944. Commence alors une longue errance qui le mène, avec son ami Peter Aufschnaiter, à Lhassa, la capitale du Tibet, où il fait la connaissance du 14e dalaï-lama, Tenzin Gyatso, alors âgé de 11 ans, dont il devient l’ami. Cette rencontre le transforme.

L’invasion du Tibet par la Chine en 1950 l’oblige à fuir. Il quitte le dalaï-lama à regret. À l’occasion de cette séparation, Tenzin Gyatso lui offre une boite à musique pour son fils.

Finalement, Heinrich Harrer découvre son fils, se réconcilie avec lui grâce à la boîte à musique et lui fait partager sa passion de l’alpinisme.

source Wikipedia




Si vous vous identifiez à ce texte c’est que vous vivez un grand changement !

En cette période beaucoup de personnes vivent des grands changements au plus profond d’eux même, ce changement c’est « l’éveil spirituel »et il peut être vécu difficilement par certaines personnes.

Cet article rédige mes propres expériences et celles des nombreuses personnes qui me consultent dans mon quotidien.. Frédérique.S





Une période d’agitation

Quand vient l’éveil on passe d’abord par une période d’agitation, on commence à se poser beaucoup de questions .

Il arrive que des personnes ne comprennent pas ce qui leur arrive pendant leur éveil et pensent être en phase de dépression, souvent ils ne se sentent pas compris par leur entourage la société n’aide pas dans cet éveil bien au contraire souvent je rencontre des personnes totalement isolée par ce qu’elles ne sont pas comprises par leur famille, leurs amis, il y a aussi des cas ou les médecins les classes dans le panier des malades psychiatrique alors qu’il n’en est rien. Il faut bien faire la différence entre une dépression et un éveil , dans une dépression on n’a généralement envie de rien la flamme qui vibre en nous et nous fait se battre n’est plus présente alors que quand nous sommes en éveil nous avons envie (d’autre chose ) nous changeons et souvent du tout au tout .

La consommation, la nature

Quand vient l’éveil on ne s’intéresse plus aux mêmes choses qu’avant, on commence à se rendre compte que ce que nous mangeons et consommons chaque jour est mauvais pour notre santé, on devient plus proche de la nature, la nature devient nécessaire à notre bien – être ainsi que le respect de cette belle nature. Nous sommes attirés par les animaux et avons un contact différent avec eux ils deviennent si ils ne l’étaient pas déjà aussi important que notre famille, nos amis ou toute autre être humain.

Le but de la vie

On se demande pourquoi on est sur terre et quel est le but de notre chemin de vie, on commence à ressentir les vibrations qui nous entoure. On écoute sa petite voix intérieure, on remarque que l’univers nous envoie constamment des signes.

Le lâcher prise dans les situations de stresse

Quand il survient une situation de conflit avec une personne ou qu’un problème survient dans la vie , ceux qui avaient tendance à stresser à angoisser lâchent prises , ils ne prennent plus leurs problèmes avec autant d’importance car ils savent que ce n’est qu’un test pour faire comprendre des choses et évoluer dans son chemin de vie.

La solitude

Le besoin d’avoir des moments de solitude devient important, la soif d’apprendre s’installe. Beaucoup se mettent à lire et dévorer tout ce qui peut les éclairer à la spiritualité et à leur éveil, ils recherchent des semblables, des personnes qui vivent les mêmes sensations.

La kundalini

On retrouve souvent le phénomène de la kundalini chez les personnes en éveil (voir l’article sur la Kundalini) cette énergie survient chez beaucoup de personnes en début d’éveil spirituel.

Le désintérêt matériel

Généralement les personnes en éveil se désintéressent du matériel , si elles étaient matérialistes elles se désintéressent de l’argent et cherchent avant tout à évoluer dans le bien – être et dans l’harmonie corps esprit, elles ne font plus la course de la loi du plus fort comme la société et leur éducation les a formatés depuis leur enfance.

Le bruit, les ondes électronique

Plus on s’éveille plus on a besoin de silence et de calme, le bruit de la ville , de la télévision, les longues conversations téléphoniques deviennent insupportables, elles vident les énergies elles sont comme des vampires énergétique.

L’entourage




Quand on est en éveil on commence à sentir les énergies qui nous entourent, par exemple si on l’on croise une personne aux basses énergies, une personne violente, méchante, jalouse, angoissée, déprimée on va se sentir mal voir très mal, la gorge qui sert , une sensation de malaise, le coeur qui bat vite , on devient une vraie éponge ! C’est pourquoi il est important de bien s’enraciner et d’avoir une bonne alimentation (Voir article sur l’enracinement)

Ce qui est le plus difficile pour les personnes en éveil c’est que leur conscience s’élève et leur vision du monde change, ce qu’elles ne voyaient pas avant comme la souffrance , la sur consommation, la manipulation que nous vivons au quotidien par les médias le gouvernement devient très clair ! L’empathie se développe rapidement et au début cela peut s’avérer être insupportable, là encore l’enracinement est un exercice très important pour ne pas tomber dans une dépression.




Il est également difficile de devoir couper des liens relationnel d’amitié ou parfois familiale quand il est nécessaire mais dans un éveil c’est très fréquent de se séparer des personnes qui nous entourent car elles ne vibrent plus les mêmes fréquences et le partage devient difficile, on se rend compte qu’il y a des relations qui n’ont plus lieu d’être, il vaut mieux les laisser partir elles sont fait leur temps. . Il faut savoir que les personnes qui nous aiment vraiment comprendront si on a besoin d’un peu de retrait et qu’il est parfois nécessaire de laisser se terminer des relations qui sont devenue ternie voir toxique. Quand on est en éveil on est sur le bon chemin, ne vous inquiétez pas après cette période que l’on pourrait appeler de période test de notre propre foi, l’univers s’occupera de tout mettre en place une fois vos belles énergies élevées !

Shine Frédérique – Eveil tv

Si vous désirez partager cet article merci de mentionner Eveil Tv et de rediriger avec le lien html de l’article

Rejoindre Eveil Tv sur Youtube pour recevoir les nouveaux documentaires

YouTube-logo-Eveil tv




Science et expérience de Kundalini

Science et expérience de Kundalini
Article de Louis Nahum

Qu’est ce que l’expérience de Kundalini?

Il s’agit de la montée le long de la colonne vertébrale, en partant du sacrum, d’une énergie vitale (appelée kundalini) qui se réveillerait chez l’individu. L’expérience de Kundalini peut être déclenchée par des méditations, des prières, des exercices physiques comme le yoga ou spontanément. Certaines personnes rapportent même avoir été tirées de leur sommeil par une telle expérience. Celle-ci s’accompagne typiquement par des sensations motrices, sensorielles, mentales et émotionnelles extrêmes. Elle pourrait amener à des processus de guérison physique et mentale.




Que se passe-t-il dans le corps et le cerveau durant une expérience de Kundalini?

Faire une expérience de kundalini ne se commande pas facilement et il s’agit d’une expérience très personnelle qui se fait difficilement dans un laboratoire. Néanmoins, nous pouvons inférer sur la base des expériences relatées que le corps en entier réagit très fortement, avec bien entendu des différences entres les personnes. De manière générale, l’activation du corps est très marquée avec une tension musculaire, une augmentation du rythme cardiaque, de la pression sanguine et des mouvement involontaires.

A notre connaissance, il n’existe qu’une seule recherche scientifique sur ce qui se passe dans le cerveau durant une expérience de Kundalini. Cette dernière a été publiée sur internet (http://www.newbrainnewworld.com/?Awakening_of_Kundalini) et n’a pas fait l’objet d’une parution dans un journal scientifique officiel. Il s’agit de l’enregistrement de l’activité cérébrale pendant une montée de Kundalini d’une personne dite « éveillée » spirituellement, disciple des maîtres indiens Amma et Bhagavan. L’auteur, Erik Hoffmann, un psychologue danois, s’est limité à l’utilisation de quatre électrodes placées sur la zone frontale gauche et droite du cerveau, et à l’analyse des ondes gamma: un pattern d’oscillation naturelle des neurones de 40 Hz. Les ondes gamma sont souvent un indice d’effort mental, d’attention augmentée et impliquées également dans la mémoire. L’analyse des données récoltées indique une augmentation de l’activité gamma seulement 12 secondes après avoir donné l’instruction à la personne d’essayer d’avoir une montée de Kundalini. Après 37 secondes, l’activité gamma, telle qu’enregistrée par les deux côtés de la partie frontale du cerveau, est maximale avant de redescendre. Les électrodes gauches indiquent cependant une réponse plus rapide et plus intense que les électrodes placées sur l’hémisphère droite. Par ailleurs, c’est à 37 secondes, quand l’énergie semble maximum, que la synchronisation de l’activité gamma entre les deux hémisphères est la plus élevée.

Si ce travail pionnier et singulier est loin d’être une démonstration suffisante des effets sur le cerveau lors de l’expérience de Kundalini, elle suggère l’existence de phénomènes neuronaux d’envergure, compatibles avec l’intensité des changements perçus par les personnes durant cette expérience.




Est-ce que ces résultats montrent que l’expérience de kundalini est différente d’une autre expérience d’état modifié de conscience ?

Dans l’étude décrite ci-dessus, l’auteur rapporte également les résultats de l’enregistrement électrophysiologique du cerveau de la même personne faisant un autre type de méditation : la méditation de la gratitude. Dans cette méditation, Hofmann observe également une augmentation des ondes gamma. A nouveau, les électrodes gauches mesurent une réponse plus rapide et plus intense que les électrodes placées sur l’hémisphère droite, mais dans un premier temps seulement. En effet, et contrairement à l’expérience de Kundalini, il note la présence d’une deuxième vague d’ondes gamma avec cette fois-ci une moins grande intensité sur les électrodes gauches.

Il est difficile sur la base de ces seuls résultats de conclure que les deux types de méditation soient fondamentalement différents ou non. Il faut souligner le fait que la méthode utilisée – l’électroencéphalogramme – ne mesure qu’une infime partie des phénomènes qui se passent réellement dans le cerveau. Ce que nous pouvons affirmer sans se tromper, c’est qu’il y a des éléments communs.

Source de l’article https://sapprendre.ch




Rejoindre Eveil Tv sur Youtube pour recevoir les nouveau documentaire

YouTube-logo-Eveil tv

 

 




 

L’expérience de mort imminente confirme l’immortalité

Traduction: Jean Emmanuel Nunes

Kevin Nelson, auteur du livre « The spiritual doorway in the brain – a neurologist’s search for the God experience », expliqua à la revue brésilienne « VEJA », ce qui se produit dans le cerveau d’une personne qui, à l’imminence de la mort, relate avoir entrevu l’au-delà.




« La science définit ces expériences de mort imminente comme étant le résultat de la diminution du flux sanguin dans le cerveau, provoquant des altérations momentanées de la pensée, de sorte que les états de conscience peuvent se mélanger, provoquant des réactions telles que la paralysie et des hallucinations » (1), d’après le scientifique américain. Nelson affirme que : « la science peut dire comment le cerveau fonctionne, mais elle ne peut pas dire pourquoi il fonctionne de cette façon. Même si nous savions ce que fait chaque molécule cérébrale durant l’expérience de mort imminente, ou tout autre expérience, le mystère de la spiritualité continuerait à exister » (2). Kevin croît que la neuroscience de la spiritualité en est encore à ses balbutiements et que des découvertes futures saisissantes adviendront. Malheureusement, « beaucoup de neurologistes ne s’intéressent pas aux expériences subjectives. Ils sont beaucoup plus intéressés par l’observation des cellules sous un microscope » (3). Ce sujet éveille un intérêt toujours plus grand. Il y a plus de trois décennies, le psychiatre nord-américain Raymond Moody Jr a porté à la connaissance du grand public une collecte de récits d’expériences de mort imminente (4), dans son livre « Life after Life » (5). Les patients sont tous porteurs des symptômes d’une mort clinique. Les victimes se voient sortir de leur corps physique, accompagnent les événements, s’aperçoivent qu’ils possèdent un autre corps et que leurs consciences accompagnent ce nouveau corps, de nature extra physique. Les patients rencontrent les membres de leurs familles et leurs amis déjà décédés, et ce avec une immense joie. Tous leur parlent de leurs taches développées dans le monde spirituel, de la nécessité de continuer à travailler, à évoluer et à étudier, que les liens familiaux ne se rompent pas, et que bien au contraire, ils se fortifient au travers de l’amour et du pardon. A ce moment précis, les biens matériels, la richesse, les positions sociales importent peu. Seuls comptent le bien et la connaissance existant en chaque personne, indépendamment de ses croyances religieuses ou philosophiques. Les expériences de mort imminente se sont toujours produites, surtout dans les époques passées, lorsque les phénomènes de catalepsie étaient difficilement diagnostiqués. La technique de constatation du décès était alors très empirique, quasiment toujours fonction de la respiration et des fréquences cardiaques, à travers le pouls, la jugulaire etc… Actuellement, à travers l’électroencéphalogramme, on peut percevoir avec plus de précision l’instant de l’arrêt cardiaque définitif et de la mort réelle. Néanmoins, même dans ces cas, étudiés par Édith Fiore, Élisabeth Kugler-Ross, Raymond Moody Jr, il y a toujours eu un retour à l’activité du cœur et, en conséquence, du cerveau, offrant des preuves qu’au moment de l’apparente mort de la conscience, l’être conscient continue à penser. Pour les matérialistes, la vie par-delà la tombe n’existe pas, bien sûr ! « Certains scientifiques de l’Hôpital universitaire Rudolf Virchow de Berlin ont tenté de démystifier l’expérience de mort imminente. Ils ont découvert un lien clair entre les hallucinations de syncope et les expériences de mort imminente, et ont vérifié l’exactitude de leurs intuitions et hypothèses avec un groupe de 42 personnes jeunes et en bonne santé. Les cobayes humains ont été privés de tous leurs sens durant 22 secondes maximum. Lorsqu’ils ont repris connaissance, ils ont relaté des expériences très similaires à celles des phénomènes de mort imminente » (6). Ce sujet est aussi étudié par les nord-américains depuis 1977, lorsque fut fondée, aux Etats-Unis, l’Association pour l’étude scientifique des phénomènes de mort imminente. Pour les chercheurs ancrés dans le matérialisme, les hallucinations sont provoquées par des problèmes d’ordre divers, qu’ils soient pharmacologiques, physiologiques, neurologiques et psychologiques. D’ailleurs, à propos de l’explication psychologique de l’expérience de mort imminente, qui ne la voit que comme un syndrome engendré par la peur de la mort, celle-ci tombe lorsque l’on observe que des enfants qui n’ont pas une telle peur et qui n’ont pas la connaissance culturelle de la mort, vivent des expériences semblables à celles des adultes. Il est utile de préciser que les gens décrivent leurs expériences comme quelque chose de vécu et de réel, qui a marqué leur vie pour toujours, et qui n’est pas qu’une réaction passagère à une situation stressante. En 1985, Divaldo Franco a eu une lipothymie (7). Il faisait un discours lors d’une conférence au sein d’une Association spirite à Salvador de Bahia (Brésil) lorsqu’un esprit ami lui indiqua qu’il lui fallait sortir de là parce qu’il allait s’évanouir et peut-être désincarner. Cela lui semble anecdotique. Divaldo termina son discours et sortit vers l’une des salles de l’Association. Au moment où il s’approchait d’un canapé, il a eu une étrange sensation d’arrêt cardiaque. Au début, ce fut une lipothymie et ensuite un arrêt cardiaque. Et il s’est senti hors de son corps. Alors, des médecins qui étaient présents dans la salle ont accouru pour lui porter assistance. Curieusement, le tribun de Bahia affirma qu’il avait ressenti un grand bien-être lorsqu’il était dans cet état. Il s’est vu hors de son corps et s’est alors souvenu d’un propos de Joanna de Angelis qui lui avait dit que si un jour il devait perdre conscience et qu’il la voyait, c’est que le phénomène biologique de la mort se produisait. Divaldo raconta alors la chose suivante : « j’ai regardé autour de moi et je ne l’ai pas vu (Joanna). J’ai alors vu ma mère (déjà décédée) qui s’approcha de moi. Je lui ai demandé : maman, est-ce que je suis déjà mort ? Et elle m’a répondu : pas encore. Une fois passé quelques longs instants, j’ai commencé à me sentir préoccupé parce qu’après un certain temps, je pouvais être victime d’une mort cérébrale et rester en vie végétative. Mais ma mère revint et m’a dit : tes amis spirituels t’offrent un délai supplémentaire, tu vivras donc un peu plus. Et je lui ai demandé : combien de temps ? Elle m’a répondu : je ne sais pas. Je suis alors revenu dans mon corps et ai retrouvé la conscience du corps physique » (8). Pour le spirite, la mort n’existe pas car l’esprit est immortel et survit à la décomposition. La mort (ou désincarnation) n’est que l’étape finale du processus évolutif de la vie physique. Seul le corps demeure. Kardec étudia l’enveloppe spirituelle et lui donna le nom de périsprit, qui a été étudié par divers spécialistes. Toutefois, par manque d’instruments et d’équipements de laboratoire, on est encore loin de connaître la structure de fonctionnement du psychosomatisme. Le professeur Rivail s’est référé au dédoublement (appelé voyage astral d’après certaines définitions spiritualistes), à la façon dont le périsprit se détache du corps, comme durant le sommeil, durant la transe hypnotique, au cours de l’évanouissement, du coma etc.… Durant ce processus, le périsprit peut traverser les parois et d’autres obstacles matériels, et c’est alors que se produisent des phénomènes connus comme la bilocation, la bicorporéité, l’extériorisation du double etc.… La sortie du périsprit du corps est scientifiquement démontrée. Aux Etats-Unis, on utilise le sigle OBES, c’est-à-dire « out of body experience » (expérience hors du corps). Le Dr Gleen Gabbard, psychiatre de la Faculté de psychiatrie Meninger, dans l’État du Kansas, a même raconté dans ses écrits qu’un jour un homme en dédoublement avait assisté à une réunion dans laquelle des personnes voulaient le tuer. Et grâce à cette information, il a changé de route en rentrant chez lui et à la surprise de ses assassins, il indiqua leur plan à la police et fut sauf. L’immortalité est déjà la Loi de la vie, voilà ce que proclament les bienfaiteurs spirituels. Bien sûr, il nous faut suivre attentivement le débat entre les scientifiques contemporains à propos de la question des expériences de mort imminente. De nos jours, diverses écoles, telle que la psychologie transpersonnelle, sont basées sur les expériences transcendantales et se fondent sur l’argument de l’immortalité.




De nombreux professionnels de la santé mentale publient des livres relatant des expériences de mort provisoire. Sans le moindre doute, il y a aujourd’hui un mouvement universel qui recherche une interprétation globale de l’homme. Les vents des révélations spirites soufflent fermement et fortement, et les laboratoires scientifiques des académies humaines devront considérer la possibilité qu’il existe un être immortel. Jorge Hessen Le 14 février 2011

Bibliographie :1) Kevin Nelson, auteur du livre « The spiritual doorway in the brain – a neurologist’s search for the God experience »2) Kevin Nelson, auteur du livre « The spiritual doorway in the brain – a neurologist’s search for the God experience »3) Kevin Nelson, auteur du livre « The spiritual doorway in the brain – a neurologist’s search for the God experience »4) Le terme d’expérience de mort imminente, traduction de « near-death experience », a été formulé par le psychiatre américain Raymond Moody Jr dans son livre intitulé « La vie après la vie », publié en 19755) Raymond Moody Jr, Life after life6) Correio braziliense, le 20 septembre 19947) Perte de connaissance plus ou moins complète, accompagnée d’une abolition des fonctions motrices, et d’une conservation intégrale des fonctions respiratoires et circulatoires. La lipothymie est le premier degré de la syncope. Elle est accompagnée d’une pâleur, de sueurs froides, de vertiges, d’un bourdonnement dans les oreilles : la personne a l’angoissante impression qu’elle va s’évanouir mais, elle perd rarement connaissance. Le phénomène peut être causé par une violente émotion, par le passage subitement d’une position allongée à une position verticale, ou toute circonstance analogue, susceptible d’altérer la circulation. La lipothymie ordinaire n’est pas grave et il faut donc simplement vérifier qu’elle n’est pas le symptôme d’une pathologie plus grave.

Source : Jorge Hessen

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence du site www.eveil.tv et  Jorge Hessen

Soutenez Eveil Tv – rejoignez la chaine Youtube

LE NOUVEAU DOCUMENTAIRE EVEIL TV SUR LES EXPERIENCES DE MORT IMMINENTE

source article respostaasuperinteressante.blogspot.ch