2019 l’heure du réveil des Sorcières…

eveil tv

J’ai beaucoup réfléchi avant de me lancer dans la rédaction de cet article sur les Sorcières. Non pas que j’ai une crainte, mais plutôt que je ne sais toujours pas comment ce que je vais dire va être perçu.

A l’origine était la Femme…

Comme je vous le disais dans mon article sur le Féminin Secret, au départ, Dieu était Femme… L’évolution sociétale, ainsi que religieuse a fait en sorte de voir la femme perdre son statut de détentrice de la Vie, au profit de celui de gardienne du foyer…

Mais qu’est ce donc une « sorcière » ?

Selon Odile Chabrillac dans son fabuleux livre « Âme de sorcière, ou la magie du féminin »,  « la sorcière est une femme qui parle, qui ose, qui vit sans se soumettre ni négocier. Elle assume son corps et vibre à son diapason : nudité, polyamours, puissance des menstruations, elle danse sa vie à l’infini. Nul doute que c’est pour cette raison (consciente et parfois inconsciente) que de nombreuses sorcières ont été pourchassées. La plupart d’entre elles ne faisaient pas mystère d’assumer leur féminité, leur sexualité ou d’aider les autres à l’assumer. »

La première sorcière à être brûlée l’a été en 1275 à Toulouse. Au 14èm siècle, les chasses aux sorcières se sont intensifiées  en Europe, car la peste faisait rage, et il fallait trouver un bouc émissaire. Sous le règne de Philippe le Bel. Il ordonna le massacre de toutes les personnes qui exerçaient la médecine naturelle, les soins par les plantes.

eveil tv
image pixabay www.eveil.tv

Ces femmes, car il s’agissait majoritairement de femmes, furent incarcérées, torturées, en même temps que les templiers. Ils furent pourchassés simultanément. Les premières, car elles faisaient de l’ombre à ceux qui commençaient à étudier la « médecine » , les seconds car ils étaient des adeptes de la médecine naturelle, et qu’ils étaient également les banquiers de l’état et qu’ils avaient acquis trop de pouvoir. Cette chasse s’est intensifiée et a continué bien longtemps après la disparition des croisés.Les femmes ont peu à peu, et ensuite de plus en plus, été pourchassées. Parce qu’elles étaient « sage-femmes », mais aussi « faiseuses d’anges », elles conseillaient la population, trouvaient des solution pour résoudre les conflits…
Cependant, ce n’était pas tout. Ces femmes sages habitaient en retrait de la société. Elles vivaient volontairement isolées dans la nature qui était la source de leur inspiration, mais aussi de leur magie. Elles vivaient en communion avec cette Terre Mère.

Et cela dérangeait! Elles étaient incontrôlables. Les hommes de pouvoir ne savaient pas avoir main mise sur elles.
Ils ont donc, malgré leurs qualités, commencé à les pourchasser, les détruire.
Cependant, ces hommes, imbus de leur pouvoir nouveau ne se sont pas limités à cela. Il fallait briser la volonté féminine. Et vite!

Ils ont donc commencé à arrêter les femmes seules, celles qui héritaient, celles qui élevaient seules leur enfant, les veuves, toutes les femmes non soumises à l’autorité d’un homme.
sur le territoire de l’Europe, entre le 14e et le 18e siècle ; ce sont plusieurs centaines de milliers de personnes qui ont été assassinées. Un génocide quand on y pense.

Cependant, ce génocide là, personne n’en parle. Personne ne s’en défend, ni s’en excuse, même rétrospectivement.
Pour la simple et bonne raison ces hommes qui en ont été à la source étaient soient des hommes d’état, mais aussi et surtout  des ecclésiastiques.
Or, personne ne remettra jamais ce genre de décision en question.

Quand la sagesse se fond dans la nature…

La seule solution qui restait aux sorcières, était de se fondre dans la nature, de disparaitre pour pouvoir survivre.
Or, le mal ne s’est pas arrêté pour autant.

Le pouvoir religieux a continué à s’acharner sur ces femmes, en détruisant leur image bien-veillante, et en la remplaçant par ce que maintenant tout le monde connait.
Dans la tradition, depuis cette époque, les sorcières sont tordues, elles ont le teint vert, un nez crochu, des verrues sur la face et j’en passe.
Elles sont méchantes, jalouses, détestent les petits enfants, leur font du mal, les mangent, leur suce leur jeunesse et leur force vitale pour pouvoir être éternelles.

Il suffit de regarder les contes européens, voir ce que la chrétienté à fait dans ces précieux textes, pour bien se rendre compte de la destruction consciencieuse de la sorcière.

Fort heureusement pour nous, les choses changent peu à peu. une « mère-veilleuse » écrivaine a commencé à retravailler les contes européens, pour les remettre dans ce qu’ils devaient réellement être. Clarissa Pinkola Estès, étant ethnologue, spécialisée dans les contes et légendes a lentement détricoté les images biaisées pour rendre son lustre à nos contes. Son livre, « Femmes qui courent avec les loups » a été a la base de mon travail qui allait couronner mon cursus de thérapeute en constellation familiale. Je vous encourage à le lire.

Durant des décennies, les sorcières sont restées dans l’ombre. Alimentant leur haine de celles et ceux qui avaient provoqué leur chute.
Elles ont cependant continué à travailler pour ceux qui en avaient besoin, mais se sont pour la plupart coupée de leur pouvoir de vie, pour devenir les sorcières noires que l’on peut encore retrouver un peu partout dans le monde.

Depuis cette noire période de destruction massive, une ombre sombre pèse sur le dos de ces femmes. Fort heureusement, la modification énergétique de la terre est en train de faire ressortir au grand jour celles qui sont les détentrices de la magie de la vie.

eveil tv
l’école des fées – image pixabay www.eveil.tv

Résurrection ?

Depuis quelques années, la littérature, le cinéma diffuse une autre image des sorcières. permettant de réhabiliter peu à peu ce qu’elles sont, mais aussi de les faire remonter au grand jour.

Combien de fois, depuis que je suis petite, n’ai je eu envie de clamer haut et fort qui je suis ? Sans jamais le faire jusqu’il y a peu.
En effet, je suis une Sorcière moderne. Je suis une magicienne de la vie. Je soigne le physique et le mental de mes patients. Je travaille avec les énergies les plus hautes, avec les énergies Archangéliques, mais aussi du Féminin Sacré, et je suis une sorcière.

Il y a longtemps que je le sais, car je suis une sorcière née. Mais il m’a fallu du travail sur moi pour arriver à me mettre en paix et guérir les souffrances que je porte en moi pour toutes ces femmes qui avant moi ont été torturées, détruites, séquestrées…

Me mettre en paix avec moi même m’a demandé de pouvoir avant toute chose, accepter ma part d’ombre. Car plus la lumière brille, plus les ténèbres sont fortes. On ne voit en effet pas la lumière si il fait grand soleil. On ne la verra que dans les ténèbres les plus denses.

« Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas » dira la Magie Divine, mais elle dira également que « tout existe parce que son contraire existe. » Vous comprendrez donc aisément que pour pouvoir reprendre mon entière place dans la Lumière, il m’a fallu aller au plus profond de mes Ténèbres.
De cette manière, la boucle est bouclée. Travailler sur soi, m’a permis de me pardonner, mais aussi de pardonner aux autres.

Tout comme je l’ai fait pour moi, je me suis peu à peu spécialisée dans les soins qui permettent d’aller à l’origine, guérir les lésions faites aux sorcières, mais aussi aux femmes. Cela permet, à tous ceux qui le souhaitent d’aller retirer les parts de nous en souffrance. Ces parts qui ont été réceptrices des « malédictions » de toutes ces femmes en souffrance.

Je suis persuadée que si l’on pouvait retourner dans nos lignées, nous aurions, tous et toutes un ou une ancêtre qui a été brûlé sur un bûcher. Or, cette âme torturée n’a pas été la seule à souffrir. C’est tout l’inconscient collectif qui porte ces plaies.
Ce sont tous les êtres humains qui entretiennent ces parts de souffrance.

Être sorcière aujourd’hui ?

Il est bien évidemment plus facile, voir confortable d’être sorcière à l’heure actuelle. Il suffit de regarder la presse, les médias, les blogs pour retrouver un tas de femmes qui osent clamer haut et fort ce qu’elles sont, ou ce qu’elles deviennent.

Au départ, j’avais tendance à dire « on ne devient pas sorcière, on l’est » ? Cette phrase est aussi bien vraie que fausse. En effet, je peux maintenant observer dans mon travail, l’émergence de la Magie, mais aussi de la capacité qu’acquiert l’être humain de se connecter à la Magie de la Nature.

Il y a donc à l’heure actuelle deux sortes de sorcières.
Celle qui sont, peu nombreuses, et qui sont comme moi des sorcières nées. Elles ont décidé, tout comme moi de reprendre leur place mais aussi d’ouvrir le chemin pour toutes les autres.
Il y a également et c’est un phénomène relativement nouveau, celles qui décident d’apprendre et de devenir à leur tour sorcières.

sorcières

Cela est maintenant rendu possible grâce au changement de l’Energie de notre terre.
Nous recevons à l’heure actuelle une vague d’énergie telle, qu’il est essentiel pour nous pouvoir survivre, de nous aligner en augmentant notre taux énergétique.
Des scientifiques à travers le monde calculent le taux d’énergie de la terre, et ce taux qui a été stable depuis l’origine, est en montée constante. Pour que l’humain puisse survivre à cela il doit s’adapter. Notre corps se calque donc sur la montée d’énergie de notre terre, et nous augmentons à notre tour notre taux énergétique.

C’est donc à partir de ce moment que certaines personnes éveillées ont ressenti l’appel et eu le besoin de s’intéresser à la Magie. Bien entendu, des écrivains populaires tels que J.K. Roling et son Harry Potter ont bien sûr permis l’explosion de nouvelles consciences sorcières.

Etre sorcière en 2019 ?

C’est donc s’intéresser à tout ce qui nous entoure, avoir une conscience étendue qui nous permet de respecter tout type de vie. C’est respecter autant les animaux que les plantes ou les humains. Avant de pouvoir ouvrir sa conscience sur ce qui nous entoure, être une sorcière nécessite un travail sur soi. Un travail constant. Comme je le disais, cela nécessite d’aller guérir en nous les parts blessées. En nous guérissant nous même, nous nous octroyons la possibilité d’allers guider et soigner les autres.

Etre sorcière, c’est accepter d’être entre les mondes. C’est accepter d’être le médiateur. Il est pour cela primordial de réfléchir à chacun de nos actes ou actions, car être sorcière, c’est aussi accepter de  ne pas porter tort à autrui.

La magie est simple, et pourtant elle est exigeante. Tout a toujours un prix. Si nous effectuons un rituel alors que nous n’avons pas songé aux conséquences, nous subirons en retour l’énergie qui aura été amplifiée par le récepteur. C’est ce qu’on appelle communément le choc en retour. Ce choc en retour n’est pas un fantasme. Il est bien réel.

sorcières

Je peux partager avec vous mon expérience dans le domaine.

J’ai été durant des années, victime d’actes de magie noire de la part de mon ex belle-mère. Etant forte, ce n’est qu’à l’usure que les effets se sont faits sentir. Quand j’ai décidé de changer de vie, de quitter mon ex mari, mon champs d’énergie était au plus bas. J’étais anorexique, et n’avais plus le gout de vivre. Jusqu’au moment où j’ai rencontré un merveilleux médium qui m’a guidée, aidée, et permis de prendre conscience de ma réelle puissance. Je me suis donc reliée à la Magie, et ai fait un rituel qui me permettait de renvoyer à son expéditeur ce que depuis des années je supportais.

J’ai donc commencé à aller de mieux en mieux. Par contre, celle qui était à l’origine de mes soucis de santé à eu le choc en retour décuplé. Elle a passé 15 jours à l’hôpital, entre la vie et la mort. Mes enfants retrouveront ensuite dans ses affaires des écrits dans lesquels elle me souhaitait ce qu’elle avait reçu en retour.
Depuis lors, je suis en paix avec elle. Je ne lui veux aucun mal. Au contraire. Grâce à ce qu’elle m’a fait, je suis devenue puissante. Elle m’a permis de prendre toute ma place. Pour cela j’ai beaucoup de gratitude.

Comme vous le voyez, il est important de sortir rapidement des sentiments les plus lourds, tels que la peur, la colère, l’envie, la jalousie.
Etre sorcière, c’est aussi faire taire son égo, c’est lâcher prise par rapport à tout ce qui nous titille, et contre lesquels nous ne pouvons rien. C’est aussi accepter le fait que l’argent est une énergie comme une autre, que nous pouvons l’utiliser, mais pas en faire une fin en soi.

Etre sorcière c’est pour ma part, devenir SAGE. 

Cette sagesse est venue chez moi avec l’âge. Je n’ai aucun remord, je n’ai aucun regret.
Etre sorcière, c’est aussi et surtout accepter que l’on ne peut parler de ce que l’on est, avec tout le monde. Parfois même nos proches ne peuvent concevoir qui nous sommes et pensent que l’on est quelque part des « doux-dingues ».

Il y a un adage qui dit que nul n’est prophète en son pays, et c’est vrai. Etre sorcière c’est avoir la sagesse de savoir quand parler et quand se taire. C’est savoir que nous recevons des informations qui ne sont pas perceptibles par le commun des mortels. C’est accepter que l’on reçoit des dons qui nous permettront d’agir dans le visible, mais aussi dans l’invisible. Car être gardienne de l’entre deux mondes, c’est ça aussi… pouvoir agir sur ce qui est visible, mais aussi invisible. C’est guider tant les humains qui en font la demande, que les âmes qui viennent à nous.

Être Sorcière, c’est aussi accepter qu’on est une femme, que cette femme a droit a avoir une place de choix. Qu’elle ne doit plus être reléguée à un rôle annexe. Être cette femme, c’est accepter de se mettre en paix, tant avec soi même qu’avec les autres. C’est accepter de faire la paix. De voir notre coeur s’ouvrir, et d’en prendre soin avec amour et douceur. A l’heure actuelle, la femme et la sorcière sont intimement liées. Elles ont encore besoin l’une de l’autre. Mais plus tard, elles pourront reprendre leur chemin personnel. Sans qu’il n’y ait plus de danger.

Dans mon cabinet de soin, je rencontre aussi bien des femmes que des hommes.
Tous sont en souffrance, de la même manière. En effet, nous descendons tous, quel que soit notre sexe, d’une femme, qui descend d’une femme, qui descend elle-même d’une femme, et ainsi de suite jusqu’à l’aube des temps, sans interruption.
Il est donc de notre devoir à tous d’aller guérir ces femmes qui, dans nos lignées ont souffert de ces années sombres de persécution et de destruction. Cette guérison est primordiale car elle apaisera les cris de souffrances qui sont en nous, intégrés dans notre ADN. Ces cris de supplices de toutes ces femmes qui ont été persécutées simplement parce qu’elles étaient femmes et différentes.

Mais en soignant ces lésions profondes, nous pouvons aussi nous mettre ne paix avec ceux qui ont persécuté ces femmes. Ceux en qui la haine de la Femme était telle que tout sentiment d’humanité avait disparu.
Tous ces persécuteurs ont été les artisans de la destruction en surface de ce qui a de plus sacré en la femme.
J’aime dire en surface, car fort heureusement pour nous, l’humain est ainsi fait, il s’adapte pour survivre. Les femmes de savoir se sont donc enfoncées dans l’inconscient collectif, avec ce qu’il y a de plus sacré. La flamme Divine.

A l’heure actuelle, cette flamme remonte. Cependant les siècles d’obscurantisme et de pouvoir masculin, ont la vie dure. Partout dans le monde, des femmes se lèvent, elles osent affronter la vindicte masculine, mais aussi le pouvoir patriarcal et le pouvoir masculin en général.

Chaque jour, à travers le monde, des femmes meurent pour défendre cette volonté de se ré-approprier leur corps, leur féminité, mais aussi leur pouvoir.
Pour nous, mais aussi pour ces femmes, il est important de nous libérer de nos bagages de souffrance.

Y arriver seules, n’est vraiment pas aisé. Il est important, à l’heure actuelle de réveiller le sentiment de « sororité » qui va nous permettre nous les femmes, de ressentir l’appel des autre femmes et de nous relier à elles. Il est l’heure pour nous toutes de nous ouvrir et de nous relier. Des groupes de femmes sont occupés à éclore un peu partout dans le monde. Ces groupes permettront à l’humanité d’aller mieux. Ils permettront aux femmes de se sentir plus fortes et surtout en sécurité. C’est l’heure du réveil des « tentes rouge », des covens de sorcières, des groupes de parole pour les femmes, et j’en passe encore beaucoup d’autres.

Si j’en avais les moyens, j’aimerais lancer un appel à l’humanité toute entière. Leur rappelant à tous que sans une femme, ils ne seraient pas ici bas. A tous ces hommes, qui abusent de leur pouvoir d’homme, pour nier la femme dans ce qu’elle est de plus précieux, j’aimerais leur rappeler que sans une femme pour les porter, pour les mettre au monde, les nourrir, les aider à faire leurs premiers pas, ils ne seraient pas là.

sorcières

Malgré les difficultés, j’ai foi en l’être humain. J’ai envie de croire qu’il peut s’améliorer. Occupons nous un peu plus de nous même au lieu de concentrer notre attention sur la violence extérieure. Tout ce qui est  autour de nous, est projection de notre peur, de nos égos. Apprenons à nous contrôler, à évincer nos pulsions. De cette manière, c’est le monde autour de nous qui se portera mieux.

Bien sûr, toutes les femmes ne sont pas bonnes, pas plus que tous les hommes mauvais. C’est juste que certains ne sont pas encore aptes à se relier à leur sacralité. Apprenons à ne pas jeter la pierre à l’autre. Faisons chacun notre examen de conscience qui nous permettra de cette manière, d’agir en premier lieu sur nous même.

n vous tous. Je vous souhaite d’honorer les sorcières, les magiciennes, les enchanteresses, les chamans, les guérisseuses, qui ont marqué vos lignées de leurs discrètes pierres blanches. A travers leurs existences, c’est votre magie qui est honorée. Elles ne sont plus pour la majorité d’entre elles que des ombres du passé à qui l’on  ne sait même plus donner de nom. Leurs identité à été niée mais leur force vitale est toujours bien présente.

Profitons de cette fin d’année pour reconnaitre leur combat, leur légitimité. Les reconnaitre nous permettra d’être enfin en paix.
Pardonner leurs malédictions de souffrance, nous permettra de  nous pardonner et de nous libérer.
Pardonner ceux qui les ont torturées nous aidera à nous pardonner également.

Nathalie Pevenage : www.lithosetangelique.be

Partagé par www.eveil.tv

trouvé sur www.conscience-et-eveil-spirituel

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

VIVRE L’EXPLOSION DU PRINTEMPS DEPUIS LE CENTRE

eveil tv

par Sophie Riehl

Le printemps énergétique du mois de mars nous propulse sans attendre, sans que rien ne puisse le retenir, il Est là simplement. Nous pouvons le goûter, l’observer et l’accompagner selon là où nous nous trouvons dans l’instant sur ce chemin de l’Ascension. Il est important de tenir compte des portails énergétiques que représentent les équinoxes, les solstices, les fêtes sacrées… Cela permet à la Conscience Divine de se manifester de façon unique. Nous vivons ainsi des ajustements vibratoires qui peuvent nous bousculer profondément. Vous le savez, nous ne pouvons changer que notre intériorité, il s’agit donc d’accepter, d’avoir l’humilité suffisante pour traverser ces bouleversements, en sachant que nous nous rapprochons à chaque fois un peu plus de l’Être que Nous Sommes Réellement. C’est vrai qu’il n’est pas confortable de vivre des mal-être, dans le corps, les émotions, les pensées…

La Sagesse nous invite à ne pas nous y accrocher pour avancer sereinement. Nous approchons de plus en plus de la Conscience Unitaire, nous pouvons même la vivre dans notre quotidien. Et à ce niveau vibratoire, la souffrance n’a pas sa place, je vous invite donc à quitter la croyance qu’on apprend en souffrant. Ce n’est pas correct et ce n’est pas ce que la Vie souhaite pour nous. Pourquoi est-ce que la Conscience Divine voudrait que l’on soit malheureux ? Cela n’a aucun sens. Au contraire, le sens de la Vie c’est l’augmentation de la Joie, de la Paix, du bien-être. Laissons partir nos conditionnements humains erronés pour nous accorder le droit au bonheur et à la réalisation de l’Être.

Vivre l’explosion du printemps depuis le centre est une invitation, revenir au “Qui Je Suis vraiment” pour observer ce qui se joue dans l’expérience non pas depuis le personnage qui peut se laisser emporter dans le “bruit extérieur” du vécu mais bien depuis cet espace de Silence, de Paix et de Joie qui ne dépend de rien. Ce bruit extérieur, cette agitation, cette explosion énergétique, tout cela n’est que le reflet en cet instant des dernières résistances du voile de l’illusion, de cette séparation impossible d’avec la Source que nous sommes et nous pouvons accueillir cela simplement depuis le centre, depuis cet espace pur qui se dénude de plus en plus de tout attachement au “bruit” créé par ce voile. Croyons en nous et en la Vie en revenant dans les principes Divins, dans le monde de l’Inconditionnel. Cela veut dire concrètement qu’il n’y a aucune condition, justification à recevoir l’Amour, à baigner dans la Paix, à être heureux. La Vie nous offre les circonstances pour vivre cela à chaque instant. Notre part « du travail » est notre implication à désirer ce bonheur, à nous impliquer affectivement dans le processus en acceptant de recevoir le meilleur, issu de la reconnaissance de notre divinité, l’Amour/Lumière/Conscience en nous.

eveil tv
www.eveil.tv spiritualité, développement , santé, astrologie , bien – être

Alors nous pouvons être en Paix avec ce voile qui fait partie de nous. Nous pouvons l’aimer pour ce qu’il Est, pour ce qu’il permet dans cette expérience magnifique d’un “réveil”, d’une Ascension qui en fait ne serait pas possible sans lui.

Nous pouvons alors lui offrir, nous offrir toute la gratitude possible en l’incluant ainsi dans cette expérience de manière positive. Voire simplement de nous en émerveiller car le miracle au final est d’avoir réussi à croire à cette séparation impossible du petit soi avec le grand Soi, la Source de Tout ce qui Est. L’unité est la réunification de toutes les parties de nous que nous avions cloisonnées, auxquelles nous nous étions identifiés, dans la croyance du manque et de la séparation.

Aujourd’hui, nous pouvons cultiver la conscience de la plénitude et de l’Union, vivre dans un nouveau monde vibratoire où le vide et l’absence n’existent pas.

C’est là que se trouve la Véritable Gratitude, ressentez simplement ceci.

Sophie Riehl

Source  laPresseGalactique.org Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Action Consciente

eveil tv

Conseil Arcturien de la 9e Dimension canalisé par Daniel Scranton

“Salutations. Nous sommes le Conseil Arcturien. Nous sommes heureux de communiquer avec vous tous.

Nous sommes conscients, depuis un certain temps déjà, de la bonne volonté de l’humanité à s’engager dans des activités que vous ne voulez pas vraiment entreprendre. Nous vous voyons agir, faire, hors de la routine, et nous vous voyons agir parce que vous pensez que vous le devriez, plutôt que parce que vous voulez prendre cette mesure particulière. Et nous vous disons à tous que l’une des choses importantes que vous pouvez faire là-bas dans la quatrième dimension est d’être attentif.

Nous suggérons donc ici que peu importe ce que vous faites, vous y mettiez votre conscience. Faites ce que vous faites en étant conscient de ce que vous faites. Faites attention. Soyez curieux de ce que vous faites comme si vous le faisiez pour la première fois. Parce que si vous allez faire quelque chose de toute façon, autant en tirer quelque chose. Et quand vous êtes présent avec ce que vous faites, vous obtenez plus de la Source pour participer. Vous permettez à plus d’énergie de circuler à travers vous à cause de votre attention.

Maintenant, c’est très facile quand vous faites quelque chose que vous aimez faire, quand vous faites quelque chose que vous voulez vraiment faire. Mais lorsque vous conduisez votre voiture sur la même route pour la centième fois, il est temps de rendre cette conduite plus intéressante. Et nous vous suggérons d’être ceux qui rendront la chose plus intéressante, plutôt que d’attendre que quelque chose se produise à l’extérieur de la voiture, quelque chose qui vous excitera, ou quelque chose à apprécier.

Au lieu d’attendre que cela se produise, voyez comment vous pouvez être présent pendant que vous conduisez. Concentrez-vous sur la sensation de la direction dans votre main. Concentrez-vous sur la façon dont votre corps se sent dans le siège du conducteur et, bien sûr, concentrez-vous sur votre respiration. Se concentrer sur sa respiration est la façon la plus rapide et la plus facile d’être présent dans ce que l’on fait, et en respirant consciemment, on sait qu’on active davantage la Source et qu’on invite davantage la Source à venir jouer avec soi dans cette activité apparemment très banale.

image pixabay www.eveil.tv

Bien entendu, nous vous suggérons également d’attendre de vous sentir vraiment inspiré pour faire quelque chose avant de le faire. Mais pour ceux d’entre vous qui se retrouvent dans des situations où vous devez faire ce que vous ne voulez pas vraiment faire, ce tour de passe-passe est la clé pour apporter plus de piment dans votre vie, et n’est-ce pas ce que vous voulez tous ?Nous sommes le Conseil Arcturien, et nous avons pris plaisir à nous connecter avec vous.”

Traduit par Diane L. pour https://messagescelestes.ca

Partagé par : https://messagescelestes.ca – Messages Célestes

 

Partagé par www.eveil.tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Les femmes fées : leur aura rayonne d’une douce couleur lavande

eveil tv

Mais lorsque leur énergie féminine est déséquilibrée car se sentant attaquées, elles se laissent déborder par leur égo, dont elles ont le plus grand mal à en voir les mécanismes sur leurs propres attitudes et comportements. Leurs pouvoirs se retournent alors contre elles. L’enseignante devient l’élève qui échoue. Toute femme fée ressent la peur de sa propre nature ténébreuse, révélée par cette immersion dans la dualité de la société humaine actuelle. Leur chemin de vie les pousse à fouiller à l’intérieur de leur être pour découvrir ce qui appelle à être guéri. Le manque de confiance en soi voile les guérisons et les transformations auxquelles elles sont invitées tout au long de leur vie.




Les femmes fées nous font le cadeau de comprendre, lorsque l’énergie féminine s’exprime sans manipulation et sans contrôle, que l’expérience de vie est pleine de fertilité et source de joie et de légèreté. Les femmes fées ouvrent la liberté de l’amour sans jalousie en accordant à chacun une teinte et une intensité qui sied à la nature de la relation. C’est aussi la joie d’aimer les enfants des autres et leurs réalisations autant que d’aimer les siens et leurs propres créations.

Enfants, elles étaient guidées par les fées du monde élémental bien que nombre d’entre elles ont occulté ce lien privilégié, tels les enfants du pays imaginaire qui oublièrent Peter Pan et la fée Clochette une fois à l’âge adulte. Les fées mettaient joie sur tristesse, lumière sur ténèbres, espérance sur doutes, amour sur offenses, qui jalonnèrent leur vie dès le plus jeune âge. Les fées attendent que les femmes fées les accueillent de nouveau.

Les femmes fées souffrent que l’abondance ne leur soit pas accordée, alors même qu’elles honorent sans fin les autres êtres qui les côtoient. L’absence d’un compagnon de vie qui résonne avec elles ou d’enfants auxquelles elles aspirent tant, est incomprise. Les abus dont elles peuvent être victimes sont parfois leur triste récompense. Elles en oublient d’exprimer une gratitude à ces expériences malheureuses, tellement elles peuvent être récurrentes et blessantes en apparence, mais tellement enrichissantes sur leur chemin d’éveil spirituel. Là réside l’une des leçons que leur âme les appellent à intégrer, celle d’accéder à l’unité d’esprit, qualité des plus délicates d’une femme fée réalisée.

Voguer au rythme des courants de leur destinée, voila comment se manifeste leur énergie féminine rayonnante quand elle est en équilibre parfait.

Les femmes fées sont venues préparer la voie au retour du féminin divin. L’ampleur de leur Service s’érige sur les tressaillements de leurs épreuves personnelles. La portée de leurs pouvoirs vibratoires va au-delà de notre horizon dimensionnel. Mais pour elles, seule doit compter la manière dont elles décident de traverser les épreuves.

Ceci est une ode aux femmes fées afin qu’elles se tournent vers leur Cœur sacré, pour le soulagement de leurs griefs et de leurs peines, pour l’acceptation des vallées obscures et des plaines solitaires traversées tout au long de leur chemin de vie.

Dans l’Amour de leur douce souffrance et des larmes versées sur l’autel de leur mission, que soit retrouvée la part sacrée de leur Service au divin qu’elles sont venues offrir en libation à la Source.

À toutes les femmes fées croisées, à toutes les autres, je vous chéris à chaque instant. Il n’en est point à douter, c’est en s’oubliant que l’on retrouve sa propre Lumière.

L’âge des ténèbres s’annonçait mais n’avait pas encore recouvert l’humanité de sa sombre chape. Il fut alors un temps où la présence des femmes fées était source d’édifications merveilleuses et d’espoirs fondateurs. Ces femmes fées se manifestèrent en mains endroits sur un même espace de temps. Les légendes chantent encore leurs louanges bien qu’elles laissèrent s’effacer leur chemin de vie, n’exaltant que leur héritage, oubliant le sens profond de leurs souffrances.

Le murmure des Mélusines se répandit. Ces êtres mystiques fascinaient de par leur essence élémentale et leur pouvoir créateur tout autant destructeur dans le monde des hommes. L’ambivalence de ces femmes fées se retrouve dans les strophes de ces légendes.

L’épithète de ces nymphes témoigne de La Lumière qu’elles apportèrent auprès des hommes. De la racine Lux, La Lumière, se forma Lucina en latin, synonyme poétique deJunon, déesse romaine de lumière, présidant aux naissances. Junon veillait à l’initiation des jeunes filles dans leur rôle de futures mères. Elle symbolisait le passage de l’état d’enfant à celui de fille nubile.

image pixabay




Ces nymphes, descendant parmi les hommes, apportèrent leurs vibrations fertiles. Chacune se mettant à l’épreuve de leur propre passage d’enfant du monde élémental, insouciant, rieur, artiste, à celui de femme fée bâtissant avec les hommes, leur faisant retrouver leur nature divine dans leurs étreintes physiques et mettant au monde des enfants qui portèrent l’essence des êtres du monde élémental.

Les fées, nymphes et autres êtres de la nature étaient encore révérés et personnifiaient des divinités élémentales. Les Mélusines, Mères de lumière, apparurent alors comme des déesses se faisant femmes.

Je parcourus ces terres de légendes de La Rochelle au Luxembourg où les dérivations de la légende de la fée Mélusine ne traduisent que de plus grandes similitudes.

Fée Mélusine des Lusignan

À l’aube de l’an neuf cents, un jeune comte, Raymondin, chevauchait dans la forêt poitevine. Mélusine se tenait dans ces bocages, auprès d’une source d’eau nommée la Fontaine de soif. Ils se trouvèrent et s’émerveillèrent l’un l’autre. Ils s’épousèrent en grande noblesse, fondèrent la maison des Lusignan. Bâtisseuse de châteaux, d’églises, d’abbayes, elle construisait disait-on seule, la nuit sous la clarté lunaire. La fondation de la cité de La Rochelle et de ses premiers remparts lui est attribuée. Elle ne demanda à son époux qu’une seule chose, la possibilité de se retirer seule une fois par semaine. Poussé par la curiosité, Raymondin l’épia l’un de ces jours et la surprise prenant son bain. Ses jambes étaient devenues une queue de poisson ou de serpent d’eau. La légende conte qu’il aurait accusé Mélusine de maux divers sous prétexte de sa double nature. Rejetée, maudite et trahie par son amour, Mélusine se serait élancée du haut d’une tour. Elle se serait alors transformée en dragon pour s’envoler et ne revenir jamais.

Deux cours d’eau, nommés aujourd’hui le Lafond et le Fétilly, coulent au pied des fortifications de La Rochelle. Le Lafond, déformation de La Fontaine, était possiblement le lieu de cette rencontre amoureuse mais assurément la source d’eau autour de laquelle la cité prospéra. Divinité celte, Melugina serait la protectrice de la Font-de-Sé ou Fontaine de soif, dite aussi fontaine faée. Je témoigne que Le Fétilly, renfermant dans son étymologie la racine fée, est un lieu de connexion privilégié avec le monde des fées. Il est dit que Mélusine serait toujours là, gérant la faune des étangs, des marais et de toutes les eaux stagnantes. Elle est l’amie des libellules, des lucioles et des papillons nocturnes, qui ne manquent pas au bord du Lafond et du Fétilly.

Fée Mélusine du Luxembourg

À l’aube de l’an mille, un jeune comte, Sigefroi, acquis une forteresse romaine du nom deLucilinburhuc. Perchée sur un promontoire, le Bock, elle dominait les profondes vallées de la Pétrusse et de l’Alzette. Chevauchant dans les bois bordant ces rivières fécondes, lui apparut une nymphe d’une beauté irréelle. Elle l’avait choisi et s’était révélée à lui. Un amour sincère et intense les enveloppa. Leur cité s’enrichit et ils fondèrent la maison de Luxembourg. Le peuple nommait Mélusine la femme d’eau. Il était dit qu’elle se retirait seule une fois par semaine pour reprendre sa forme élémentale, avec des attributs physiques issus de l’élément EAU. Dérogeant à son engagement de ne point la surprendre ces jours-là, Sigefroi découvrit l’autre aspect de Mélusine. Il s’en effraya. Son rejet fit souffrir Mélusine au point où celle-ci s’élança du haut du Bock. Elle aurait alors plongé dans la rivière pour ne jamais reparaître.

Longer cette rivière, être en état réceptif, et il est offert de belles rencontres.

Le couple alchimique

Alors que la noirceur menaçait d’avilir les hommes, que l’équilibre féminin-masculin se fragilisait, la Déesse-Mère primordiale envoya ses représentantes pures de l’énergie féminine.

Dans les ténèbres naissant, la lumière y vint. Mais les ténèbres ne l’accueillir point. Les Mélusines vinrent dans le monde des hommes mais celui-ci n’était pas fait pour elles. Déesses lunaires, leurs plus grandes réalisations se faisaient la nuit, cette même nuit source de toutes les peurs pour les hommes. De multiples polarités se reflétaient en elles ; bâtisseuses et autodestructrices, humaine et serpente/dragonne/vouivre, féconde et se donnant la mort, amour absolu et rejet intégral.

Venir dans le monde des hommes avait un prix, celui d’exprimer ces différentes facettes. Si les femmes fées reflétaient la part de lumière des hommes et leur part d’ombre, elles découvrirent que ceux-ci reflétaient leur propre part d’ombre dont elles ne se connaissaient pas. La trahison, le rejet, l’abandon, l’injustice et l’humiliation naquirent. Héritières et détentrices d’une puissance créatrice et féconde, ces femmes fées détenaient le pouvoir permettant le retour à la Lumière. Seulement, les ténèbres n’étaient pas qu’à l’extérieur d’elles, mais également tapis au fond d’elles. Rien ne les y avait préparés. Si les religions des hommes voyaient dans leurs formes serpentiformes, la femme démoniaque, la Lilith hébraïque, leur égo les précipitèrent dans les tourments émotionnels propres à la dimension des hommes. Happées par elles-mêmes, elles ne virent leur salut que par la fuite, renonçant au courage d’affronter leur part d’ombre.

Les légendes mélusiniennes content les cris déchirants qui résonnent encore, écho du désespoir de ces fées ensorcelantes. Ces femmes fées se sont senties contraintes de fuir le monde des hommes, ce monde de ténèbres qui rejetait leur lumière et révélait leur propre part d’ombre. Leur innocence primordiale d’enfant était révolue et leur mue en femmes et en mères était souffrante au point de leur apparaître impossible. Leur âme appelait ces expériences. Honorer ces engagements, porter l’Amour en tout temps, se révéler à elles-mêmes, devait leur permettre de réaliser le couple alchimique, la réunification de l’Ombre et de la Lumière, du Féminin sacrée et du Masculin sacrée. Ces femmes fées se représentaient le mandat à l’extérieur d’elles-mêmes par le couple archétypale, de l’homme et de la fée, du soleil et de la lune, alors que la résolution des contraires devait se réaliser intérieurement.




Œuvrant par la toute-puissance des forces élémentales, comblant les hommes de leurs dons, disparaissant faute d’avoir été accepté par les hommes, mais surtout et avant tout par elles-mêmes, telle fut leur histoire.

Les femmes fées sont maintenant de retour parmi le monde des hommes afin de transcender leurs blessures originelles et honorer enfin la promesse faite à leur âme. Elles sont appelées dorénavant à réaliser leur couple alchimique préalablement à leur mue.

Lorsque tout semble froid
Lorsque tout apparait noir

N’oublie pas que je ne suis jamais loin de toi
N’oublie pas ta lumière intérieure le soir

Nous sommes là pour te réconforter
Nous sommes là pour t’accompagner

Une pensée pour te porter
Une caresse pour te consoler

Un seul Cœur immense pour t’englober

Par Samuel source : www.leretourdesdragons.com/femme-fee/



 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

S’ARRÊTER POUR REPARTIR À ZÉRO




par Dominique Lacroix

Vous arrive-t-il souvent de vous retrouver dans une impasse ou de vous sentir acculé au pied d’un mur ? Quoi que vous fassiez, le résultat que vous désirez ne se manifeste pas et semble même s’éloigner de plus en plus. Quand vous vous trouvez face à une telle situation, vous remarquerez que souvent vos pensées et vos conversations tournent autour des problèmes, des difficultés et de tout ce qui vous empêche d’arriver à votre but plutôt que d’être orientées sur ce que vous voulez. Puis ces pensées négatives font surgir dans tout votre être des émotions intensément désagréables. Et vous vous sentez de plus en plus mal, découragé, frustré, en colère ou impuissant devant votre incapacité à changer quelque chose.

La plupart du temps, la cause n’est pas ce que vous croyez, car elle ne se trouve pas dans les conditions extérieures ou dans les autres personnes concernées par la situation. La raison qui fait que vous n’arrivez pas à réaliser le projet qui vous inspire, à attirer la nouvelle relation amoureuse que vous désirez, ou encore le travail que vous convoitez, trouve sa source dans l’existence d’énergies négatives ou conflictuelles en vous. Et toutes les actions que vous prendrez pour corriger la situation ou pour faire avancer les choses n’auront pas le résultat désiré tant que l’énergie derrière vos actions n’aura pas changé, car cette énergie émet une vibration discordante.

Prenez un moment pour prendre conscience que lorsque vos pensées sont tournées sur l’absence de ce que vous voulez, ce sentiment de manque devient l’énergie qui prévaut dans votre vibration. Et vous récoltez en retour les fruits de cet élan vibratoire non harmonieux qui fait persister ce manque dans votre vie.

Lorsque vous voulez intensément quelque chose et que vous y accordez beaucoup d’attention par vos pensées, vos paroles, vos actions, etc., vous créez un élan énergétique qui peut avoir une puissance considérable. Mais lorsque ce mouvement puissant est nourri par les doutes sur les possibilités de réalisation, par la peur de l’échec ou d’être jugé, par l’inquiétude sur le futur si votre projet ne se réalise pas, par des conversations sur tout ce qui vous empêche d’y arriver… eh bien, vous aurez des expériences qui viendront confirmer vos peurs et vos inquiétudes. Car vous recevez toujours en réponse des expériences qui correspondent exactement à la vibration que vous émettez.

Par contre, quand vous êtes capable de soutenir ce que vous désirez par une vision claire et puissante de ce que vous voulez, par des pensées, des conversations et des activités positives, pleines de confiance et d’enthousiasme, vous créez un élan créateur positif puissant qui est en harmonie avec ce que vous désirez. Que faire quand vous vous rendez compte que vous vous êtes laissé entrainer dans un élan créateur orienté sur les doutes et les problèmes et qui génère le contraire de ce que vous désirez ?

Il est bien sûr tout à fait possible de le renverser, mais cela ne se fait pas d’un seul coup. Imaginez que vous lanciez une boule vers un jeu de quilles et que la boule rate complètement son but. Vous devez vous arrêter, prendre une autre boule et recommencer votre lancer, n’est-ce pas ? Et cette fois, vous prenez le temps de vous aligner avant de relancer votre boule avec juste la force nécessaire. Eh bien, il s’agit de faire un peu la même chose.

Vous devez prendre une pause afin de pouvoir repartir à zéro. Et pour cela, vous devez commencer par tout arrêter, même arrêter de penser à votre projet. Vous devez réaligner tout votre être, c’est-à-dire vos pensées autant que vos émotions et vos croyances, avec le flot de d’énergie universelle qui est au cœur de votre être. Lorsque vous êtes aligné avec cette énergie, votre pouvoir de création émet une puissante vibration créatrice positive. Vous êtes aligné à cette énergie lorsque vous vous sentez bien, que vous vous sentez inspiré, enthousiaste, soutenu, confiant, solide, choyé, que vous êtes plein d’espoir et de joie, etc. Vos émotions vous laissent toujours savoir si vous êtes en accord avec votre nature véritable ou non.




Comme il est difficile de cesser de penser à quelque chose qui vous préoccupe, un moyen qui peut vous y aider est de vous arrêter quelques minutes pour apaiser votre esprit et faire le silence intérieur. Le meilleur moment pour cet exercice est le matin au réveil. Une nouvelle journée est toujours un nouveau départ. C’est une page blanche, c’est une occasion de repartir à zéro, car vous n’avez pas encore de pensées. Vous pouvez choisir de noircir la nouvelle page immédiatement en rappelant à votre esprit toutes vos inquiétudes et vos doutes ou vous pouvez choisir d’écrire un nouveau chapitre.

Le simple fait de commencer votre journée en vous centrant sur votre cœur, en demandant à vous sentir en communion intérieure avec votre Source et en faisant l’effort d’apaiser votre esprit, enclenche un tout nouvel état de conscience, un nouvel état vibratoire. Il est probable que cela prendra plusieurs essais avant que vous arriviez à vous calmer, mais cet exercice vous aidera considérablement à acquérir la maitrise de vos pensées. Vous pouvez utiliser différentes méthodes pour apaiser votre esprit comme écouter une musique très douce, vous concentrer sur un bruit monotone et répétitif ou simplement vous concentrer sur votre respiration et votre cœur.

Commencez votre exercice en demandant que tout votre être soit en parfaite cohérence avec l’énergie de l’amour inconditionnel. Puis énoncez clairement votre intention, par exemple : « Mon intention est d’apaiser mon esprit, afin de me sentir en communion avec mon être intérieur. Mon intention est d’apprendre à maitriser mes pensées. Mon intention est d’être dans un état de réceptivité me permettant de recevoir la guidance de mon être spirituel. »

Dans cet état de calme intérieur, vous avez maintenant la possibilité d’apprécier le moment présent, tel qu’il est et de vous rendre compte que vous n’avez besoin de rien d’autre pour vous sentir bien. Vous n’êtes plus dépendant des circonstances extérieures ou des autres pour être calme et serein. Vous pouvez ressentir cet état de sérénité intérieure quand vous le voulez. Et lorsque vous arrivez à ressentir cet état, vous savez que vous êtes dans une énergie qui vous permet de prendre un nouveau départ, car vous êtes maintenant en accord avec votre véritable nature.

Pensez alors à votre projet et voyez ce qui fait surface. Êtes-vous capable de l’imaginer comme s’il était déjà réalisé ? En ressentez-vous clairement les possibilités ? Puis prenez le temps d’identifier les schémas de pensée et les attitudes qui vous limitent et vous empêchent de matérialiser votre désir. Vous devez les voir pour ce qu’ils sont : des perspectives limitées qui ne sont pas en accord avec votre nature véritable. Car l’énergie spirituelle qui est la vôtre est parfaite, complète, elle est toujours présente, aimante et puissante. Elle est faite de la même énergie-conscience que la Source. Vous êtes à un point de départ nouveau, vous permettant de recréer. Tous les doutes, toutes les peurs, toutes les croyances qui vous empêchent de réaliser votre désir peuvent alors être reformulés et remplacés par de nouvelles perspectives plus en accord avec la nature véritable de votre être.




Et pour ne plus vous retrouver dans ce tourbillon d’énergie négative, vous pouvez commencer à observer vos pensées afin de ne pas laisser les pensées négatives, les pensées impuissantes ou les inquiétudes prendre le dessus. C’est relativement facile lorsque vous prenez conscience de ces pensées à leur naissance, mais c’est beaucoup plus difficile quand vous les avez laissé monter en escalade et prendre toute la place. Dans ce cas, vous devrez revenir au point zéro pour recréer une vibration plus harmonieuse.

Avec beaucoup d’amour

Dominique  « Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube




Joies spirituelles et surprises : Tout change, tout évolue rapidement

eveil tv - spiritualité

Par Monique Mathieu 

Le taux vibratoire de la terre et de l’humanité est en train de s’élever très rapidement et permet de développer des perceptions extrasensorielles. Un changement profond est en train de se passer. Monique Mathieu, qui reçoit des enseignements des êtres du monde de l’invisible depuis des années, vient de canaliser celui-ci qui donne de beaux espoirs de revoir les personnes que l’on a aimé et qui sont déjà dans un autre espace :




Ils me disent :

« A partir du moment où vous aurez compris ce que vous êtes et la façon dont vous fonctionnez, vous pourrez acquérir la capacité d’entrer en contact télépathique avec ceux que vous aimez, ceux avec qui vous avez travaillé spirituellement.

Bien sûr, au début, ce sera simplement une sensation.
Vous vous direz : « telle personne doit penser à moi parce que je pense très fortement à elle ! » Petit à petit, les capacités de l’esprit se développeront en vous, et en priorité chez tous ceux qui sont prêts à les utiliser avec Sagesse et avec Amour.

Rien ne sera donné aux humains s’ils n’ont pas travaillé l’humilité et la sagesse, car ce serait un très mauvais service que l’univers leur rendrait. Il est donc très important de travailler la sagesse et l’humilité, et il est également très important d’accepter totalement ce que vous devenez et ce que vous êtes en réalité. Petit à petit cela s’installera aussi en vous ; vous ne vous reconnaîtrez plus. Plus vous avancerez, plus vous perdrez vos repères humains et plus d’autres choses se mettront en place, des choses beaucoup plus puissantes, c’est-à-dire les capacités de l’âme et du Divin qui vous sont cachées en ce moment.

Bien sûr l’âme peut s’exprimer, mais c’est surtout la Partie Divine qui fait et qui fera ce que vous devenez. C’est elle qui prendra le relais et qui dirigera votre vie puisque vous aurez accepté de mettre votre ego et votre personnalité à son service.

Nous pouvons vous dire que si vous continuez sur ce chemin vous aurez d’immenses joies, et soyez assurés que les joies spirituelles n’ont aucune commune mesure avec les joies de la troisième dimension,celles que peuvent vous apporter les plaisirs du monde sur lequel vous vivez.

Une joie spirituelle rayonne dans votre âme ; c’est comme si une joie profonde inondait en permanence tout ce que vous êtes, même au niveau de votre humanité. Une joie spirituelle ne s’oublie jamais, elle est mémorisée en vous, elle vous grandit, elle vous éclaire.

Ces joies spirituelles vous sont promises et vous les ressentirez dans un temps relativement court, mais si vous n’avez pas suffisamment fait de place afin qu’elles vous soient données, si vous êtes encore dans vos anciennes énergies trop tournées vers le passé ou vers les souffrances que vous avez vécues, si vous êtes trop dans les soucis, ces joies spirituelles seront minimes. Il faut vous nettoyer en permanence pour que le nouveau qui vous est promis puisse prendre place.

Vous changerez ! Demain ou après-demain vous ne serez plus ce que vous êtes aujourd’hui. Vous allez grandir à vitesse accélérée, et pour ce faire vous avez une aide très importante, celle de votre Père le Soleil.

Toutes les projections que fait le Soleil dans le système solaire, que vous appelez projections coronales, vents solaires ou projections d’énergies, atteignent la Terre et pénètrent toute la matière.

Nous allons ouvrir une petite parenthèse pour expliquer certains états d’âme que vous pouvez avoir.

Les puissantes particules projetées par votre Père le Soleil agissent sur votre centre émotionnel, tout comme la pleine Lune peut le faire. Elles agissent sur votre centre émotionnel parce qu’elles transforment beaucoup de choses en vous, vous êtes déstabilisés et vous ne comprenez pas pourquoi vous êtes dans les émotions, pourquoi les larmes montent à vos yeux, pourquoi vous ne vous ne vous sentez pas bien en vous.

Ce sont ces puissantes particules d’énergie que le Soleil projette vers la Terre qui agissent et qui commencent réellement les transformations en vous, la transformation vibratoire et également la transformation au niveau de votre ADN, de vos énergies et au niveau de la matière. Tout doit fonctionner dans l’équilibre, que ce soit votre corps de matière ou vos corps subtils.

En ce moment vous recevez des surdoses de particules qui aident à votre transformation, à votre transmutation. Comment voulez-vous accéder à une dimension supérieure avec la fréquence vibratoire de votre corps actuelle, avec une certaine lourdeur, si vous n’êtes pas aidés de l’extérieur ?

Vous avez donc une aide immense de votre Soleil et de votre système solaire, et également de votre Soleil Central. Vous ne vous en rendez pas compte ! Vous ne vous rendez compte que des « nuisances » que peuvent vous occasionner ces puissantes particules qui pénètrent en vous à tous les niveaux de votre existence.

Alors, lorsque vous êtes un peu « bousculés », ayez à la conscience que c’est dû à votre renaissance, soyez reconnaissants et remerciez ! Bien évidemment, tout le monde ne ressent pas ces particules avec son centre émotionnel, mais chacun les ressent à sa façon, avec sa sensibilité, avec son évolution. Elles pourront être ressenties dans le corps avec certaines souffrances. Peu importe la façon dont vous les ressentirez ! Soyez cependant certains que beaucoup d’êtres les ressentiront au niveau de leur émotionnel.

Certaines entités humaines ressentent les moments de pleine Lune avec beaucoup plus de difficultés que d’autres, pourtant le rayonnement lunaire est perçu par tout le monde ! Donc le rayonnement solaire, étant d’une certaine manière perçu par tout le monde, ne créera pas la même réaction en chacun de vous.

Nous désirions donner ces explications afin que vous puissiez bien comprendre l’inconfort dans lequel vous êtes parfois. Il faut que vous compreniez que ce n’est pas négatif, bien au contraire, car cela fait partie de ce que vous devenez, de votre naissance à une réalité supérieure. C’est une préparation importante à ce que vous devenez, à ce que vous devez devenir. C’est pour cette raison que ces derniers temps nous vous avons donné beaucoup d’enseignements destinés à vous apprendre à solliciter en permanence votre âme et votre Divin.

Si vous arrivez à faire l’unité dans l’Un, vous aurez de moins de difficultés pour intégrer toutes les projections de particules venant de l’univers, de votre système solaire et de votre Père le Soleil. Tout se mettra en place, même sans difficultés pour certains s’ils n’opposent aucune résistance.

Nous aimerions également dire que tout est juste. Chaque programme vous mènera au même but. Vous vous retrouverez tous devant la même porte de Lumière que vous franchirez, chacun avec sa propre programmation, avec sa propre mission, et soyez certains qu’il n’y a pas de petite mission, qu’il n’y a pas de grande mission, il y a simplement le programme que chacun doit accomplir avec le plus d’Amour possible ».




Ils me disent :

« Nous sommes heureux parce que, comme nous le disons toujours, dans un temps relativement court vous aurez l’immense joie de mettre une forme sur ce que nous sommes. Au lieu d’entendre la voix de notre canal qui transmet ce que nous avons à dire, vous pourrez percevoir ce que nous sommes avant de nous voir réellement.

Nous aimerions aussi vous dire ceci : les plans de l’astral vont s’interpénétrer de plus en plus ; le voile qui vous cache encore les mondes de l’astral vont devenir de plus en plus fins. Il ne faudra donc pas vous étonner si vous ressentez des présences auprès de vous ; elles seront parfois furtives, parfois vous n’aurez pas l’impression de reconnaître ces présences, mais vous aurez l’impression de les ressentir.

Plus çà ira, plus le plan de l’astral sera proche du plan de la Terre. Vous ressentirez ceux que vous avez aimés avec beaucoup plus de précision et de force. Il faudra cependant que cela ne vous perturbe pas.

Ceux que vous avez aimés feront en sorte de ne pas vous perturber (en fonction des plans où ils se trouvent). De toutes façons, plus vous évoluerez, et nous savons que vous allez beaucoup avancer dans les semaines et les mois qui viennent, plus vous aurez de contacts avec des plans élevés de l’astral.

Même si les voiles vous sont enlevés, vous n’aurez pas de contacts avec l’astral « inférieur », avec le petit astral, car dans l’astral il y a les plans essentiels et beaucoup de sous-plans. Vous n’aurez pas accès à certains plans de l’astral parce que vos vibrations seront bien plus élevées que celles de ces plans.

Vous pourrez avoir accès à ce que nous sommes, d’abord par bribes, par sensations ou intuitions. Vous aurez plus accès à ceux que vous avez aimés et qui viendront furtivement vous visiter.

Si nous vous disons cela, c’est parce que les choses se précisent, parce que vous aurez à vivre ces interpénétrations de plans et la levée progressive des voiles. Il faut absolument que cela ne vous perturbe pas.

Si demain vous percevez les êtres que vous avez aimés, vous pourrez également percevoir des êtres que vous avez aimés dans d’autres incarnations, mais que vous reconnaîtrez parce qu’à ce moment-là vos propres voiles seront enlevés. Il ne faudra pas que cela vous perturbe, et il ne faudra pas non plus leur demander de venir en permanence, parce que vous aurez votre mission à terminer, la mission « Planète Terre ».

Vous aurez beaucoup de surprises ! Vous n’êtes qu’au tout début des grandes surprises ! Les surprises seront individuelles tout comme elles seront planétaires.

Au niveau de votre planète et de la vie sur elle, et comme nous vous l’avons dit maintes fois, il y aura énormément de départs, mais ce seront des départs « choisis ». Que veulent dire les mots « départs choisis » ?

Cela veut dire que certaines âmes ont programmé de ne pas assister à la grande transition et que d’autres ont programmé de partir directement sur d’autres mondes de même nature, de même fréquence vibratoire que la planète Terre actuelle. Il n’y aura donc pas de traumatisme car ils n’iront pas dans l’astral de la Terre, ils partiront directement vers une autre destination. Ces êtres là sont encore totalement prisonniers de la matière et des plaisirs que procure la vie sur ce monde, qu’il s’agisse de plaisirs débridés ou du plaisir de l’argent ».

Ils me disent aussi ceci :

« Si vous avez profondément aimé des êtres qui étaient totalement englués dans la matière et qui partent directement vers une autre destination, vous aurez la possibilité d’aller leur rendre visite, où qu’ils soient, car cela vous sera permis.

Bien sûr, ces êtres ne vous verront pas parce qu’ils n’auront pas la possibilité d’élever suffisamment leur fréquence vibratoire, mais vous, vous les verrez et d’une certaine manière vous pourrez les aider à brûler les étapes, à aller beaucoup plus vite, et peut-être à retrouver des mondes de Lumière beaucoup plus rapidement qu’ils n’osaient espérer.

Parmi les mondes de troisième dimension, il y a des mondes de dualité et également des mondes d’unité. Tout n’est pas dualité sur les mondes de troisième dimension ; il peut y avoir des mondes qui vivent beaucoup plus en harmonie que sur cette terre.

L’univers est fantastique ! L’univers peut vous paraître très étrange mais il est absolument fantastique dans sa complexité et également dans sa simplicité. Tout est tellement bien orchestré ! La Source est une intelligence infinie, c’est le mathématicien le plus génial qui puisse exister dans l’univers, donc tout est merveilleusement bien orchestré ».

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube