Développer votre savoir intérieur

eveil tv

Comment obtenez-vous de l’information ?

Comment savez-vous quelque chose ?

Comment savez-vous que vous savez ?

par Dominique Lacroix

Nous croyons souvent que recevoir de la guidance est quelque chose d’un peu ésotérique ou nécessite d’avoir des dons psychiques particuliers permettant d’entendre ses guides, d’avoir des visions, des intuitions claires ou encore de faire des rêves prémonitoires. Cependant, nous avons oublié qu’en tant qu’être humain nous avons un système de guidance sophistiqué et très précis qui est nos sens et notre corps physique.

Actuellement, la plupart des gens ont appris à ne pas faire confiance à leur guidance et font leurs choix en fonction de leurs peurs, des attentes des autres, de la logique ou encore simplement par habitude. Ce système d’opération selon lequel la plupart des êtres humains évoluent actuellement se fonde principalement sur la peur et un sentiment d’isolement. Dans cet état, l’information qui est à notre portée pour nous aider à nous comprendre, comprendre ce qui se passe autour de nous, faire nos choix de vie et prendre des décisions provient d’une autorité extérieure. La science, la médecine, la religion, le système d’éducation, la famille et bien d’autres font partie de ces sources d’information auxquelles nous remettons l’autorité de nous informer et de nous dire ce qu’il en est et ce que nous devons faire.

Tous ces systèmes contrôlent jusqu’à notre façon de penser et même notre capacité d’imaginer nos possibilités futures. Nous n’accordons pas aux l’expériences que nous vivons la possibilité de nous enseigner quelque chose de nouveau. Une expérience difficile est le plus souvent perçue comme un échec, une erreur ou encore un manque de compétence.

Nous sommes alors dans la pensée et la logique et dans cet état, il y a beaucoup de questions et peu de certitude. Nous avons des opinions sur tout. Or une opinion est simplement l’idée qui nous parait la plus juste, la plus vraie et qui en fait correspond à nos croyances. Et nous essayons soit d’imposer, soit de justifier notre opinion aux autres – comme étant la meilleure. Et en même temps, nous avons peur que l’opinion des autres entraves nos choix et nos possibilités.

Dans ce système d’opération, la peur règne en maître : « Je n’ai pas ce qu’il faut, je suis ignorant, j’ai peur de me tromper, j’ai peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas faire la bonne chose, les autres sont mieux ou plus forts que moi, les autres savent mieux que moi, etc. »

Nous avons créé collectivement les systèmes de contrôles qui sont en place et pour nous en libérer nous devons consciemment nous en détacher. C’est seulement en réclamant notre pouvoir intérieur, en nous réconciliant avec notre nature énergétique et vibratoire, que nous pouvons commencer à opérer d’une nouvelle manière nous permettant d’avoir accès à une forme de savoir innée – le savoir intérieur.

L’ultime forme de guidance qu’est le savoir intérieur peut se présenter lorsque nous reprenons confiance en notre autorité intérieure. Lorsque nous sommes capables de nous laisser guider par notre cœur, lorsque nous nous  alignons à l’énergie de l’amour, l’information dont nous avons besoin provient de manière naturelle, à travers notre ressenti. Quand nous sommes dans cet état de savoir intérieur, nous savons que nous savons, car il n’y a ni questionnement ni doute.

Nos émotions et nos ressentis sont notre GPS humain. C’est un système très perfectionné qui nous permet de faire des choix qui correspondent à ce que nous désirons et préférons. C’est un système qui nous incite à aller vers ce que nous percevons comme agréable et qui nous fait nous éloigner de ce que nous percevons comme désagréable.

C’est donc notre capacité à ressentir qui nous permet d’évaluer l’information vibratoire avec laquelle nous entrons en contact. Mais la plupart du temps nous ignorons cette information, car nous avons été conditionnés à croire qu’elle est imaginaire et ne se base sur rien de concret.

Il faut donc réapprendre d’une part à ressentir et d’autre part à faire confiance à notre ressenti. Ce fonctionnement est inné, cependant parce que nous avons appris à ne pas faire confiance à notre ressenti, nous ne sommes plus capables d’interpréter avec clarté l’information qui devrait nous aider à discerner et à faire des choix en accord avec ce que nous sommes et ce que nous désirons vraiment.

NOUS SOMMES D’ABORD ET AVANT TOUT DES ÊTRES VIBRATOIRES VIVANTS DANS UN UNIVERS VIBRATOIRE

Nous avons tous tout ce qu’il faut pour évaluer l’information qui est présente autour de nous afin de faire des choix. Notre corps agit comme une boite de résonance ou une station radio si vous voulez. Et pour recevoir et comprendre ces informations, il s’agit simplement d’harmoniser notre fréquence avec ce que l’on veut savoir.

Il faut graduellement se réadapter. Lorsque vous avez un accident et que vous ne pouvez plus marcher, vous devez faire une thérapie pour réapprendre à marcher. Pour la plupart, c’est un processus d’apprentissage graduel qui dépend également du désir et de la croyance de chacun en ses capacités de réapprendre à marcher. Il en va de même pour se réapproprier notre capacité à ressentir et à « savoir de l’intérieur ».

Toutes les choses qui nous entourent et qu’on croit solides et matérielles, comme une maison, une chaise, un animal ou une fleur, sont faites d’énergie. Elles ne sont pas inanimées ou sans conscience. Et leur énergie (ou conscience) émet constamment des ondes vibratoires qui nous informent sur la nature de leur essence et nous avons tous la capacité d’interpréter cette information avec nos sens.

développement personnel
www.eveil.tv

Nous recevons constamment des vibrations sonores, visuelles, olfactives, gustatives, sensuelles ou énergétiques (ondes électriques, magnétiques, CEM champ électromagnétique, etc.) que nos sens physiques interprètent sans cesse et qui nous donnent de l’information sur ce qui se passe autour de nous.

Le monde autour de nous est comme une librairie qui nous présente un choix de livres à lire avec une infinie variété de thèmes. Nous lisons les titres et parfois feuilletons un peu, mais ultimement c’est notre décision de porter notre attention sur un livre – c’est-à-dire une personne, un objet, un événement ou un lieu – qui indique que nous entrons en accord vibratoire avec cette énergie.

Pour utiliser une autre comparaison, si vous voulez comprendre une autre personne, comprendre la perspective où elle se place, ce qu’elle ressent, ce qu’elle vit, vous devez vous mettre en état de réceptivité de sa fréquence vibratoire. Cela se fait en focalisant sur ce que vous voulez comprendre. Vous devez cesser d’émettre quelque chose d’autre et vous placer en état de réceptivité. Quand vous êtes dans le jugement ou que vous avez une opinion arrêtée sur quelqu’un ou quelque chose, quand vous êtes dans la condamnation ou dans la peur, vous émettez une fréquence qui ne vous permet pas d’être sur la même longueur d’onde que l’autre personne ou l’objet de votre attention. Autrement dit, vous ne pouvez pas recevoir clairement, car vous avez des interférences. Vous devez être en état de neutralité (en élevant votre vibration) pour recevoir clairement l’information, sans interférence.

C’est votre intention et votre point d’attention qui vont déterminer la fréquence sur laquelle vous opérez. Maintenant, vous n’amenez pas cette vibration dans votre champ d’énergie. Vous amenez votre conscience sur cette information afin de la lire. Elle ne fait pas partie de vous et n’a pas à vous affecter. Les personnes très empathiques sont affectées parce qu’elles focalisent leur attention sur une personne, un objet ou encore un lieu assez longtemps et elles se laissent entraîner par cette vibration sans maintenir leur alignement avec solidité. Elles abaissent leur vibration en entrant en résonance avec l’objet de leur attention au lieu de rester dans un état vibratoire plus élevé qui a alors l’effet contraire. Un état vibratoire plus élevé a la capacité d’entraîner l’autre dans une nouvelle énergie.

Porter votre attention sur quelque chose – positif ou négatif – signifie que vous acceptez et incluez cette information dans votre réalité, car l’univers est uniquement inclusif. L’univers ne fait pas la différence entre ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas. Il vous retourne tout ce qui est dans votre champ d’attention.

En conséquence, avant d’aller dans un endroit, acheter un livre, regarder un film, visiter un lieu dit sacré, etc. prenez le temps d’obtenir de l’information. Est-ce que cette énergie me soutient, m’aide à me sentir bien, est-ce que c’est expansif et agréable ou non ? Vous devez devenir conscient afin de faire des choix qui sont pour votre plus grand bien et vous font vous épanouir. Et en passant, ce qui est pour votre plus grand bien, lorsque vous êtes aligné avec votre vraie nature, ne peut être que pour le plus grand bien de tous, contrairement à ce que votre moi humain peut en penser.

Être conscient en tout temps de l’énergie qui nous entoure – par la manière dont nous nous sentons – est la première source de guidance et la plus importante.

Partagé par www.eveil.tv trouvé sur https://pressegalactique.com

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

Coral Polge la médium qui dessine le visage des disparus !

Eveil Tv - Spiritualité - paranormale - médium
Coral Polge la médium qui dessine le visage des disparus ! www.eveil.tv – médium Coral Polge la médium qui dessine le visage des disparus !




Coral Polge était une médium Anglaise (décédé en 2001) qui dessinait les visages des défunts qu’elle ne connaissait pas parfaitement sans avoir jamais pris aucun cours de dessins. Elle aurait ainsi réalisé plus de 60 000 portraits.  

Coral Polge disait être guidée par le peintre Quentin Delatour peintre Français né le 5 septembre 1704 à Saint-Quentin et décédé le 17 février 1788 , il lui aurait permis de réaliser les dessins depuis l’au delà en contact avec elle.

Une photo de Coral Polge 

Eveil Tv - Paranormale - Spiritualité
Coral Polge la médium qui dessine le visage des disparus !

Voici quelques dessins de Coral Polge

Eveil Tv - Paranormale - Spiritualité
Coral Polge – médium qui dessine le visage des disparus




Eveil Tv - spiritualité - paranomale
Coral Polge – médium qui dessine le visage des disparus
Eveil Tv - spiritualité - paranomale
Coral Polge – médium qui dessine le visage des disparus
Eveil Tv - spiritualité - paranomale
Coral Polge – médium qui dessine le visage des disparus
Eveil Tv - spiritualité
Coral Polge la médium qui dessine le visage des disparus !




Eveil Tv - spiritualité
Coral Polge la médium qui dessine le visage des disparus !
Eveil Tv - spiritualité
Coral Polge la médium qui dessine le visage des disparus !
Eveil Tv
Coral Polge – médium qui dessine le visage des disparus

Article: Eveil Tv

 

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

4 films sur la spiritualité

Eveil Tv

I Origins

Eveil Tv

un jeune étudiant doctorant en biologie moléculaire, porte ses recherches sur l’évolution de l’œil et pour cela photographie les yeux des humains depuis des années. Il rencontre Sofi, une jeune fille énigmatique, et ont tous deux un coup de foudre et ce malgré leurs notions différentes de la vie, il est scientifique et elle, spiritualiste. Tout bascule lorsqu’elle est victime d’un accident mortel dans un monte-charge.




Après une longue période de deuil, Ian continue ses recherches. Sept ans plus tard, il épouse Karen, sa partenaire de laboratoire, et ont un fils. Sur demande d’un docteur de l’hôpital, le Dr Simmons, des scans de l’iris de l’enfant sont effectués par ce dernier. Les scans correspondent à l’iris d’une personne morte, ce qui est impossible vu que chaque œil est unique. Le couple découvre ensuite qu’en Inde, à Delhi, les yeux d’une jeune fille ont été scannés trois mois auparavant et correspondent à ceux de Sofi. Karen convainc Ian de prendre l’avion et de rechercher la fillette. Il la retrouve et effectue des tests pour vérifier s’il y a des correspondances entre la fillette, qui se nomme Salumina, et Sofi. Les résultats n’étant pas totalement concluants, il est très déçu. Il veut ramener Salumina chez elle, mais en voyant l’ascenseur béant, elle se met à hurler et pleurer, et se cramponne à lui. Ian sait alors que la petite Salumina est la renaissance de Sofi, son grand amour.

Prophetie des Andes

Eveil Tv - Film spirituel
la prophéties des andes films

La Prophétie des Andes est le premier roman de James Redfield paru en 1993. Plus de 20 millions d’exemplaires ont été vendus dans plus de 35 pays. Un film du même nom fondé sur le roman est sorti en 2006.

Le film est tiré du livre

La Prophétie des Andes traite de concepts du courant New Age. Ils sont mêlés à une fiction dans laquelle le personnage principal entreprend un voyage au Pérou afin de trouver les révélations contenues dans un manuscrit ancien.




Lovely Bones

eveil tv - films
Lovely Bones – film

L’histoire d’une jeune fille assassinée qui, depuis l’au-delà, observe sa famille sous le choc de sa disparition et surveille son meurtrier, ainsi que la progression de l’enquête..

Sept ans au Tibe

eveil tv - films spirituels
Sept ans au Tibet

À l’été 1939, l’alpiniste autrichien Heinrich Harrer fait partie d’une expédition germano-autrichienne visant à gravir le Nanga-Parbat, un sommet inviolé de l’Himalaya, situé à l’époque aux Indes britanniques (aujourd’hui au Pakistan), et ce au moment même où éclate la Seconde Guerre mondiale. Harrer abandonne sa femme enceinte en Autriche.

Fait prisonnier par les Anglais avec ses compagnons, il réussit à s’évader en 1944. Commence alors une longue errance qui le mène, avec son ami Peter Aufschnaiter, à Lhassa, la capitale du Tibet, où il fait la connaissance du 14e dalaï-lama, Tenzin Gyatso, alors âgé de 11 ans, dont il devient l’ami. Cette rencontre le transforme.

L’invasion du Tibet par la Chine en 1950 l’oblige à fuir. Il quitte le dalaï-lama à regret. À l’occasion de cette séparation, Tenzin Gyatso lui offre une boite à musique pour son fils.

Finalement, Heinrich Harrer découvre son fils, se réconcilie avec lui grâce à la boîte à musique et lui fait partager sa passion de l’alpinisme.

source Wikipedia




L’ambre ses vertus

AMBRE :


Particularité : à porter sur de longues périodes en bracelet ou a la hauteur de la gorge. Pour soigner les bébés, la mère devra porter le collier d’abord elle-même
Association : associé a l’aigue-marine, soulage les inflammation des amydhales
Bijou : en bracelet pour le psyché ou en collier a la hauteur de la gorge
Elixir : en compresse pour les plaies et blessures/ à boire en guise d’antibiotique / pour les rhumatismes à boire et en massage




Rayonnement, réussite de nos activités, optimisme. L’ambre nous débarrasse de nos angoisses, réchauffe le corps, favorise le processus d’auto guérison, efficace pour les maux de dents des enfants, poser l’ambre sur les parties douloureuses pour calmer, favorise la guérison de l’asthme et de la bronchite.

AMBRE : oléorésine fossile (organique, amorphe, secondaire).

Cette résine de pin fossilisée est l’un des piliers de la lithothérapie. Très complet et possédant de nombreuses vertus autres que celles bien connues de calmer les douleurs des poussées dentaires de nos enfants. L’ambre est un parfait compagnon thérapeutique pour tous les ages.

Propriétés communes :

L’ambre purifie et recharge l’ensemble du système énergétique (en bracelet, collier, pendentif ou galet), on peut l’appliquer sur tous les Chakras et toutes les zones de blocages. Protège les voies respiratoires (grippes, rhumes, maux de gorge, problèmes ORL), adoucit les crises d’asthmes (collier, chakra cœur) et les douleurs dentaires (mettre en bouche entre la joue et la dent). Traite le goitre (on peut l’associer à la chrysoprase), régule la thyroïde (chakra gorge). On l’associe au quartz sur la zone douloureuse pour traiter les hernies discales.

Calme les rougeurs et les irritations dermiques (Chakra cœur, sur zone), les problèmes de disfonctionnement des organes digestifs (foie, rate, vésicule biliaire, rate, estomac) sur le Chakra du plexus, les douleurs physiques en général. Traite certaines formes de rhumatismes et problèmes articulaires : sur zone ou chakra cœur (collier, pendentif). Active les capacités d’auto guérison de l’organisme. Rassure l’homme sur sa virilité.

Redonne de l’énergie et de la gaîté, combat la fatigue (chakra du plexus solaire), les angoisses, les tendances dépressives et suicidaires (chakra cœur ; on peut lui associé une pierre rose ou verte pour plus d’efficacité). Evacue le stress et la négativité en général. Stimule la mémoire et la créativité : chakra solaire, 3ème oeil ou un morceau posé sur le bureau par exemple.

Utile aux thérapeutes et tous ceux travaillant dans le social ou le caritatif, ceux en contact avec le public : protège l’aura des énergies négatives et des entités, ainsi que du vampirisme énergétique et psychique.

L’ambre agit comme une éponge, il convient donc de le maintenir chargé quotidiennement, particulièrement lorsque nous sommes malades ou soumis à des situations pénibles ou difficiles. Il peut se saturer rapidement et perdre de son efficacité. Il devient ainsi plus terne, c’est un des signes mais peu aussi garder son éclat et être complètement négatif (tester au pendule ou ressentez, en le tenant en main, si vous percevez des picotements ou des sensations désagréables : si oui, essayez de le recharger. Si le rechargement ne donne rien, remettez-le à la Terre et utilisez en un autre).

Propriétés additionnelles :

L’ambre noir est traditionnellement utilisé pour se protéger des mauvais sorts. Recharge le chakra racine, fortifie l’ancrage.


L’ambre doré
attire les énergies de richesse spirituelle et matérielle, (à porter sur soi). C’est un « cristal » d’abondance complet. Véhicule les énergies d’insouciance, de calme et de sérénité ; renforce la confiance en soi et dans ses choix.


L’ambre brun
appelé aussi « ambre cognac » (il a la couleur du fameux alcool) agit plus spécifiquement sur le corps physique et éthérique : il favorise l’aspect matériel de la vie et la bonne santé du corps. Bon pour calmer les peurs, les angoisses, les sentiments de manque et de pénurie.

L’ambre vert
: rare à l’état naturel : de nombreuses inclusions lui donne une couleur vert sombre, voir kaki ; la plupart de ceux trouver en bijouterie sont artificiels et sans vertus thérapeutiques : belle couleur vert émeraude. Il agit spécifiquement sur le corps émotionnel (chakra cœur) et sera parfait pour éliminer tout ce qui nous empêche de retrouver notre joie de vivre. Il est très efficace pour le bon fonctionnement de la rate, du pancréas et des reins.





L’ambre miel
apporte beaucoup de douceur, de tendresse et de calme. Pouvoir purifiant remarquable sur les corps physique, éthérique, émotionnel et mental. A utiliser en pose sur le 3ème chakra pour évacuer les énergies et mémoires émotionnelles stockées : séance de 20 mn, de préférence le soir au coucher en y mettant l’intention et de la gratitude. Récupérez la pierre le matin dans les draps si vous vous êtes endormi comme un bébé.

L’ambre bleu de Saint Domingue (très rare !) aide à développer les capacités extrasensorielles. Stimule les capacités artistiques, l’imagination et la créativité.

Les colliers et les bracelets d’ambres sont particulièrement indiqués pour les bébés, les enfants et les personnes âgées. Agit contre la pollution en stimulant le métabolisme et en renforçant l’aura.

Les colliers ou bracelets d’ambre mixte, c’est-à-dire comportant plusieurs variétés d’ambre permet de  bénéficier de toutes les vertus énumérées dans cette description

Trouver de l’ambre sur Amazon

.

 source

D’AUTRES ARTICLES SUR LE MÊME SUJET

La significations des pierres et leur pourvoir

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube




Conscience et cerveau

Eveil Tv - conscience

Conscience et cerveau

Article de Vincent.S

Est-ce que le cerveau produit la conscience ou est-ce que la conscience utilise le cerveau ?

C’est pendant une expérience hors du corps que la réponse m’est apparue. Si je vois mon corps endormi au-dessous de moi, avec mon cerveau bien à sa place dans mon crâne et que je réfléchis, pense et perçois mieux les choses, de façon bien plus claire qu’à l’état de veille, ça ne peut pas être le fruit du cerveau.




Pour moi, la conscience précède le cerveau. Elle utilise le cerveau qui peut être perçu comme une interface entre l’immatérielle et la matière, entre la conscience et le corps. Plus qu’un corps, nous sommes un esprit qui utilise le corps le temps d’une vie.

Avec la physique quantique et les milliers de témoignages recueillis sur, entre autres, la survie de la conscience après la mort, il y a de plus en plus de recherches dans ce domaine qui tendent à démontrer que la conscience n’est pas issue du cerveau. Par exemple le cardiologue Pim Van Lommel a fait une étude sur des personnes ayant vécu des NDE (Expérience de mort imminente), voici l’une de ses interviews.

Tout récemment, une équipe scientifique anglaise a réalisé une étude sur plus de 2000 cas et a, selon elle, les preuves d’une vie après la vie.
En France le Docteur Charbonnier est convaincu de la survie de la conscience après la mort (Site et vidéos), en Suisse le centre ISSNOE (Institut Suisse des sciences noétiques (www.issnoe.ch Fondation reconnue d’utilité publique) s’intéresse aux états modifiés de conscience tout comme l’INREES en France. Il y a plusieurs Professeurs en médecine, docteurs qui, soudainement après avoir vécu une expérience ont changé radicalement de point de vue alors qu’ils avaient une approche exclusivement matérialiste, par exemple le neurochirurgien et ancien enseignant à Harvard Eben Alexander.

Ce cas n’est pas isolé, il y en a beaucoup, il suffit d’une expérience pour savoir et changer.

À chacun de se faire sa propre opinion en respectant celle des autres. Ce qui n’aide personne, c’est la pensée exclusive.

Souvenons-nous également qu’il y a quelques siècles à peine, la terre était plate et l’univers tournait autour. Ceux qui ne pensaient pas comme la pensée dominante étaient considérés comme des fous, des illuminés. À chaque grand changement, grandes découvertes qui peuvent bouleverser le mode de pensée dominant, nous pouvons nous rappeler de l’aphorisme d’Arthur Schopenhauer « Toute vérité passe par trois étapes. Tout d’abord, elle est ridiculisée. Deuxièmement, elle est violemment combattue. Puis finalement, elle est acceptée comme une évidence ».

Source de l’article https://sapprendre.ch

 




Rejoindre Eveil Tv sur Youtube pour recevoir les nouveau documentaire

YouTube-logo-Eveil tv

 
Interview de Vincent
 

Un moine Bouddhiste de 200 ans momifié retrouvé en position de méditation

eveil tv - science

Un moine bouddhiste mongol, de 200 ans, a été découvert dans la province de Songino Kharikhan le 27 Janvier 2015. Il est soupçonné d’être en «méditation profonde» et «n’est pas mort». Selon le Siberian Times, le moine a été recouvert d’une peau de bête et a été trouvé les jambes croisées dans la position du lotus. Non seulement il était toujours en position assise mais ses paumes ouvertes sont placées l’une sur l’autre dans le «dhyaan mudra».

Le Dr. Barry Kerzin, un docteur renommé et lui-même moine bouddhiste selon le Dalaï Lama, croit que le moine est dans le tukdam, qui est l’une des étapes les plus profondes de la méditation. « J’ai eu le privilège de m’occuper de quelques adeptes de la méditation qui étaient plongés en état de tukdam. Si la personne est capable de rester dans cet état pendant plus de trois semaines – ce qui arrive peu souvent – son corps rétrécie graduellement, et au final il ne reste que les cheveux, ongles et vêtements de l’individu. Comme c’est souvent le cas, les gens qui vivent près du moine peuvent voir un arc en ciel briller dans le ciel pendant plusieurs jours. Cela veut dire qu’il a trouvé un corps ‘arc en ciel’. C’est l’état le plus proche de celui du Bouddha’, a dit le Dr Kerzin.

eveil tv
Un moine Bouddhiste de 200 ans momifié retrouvé en position de méditation

Les journaux locaux ont rapporté que le moine a été trouvé dans une cave de la région de Kobdsk par un homme, qui a d’abord caché la momie à son domicile de Oulan Bator, la capitale de la Mongolie. L’homme qui n’est connu que par son prénom pour l’instant – Enhtor, prévoyait de vendre la momie sur le marché noir quand la police a eu des échos de son projet et l’a arrêté.

Alors que le moine est actuellement sous la garde du Centre national d’expertise médico-légale, Enhtor risque de 5 à 12 ans de prison ou une amende pouvant aller jusqu’à $ 43,000, s’il est reconnu coupable de trafic de contrebande des biens patrimoniaux en vertu de la législation mongole.

Les rumeurs vont bon train que le moine momifié a pu être le professeur du 12è Pandito Hambo Lama Dashi-Dorzho Itigilov (1852 – 1927), dont le corps a aussi été retrouvé dans un état similaire de contemplation méditative. Cependant dans ce cas là, il est dit que Dashi-Dorzho a donné l’ordre à ses disciples d’exhumer son corps 30 ans après sa mort. Ses disciples ont découvert le corps dans la position du lotus, son corps n’étant pas encore rentré en phase de décomposition.

source

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

Le Capteur de Rêves, la signification amérindienne

Eveil Tv - spiritualité

Dans la culture amérindienne, le capteur de rêves conserve les belles images de la nuit et brûle les mauvaises aux premières lueurs du jour. À l’origine, destiné aux enfants, le capteur de rêves est aujourd’hui autant utilisé par les adultes.




Selon la culture huronne, les humains font tous partis du Grand Esprit, créateur de la nature et des hommes. Celui-ci nous suggère des rêves afin que nous puissions mieux nous comprendre. Le rêve est le véhicule qui permet l’échange entre l’Homme et le Grand Esprit.

Toujours selon cette culture, le rêve est l’expression des besoins de l’âme. Il est aussi primordial de satisfaire les besoins de l’âme que ceux du corps. Le rêve permet de se libérer. Il assure l’équilibre. Si on écoutait la démarche que les rêves nous proposent, on comprendrait beaucoup mieux les besoins de l’âme.

Le capteur de rêves est utilisé pour aider à contrôler les rêves, dans la mesure où l’on peut contrôler ses pensées, sa vie. À l’origine, il était destiné aux enfants qui faisaient de mauvais rêves. Il s’agit d’un petit cerceau fait d’une branche d’arbre. Dans ce cerceau, est tissé un filet de la forme d’une toile d’araignée comportant un trou au centre. Pendant la nuit, les mauvais rêves resteront pris dans le filet, pour être brûlés par les premières lueurs du jour. Les beaux rêves passeront à travers le trou du centre pour être conservés dans les plumes installées autour du cerceau. Les plumes représentent L’amour, la douceur et la bonté. On peut aussi insérer sur le filet du capteur, des petits objets précieux, comme une petite pierre de couleur ou tout autre objet qui pour nous est précieux.

Le capteur aide l’enfant à mieux cerner ses idées et permet à l’adulte de vérifier les peurs de l’enfant. Le petit apprend ainsi à faire le tri dans les pensées qu’il veut garder et celles dont il veut se départir.

Le capteur de rêves est l’un des objets le plus important. Ils est surtout utilisé par les tribus Ojibwas, les Sioux, les Creek, les Zunis, les Tinglits, mais les tribus du sud (Apache, Cherokee, Natchez, Napochi Algonquin etc.) et même les Hopis évoquent eux aussi des légendes concernant l’Araignée Femme.

Eveil Tv

Le capteur de rêves servait à filtrer les bons des mauvais rêves. Celui-ci laissait passer à travers les mailles les bons rêves et les songes utiles et emprisonnait dans ses mailles les cauchemars et tout ce qui pouvait perturber le dormeur et lorsque venait le jour grand-père soleil détruisait toutes les mauvaises énergie à l’aide de ses rayons du soleil.

Le rêve est le véhicule qui permet l’échange entre les hommes et le grand esprit et l’expression des besoins de l’âme.

Il est essentiel de satisfaire les besoins de son âme comme ceux de son corps. Le rêve permet de se libérer et assurer l’équilibre.

Il est principalement de forme ronde mais dans certaines tribus comme chez les iroquois il était en forme de goutte, tressé d’une toile en fibre d’ortie ou de tendons d’animal, qu’ils teignaient ensuite en rouge à l’aide d’écorce de prunier sauvage.

On note que cette façon de faire concernait la période du début su siècle car de nos jours la méthode de tressage a bien changé et les matériaux aussi surtout avec l’arrivée des hommes blancs.Au 20 ième siècle, la fibre d’ortie et les tendons d’animal on été remplacés par de la fibre d’autres plantes puis quelques années plus tard par des matériaux synthétiques.

Lors de l’arrivée des hommes blancs les perles de verres sont venues ajouter une touche de couleur, mis sur des lacets de cuir elles ont d’abord servi de décors.

Puis les Amérindiens y ont inséré des plumes pour aider à guider les bons rêves sur le dormeur.

Il n’y a pas eu que l’aspect du capteur de rêves qui a changé mais aussi sa signification. Chacun interprète le capteur à sa façon (porte- bonheur, aide à décrire l’avenir etc.).

Certaines personnes disent aussi que le capteur de rêves doit être surtout placé devant une fenêtre pour qu’il puisse fonctionner, mais faut bien se rappeler que les Amérindiens n’avaient pas de fenêtre dans leur tepee.

Celui-ci doit être placé de façon à avoir les premières lueurs du soleil pour que les mauvais rêves prient aux pièges soient brûlés.

Il ne faut pas oublier que le capteur de rêve sert de filtre pour empêcher les cauchemars de venir troubler les dormeurs.

source




Rejoindre Eveil Tv pour suivre les articles

L’oracle de la Triade

Eveil Tv - Oracle

Dominike DUPLAA, passionné de calligraphie, a créé ce jeu dont la symbolique des nombres et des lettres s’interpénètrent. Il associe traditions et religions du bassin méditerranéen et tradition bouddhique pour ce jeu hors du commun. 57 lames
LIEN POUR COMMANDER L’ORACLE

 

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube

 




Ce que votre âme veut que vous vous rappeliez

Vous n’avez pas une âme, vous êtes une âme et vous avez un corps. ☼((C.S Lewis))☼
Ben que cela puisse donner cette impression, votre âme n’est pas séparée de vous. En vérité, elle est votre véritable existence. Nous sommes tout simplement l’ombre de tout ce que nous sommes et il est si facile d’oublier qui nous sommes, d’où nous venons et ce que nous pouvons être. Parfois, nous avons juste besoin d’un petit rappel.

Vous êtes exactement où vous êtes censé être.

Peu importe les circonstances, peu importe le trajet que vous avez emprunté pour en arriver là où vous êtes en ce moment présent. Les choix, les résultats, les chemins que vous avez pu prendre et ne pas prendre. Votre âme veut que vous sachiez que tout arrive pour une raison, et rien ne se passe par hasard. Ayez confiance, tout va bien se passer.

L’estime de soi est mesurée par vous, et vous seul

Si vous cherchez constamment en dehors de vous l’approbation et la validation, vous ne serez jamais heureux. Nous sommes tous différents et nous percevons tous les choses de différentes manières, mais votre réputation n’est pas quelque chose que vous pouvez vraiment contrôler. Votre réputation n’est pas vraiment entre vos mains, alors arrêtez d’essayer de satisfaire tout le monde autour de vous et commencez à vous plaire.

Il n’est jamais permis de détériorer une âme humaine pour l’avantage des autres, ni de faire un scélérat pour le service des honnêtes gens.
[ Jean-Jacques Rousseau ]

Débarrassez-vous de vos peurs

Il y a seulement deux vérités dans tout l’univers, la première est l’amour et la seconde est la peur. Dans une égale opposition l’une de l’autre. Pour rester dans un état d’amour vrai et pur, l’essence de l’existence et de la vie elle-même, on ne doit pas être dirigé par la peur.

« La peur a frappé, l’amour répondit et il n’y avait personne. » – Inconnu

Lorsque les temps sont durs, changez votre façon de voir les choses

Toutes les émotions d’inquiétude, les conflits, la culpabilité, les regrets et la tristesse viennent du fait que vous ne vivez pas dans le moment présent. C’est seulement en vivant pleinement l’instant présent que nous pouvons modifier notre point de vue et comprendre que les incidents de la vie sur une grande échelle sont mineurs.

Ne vous attardez pas sur le passé et ne rêvez pas de l’avenir. Trouvez votre passion et agissez. Le prochain moment de votre vie n’est pas plus important que l’instant présent. Réalisez aujourd’hui votre rêve de demain, et comprenez que vos actions passées étaient destinées à vous aider à apprendre et évoluer. Alors laissez-les partir, laissez-les être et appréciez tout ce que vous avez en ce moment.

Le moment présent est le seul qui vous soit promis. À partir de maintenant, votre vie pourrait s’arrêter en un instant. Au lieu de vous préoccuper des moments à venir ou de perdre le sommeil à cause des moments passés, aimez et vivez vraiment l’instant présent.

Screen Shot 2015-12-10 at 7.39.13 PM

Ce n’est que temporaire.

Si vous êtes dans un mauvais endroit, ce n’est que temporaire. Si vous êtes dans un bon endroit, c’est probablement aussi temporaire. Les choses ne durent pas dans la vie. L’univers est en constante évolution et nous aussi. Tout dans cet instant est éphémère. Ne vous y habituez pas.

Vous avez ce qu’il faut.

Tout ce dont vous avez besoin est déjà en vous. Apprenez à vous connaître, à vous asseoir avec vous-même et à vous comprendre. Tout ce dont vous avez besoin, votre force, le courage, la compassion et l’amour, tout existe à l’intérieur. Vous avez le choix, prenez ce dont vous avez besoin  et faites-le ressortir dans le monde.

Et toutes les compétences, tous les talents, et toute la motivation dont vous avez besoin pour réussir sont déjà en vous. Vous devez croire en vous et faire votre maximum pour arriver là où vous voulez être. Vous avez déjà tous les outils nécessaires.

Vous n’avez pas besoin de changer.

Si vous voulez changer, changez ! Mais comprenez que vous n’avez pas réellement besoin de changer quelque chose chez vous. Vous êtes assez bien et assez intelligent comme vous êtes. Ne laissez personne vous dire que vous devez changez qui vous êtes. Acceptez votre destin.

Comprenez que vous ne pouvez pas contrôler la moindre petite chose dans la vie. Relâchez le contrôle. N’essayez pas de tout commander autour de vous. Laissez l’univers faire ce qu’il va faire. Lorsque vous arrêterez d’essayer de tout contrôler, vous irez tellement mieux.

Relâchez votre besoin de contrôle

Penser que vous pouvez avoir le contrôle sur les résultats de votre vie est une illusion créée par vous-même. Nous ne connaissons pas ce que l’avenir nous réserve et nous ne pouvons pas percevoir et comprendre les conséquences de chaque action et réaction, nous devons donc aimer sans attachement, et vivre sans attente et sans jugement.

Acceptez

En vous mettant dans un état d’acceptation, de l’acceptation de tout ce qui est bon et mauvais. Vous vous libérerez de votre besoin de contrôle, vous vous libérerez de vos peurs et vous relâcherez vos attentes afin de pouvoir vivre dans le moment présent.

Sans l’acceptation, rien ne peut prospérer. Il s’agit de la vraie prière, ne pas demander ce que vous voulez, les désirs de votre cœur, mais accepter toutes les bénédictions de la vie et être reconnaissant pour tout en retour. Un cycle d’amour qui continue à grandir.

Souvenez-vous d’où vous venez.

Lorsque vous connaissez le début, vous connaîtrez la fin. Lorsque nous comprenons que notre conscience est éternelle, nous comprenons qu’en réalité nous sommes de l’énergie.

Une énergie, une âme, une conscience qui évolue, apprend et grandit constamment. Chaque incarnation apporte de nouvelles leçons, et de nouvelles expériences. Nous provenons de l’énergie et nous redeviendrons énergie.

Rappelez-vous que vous n’êtes pas seul.

Vous n’êtes jamais seul. Il y aura toujours quelqu’un pour vous. Et même si vous êtes coincé sur une île déserte, il y aura toujours vous.

On dit qu’Albert Einstein croyait qu’il y avait effectivement une réalité alternative ou un autre monde, au-delà de notre propre vision. Étant donné que les yeux physiques étaient seulement capables de visualiser le spectre 3D dans un nombre limité de couleurs.

Ce qui est au-delà du voile de notre physique est l’énergie. L’immense énergie, parfois, vous pouvez la ressentir, d’autres fois, vous pouvez ramasser de légères irrégularités. Nous ne sommes jamais vraiment seuls. Vous êtes toujours entouré par l’invisible, et si vous choisissez d’appeler, croyez-moi, vous pourriez être surpris par la réponse.

Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle, nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine. ☼((Teilhard de Chardin))

Article inspiré de Ce que votre âme veut que vous vous rappeliez

thespiritscience.net

http://www.espritsciencemetaphysiques

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

Les 14 Entraînements à la Pleine Conscience

Eveil Tv - spiritualité




Les 14 Entraînements de l’Ordre de l’Inter-Etre 

 Les 14 Entraînements à la Pleine Conscience représentent l’essence de la Communauté de l’Inter-Etre. Ils sont la torche qui éclaire notre chemin, le bateau qui nous porte, le maître qui nous guide. Ils nous permettent de toucher la nature de l’inter-être dans tout ce qui est, et de voir que notre bonheur est étroitement lié à celui des autres. L’inter-être n’est pas une théorie ; c’est une réalité que chacun d’entre nous peut expérimenter directement, à tout moment dans sa vie quotidienne. Les 14 Entraînements à la Pleine Conscience nous aident à cultiver la concentration et la vision profonde qui nous libèrent de l’angoisse et de l’illusion d’un soi séparé.




 

Premier Entraînement : Ouverture d’esprit

Conscients de la souffrance provoquée par le fanatisme et l’intolérance, nous sommes déterminés à ne pas faire preuve d’idolâtrie et à ne pas nous attacher à une doctrine, une théorie ou une idéologie, même bouddhiste. Nous nous engageons à voir les enseignements bouddhistes comme des moyens pour nous guider et développer notre compréhension et notre compassion. Ce ne sont pas des doctrines pour lesquelles nous nous battrons, nous tuerons ou nous mourrons. Nous comprenons que le fanatisme, quelle que soit sa forme, est la conséquence d’une vision dualiste et discriminante. Nous nous entraînerons à regarder toute chose avec ouverture d’esprit et avec la vision de l’inter-être pour transformer le dogmatisme et la violence en nous et dans le monde.

Deuxième Entraînement : Non-attachement aux vues

Conscients de la souffrance provoquée par l’attachement aux vues et aux perceptions erronées, nous sommes déterminés à éviter de faire preuve d’étroitesse d’esprit et de nous attacher aux vues actuelles. Nous nous engageons à apprendre à pratiquer le non-attachement aux vues en gardant l’esprit ouvert aux expériences et aux visions profondes des autres afin de bénéficier de la sagesse collective. Nous sommes conscients que notre savoir actuel n’est pas une vérité absolue et immuable. La vision profonde se révèle par la pratique de l’écoute compatissante, du regard profond et du lâcher-prise des notions plutôt que par l’accumulation de connaissances intellectuelles. La vérité est à trouver dans la vie, nous observerons à chaque instant la vie en nous et autour de nous pour apprendre tout au long de notre vie.

 

Troisième Entraînement : Liberté de pensée

Conscients de la souffrance provoquée quand nous imposons nos vues à autrui, nous sommes déterminés à ne forcer personne, pas même nos enfants, à adopter nos vues, que ce soit en ayant recours à l’autorité, à la menace, à l’argent, à la propagande ou à l’endoctrinement. Nous nous engageons à respecter le droit d’autrui d’être différent, d’exercer sa liberté de conscience et de prendre ses propres décisions. Néanmoins, nous apprendrons à aider les autres à se libérer aussi du fanatisme et de l’attachement aux vues par la parole aimante et un dialogue compatissant.

 

Quatrième Entraînement : Conscience de la souffrance

Conscients que le regard profond sur la nature de la souffrance peut nous aider à développer notre compréhension et notre compassion, nous sommes déterminés à revenir à nous-mêmes pour reconnaître notre souffrance, pour l’accepter, l’embrasser et l’écouter avec l’énergie de la pleine conscience. Au lieu de la fuir et de la masquer par le recours à la consommation, nous ferons de notre mieux pour pratiquer la respiration consciente et la marche méditative afin de regarder profondément ses racines. Nous sommes conscients que c’est seulement en les appréhendant que nous trouverons le chemin de la cessation de la souffrance. Une fois notre propre souffrance pénétrée, nous serons capables de comprendre celle des autres. Nous nous engageons à trouver tous les moyens : contact personnel, téléphonique, électronique, audiovisuel ou autre… pour nous éveiller à la souffrance actuelle présente partout dans le monde. Nous chercherons à aller vers ceux qui souffrent afin de comprendre leur situation et de les aider.

Cinquième Entraînement : Vie saine et compatissante

Conscients que le vrai bonheur est enraciné dans la paix, la solidité, la liberté et la compassion, nous sommes déterminés à ne pas amasser d’argent, de biens alors que des millions de gens meurent de faim, à ne pas vivre dans le but d’acquérir la célébrité, le pouvoir, les richesses ou les plaisirs sensuels qui peuvent provoquer beaucoup de souffrance et de désespoir. Nous regarderons profondément comment nous nourrissons notre corps et notre esprit par la nourriture comestible, les impressions sensorielles, la volition et la conscience. Nous nous engageons à nous abstenir de jeux de hasard, d’alcool, de drogues et de tout autre produit tel que certains sites internet, jeux électroniques, émissions de télévision, films, magazines, livres et conversations, qui peuvent intoxiquer notre corps, notre conscience ainsi que le corps et la conscience collectifs. Nous consommerons de manière à préserver la compassion, la joie, le bien-être dans notre corps, notre conscience et dans le corps et la conscience collectifs de notre famille, de notre société et de la terre.

Sixième Entraînement : Prendre soin de la colère

Conscients que la colère bloque la communication et crée de la souffrance, nous nous engageons à prendre soin de l’énergie de la colère quand elle surgit, à reconnaître et à transformer ses semences qui sont profondément enfouies dans notre conscience. Quand la colère se manifeste, nous sommes déterminés à ne rien dire, à ne rien faire mais à pratiquer la respiration consciente ou la marche méditative pour la reconnaître, l’embrasser et la regarder profondément. Nous sommes conscients que les racines de la colère ne sont pas extérieures à nous-mêmes mais se trouvent dans nos perceptions erronées et dans le manque de compréhension de notre propre souffrance et de celle de l’autre personne. En contemplant l’impermanence, nous pourrons nous regarder ainsi que la personne qui, selon nous, est à l’origine de notre colère, avec les yeux de la compassion et alors reconnaître combien nos relations sont précieuses. Nous pratiquerons la Diligence Juste pour cultiver notre capacité de compréhension, d’amour, de joie et d’inclusivité. Ainsi, nous transformerons progressivement la colère, la violence, la peur en nous et nous aiderons les autres à faire de même.

Septième Entraînement : S’établir heureux dans le moment présent

Conscients que la vie n’est accessible que dans le moment présent, nous nous engageons à nous entraîner à vivre pleinement chaque instant de notre vie quotidienne. Nous essaierons de ne pas nous perdre dans la dispersion, de ne pas nous laisser emporter par les regrets du passé, les soucis du futur ou l’avidité, la colère et la jalousie du présent. Nous pratiquerons la respiration consciente pour être attentifs à ce qui se passe dans l’ici et le maintenant. Nous sommes déterminés à apprendre l’art de vivre en pleine conscience en touchant les éléments merveilleux, rafraîchissants et porteurs de guérison qui sont en nous et autour de nous, quelle que soit la situation. Ainsi, nous pourrons cultiver les semences de joie, de paix, d’amour et de compréhension en nous-mêmes, afin de faciliter le travail de transformation et de guérison dans notre conscience profonde. Nous sommes conscients que le vrai bonheur dépend principalement de notre attitude mentale et non des conditions extérieures. Nous pouvons vivre heureux dans le moment présent simplement en reconnaissant que nos conditions de bonheur sont déjà plus que suffisantes.

Huitième Entraînement : Communauté véritable et communication

Conscients que le manque de communication mène toujours à la division et à la souffrance, nous nous engageons à nous entraîner à la pratique de l’écoute compatissante et de la parole aimante. Sachant qu’une communauté véritable est fondée sur l’inclusivité et la pratique concrète de l’harmonie des vues, de la pensée et de la parole, nous nous efforcerons de partager notre compréhension et nos expériences avec les membres de la communauté afin de parvenir à une vision profonde collective.

Nous sommes déterminés à apprendre à écouter attentivement sans juger ni réagir et à ne rien dire qui puisse entraîner discorde ou rupture au sein de la communauté. A chaque difficulté, nous resterons avec notre sangha et pratiquerons le regard profond sur nous-mêmes et les autres pour en reconnaître toutes les causes et conditions, y compris nos propres énergies d’habitudes. Nous assumerons la part de responsabilité que nous avons probablement eue dans le conflit et garderons la communication ouverte. Nous ne nous comporterons pas en victime mais ferons de notre mieux pour trouver les moyens de nous réconcilier et de résoudre tous les conflits, aussi petits soient-ils.

 

Neuvième Entraînement : Parole sincère et aimante

Conscients que les paroles peuvent être source de souffrance et de bonheur, nous nous engageons à apprendre à dire la vérité de manière aimante et constructive. Nous utiliserons seulement des paroles qui inspirent la joie, la confiance et l’espoir autant que la réconciliation et la paix avec nous-mêmes et avec les autres. Nous parlerons et écouterons de façon à nous aider et à aider les autres à transformer la souffrance et à trouver les moyens de surmonter les difficultés. Nous sommes déterminés à ne pas dire de mensonges dans notre intérêt personnel ou pour impressionner les gens, à ne rien dire qui puisse susciter division ou haine. Nous protègerons le bonheur et l’harmonie de notre sangha en évitant de parler des fautes d’une autre personne en son absence et en interrogeant sans cesse la justesse de nos perceptions. Nous ne parlerons que dans l’intention de comprendre et d’aider à transformer les situations. Nous ne répandrons aucune rumeur et nous nous abstiendrons de critiquer ou de condamner ce dont nous ne sommes pas certains. Nous ferons tout notre possible pour parler ouvertement des situations injustes, même si cela peut nous créer des difficultés ou menacer notre sécurité.

Dixième Entraînements : Protéger et nourrir la Sangha

Conscients que l’essence et le but d’une sangha sont la réalisation de la compréhension et de la compassion, nous sommes déterminés à ne jamais utiliser la communauté bouddhiste pour notre pouvoir ou notre profit personnel et à ne pas transformer notre communauté en un instrument politique. Cependant, en tant que membres d’une communauté spirituelle, nous devrions prendre une position claire par rapport à l’oppression et à l’injustice. Nous ferons tout notre possible pour changer ces situations, sans prendre parti dans les conflits. Nous nous engageons à regarder avec les yeux de l’inter-être pour nous voir et voir les autres comme les cellules d’un corps de sangha. Etant une vraie cellule du corps de sangha qui génère la pleine conscience, la concentration et la vision profonde pour nous nourrir et nourrir toute la communauté, chacun de nous est en même temps une cellule du corps de bouddha. Nous cultiverons activement la fraternité, coulerons comme une rivière et nous exercerons à développer les trois pouvoirs véritables : comprendre, aimer et trancher net les afflictions afin de réaliser l’éveil collectif.

Onzième Entraînement : Moyens d’Existence justes




Conscients que notre environnement et notre société sont détériorés par la violence et les nombreuses injustices, nous nous engageons à ne pas utiliser de moyens d’existence nuisibles aux humains et à la nature. Nous ferons tout notre possible pour choisir des moyens d’existence qui contribuent au bien-être de toutes les espèces sur terre et nous permettent de réaliser notre idéal de compréhension et de compassion. Conscients de la réalité mondiale de l’économie, de la politique et de la société, ainsi que de notre interrelation avec l’écosystème, nous sommes déterminés à nous comporter de façon responsable en tant que consommateurs et citoyens. Nous n’investirons pas et ne commercerons pas avec les sociétés qui contribuent au tarissement des ressources naturelles, qui nuisent à la terre et privent les autres de leur chance de vie.

 

Douzième Entraînement : Respect de la vie

Conscients de la grande souffrance provoquée par la guerre et les conflits, nous sommes déterminés à cultiver la non-violence, la compassion et la vision profonde de l’inter-être dans notre vie quotidienne, à promouvoir l’éducation à la paix, la médiation en pleine conscience et la réconciliation dans les familles, les communautés, les groupes ethniques et religieux, les nations et le monde. Nous nous engageons à ne pas tuer et à ne pas laisser les autres tuer. Nous ne soutiendrons aucun acte meurtrier dans le monde, par nos pensées ou par notre façon de vivre. Nous pratiquerons continuellement le regard profond avec notre sangha pour découvrir les meilleurs moyens de protéger la vie, d’empêcher la guerre et de bâtir la paix.

boutique de bijoux zen

Treizième Entraînement : Générosité

Conscients de la souffrance provoquée par l’exploitation, l’injustice sociale, le vol et l’oppression, nous nous engageons à cultiver la générosité dans notre manière de penser, de parler et d’agir. Nous apprendrons à agir avec bonté aimante en œuvrant pour le bien-être des personnes, des animaux, des végétaux et des minéraux, et en partageant notre temps, notre énergie et nos ressources matérielles avec ceux qui en ont besoin. Nous sommes déterminés à ne pas voler et à ne pas prendre possession de ce qui ne nous appartient pas. Nous respecterons les biens d’autrui ; néanmoins, nous essaierons d’éviter tout soutien, sous une forme quelconque, à ceux qui amassent de l’argent et des biens en créant de la souffrance aux humains et aux autres espèces.

Quatorzième Entraînements : Amour véritable 

Pour les membres laïcs :

Conscients que le désir sexuel n’est pas l’amour et que les relations sexuelles motivées par l’avidité ne peuvent pas dissiper les sentiments de solitude mais qu’elles engendrent encore plus de souffrances, de frustration et de solitude, nous sommes déterminés à ne pas avoir de rapports sexuels sans compréhension et amour mutuels, sans engagement profond, durable et connu de nos proches. Sachant que le corps et l’esprit sont un, nous nous engageons à apprendre les moyens appropriés pour prendre soin de notre énergie sexuelle et à cultiver la bonté aimante, la compassion, la joie et la non-discrimination pour notre propre bonheur et pour celui des autres. Nous devons être conscients de la souffrance qui pourrait être provoquée dans le futur par nos relations sexuelles. Nous savons que pour préserver notre bonheur et celui des autres, nous devons respecter nos engagements ainsi que les droits et engagements d’autrui. Nous ferons tout notre possible pour protéger les enfants des abus sexuels et pour empêcher les couples et les familles de se briser à cause de comportements sexuels irresponsables. Nous traiterons notre corps avec compassion et respect. Nous sommes déterminés à regarder profondément les Quatre Aliments et à apprendre les moyens de préserver et de canaliser nos énergies vitales (sexe, respiration et esprit) pour réaliser notre idéal de bodhisattva. Avant de contribuer à l’apparition de nouvelles vies, nous serons pleinement conscients de notre responsabilité et nous méditerons régulièrement sur leur futur environnement.

source/http://villagedespruniers.net

LIVRE SUR LA PLEINE CONSCIENCE

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE




REJOINDRE LA CHAINE YOUTUBE EVEIL TV AFIN DE RECEVOIR LES NOUVEAUX DOCUMENTAIRES

eveil tv - chaine youtube