Les conséquences du non pardon dans votre vie

par Monique Mathieu 

« Nous avons très souvent parlé du pardon car il a une immense importance, importance beaucoup plus que vous ne l’imaginez parce que le non-pardon génère parfois de très gros problèmes dans votre corps physique ; vous faites croître l’énergie de non-pardon qui est associée à l’énergie de peur et à l’énergie , soin énergétique  l’énergie de culpabilité, ce qui forme un cocktail bien souvent destructeur.

Il est donc nécessaire faut vous arriviez à déprogrammer ces énergies.

Le non-pardon est la non-acceptation d’une situation, d’une relation ou simplement de ce que vous êtes et des actions que vous avez pu commettre. Encore une fois, il faut que vous puissiez comprendre que vous êtes en apprentissage au travers de mille et une expériences.




Vous êtes à l’école de la vie, tout comme les élèves qui, sur Terre, vont à l’école pour étudier. Cependant à l’école de la vie, il y a des moments où vous êtes très doué et des moments où vous n’arrivez pas à accomplir le devoir qui vous est présenté. Donc vous redoublez, et on vous le représente, et ainsi de suite… Mais ce n’est pas grave, l’important est de réussir, c’est-à-dire de dépasser les expérimentations que l’Univers ou que vous-même avez choisies de vivre dans votre incarnation.

Mais qu’est-ce réellement que le pardon ? Comment pardonner ?

Pour pouvoir efficacement se libérer du pardon, il faut vous étudier en commençant par essayer de comprendre votre fonctionnement personnel et ne pas en vouloir à l’autre.

Pourquoi en vouloir à l’autre puisque vous savez que l’autre est, en l’occurrence, votre professeur, qu’il est là pour vous faire comprendre ce que parfois vous ne parvenez pas à comprendre ?

Alors, au lieu de le remercier, vous l’accablez (même en pensée) parce que vous trouvez qu’il est injuste, qu’il vous fait souffrir, etc.




Avez-vous pensé au fait que vous êtes parfois le maître et parfois l’élève d’une personne qui vous est chère ou simplement d’un collègue ou d’une relation, quelle qu’elle soit ?

Avez-vous pensé à quel point l’autre vous est utile dans votre évolution, même s’il y a souffrance ou incompréhension ? À partir du moment où vous avez cette réaction, il y a automatiquement évolution !

Quand vous comprenez le « pourquoi », il y a évolution. Si vous le refusez, il y a stagnation ! Il n’y a pas régression car un être ne régresse jamais. Si vous ne comprenez pas votre propre fonctionnement, il peut y avoir somatisation des énergies que vous ne parvenez pas à évacuer.

Nous ne vous demandons pas d’aimer vos tortionnaires, nous n’en sommes pas là ! Pensez à ce qu’à pu vous apporter de positif toute personne que vous avez rencontrée et qui été fort désagréable ou même pire, et essayez de penser à tout ce que vous avez pu lui apporter de positif.

Si vous avez une relation difficile, les deux personnes seront perdantes parce qu’il y aura incompréhension, donc il n’y aura pas évacuation des énergies et il n’y aura pas pardon, bien évidemment. Cette énergie stagnera automatiquement dans les deux personnes qui auront vécu la dualité ou l’incompréhension.

Pour arriver à bien comprendre votre fonctionnement, la première des choses est de pouvoir comprendre que tout ce que vous faites dans votre vie ; même si vous pensez que vous faites une erreur, il ne faut surtout pas la considérer comme telle ! Nous le répétons, toutes les expériences que vous faites dans votre vie sont évolutives !

Vous pourriez nous demander : « ceux qui commettent des actes épouvantables vont-ils pouvoir évoluer au travers de ces actes épouvantables ? »

Nous répondrons ceci : peut-être pas dans cette vie mais dans la suivante, parce qu’ils seront obligés de comprendre leurs erreurs et, à ce moment-là, ils évolueront. De plus, vous ignorez quel est le plan de vie d’une personne, quelles sont les expériences qu’elle a choisi de vivre ! Vous ne pouvez donc juger le comportement de quiconque !

Derrière un comportement complètement irrationnel, de violence ou même de meurtre (puisque le mot peut être dit), vous ne pouvez pas savoir ce que peut vivre l’autre personne et quelle est sa programmation.

Si vous en voulez profondément à cette personne, vous ne l’aidez pas parce que vous renforcez sa problématique et que vous nourrissez ses énergies nocives avec vos pensées et vos comportements.

Parfois, cependant, les personnes qui ont des comportements totalement inacceptables pour la majorité des êtres humains ne sont pas responsables de leurs propres comportements car il y a des manipulations invisibles voulues dans un but bien précis. Nous n’entrerons pas dans les détails, mais nous voulons dire que parfois les êtres humains qui n’ont plus leur libre-arbitre n’ont plus la capacité de fonctionner normalement.

Ces personnes-là se créent-elles un karma ? La réponse est non ! À partir du moment où un être n’est plus libre de lui-même, où il n’est plus libre d’agir en conscience car il est manipulé par telle ou telle force, visible ou invisible, la loi karmique ne s’applique pas.

Parfois, les personnes qui ne parviennent pas à pardonner peuvent générer en elles des désagréments et des dysharmonies importantes ! Que cela soit compris, que cela soit dit également ! Nous le répétons encore une fois : le pardon doit d’abord être fait à soi-même !

Comme nous l’avons déjà dit, nous avons souvent parlé du pardon et nous l’évoquerons encore parce qu’il est très important ! Nous en reparlerons encore et encore, parce que l’être humain doit comprendre qu’il ne doit en vouloir ni à une autre personne, ni à lui-même ; il doit donc être dans l’acceptation qui, automatiquement, génère le pardon ! »

« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Soutenez Eveil Tv – rejoignez la chaine Youtube




Découvrez la relaxation rapide avec un exercice de méditation guidée

Vous pouvez pratiquer cette méditation guidée de relaxation à n’importe quel moment de la journée, à la pause de midi, au réveil, avant une séance de sport, pendant un voyage dans le train, après le travail avant d’attaquer le repas du soir , avant de dormir .

En un quart d’heure, vous pouvez retrouver un état de détente bienfaisant et vous libérer ainsi des effets négatifs du surmenage. Où que vous soyez, dès que vous sentez le stress vous submerger et que vous avez la possibilité de vous isoler, la pratique de cette courte méditation guidée vous apportera un nouveau souffle.

MÉDITATION GUIDÉE : Relaxation rapide




Article de Shine Frédérique

Autre article



Qu’est ce que la méditation? par Vincent

Voici un article rédigé par Vincent sur le sujet de la méditation

Qu’est ce que la méditation?

Il existe diverses idées et techniques sur la méditation, mais ce n’est pas important.

L’important au fond, c’est que la méditation est une découverte d’une partie de nous-mêmes oubliée ou dont nous n’avons pas encore pris conscience. Au début, la méditation permet de prendre du recul, ne plus avoir « la tête dans le guidon », prendre de la hauteur, du détachement de tout ce qui nous perturbe et nous empêche d’avoir les idées claires. C’est déjà un grand bénéfice.

Puis ensuite, vient la méditation profonde. C’est retrouvé la pleine conscience dans l’instant de qui nous Sommes. C’est trouver le silence intérieur, le témoin silencieux, l’observateur, le vide, la vacuité.  Lorsqu’on parle de vide, de silence intérieur, on devrait préciser «vide de matière», ce qui n’est pas la même chose. Ce vide est plein, plein plein de force et de conscience.

Il est d’ailleurs intéressant de constater que plus on va vers le macro, vers ce qui est grand, comme vers le micro, ce qui est petit, plus on découvre que tout est remplit de vide. L’immense majorité de l’univers est vide. Plus on va vers le petit également, l’espace vide entre le cœur d’un atome et les protons en périphérie représente plus de 99,99 % du total.  Qu’on parte dans l’infiniment grand ou dans l’infiniment petit, on arrive au même point, au vide qui est la pure conscience, ce que nous Sommes en essence. On retourne à Soi.

La méditation permet d’expérimenter cela. Qu’on vive une expansion de conscience ou que l’on entre en soi de plus en plus profondément, on découvre la même immensité du vide, du silence intérieur. Nous pouvons constater par le vécu que la conscience précède la matière, que tout est créé à partir de ce vide. Ce n’est pas de la philosophie ou de la théorie, chacun peut en faire l’expérience, le vivre en pratiquant régulièrement la méditation. Tant que nous sommes « focalisés », identifié à la matière, sur l’extérieur,  nous ne pouvons tout simplement pas nous en rendre compte, nous ne voyons que ça, la matière. La méditation nous amène petit à petit au centre de nous-mêmes, dans la pure conscience.

Le but profond de la méditation est de découvrir et s’installer dans cette pure conscience, mais bien avant déjà, dès le début, la méditation apporte beaucoup de bienfaits. Les vertus de la méditation sont multiples et certaines sont maintenant confirmées par des études scientifiques. À commencer par la détente, la relaxation, puis les guérisons et la sérénité qui s’installe de plus en plus durablement. Il y en a encore de nombreuses autres que vous pouvez découvrir en pratiquant la méditation. Puis petit à petit le témoin, l’observateur, la pure conscience font leur apparition. D’abord de très court moment, puis de plus en plus jusqu’à devenir complètement cette pure conscience d’Amour et de félicité.

Chacun peut trouver une méthode qui lui convient. Les techniques aident à débuter en expliquant comment procéder et ce que nous pouvons attendre de la méditation. C’est un point de départ jusqu’à ce que la méditation soit « intégrée » en nous.

La méditation est pratiquée depuis toujours et le fait que la science moderne prouve ces bienfaits est une excellente chose qui permettra peut-être d’attirer de nouveaux pratiquants qui avaient une idée erronée de cette belle pratique de la découverte de Soi.

La méditation n’est pas une secte, une religion, une pratique « bizarre ». Elle est au-delà des croyances, c’est la découverte de Soi par l’expérience. Il n’y a pas besoin de se retirer du monde pour méditer, ce n’est pas fuir ses responsabilités ou la vie. Bien au contraire, c’est devenir de plus en plus conscient. C’est simplement se découvrir.

Il ne s’agit pas de croire, il s’agit de pratiquer pour faire ses propres découvertes, chacun à son rythme.

Merci à Vincent pour son article, pour visiter son site rendez vous à cette adresse www.etre-soi.ch

Voir l’interview de Vincent pour Eveil tv

Mange, prie, aime

Ce film retrace l’expérience de la romancière Elizabeth Gilbert ayant, à trente-deux ans, quitté mari et maison, avant de fuir en vacances à Bali où elle rencontre un soigneur lui prédisant qu’elle y reviendrait et travaillerait avec lui. Après son divorce, elle passe quatre mois en Italie pour manger, quatre mois en Inde pour prier afin de trouver sa spiritualité et achève l’année à Bali, en Indonésie, à la recherche de l’amour. Durant le voyage, elle écrit ses histoires qui auront pour titre Manger, prier, aimer.

Avec Julia Roberts 

LE LIVRE

A trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une Américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Elle devrait nager dans le bonheur, pourtant elle est rongée par l’angoisse, le doute, l’insatisfaction… S’ensuivent un divorce, une dépression et une liaison désastreuse qui la laissent exsangue et encore plus désemparée. Elle décide de tout plaquer pour partir seule à travers le monde. À elle de se construire la vie qu’elle s’est choisie ! En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vita et prend les « douze kilos les plus heureux de sa vie », en Inde, ashram et rigueur ascétique l’aident à discipliner son esprit (lever à 4 heures du matin, méditation et nettoyage des sols !) et en Indonésie, elle cherche à réconcilier son corps et son âme pour trouver l’équilibre qu’on appelle le bonheur… Elizabeth Gilbert nous invite à un voyage vers l’inconnu joyeux et émouvant, libéré des mascarades et faux-semblants. À travers une mosaïque d’émotions et d’expériences culturelles, elle a su conquérir le cœur de millions de lectrices qui ont aimé pleurer et rire avec elle. Et qui rêvent de changer de vie, elles aussi…

LIEN DU LIVRE

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLE

Qu’est-ce que le Reiki ?

REI = l’énergie Universelle et

Ki = notre énergie vitale personnelle

Le Reiki c’est l’harmonisation entre notre propre énergie et l’énergie universelle qui nous entoure.

Le Reiki met en harmonie le Rei, l’énergie universelle et le Ki, l’énergie personnelle. Le Reiki est une puissante méthode de remise à niveau de l’énergie individuelle et de relaxation. Il fortifie le corps et l’esprit, restaure l’harmonie et le bien-être spirituel, permet la dissolution des blocages, le nettoyage des corps…Il renforce une thérapie en cours.




Il offre une pratique totalement terre à terre dans le but d’apporter l’harmonie et le bien-être dans la vie quotidienne, ici et maintenant par transfert d’énergie. C’est une méthode facile à apprendre et à utiliser qui ne demande aucune notion d’anatomie ou autre.

Le Reiki nous vient du Japon, c’est une technique énergétique de « guérison » par imposition des mains. Le Reiki est un phénomène énergétique qui n’est pas encore expliqué par les scientifiques (mais cela viendra).

C’est une pratique connue des hommes depuis très longtemps et redécouverte par Mikao USUI dans les années 20. De tout temps, l’homme a appliqué de façon empirique des méthodes de soins fondées sur le transfert d’énergie vitale universelle, présente dans l’univers.

Nombreuses ont été les races et les cultures qui ont eu connaissance de ce savoir (on peut remonter aux hommes préhistoriques, aux Atlantes, aux cités anté-diluviennes). Pendant des milliers d’années, elles ont acquis une connaissance profonde de la nature de l’esprit, de la matière et de l’énergie. Selon les époques et le lieu, ces connaissances étaient jalousement gardées et seuls quelques élus y avaient accès, le plus souvent transmis oralement et dans le plus grand secret !

En réalité, nous possédons tous en nous cette étincelle qui nous relie à l’Univers et au divin, sans aucune discrimination. Dans cette approche occidentale et moderne, le Reiki s’inscrit comme un système de « guérison » énergétique simple et naturel qui permet à chacun de devenir canal de l’énergie, tout simplement parce qu’il en a toujours été ainsi, sans aucune connaissance médicale ni religieuse.

Toute personne faible ressent une perte de vitalité et elle procède tout naturellement à des transferts d’énergie :  elle puise l’énergie nécessaire autour d’elle. Les personnes qu’elle côtoie subissent l’appel qu’elle envoie pour combler ses pertes d’énergie. Elles nous « pompent »!

Le Reiki nous connecte directement à l’énergie vitale, inépuisable et universelle. Nous canalisons l’Energie Universelle de Vie et un praticien Reiki ne sera jamais vidé de son énergie suite à un traitement, bien au contraire. Le transmetteur Reiki n’utilise pas son énergie, il est simplement canal pour l’énergie vitale de l’Univers. Cette énergie Reiki pénètre les corps par les centres d’énergie de la tête et elle s’écoule puissante et concentrée par les mains du canal. Elle coule à sens unique, il n’y a pas de retour, celui qui émet est donc protégé. Nous pouvons donc répondre aux appels des êtres en détresse sans danger.

Le Reiki n’est jamais dangereux, il s’adapte aux besoins du receveur.

Le Reiki n’est ni une croyance ni une religion, c’est une technique utilisable par tous. La spiritualité dans le Reiki n’implique pas de rituel, de pratique particulière et/ou complexe. Il n’implique pas de dogme ou de croyance. La spiritualité, chacun la vit pour lui-même dans son quotidien.

La pratique du Reiki nous donne une nouvelle qualité de conscience, une meilleure lucidité et il devient difficile de se cacher les anciennes souffrances.

Le Reiki renforce la capacité naturelle du corps à se soigner plutôt qu’à se guérir, il restaure un équilibre, une sérénité. Il apporte l’énergie dans le corps et dans l’esprit et fonctionne à tous les niveaux. Il dissipe les tensions et provoque une relaxation profonde, un lâcher-prise émotionnel, un processus d’autoguérison.

Le Reiki sert à soi comme aux autres, il est valable pour les animaux et les plantes, la nourriture et les médicaments. L’énergie transmise se règle d’elle-même selon les besoins du receveur, il n’est pas possible de fournir un excès d’énergie et le receveur n’est pas contraint d’utiliser l’énergie transmise car elle est à sa disposition.

L’énergie Reiki fonctionne par elle-même, elle opère ses choix en toute liberté, c’est une énergie inconditionnelle, elle circule quel que soit notre état physique ou psychique. D’ailleurs il est tout à fait intéressant de constater une amélioration de notre état après avoir donné un séance à une autre personne !

Le Reiki peut soigner, il commence à équilibrer. Il suppose que la maladie n’est que la traduction d’un manque d’harmonie, le signe d’une unité intérieure rompue. Ainsi le receveur et le transmetteur sont ramenés à un état d’unité qui développe naturellement la capacité d’aide. L’état obtenu permet des prises de conscience d’attitudes inutiles. Chacun trouve la possibilité d’entrer en liaison avec son être (son enfant) intérieur car le premier apport est une paix avec soi-même, une harmonie.

Le Reiki est un système agréable qui n’a jamais d’effets secondaires dangereux car il ne dépasse jamais la dose nécessaire !

On ne perd jamais son temps à se donner ou à donner une séance de Reiki.

Le Reiki n’est pas lié aux esprits, à la médiumnité, à la magie.

Il n’est pas associé à un système de croyance ni à une religion.

Source: momentdereiki

REJOINDRE EVEIL TV POUR SUIVRE LES ARTICLES

Eveil Tv